Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Retour sur le troisième homme des primaires, Arnaud Montebourg

Retour sur le troisième homme des primaires, Arnaud Montebourg

Fort d´un score de plus de 17% (soit environ 350 000 électeurs), Arnaud Montebourg a pu célébrer sa percée hier soir. Non seulement ses électeurs vont décider du choix du (ou de la) candidat(e) dimanche prochain, mais ses thèmes vont également animer l´entre-deux-tours. De plus, Arnaud Montebourg est à l´origine de ces primaires ouvertes qui ont été plébiscitées hier par plus de 1,7 millions d´électeurs de gauche qui se sont déplacés aux urnes. Il n´y aura pas forcément de consigne de vote précise à l´égard des personnes dans la mesure où Montebourg a toujours refusé les synthèses à tout prix (Hollande) et le manque de réactivité dans la lutte contre la corruption (Affaire Guérini).

Une cohérence idéologique

Arnaud Montebourg a été fidèle à ses idées depuis de nombreuses années grâce à des plaidoyers récurrents contre la corruption et les paradis fiscaux et sa volonté d´instituer la responsabilité pénale du chef de l´État. Il a au sein du Nouveau Parti Socialiste réaffirmé cette posture inédite puis a continué à promouvoir une transformation des institutions de la France trop sujettes au repli oligarchique et à la corruption. En apportant son soutien à Ségolène Royal en 2007, il lui a offert les idées de rénovation des institutions avec l´idée de 6e République. Lui qui avait d´ailleurs rédigé des propositions constitutionnelles fortes pouvait non sans humour crier « Vive la 6e République » hier soir devant des supporters enchantés.

Sa candidature aux primaires a été lancée il y a plus d´un an avec des idées fortes sur la démondialisation et la nécessité d´adopter un capitalisme coopératif portant sur l´économie sociale et solidaire et sur les nouvelles énergies. Il s´était opposé à la proposition d´une Constitution européenne en 2005 car elle entérinait une vision néolibérale de l´Europe. Il a su capter la gauche du PS sans passer par des courants (Benoît Hamon ayant soutenu Martine Aubry) tout en apportant une vision idéologique solide qui trouve un écho certain dans l´électorat de gauche. Seul couac dans ce parcours, le cumul des mandats alors qu´il s´était battu énergiquement contre ce principe oligarchique.

Les primaires ouvertes et la rénovation des institutions

Arnaud Montebourg n´a jamais tenté de rallier une quelconque synthèse et c´est en restant fidèle à ses idées qu´il a pu progresser et s´attirer les sympathies de l´électorat de gauche. Au sein du bureau national du PS, il a donné un coup de jeune en faisant voter les militants sur deux principes importants, la fin du cumul des mandats et l´idée de primaires ouvertes et populaires. Nul doute qu´il cessera de cumuler ses fonctions si le principe est retenu lors des prochaines échéances électorales, ce qui permettrait d´élargir le réservoir d´élus et pousserait les uns à choisir les fonctions qu´ils souhaitent privilégier (locales ou nationales). Il y a des talents dans la gauche et les déclarations des deux personnalités de gauche arrivées au premier tour vont dans ce sens. François Hollande mesure la nécessité de réaliser une synthèse forte des idées de gauche tandis que Martine Aubry décline son programme d´idées comme pour mieux souligner celles qui sont communes avec l´électorat d´Arnaud Montebourg.

Les primaires ouvertes et citoyennes font partie de la culture de gauche. Deux ans après les votations citoyennes contre la privatisation de la poste, le PS a innové et a pris un risque. Certes, le fait que Dominique Strauss-Kahn n´ait pas été candidat a finalement permis aux primaires d´assumer leur véritable rôle, celui de désigner dans le respect des valeurs de gauche celui ou celle qui incarnerait la meilleure opposition à Nicolas Sarkozy au second tour des présidentielles.


Moyenne des avis sur cet article :  4.75/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 10 octobre 2011 10:03

    C’est un candidat proposant de bonnes idées 


    J’ai pris parti pour lui hier et je suis ravi de son score 

    Il sera difficile pour lui de prendre une position pour l’un des deux candidats et franchement je ne vois pas pour qui il pourrait se prononcer

    Il est certain qu’il présente de bonnes idées mais après il faut toujours souhaiter que l’on ne soit pas déçu lorsqu’un bon candidat est élu...

    Philippe





    • bigglop bigglop 10 octobre 2011 17:43

      Bonjour à tous
      Merci pour cette analyse pertinente du vote de la primaire du PS.
      Je pense que Montebourg sortirait grandi s’il s’abstenait de donner une consigne de vote, de mentionner une préférence pour Aubry ou Hollande.
      Sans parler de ses militants, les sympathisants qui ont voté pour lui sont vraiment des citoyens de gauche, socialistes, pour partie favorables au FDG.
      Ces derniers ne comprendraient pas qu’il participe à cette « tambouille politicarde » au profit de l’un des candidats responsable de la forfaiture du vote du Traité de Lisbonne par le Parlement réuni en congrès en 2008.
      De même, ces élus PS ont voté la poursuite de l’intervention « humanitaire » coloniale de la France en Libye, "volant au secours de la Victoire de Sarkorzy", alors que cette intervention a été organisée au moins depuis octobre 2010. Le 21/10/2010, Nouri Mesmari, l’un des rares intimes de Kadhafi pouvant lui parler à toute heure, arrive à Paris avec sa famille, Hôtel Concorde Lafayette (intervention chirurgicale), tout de suite protégé, débriefé par la DCRI (DGSE).
      Sachant, qu’il faut six mois de délai pour organiser la logistique d’un intervention militaire de cette ampleur, les dates coîncident bizarrement.
      Les responsables du Ps ne pouvaient pas ne pas être au courant de ces évènements.
      Enfin, je ne pense pas que le candidat final élu revendiquera la proposition de VI ème République proposée par Montebourg ou alors un « erzatz ».

      « Les promesses n’engagent que les cons qui les croient »

      http://www.lepost.fr/article/2011/0...

      http://fr.search.yahoo.com/search?e...



    • impertinent3 impertinent3 10 octobre 2011 10:10

      Ce que j’ai le plus apprécié, c’est la tête de Coppé à la télévision !

      Je crois qu’il commence à se rendre compte que son rêve, maintenant c’est fini. Sa seule chance c’était de maîtriser l’appareil et la bureaucratie. Or, en 2017, l’UMP (pour autant qu’elle existe encore à cette date) n’échappera pas à une primaire et là, Coppé sait qu’il n’a strictement aucune chance.

      Alors, maintenant, c’est Sarko et Coppé dans les poubelles, mais pas celles de l’histoire parce que, ni l’un ni l’autre ne sont entrés dans l’histoire.


      • devphil30 devphil30 10 octobre 2011 10:30
        « Alors, maintenant, c’est Sarko et Coppé dans les poubelles, mais pas celles de l’histoire parce que, ni l’un ni l’autre ne sont entrés dans l’histoire. »

        Vous semblez oublier qu’avant de passer à la trappe , il faudra qu’ils passent par la case justice et là pas de primaires , juste un procès sous un quinquennat de gauche ça va faire mal .........

        Mais c’est un juste retour des choses , il faut payer quand on se moque des Français.

        Philippe 

      • impertinent3 impertinent3 10 octobre 2011 10:40

        Je suis d’accord avec toi devphil30. Je pense que Sarko va se battre férocement pour sa réélection, non seulement parce que une très éventuelle réélection lui semble une bonne thérapie pour ses névroses, mais aussi parce qu’il a, sans doute, peur de perdre son immunité.


      • dawei dawei 10 octobre 2011 14:48

        « une bonne thérapie pour ses nevrose »
        Tous comme un shoot d’héroïne est une bonne thérapie pour résoudre les crises liés au manque pour un héroïnomane smiley
        Sauf que ce besoin pathologique est dangereux pour lui même et surtout pour les autres !


      • non667 10 octobre 2011 19:27

        à devphil
        juste un procès sous un quinquennat de gauche ça va faire mal ..
        un détail !
        t’as qu’a y croire ! c’est sans compter sur la solidarité des pourritocrates umps ! (voir chirac balladur !sauvé par dumas ) sarko a quitté l’interieur avec des dossiers sachant que tout les notables ont des comptes numérotés condition absolument nécessaire pour ne pas être ostracisé comme le pen !


      • furio furio 10 octobre 2011 12:12

        Ben oui, j’ai pas voté car je reproche aux socialistes et d’une de faire une politique copiée collée sur celle de la droite et de deux d’avoir avalisé la guerre des sionistes bhl et sarkozy contre le peuple libyen.

        Quant à mon avis sur le choix ? cornélien mais de toute évidence Hollande est le candidat de la droite (il suffit de voir les sondage dans les publications de droite).


        • dawei dawei 10 octobre 2011 14:50

          hollande candidat de la droite OUI , car l’equation est simple :
          Tartine Au Brie est la candidate des 35 heures, or les droiteux sont des anti-35h acharnés, donc François Flamby est leur candidat ... par elimination.


        • Walid Haïdar 10 octobre 2011 14:01

          furio : dire que PS et UMP ont le même programme c’est répéter bêtement ce que dit le FN. Ce n’est pas le même programme, et ce n’est pas le même résultat.


          Que ce soit insatisfaisant et globalement mauvais, je suis d’accord, et ça se discute, mais dire que c’est le même programme, c’est faux.

          Par ailleurs Martine Aubry a dit dans sa déclaration finale du troisième débat que : « les Français en ont assez que [...] on ne prenne pas parti pour la palestine [...] »

          Valls a dit : « un lien éternel me lie à Israël »

          Donc au delà des caricatures et des simplifications faciles, il serait bon d’être un peu sérieux et attentif histoire d’aider son pays en votant pour éviter le pire : les candidats sont tous différents, et même si aucun n’est parfait, le résultat avec l’un ne sera pas le même qu’avec un autre.

          Ceci étant dit, je ne voterai pas pour le PS au premier tour, car je préfère le Front de Gauche (qui est loin de me satisfaire sur le plan des idées pourtant).

          Je comprend tout de même votre exaspération, et la logique de l’abstention se tient : elle envoie aussi un signal aux élus pour leur dire qu’ils font de la merde. Je ne suis pas dans cette logique car je pense qu’ils s’en tamponnent le coquillard, et qu’ils seront élus avec les voix qu’il reste, de ceux qui ont voté, les voix des vieux croutons déphasés et des moutons : les voix du pire, que la France ne peut plus se permettre et qu’il faut contre balancer.

          • non667 10 octobre 2011 20:09

            si montebourg était conséquent il quitterait avec fracas le ps pour rejoindre melanchon ou chevènement ou fonder un nouveau parti comme eux .
            le ps larbin du N.O.M. n’est pas réformable de l’intérieur !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès