Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Retour de Nicolas Sarkozy : à l’UMP, les convictions, c’est (...)

Retour de Nicolas Sarkozy : à l’UMP, les convictions, c’est beau !

Nicolas Sarkozy a fini par mettre fin au suspense de son retour en politique par un message de trois pages sur Facebook qui confirme sa candidature à la présidence de l’UMP.

Depuis plusieurs semaines, c’était un secret de polichinelle et les partisans hier du droit d’inventaire sont devenus subitement des béni-oui-oui aujourd’hui…

Le retournement de veste chez certains dirigeants ou élus de l’UMP est tout à fait spectaculaire si l’on en juge par leurs déclarations passées mais néanmoins récentes et celles d’aujourd’hui. Quelques exemples parmi les plus croustillants...

Xavier Bertrand

Député de la deuxième circonscription de l'Aisne, maire de Saint-Quentin depuis octobre 2010. Secrétaire général de l'UMP (de 2008 à 2010) et ministre de la Santé du gouvernement Dominique de Villepin (2005-2007) puis ministre du Travail des 3 gouvernements Fillon (2007-2012).

Chantre du fameux droit d’inventaire, Xavier Bertrand tirait au canon dans le JDD du 22 juin 2014 : « La rupture, c’était déjà la promesse de 2007… la politique menée n’a pas été à la hauteur de l’exigence de vérité et de résultat. »

Mais le 17 août, le très remonté Xavier revient à de meilleurs sentiments dans Corse-Matin : «  Je n’ai aucun adversaire au sein de ma famille politique. Le seul à qui je m’oppose, c’est François Hollande.  » !

Christian Estrosi

Député des Alpes-Maritimes, maire UMP de Nice, président de la métropole Nice Côte d'Azur. Ancien président du conseil général des Alpes-Maritimes, plusieurs fois membre de gouvernements.

Christian Estrosi encore candidat à la présidence de l’UMP déclarait à propos de Nicolas Sarkozy, au début de l’été, le 28 juin 2014, à Nice-Matin : « Je n’ai pas le sentiment, lorsque j’entends quelques-uns de ses commentaires, qu’il soit déterminé à laisser de côté le mode de gouvernance qui était le sien  ».

Le 7 septembre, changement de pied au campus des Jeunes populaires : « Ce matin, j’appelle ici, à Nice Nicolas Sarkozy pour qu’il reprenne la direction de notre mouvement. Je serai à ses côtés parce que j’ai la conviction qu’il peut mieux qui quiconque incarner nos idées !  »

Jean-Pierre Raffarin

Sénateur de la Vienne. Ancien Premier ministre de 2002 à 2005 sous la présidence de Jacques Chirac, ancien Président du Conseil régional de Poitou-Charentes de 1988 à 2002.

En 2014, après la démission de Jean-François Copé, mis en cause dans l’affaire Bygmalion, il est chargé, avec les anciens Premiers ministres Alain Juppé et François Fillon, de diriger, à titre provisoire, l'UMP jusqu'à la désignation, par les militants du parti, d'un nouveau président.

Celui-ci déclarait sur France-inter le 17 juin 2014 qu’il n’aimait : « pas beaucoup le culte du héros permanent et du superman qui va nous sauver »

Mais le 7 septembre chez Christian Estrosi, au campus des Jeunes populaires, virage à 180 degrés : «  Nos adversaires ne sont pas favorables à la candidature de Nicolas Sarkozy ? C’est plutôt un bon signe qu’ils la craignent ! »

Laurent Wauquiez

Député de la Haute-Loire en remplacement de Jacques Barrot dont il était le suppléant. Ancien ministre chargé des Affaires européennes en 2010, puis ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en 2011.

Il y a moins d’un an, dans le journal Sud-Ouest du 6 décembre 2013, Laurent Wauquiez rayait d’une plume Nicolas Sarkozy de la carte : « Je suis convaincu que 2017 ne peut être la revanche de 2012. On ne peut revenir au pouvoir pour refaire la même chose.  »

Mais dans Le Monde du 11 septembre, cela est devenu : « Je souhaite la candidature de Nicolas Sarkozy : son autorité et son énergie apporteront le nouvel élan dont on a besoin avec un cap clair.  » 

Et puis, il y a tous les autres : 

François Baroin

Député de la troisième circonscription de l'Aube. Ancien ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie à la suite de la nomination de Christine Lagarde à la direction générale du FMI.

Cet ex-chiraquien historique et ex-filloniste, apportera « naturellement son soutien à Nicolas Sarkozy  »

Nathalie Kosciusko-Morizet 

Députée de la quatrième circonscription de l'Essonne. Ancienne ministre de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement. Porte-parole de Nicolas Sarkozy lors de l’élection présidentielle de 2012.

NKM qui fustigeait hier la dérive extrême-droitière de l’entre-deux-tours de l’élection présidentielle, frétille de nouveau sur RTL le 7 septembre : « Quand on est à la guerre, on a besoin d’un général, et Nicolas Sarkozy peut être cette incarnation forte de l’opposition dont on a besoin.  »

Domique de Villepin

Descendu rapidement de son croc de boucher, il dit sur BFM le 12 septembre dernier : « Oui, Nicolas Sarkozy a changé. Je veux le croire. Il a tiré les leçons de l’expérience du pouvoir.  »

De tels retournements de veste font froid dans le dos quand on imagine un possible retour au pouvoir de ces gens là. Cela décrédibilise un peu plus l’UMP mais aussi et surtout la classe politique en général.

Sarkozy, le retour 2, ne fera sans doute pas oublier son lourd bilan présidentiel, notamment les 600 milliards d'euros de dette supplémentaire ou les huit affaires judiciaires en instance le concernant. Le bilan du Président sortant, au bout de 2 ans et demi seulement, étant quant à lui tout aussi catastrophique, Marine Le Pen peut voir l'avenir en rose...

 

Photo Creative Commons : logo UMP par Yahoo Images


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • chapoutier 22 septembre 2014 08:47

    Sarkozy a fini par mettre fin au suspense ....  personnellement je m’en battais le coquillard


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 22 septembre 2014 09:49


      Sarkozy : Hypocrite ou Incompétent ?...

      Tout un chacun sait pertinemment que, s’il revient en politique, c’est exclusivement pour tenter d’être élu président en 2017.

      Or, en 40 minutes, il n’a absolument rien dit de son programme présidentiel 2017 - 2022 ! ! !

      Lamentable...


      • Fergus Fergus 22 septembre 2014 11:00

        Bonjour, Jean-Pierre.

        Que pouvait-il dire ? Le sarkozysme se résume à conquérir le pouvoir en usant de toutes les ficelles possibles, y compris illégales (cf. Bygmalion), mais en aucun cas à promouvoir quelques idées réalistes que ce soit, l’homme ayant coutume, à l’image des girouettes, de changer de conviction au gré des sondages. En résumé, le sarkozysme, c’est un homme au service de lui-même, et rien d ’autre !


      • devphil30 devphil30 22 septembre 2014 09:53

        Je revois les lecteurs à la chanson de Jacques Dutronc



        Pas plus de commentaires sur ces parasites 

        Philippe



        • rocla+ rocla+ 23 septembre 2014 10:27

          Euh l’ opportuniste colle mieux à Hollande et sa chérie Léonarda 

          et toutes ses autres chéries …. smiley




        • Gnostic GNOSTIC 22 septembre 2014 09:59


          En tous cas hier à la téloche, j’ai appris un nouveau mot : ANAPHORE

           

          D’après le dico : Reprise d’un mot dans une série de phrases successives comme dans MOI Président

           

          Il est vachement lettré SARKO  smiley

           

          Et puis on dira ce qu’on veut Mais ZORRO euh non SARKO est beaucoup plus télévisuel que HOLLANDOUILLE l’anaphorien

           smiley

           

          Fallait le voir hier à la téloche face au révérencieux DELACOUILLE il crevait l’écran

           

          Un cavalier, qui surgit hors de la nuit

          Court vers l’aventure au galop

          Son nom, il le signe à la pointe de l’épée

          D’un S qui veut dire Sarko

          Sarko, sarkoo

           

          MENTEUR rusé qui fait sa loi

          Sarko, sarkoo

          MENTEUR, tu l’es à chaque fois

          Sarko, sarkoo

           


          • Tall 22 septembre 2014 10:00

            Enfin une nouvelle tête !


            Et il a l’air très dynamique, convaincant, sincère, honnête et innovateur ...

            Je me demande ce qu’ils ferait s’il devenait Président, tiens ?

            • bourrico6 22 septembre 2014 11:09

              Il revient contraint et forcé, par devoir à ce qu’il se dit, pour grandeur et le gloire de la France, et ça mérite le respect !

               smiley


            • devphil30 devphil30 22 septembre 2014 16:20

              Voyons Tall , vous étiez où entre 2007 et 2012 ?? 


              Impossible de ne pas connaitre ce menteur , il a même été petit président de l Union des Menteurs Patentés , un vrai programme pour ce parti en faillite et bientôt on va achevé la France.

              Durant cette période en France le sosie de celui que vous avez vu hier à mis la France à genoux
              La France de ceux qui se lèvent à perdu du pouvoir d’achat ,

              Il a accordé des milliards à des gens qui savaient bien gérés des milliards , il a appelé ça le bouclier fiscal.

              Il a allongé le temps de travail , normal il avait dis qu’il fallait travailler plus pour gagner moins ou plus ( je me souviens plus du mensonge ....) , il a appelé ça la défiscalisation des heures supplémentaires c’est à dire des miettes pour les travailleurs et le reste pour les patrons.

              On pourrait penser qu’il a financé cela que sur les impôts mais il a aussi augmenté la dette de 600 milliards d’€uros , heureusement qu’il y a eu un crise en 2008 comme ça son mauvais bilan a pu être justifié par un nouveau mensonge.

              Dette 2007 1.200 Milliards 
              Dette 2012 1.800 milliards 

              Si vous votez pour son jumeau alors nous repartons pour 5 ans voir 10 ans quelle belle perspective , c’est la justice qui va avoir du boulot ensuite si les magistrats ne sont pas supprimés , si les corps intermédiaires ne sont pas dissous. 

              Et dire que certains sont ravis de ce retour ( je ne dis pas ça pour vous Tall ) 

              Philippe 

            • Tall 22 septembre 2014 18:04

              devphil30


              En commençant par « Enfin une nouvelle tête ! »  j’iannonçais d’emblée le 2e degré ... smiley

              Et bien sûr, votre rappel est vrai

            • devphil30 devphil30 23 septembre 2014 09:38

              Aucune raison de vous mettre des - pour cette réponse 


              Franchement certain n’ont pas toute leurs facultés , cela doit être lié à l’actualité évoqué , les imbéciles se llent pour idolâtré leur dieu nicolas 

              Philippe

            • devphil30 devphil30 23 septembre 2014 09:39
              J’avais compris , c’était aussi du deuxième degré de ma part 

              Aucune raison de vous mettre des - pour cette réponse 

              Franchement certain n’ont pas toute leurs facultés , cela doit être lié à l’actualité évoqué , les imbéciles se llent pour idolâtré leur dieu nicolas 

              Philippe

            • Garance 22 septembre 2014 10:21

              Et c’est reparti pour un tour....


               « Roulez...roulez .....jeunesse...

              Roulez petits bolides....

              Le Sarkoton redémarre....ça embraye de toutes parts.... »

              Salut les neutrons sans noyaux smiley

              • Tall 22 septembre 2014 10:54

                Salut

                Je ne suis pas neutre ... ya juste que mon camp n’est pas représenté >
                ce serait une gauche radicale et nationaliste.

              • Jelena XCII 22 septembre 2014 11:38

                >> une gauche radicale et nationaliste.
                 
                Un tel parti serait un véritable danger pour les americano-bruxellois, c’est la raison pour laquelle « ce choix » n’existe pas. smiley


              • Tall 22 septembre 2014 12:20

                Ce serait autant le cauchemar des banksters que des islamistes.


              • Julien30 Julien30 22 septembre 2014 14:22

                Un parti de gauche ne peut par définition jamais être vraiment nationaliste et encore moins l’ennemi des banksters, le gauchiste est et restera toujours l’idiot utile du système.


              • eric 22 septembre 2014 10:25

                Il me semble que vous faites erreur. Les électeurs et militants socialistes ou de gauche, sont souvent, des gens ayant peu d’imagination et de liberté d’esprit. Toujours plus ou moins sur des « lignes » générales« sans trop se poser de questions.

                Et puis ils vivent pas mal entre eux, sans trop connaître le monde extérieur.

                C’est pourquoi Marine Le Pen ne peut pas trop se frotter les mains.

                Beaucoup d’électeurs de gauche, contre toutes évidences, restent persuadé que le FN n’est pas un partis comme les autres. Cela fait 30 ans qu’on le leur répète. C’est pourquoi il a des chances que les reports de l’électorat de gauche se fassent en tendance plus vers Sarko que vers le Front national.

                Pour qu’il n’en aille pas ainsi, il faudrait que leurs avant gardes les convainquent que Sarko est plus »Nazis« que Marine. Ce n’est pas, à strictement parler, complètement impossible. Mais comme ces gens ne bougent pas très vite en général, je pense qu’ils n’auront pas vraiment le temps compte tenu d’échéances rapprochées.

                Pour le reste ? Dans l’ensemble et contrairement aux gauches, la droite connaît des querelles de personne. Pas tellement des »luttes de classe". Ainsi, les trois candidats principaux à la présidence de l’UMP, ont des profils différents. Au PS c’est l’inverse, tous les caïman du marigot ont exactement le même profil ou peu s’en faut, Haut fonctionnaires (parfois même des mêmes promo) et apparatchiks professionnels, et ils se battent pour représenter les différentes sous classes sociales de la classe sociale socialiste. C’est pourquoi leurs luttes sont collectives et impardonnables.
                Ils se battent pour savoir comment partager notre argent entre eux.

                Les candidats de droite se battent pour savoir lequel sera le meilleurs pour représenter des idées fondamentalement communes.

                C’est aussi pour cela que les ralliement sont aussi facile.

                Ce n’est pas à la Aubry, qui reste en embuscade depuis deux ans pour prétendre faire valoir les intérêts des moins diplômés des militants fonctionnarisés du PS afin de se conserver un destin.


                • bourrico6 22 septembre 2014 13:05

                  Les électeurs et militants socialistes ou de gauche, sont souvent, des gens ayant peu d’imagination et de liberté d’esprit.

                  Mais bien sur, n’oublies pas de dire qu’ils mangent les enfants aussi. smiley

                  Puis moi aussi je peux dire que la droite, avec son obsession du patronat et de l’argent est plus que limitée intellectuellement
                  Elle masque son incurie derrière un pragmatisme de façade qui n’est que l’illustration de ses limites intellectuelles, et son absence totale de vision et de projet pour l’Humanité.... autre que le prochain bilan comptable.

                  T’as vu, faire un discours pour attardé mental comme le tien, c’est très simple, même un simplet comme toi y est parvenu, c’est pour dire.


                • eric 22 septembre 2014 17:26

                  Ah, ben ouai, mais vous, votre apréciation est super subjective…


                  AU fond, elle n’engage que vous et peut être quelques autres petites franges de la société

                  La mienne est confortée par le vote de 70% des français.

                  Avec 30% total gauches aux dernières élections, on ne peut plus nier que voter à gauche c’est appartenir à un classe sociale, et une classe sociale minoritaire. Qui plus est elles ont divisée en deux moitiés qui se détestent de dire les mêmes choses.

                  Le droites, parce que c’est tous le reste échappant à l’évidence à ces remarque.

                  Donc, d’un point de vue démocratique, j’ai raison et vous avez tort...

                • bourrico6 23 septembre 2014 08:48

                  La mienne est confortée par le vote de 70% des français.

                  Non crétin escroc, par 70% des votants.. et encore, je sais pas ou t’as été pêché ça mais si ça te fait plaisir, pourquoi pas.

                  Donc, d’un point de vue démocratique, j’ai raison et vous avez tort...

                  Ou comment parler pour ne rien dire, et confirmer que t’es un peu concon dans ton genre.

                  Pour ta gouverne espèce d’inculte, la France est plutôt partagée historiquement, je sais, c’est dommage pour ton Frankreich tant rêvé.


                • 1871-paris 1871-paris 22 septembre 2014 10:37

                  C’est un retour devant les Juges qu’il devrait envisager plutot !


                  • vachefolle vachefolle 22 septembre 2014 10:56

                    Franchement les reactions des UMPistes sont trés basiques. Ils vont devoir choisir entre sarko et Lemaire. Rien de bien nouveau, et si vous etes surpris par la novlangue politicienne francaise,c’est sans doute que vous n’avez jamais écouté un homme politique français durant les 40 dernières années... de la langue de bois opportuniste classique.

                    Vous êtes donc sans doute très très jeune.... pour en être encore surpris.

                    Concernant le programme de 2017, rien durant le show d’hier, et c’est normal. Il est censé relancer le débat au sein de l’UMP, et a décidé de ne plus décider tout seul. Difficile alors de dire qu’il a déjà réfléchi au programme de l’UMP de 2017 !!

                    Bref, avant de critiquer par principe comme vous le faites, attendons de voir quelques mois comment les choses vont bouger.


                    • asterix asterix 22 septembre 2014 10:57

                      Sarko au second tour, c’est la garantie absolue pour Marine de devenir Présidente.
                      Ce jour-là, ils seront innombrables ceux qui iront à la pêche.
                      Et ceux qui croient au réflexe républicain pour le nabot se foutent le doigt dans l’oeil.
                      Le franchouillard moyen est ainsi fait qu’il préférera encore l’aventure...


                      • Fergus Fergus 22 septembre 2014 11:04

                        Bonjour, Astérix.

                        Je prédis qu’en cas de duel Sarkozy-Le Pen au 2e tour, nombreux sont les électeurs de gauche qui n’iront pas à la pêche ce jour-là, mais iront glisser un bulletin Le Pen pour barrer la route au calamiteux Matamore de l’UMP et, du même coup, faire enfin exploser la Ve République, MLP étant incapable de réunir une majorité parlementaire.


                      • goc goc 22 septembre 2014 11:46

                        Bonjour Fergus
                        moi je crois au contraire, c’est à dire, une victoire du candidat « non-FN », mais par contre une victoire du FN aux législatives qui suivent, car je pense que l’effet d’amplification du mode de scrutin à 2 tours, pourrait bien faire basculer l’échiquier politique en amplifiant le vote FN. On sait que la bascule se fait entre 25% et 30%. La seule chose qui pourrait sauver le candidat de droite (s’il est élu) c’est que le vote Ps soit plus important aux législatives qu’à la présidentielle et re-equilibre les forces politiques. Et là c’est clair que le FN ’aura que peu de députés. Mais je crains que si ça continue comme ça, le rejet sera tel que même les députés de gauche auront du mal a se faire élire.


                      • Garance 22 septembre 2014 11:50

                        Bonjour Fergus 


                        Si je suis votre raisonnement : 

                        « Après nous le déluge ; comme on a bien foutu la merde en faisant élire le Teinté (de frais) qui est plus que calamiteux : démerdez-vous.... »

                        Pas très citoyen ça

                        Ne vous inquiétez pas Fergus , il va y avoir du sang et des larmes, mais on va se démerder

                        Ca sera pas la peine de chouiner ; vous aurez tout fait pour

                      • Fergus Fergus 22 septembre 2014 12:03

                        Bonjour, Garance.

                        Très citoyen au contraire : il s’agirait d’ouvrir une crise de régime qui entraînerait la mise en chantier d’une VIe République qui ne verra pas le jour tant que l’on restera dans le schéma politique qui perdure depuis des décennies au détriment des classes populaires.


                      • asterix asterix 22 septembre 2014 15:56

                        Bonjour Fergus et mes félicitations pour ton article sur les filles du Roi. Ce que tu écris sur les nombreux socialistes qui préfèreront voter Le Pen que Sarko, je n’ai pas osé le poster moi-même. Mais je n’en pense pas moins. En revanche, je crois, j’espère que Sarkozy ne sera même pas le candidat désigné par l’UMP et que nous faisons tous l’erreur d’estimer que les jeux à droite sont déjà faits.
                        Un candidat de droite pour récupérer les voix d’extrême-droite est un faux calcul qui se retournera contre lui. Un candidat de droite qui spécule déjà sur les voix du centre est beaucoup plus crédible. Il ne fait à mon avis aucun doute que Juppé, bien plus rassembleur, gagnera les primaires face à l’agité.
                        Si toutefois primaires il y a...


                      • Fergus Fergus 22 septembre 2014 17:00

                        Bonjour, Astérix.

                        Merci pour ton commentaire sur les Filles du Roi.

                        Il ne faut pas croire en effet que les jeux soient déjà faits à droite. Manifestement, Juppé et Fillon ont l’intention d’en découdre et de ne pas laisser passer leur chance en 2017. On les comprend : le sort du PS semblant déjà scellé, n’importe quel clampin estampillé UMP (ou PMU ou je ne sais quoi) sera assuré de la victoire. La question qui se pose aux électeurs de la droite modérée est donc la suivante : doit-on courir le risque d’une victoire étriquée (et pire, d’une possible défaite) avec un Sarkozy clivant, plutôt que choisir un candidat capable de ratisser plus large et d’assurer une victoire nette synonyme de légitimité accrue ?

                        Pour ce qui est des primaires à droite, je pense que le pari de Sarkozy est de tordre le cou à la décision des militants UMP de passer par cette phase de sélection. Comment ? En vendant l’idée aux militants qu’une fois le parti renommé, il y a lieu d’en revoir les statuts, moyen de rendre caduque cette procédure pourtant dûment actée. Gageons toutefois que MM. « Ducon » Juppé et « Durien » Fillon (ces noms leur ont été donnés par Sarkozy !) ne laisseront pas faire le coup d’état sans réagir violemment.


                      • julius 1ER 22 septembre 2014 11:00

                        De tels retournements de veste font froid dans le dos quand on imagine un possible retour au pouvoir de ces gens là. Cela décrédibilise un peu plus l’UMP mais aussi et surtout la classe politique en général

                        @l’auteur, 
                        je partage avec vous cette sentence et surtout cela comme souligné décrédibilise encore plus les politiques, il n’y a qu’Eric pour voir du positif dans ce retour du nain et pire encore remettre en selle tous ses sbires qui mettent la République en coupe-réglée, non ce n’est pas une bonne nouvelle que tout cela !!!!!

                        • eric 22 septembre 2014 11:17

                          Vous allez un peu vite en besogne. Il semble qu’il y ait déjà eu un sondage. 55% d’hostiles à ce retour.
                          Vous imaginez les scores Sarkozy que cela promet pour un premier tour, sauf tremblement de terre d’ici là ?

                          La cause est donc largement entendue.

                          Non, les principales questions sont :

                          Pour les gens qui pensent à gauche de se demander vraiment comment ils en sont arrivé là. Et nous avec.

                          Pour les électeurs sarkosistes, que faire de ce succès annoncé sans précédent et qui doit permettre de faire vraiment bouger notre pays, fort d’un mandat fort et sans appel. Une occasion que nous n’avons pas le droit de gaspiller.

                          Pour les électeurs Fn, comment assumer le rôle de principale opposition de façon très ferme mais constructive dans l’intérêt du pays.

                          Ce dernier point sera la principale opportunité pour la France. Une majorité constructive avec une principale opposition vigilante mais constructive.

                          Sarko aura un mandat très clair, mais pas un blanc seing. Le Fn veillera démocratiquement à ce que ce mandat soit utile.

                          Tous cela est très prometteur.

                          Les gauches dans tous cela ? Ceux qui sont encore intéressés, et il peut y avoir de très bonne raisons, très légitimes pour cela, auront tout loisir de se consacrer enfin aux fameuses « refondations reconstructions ».

                          Mais cela ne sera pas de la tarte. Leur espace politique étant de plus en plus occupé par le FN. Il y est plus efficace et plus crédible.


                        • eric 22 septembre 2014 11:45

                          Vous allez un peu vite en besogne. Il semble qu’il y ait déjà eu un sondage. 55% d’hostiles à ce retour.
                          Vous imaginez les scores Sarkozy que cela promet pour un premier tour, sauf tremblement de terre d’ici là ?

                          La cause est donc largement entendue.

                          Non, les principales questions sont :

                          Pour les gens qui pensent à gauche de se demander vraiment comment ils en sont arrivé là. Et nous avec.

                          Pour les électeurs sarkosistes, que faire de ce succès annoncé sans précédent et qui doit permettre de faire vraiment bouger notre pays, fort d’un mandat fort et sans appel. Une occasion que nous n’avons pas le droit de gaspiller.

                          Pour les électeurs Fn, comment assumer le rôle de principale opposition de façon très ferme mais constructive dans l’intérêt du pays.

                          Ce dernier point sera la principale opportunité pour la France. Une majorité constructive avec une principale opposition vigilante mais constructive.

                          Sarko aura un mandat très clair, mais pas un blanc seing. Le Fn veillera démocratiquement à ce que ce mandat soit utile.

                          Tous cela est très prometteur.

                          Les gauches dans tous cela ? Ceux qui sont encore intéressés, et il peut y avoir de très bonne raisons, très légitimes pour cela, auront tout loisir de se consacrer enfin aux fameuses « refondations reconstructions ».

                          Mais cela ne sera pas de la tarte. Leur espace politique étant de plus en plus occupé par le FN. Il y est plus efficace et plus crédible.


                        • goc goc 22 septembre 2014 11:54

                          @eric
                          Vous allez un peu vite en besogne. Il semble qu’il y ait déjà eu un sondage. 55% d’hostiles à ce retour.

                          Attention, en 2012, quand il a officialisé sa candidature, il était dans une position encore plus mauvaise, et résultat, il a perdu, mais de peu
                          Il ne faut pas mésestimer son contrôle sur les médias. Et je ne sais pas si vous avez remarqué, mais le jour de son annonce pour 2017, qui était dans sa bande ?, botul1er himself (qu’on a vu gesticuler et donner des ordres aux médias présents). ça en dit long sur le choix qu’ont fait les usionistes, entre nabot1er et vals (qu’ils considèrent comme trop fragile).


                        • Cocasse Cocasse 22 septembre 2014 11:11

                          Ils s’en cognent. Ils ont besoin de conserver leurs rentes et privilèges.
                          Si sarkomoizi peut mettre tout le monde d’accord, ça leur va.
                          De toute façon tout le monde est déjà cramé chez eux.


                          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 22 septembre 2014 15:44

                            Ce n’est pas facile, le changement !!!

                            Le retour de Sarkozy et tout ce qui se trame du côte de la Droite tordue, , prouve bien que le peuple français ne peut pas se libérer du Pendule Gauche-Droite ! Politiquement parlant, ce « retour » soulage une Gauche qui est aujourd’hui encore plus gauche dans son esprit et dans ses décisions qu’elle ne l’a été pendant son hibernation ! Je n’arrive même pas à croire que le peuple français pourra accepter jusqu’à 2017 et surtout pas au delà, cette contrainte qui le confine dans le creuset politique rempli d’idées archaïques incapables de faire fonctionner une France gloutonne, égoïste et gourmande !

                            Il manquerait peu pour que je m’inflige le devoir de redresser la France en lui appliquant ma politique et ma manière révolutionnaire, seule solution d’avenir qui peut faire face aux incertitudes de ce XXIe siècle ! Au diable les oscillations du Pendule qui passe imperturbablement sur un Centre endormi mais n’ayant jamais l’amplitude nécessaire pour atteindre les Extrêmes du Renouveau !

                            J’y pense très sérieusement,

                            Mohammed, si cela ne vous incommode pas...


                            • BOBW BOBW 22 septembre 2014 19:10

                              Avant au pouvoir, il aboyait et insultait ,maintenant il déclame avec l’air cabot pour ne rien dire ! ce ringard nuisible qui aurait mérité un exil à Sainte Hélène !


                              • millesime 22 septembre 2014 19:25

                                le coup du référendum me reste en travers de la gorge... !
                                pour le traité de Lisbonne il a soigneusement contourné « l’obstacle » et le voilà très favorable à présent au référendum.. !
                                Passez votre chemin Mrs Sarkozy, car c’est nébuleux votre position pour le France. « ça ne va pas, rien ne fonctionne ».(certes !).
                                Mais pour ce qui doit changer, on reste sur sa faim.. !
                                dénoncer au vitriol Hollande, c’est « normal »
                                C’est le vaincu de 2012 qui revient, certainement pas un candidat à la présidence
                                http://millesime57.canalblog.com


                                • rocla+ rocla+ 22 septembre 2014 20:16

                                  Je comprends pas cet immense enthousiasme des Agoravoxiens 

                                  pour Sarkosy .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès