Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > René Dosière : l’Élysée, Matignon et les ministres mènent un train de (...)

René Dosière : l’Élysée, Matignon et les ministres mènent un train de vie « monarchique » !

Mardi, dans un salon de l'Assemblée Nationale, René Dosière, député de l'Aisne apparenté PS, a présenté son livre "L'argent de l'État" fruit de 5 années de traque sans relâche des dépenses de l'Élysée et du gouvernement. L'usage de l'argent public est son principal cheval de bataille, et c'est par des interventions à l'Assemblée et surtout par des questions écrites au gouvernement très précises qu'il a essayé de faire prendre conscience de cette gabgie. Il lui a fallu attendre quelquefois 4 ans pour avoir une réponse, comme celle concernant le coût d'une garden-partie.Mais il constate que depuis six mois le gouvernement ne répond plus aux questions écrites.

Tout au long de ces cinq années du quinquennat de Nicolas Sarkozy, suite aux interventions de René Dosières à l'Assemblée Nationale, le Canard Enchaîné a relayé dans ses pages les dérives financières du président et de son premier ministre.

Tout d'abord penchons-nous sur les dépenses de l'Élysée et de son locataire. Le budget de la communication est aujourd’hui très important, entre 2008 et 2010 il représente 7,8 % du budget total de l’Elysée selon le député de l'Aisne :"Aucune entreprise ou collectivité locale dépense à ce point" déclare-t-il. Le Canard Enchaîné dans un article du 9 juillet 2008, avait relaté que le Service d'Information du Gouvernement (SIG), sous l'impulsion de Thierry Saussez, avait réclamé une augmentation de 292% de son budget pour 2009.

En ce qui concerne les déplacements du chef de l'État, selon René Dosière il a passé 24 heures par semaine en avion. En plus il a mobilisé pour sa sécurité, lors de ses déplacements en province, des forces de police à un niveau jamais atteint jusque là.

Par exemple le Canard enchaîné n°4748, 26 octobre 2011, page 5 relatait sous le titre "Chaumont et merveilles" le déplacement de Nicolas Sarkozy le 13 octobre dans la ville de Chaumont en Haute Marne (ville dont le maire n'est autre que Luc Chatel). pour effectuer 262 km le chef de l'État a pris son Aibus présidentielpour atterrir sue la base militaire de Saint-Dizier, puis il a pris deux hélicoptères spécidalement acheminés de Paris pour se rendre à Chaumont (75 km) où l'attendait une voiture blindée. Or la météo étant incertaine, il y avait sur la base militaire de Saint-Dizier une autre voiture blindée au cas ou le président aurait été obligé de venir par la route entre Saint-Dizier et Chaumont. On avait posté un gendarme à chaque carrefour sur les 75 km !

Canard Chaumont et merveilles

Pour ce qui est des frais de bouche, il est effarant de constater que l'Élysée dépense chaque jour 11 780 euros de denrées alimentaires.

Par contre, entre 2006 et 2008, les aides sociales aux plus pauvres ont diminué de 47,32% ! Des personnes dans le besoin écrivent au président pour raconter leur situation et parfois demander de l’aide", explique, à Europe1.fr, René Dosière.Après lecture de leurs lettres l’Elysée demande aux services sociaux départementaux de faire une étude ? puis l’Elysée accorde à ces personnes une aide exceptionnelle de 200 ou 300 euros.

Le quinquennat de Sarkozy a vu ce poste du budget diminué de moitié par rapport au dernier mandat de Jacques Chirac. Il est actuellement de 150.000 euros par an, alors qu'il était de 298.055 euros en 2006 ! C’est surtout la femme du président de la République en poste qui gère ce type de service. Sous Bernadette Chirac, cette cellule était très développée, mais il semble que Carla Bruni-Sarkozy soit moins sensible à la détresse des plus pauvres !

En ce qui concerne François Fillon, il est lui aussi épinglé par le député de l'Aisne. Le journal Le Monde, nous révèle qu'en 2012 le budget de Matignon s'élève à 362,2 millions d'euros, contre 112,8 millions d'euros pour l'Élysée.

Ce que René Dosière révèle dans son livre, il l'avait déjà signalé antérieurement par des questions à l'Assemblée Nationale et que le Canard Enchaîné avait rapporté, notamment dans les articles suivants :

D'après un article du Canard Enchaîné n°4520, paru le mercredi 13 juin 2007, en page 2 dans les "Brèves " nous apprenons que François Fillon s'est déplacé, le 9 juin 2007, en Falcon ministériel, pour l'inauguration officielle du TGV-Est qui doit relier Paris à Strasbourg en 2h20. Pour gagner du temps (mais pas de l'argent !), il a préféré faire l'essentiel du parcours à bord d'un avion Falcon. A bord de l'appareil, François Fillon était accompagné du ministre de l'écologie (sic !) de l'époque, Alain Juppé. L'information n'aurait pas circulé si la présidente de la SNCF, Anne-Marie Idrac, ne l'avait pas révélée.

François Fillon n'a rien trouvé de mieux que de se déplacer en Falcon ministériel tout en faisant croire, à la presse, qu'il était présent dans la voiture 11. Et puis quoi de mieux que de se déplacer en avion pour promouvoir la rapidité du TGV Est qui met Strasbourg à 2h20 de Paris !


Remontons encore le temps et souvenons-nous d'un article paru parmi les brèves de deuxième page du Canard Enchaîné n°4583, en date du mercredi 27 Août 2008, citant le renouvellement d'une partie du parc automobile de Matignon.

Au cours de ce renouvellement, le Premier ministre s'est attribué une nouvelle voiture et pas n'importe laquelle : François Fillon a "troqué sa vieille Peugeot 607 contre une Citroën C6 suréquipée et blindée au Kevlar. Elle aura coûté, à elle seule, plus de 120 000 euros. Pour un Premier ministre passionné d'automobile, c'était la moindre des choses...

Mais continuons, toujours grâce au Canard enchaîné n°4623, mais celui-là paru le 3 juin 2009, nous apprenons que notre cher Premier ministre toujours avec les "deniers du contribuable" s'est fait aménager, à son goût, l'appartement à Matignon dévolu aux Premiers ministres.

L'appartement à Matignon, du Premier ministre du temps de Raffarin ne mesurait que 78,40 m², et du temps de Dominique de Villepin,il mesurait 90 m2. Or suite à une demande de René Dosière,député apparenté socialiste et spécialiste des dépenses du pouvoir exécutif, sur la précision de la superficie de l'appartement de François Fillon, le directeur de cabinet de Matignon a répondu : "M. Fillon dispose d'un appartement de 7 pièces, pour une surface totale de 309,72 m², pièces de réception comprises. La partie strictement privative est de 213,73 m²".

Le logement de fonction a donc triplé en surface  ! Le Canard enchaîné a alors enquêté, et a recueilli les confidences d'un collaborateur du Premier ministre lui révélant qu'il a annexé un bureau de 26 m², et même bien plus en ajoutant : "C'est un secret, ne le répétez pas : Fillon s'est agrandi pour loger son épouse et trois de ses enfants".

Or, mardi, François Fillon a démenti avoir mené des travaux d'agrandissement de l'appartement qu'il occupe avec sa famille à Matignon,

Maintenant parlons des voyages du Premier ministre. Pour ses déplacements privés il utilise le Falcon de l'État, selon toujours René Dozière le Premier ministre "bénéficie pour ses déplacements aériens des moyens (…) du ministère de la Défense. Il n'y a pas de facturation".
Le Canard enchaîné relève que s'il devait régler lui-même la facture, elle devrait dépasser "allègrement le million par an".

Or, toujours selon le Nouvel Obs de mardi, Matignon fait savoir que depuis 2010, que le coût de ses voyages officiels en France, comme à l’étranger, est remboursé à l’Armée de l’Air par les services du Premier ministre". et que François Fillon s’acquitte "personnellement du coût de ses voyages privés, pour lui et pour sa famille, selon le tarif établi par l’Armée de l’Air". Comme quoi les actions de René Dozière ont obtenu des résultats !

Pour ce qui est des ministres, selon le Nouvel Obs, René Dosière a également calculé que chacun coûte en moyenne chaque année 16.72 millions d'euros. Ce montant comprend les frais de personnel, la communication, le loyer théorique, les frais de fonctionnement et le train de vie. Par ailleurs il affirme que si le gouvernement était constitué que de 15 ministres, comme l'avait annoncé lors de sa campagne électorale en 2007 Nicolas Sarkozy on aurait fait une économie de l'ordre du milliard d'euros sur la durée du quinquennat !

Sources : Blog de René Dozière,  Europe1, Le Monde, Le Canard Enchaîné, Politique.net, AN.fr, Le Nouvel Observateur,


Moyenne des avis sur cet article :  4.87/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 1er février 2012 13:44

    entierement d’accord, mais il faut aussi revoir les indemnités et privileges de « TOUS » les elus, l’ecart entre le peuple et ses representants est inadmissible surtout en cette periode, voir :

    http://2ccr.unblog.fr/2010/10/19/tres-chers-elus/

    http://2ccr.unblog.fr/2011/02/11/tout-est-a-eux/


    • PENDANT QUE LE PEUPLE SE SERRE LA CEINTURE...................

      sarko et son gouvernement VIRTUEL dépense sans compter ...
      DE PLUS il nous a fait perdre 500 milliards et 1000 entreprises en 5 ans.
      il vient de s’apercevoir ce « malade » qu’il a fait son quinquennat a l ’envers


    • RECOUPENENT...

      3.6 MILLIONS DE FAMILLES TRES MAL LOGES SOIT 10 MILLIONS DE PERSONNES
      10 millions DE PAUVRES...CDD..RSA...CHOMAGE + femmes non déclarées....ET FEMMES ISOLEES..........

      et pendant les SCI COMME BRON-BUCMAN PARIS louent des t1 pour des t2 a PLUS DE MILLE EUROS PAR MOIS DANS DES IMMEUBLES INSALUBRES ou la colonne de gaz date de 14.18

      600 euros une chambre de bonne

      CES SCI DOUTEUSES SONT GEREES PAR DES AVOCATS D AFFAIRES DE L UMP OU PROCHES DU POUVOIR.

      LES COMITES OU TRIBUNAUX CITOYENS DEVRONT EN FAIRE GUILLOTINER ...DES DIZAINES DE MILLIERS DE L UMP..DU MEDEF...DES GERANTS DE SCI PARISENNES

      SALAUDS..VAUTOURS


    • bernard29 bernard29 1er février 2012 14:22

      Bravo Monsieur Dosières pour ce travail de contrôle.
       
      je pense qu’il faudrait qu’il y ait un « jury citoyen » ( tiré au sort) pour suivre ce travail de contrôle des institutions. COMITE CITOYEN qui serait le premier pas vers l’instauration d’un « Contre pouvoir citoyen. ». voir ; http://pacte-democratique.blogspot.com/

      On a bien mis en place des jurys populaires pour juger les personnes, délinquants et autres, alors pourquoi pas un comité citoyen pour contrôler et assurer la transparence des institutions, des organisations publiques, des élus , de leurs privilèges et des rémuinérations qu’ils s’octroient : http://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/jurys-populaires-pouvoir-citoyen-93718 


      • OUI AU COMITE OU JURY CITOYEN pour juger la BANDE A SARKO.............


      • Jason Jason 1er février 2012 14:32

        Entièrement d’accord, mais ce sont eux qui ont le gâteau et le couteau. Donc ils s’en payent une tranche.

        Nou sommes dans un Etat gangrené par les prébendes, les cadeaux en nature, le piston et les arrangements entre copains. La raison d’Etat fait bon voisinage avec le tiroir-caisse.

        Offrons-leur plutôt un train de vie monastique.


        • sdzdz 1er février 2012 15:03

          Il manque surtout une véritable politique d’aménagement du territoire, conséquence directe d’une restructuration de l’appareil d’Etat central :

          -ne seraient conservés que les ministères régaliens
          -seraient transférés les autres compétences aux départements (dans une optique républicaine et pas régionaliste), mieux gérés qui plus est.
          -PS : « travailler avec une équipe restreinte », il s’agissait bien d’un engagement de campagne de Sarkozy...
          -il manque à mon sens un ministère d’Etat en charge de la politique maritime.

          Vous avez aussi pu relever qu’on parle de politique immobilière sans même se référer à une décongestion nécessaire de la capitale !


          • papa22 1er février 2012 15:17

            Les rats sont dans le fromage, alors pourquoi ne pas en profiter ?


            • xray 1er février 2012 16:38


              De droite comme de gauche, les élus politiques sont au seul service du capital de la Dette publique. 
              Ils n’ont pas de compte à rendre aux électeurs. 

              Le Grand Guignol politique (L’Europe des curés) 
              http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/ 

              Le capital de la Dette publique 

              La Taxe Tobin  (Le face à face de l’économie active et des marchés boursiers) 



              • chacaldu06 chacaldu06 1er février 2012 18:30

                Bonsoir à tous,

                Bravo à Dosières pour son travail....

                11780 € / jour de frais de bouche ? (4.300.000 € par an), soit

                785 kg de boeuf par jour ou

                2356 baguettes de pain..par jour

                 ___________________

                Smic 1365 € - loyer (alloc déduites) 250 - EDF, TEL, Eau, Gaz, carburant (transports) + - 300 €,

                reste : 1365 - 550 = 815 €

                Abstraction faite des fringues, clopes éventuelles, petit noir avant le boulot etc...

                800 divisé par 30 = 26 € par jour, petit dej., midi et soir.

                1 jour de bouffe à l’Elysée coute plus de 450 fois plus cher que chez le Smicard...

                C’est à vomir. 

                @+


                • gogoRat gogoRat 1er février 2012 19:04

                  Cocorico ! C’est pour montrer l’exemple de la « démocratie exemplaire » ... aux autres chefs d’Etat.

                  ( Puisqu’en « démocratie » représentative les peuples ne servent qu’à voter lorsqu’on les sonne, c’est en s’adressant à l’étranger aux seuls élus qu’il faut montrer les bienfaits de la démocratie à la française ! )


                  • robin 2 février 2012 11:48

                    Encore un nième candide qui découvre nièmement la vérité......encore un livre qui ne sera suivi d’aucun effet.....comme d’hab !


                    • menou69 menou69 2 février 2012 13:21

                      @ robin

                      En 2009, j’avais déjà rédigé un article sur ce sujet, car Dosière régulièrement faisait état de ses questions écrites à l’Assemblée et avisait la presse des réponses qu’il obtenait ou pas.

                      Je vous fais remarquer qu’à la suite de ses interventions il a obtenu des résultats comme le remboursement de François Fillon des coût de ses voyages privés, pour lui et pour sa famille, selon le tarif établi par l’Armée de l’Air« .

                      Les autres députés lui ont fait remarquer que les repas pris à l’Assemblé Nationale étaient de plus en plus »frugaux" depuis qu’il était intervenu sur les coûts dispendieux en nourriture de celle-ci !

                      Il a obtenu que l’Élysée soit plus transparent dans son budget et qu’il accepte que la Cour des compte mette le nez dans ses comptes.

                      Ce livre est un récapitulatif de toutes les actions qu’il a effectué depuis 10 ans, par ses questions écrites au gouvernement et à l’Assemblée tout au long de ces années et qui ont été relayées dans la presse grâce au Canard Enchaîné, il a sensibilisé les politiques de tout bord à ces dérives qui choquent le peuple et a obtenu de très nombreux résultats.

                      Bonne journée


                    • Ariane Walter Ariane Walter 3 février 2012 11:31

                      Je suis de gauche. Je vote Mélenchon.
                      S’il est élu il ne prendra que son salaire de sénateur : 6000 euros dont on peut reconnaître que ce n’est déjà pas mal.

                      Je pense qu’il faudra citer Sarkor en justice pour abus de biens publics, démantelement de la nation et collusion avec des puissances ennemies.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès