Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Retraites : Il n’y a qu’une seule garantie de l’équité de (...)

Retraites : Il n’y a qu’une seule garantie de l’équité de la réforme

Tous ceux qui souhaitent véritablement une réforme juste des retraites doivent se mobiliser pour obtenir du Parlement une loi en faveur du référendum d’initiative citoyenne qui permettra au peuple de décider en dernier ressort, s’il l’estime nécessaire.

L’opposition dénonce dans les médias les palinodies de N.SARKOZY sur l’âge légal de la retraite à 60 ans qu’il s’était engagé en 2007 et 2008 à ne pas toucher. Il y aurait bien mieux à faire car une grave crise mondiale est survenue et pas une personne de bonne foi ne peut reprocher à un élu de s’adopter à une situation nouvelle. D’ailleurs l’article 27 de notre Constitution dispose : « Tout mandat impératif est nul.(…) »
 
En Suisse le 7 mars 2010 par référendum d’initiative citoyenne (RIC), les citoyens ont voté OUI à 73% à l’ ABROGATION d’une loi de décembre 2009, qui aurait entrainé une baisse des retraites. Le gouvernement devra revoir sa copie.
 En France, ce référendum d’initiative citoyenne (RIC) est souhaité par plus de 82% des personnes interrogées. (Sondage SOFRES mars 2003).
 
Les groupes socialiste et communiste pourraient-ils nous dire POURQUOI ils n’ont toujours pas mis à l’ordre du jour de l’assemblée nationale une proposition de loi en faveur du RIC ?
 
Par cette voie les citoyens estimant, en septembre octobre, que la réforme votée est « injuste et irresponsable » car non équilibrée pourraient la soumettre – comme en Suisse- à référendum pour abrogation et le même jour le PS pourrait également soumettre au peuple son projet alternatif , auquel il pourrait donner force de loi.
La campagne médiatique serait on ne peut plus facile, il faudrait rappeler que :
  1. N.Sarkozy s’est fait élire député en 1993 avec en 4ème de 20 promesses dans « La réforme maintenant ! » l’instauration du RIC dans l’année 93.
  2. N.Sarkozy, à la fin de son investiture a évoqué ce « peuple français qui ne veut pas que l’on décide à sa place, et qui par-dessus tout ne veut plus que l’on pense à sa place…“  ( Voir extrait vidéo http://www.ric-france.fr/videos/ns.wmv )
C’est vrai et depuis des décennies ; mais pour il est indispensable que le peuple dispose du RIC. Sans lui il n’y a pas la « démocratie irréprochable » promise par N.Sarkozy.
 
On voit mal- à 2 ans des élections de 2012— l’UMP voter contre une réforme souhaitée depuis des décennies par plus de 82% des Français. D’autant que si la réforme est bien « profondément est juste et profondément raisonnable » ( M.WOERTH sur 20H TF1 le 16 juin) ce serait faire injure aux Français de penser qu’ils pourraient voter contre.
 
La politique de le France ne doit pas se faire à la corbeille..et le peuple doit pouvoir à tout moment exercer la « souveraineté nationale » qui lui appartient mais en théorie seulement, selon l’article 3 de la Constitution.
 
Le parti socialiste et l’opposition en général auraient-ils peur du peuple ?

Moyenne des avis sur cet article :  4.14/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 17 juin 2010 11:41

    le parti des gueux et des sans cullotes propose :

    la creation du bon d’echange du tresor francais
    par contraction le franc
    le franc a la meme valeur que le franc francais par rapport a l’euro en arondissant a 7f/1€
    il n’est pas titrisable ni cote en bourse
    le franc a une valeur physique (un franc = un titre)
    le franc a une date limite de 3 mois, il est ensuite perime et echangeable a 50% en euro
    il est interdit de refuser des francs
    les objets vendus doivent avoir la meme valeur en euro et en franc
    le franc ne peut comporter des milliemes (0.001f)
    le franc n’a aucune valeur hors de france et dom-tom

    meme non perime, il ne peut etre echanger que a 50% de sa valeur contre une autre monnaie

    le franc est verse a tout citoyen francais ou etranger vivant sur le teritoire francais ( a definir, car il faut eviter les expats et fuite de capitaux) avec papier sous la forme d’une allocation sociale universelle mensuelle (6560f par adulte et 3280 par enfant de – de 14a, 4500 de 14 a 18)
    le franc peut aussi ouvrir a un credit en franc physique
    dans le cas de l’immobilier, seul les primo accedants pourront contracter un credit (sauf cas speciaux, la revente ne peut etre effectuee avant 30a en tant qu’habitation principale)
    qui sera, bien sur preleve sur l’ASU, un intermediaire (banque ou conseiller financier) pourra bien sur etre remunere
    le franc favorise donc, une consommation locale
    il sera aussi constituer de petite coupure pour eviter la fausse monnaie
    le travail par contre doit etre payer en euro
    une partie de la societe peut ainsi « sortir » du systeme travail-capital-assistanat

    Bis repetita placent...
    La liberté d’expression permet aux « pro-capitalistes » et aux « faux libertarien », et cætera, de répéter inlassablement leurs mêmes antiennes rétrogrades, affirmations indémontrées et non étayées par des observations tangibles.
    Donc, n’en déplaise à beaucoup, la même liberté d’expression m’autorise également à répéter tout aussi inlassablement mes propres propositions progressistes.
    (clin d’oeil @JPL)
    Un sous-capitaliste. qui trolle


    • iris 17 juin 2010 12:26

      espérons que les gens touchés par la mesure ouvriront les yeux-et penseront à leurs enfants et petits enfants-et ils sont + nombreux que les adhérents ump-
      alors s’ils ne sont pas contents qu’ils s’expriment en votant -
      la rue vous croyez que cela leur fait qqchose ??
      à ce jour la mobilisationd des syndicats ne touchent que les ent cac40-normal ils sont en partie rémunérés par eux-et par le gouvernement-
      je suis pessimiste pour l’avenir-les gens sont viellissant, mal informés, peureux..


      • foufouille foufouille 17 juin 2010 13:30

        on va voter qui ?
        des pourris ou arrivistes ?


      • YVAN BACHAUD 17 juin 2010 13:49

        Bonjour,
        Parce que vous pensez que si la gauche passe Mme AUBRY va revenir sur la réforme comme elle le dit ?
        °°°°°°°°°°°°°°°°
        la rue vous croyez que cela leur fait qqchose ?? DITES VOUS.

        Si la France est bloquée 15 jours peut-être.

        Mais avec le référendum d’initiative citoyenne les SUISSES, sans un jour de grève, ont tout simplement abrogé la loi qui aurait fait baisser leur retraite..C’est la démocratie.

        Curieux que l’opposition ne le mette pas a l’ordre du jour de l’assemblée nationale, non ?

        Et pas un syndicat ne le demande ...


      • Croa Croa 17 juin 2010 22:20

        « Curieux que l’opposition ne le mette pas a l’ordre du jour... »

        Je ne vois pour ma part là que des choses normales. Mais comment peut-on ne pas avoir encore comprit que ce sont tous des fantoches : la même piquette sous des étiquettes différentes ?

        A part ça la Suisse est un pays indépendant et démocratique, contrairement aux pays européens qui ne le sont plus depuis belle lurette.


      • anny paule 17 juin 2010 18:10

        @ l’auteur,
        Ce que vous suggérez est tout à fait intéressant. Il serait bon de saisir toute l’opposition (y compris le Parti de Gauche, la Gauche unitaire, le PCF, le NPA, la Fédération pour une alternative sociale et écologique, les Verts... et le PS bien sûr, les syndicats, le Mouvement pour une Education populaire, l’Union des familles laïques... Attac, la Fondation Copernic... et de leur envoyer votre texte ou un autre plus court...
         Peut-être pourriez-vous saisir certains sites dédiés à des pétitions.
        Si ce référendum avait lieu, c’est-à-dire si le million de signatures était atteint, le gouvernement serait contraint de reculer... sinon, ce serait un déni de démocratie de plus !
        Les manifs du 24 sur toute la France pourraient être un moment favorable à faire signer un texte exigeant un référendum. 
        Personnellement, je suis retraitée, je dispose d’une pension convenable mais je soutiens toute action propre à s’intéresser à l’intérêt général... ne serait-ce que pour que tous ou le plus grand nombre bénéficie des droits qui sont les miens.
        Comme la fois précédente, je serai présente à la manif du 24... Si certains ne peuvent perdre une journée de travail ou si leur entreprise leur conteste le droit de grève (ça existe, malheureusement), il faut que tous ceux qui en ont la possibilité soient solidaires des autres et fassent nombre à leur place.


        • Croa Croa 17 juin 2010 22:27

          C’est ça, faites les pantins dans la rue mais faites bien votre boulot surtout, comme d’habitude !

           smiley Sarkozi va encore se fendre drôlement la gueule ! smiley


        • loco 17 juin 2010 20:12

          Les « gens » veulent consommer, et donc « travailler »...... l’idée d’une partie de leur vie sortie de ce système à la con et remplacé par « se suffire » et « se reposer » leur est tout simplement insupportable... 
          Normal, cela les mettrait seuls, face à leurs rêves idiots de piscine et de loto gagnant, face au vide total de leur existence, insupportable.....


          • Bulgroz 18 juin 2010 11:01

            Le PS s’attaque au dossier des retraites

            "Lionel Jospin s’attaque au dossier le plus brûlant de sa législature. Demain matin, le commissaire au Plan, Jean-Michel Charpin, lui remettra officiellement le fruit des travaux de la mission de concertation sur les retraites. Le Premier ministre n’apprendra rien : ce rapport traîne sur son bureau depuis bientôt trois semaines. Le diagnostic de Charpin, il le connaît par coeur : en l’absence d’une réforme, le choc démographique de 2006 et l’allongement de l’espérance de vie menacent l’avenir du système par répartition. Inquiétant. "

            C’était le 28 Avril 1999 !!!!!!!!!!

            http://www.liberation.fr/politiques/0101279039-avant-de-parler-des-retraites-jospin-s-eclaircit-la-voie-le-premier-ministre-soigne-sa-communication-sur-ce-dossier-explosif

            Le PS a donc d’excellentes références sur le sujet.

            Avoir le courage de ne rien faire ou le RIC, quelle différence ?


            • JJ il muratore JJ il muratore 21 juin 2010 09:29

              Sur le sujet du référendum : croyez-vous que tous les sujets, quelle que soit leur complexité ou le niveau d’implication des individus qui seraient affectés par les décisions en sortant peuvent relever de cette « méthode » ?
              En 1940 organisez un Référendum auprès du peuple français : « Faut-il s’engager dans la résistance en suivant De Gaulle et son Appel du 18 juin ou suivre Pétain et son armistice ? »
              La réponse aurait été suivre Pétain.
              Les Grecs anciens qui ont inventé la Démocratie, étaient beaucoup plus sages en excluant du vote ceux qui étaient les plus directement concernés par les futures conséquences de la décision.
              Je ne dis pas qu’aujourd’hui cela serait adapté à notre démocratie, je dis que cela introduit un niveau de réflexion dont on ne peut faire l’économie.
              La société française n’a pas le même degré de cohérence, ni la même expérience de la démocratie directe qu’un petit pays comme la Suisse (petit du point de vue démographique)
               


              • YVAN BACHAUD 21 juin 2010 13:41

                Bonjour,
                « Cette méthode » comme vous dites est la SEULE qui permette au peuple d’ EXERCER la « souveraineté nationale » c’est à dire le POUVOIR avec un grand « P »..
                Les citoyens doivent naturellement pouvoir intervenir dans tous les domaines qui sont ouverts à ceux à qui ils délèguent pour un temps leur « Pouvoir ».
                Est-il plus complexe d’examiner les plus de 50 pages de programmes fumeux des grands partis avant de voter pour les législatives ou de voter sur UN seul point avec une information contradictoire pendant des mois avant le vote ? 
                Je ne comprends pas ce que vous voulez dire par :
                ou le niveau d’implication des individus qui seraient affectés par les décisions

                °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
                VOUS ECRIVEZ :

                En 1940 le Parlement n’a t il pas voter le soutien a PÉTAIN ?

                Et on parle de fonctionnement démocratiques des institutions, pas de période de guerre mondiale..
                °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
                VOUS ÉCRIVEZ :
                Les Grecs anciens qui ont inventé la Démocratie, étaient beaucoup plus sages en excluant du vote ceux qui étaient les plus directement concernés par les futures conséquences de la décision.

                Il devait y avoir 30.000 votants a ATHÈNES pas les femmes pas les esclaves pas les étrangers.
                Que l’on ait écartés du vote les gens concernés n’est pas choquant si cela a été décidé comme règle par la majorité.
                Mais je ne vois pas bien d’exemple de cette règle pour un RIC en France en 2010 ;
                °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
                VOUS ECRIVEZ :
                La société française n’a pas le même degré de cohérence, ni la même expérience de la démocratie directe qu’un petit pays comme la Suisse (petit du point de vue démographique)
                 

                °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
                La SUISSE pour 5 millions d’inscrits à plus de 20 cantons et une absence totale de cohérence les cantons alémaniques votant assez souvent le contraire des autres.. !

                On ne peut avoir d’expérience d’un outil qui n’existe pas !!!!
                MAIS plus de 82% des Français sont POUR.

                Je vous signale que l’ITALIE qui a un peu plus d’inscrits que nous dispose du RIC ABROGATIF seulement.
                L’ALLEMAGNE aussi mais seulement pour les COMMUNES et LÄNDER pour l’instant..
                Voir www.ric-france.fr

                A+
                Y.B


                • YVAN BACHAUD 23 juin 2010 09:59

                  ,Bonjour,

                  Je n’ai rien contre les manifestations mais je voudrais bien savoir POURQUOI les 8 centrales syndicales ne mettent pas dans leurs « exigences » l’instauration du référendum d’initiative citoyenne (RIC) qui d’abord transformerai –instantanément- une « concertation bidon » en de « véritables négociations » . En effet le simple fait que les syndicats s’estimant insuffisamment « écoutés » puissent en appeler à l’arbitrage de la population changerait évidemment totalement la situation.
                  Et si le Gouvernement continuait cependant à ne rien vouloir entendre il se passerait ce qui vient de se passer en SUISSE. Par cette voie le 07 mars 2010 les Suisses ont voté à 73% OUI à l’abrogation d’une loi de décembre 2009 qui auRAIT entrainé une baisse des retraites. Le Gouvernement devra revoir sa copie.

                  Pas une centrale syndicale ne demande au PCF de mettre le RIC à l’ordre du jour de l’assemblée nationale, alors que dans le programme adopté en juin 2010 par le dernier Congrèson peut lire :
                  « Sous toutes les formes, l’implication citoyenne sera élargie, y compris à des propositions législatives, ou au référendum d’initiative populaire. »

                  Le RIC est souhaité par plus de 80% des Français. ! En 2004 l’ A.G annuelle de ATTAC a voté à 90% une motion « Agir pour le référendum d’initiative citoyenne » mais la Direction n’a depuis mener aucune action..
                  Pour la pétition présentant les « exigences citoyennes sur les retraites », comment se fait il que les 375 signataires, (80%(?) de professeurs d’université surtout d’économie,) ne souhaitent pas pouvoir, par RIC, soumettre leurs propositions alternatives directement aux citoyens pour qu’ils leur donnent force de loi ? Auraient-ils peur du VOTE du peuple ?
                  Et vous, retraité de base, souhaitez vous qu’entre deux élections de même niveau les citoyens puissent reprendre la parole pour décider de ce qui les regarde par RIC ?
                  Cordialement.
                  Vous pouvez en savoir plus sur www.ric-france.fr

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès