Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Réponse au Troisième Tour...

Réponse au Troisième Tour...

Tirer des conclusions ? Mettre son grain de sel dans l’analyse des résultats des Régionales ? Walpole n’a pas grand-chose à en dire.

Walpole est bien incapable de s’extirper des banalités entendues et réentendues : Victoire de la Gauche – pas forcément celle de ses désirs – , défaite – un pied à terre – pour l’UMP etc. Oui, l’UMP est en recul, sérieusement en recul mais il est difficile de voir derrière ces visages de ministres abattus la préfiguration d’une Victoire 2012. La Droite va se réorganiser et il est possible qu’on assiste dans l’année qui vienne à une reconstruction de la Droite. Hypothèse-Walpole : une alliance Sarkozy-De Villepin viendra au devant de la scène (pas une réconciliation des personnages mais une collusion de deux partis).

Sans vouloir comparer les périodes, une certaine Gauche (celle de… Cohn-Bendit) criait à la « vacance du Pouvoir » en 1968. Les élections qui suivirent furent un dur retour au Réel.

Deuxième élément à ne pas oublier : l’approfondissement de la Crise du Capitalisme financier, la précarité, le chômage, la liquidation des Services Publics n’entraînent pas automatiquement une connaissance de la situation et une vision claire des responsabilités. Il y faut une bataille idéologique à mener avec les dents. Et avec la défiance d’une grande partie des Français envers les Partis… qui, que, quoi, dont, où ?

Walpole n’est pas convaincu que le Front National demeure le grand danger, ayant toujours pensé qu’une frange de la France (entre 8 et 15% ) est toujours prête – pour expliquer sa misère – à se ranger derrière les explications-slogans, derrière ceux qui haïssent la Pensée.

Aussi, est-il allé voir les Blogs-amis pour voir ce qu’ils en disaient.

Philippe Marx  a introduit ses articles par une citation de Simone de Beauvoir : « Si l’on vit assez longtemps, on voit que toute victoire se change un jour en défaite ». Une belle citation sauf que Walpole n’est pas sûr qu’avec des « Si  », on soit dans la justesse politique. Quant à vivre assez longtemps, seul Dieu (si…il existe) etc.

BabelOuest  est plutôt assez proche de ce que pense Walpole de façon embryonnaire : « Reprenons les résultats du premier tour : la Gauche telle que définie ainsi obtient à peine plus de 10% des voix : où est la victoire ? Ces 10% de 50% signifient que seules 5% des personnes aptes à voter ont compris l’enjeu. C’est assez catastrophique » (Article : Ouais, la gauche, on a gagné).

Dans son article « Régionales 2010 : Le Bilan, Sar K.O. zy ? », CPolitic est sûr d’une chose : « Le grand gagnant des régionales 2010 restera l’abject Le Pen ». Euh…Par contre, ce qui est peut-être beaucoup plus vrai, c’est la réflexion de Peuples.net : (Article : Epilogue des régionales 2010 : douche froide à tous les étages). « Les électeurs qui étaient passés casquette UMP en 2007 sont revenus au FN en 2010 ».

Raphael Anglade de BetaPolitique est dubitatif : « Plus de 54 % de score national pour des partis de gauche unis. Je n’ai aucun souvenir d’un tel résultat. Mais la gauche aurait bien tort de se satisfaire du beau résultat d’hier soir et d’en déduire qu’elle est réconciliée avec le peuple de France  ».

Petit plaisir sans mesure : Walpole suit Sera7477  qui jubile à la défaite de Darcos. « Ils se sont trouvés un bouc émissaire, c’est ce pauvre Darcos qui va payer pour tous les autres. Le coupable maintenant identifié, ils vont pouvoir continuer comme avant ! Il n’a vraiment pas de chance, il a été déjà lourdé de la Mairie de Périgueux. J’ai applaudi dans les deux cas ».

Nouvel Hermès paraît, lui, bien optimiste pour Walpole, ayant déjà enterré Sarko. (Article : Après le Massacre) : « On peut alors parier que tous ceux qui se sentent maintenant trahis lui enfonceront davantage la tête au fond de l’eau sous le regard bienveillant des chiraquiens, de Juppé, de Villepin, de Raffarin et de tous ceux qui s’apprêtent aujourd’hui à abandonner leur Dieu dans son crépuscule ! »

Walpole préfère le point d’interrogation de Lait d’beu : « Il apparaît de plus en plus évident que la réélection de Nicolas Sarkozy qui semblait une simple formalité il y a seulement 1 an et ½ n’est plus aussi assurée d’autant qu’il est contesté dans son propre camp. Evidente faillite du sarkozysme et « Chronique annoncée de la chute de la Maison Sarko »  ?

Pour Gauche de Combat, c’est l’amertume qui prime : « [Aux Français] : Il faudrait probablement pour cela un programme plus alléchant… Il nous manque certainement une part d’utopie qu’aucun parti n’a encore su réinventer. Et surtout pas le parti de gauche… qui me laisse comme un goût amer dans la bouche et le coeur… »

 Donjipez s’arrête à juste titre sur l’abstention : « Une fois encore, le chiffre le plus parlant est celui de l’abstention qui reste la première « force » politique du pays avec 48,81%. En léger recul par rapport au premier tour (52%). Finalement le slogan « Election piège à cons », a-t-il été adopté par une majorité de Français ? »

 SarkoFrance insiste sur le Message de Sarko. Walpole n’a aucun doute là-dessus : « Au final, le message sarkozyen est limpide : on a peut être perdu des élections régionales, mais on ne change rien. Sur France 2, Rama Yade reste lyrique à propos de son chef : » Nicolas Sarkozy, c’est une bête politique. (…) la France l’a choisi comme guide ».

Conclusion (provisoire) : il reste deux ans pour botter les fesses A-Qui-Vous-Savez. Qui peut dire l’issue de ce Quinquennat ? Personne. Par contre, on peut retenir ce conseil toujours valable : dans l’analyse, tâchons de ne pas prendre nos Désirs pour la Réalité.

Walpole (http://www.pensezbibi.com)

Documents joints à cet article

Réponse au Troisième Tour...

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (2 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès