Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Rétablir la souveraineté parlementaire

Rétablir la souveraineté parlementaire

Claude Goasguen, député UMP, a dénoncé hier dans un entretien fracassant au Journal du dimanche, le comportement de l’exécutif, son mépris des parlementaires, engendrant de surcroît un grand cafouillage gouvernemental suite à des annonces sur des sujets non préalablement débattus comme la carte de famille nombreuse. Jusqu’à présent ce sujet était plutôt l’apanage de François Bayrou. Bravo à Claude Goasguen ! Va-t-il devoir présenter des excuses publiques, à l’instar de Nathalie Kosciusko-Morizet ?

Voici en substance ce qu’il a dit :

"Depuis l’élection présidentielle, la vie politique se résume à un face-à-face entre l’Elysée et l’opinion. Or, si cela a bien fonctionné quand le président caracolait dans les sondages, on voit aujourd’hui que ce n’est pas la bonne méthode", accuse M. Goasguen.

A propos du cafouillage gouvernemental sur la carte famille nombreuse, il déclare que "si l’Assemblée avait été consultée sur les mesures d’économie, les députés auraient pu signaler que celle sur la carte famille nombreuse allait déclencher des controverses".

"Le mieux aurait été d’en discuter avant", ajoute-t-il.

Le député prévoit de "nouveaux couacs", et prévient qu’il faut "faire de la pédagogie, et non balancer les mesures les unes après les autres comme un bombardement".

"Les députés ne veulent plus être traités comme de simples bulletins de vote. De plus, beaucoup ont le sentiment que le volontarisme de Sarkozy s’étiole", ajoute-t-il.

"Les ministres ont acté que le Parlement n’avait plus de pouvoir. Ils assistent de moins en moins aux séances, ne répondent plus à nos questions, et vont chercher le satisfecit auprès du président. On ne les voit que lorsqu’ils arrivent avec des projets, en général assez mal ficelés, dont on a appris l’existence dans la presse. C’est insupportable", ajoute-t-il.

"Le quinquennat a déséquilibré la Ve République. Il est urgent de réformer les institutions et de rétablir la souveraineté parlementaire", dit-il.

Il se trouve que la réforme des institutions doit être débattue pour un vote prévu en juillet. C’est l’occasion de remettre à plat certains points, et pas uniquement pour la "cosmétique", comme une dose de proportionnelle de (symbolique) de 10 % (ou bien 50 % comme en Allemagne ?), la maîtrise d’une partie de l’ordre du jour par le Parlement, le non-cumul des mandats, le découpage électoral des circonscriptions..., mais également de traiter certains sujets qui n’ont pas l’air pour le moment de figurer au programme, notamment l’indépendance des médias qui devrait être inscrite dans la Constitution, et des règles pour contenir les lobbyings (voir article ce jour sur Agoravox).

Citoyens, soyez vigilants !


Moyenne des avis sur cet article :  4.7/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • La Taverne des Poètes 15 avril 2008 14:49

    Après François Goulard et Marc Le Fur, eux aussi députés de l’UMP, c’est encore un député breton qui a le courage de dire certaines vérités au Tsar Nicolas et de proposer des idées qui ne vont pas dans le sens des lèche-bottes.

    Vive les Bretons !

    Mais pourvu que Sarkozy n’en fasse qu’à sa tête comme toujours, et qu’il reste sourd à ces paroles sensées, pour qu’en 2012 on la lui coupe (sa tête)...

    C’est un fait que Sarkozy fait entériner ses décisions impulsives par une assemblée devenue simple chambre d’enregistrement et qu’il croit incarner le peuple à lui tout seul.


    • La Taverne des Poètes 15 avril 2008 15:07

      Encore un député breton très critique : à propos du projet de la "maison pour 15 euros par jour" de l’incompétente Christine Boutin, Pierre Méhaignerie, député (UMP) déplore : "Nous avons d’excellents outils pour l’accession sociale, il aurait mieux valu les simplifier plutôt que d’en créer un nouveau". Il craint une simple "opération de communication".


    • Fergus fergus 15 avril 2008 15:49

      La justifiée colère de Goasguen démontre qu’il est des sujets sur lesquels les élus de gauche et de droite, dépossédés de tout véritable rôle par un exécutif outrageusement directif, peuvent se rencontrer. Dommage qu’ils soient si peu nombreux à monter au créneau, il en va pourtant de l’avenir de notre démocratie.


      • Roland Verhille Roland Verhille 15 avril 2008 15:51

        Bien dit, "la souveraineté de l’Assemblée nationale" !

        Au boulot le peuple, il y a les caisses vides à remplir, pas les vôtres, les notres. Et que ça ne discute pas, c’est du travail perdu. Oubliez la déclaration de vos droits de 1789, ce n’est plus pour vous, c’est dépassé, il faut vivre avec son temps.


        • JL JL 16 avril 2008 10:19

          Apparemment, R. Verhille n’a pas lu l’article pourtant fort court !


        • Roland Verhille Roland Verhille 17 avril 2008 09:53

          Moi, j’ai lu, mais vous, vous n’avez pas su lire mon commentaire, comme d’habitude.


        • Webes Webes 15 avril 2008 17:29

          Claude Goasguen revolutionnaire ahah trop drole !

          Qu est ce qu il a M. la marionette, il a peur que les mesures d austerites lui rende ses revenus parlementaire apparentes a une rente plus dur a conserver ?????

          Allez retourne au palais Claudio, Sarko a besoin que tu leves la main pour voter ses nouvelles lois. Et ne va pas trop loin comme meme, sinon le patron va t enlever ta voiture de fonction et ton budget ptit fours.

          Imagine, apres faudrait que tu casques toi meme !


          • foufouille foufouille 15 avril 2008 18:02

            Si il avait ete moins c** il aura paspris sa carte um-ps


            • vachefolle vachefolle 15 avril 2008 20:49

              Et sur la reforme des institutions il y a un sujet qui va facher tres fort les deputes et senateurs UMP : LA suppression du referendum pour les futures adhesions a l’UE. L’UMP etait farouchement contre, et Sarkozy l’a mis uniquement pour se mettre l’allemagne de son coté avant d’etre president de l’UE.

              Bref, Sarkozy accepte la turquie dans l’UE pour etre tranquille pendant 6 mois de pseudo-présidence ou il pourra se pamer devant tous ses homologues sur les photos.

              De quoi secouer les derniers gaullistes de l’UMP....


              • tchoo 16 avril 2008 10:55

                Il est interressant d’entendre M GOASGEN crier au loup maintenant, alors m^me quand NS était haut dans les sondages (ah la gourvernance par sondage, ça c’est démocratique coco !) la situation du parlement croupion était la même.

                Ces politique s’arrangent avec la réalité quand elle les arrangent.


                • Aux_Larmes_Citoyen 16 avril 2008 11:58

                  @ l’auteur

                  je serais bien volontiers en accord avec cet article, si il ne mettait en avant comme un parangon de vertu républicaine monsieur Goasguen...

                  Drappé donc dans sa vertu républicaine aujourd’hui, n’est-ce pas le même Goasguen qui il y à peine quelques jours, méprisant totalement les engagements du Grenelle de l’environnement, soutien indéfectible du lobby OGM -comme nombre hélas de députés UMP- s’est comporté comme le dernier des sagouins, éructant des propos d’une rare violence, minablement machiste, envers Nathalie Kosciusko-Morizet, l’accusant de trahison parce qu’elle restait fidèle à ses engagements en ne refusant pas un amendement communiste rigoureusement identique à un amendement UMP "mystérieusement" passé à la trappe UMP "pro OGM", et avant même que celle-ci ne réplique aux trahisons et bassesses venues de son propre camp par les mots forts et vrais que l’on sait ?

                  N’est-ce pas le même Goasguen, avec les tristes sires Coppé, Fillon, Ollier, qui s’est bruyamment, cyniquement, impunément assis sur les engagements du Grenelle, pour contenter quelque multinationale céréalière -Monsanto pour les distraits- et des producteurs seulement concerné par leurs bénéfices potentiels ?

                  Oui, l’état doit respecter l’Assemblée Nationale –et le Sénat- ce qu’il ne fait pas, la considérant généralement comme une simple chambre d’enregistrement des projets de Lois déposés par le Gouvernement. Mais l’Assemblée ne doit-elle pas, elle, respecter la volonté populaire, la porter, la défendre ?

                  A-t-elle joué ce rôle, SON rôle, lors des débats sur le nouveau Traité Constitutionnel Européen ? 55% des Français contre, 90 % des députés et sénateurs pour ?

                  Joue-t-elle son rôle dans la législation sur les OGM ? + 75% des Français contre, et une loi qui capitule en rase campagne devant les lobbies, trahissant tous les engagements du Grenelle ?

                  Si l’Assemblée Nationale veut être respectée, qu’elle commence par être respectable ! Il y bien longtemps qu’elle a elle aussi trahi sa mission. Encore une fois, l’épisode du nouveau "vrai-faux mini" Traité Constitutionnel en a été l’épisode le plus indigne !

                  Alors, oui au sens du message porté par votre article, mille fois oui, mais NON au « porteur » de la flamme que vous évoquez. On peut défendre une noble idée et être un imposteur indigne d’évoquer les valeurs qu’on prétend défendre… C’est le cas de monsieur Goasguen !


                  • foufouille foufouille 16 avril 2008 13:24

                    en gros disons qu’il a rale car les autres n’etaient pas d’accord avec lui...typique um-ps


                  • Fab Fab 16 avril 2008 17:04

                    Claude Goasguen et les autres députés potiches de l’UMP ont a leur disposition un outil très simple s’il veulent remettre le gouvernement à sa place. Il leur suffit de déposer une motion de censure du gouvernement et de la voter !!!!!

                    Ils ont aussi eu il y a quelque jours la possibilité de voter celle qui a été déposée pour protester contre le discussion sans votre à propos de l’envoi de nouvelles troupes en Afganistan. Pourquoi ne l’ont ils pas fait ?

                    Pas besoin de changement de constitution pour sanctionner un gouvernement autiste qui gère tout depuis l’Elysée.

                    Au lieu de se confondre en pleurs et gémissements dans tous les médias, les Goasguen et consorts feraient mieux de prendre leurs responsabilités de représentants du peuple, qu’on méprise à travers les pratiques parlementaires de l’actuel gouvernement.


                    • non666 non666 16 avril 2008 18:59

                      Gouasgen qui gueule, Fourcade qui se fait exclure de l’UMP comme au bon temps du PC de marchais et des "reformateurs" communistes, que cela fleure bon la contestation du soviet supreme !

                      Sarkozy les tenait tous par les burnes, c’etait "avec moi ou contre moi" comme ce bon vieu GW bush.

                      cela marchait tant qu’ils se sentaient menacé uniquement par la perte de credit de Chirac et l’impression qu’ils allaient sombrer avec lui.

                      Nous sommes au bord du goufre, il faut faire un grand pas en avant se sont ils dit en se jetant dans les serres de Sarkozy !

                      Les chevaux du lac Ladoga en quelques sortes qui fuient le feu pour mourir dans les eaux glacés des etangs gelés...

                      Sarkozy va devoir les fouetter pour maintenir les services que lui ont demandé Israel, la turquie et les etats unis !

                      Ils seraient malsains qu’ils cessent de lui etre fidele maintenant, l’idée est quand meme qu’il les conduisent tous comme des lemmings a la noyade en suivant le joueur de flute de l’Elysée.

                       

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès