Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Renforcer l’indépendance de la justice

Renforcer l’indépendance de la justice

 
Depuis plusieurs années, la séparation indispensable entre les pouvoirs exécutif et de la justice a été combattue par les gouvernements successifs. Victime d'un pouvoir politique empreint d'une idéologie d'un autre âge, le service public a été bafoué et la justice française mise trop souvent au service du pouvoir politique.
 
Pourtant, la justice doit être indépendante envers le pouvoir de l'exécutif. Cela est indispensable si l'on désire doter la France d'une justice digne de ce nom et qui redonnera aux droits et aux libertés le statut qu'ils n'auraient jamais dû perdre.
 
Cette indépendance peut être obtenue en donnant à la magistrature la liberté qu'elle est en droit de posséder. C'est à cette condition que la justice deviendra impartiale.
 
À l'opposé, on assiste à l'intervention du pouvoir exécutif dans les affaires en cours et les magistrats deviennent des marionnettes dont la carrière dépend du bon plaisir de leur hiérarchie.
 
Il est indispensable que le Conseil supérieur de la magistrature possède plus de pouvoirs ; également, le statut des magistrats du siège et du parquet doit être renforcé afin que les poursuites poussent se dérouler sans intervention extérieure et étrangères aux dossiers qui sont traités.
 
Le Conseil supérieur de la magistrature doit être réformé en rapport à sa composition, les conditions de nomination de ses membres et l'étendue de ses pouvoirs. C'est le Conseil qui peut et doit être garant de l'indépendance de la justice en France et il faut lui donner les moyens de mener sa mission.
 
De nos jours, la France fait partie des pays au sein de l'Europe qui allouent les plus faibles sommes à leurs juridictions. La réduction des effectifs – ainsi que l'absence de crédits suffisants – sont des obstacles évidents au bon fonctionnement de la justice. Dit autrement : la justice française n'est plus au niveau de la justice des grands pays européens.  
 

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • gogoRat gogoRat 2 juin 2013 13:11

    Très ’juste’ (si je puis dire), Lg !


    Comment espérer voir respecter la séparations des pouvoirs lorsque notre garde des sots s’est permis de proclamer :

    • « C’est une réforme de société et on peut même dire une réforme de civilisation », affirme Christiane Taubira au sujet du projet de loi sur l’ouverture du mariage et de l’adoption aux couples homosexuels présenté mercredi en Conseil des ministres, dans un entretien publié dans « Ouest France ».

    • « Nous n’avons pas l’intention de faire comme si nous ne retouchions que trois ou quatre virgules dans le Code civil. Mais nous pensons que notre société est capable, dans sa majorité, de l’accepter », estime la garde des Sceaux. 

     smiley


  • Akerios 1er juin 2013 15:33

    Bonjour,

    Le parti socialiste par son action depuis 1 an s’affiche maintenant au grand jour comme un parti de droite. Comme il a trompé et trahit la moitié de ses électeurs ses jours au pouvoir sont comptés. Les partis de droite vont aussi tout faire pour tuer ce nouvel arrivant.

    Pour donner le change le PS va donc proposer une réforme tapageuse ou bien une ou deux lois empoisonnées

    Le contenu sera subtil : d’abord destruction au niveau du fond de l’indépendance de la justice par la création de nouvelles lois . Puis remplacer les anciennes lois à tuer et faire table rase du passé.

     De nouvelles lois superficielles et tapageuses , provocatrices a souhait seront présentées dans le but même d’être rejetée . Elles seront alors amendées par l’UMPS et votées .

    Sous le prétexte de renforcer l’indépendance de la justice le PS va lui porter un coup fatal comme pour l’ANI .

    Pour mieux la neutraliser elle va l’empoisonner !

     

     

     


    • Akerios 1er juin 2013 15:38

      Oui  !

       

      Il faut renforcer l’indépendance de la justice et se méfier surtout de ses faux amis !

       


    • antyreac 1er juin 2013 19:31

      Perso , je ne suis pas pour l’indépendance de la justice car des pays où on pratique l’indépendance strict ,on s’aperçoit que les injustices sont aussi nombreuses que dans d’autres pays voir plus

      Je pense évidemment aux EU
      Je suis au contraire pour des larges amnisties en particulier pour des jeunes qu’ils faut plutôt aider que de les pénaliser pour chaque faux pas 

      • paul 2 juin 2013 08:58

        Vu les nombreuses affaires politico-financières de ces dernières années où la justice s’est trouvée entravée dans son action et/ou manipulée ( dernier scandale : affaire Tapie), il y a un énorme chantier à entreprendre, avec des moyens financiers conséquents .
         www.ahjucaf.org/Les-elements-theoriques-de-la,7166.html 


        • Scual 2 juin 2013 10:06

          Oui, ce que propose cet article serait une bonne chose.

          Malheureusement je m’opposerait à toute réforme de la justice qui pourrait émaner du gouvernement actuel, ou d’un gouvernement UMP ou FN.

          Si on donne ne serait ce qu’une toute petite ouverture à ces personnes extrêmement malintentionnées pour s’en prendre à la justice, même si c’est en théorie pour faire des choses louables, elles détruiront la justice de ce pays, ce qui est depuis longtemps un de leurs objectifs. Alors oui la justice gagnerait à être un peu plus indépendante mais elle l’est déjà assez pour s’en prendre à quelques gros poisson... et c’est, avec une poignée de journaux et d’associations, la seule chose qui nous reste capable de le faire.

          Dans un pays où tout est pourri jusqu’à la moelle et où la situation empire de jour en jour à cause du saccage méthodique organisé par les droites au pouvoir, il vaut mieux garder intact ce qui fonctionne encore à moitié.


          • Akerios 2 juin 2013 10:35

            Tu as raison le danger est très grand mais il est trop tard .

            Nous pouvons cependant crier au danger en le disant partout pour limiter la casse.


          • eau-du-robinet eau-du-robinet 3 juin 2013 12:20

            Même si la justice devient indépendante de la politique, ce que j’en doute fort, car chaque être humain à ses convictions personnelles (politiques et autres ...), la justice restera toujours influençable par des forces diverses :

            En mars 2009, la journaliste Sophie Coignard écrit un livre intitulé : « Un État dans l’État ? » dans lequel elle affirme que les francs-maçons français s’organisent d’une façon très moderne pour s’entraider et exercer leur influence dans toute la société et pose la question de la compatibilité entre le serment prononcé par un magistrat lors de sa nomination et le serment de la franc-maçonnerie. source


            • David 3 juin 2013 15:21

              Pour l’instant, je ne suis pas d’accord avec vous. On l’a vu avec les différents scandales depuis un an (y compris lorsque ces scandales touchaient un ministre) : il n’y a pas eu d’intervention de l’exécutif sur les juges. 


              On doit le dire et apprécier cela car depuis plusieurs années, nous étions habitués à une situation bien différente.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

David


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès