Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Retraite à 60 ans : Hollande se parjure

Retraite à 60 ans : Hollande se parjure

Trahissant l’engagement pris pendant les primaires socialistes, Hollande a annoncé qu’il ne rétablirait pas la retraite à 60 ans. Une volte-face lourde de conséquences, que sanctionne déjà un premier sondage, qui fait tomber le candidat libéral du PS nettement sous la barre des 30% d’intentions de vote, qui lui servait de confortable barre d’appui, depuis octobre.

Dans le dernier sondage publié le 16 décembre par l’IFOP, Hollande accuse une baisse sensible par rapport aux intentions de vote des derniers mois. Il ne recueille que 27,5% des voix au premier tour. Les premiers effets négatifs, après ses propos sur le renoncement à retraite à 60 ans, n’ont pas tardé et ont toutes chances de s’amplifier si le candidat socialiste ne rectifie pas le tir. D’autant que cette prise de position, intervenant comme un bien triste cadeau en pleine période de Noël, est particulièrement mal ressentie !

Outre qu’elle le déconsidère aux yeux des Français, la duperie de Hollande est un signal particulièrement décevant, non seulement pour ceux qui, depuis sa campagne acharnée pour le oui au TCE des riches, en 2005, se méfient de ce socialiste rose pâle. Mais aussi pour ceux qui avaient une opinion positive du personnage et découvrent, sidérés, un homme capable de se renier, après quelques semaines seulement de campagne ! Inquiétant !

Monsieur Hollande, en goguette, peut-être un peu trop sûr de lui, dans son improbable posture de président, devrait songer à très vite retrouver le plancher des vaches et se souvenir des adages « il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs » ou « vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué » !

Hollande se la joue un peu vite président

Hollande n’est pas encore à l’Elysée. Il a un besoin absolu des suffrages de ceux qu’il vient de rouler dans la farine. Ces voix-là, celles du petit peuple qui trime, sont très loin de lui être acquises. Beaucoup n’ont plus rien à perdre. Si Hollande ne leur plaît pas, ils ne voteront pas pour lui ! Point !

Lui semble oublier que la protection sociale, dont la santé et la retraite, reste la préoccupation majeure de 40% des Français, selon un sondage OpinionWay publié le 25 novembre. Suivent le pouvoir d’achat (39%) et l’emploi(28%). La dette et les déficits (30%) et la sécurité loin derrière avec 18%.

Fort de ces indications, il paraît incompréhensible que le candidat censé porter les aspirations des Français gauche se retrouve plus proche d’un programme sarkozien que du projet socialiste dans lequel figure clairement le retour à la retraite à 60 ans.

Ne pas rompre avec la gestion ultralibérale sarkozyste sur la question de la retraite pour ne pas « affoler » des agences de notation qui font depuis peu la pluie et le beau temps sur la planète capitaliste ultra-libérale, c’est accepter la fatalité de la domination financière et renoncer au progrès social.

Les cocufiés par Hollande ne voteront pas pour lui

Un programme franchement peu enthousiasmant pour les 8 millions de pauvres et les millions de salariés et petits entrepreneurs indépendants, les 5 millions de fonctionnaires, qui n’ont d’autres perspectives que de subir cette loi de la jungle qui les contraint chaque jour davantage.

Comme Bayrou, qui bien qu’en hausse dans les sondages (entre 11et 13%, en décembre), a signé d’emblée sa défaite en campant sur un position fermée à propos de la retraite à 60 ans qu’il refuse de rétablir, Hollande va immanquablement se priver des voix de centaines de milliers d’électeurs, peut-être 1 million.

Les cocufiés avant l’heure voteront, à l’évidence, au premier tour, pour les candidats qui se sont engagés à la rétablir, soit Jean-Luc Mélenchon ou Eva Joly, côté gauche, soit Nicolas Dupont-Aignan ou Marine Le Pen à droite.

Beaucoup d’autres s’abstiendront pour dire, une fois encore, leur ras-le-bol de ne pouvoir choisir, in fine, que parmi des candidats dits « importants » qui méprisent leurs aspirations et leur volonté !

Manque de vision politique alternative de la part de Hollande

Nous sommes plusieurs à prédire depuis des mois une resucée du 21 avril 2002. Qui sera l’éliminé de la première manche ? Sarkozy ou Hollande ? Les deux formatés ultralibéral fasciste et libéral pur sucre rivalisent dans le contresens de l’histoire.

Là où les Français attendent l’homme ou la femme « providentiel(l)e » pour rompre la spirale infernale du gâchis consécutif à la politique ultralibérale dictée par les banques depuis ce fameux abandon de souveraineté sur la monnaie, en 1973, ils voient s’agiter deux individus, défendant le même système.

Si cela se comprend pour le fou de l’Elysée, venant de Hollande, cette inertie face à l’adversité des Français est plus que contrariante pour ceux qui étouffent sous ce régime sarkozien corrompu.

Le manque de vision politique alternative, de la part de Hollande, surtout en direction des plus exposés à la crise voulue et entretenue sciemment par les tenants de l’économie financière, témoigne d’une absence de courage politique qui augure mal de la suite.

Un duel Marine Le Pen contre Mélenchon pas impossible

Il est donc assez envisageable de voir un duel autre que celui attendu, claironné par les médias aux ordres. Un affrontement entre Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon pourrait finir par s’imposer dans l’esprit de nombreux français qui ont en ont plus que marre d’être roulés dans la farine et pris pour des couillons !

D’autant que la candidate du Front National enregistre une nette progression dans le dernier sondage, passant de 16 à 20% des intentions de vote au premier tour. Et que le candidat du Front de Gauche se trouve idéalement en embuscade, prêt à accueillir les déçus de son ex-camarade du PS ! Ce que ne traduisent pas encore les enquêtes...

La consigne va se répandre : ne voter que pour un candidat fermement engagé à rétablir la retraite à 60 ans !

Les Français ont d’autres choix qu’un candidat fou agité ou un mou qui ne respecte pas sa parole ! Celui de Mélenchon ou Joly, par exemple, paraît judicieux !

Verdi

Samedi 17 décembre 2011


Moyenne des avis sur cet article :  3.42/5   (53 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • bernard29 bernard29 17 décembre 2011 15:14

    les soutiens de Marine Le Pen ne se cachent plus et ne s’embarrassent pas d’honnêteté intellectuelle. Hollande n’a jamais changé d’avis sur la question des retraites depuis les primaires, que cela vous plaise ou non.


    • SEPH 17 décembre 2011 15:27

      Flamby est :

      un MENTEUR  : notamment au sujet des retraites, son discours a changé depuis les primaires, bien qu’il s’en défende.

      un LACHE : il ne s’oppose à Sarko que sur la forme jamais sur le fond.Notamment il est d’accord avec Sarko : sur les retraites, sur la guerre coloniale de Libye, sur l’aide au sionisme, sur l’Europe libérale qui est créatrice de chômeurs, et d’enrichissement des nantis et d’appauvrissement des pauvres,...

      un MAGOUILLEUR  : en tant que premier secrétaire du PS il a fait passé le traité de Lisbonne, alors que les français par 55% avaient voté NON à ce traité. Tout ceci est un déni de démocratie.

      Encore un effort, Flamby nous appliquera, une fois élu, le programme du parti socialiste grec afin de satisfaire les banquiers, a savoir :

      - diminution des salaires des fonctionnaires de 30% et gel pour 3 ans des salaires publics
       - Augmentation de la TVA à 23%
       - Baisse des retraites (6 retraités sur 10 perçoivent moins de 600 euros/mois) 

       - Contre-réforme des retraites avec départ à 65 ans pour les fonctionnaires, calcul des pensions sur la moyenne des salaires de toutes les années travaillées 

       - Assouplissement des conditions de licenciement et réduction des indemnisations, remise en cause du droit du travail pour en venir à des contrats individualisés 

       - Suppression de 2350 des 6300 postes de l’OSE (SNCF grecque) 

       - Augmentation des prix des services publics 

       - Privatisation de sports, des aéroports, des chemins de fer, de la distribution de l’eau et de l’électricité, du secteur financier et du foncier appartenant à l’Etat, etc… !!!!!!!!



      • spartacus1 spartacus1 17 décembre 2011 16:50

        Certes Hollande n’est pas vraiment un idéal, on ne peut pas dire que son programme soit enthousiasmant, bien loin d’être un programme socialiste. Mais la majorité des Français est-elle prête à adopter un programme véritablement socialiste ? J’en doute fortement (je suis même sûr du contraire). Et c’est là que la gauche a échoué, dans l’éducation des gens. On peut le regretter, mais c’est un fait.

        Alors, continuez à faire la fine bouche, comme cela la France pourra se payer de nouveau cinq ans de Sarkozisme. Et un Sarko, ne pouvant plus être réélu, débarrassé de toute contrainte électoraliste et donnant toute l’étendue de son « talent ». Ce n’est plus de la retraite à 60 ans que nous parlerons, mais de savoir s’il faut la fixer à 68 ou 70 ans ! Ce que nous avons vécu durant les cinq dernières années n’est que l’entrée, le plat de résistance viendra une fois sarko réélu et son programme mis en action et résumé par « les riches, c’est fait pour être de plus en plus riches et les pauvres pour être de plus en plus pauvres ».

        Bon, on peut aussi se dire qu’il faut jouer la politique du pire, faire élire Sarko ce qui poussera le peuple au désespoir et favorisera le Grand-Soir. Ça, c’est une rêverie bobo, de gens qui savent qu’ils vont manger demain. La réalité des vrais gens, c’est de savoir si demain ils pourront nourrir, loger et soigner leur famille. Quand le ventre est plein, on peut rêver de révolution. La réalité c’est qu’une révolution serait dramatique pour la majorité des petites gens, imaginez, simplement pas d’électricité à Paris durant 4 jours, c’est la mort assurée de passablement de gens humbles, les possédants, eux, sont à l’abri et, les troubles passés, ils retrouveraient leur pouvoir, pire, un pouvoir encore plus fort. J’ai vécu mai 68, je sais de quoi je parle.

        De nouveau, Hollande ce n’est pas le Pérou, mais, en tout cas, c’est le moins pire des papables.

        J’assume totalement mon pseudo, mais la vraie révolution, c’est de s’adapter aux circonstances et de faire le maximum possible dans un contexte donné.


      • Guy Liguili Guy Liguili 17 décembre 2011 19:26

        Un homme « de gauche » avec un programme de droite est aussi utile qu’un réfrigérateur chauffant !


      • Croa Croa 17 décembre 2011 19:47

        à Guy,

        Au cas où tu ne le saurais pas un frigo ça fait du froid dedans et du chaud derrière smiley


      • le poulpe entartré 18 décembre 2011 23:24

        @Seph

        J’ai bien peur que tu ais raison. On dirait du Jospin, en plus hypocrite tellement il est fuyant. Il a autant de sincérité qu’un chèque sans provision. De socialiste, il n’a que l’estampille, son brevet en carton pâte, d’homme de progrès.
        Jaurès doit se retourner dans sa tombe en entendant, les propos qu’il tient ; même un ectoplasme a plus de consistance. Ca ? Ca c’est la gauche ? A la Martine Débris alors, la bonne copine de Laurence Parisot.
        Ce parti socialiste est au progrès social ; ce que le carnaval de Rio est au corps de ballet de l’opéra de Paris : une bande de travestis de maison de retraite.


      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 17 décembre 2011 15:28

        Salut Verdi.

        Je crois qu’il y a une petite confusion. Dans son programme le PS a effectivement proposé le retour à la retraite à 60 ans pleine et entière, mais François Hollande, notamment depuis les primaires, a toujours défendu la même thèse. Soit, si tu te souviens bien, que « ceux qui ont commencé leur vie professionnelle à 18 ans, qui auront fait 41 années de cotisations, 42 ans, pourront partir à 60 ans. Et ceux qui n’auront pas leur durée de cotisations ne le pourront pas. » En l’occurence sa position n’a pas changé.

        On peut considérer, comme moi, que cette proposition est insuffisante, qu’elle n’est pas assez à gauche, mais on ne peut pas dire que Hollande s’est parjuré. Ce sont les roquets du nain et l’UMP qui le prétendent en toute malhonnêteté.

        Je sais que ce n’est pas ton cas, loin de là d’ailleurs, et c’est pourquoi je parlais de confusion. Pas grave, plus que quatre mois à tenir, on les aura.

         smiley


        • Verdi Verdi 17 décembre 2011 16:11

          Bonsoir Peachy,

          Hollande et son équipe ont besoin d’un électrochoc ! Ils ont une fâcheuse tendance ces derniers temps à s’éloigner de leur électorat naturel. Ce que je redoute, c’est que ce comportement décourage beaucoup de gens simples (pas péjoratif dans ma bouche) qui ont vraiment besoin d’un engagement fort et significatif dans leur direction.

          Hollande, selon moi, ne s’est pas parjuré par rapport à la déclaration que tu reproduis, mais par rapport à plusieurs interviews (j’ai repris ces déclarations dans des papiers précédents) où il a affirmé qu’il rétablirait LE DROIT AU DEPART A 60 ANS, avec éventuellement décote... Il est revenu sur çà, et c’est ce reniement qui passe mal !

          Sinon, bien d’accord avec toi ! Patience, la tôle attend le fou agité. A ce propos la récente condamnation de Chirac est de bon augure...

          Bien cordialement


        • bernard29 bernard29 17 décembre 2011 16:19

          Vous même, vous semblez avoir besoin d’un engagement fort et significatif pour ne pas être découragé ?? ou je me trompe ?


        • Fergus Fergus 17 décembre 2011 16:43

          Bonjour, Verdi.

          Je suis totalement d’accord avec Peachy Carnehan : contrairement à ce qui est dit ici et là de manière abusive, Hollande n’a pas varié d’un pouce par rapport à ses positions lors de la campagne des primaires citoyennes. On peut regretter qu’il n’aille pas assez loin sur le sujet, et c’est mon cas, mais il faut également lui rendre justice des accusations infondées qui sont portées contre lui.

          Et pour l’avoir entendu à plusieurs reprises dans les médias, je n’ai pas le souvenir qu’il ait dit autre chose que (grosso modo) : « retour au départ à 60 ans dès la début du mandat pour tous ceux qui ont commencé à travailler avant 18 ans, et mise à plat de toutes les autres questions liées aux retarites avec les syndicats avant la fin 2012 ».

          Cordiales salutations.


        • Verdi Verdi 17 décembre 2011 17:21

          Bonsoir Fergus,

          Je comprends bien l’émoi, face à la dureté du verbe -se parjurer- alors qu’il traduit, selon moi, une réalité difficilement acceptable par ceux qui comme moi auraient naturellement ralliés Hollande au second tour. 

          Ma réponse à votre intervention tient dans l’extrait du papier publié le 14 octobre dernier, sur AV, à la suite du débat Aubry/Hollande sur France 2 :

          Que dit François Hollande à ce moment-là ?

          Hollande : « …on rétablira l’âge légal »

          A l’évidence tous les Français concernés, à gauche mais aussi à droite, poussent un soupir de soulagement, même s’il convient d’apporter un bémol aux propositions faites par les deux candidats socialistes. En effet, si le droit est à nouveau inscrit dans la loi, Hollande a toutefois précisé que ceux qui n’auront pas leur nombre de trimestres se verront appliquer une décote.

          « La première décision que je prendrai sur cette question des retraites, c’est de permettre à ceux qui ont cotisé 41 années et qui ont 60 ans de partir ». Ça veut dire qu’on rétablira l’âge légal. Les salariés qui n’ont pas cumulé 41 annuités pourront partir en retraite à 60 ans, mais ils auront une décote", a-t-il déclaré.

          Cordialement


        • Croa Croa 17 décembre 2011 20:06

          « Hollande : « …on rétablira l’âge légal » »

          Ce qui suppose aussi une retraite pleine à 65 ans quels qu’a pu être la vie active subie....

          Peux-tu confirmer ?


        • LEGAGNANT LEGAGNANT 18 décembre 2011 16:46

          On les aura QUI ? Les socialistes et le capitaine de pédalo ? çà oui...

          François Hollande ferait tomber la France aussi bas que la Grèce »

          Et nous savons, pour en avoir été alerté par la cour des comptes, que la Corrèze, département de François Hollande, a le triste record d’être le département le plus endetté de France, soit trois fois plus que la moyenne nationale. Il en coûte exactement à chaque corrézien 100 euros par mois de son budget pour éponger la gestion catastrophique du candidat de gauche, chouchou du moment.Explication : la cour des comptes indique que l’endettement de la Corrèze était déjà très élevé en 2008, lorsque François Hollande en est devenu Président.François Hollande a t-il pris les mesures qui s’imposent pour désendetter sa région, lorsqu’il a pris connaissance de la situation que lui a laissé son prédécesseur ? Bien au contraire !Selon le rapport, il y avait, en 2007, 831 employés au conseil général. En 2009, un an après son arrivée, donc un an après avoir constaté que le déficit hérité était très élevé, il y avait 1218 employés dans les bureaux du conseil général ! Et c’est sans compter les petites caprices de Monsieur Hollande. En 2008, donc avant même de regarder les comptes (à supposer qu’il ait jamais demandé à les regarder) il a offert 5400 ordinateurs tout neufs pour les collégiens de 5e et leurs professeurs, et il a recruté quatre techniciens pour assurer le bon fonctionnement de ces ordinateurs. « Et puis on ne compte plus les réceptions au château de Bity (:château des Chirac où de somptueuses fêtes sont données, payées par la collectivité, ce qui fit dire à Jacques Chirac « moi je vote pour Hollande »)  », raconte, amère, une habitante de la région qui a vu son budget mensuel fondre de 100 euros pour payer les largesses du « seigneur socialiste ». La cour des comptes : François Hollande a creusé le déficit qui « s’est encore fortement accru en 2009 ». Le Conseil Général a reconnu : « Nous avons hérité de cette dette que nous avons cherché à freiner ». En langage socialiste, freiner la dette, c%u2019est multiplier par 1,5 le nombre de fonctionnaires %u2013 logique. Mais pour réduire la dette, c’est bien connu, embaucher 50% de fonctionnaires supplémentaires n’est pas suffisant, et il faut également augmenter les dépenses : début 2011, alors que la crise économique fait des ravages partout en France, et que, rappelons-le, la Corrèze est déjà le département le plus endetté de France, François Hollande offre en plus 4000 Ipad aux collégiens de 6e et à leurs professeurs (je vous laisse faire la multiplication : 4000 X 990 Euros). On ose à peine imaginer ce que François Hollande, ferait pour « freiner » le surendettement de la France. Je ne suis pas loin de penser que les français, dont 29% disent vouloir voter pour François Hollande, aient également une conception soit Keynésienne, soit Marxiste, de l’économie. C’est formidable, en tous cas, de constater ce sens du sacrifice pour maintenir le train de vie de l’économie mixte socialiste, au point qu’ils sont prêts à payer toujours plus d’impôts. Il serait tellement vulgaire de juger François Hollande sur la réalité de sa gestion corrézienne, quand ses promesses sont si rassurantes.


        • fredleborgne fredleborgne 17 décembre 2011 15:30

          Si Hollande se parjure, et Sarkozy a enfoncé le clou, Bayrou ne s’est cependant juste pas engagé sur la question des retraites, car il convient d’abord d’éviter que le bateau ne coule vraiment, et les mesures transitoires ne prolonge pas encore beaucoup les cocus actuels dont la majorité des suffrages exprimés a mis Sarkozy en place.
          Bayrou peut très bien remettre les retraites à 60 ans avant 5 ans : il lui suffit d’avoir enrayé la spirale folle des déficits, ce que Hollande et Sarkozy ne feront pas, financés par les lobbys vampiriques et ayant trop de copains à arroser.)
          Eva joly est en lutte avec ses propres troupes, Melanchon ne décolle pas. Seul Bayrou peut faire le poids pour bousculer les gauches/droite complices. Ensuite, il peut très bien ouvrir à droite comme à gauche, tout en triant le bon grain de l’ivraie et envoyer une à deux générations de politocards à la poubelle sans fâcher les français, ni les entrainer dans des dérives ideologiques obsolètes


          • Switcher 17 décembre 2011 15:31

            « Un duel Marine Le Pen contre Mélenchon pas impossible »


            Ma compagne ne dit pas autre chose…

            … depuis un an.


            • lemouton lemouton 17 décembre 2011 15:37

              Que le ciel l’entende...

              moi je pensais plutôt —>  Mélenchon <—> De Villepin smiley


            • Daniel Roux Daniel Roux 17 décembre 2011 15:31

              On se demande pourquoi cet article d’opinion se retrouve en première place. Cela signifie t-il que le rédacteur en chef d’Agoravox s’aligne sur la ligne partisane des médias sous tutelle ?

              Le mot « parjure » employé par attiré le chaland est tout à fait outrancier au point qu’il discrédite plus l’auteur de l’article que la victime visée. Quant au reste, c’est de la confiture pour les cochons.

              On ne peut pas reprocher au candidat Hollande d’affiner ses propositions en fonction de la dégradation économique alors que tous les candidats ne sont pas encore connus et que la campagne officielle n’a pas encore commencé. D’après les déclarations officielle, il s’agirait de permettre à ceux qui sont nés en 1952 ou avant et qui ont 41 ans de cotisation de prendre leur retraite s’ils ont 60 ans.

              Pour ceux nés après, s’engager dès maintenant serait irresponsable étant donné les dissimulations et mensonges systématiques du gouvernement. La détérioration de la situation économique due à la politique catastrophique de Sarkozy exige d’être très prudent et d’attendre les résultats de l’audit indispensable après l’éventuelle prise de fonction.

              N’est-il pas normal de prévoir des négociations avec les représentants syndicaux salariés et patronaux ?

              Personnellement, j’estime qu’un candidat à la fonction de Président de la République ne devrait pas s’engager d’une façon trop détaillée sur la politique du futur gouvernement emmener par un premier ministre dont le choix dépendra des élections législatives.

              A chacun ses responsabilités et nous en avons soupé des petits dictateurs qui sous prétexte qu’ils ont été élu au suffrage universel et qu’ils sont irresponsables juridiquement, décident hors de tout contrôle démocratique de la politique intérieure et extérieure, des guerres néo-coloniales, des nominations clientélistes et de la prochaine bêtise à commettre.

               


              • jaja jaja 17 décembre 2011 15:41

                "Les cocufiés avant l’heure voteront, à l’évidence, au premier tour, pour les candidats qui se sont engagés à la rétablir, soit Jean-Luc Mélenchon ou Eva Joly, côté gauche, soit Nicolas Dupont-Aignan ou Marine Le Pen à droite."

                Sans oublier comme le fait innocemment l’auteur Philippe Poutou, le seul ouvrier du lot, qui subira lui dans sa chair, contrairement à tous les autres candidats, les effets néfastes du recul de l’âge de la retraite...

                A noter aussi que pour Philippe et le NPA c’est 37,5 annuités de cotisations ce qui n’est pas le cas pour la brochette de politicards présentés...

                Eh oui il y aura aussi, pour parler comme l’auteur, un paquet de cocufiés après l’heure. Comme d’habitude.....


                • Eddie Constantine Eddie Constantine 17 décembre 2011 20:49

                  Et on la paye comment cette mesure ? Il est urgent d’arrêter de rêver... 


                • jaja jaja 17 décembre 2011 21:01

                  En saisissant toutes les banques sans indemnités ni rachat aux gros actionnaires et en refusant de payer la dette des capitalistes il y a de quoi faire au niveau social....


                • le poulpe entartré 19 décembre 2011 08:25

                  Effectivement, commençons par le début comme après la seconde guerre mondiale. Déchéance de la nationalité française au lieu du peloton d’exécution pour les collabos.


                • ce candidat au nom de fromage mou est cuit s’il ne met pas la barre a gauche toute

                  A T IL ETE ACHETE S
                  COMME L UMP PAR G SARKOZY...MEDERIC-
                  MALAKOFF...CAISSE DES DEPOTS...CN PREVOYANCE...CNRACL BORDEAUX (caisse des elus...)

                  ne lui faicons pas confiance...car les SOCIALISTES SEULS MENENT UNE POLITIQUE DE DROITE


                • OUI CAMARADE

                  UMP=PS=BANKSTERS=LABOS MEDICAUX=TOTAL=MARCHANDS D ARMES(souvenez vous de

                  karachi 11 morts et et de mediator 2000 morts)


                • Vincent P. Vincent P. 17 décembre 2011 15:51

                  Confiture... Article hors réalités, hors sujets.
                  A croire qu’il vous plaisent les PS et UMP (RPR), dans la droite lignée des trente dernières glorioles que nous venons de vivre, à croire que vous allez voter encore de façon de bi-latérale (c’est eux qui détiennent les rennes, quoi)...
                  Comprenez qu’on en a marre de cette politique populo-démago qui accapare 90 % de l’espace de réflexion publique, à un point que plus personne ne cherche d’explications concrètes. Hollande ou Sarkozy ? Même combat, j’vous dis... REVEILLEZ-VOUS !!!


                  • Vincent P. Vincent P. 17 décembre 2011 15:56

                    Les « rênes », vous l’aurez compris.


                  • Croa Croa 17 décembre 2011 22:18

                    Les rennes c’était bien pour des gens qui nous font croire au père Noël !


                  • anarcococo 17 décembre 2011 15:58

                    Avec les sondages pour 2012, Hollande et le PS baignent dans l’euphorie ... Attention quand même aux danses de joie trop prononcées ...

                    François Hollande prend de la distance, de la hauteur, beaucoup de hauteur, trop peut-être ?
                    Au point qu’on va finir par le confondre avec une sonde météorologique.


                    • Croa Croa 17 décembre 2011 19:58

                      Le ballon de la sonde monte, monte... gonfle, gonfle...

                      Et tel le crapaud de la fable fini par éclater !

                      (Anarcoco fait gaffe, tout le monde n’aurait pas deviné !  smiley )


                    • BOBW BOBW 17 décembre 2011 16:07

                      Peut-être,souhaitons le ,cette valse-hésitation dans un but électoraliste individuel permettra une clarification positive des forces authentiquement à gauche et évitera de tomber dans le piège des banquiers européens.

                      Le Front de Gauche doit soigneusement étudier un programme réalisable qui satisfasse et rallie une grande majorité de citoyens des classes moyennes et de ceux qui sont affectés, lésés et nettement défavorisés par la crise et les mesures gouvernementales actuelles : 
                      -Petits et moyens agriculteurs.
                      -Pêcheurs.
                      -Artisans.
                      -Petits commerçants.
                      -Petits et moyens entrepreneurs.
                      -Professions libérales à revenus moyens.(Taxis-Infirmières et médecins-Modestes avocats etc) 
                      -Employés.
                      -Cadres moyens
                      -Ouvriers touchés par les délocalisations,la précarité de l’emploi , menacés de chômage ou de la perte d’un logement.
                      -Petits et moyens fonctionnaires...

                      « Un duel Marine Le Pen contre Mélenchon pas impossible »
                      Une polarisation anti-libérale surtout à gauche serait bénéfique pour permettre l’arrêt de la casse destructrice des privatisations des secteurs clés.(Ecoles-Hôpitaux-Police-ONF-La Poste-SNCF-EDF ).



                      • Eddie Constantine Eddie Constantine 17 décembre 2011 20:58

                        Le front de gauche ne veut pas sortir de l’€uro ! Et ne veut pas de frontières pour la France. Mélenchon veut un SMIC européen, il rêve. Et même si c’était envisageable, il faudrait des années pour le mettre en place et une évolution des économies européennes qui correspondrait aux critères de Maastricht, impossible dans l’immédiat alors que nous sommes dans l’urgence. Sinon on continuera à se vider les c...es pour payer des intérêts aux banques et marchés internationaux.


                      • NOJ71 17 décembre 2011 16:25

                        Le titre est malhonnête.

                        Je suis d’accord avec Daniel Roux pour cela.
                        Il me semble que le« temps des crétins » continue et que Verdi y a sa place (c’est exagéré, Verdi est seulement un jobard).
                        Dénigrer Hollande pour favoriser la réélection du minus, tel est l’objectif de Mélenchon.
                        Verdi pourrait étudier le cas d’Oscar Lafontaine,modèle allemand de son idole. Cela lui permettrait de découvrir la nocivité des fronts de gauche allemand et français.

                        • Yohan Yohan 17 décembre 2011 16:34

                          Flanby sait très bien qu’il n’y a pas d’argent dans les caisses de l’Etat pour les retraites actuelles et futures qui ne tenaient que parce qu’on emprunte pour les financer, notamment celles des fonctionnaires dont deux tiers sont seulement financés. Où trouver les milliards manquant si la situation économique de dégrade et qu’il n’est plus possible de s’endetter pour les payer ?. Les français rêvent, et on en reparlera bientôt, mais le niveau des pensions va chuter irrémédiablement. Hollande le sait et il sait aussi qu’il n’aura pas cette fois ci les outils d’avant pour tenir ses promesses électoralistes.


                          • foufouille foufouille 17 décembre 2011 18:11

                            pas grave
                            les vieux viendront te bouffer


                          • Guy Liguili Guy Liguili 17 décembre 2011 19:31

                            S’il n’y a pas d’argent dans les caisses il suffit d’aller le chercher là où il se trouve. La politique ça sert aussi à çà !


                          • Eddie Constantine Eddie Constantine 17 décembre 2011 21:01

                            Simplissime ! 

                            Et dis nous comment on fait ?


                          • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 17 décembre 2011 23:01

                            « Et dis nous comment on fait ? »

                            Facile. D’abord tu lèves les mains en l’air sans faire d’histoires et ensuite mes amis te font les poches. Et si tu es gentil, tu auras la vie sauve.

                            En disant la même chose à un banksters, il deviendra très compréhensif.


                          • Dzan 17 décembre 2011 17:05

                            Faire croire tout et le reste n’est pas une position.

                            Moi, je veux la retraite à 50 ans , le Smic à 2000 euros, une semaine de vacances de plus, et le Gas oil gratuit.

                            Y a t’il un présidentiable qui prend ma requète en compte ???

                            Mélanchon , n’est devenu qu’une copie de Besancenotlaguillier.

                            Quant à la fille du milliardaire héritier des Ciments Lambert, il y a un tas de futurs cocus qui se prépare.


                            • Croa Croa 17 décembre 2011 22:31

                              Il y a un truc pas raisonnable, voire irresponsable, c’est le gaz-oil gratuit smiley


                            • GRATUIT POUR QUI LE GAZ OIL les hommes politiques....les avocats d’affaires...gerants de

                               SCI...marchands de biens...tres tres gros agriculteurs

                              les 500000 conseillers municipaux...les 80000 maires adjoint et les 36600 maires ,,,, ??

                               L’AVION ...le train TOUT POUR EUX ET LEUR FAMILLE EST GRATUIT... (seule mam payait....)


                            • kéké02360 17 décembre 2011 19:57

                              Normal qu’il ne veuille pas à 58 ans rétablir la retraite à 60 ans , il espère durer encore un peu en politique smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès