Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Résultats detaillés des élections régionales et analyses

Résultats detaillés des élections régionales et analyses

Dès dimanche 6/12 au soir, www.initiative-communiste.fr donnait les premiers résultats des élections régionales, ainsi que l’analyse du PRCF et ses propositions. Retrouvez ci-après, une analyse détaillée régions par régions de ce premier tours.

Participation :

Dans un contexte dramatique, plus de 6 millions de chômeurs, et après deux attaques terroristes à Paris en 2015 au mois de janvier et ce 13 novembre dernier, la participation marque un léger rebond par rapport aux dernières élections régionales, mais demeure strictement équivalent à celles des élections départementales du début de l’année 2015. Entre abstention, vote blanc et nul, un électeur sur deux refuse de donner son vote au parti en lice, et près de deux électeurs sur trois chez les jeunes et dans les classes populaires. Cela appelle d’urgence une mobilisation politique afin de donner à la classe des travailleurs un parti capable de porter ses aspirations, de construire contre la fascisation, pour la démocratie et le progrès social un solide Front Antifasciste Populaire et Patriotique. Dans son communiqué au soir des élections, le PRCF fait des propositions d’actions immédiates et très concrètes en ce sens.

résultats élections régionales 2015 abstention

Résultats nationaux :

C’est une nouvelle fois l’abstention qui est le premier parti de France : aucun parti ne dépasse le seuil des 15% des inscrits. L’ensemble UMP’en’S représente moins d’un tiers des inscrits !

En nombre de voix, les résultats se décomposent de la façon suivante :

  • LO et extrème gauche : 333 09 voix ou 0.74% des inscrits
  • Front de Gauche, PCF, Parti de Gauche, y compris alliance avec EELV : 1 486 570 soit 3.3% des inscrits
  • EELV : 832 471 soit 1.84% des inscrits
  • PS, divers gauche et radicaux de gauche : 5 456 017 soit 12.1% des inscrits
  • LR (UMP, Modem et divers droite) : 5 906 109 soit 13.1% des inscrits
  • FN : 6018667 soit 13.3% des inscrits
  • identitaires : 256 658 soit 0.57%
  • Debout la France : 827 301 soit 031.83% des inscrits
  • UPR : 141 689 soit 0.3% des inscrits

Il faut constater une corrélation très nette du vote FN en fonction du taux de chômage alors que les 6 millions de voix FN sont à rapprocher des 6 millions de chômeurs.

résultats élections régionales 2015 FN chômage

En termes de rapport des forces, la droite extrême et l’extrême droite sont largement majoritaires en suffrages exprimés. Le PS astre mort ne pourra pas cacher le recul historique qu’il subit, perdant d’ores et déjà plusieurs de ses fiefs historiques (et non des moindres, le Nord et le Pas de Calais n’ont jamais été dirigé que par lui depuis la Libération ; ce sont ses plus grosses fédérations !), alors que le FN est en tête dans six régions métropolitaines.

Les électeurs sanctionnent le PS et l’UMP, le FN ne progresse pas vraiment en voix mais fait le plein de ses électeurs !

Ces résultats, après les départementales confirment la profonde défiance de l’ensemble du corps électoral envers le PS et l’UMP / MODEM devenu LR. Si le système électoral va permettre à la droite d’apparaitre en vainqueur de ces élections, dans les faits, c’est une solide défaite que lui infligent en réalité les électeurs. Ils confirment également le profond échec de la stratégie politique du Front de Gauche se positionnant en défenseur de la construction européenne et en partenaire de ce parti de droite qu’est le PS. En nombre de voix, les chiffres sont édifiants lorsque l’on compare le nombre d’électeurs de chacun de ces partis lors de ces régionales par rapport au premier tour de la présidentielle de 2012. A eux deux, le PS et l’UMP perdent 11.9 millions d’électeurs, le double du nombre de personne ayant voté FN !

  • Le bloc FdG / Extrème Gauche perd 60% de ses électeurs par rapport à la présidentielle de 2012 (-2.7 millions de voix)
  • Les écologistes perdent près 10% de leurs électeurs (90 000 voix)
  • Le PS subit une déroute totale perdant rien moins que 4.8 millions d’électeurs soit plus de 45% de son corps électoral
  • La droite UMP et MODEM, perd 54% de ses électeurs et plus de 7.1 millions d’électeurs
  • Le FN ne progresse pas. Les résultats des sondeurs confirment les analyses des instituts de sondage démontrant que le FN n’est que peu touché par l’abstention : il perd néanmoins 6% de ses électeurs (400 000 voix).
  • Seul les souverainistes progressent, doublant leur résultat et gagnant plus de 300 000 voix.

    PCF FdG : l’échec de la stratégie de lutte des places :

Morcelées, illisibles, incompréhensibles, les listes se réclamant de la gauche du PS auront été largement invisibles et ne seront pas représentées. Les listes des différents fragments du Front de Gauche ou de l’extrême gauche rassemblent pourtant près de 8% des suffrages. Avec les listes écologistes – que l’on ne saurait trop vite classer à gauche d’un point de vu programmatique – le total s’élève à près de 15% et ce alors que les appels au vote utile auront une nouvelle fois sans doute permis au PS de limiter son recul en asséchant dans nombre de régions ces listes concurrentes.

Pour autant, les stratégies électoralistes privilégiant la lutte des places à la lutte des classes vont se solder à nouveau par le même résultat : la perte de nombreux élus. Toutes les compromissions politiques mises en place années après années – loin de préserver la capacité institutionnelle par exemple du PCF – conduisent à l’accélération de la liquidation des positions électorales du PCF  : la collusion avec le PS et la stratégie politique qui en découle de renoncement au combat de classe, résultant en une stratégie politique qu’aucun ouvrier ne peut juger crédible (toute mesure de gauche étant incompatible avec l’appartenance avec cette dictature des banquiers qu’est l’Union Européenne et son euro !) , conduisent de fait au rejet par les travailleurs qui refusent de se rendre aux urnes pour soutenir ces listes. Pourquoi donc voter pour ce qui n’apparait être au mieux que de faiseurs de promesses ignorant les barreaux aux fenêtres de la prison austéritaire de l’Union Européenne, et jouant en réalité le rôle de roue de secours du PS… La marginalisation des listes s’adressant aux travailleurs, leur refus de défendre clairement la France et le produire en France, ouvrrent malheureusement un dangereux boulevard aux forces de la fascisation, FHaine et LR en tête… Pour autant, le niveau de l’abstention et des votes blancs et nul, l’absence de progression en nombre de voix du FN, le très fort recul du PS et de l’UMP démontrent qu’une alternative populaire et patriotique est possible. Il en va de la responsabilité de chacun de répondre à l’appel à l’action pour un front antifasciste, populaire et patriotique capable de changer la donne et de remettre le camps des travailleurs,de l’indépendance nationale et de la démocratie à l’offensive. Personne ne doit se laisser abattre, le pire n’est jamais écrit d’avance pour peu que l’on agisse : l’ensemble des luttes des travailleurs démontre que tous ensemble et sur des bases solides et claires nous pouvant changer le cours de l’histoire pour le meilleur ! Nous voulons stopper le FN et l’UMP ? Nous devons alors les combattre en combattant aussi la politique patronale de Valls, la politique atlantiste de Hollande et la funeste et irréformable « construction » européenne, qui est en train de mettre le feu à notre pays !

résultats élections régionales 2015 FN FdG

JBC pour www.initiative-communiste.fr site web du PRCF
Pour une information libre et engagée, soutenez Initiative Communiste, abonnez vous !
N’attendez pas qu’il soit trop tard, rejoignez les militants du PRCF, adhérez !

http://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/1er-tour-des-elections-regionales-resultats-detailles-et-analyses/


Moyenne des avis sur cet article :  3.2/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • c’est pas grave 8 décembre 2015 19:16

    Taktak

    quand on se pique de fournir des résultats « détaillés » à propos d’élections , on essaie au moins de donner les vrais chiffres

    UPR = 189.046 voix

    (et non 141.000 )


    • foufouille foufouille 8 décembre 2015 20:22

      @c’est pas grave
      ce qui fait 0,4% ?
       smiley


    • c’est pas grave 8 décembre 2015 20:39

      @foufouille

      ça fait surtout 34% de plus qu’annoncé , mais surtout 100 % de vérité et perso , je préfère


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 décembre 2015 20:52

      @foufouille
      C’était le score du FN pendant 10 ans, avant que Mitterrand ne le propulse dans les médias en 1983.

      Pour tous les médias dominants, qui font croire que le FN « est anti-système » et que le PS et la Droite sont ses ennemis, il est étonnant que ce pseudo ennemi soit aussi présent dans les médias ? Cf Baromètre des médias.
      Alors que l’ UPR ou le PRCF sont censurés ++++.


      Et bien malgré toutes les attentions des médias, aux petits soins pour l’épouvantail qui permet aux 2 autres de se maintenir au pouvoir depuis 40 ans, le FN n’a pas dépassé les 14% de l’ensemble des électeurs inscrits !

      C’est ballot quand même, que 85% des Français ne votent pas pour le FN....
      C’est cette résistance sur laquelle le PS et la Droite s’appuient pour que les électeurs votent pour eux au 2e tour « contre le FN ». C’est ainsi depuis 40 ans.

      Le jour où cette technique de manipulation de l’électorat ne fonctionnera plus, le FN retournera aux oubliettes médiatiques.

    • taktak 8 décembre 2015 22:42

      @c’est pas grave
      ce sont les chiffres du ministère de l’intérieur, dimanche soir. cela ne change guère le fond.


    • taktak 8 décembre 2015 22:43

      et l’erreur est donc rectifiée smiley


    • Onecinikiou 9 décembre 2015 10:42

      @Fifi Brin_acier et autres groupies,


      Petit travail journalistique qu’aucun média de propagande n’effectue - pas plus que les thuriféraires d’Asselineau - puisque cela contribuerait à remettre les pendules à l’heure et dévoilerait précisément l’étendue de cette propagande et le déséquilibre qu’il génère dans le paysage politique. 

      En effet, si l’on se fie aux résultats électoraux officiels et définitifs :

      http://elections.interieur.gouv.fr/regionales-2015/FE.html


      Cela donne :

           Résultats électoraux  Temps de parole

      - Front National :   27,73%     5h12mn

      - Coalition UMP/UDI/MODEM/UD :   27,25%    11h40mn

      - Coalition PS/PRG/UG :   23,43%    11h41mn

      - Coalition FDG/PCF/PG/EELV :    10,69%     4h51mn


      Que personne, je dis bien personne n’ose dire après cela que le Front National serait favorisé par les médias, et qui est un mensonge caractérisé participant de la propagande susvisée, et dont les sbires d’Asselineau sont coutumiers du fait.

      Evidemment, je mets au défi quiconque de contester ces chiffres.

      Concernant l’abstention certains feraient mieux de réfléchir, ce qui les conduiraient sans doute à la fermer définitivement, puisque toutes les études d’opinions montrent que si les abstentionnistes allaient voter ou étaient contraints de voter, ils voteraient dans tous les cas au moins autant et sinon plus en faveur du Front National. Logique, puisque le vote Front National est un vote principalement des classes moyennes/populaires, des ouvriers, des jeunes (où il est déjà largement sureprésenté), les mêmes classes qui ont tendances à s’abstenir le plus. Tout cela est donc d’une logique formelle.

      Pour appuyer cette assertion constatons que l’un des meilleurs scores du Front aux régionales se situe dans le département du Nord où l’abstention était la plus faible de toute la France, et son pire résultat se situe en Seine-Saint-Denis où l’abstention y était la plus forte. 

    • izarn 9 décembre 2015 13:04

      @Fifi Brind_acier
      Ce qui est anormal, c’est le dédain voire la haine consommée de l’UPR contre le FN.
      L’UPR se la joue technocratique...
      Le FN ne vient pas de Mitterrand, il commence avec Pompidou.
      Ensuite Le Pen va s’en servir aprés l’élimination des éléments type « Occident » et groupuscule « Ordre Nouveau »...Qui vont se retrouver de coté de Pasqua et son SAC, puis ensuite dans la chiraquie.
      Etonnant non ?
      Le Pen était à l’origine poujadiste dans les années 50.
      Ensuite le FN va etre infiltré par des services spéciaux au niveau de son service d’ordr DSP.(J’ai vu ça de mes propres yeux, alors du coté des médias pourtant) Il vont organiser des brutalités « fascistes » pour bien cibler le FN médiatiquement. FHaine et Bete immonde, peste brune et noms d’oiseaux affriolant de bétise crasse.
      Thierry Meyssan à l’époque s’en est aperçu. Par la suite Le Pen vira ces éléments infiltrés ainsi que Megret, faisant partie de ce pseudo FN, style stay behind otanien.
      On voit que ce marquage au fer rouge, pardon au fer brun, reste encore efficace.

      Thierry Meyssan : En travaillant sur le Front national, j’ai appris qu’il avait été créé par François Duprat et Ordre nouveau à la demande de Jacques Foccart au début des années 70. Jean-Marie Le Pen n’en devint le chef qu’après l’assassinat de Duprat, en 1978. Or Duprat a également été mercenaire en Afrique et Jacques Foccart était le chef des services secrets de la France gaulliste.
      Suite :
      http://www.voltairenet.org/article187708.html


    • PRCF PRCF 9 décembre 2015 13:32

      @Onecinikiou FAUX.

      C’est une évidence que les médias font en permanence la promotion du FN, en l’invitant massivement, et surtout en passant leur temps à lui servir la soupe, expliquant tous les soirs à 20H - sans même que vous ne fassiez du porte à porte - que « ça » doit faire monter le FN, injonction permanente à ce vote du pire !

      C’est également une évidence chiffrée, même en prenant les chiffres du CSA, même s’ils sont ridicule.

      Sur un mois entre mi octobre et mi novembre, l’ensemble des partis politiques n’aurait pu s’exprimer que 2 h sur les JT de 8 chaines. Soit : 30 seconde par chaine et par jour... preuve que ce comptage réalisé par les chaines est loin d’être paraole d’évangile


    • Onecinikiou 9 décembre 2015 13:42

      @PRCF


      Monseigneur, 

      Les chiffres officiels du CSA sont là et ils sont incontestables : le Front National est le parti qui, de tout l’éventail politique français, relativement à son score électoral, est le plus sous représenté dans les médias dominants. 

      Que cela vous dérange je le comprends puisque cela ruine vos fausses évidences qui ne sont que propagande mensongère.

    • Vipère Vipère 9 décembre 2015 13:54

      @PRCF

      J’aimerai diablement savoir ce que le PRCF à d’impératif à communiquer aux français dans l’impasse politique ?

      Des solutions en vue pour redresser le pays ?


    • Onecinikiou 9 décembre 2015 14:06

      @Vipère


      Oui, la dictature du prolétariat et les goulags qui l’accompagnent.

    • PRCF PRCF 9 décembre 2015 14:35

      @Onecinikiou

      selon le décompte du CSA, le total du temps d’expressions de tous les partis politiques sur les médias nationaux serait le suivant entre le 26 octobre et le 26 novembre, seuls chiffres publiés à cette date

      • Télés généralistes, informations : 2:06:16 , soit 30s par chaine et par jour ! peu crédible
      • radio (informations) : 16:32:58 soit 8 fois plus de politique à la radio qu’à la tv .... Le FN a eu avec ce comptage deux fois plus de temps d’antenne que le FdG ou EELV, 5 fois plus que DLF, 15 fois plus que l’extrème gauche
      • Sur les chaines d’info en continues (censé n’avoir sur un mois donné la parole en un mois que 5 h à chaque partie politique, soit 10 minutes en tout et pour tous par jour !.... ne rions pas ! ) le FN a eu le droit à deux fois plus d’antenne que le FdG...

        Au delà du total, ce qui compte c’est la manière dont la soupe est servie, et elle est très bien servie. BFN TV, RMC, TF1, et compagnie ne cesse de faire en pratique et en réalité la propagande du gendarme FN pour écraser les travailleurs, soit par la terreur, soit directement par sa botte !

        C’est vrai que c’est une habitude au FN de se victimiser alors que vous êtes le parti du système, chouchou des médias, mais vous ne réussirez pas à tromper les français qui sont tout de même plus de 80% à refuser de voter pour le FN !


    • doctorix doctorix 9 décembre 2015 18:03

      @Fifi Brind_acier

      184.000, ça fait une chaîne humaine qui va de Paris à Tours.
      C’est un bon début.
      Et ce sont au moins des français qui n’ont pas voté comme des veaux.
      Les français ont tendance à voter comme ils jouent au tiercé, en essayant de choisir le cheval qui va gagner, même si c’est un bourrin camé (aux sondages) jusqu’aux yeux.

    • Onecinikiou 9 décembre 2015 21:02

      @PRCF


      Prenez une calculette je vous prie et revoyez les chiffres du CSA, ils sont pourtant très clairs et incontournables. Vous m’en voyez désolé mais, malgré votre litanie, vous êtes à poils. 

    • tf1Groupie 8 décembre 2015 21:16

      « Front Antifasciste Populaire » .... pffff, pitoyable.

      Si les communistes savaient faire des analyses politiques ils auraient un peu plus que quelques % aux élections.

      S’ils savaient compter ce serait déjà un grand progrès : d’après le PRCF 12 millions d’électeurs se seraient évaporés, dans la zone 51 peut-être.


      • César Castique César Castique 9 décembre 2015 06:46

        «  Nous devons alors les combattre en combattant aussi la politique patronale de Valls, la politique atlantiste de Hollande et la funeste et irréformable « construction » européenne. »


        C’est énormément de boulot pour un groupuscule qui ne sait même pas trouver les mots pour racoler ceux qu’il prétend représenter, non ?

        • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 9 décembre 2015 08:31

          Bonjour,
          J’aime les math« Hé !,Hé »encore plus les graphiques.
          Moralité deuxième tour FN 28% contre Autre 27%
          Je me moque, c’est nul ,c’est petit.Plus je vieillis ,plus je me dis qu’il faut être petit et calculateur en politique,les bons comptes faisant les bons amis. Que de gueuletons en perspective.


          • juluch juluch 9 décembre 2015 10:20

            Moi je trouve que le FN tout seul fait un bon score....


            • Onecinikiou 9 décembre 2015 10:48

              @juluch

              En effet, au second tour le Front National trouve face à lui en NPDC ET PACA, seul contre tous, l’ensemble des partis du Système coalisés : UMP / PS / MODEM / UDI / PRG / PCF / PG / FDG / EELV.

              C’est une préfiguration du second tour de 2017. Mélenchon, la voiture-balaie des socialopes, appelant évidemment ses maigres troupes à faire barrage, en bon social-traitre qu’il a toujours été. 

              « Y-a-bon Macron » pour les fumiers de gauchistes !


            • doctorix doctorix 9 décembre 2015 18:12

              @Onecinikiou

              En 2002, Le Pen a fait 17% contre 83.
              En 2017, MLP fera peut-être 25%.
              Mais ne sera jamais élue à la présidence.
              Ne rêvez pas.
              Elle n’est là que comme boute-en-train.
              Vous savez, c’est le cheval qui prépare la jument à se faire sauter par l’étalon, pour qu’il y arrive sans se fatiguer.
              La jument, c’est nous.
              L’étalon, ce sera l’un des deux autres crétins malfaisants.
              Et en fait, le coït sera anal et sans vaseline.
              Douloureux, et improductif.

            • doctorix doctorix 9 décembre 2015 18:23

              Ceci dit, il y a un petit espoir.

              En 17 mois, l’Europe va nous enfoncer un peu plus profondément dans la dégoûtation de ce qu’elle est. Tout comme l’OTAN.
              Et pendant ce temps, les Français vont se dire : « voyons voyons, reprenons les professions de foi, et voyons qui voulait vraiment nous en sortir ? »
              Quand ils auront compris que MLP ne le veut vraiment pas, ni aucun autre, ils tomberont forcément sur Asselineau.
              Et ils seront tous contents de pouvoir voter pour un projet, et non contre une crapule.

            • juluch juluch 9 décembre 2015 20:18

              @doctorix

              De toute façon je crains que le deuxième tour ne soit pas favorable au FN, le report de voix 
               smiley
              ......wait and see.

            • lcm1789 9 décembre 2015 16:58

              derrière les commentaires des hyènes pro FN=parti du système, il n’y a rien que la haine de classe.


              Comme c’est pathétique d’entendre Wallerand de Saint Just ( qui connait quand même mieux son programme que Gattaz ou la clique BFMTV) crier partout que 
              • non le FN ne veut pas augmenter les salaires mais juste baisser les charges.
              • non le FN ne veut pas du retour de la retraite à 60 ans
              • non le FN ne veut pas sortir de l’euro.

              Comme il est utile cet article pour voir combien nous sommes dans un pays peu démocratique.
              Alors même que les manifestations sont interdites, l’armée est dans la rue et la police arrête qui elle veut sans aucune forme de procès, plus de la moitié de la population n’arrivent pas à trouver un représentant pour qui voter !

              Alors oui il y a 6 millions d’âmes paumées qui croyant Gattaz votent pour ce qu’ils croient être le programme de Marchais alors qu’ils votent Tatcher et Laval.


              Onecikiou tu peux toujours dire « y a bon Macron » (avec un accent colonial puant)le programme du FN sur le plan économique est le même que celui de Macron c’est bonnet brun et brun bonnet.

              Le drame électoral c’est le drame des millions de salariés, d’artisans, d"agriculteurs et pécheurs c’est à dire des millions de travailleurs qui ne trouvent personne pour les représenter.

              Le drame électoral c’est celui des dizaines de millions de NON à la constitution européenne qui scrutin après scrutin se font marcher sur la gueule.

              Après avoir été violé par l’UMP puis par le PS, ils se feront baiser par le FN , et ils auront la guerre sociale et le déshonneur.

              NON LE FN N’EST PAS UN PARTI REVOLUTIONNAIRE A MEME DE CHANGER LA DONNE.


              La responsabilité première en incombe aux sociaux traitres aux jaunes qui ont permis la casse du modèle sociale français et le déclassement qui s’ensuit pour des millions de travailleurs français.

              Les hyènes peuvent ricaner, mais le PRCF a beau être peu nombreux, il a raison dans ses analyses.
              La seule lutte possible contre le FN c’est la lutte de classe. Le FN est un parti pro patronat qui fera las poches des travailleurs... mais c’est tellement difficile à faire passer dans les médias qui présente le front national comme la solution à tous les problèmes tout en faisant mine de ne pas y toucher.

              Alors au lieu de se lamenter avec des bons sentiments, il est temps de se retrousser les manches et de lutter partout et tout le temps contre la régression sociale qui fait le lit de la violence , de la discrimination et de la répression des travailleurs : ie du fascisme....





              • Onecinikiou 9 décembre 2015 21:12

                @lcm1789

                Soyez logique : si le programme socio-économique du Front était celui de Macron-Rothschlid, c’est à dire celui de toutes la clique oligarchique euro-mondialiste, pourquoi le système de domination, les médias dominants, l’ensemble des partis, le Grand patronat et les syndicats à la botte se liguent contre lui, et contre lui seul ?

                C’est inintelligible, au contraire devrait-il, selon votre catéchisme, le pousser au pouvoir le plus rapidement possible ? 

                La vérité est qu’il n’en est rien, bien au contraire est-il combattu par toutes ces forces, et qu’en fait il n’y a rien à voir entre leur programme, c’est tout à fait clair et objectif : 

                - le Front est pour la sortie de l’euro, instrument de la financiarisation bancaire, 

                - pour l’arrêt des flux migratoires, qui est le vecteur du mondialisme destructeur des économies et des identités, 

                - pour le protectionnisme et contre le libre-échange à tous crins, qui est le mantra néolibéral par excellence, 

                - pour la préférence nationale, qui viole les préceptes libéraux les plus en vigueur et déclenche des cris d’orfraies parmi les ploutocrates,

                - pour un rééquilibrage de notre politique étrangère en faveur de la multipolarité, contre les intérêts des néconservateurs atlantitistes ; 

                - contre toutes les guerres d’ingérences néoconservatrices depuis 1991.

                Revoyez votre principes logiques, ils sont défaillants. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès