Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > RER A : une bataille de Jean-Paul Huchon

RER A : une bataille de Jean-Paul Huchon

Le directeur de la région Île-de-France, Jean-Paul Huchon n’en croit pas ses oreilles.

Suite à son altercation avec le PDG de la RATP, Pierre Mongin, sur la modernisation nécessaire de la ligne A du RER, totalement saturée, durant laquelle ils se reprochaient mutuellement de ne pas prendre leurs responsabilités pour fournir aux usagers une prestation de qualité, il a entendu Nicolas Sarkozy donner de la voix en menaçant de reprendre les voies du RER A. Notre cher président, fidèle à ses habitudes de se mêler de tout par média interposé, a assuré que l’Etat prendrait les choses en main si les querelles stériles retardaient les investissements nécessaires.

La guerre est déclarée entre l’Etat, qui s’était désengagé du Stif en 2004, et Jean-Paul Huchon (PS) qui est également président du Syndicat des transports IDF (le Stif), bonjour le cumul des postes. Ce dernier ne craint pas que l’Etat, dont les caisses sont vides, redevienne partie prenante dans le Stif et le défi de le faire.

C’est sans compter sur l’intérêt particulier porté par Nicolas Sarkozy sur le projet de création du « Grand Paris » et tous les chemins menant à la capitale, la question de l’amélioration des transports en Île-de-France est la meilleure façon d’entrer dans le vif du sujet. C’est d’ailleurs la seule chose qu’aient véritablement en commun Paris et ses communes limitrophes.

Ce que ne semble pas avoir pas compris ce cher M. Huchon, aveuglé par ses missions de service public ou ses ambitions personnelles, c’est le grand dessein de Nicolas Sarkozy dans cette prise de position. Car, depuis son élection à la présidence de la République, il n’a de cesse d’essayer de récupérer ce dernier bastion du pouvoir qu’est Paris.

Paris qui dans l’Histoire a toujours joué le rôle de contre-pouvoir. Qui ne gouverne pas Paris, ne gouverne pas la France. Même lorsqu’il reçoit des chefs d’Etat étrangers il est obligé de composer avec Bertrand Delanoë, qui sera peut-être son prochain rival aux présidentielles de 2012. Rappelons-nous que lors du passage de la flamme olympique à Paris, le maire de la capitale n’a pas joué la partition que le président était en droit d’attendre. C’est pourquoi, il tient tant à cette idée du « Grand Paris » et il ne manquera pas de manœuvrer pour en prendre le contrôle et ainsi empiéter sur les prérogatives du maire de Paris et du président de la région Île-de-France.

Il a tenté de destituer Delanoë aux municipales en présentant, contre les têtes de liste du PS et des Verts, des membres-clés de son gouvernement, des membres influents de l’UMP et quelques personnalités dévoyées de gauche et du centre pour faire bonne mesure. Même Neuilly-sur-Seine n’a pas mobilisé autant son attention et son soutien. Ce fut sans succès pour cette fois, mais il n’a pas dit son dernier mot. Le Grand Paris est en marche.

Le sénateur Philippe Dallier a remis un rapport sur les réformes institutionnelles à réaliser. Il préconise de substituer aux quatre départements de la petite couronne (75, 92, 93 et 94) une nouvelle collectivité dotée d’un statut spécifique, ayant pour vocation de devenir une collectivité territoriale aux compétences limitées aux domaines des transports, du logement, du développement économique, social et de la sécurité. Pas de clause de compétence générale donc, mais des missions primordiales ! Le Grand Paris devra s’autofinancer. Son budget résulterait de la consolidation des budgets des quatre Conseils généraux actuels. Son président serait élu au suffrage universel direct et son conseil composé de 120 membres élus au scrutin majoritaire.

Le président a nommé Christian Blanc secrétaire d’Etat pour réfléchir à la création du Grand Paris et faire avancer rapidement ce projet. Tant de sollicitude ne laisse pas d’être inquiétante.

Le plus étonnant est de constater que tout le monde semble trouver l’idée excellente et y voir un intérêt pour Paris ou les communes de la petite couronne. Peut-être un intérêt personnel ?

Il est certainement politiquement incorrect d’être contre ce projet dont le seul objectif serait de redynamiser le développement de Paris et de sa région, la plus riche de France. Paris se trouve soudainement à l’étroit dans ses murs et le Stif, pourtant régional, incapable de mettre en place une politique de transport « cohérente ». Malheureusement, si M. Sarkozy est si pressé de réussir ce chantier, ce n’est pas tant pour améliorer le cadre de vie des Parisiens, que pour affaiblir leur maire, lui enlever ce pouvoir intolérable de régner sur la capitale de son royaume.

Aujourd’hui Paris est à la fois une commune et un département, ce qui lui donne une grande autonomie. En créant le « Grand Paris », le maire devra partager ce pouvoir de décision avec d’autres départements d’Île-de-France. Il devra également davantage composer avec le président de la région, Jean-Paul Huchon ce qui n’est pas pour déplaire à ce dernier, mais aussi avec l’Etat qui compte siéger de nouveau au Stif.

Au lieu de s’allier contre ce projet qui n’a pour seul but que d’accroître la toute-puissance impériale de Nicolas en diluant le pouvoir de décision des élus territoriaux et ainsi diminuer l’emprise de M. Delanoë sur la politique locale, les élus de la gauche aident M. Sarkozy à scier la branche sur laquelle ils sont assis. En effet, ils ont pour ainsi dire déjà acceptés cette idée et participent à la réflexion pour son développement. Décidément, cette opposition ne s’oppose à rien, quand elle ne soutient pas elle s’abstient. A force de vouloir donner une image positive et constructive d’eux-mêmes, les élus du PS sont tombés dans le piège en haute sphère que leur a tendu Nicolas Sarkozy et il leur sera très difficile dans sortir.

Mais M. Delanoë est sans doute déjà passé à autre chose. Il prépare la succession de François Hollande à la tête du Parti socialiste puis celle de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République.


Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 28 mai 2008 10:52

    Avant toute chose,je dois dire ici que je connais la personnalité de JEAN PAUL HUCHON car j’ai vécu à CONFLANS SAINTE HONORINE à l’époque ou ROCARD était Maire de cette ville et ou HUCHON était son bras droit.

    Je connais donc bien le parcours de la personne.

    HUCHON n’est pas socialiste,c’est un notable opportuniste qui sait utiliser ses relations dans les affaires pour avoir de l’influence,non pas pour l’interet du citoyen mais pour son compte en banque

    Son ancienne femme était à la tête d’association de Conflans Sainte Honorine et elle cumulait beaucoup d’argent en tant que "Président" de tel et tel associations.

    Pour quels resultats social ?

    Sa 2eme compagne c’est fait prendre la main dans le sac et JP HUCHON a été condamné par la justice.

    En ce qui concerne sa philosophie politique,déjà en 1986 il déclaré dans une réunion,qui se verrait bien gouverner avec RAYMOND BARRE !

    C’est dire,si la personne de JP HUCHON a des idées politiques !

    Comme Président du Conseil Régional,il n’a pas fait les investissements nécessaires dans les transports car il fait parti des personnes qui préconisé la privation de ce secteur et c’est pour cela que nous avons des transports aussi dégradé

    Quand aux subventions publics,une simple visite sur le site web du Conseils Régional vous permettra de comprendre le déphasage de la personne et de ses amis bobos qui préférent subventionner par des aides publics des HLM au Pérou plutot qu’en banlieue parisienne

    Même chose pour les aides pour les personnes en difficulté,il semble qu’il s’interesse plus aux bidonvilles de Madagasgar qu’a ceux autour de Paris

    ...A moins que les aides disparaissent plus facilement par ce chemin ???

    Bref c’est le liberalisme social tant voulu qu’il a mis en place et dont nous constatons qu’il ne génére que des augmentations de taxes (en fortes hausses) et qui n’apportent aucun service en plus.

    Ne parlons pas des "embauches" d’amis et d’amies à des salaires défiant toutes concurrences

    Savoir faire un droit d’inventaire permet de ne pas reproduire les erreurs de 2002 et 2007,alors ne laissons pas ces gens là pourrir l’avenir du PS

     

     

     


    • Zalka Zalka 28 mai 2008 11:27

      Je m’étais toujours demandé si l’odeur désagréable dans le coin de conflans avait disparue grâce aux travaux de la centrale d’épuration d’Achères ou pour une autre raison.

      Maintenant, je sais. C’est Lerma qui est parti !


    • T.REX T.REX 28 mai 2008 12:10

      "qui préférent subventionner par des aides publics des HLM au Pérou "

      Pourquoi pas en Argentine ?

      Non c’est une blague !

      Le titre de l’article était : Une Bataille de Paul HUCHON, JEAN-PAUL HUCHON.

      Si je comprends bien, c’est encore un de ces Socio-démocrates qui font ressembler le PS au centre Gauche. Un peu comme aux USA, le parti Démocrate. 


    • Gasty Gasty 28 mai 2008 12:35

      @ lerma

       

      Tremblement de terre au Perou

      Chaque municipalité, selon ses moyens participe à l’effort humanitaire pour la reconstruction d’un pays dévasté.

      C’est ça la solidarité et quant à venir dire :

      "et de ses amis bobos qui préférent subventionner par des aides publics des HLM au Pérou plutot qu’en banlieue parisienne"

      C’est ça ta vrai connerie.


    • T.REX T.REX 28 mai 2008 13:24

      Salut Gasty,

       

      Dis donc, Tu bafouilles sévère avec tes liens débridés aujourd’hui ?

      L’avantage avec notre site : http://www.panda-france.net

      c’est qu’on peut mettre les grosses vannes qu’on veut sans qu’i y ait un modérateur pour pas trouver ça drôle. Telle que : 

      Le Président de la Région Ile-de-France, Jean-Paul HUCHON n’en croit pas ses oreilles et traverse un cap difficile.

       

      Ce qui nous fait : Polochon, oreiller et traversin, soit trois bonnes raisons de lui conseiller d’aller se recoucher, la quatrième étant de ne pas comprendre la stratégie de M. SARKOZY et c’est la plus importante.

       


    • T.REX T.REX 28 mai 2008 13:31

      Bon, pour en revenir à la question qui nous inquiète ! (ah, non ? ça inquiète personne ?) :

      Est-ce que tu penses que ce "Grand Paris", montage étrange et contre nature, a une légitimité quelconque ou, comme moi, que c’est un piège machiavélique de Nicolas pour reprendre la main sans attendre les prochaines élections ?

      Quels sont les avantages potentiels de cette "fusion" des départements de la petite couronne ?

      J’ai du mal à les cerner ! 

       


    • Gasty Gasty 28 mai 2008 20:15

      Salut T.REX

      Comme dit fergus ci dessous, mes chiottes n’était pas bouché mais j’avions aimé avoir droit à un coup de main de notre petit Président omniprésent pour me tenir le montant de mon canapé convertible ( sauf devises) pendant que je fixais les écrous M8 et rondelle de serrage. J’aurais économisé un hansaplast et du mercure au chrome.

      Dur journée ! 


    • T.REX T.REX 29 mai 2008 09:10

      Mon pauvre Gasty, c’est ça d’acheter les meubles en KIT chez IKEA !


    • Fergus fergus 28 mai 2008 17:54

      Ambition ou pas concernant le Gross Paris, Sarkozy pousse le bouchon un peu trop loin en se mêlant ainsi des problèmes de la ligne A du RER (et en assénant des âneries, soit dit en passant). Il croit ainsi se monter proche des usagers alors qu’il abaisse sa fonction au niveau d’un haut fonctionnaire territorial. C’est maladroit car, à vouloir se mêler de tout et se montrer toujours plus près du terrain, on est désormais en droit d’attendre de notre hyperactif président qu’il intervienne personnellement si les chiottes de la gare de Noisiel sont bouchées !


      • Forest Ent Forest Ent 28 mai 2008 19:37

        L’électorat parisien ayant viré à gauche, le but du "grand paris" était de le noyer dans celui de la proche banlieue. Mais comme ça n’y a pas été si différent aux municipales, le projet est pour l’instant gelé. (Le tout selon le "canard enchaîné").

        Le charcutage électoral est tout un art. smiley

        Quand au fait que Sarkozy parle du RER, ou des tomates à Rungis, c’est plus fort que lui. Une fois à la retraite, j’espère dès 2012, il sera toujours à faire des promesses électorales.

        Je veux ...

        C’est incroyable...

        Je veux...

        C’est bien lassant, tout ça. Quelle nullité.


        • T.REX T.REX 29 mai 2008 09:17

          Il faut ajouter à l’article qu’en phase finale, l’EPAD (Etablissement Public d’aménagement de la défense) présidé par Patrick DEVEDJIAN (Bonjour le cumul des petits boulots) sera intégré au Grand Paris.

          Devedchiant qui a déjà proposé la création d’une taxe départementale dans les hauts de Seine pour financer le Grand Paris, mais qui ne veut pas payer pour le 93 ; ça promet du sport !

          L’UMP a bien noyauté le projet pour en prendre le contrôle, mais c’est uniquement pour le bien des citoyens de la future grande métropole.

           

           


        • T.REX T.REX 29 mai 2008 11:28

          Bravo Forest, vous avez gagné la palme :

          Vous êtes le seul à avoir fait un commentaire répondant à la question (affirmation ?) posée par l’article, soit :

          Le Grand Paris est-il un projet légitime ou une manoeuvre politique ?

          A bientôt donc pour d’autres aventures !

           

           


        • Asp Explorer Asp Explorer 28 mai 2008 22:57

          J’avoue être un peu héberlué par cette polémique autour de la ligne A du RER. Comme tous les franciliens , j’expérimente quotidiennement le fait que la ligne A est, des 5 lignes de RER, celle qui fonctionne le mieux ! Etat des lieux :

           

          • La ligne B est à l’abandon car sa clientèle de nord-banlieusards ne plait pas aux gens qui décident. La preuve : on envisage sérieusement l’ubuesque projet de créer une ligne de train séparée entre Paris et Roissy, qui doublerait donc le RER B (pour éviter que les touristes et les hommes d’affaires ne croisent les sauvageons, sans doute). Résultat, on arrive à voir des attentes de 12 mn le soir, aux heures de pointe, sur le tronçon parisien.
          • La ligne C n’a de RER que le nom, c’est un train de banlieue qui traverse Paris, et suit un parcours incompréhensible. Cerise sur le gâteau : la C est coupée tous les étés pour les travaux Castor. Qui durent depuis dix ans. Et vont encore durer dix ans !
          • La ligne D est un véritable scandale. Non seulement son matériel est vétuste - les trains datent de l’ouverture de la ligne, dans les années 70 - mais de surcroit, elle partage, hélas, l’unique voie entre Gare du Nord et Châtelet, ce qui handicape les deux lignes !
          • La ligne E est la petite dernière, avec ses gares pharaoniques et vides d’hommes dans lesquelles on peut errer vingt minutes avant de trouver un quai,et ses trains certes neufs, propres et climatisés, mais rares, si rares...

           

          Non, monsieur Sarkozy, la ligne A, que j’emprunte quotidiennement, n’est pas la pire, loin s’en faut.


          • yoda yoda 29 mai 2008 05:40

            En effet... le RER A est du loin le moins pire des lignes de RER. La region parisienne a decidement un train de retard pour ce qui est de la modernisation de son reseau ferroviaire. Question de priorite...

            Juste pour comparaison, voici quelques elements sur le reseau ferroviaire de Tokyo :

            - un reseau 20 fois plus dense qui transporte 20 fois plus de passager.

            - Le plus souvent, des sieges chauffants l’hiver, la clim l’ete.

            - Presque jamais de retard, a moins qu’il y ait eu un suicide. Si retard de quelques minutes, on vous donne un recu pour justifier de ce retard a qui de droit, et eventuellement on vous rembourse.

            - Pas de controleurs de billets, pas vu un seul fraudeur.

            - Juste des gentils controlleurs de quais pour prevenir de l’arriver d’un train et vous pousser dedans si trop plein.

            - le prix du transport est en gros le meme qu’a Paris.

            Je ne suis generalement pas pour la privatisation et la concurrence, mais force est de constater qu’au Japon ca a des effets benefiques !


          • Fergus fergus 29 mai 2008 09:18

            Concernant Tokyo, vous oubliez de préciser que les Japonais sont des modèles de civilité comparés aux comportements "barbares" des français. Ceci explique cela pour la plupart des points cités car les tirages intempestifs de signal d’alarme, les individus en goguette sur les voies ou tout simplement l’indiscipline généralisée qui, chez nous, ralentit les descentes et montées des rames sont des phénomènes inconnus en pays nippon.


          • Fergus fergus 29 mai 2008 09:23

            Autre point concernant les incivilités, la privatisation ne résoudrait rien. En France, la comparaison n’a en effet de sens que sur les réseaux de surface (bus, tramway), et là, force est de constater que les incivilités sont strictement les mêmes, quel que soit le statut de l’entreprise. 


          • T.REX T.REX 29 mai 2008 09:26

            Bonjour Maître Yoda,

            Vous avez une drôle de tête ce matin...un peu chiffonnée...on dirait que vous sortez d’un métro Japonais dont les voitures ont été bondées par les charmants contrôleurs-pousseurs.

            Y’a pas de retard suf en cas de suicide...le seul problème est qu’au Japon il y a beaucoup de suicides avec les conditions de travail qu’ils ont ! 


          • T.REX T.REX 29 mai 2008 09:36

            bonjour Fergus,

            Qui parle de Privatisation ? A priori personne...ce n’est pas le problème du jour.

            D’ailleurs quelle Entreprise privée voudrait se positionner sur un tel marché.

            Non, ce n’est qu’une question de Pouvoir ! 


          • Fergus fergus 29 mai 2008 10:18

            Sur la privatisation, je répondais à Yoda.


          • T.REX T.REX 29 mai 2008 10:27

            OK GUS,

            Considéront que je réponds aussi à Yoda : Lorsque Roger Karoutchi (UMP) dit qu’il serait préférable de n’avoir qu’un transporteur en IDF (fusion RATP - SNCF des transports IDF), cela ressemble davantage a une renationalisation qu’à une privatisation, non ? Ce n’est pas très "libéral" comme idée. Il ferme la porte à la concurrence.

             

             


          • Zalka Zalka 29 mai 2008 10:39

            C’est à dire que le RER A dessert la défense, l’étoile, St Lazare, Gare de Lyon, Chatelet. Je parie que c’est pour cela que les journalistes et les politiques ont entendu parler des problèmes réels mais mineurs de cette lignes.


          • T.REX T.REX 29 mai 2008 10:46

            Bien vu Zalka, je n’y avais pas pensé. Ils s’inquiètent beaucoup moins des conditions de transport des travailleurs de l’ombre. Le RER A et La Défense doivent être une vitrine pour les hommes d’affaires.

             


          • Fergus fergus 29 mai 2008 16:58

            Il dessert aussi les communes chics de Chatou, du Vésinet, de Rueil et de St Germain !


          • Fred 29 mai 2008 20:38

            C’est clair qu’il ne faut pas comparer les japonais aux francais en matiere de respect des regles et de civisme.

            C’est aussi une des causes des problemes en France, chacun trouve une excuse pour frauder et tricher. Notre systeme social rend les gens individualistes et irrespectueux du systeme. Le RER est juste un exemple de ce manque de civisme.


          • T.REX T.REX 30 mai 2008 08:01

            Un petit sondage d’opinion Fred :

            (Rayer les mentions inutiles - Vous avez droit à plusieurs réponses)

            1) Vous avez envie d’être Japonais ?

            2) Envie de vivre au Japon ?

            3) De travailler comme les Japonais ?

            4) D’adopter leur culture, leurs traditions et leur mentalité ?

            5) Que la France devienne comme le Japon ?

            6) Autres suggestions : ...................................................................... .....


          • T.REX T.REX 30 mai 2008 08:04

            Bien vu Fergus,

            Mais vous ne me parliez peut-être pas ? Vous répondiez à Zalka !

            Tant pis, je ne suis pas rancunier. 


          • Fred 30 mai 2008 08:21

            "Un petit sondage d’opinion Fred :

            (Rayer les mentions inutiles - Vous avez droit à plusieurs réponses)

            1) Vous avez envie d’être Japonais ?

            2) Envie de vivre au Japon ?

            3) De travailler comme les Japonais ?

            4) D’adopter leur culture, leurs traditions et leur mentalité ?

            5) Que la France devienne comme le Japon ?

            6) Autres suggestions : ........................................ ..................................."

             

            il n’y a pas besoin d’aller au japon pour voir plus de civisme, rien qu’en Europe on peut trouver plusieurs pays ou on peut aller aux US.


          • T.REX T.REX 30 mai 2008 08:28

            FRANCHEMENT FRED, je ne suis pas persuadé que nous manquons de civisme.

            De discipline peut-être, mais si c’est pour devenir bête et discipliné...je n’envie pas ces pays dont vous admirez l’attitude. A priori, aux USA, l’incivisme et la violence sont bien plus important que dans nos banlieues ! 


          • T.REX T.REX 2 juin 2008 08:37

            Erreur CALMOS,

            T.REX il est plutôt COCO ! Et même tendance Besancenot ! Cela n’a rien à voir avec les anars et le sp’tits Bourgeois de Gauche Socio-Démocrate !

            Vous qui avez l’air d’en savoir long, pouvez vous nous dire qui a volé la carte Orange du marchand ?

             


          • bourgpat 30 mai 2008 12:44

            Au niveau du A, ce n’est pas la pire des lignes de RER à Paris. La ligne C est bien plus merdique à certains égards.

             

            Le gros problème du A est l’implantation des entreprises avec la défense. Si vous prenez le A direction la défense le matin où direction nation à partir des halles Vous n’auraient pas le même spectacle. Il est ridicule d’irriguer la défense en centralisant les emmerdes sur un même tronçon qui devient surchargé car on a fait une connerie d’aménagement du territoire il y a 30 ans. La ligne 1 qui est récente est toute aussi engorgé que la A.

             

            Enfin pour les adeptes des transport japonnais. Rappelez vous la disposition des banquettes le long des flans des wagons, ce qui libère de la place pour mieux circuler à l’intérieur des trains même bondés.


            • Asp Explorer Asp Explorer 1er juin 2008 13:30

              La ligne 1 est récente ? Elle a été ouverte pour l’exposition universelle de 1905...


            • T.REX T.REX 2 juin 2008 08:46

              Oui, le fait que l’on s’occupe davantage de cette ligne prouve que l’intérêt de L’UMP est avant tout politique.

              C’est DEVIDJIAN qui préside l’EPAD (développement de la Défense). Le RER A dessert les coins chics.

              Le Medef et l’UMP se foutent des conditions de transport des travailleurs.

              Je le répète : Le Grand Paris est une Bataille pour obtenir le Pouvoir à Paris et en IDF en sabotant l’influence du PS en IDF, une lutte d’influence, rien d’autre et le RER A u prétexte pour avancer sur ce projet plus global mais qui n’a pas de légitimité jusqu’à preuve du contraire.

               

              A Londres aussi les sièges sont disposés le long des voitures dans le TUBE ! Pas besoin des JAPS pour faire intelligent. 


            • Asp Explorer Asp Explorer 2 juin 2008 08:53

              Dans le tube, les sièges sont rangés le long des parois parce qu’il n’y a pas la place de les mettre autre part, les rames sont beaucoup plus étroites.


            • T.REX T.REX 2 juin 2008 10:43

              Merci de cette précision, mais de toutes manières je ne pense pas que cela change grand chose à l’affaire.

              D’ailleurs, est-ce très agréable ? De plus lorsque le train est bondé plus personne ne peut s’y asseoir alors que dans l’autre sens, les personnes assises sont protégées...c’est utile pour les personnes agées, femmes enceintes, malades, handicapées.....

              Quand une ligne est saturée il faut augmenter la cadence et développer de nouveaux modes de transport. 

              La ligne 14 utilise ce système !

               


            • chmoll chmoll 1er juin 2008 18:53

              c un remake d’la bataille de paris,avec un qui cumule et l’autre qui accumule...les boulettes

               

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès