Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Relations tendues entre Nicolas Sarkozy et France 3

Relations tendues entre Nicolas Sarkozy et France 3

Lundi 2 avril, les syndicats de France 3 Lille ont dénoncé “le contexte de mise en cause” de leur chaîne par Nicolas Sarkozy. Après un incident assorti de menaces à l’égard de la direction de France 3 dans les coulisses de « France Europe Express » du 18 mars 2007, Nicolas Sarkozy, tout aussi irrité n’a pas hésité à qualifier de “malhonnête” et “quelque peu politique”, sur le plateau du JT de la station de Lille le 28 mars, un reportage sur la fabrication de passeports biométriques.

Conséquence des multiples tensions auxquelles est soumis un candidat à la présidence de la République ou résurgence de la véritable personnalité de Nicolas Sarkozy, le divorce semble aujourd’hui consommé entre ce dernier et les journalistes de France 3. Une nouvelle fois, c’est par le canal de l’hebdomadaire satyrique Le Canard enchaîné du 21 mars, très en verve pour cette campagne, que l’information est sortie.

Obligé de patienter dans les coulisses de France Europe Express du 18 mars 2007, avant de se faire maquiller le ministre-candidat d’alors aurait selon le célèbre palmipède piqué une de ses colères coutumières. “Personne n’est là pour m’accueillir. Toute cette direction [celle de France 3], il faut la virer. Je ne peux pas le faire maintenant. Mais ils ne perdent rien pour attendre. Ca ne va pas tarder.” L’invité aurait fait mine de rebrousser chemin jusqu’à ce que Christine Ockrent vienne en personne le calmer en lui permettant d’accéder à une loge de maquillage de France 2 destinée à Marie-George Buffet, attendue pour une autre émission.

L’incident avait donné lieu à un communiqué peu amène de la Société des Journalistes de France 3 à l’égard de Nicolas Sarkozy : “Les Français sont désormais prévenus ! L’une des priorités de Nicolas Sarkozy s’il est élu président de la République sera de couper des têtes à France 3. A la trappe ces directeurs qui tardent à exécuter les courbettes. Le ministre-candidat avait déjà habitué notre rédaction à ses poses agacées, à ses humeurs dans nos locaux, face à une rédaction qui ne lui semble manifestement pas suffisamment docile. Comme cette récente provocation gratuite à l’adresse d’un journaliste du service politique : « Ca ne doit pas être facile de me suivre quand on est journaliste de gauche ! ». Désormais, c’est à la direction qu’il veut s’en prendre ? La Société des Journalistes de la rédaction nationale de France 3 ne peut qu’être scandalisée par une telle attitude de la part d’un candidat à la plus haute magistrature de France. Nous nous inquiétons que M. Sarkozy puisse afficher sans aucune gêne un tel mépris pour l’indépendance des chaînes de service public.”

Plus qu’un dérapage, les faits sont révélateurs d’un trait de caractère et de la représentation que se fait Nicolas Sarkozy de ses relations avec les médias, à savoir soumission et docilité. Des relations dans lesquelles l’indépendance de ton n’a à priori pas sa place. Fidèle à cette conception, Nicolas Sarkozy a déjà à son tableau de chasse Alain Généstar débarqué de Paris Match pour avoir osé publier des photos de son épouse avec sa relation extraconjugale d’un temps. Puis, il y eut le coup de téléphone à Edouard de Rothschild pour se plaindre de Libération, qualifié de “journal de merde”.

Dernier événement donc, mercredi 28 mars, à l’occasion d’une interview réalisée à 17h30 pour le JT lillois de 19h, Nicolas Sarkozy qualifie de ”malhonnête“, de “sommaire” et de “quelque peu politique” un reportage sur l’imprimerie nationale de Douai qui reprochait au ministre de l’Intérieur de ne pas avoir respecté la loi. Auparavant et hors antenne, Nicolas Sarkozy aurait déjà évoqué le manque de professionnalisme de la station pour avoir patienté en studio avant l’interview, seul avec les cadreurs, quelques poignées de secondes.

http://www.youtube.com/watch?v=14TGhUuMLac


Moyenne des avis sur cet article :  4.49/5   (573 votes)




Réagissez à l'article

176 réactions à cet article    


  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 5 avril 2007 12:57

    Les statuts de l’Imprimerie nationale !

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Imprimerie_nationale

    Vous vous rappeler peut être l’interview de Sarko ou répondant à une journaliste de France 3 Nord Pas de Calais qui lui avait montrée un reportage ou il avait décidé de faire un appel d’offre public pour imprimer les passeports et les cartes d’identité, alors que l’Imprimerie nationale a part ses statuts en a le monopole .

    Répondant à la journaliste, Sarko avait alors qualifié de « malhonnête » ce reportage sur le dossier de la fabrication des passeports biométriques par l’Imprimerie nationale à Flers-en-Escrebieux (Nord). Publication au JORF du 1er janvier 1994

    Loi n°93-1419 du 31 décembre 1993

    Loi relative à l’Imprimerie nationale

    NOR:BUDX9300114L

    version consolidée au 6 février 2007 - version JO initiale

    Article 1 Modifié par Ordonnance n°2000-912 du 18 septembre 2000 art. 3 (JORF 21 septembre 2000).

    L’ensemble des droits, biens et obligations de l’Etat attachés aux missions des services relevant du budget annexe de l’Imprimerie nationale est apporté à une société nationale, dénommée « Imprimerie nationale », soumise aux dispositions du code de commerce et relevant du 3 de l’article 1er de la loi n° 83-675 du 26 juillet 1983 relative à la démocratisation du secteur public. La totalité du capital de cette société est détenue, directement ou indirectement, par l’Etat. Les apports doivent intervenir dans un délai qui ne peut excéder un an à compter de la publication de la présente loi. Ils ne donnent lieu à aucun versement de salaires ou honoraires au profit des agents de l’Etat, ni à aucune indemnité ou perception de droits ou taxes.

    Article 2

    La société mentionnée à l’article 1er est seule autorisée à réaliser les documents déclarés secrets ou dont l’exécution doit s’accompagner de mesures particulières de sécurité, et notamment les titres d’identité, passeports, visas et autres documents administratifs et d’état civil comportant des éléments spécifiques de sécurité destinés à empêcher les falsifications et les contrefaçons. Source :

    http://www.legifrance.gouv.fr/texteconsolide/PPECP.htm

    La question est de savoir si Sarko avait il le droit de passer un appel d’offre public ! Si la réponse est non, je pense que c’est inquiétant sur deux points, : 1 ) Manque de connaissances graves sur le fonctionnement de l’état pour lui est son équipe politique, plus les fonctionnaires du ministère de l’Intérieur. 2 ) Mauvaise foi significative, qui peut être révélatrice sur sa personnalité !

    @+ P@py


    • aurelien (---.---.158.134) 5 avril 2007 13:22

      Bonjour Gilbert,

      La réponse est apparemment non.

      Voici d’ailleurs la vidéo publiée hier sur Agora Vox TV


    • aurelien (---.---.158.134) 5 avril 2007 13:29

      oap désolé, il s’agit de la même vidéo que dans l’article.


    • Gasty (---.---.169.137) 5 avril 2007 15:41

      Merci P@py d’avoir rappeler les faits.

      Faits inquiétants effectivement !


    • (---.---.70.229) 5 avril 2007 17:31

      Bien vu Papy encore plus éloquent voir la vidéo suivante , extrait de l’émission d’arrêt sur image du 01/04/2007

      http://www.dailymotion.com/search/sarkozy%2Bfrance%2B3/video/x1mpdb_les-methodes-sarkozy

      écoutez bien la fin et vous comprendrez qu’il ne pouvait pas ne pas savoir si il était dans l’illégalité avec cet appel d’offre smiley


    • aurélien (---.---.202.5) 5 avril 2007 17:44

      Oui Sarkozy n’a aucune excuse, car il a lui-même signé la loi de 1993, selon la journaliste, disant que l’imprimerie nationale a le monopole dans la fabrication des documents offciels, donc faire un appel d’offre était illégal.

      Soit Sarkozy ne connaît même pas les lois qu’il signe de sa propre main..., soit il a agi de manière illégale en toute connaissance de cause.

      Dans les deux cas, l’affaire est grave


    • monteno (---.---.179.94) 5 avril 2007 19:00

      Tu vois les choses d’une façon juridique et étroite !

      Même si la loi donne le monopole à l’imprimerie nationale, le ministre peut avoir envie de connaître quel serait le prix du marché pour une prestation donnée, d’où un appel d’offre !

      Ensuite, la loi cela peut se changer, il suffit de faire voter une autre loi ! Avant de lancer une telle mécanique on peut avoir envie d’en mesurer l’enjeu économique.

      La vraie question est de savoir si ce monopole est conforme, sur le long terme, avec l’intérêt général de la Nation, me semble-t-il ...


    • Yves (---.---.95.151) 7 avril 2007 17:02

      Bonjour ,

      En l’espèce , SARKOZY a délibérément violé la Loi en vigueur ... ,
      - ce qui fait marrer lorsqu’on l’entend utiliser le mot « voyou » à chaque instant... , il est vrai , uniquement pour fustiger les « voyous des rues » ... car les voyous des institutions ( notamment du gang R.P.R. ... ) ... : MOTUS ... !!!

      Sinon , outre la loi de 1993 , rappelée ci dessus par P@py , accordant le monopole de la fabrication des documents de sécurité à l’Imprimerie nationale ... , signée par SARKOZY - ministre du Budget ,
      - il y a aussi et surtout :
      - le plan de redressement de l’Imprimerie nationale ( qui était dans le rouge ... ) , établi en 2004 et axé sur la « personnalisation des documents de sécurité » ... et approuvé par SARKOZY - ministre des Finances ... ,
      - et un réglement du Conseil des ministres européens du 13 décembre 2004 , édictant qu’il est essentiel que chaque Etat membre ne désigne qu’un seul organisme pour la production des passeports électroniques ...

      C’est notamment sur la base des ces 3 documents légaux ... que le Tribunal administratif ( par jugement du 23 novembre 2005 ) puis le Conseil d’Etat ( par arrêt du 3 mars 2006 ) ont interdit à SARKOZY de confier la fabrication des passeports au groupe privé OBERTHUR ...

      Au final , la gestion SARKOZY pour la fabrication du fameux passeport a provoqué un gros bordel , empêchant des milliers de citoyens d’obtenir dans le délai imparti leur nouveau passeport pour se rendre aux U.S.A. ... ,
      - et occasionnant quelques 150 millions d’euros de perte pour les compagnies aériennes ... et quelques 300 millions de perte pour les voyagistes ... , du fait des annulations ...

      Source = Canard Enchaîné :
      - n° 4449 du 1er février 2006 - page 4 ,
      - n° 4454 du 8 mars 2006 - page 3 .


    • BAERTJC (---.---.73.170) 9 avril 2007 09:11

      La vérité se situe certainement ailleurs et comme toujours, quand la transparence fait défaut, cela excite les passions plus que d’aider à la compréhension. Il ne vous aura pas échappé que les pays Européens, dont la France, ont fini par se plier au « diktat » américain en matière de spécifications techniques de réaisation de passeports biométriques sécurisés.Conséquence des attentats du 11 Septembre 2001 aux USA. Pour ce faire, et permettre aux citoyens français d’obtenir un visa d’entrée aux USA, il fallait mettre les passeports à la norme américaine. Des délais techniques sont alors apparus à l’Imprimerie Nationale pour adapter ses moyens de fabrication et le mécontentement des citoyens français vis à vis du délai d’obtention des passeports nouvelle génération eu égard au grand nombre de passeports remis en cause. Pourquoi ces délais ? L’Imprimerie nationale n’avait pas tout le métèriel nécessaire et devait se moderniser, enfin s’adapter pour répondre à la fois aux nouvelles exigences techniques et à l’afflux de demandes. Fallait-il pour autant en faire subbir les conséquences aux usagers et leur interdire momentanément tout déplacement vers les USA où l’on sait les services d’immigration TRES TRES tatillons ? Comme dans la sphère privée , les imprimeries adaptées à ce nouveau travail existaient, un appel d’offre a été lancé. Qu’est-ce qu’il y a de choquant à faire face à un cas de force majeure ? Reste bien entendu qu’il est plus facile de se mettre en grève, qu’à notre administration de peser sur l’échiquier international pour que les normes ne soient pas dictées par d’autres ! On se trompe de combat, comme toujours !


    • aurelien (---.---.158.134) 5 avril 2007 13:17

      Oui, ce Nicolas SArkozy, est tellement obnubilé par son ambition personnelle et sa soif personnelle, qu’il se croit le patron de tout ce qui est sur le territoire français.

      Son intention est clairement de se positionner en petit chef autoritaire à la botte des lobbies financiers et des grands multinationales. La rupture qu’il affiche est bien celle avec la population, et de manière totale avec les simples citoyens de la société, non concernés par ces poursuites de pouvoir et ces interminables guerres économiques résultantes entre mastodontes industriels.

      Sarkozy est clairement l’ami des patrons, de l’ « élite » économique, siégeant dans un monde de parachutes dorées, de luxe, et de pouvoir.

      Cet homme politique tout entier modelée par l’idéologie néo-libérale et imprégné d’américanisme selon Bush entend casser le modèle français et sa diversité afin d’uniformiser les institutions sous la coupe autoritaire d’un état presque orwellien.

      Un véritable danger pour le pays.


      • Lavande & Coquelicots Pierce 5 avril 2007 23:40

        Ce type de propos est une parfaite caricature qui empêche tous les débats politiques dont notre pays a besoin.

        Quant à l’incident avec certains (et non pas tous) journalistes de France 3, la lecture de leur communiqué est révélatrice de leur fort engagement politique à gauche. Ils tentent d’instrumentaliser leur statut de journaliste et leurs moyens d’accès privilégiés aux médias pour monter en épingle un incident dont ils ne nous présentent que leur version des faits.

        Une fois de plus, une tentative de diabolisation d’un candidat, faute de pouvoir attaquer son projet, que les Français semblent aujourd’hui reconnaître comme le plus clair et le plus intéressant pour le pays.

        Les attaques personnelles sont mesquines. Revenons plutôt aux débats sur les projets.


      • (---.---.84.122) 6 avril 2007 08:56

        Il est vrai que Sarko est exempt d’attaque personnelle...


      • Kassandra (---.---.71.55) 5 avril 2007 13:19

        C’est normal ce type se prend pour Bonaparte,il en a la taille ,l’arrogance,la mégalomanie,l’oportunisme,mais pas l’intélligence.J’en veux pour preuve ses déclarations sur les génes innés de la pédophilie ou de la délinquance,il est presque aussi bête que Le Pen...


        • jujubinche (---.---.235.222) 5 avril 2007 15:54

          Ha mais pardon, mais même Le Pen a été outré par tant de bêtise crasse :

          « Si nous sommes habités par des gènes qui sont en eux-mêmes criminogènes, ça veut dire que nous n’avons pas la responsabilité de ce que nous faisons. Il a dû se tromper, ce n’est pas possible ».

          On comprend mieux d’ailleurs le coup de la loi sur les gosses de 3 ans fichés délinquants.

          Vous avez aimé la provoc’ de bas étage ? vous allez adorer la délinquance génétique. Il est plus que temps de stopper cette farce grossière, ce mec est une calamité dangereuse.


        • Erick (---.---.25.117) 5 avril 2007 16:30

          « Gênes innés » : pléonasme qui montre que 1) vous n’ avez pas lu les propos de Sarkozy ni compris le commentaire erroné qui en a été fait et que 2) vous répétez les choses sans les comprendre. Alors, vos commentaires sur la bêtise ...


        • Yannick J. Yannick J. 5 avril 2007 17:09

          me voici à penser à « bienvenue à gathaca » (euuuh pas sur pour l’orthographe)... ou l’on se présente en donnant un cheveux à son interlocuteur......magnifique société régie par l’adn....


        • Forest Ent Forest Ent 5 avril 2007 13:24

          Après ses déclarations sur « immigration et insécurité », je ne vois plus la différence entre UMP et FN.


          • (---.---.192.187) 5 avril 2007 15:39

            Le dirigeant du FN est sans doute moins arrogant... ce qui est quand même un comble !!!

            Pour un peu Le Pen me semblerait plus fréquentable que l’excité de l’UMP... ça devient n’importe quoi l’UMP, un parti d’extrème. Ils sont ou les membres de l’UMP en dehors de la garde rapprochée de NS ???


          • (---.---.245.252) 5 avril 2007 18:41

            A 192 187

            A voir le panier de crabes que l’on voit ici ; tu seras bientot exaucé « Camarade »

            Jean- Marie vous mettra tous d’accords ; bande de Bobozozos


          • toto1701 (---.---.133.193) 5 avril 2007 13:42

            a chaque jour qui nous rapproche du scrutin je suis plus que jamais determiné a jouer pleinement mon role de citoyen avec l’espoir d’éviter a mon pays un retrecissement démocratique et geopolitique... dans le cas ou une majorité ferait le choix d’un candidat clanique, je me verrai dans l’obligation d’entrer dans la resistance citoyenne dans l’une des collectivites de st martin ou de st barth avec un statut d’elus payer 5500 euros nets par mois !!!!merçi a monsieur villepin,t,vous pouvez vous aussi vouloir employer un arachute ,votre ami de la semsamar il a les bras longs comme vous savez !!!


            • tvargentine.com lerma 5 avril 2007 13:54

              Sarkozy à raison de traiter ces gens comme ils le méritent surtout quand vous voyez la médiocrité et la courtisanerie dans les réportages d’information.

              Quelques soit la couleur politique,ces gens qui ont bénéficier d’une carte de « journalistes » se sont toujours mis à genoux !,ils sont gracement payer avec l’argent du contribuable.

              Vivement un changement radical


              • simplet simplet 5 avril 2007 14:18

                en même temps, si sarkozy dit

                « dehors les lerma » tu t’executerais nan ??

                labsus révelateur, quand je parle d’éxecuter ce devait être un doux rêve...


              • BuZy (---.---.25.115) 5 avril 2007 14:27

                Lerma défenseur de Sarko, merci, tu lui rends un vrai service en apportant ton pragmatisme démentiel. Un sacré soutien, c’est rassurant quant à la potentielle baffe électorale que va se prendre le Maître 54, le pouvoir de rassembler les moins de 80 de QI et les grands patrons, c’est ça la France d’après ? Tu devrais te monter un blog politique avec Patrick et consors, on irait le voir quand ça nous chante, pour se marrer un coup, parce que là c’est un peu lassant de toujours avoir à lire tes commentaires crasses. Je sais je n’apporte rien au débat, et mon commentaire n’est pas constructif, mais il me gave, pas vous ?


              • bj33 (---.---.201.187) 5 avril 2007 15:15

                C’est vrai, on devrait revenir à l’ORTF smiley


              • simplet simplet 5 avril 2007 16:22

                @ buzy...

                il n’y a qu’un canard du périgord qui pourrait être plus gavé que nous à la lecture des commentaires de Lerma seb59 et cons sort (-is de je ne sais ou.. )


              • parkway (---.---.18.161) 5 avril 2007 16:27

                ce serait un peu simplet d’exécuter lerma ffreux, dites...


              • (---.---.163.154) 5 avril 2007 16:36

                @ Lerma !

                Hummmm, quelle pertinence ! Vivement que toutes les chaines soit comme TF1 n’est ce pas ? Forcement il n’y aura plus de probleme vu que nous ne seront plus qu’un espace ancephale pour les pubs coca cola etc... Ainsi, le journalisme, la culture, l’identité seront de rigueur ! Inconstestablement NS est le candidat d’une rupture... Mais ce n’est clairement pas celle annoncée !

                Cordialement

                Arnaud


              • (---.---.140.77) 5 avril 2007 22:46

                Bien balancé Buzy.... Et body, body physical, sex and rock’n’roll !!!

                Pour couronner le tout, Tapie l’escroc et taulard rejoint la dream team SarkoNik... ah ; ah, ah !!!


              • (---.---.140.77) 5 avril 2007 22:48

                Ben y l’a lermalin maintenant !


              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 5 avril 2007 13:58

                Qu’ils soient de droite ou de gauche, j’en ai vraiment ras l’bol de ces petits princes qui nous gouvernent !

                Maintenant un suffisant de gauche, le sieur Michel Charasse , ça c’est passé alors qu’il était Ministre du budget , l’homme à bretelles était venu dans son fief inaugurer un tronçon d’autoroute, manque de pot, il y avait un comité d’accueil fait d’agriculteurs qui brandissaient des pancartes qui montraient très ostensiblement leurs mécontentements et leurs ras l’bol !

                Comme cette scène est passée aux infos télé, je me souviens très bien de ces paroles : « j’étais venu leur porter du pognon, et bien il ne l’auront pas »

                Tien donc ce prenait pour ki c’mec !

                Alors ras la casquette de ce genre de politicards, faudrait pas qu’ils oublient qu’il sont des élus du peuple, avec leurs droits, mais surtout avec leurs devoirs !

                @+ P@py


                • simplet simplet 5 avril 2007 14:16

                  rien de neuf sous le soleil de la future dictature économico-libérale de droite très à l’ouest de l’atlantique...

                  et très à l’ouest ( surtout et malheureusement ) des préoccupations réelles des français !


                  • simplet simplet 5 avril 2007 14:16

                    il fallait lire et comprendre

                    « Relations tendues entre Nicolas Sarkozy et (la) France  »


                  • Laukar (---.---.221.252) 5 avril 2007 21:07

                    On peut encore lire : Relations tendues entre Nicolas Sarkozy et (la) France - (Acte) 3


                  • Unknown (---.---.241.82) 5 avril 2007 14:20

                    Pourquoi perdez-vous votre temps à écrire articles et commentaire sur un nase pareil, ça vous dis pas plutôt de parler un peu Ann Nicole Smith ? Ou de Britney ?

                    Non franchement personne ici ne voterait pour lui alors pourquoi continuer à le descendre, puisqu’il n’interesse quiconque ?


                    • jujubinche (---.---.235.222) 5 avril 2007 15:58

                      Si si y’en plein qui votent pour lui et le défendent ici.

                      A croire que les pigeons ont l’adsl .. ou les dindons, tiens, c’est plus hargneux.


                    • lolokerino (---.---.41.177) 5 avril 2007 14:51

                      sur qu’il y a un sacrée coup à donner pour apprendre aux journalismes a presenter les choses de façon impartiale , de ne pas tronqué les interventions selons leurs bon desirs,de ne pas confondre leur devoir d’information, et leur millitantisme, de se rappeller de la deontologie du metier et de faire preuve d’objectivité et d’honneteté intellectuelle

                      evidement, c’est beaucoup demander...


                      • nessoux (---.---.25.117) 5 avril 2007 15:00

                        Vous ne regardez encore une fois de plus que par un bout de la lorgnette et vous vous contentez de relayer de « infos » polémiques du Canard en y ajoutant votre sauce partisane personnelle. J’ai quelques questions à vous poser :

                        1.Trouvez-vous normal qu’un des principaux candidats à la présidence ne soit acceuilli par personne à FR3 qui est un service public ?

                        2. Pensez-vous la Société des journalistes de FR3 soit neutre politiquement ?

                        Essayez de répondre honnêtement à ces 2 questions et vous me surprendrez...


                        • non666 non666 5 avril 2007 15:12

                          « 1.Trouvez-vous normal qu’un des principaux candidats à la présidence ne soit acceuilli par personne à FR3 qui est un service public ? »

                          La constitution est claire : les distinction ne peuvent etre apportées que par l’utilité commune. Or, Il n’est plus ministre.

                          Il est UN des candidats.

                          Seuls des sondages qui se sont toujours trompés sur les principaux candidats depuis 20 ans le désignent comme « en tete »

                          Donc si tous les autres sont acceuillis par des responsables, oui il serait logique qu’il le soit AUSSI. Sinon, non.

                          « 2. Pensez-vous la Société des journalistes de FR3 soit neutre politiquement ? »

                          Non, comme celle de TF1 d’ailleurs. Les deux sont soumis aux memes lois et au meme controle de la holding commune RPR-PS (le CSA...)

                          Nous avons d’ailleurs apprecié a sa juste mesure l’independance d’esprit et l’objectivité du corps des journalistes français en 2002 et en 2005... (rire de la foule)


                        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 5 avril 2007 15:54

                          Salut Messoux,

                          On s’en tape qu’un candidat soit accueilli ou non par le grand manitou de la chaîne qui le reçoit !

                          Pour ce qui me concerne ce n’est pas le canard qui a été ma source d’info , et pas besoin de lorgnette mes deux yeux m’ont amplement suffis.

                          J’ai vu le reportage sur la 3, ensuite fait des recherches sur le web avec Google sur les statuts de l’Imprimerie nationale, et j’en ai tiré une conclusion personnelle.

                          Pour ce qui concerne l’étiquette politique des rédactions, je pense que ces dernières sont certainement composées de gens qui votent à droit et à gauche !

                          @+ P@py


                        • jujubinche (---.---.235.222) 5 avril 2007 16:00

                          « holding commune RPR-PS (le CSA...) »

                          En l’occurence, le CSA, c’est 100% UMP.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès