Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Retraite : les mesurettes de Hollande

Retraite : les mesurettes de Hollande

Le Gouvernement vient de prendre un décret qui ramène la retraite à 60 ans pour les personnes dites à « carrière longue » ayant commencé à travailler à 18 ou 19 ans et qui ont cotisé tous leurs trimestres. Évidemment celles et ceux qui vont bénéficier de cette mesure sont soulagés. Pourtant, pour le plus grand nombre, le compte n’y est pas. La décision gouvernementale ne remet pas en cause la réforme Fillon, elle l’écorne à peine et l’accepte pour l’essentiel. Elle enterre la revendication du mouvement social de 2010.

Il est bon de rappeler à François Hollande que la retraite, c’est le transfert des richesses de ceux qui travaillent vers ceux qui ne travaillent plus, sans que cela ne dépende le moins du monde du nombre d’actifs ! Si dans les années 60 il y avait trois actifs pour un retraité, si actuellement il y a deux actifs pour un retraité, et si demain il n’y a plus qu’un actif pour un retraité, ce n’est pas un problème. Grâce aux gains de productivité et au progrès technique un actif d’aujourd’hui produit plus de richesse que trois actifs de 1960 et beaucoup moins qu’un actif de demain. Le niveau des retraites ne doit donc pas dépendre du nombre d’actifs.

Dans les années 50 par exemple, il y avait quinze millions d’agriculteurs pour nourrir 40 millions de français, actuellement il n’y a plus qu’un seul million d’agriculteurs qui nourrissent 60 millions de personnes. Cela grâce aux nouvelles technologies et à un meilleur rendement. Le nombre de personne à nourrir n’est pas dépendant du nombre d’agriculteurs !

La richesse d’une nation se définit par le produit intérieur brut : le PIB. Et l’on sait que même avec une croissance extrêmement faible de 1,7% par an, le PIB doublera en 40 ans. Aujourd’hui le PIB de la France est de 1900 milliards, auxquels il faut prendre 250 milliards pour financer les retraites et il reste donc 1650 milliards pour les autres dépenses de la nation. En 2050, le PIB sera donc de 3800 milliards auxquels il faudra soustraire 700 milliards pour les retraites, et il restera donc 3100 milliards pour les autres dépenses de la nation !

Soucieux de maintenir un bon équilibre dans son budget, le gouvernement Ayrault sera attentif sur le financement de cette mesure ! Monsieur Ayrault sait-il qu’une poignée de privilégiés pille impunément une grande partie des richesses de la nation, et que ce que les travailleurs et les salariés produisent disparait dans les poches des actionnaires et alimente les paradis fiscaux ! Monsieur Ayrault sait-il que les fonds d’investissements imposent pour leurs actionnaires une rentabilité à deux chiffres totalement déconnectée de la réalité, et que l’État par une batterie de mesures fiscales a, au fil des ans, augmenté encore leurs profits. La richesse de ces gagnants est obtenue depuis une vingtaine d’années par l’écrasement sans précédent des salaires, des protections sociales, du pillage de l’État et de la destruction des services publics.

Le gouvernement de Sarkozy et de Fillon a détruit les régimes dit spéciaux de certains salariés, mais s’est bien gardé de s’attaquer aux retraites chapeaux des grands patrons et aux régimes très spéciaux de nos députés et de nos hommes politiques. La logique aurait voulu que les régimes spéciaux mis en place par le conseil national de la résistance soient étendus peu à peu à l’ensemble de la population : c’est d’ailleurs ce qui avait été prévu à l’époque. Ce qui était possible dans la France sortie exsangue de la guerre ne le serait pas dans un pays riche !! De l’argent il y en a, il y en a même beaucoup. Et c’est en allant le chercher là ou il se trouve que l’on pourra payer de bonnes retraites à 60 ans et assurer une protection sociale de haut niveau à l’ensemble de la population ! Hollande en sera-t-il capable ? Malheureusement, je ne le crois pas, nous n’aurons que ce que nous prendrons, quel que soit la couleur du gouvernement !

Sur Conscience Citoyenne Responsable

http://2ccr.unblog.fr/2012/06/08/retraite-les-mesurettes-de-hollande/


Moyenne des avis sur cet article :  4.23/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • kalagan75 12 juin 2012 09:00

    Ton raisonnement est complétement faux : les gains en productivité se retrouve dans des prix très bas . Le bénéfice dégagé grâce aux gains de productivité est toujours le même .


    • devphil30 devphil30 12 juin 2012 09:47

      «  il n’y a plus qu’un seul million d’agriculteurs qui nourrissent 60 millions de personnes. Cela grâce aux nouvelles technologies et à un meilleur rendement. Le nombre de personne à nourrir n’est pas dépendant du nombre d’agriculteurs ! »

      Sauf qu’avant la France était auto suffisante au niveau de l’alimentation alors que maintenant des nombreux produits alimentaires sont importés.....

      « Aujourd’hui le PIB de la France est de 1900 milliards, auxquels il faut prendre 250 milliards pour financer les retraites et il reste donc 1650 milliards pour les autres dépenses de la nation. »
      En quoi le PIB permet de payer les retraites ... ? 
      le PIB permet de mesurer la production de la France mais il ne correspond pas au ressources financières du pays.
      Les régimes sociaux sont alimentés non pas avec 100% du PIB mais avec un % rpis sur les salaires dont je ne comprend pas votre calcul.

      Philippe

      • HerveM HerveM 12 juin 2012 09:53

        « actuellement il n’y a plus qu’un seul million d’agriculteurs qui nourrissent 60 millions de personnes. Cela grâce aux nouvelles technologies et à un meilleur rendement »

        Et à la délocalisation de la production vers les pays du Sud qui ont été subventionnés avec nos impôts !
        Quand à vos arguments, je n’y vois là aucune grâce. Les technologies pourrissent nos sols et on sait très bien que le rendement se fait au détriment de la qualité.

        Mr Bourguignon Ministre de l’Agriculture. Et vite !
        http://www.dailymotion.com/video/xjdsvi_discussion-avec-claude-bourguignon_news


        • lerenard lerenard 12 juin 2012 10:46

          ceci étant : un il serait pas mal de revaloriser les retraites qui sont en dessous du smic
          et deux il serait aussi bien d’obliger les mutuelles à payer tout les mois car voyez vous la plupart du temps faut se serrer la ceinture pendant deux mois et attendre le trimestre pour se mettre à jour
          dans une maison retraité ou pas il y a un loyer des charges l’électricité l’eau sa bouffe et bien d’autre chose encore la mutuelle payerait tout les mois cela irai un peu mieux pour tout le monde


          • spartacus spartacus 12 juin 2012 11:03

            « Fillon a détruit les régimes dit spéciaux »

            A mourir de rire cette réflexion ! 
            Encore un « bobo » bénéficiaire des différenciations injustifiées par rapport à la société civile qui nous vend l’égalité à la retraite sans avoir un échantillons sur lui.

            La retraite à 60 ans socialiste : derrière l’arbre de la justice, la forêt du clientélisme !
            Encore une niaiserie qui n’avantage principalement que des bénéficiaires de régimes spéciaux !
            Explications :
             les ouvriers rentraient en masse sur le marché du travail à 16 ou 17ans dans les années 50. Cette situation est déjà réglée, par les mesures « carrières longues » de Sarkosy.

             Les premiers concernés par le retour à 60 sont les immenses bataillons de fonctionnaires ayant passé à 18 ou 19 ans, un concours de préparation à la fonction publique, les rendant de ce fait « élèves- fonctionnaires » rémunérés par l’Etat pendant leurs études, et ouvrant ipso facto leurs droits à la retraite.

            La mesure à la retraite à 60ans touchera à 90% que des bénéficiaires de« régimes spéciaux ».
            Encore une mesure de discrimination sociale des dorlotés de l’état pour leur gueule uniquement financièrement assise sur le contribuable !

            Par ailleurs, il est quand même curieux qu’Agoravox place 90% de post de gauche dans les articles et montre une « ostracisation » des articles de droite...

            • jeanpaul01fr 12 juin 2012 14:48

              « Elèves fonctionnaires » payés par l’Etat...... !!!!!?????

              En France ? Sur Mars ? Du grand n’importe quoi, comme toujours lorsque la droite, pardon, les gens « apolitiques » , parlent des fonctionnaires.


            • spartacus spartacus 12 juin 2012 16:54

              Quelques éléments de preuve :

              Les anciens de feu l’école nationale des impôts, 
              les élèves précoces des écoles normales supérieures,
              les milliers d’ « Ipesiens » (élèves enseignants recrutés dans les années 70) 
              élèves des écoles normales d’instituteurs, dont le concours, depuis 1969, jusqu’à leur intégration dans les IUFM, 20 ans plus tard, se passait juste après le bac…
              Instituteurs devenus par la suite et pour la plupart professeurs des écoles, moyennant l’abandon de leur retraite à 55 ans et un forte revalorisation de leur carrière.

              la pyramide des âges de des professeurs des écoles montre un pic très net entre 50 et 60 ans.
              et qui donc auraient été touchés de plein fouet par la réforme Woerth. Tous les salariés nés à partir de 1952 sont touchés.
              la période de formation rémunérée des agents publics comptent à plein dans le calcul de la retraite. 
              La conclusion est donc claire : les anciens stagiaires de l’Etat vont retrouver, par l’effet direct de la contre-réforme en cours, et grâce au paiement public de leurs lointaines études, le bénéfice de la retraite à 60 ans…

              Or, lorsque l’on rapproche toutes ces données de celles de l’espérance de vie en France, lorsqu’on sait que les instituteurs par exemple sont la catégorie qui détient probablement le record de longévité...

              Le nouveau décret sur les retraites concerne principalement le clientélisme des fonctionnaires et en particulier des enseignants !

            • bouteyalo 12 juin 2012 17:23

              Tout à fait exact.
              Les bénéficiaires de cette mesure, qui n’est en fait qu’un trompe couillons, les bataillons des anciennes écoles ... d’instituteurs.


            • Le péripate Le péripate 12 juin 2012 11:09

              Et si il y a de « meilleures technologies » et de « meilleurs rendements », c’est grâce à qui ?

              Aux fonctionnaires du Ministère de l’agriculture ?

              Ou à la révolution verte, c’est à dire, allez, je le dis.... grâce au capitalisme.

              Alors on dit merci capitalisme. Sinon, on passe pour un goujat. smiley


              • Pyrathome Pyrathome 12 juin 2012 12:33

                Alors on dit merci capitalisme...Sinon, on passe pour un goujat. ...

                En l’occurrence, le goujat, c’est toi....
                Pour le capitalisme, oui, on va le remercier, si tu vois ce que je veux dire.....


              • Le péripate Le péripate 12 juin 2012 16:10

                Oh.... ça fait mal ça.... qu’est-ce que tu es méééééééchant toi alors ! Bon je boude...

                 smiley


              • Le péripate Le péripate 12 juin 2012 16:11

                T’es fonctionnaire au Ministère de l’Agriculture ?

                 smiley


              • arobase 12 juin 2012 12:02

                spartacus estime que les mesures sur les retraites sont indolore car déjà appliquées. dans ce cas pourquoi la droite pousse des cris d’orfraie en disant que ça va ruiner le pays ?


                il faut arrêter de prendre les gens pour des cons ; la droite ne cesse de le faire et ceux qui les écoutent , les approuvent et relaient leurs slogans le sont en effet, cons comme la lune car ils en sont les premières victimes, mais heureusement il y a des gens lucides.

                péripate lui a raison. grâce au capitalisme la famille Doux est milliardaire, pas la multitude de petits éleveurs et des salariés qui ont créé cette richesse, qui vont devenir sdf.
                vive le péripate.

                • mimi45140 12 juin 2012 12:29

                  SVP, cotiser , vous remerciant par avance .


                  • mortelune mortelune 12 juin 2012 13:02

                    Si Hollande et sa bande de socialistes d’operette ne bougent pas davantage et que le pseudo libéralisme néo capitaliste sauvage trouvent encore de quoi vivre de grands jours heureux alors je prédis que tout ça va très mal se terminer.


                    • jeanclaude 12 juin 2012 13:50

                      C’est pas des mesurettes, c’est vous qui rèvez.

                      Vous verrez qu’il faudra retarder l’âge de départ avant la fin de ce quinquennat.


                      • chantecler chantecler 12 juin 2012 13:55

                        C’est vrai : les électeurs sont cons .
                        Avec JL Mélenchon qui fabrique les billets de banque tout était possible .
                        Je me demande pourquoi devant de telles évidences les électeurs ne lui ont accordé que 11 % des voix .


                        • arobase 12 juin 2012 14:38

                          en tout cas chanteclerc, avec lepen ou copé, rien n’est possible. s’ils viennent à gouverner par cohabitation, ils ont déjà annoncé comment ils vont réduire la dette qu’ils ont crée et la misère qu’ils ont instauré :


                          -tva augmentée pour tous  mais voyons ! c’est déjà voté d’ailleurs.
                          -austérité maxi pour les pauvres 
                          -on ne touche pas aux riches (bien entendu ce serait une hérésie !)
                          -ils promettent une « saine gestion » de la dette qu’ils ont créé

                          etc.... le nirvana ! vous avez entendu d’autres projets de la droite sur le chômage ,les délocalisations, le pouvoir d’achat. ?.. Nenni !

                          la droite c’est le nirvana ! le nirvana pour qui ?

                          par contre donner quelques euros aux Rmistes proches du seuil de pauvreté, alors là, pas question !! hé puis quoi encore !! ces gueux ! 

                          le peu qu’on a c’est pour donner aux entreprises bien entendu !et aux bétencourt et cie, quitte à emprunter.

                          pour la droite, il faut empêcher la gauche et ses « projets dangereux » de gouverner !! augmenter le smic ou la prime de rentrée scolaire est un projet dangereux pour la droite. smiley

                          pour elle les pauvres doivent rester encore plus pauvres. ils sont ainsi plus faciles à manipuler.





                          • bakerstreet bakerstreet 12 juin 2012 16:32

                            Dans les années 50 par exemple, il y avait quinze millions d’agriculteurs pour nourrir 40 millions de français, actuellement il n’y a plus qu’un seul million d’agriculteurs qui nourrissent 60 millions de personnes.

                            Vous avez une vision très naïve de l’agriculture. La France en cas de crise, n’a qu’une autonomie de trois jours. Elle dépend majoritairement des importations, tout autant pour nourrir son bétail que sa population. Elle reste une grosse puissance agricole, mais dans une vision libérale des marchés ouverts, et n’oriente en rien cette activité vers le marché intérieur.

                            La richesse d’une nation se définit par le produit intérieur brut : le PIB. Et l’on sait que même avec une croissance extrêmement faible de 1,7% par an....là encore, vérité toute faite, et amplement contestable. Le PIB du Japon s’est vu ainsi augmenté grace, ou plutot par la faute faudrait il, la catastrophe du Fukishima.....Le PIB ne mesure que l’activité, sans réfléchir à son influence sur le bonheur, l’avenir....C’est comme si un médecin jugeait l’activité d’un manique, en crise, hautement positive....

                            Quand à la suite, les retraites chapeaux, etc.....On ne voit pas trop le rapport avec ces deux précédents sujets. Il s’agit là d’une politique de clientélisme, avec orientation libérale, et dégagements des profits vers certains copains.


                            • iris 12 juin 2012 17:52

                              je veux bien que les robots prennent nos emplois difficiles et polluants mais à condition que ces robots soient fabriqués par ceux qui consomment les produits fabriqué par ces mèmes robots- et que des taxes du mème montant que les charges sociales leur soient appliquées-
                              carsi on pourre dans l ’absurde juqu’au bout il faudrait
                              que ces robots consomment ce qu’ils fabriquent pour etre les égaux des hommes et que le capital gagne autant avec les ventes de ces mèmes produits
                              qu’il yait plus que des
                              usines de robots robotisés
                              des investisseurs financiers des usinesde robots qui fabriqueraient seulemet ce qu’ils ontbesoin
                              ET avec cela plus de salariés ....ils seront entre eux à se bouffer entre eux...


                              • fredleborgne fredleborgne 12 juin 2012 19:28

                                Tout à fait, Monsieur GIL, mais il vaut mieux ne pas attendre d’être vieux pour réagir à ce piège à cons anti -retraite qui ne date pas d’hier et dont Sarkozy et Fillon n’ont fait que poursuivre la destruction petit à petit. En 1991, le « LIvre Balnc » de Rocard prévenait qu’on ne pouvait pas se baser sur le système de faire porter le poids du financement des retraites sur le seul salaire des actifs. Mais les réformes ne font que poursuivre cette « voie de garage » en faisant porter plus durement le poids sur la population pauvre.
                                C’est comme pour le gaspillage des élus (Avantages de Sarko, ancien président) : ma Révolution remettra les pendules à l’heure, et les législatives « frileuses » des votants très mâtures pâtiront de la révolte des abstentionnistes qui n’attendent plus rien du système et qui s’exprimeront autrement qu’en glissant un nom foireux dans une boiboite.


                                • lionel-pg44 12 juin 2012 19:49

                                  Comme la réformette Hollande/Ayrault permet la retraite à 60 ans sur le mode Fillon, à savoir des trimestres cotisés.


                                  Toutes celles qui ont eu des enfants, tous ceux qui ont effectué leur service militaire, celles et ceux qui ont été chômeurs se font mettre par les deux messieurs pré-cités.

                                  Vaseline : deux trimestres validés pour chômage et/ou congé de maternité.

                                  Merci la gauche atlantiste, européiste qui protège (le capital).
                                   
                                  Les baisés, comptez-vous !

                                  On fait quoi ? On dit merci ou on dit merde ?

                                  Pour dire merci, il y a surement dans votre circonscription un bulletin de vote PS, EELV ou PRG qui traîne.

                                  Pour dire merde, on ne retient surtout pas le bulletin de vote brun marine... on fait ce qu’on veut !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès