Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Rétroviseur 2014 : les événements du monde

Rétroviseur 2014 : les événements du monde

Voici l’année 2014 en quelques événements arbitrairement choisis.



S’il fallait réduire à un seul événement cette année internationale 2014, je choisirais sans hésitation la grave crise en Ukraine et la guerre civile au Donbass qui fait se cliver de manière très artificielle (culturellement et historiquement) deux pays en tuant des milliers de personnes. Ce nouveau foyer très inquiétant de conflit au frontières de l’Europe montre à l’évidence que la construction européenne n’a jamais été un vain mot et son premier objectif, la paix sur son territoire, une réalité qui ne va jamais de soi.


Europe sauf politique française

1er janvier : L’euro devient la monnaie officielle de la Lettonie, dix-huitième pays de la zone euro (la Lituanie fera de même le 1er janvier 2015).
22 janvier : Plusieurs morts dans les mouvements de contestation à Kiev. Le Premier Ministre ukrainien Mykola Azarov démissionne le 28 janvier.
7 au 23 février : 22e Jeux olympiques d’hiver à Sotchi.
9 février : Référendum contre l’immigration adopté à 50,3% en Suisse (d’initiative populaire) remettant en cause des accords de libre circulation des personnes de l’Union Européenne signés le 21 juin 1999.
13 février : Les parlementaires belges étendent aux mineurs l’autorisation de l’euthanasie active (sans condition d’âge).
17 février : Matteo Renzi nommé Président du Conseil italien après la démission d’Enrico Letta (le 14 février).
21 février : Accord entre Viktor Ianoukovitch et l’opposition pour organiser une élection présidentielle anticipée.
22 février : Libération de Ioulia Tymochenko et destitution du Président ukrainien Viktor Ianoukovitch par le Parlement, après sa fuite en Russie. Il est remplacé par Oleksandr Tourtchynov.
26 février au 28 mars : Crise en Crimée avec deux référendums séparatistes illégaux (16 et 27 mars).
27 février : Arseni Iatseniouk devient Premier Ministre ukrainien.
18 mars : Annexion de la Crimée par la Russie.
21 mars : Signature du volet politique du partenariat entre l’Ukraine et l’Union Européenne.
29 mars : Victoire d’Andrej Kriska au second tour de l’élection présidentielle en Slovaquie.
6 avril : Victoire de Viktor Orban aux élections législatives en Hongrie.
7 avril : Début de la guerre civile dans le Donbass (entre Ukrainiens et séparatistes pro-russes de Sloviansk, Donetsk, Kramatorsk, Droujkivka, Horlivka, Lougansk, Kostiantynivka, Semionovka, Marioupol, Amvrossiivka, Artemovsk, Siversk, Lyssytchansk, Goukovo, Avdiivka, Yassynouvata, Marinka, Krasnyi Loutch, Vougleguirsk, Pervomaïsk, Kalynove, Kamychevakha, Novoazovsk, Telmanovo, Snijne…) qui a provoqué déjà plus de 4 000 morts, avec l’implication de plusieurs milliers de militaires envoyés par la Fédération de Russie selon Alexandre Zakhartchenko (chef séparatiste de Donetsk, Premier Ministre depuis le 7 août et Président depuis le 4 novembre) lors d’une interview télévisée le 28 août.
24 mai : Attentat au Musée juif de Belgique provoquant 4 morts à Bruxelles (Mehdi Nemmouche arrêté à Marseille le 1er juin).
25 mai : Victoire du PPE mené par Jean-Claude Juncker sur les sociaux-démocrates menés par Martin Schulz aux élections européennes (forte montée des extrémismes et populismes).
25 mai : Victoire de Petro Porochenko à l’élection présidentielle en Ukraine.
25 mai : Élections législatives en Belgique.
6 juin : François Hollande commémore avec de nombreux chefs d’État le 70e anniversaire du Débarquement en Normandie.
7 juin : Investiture de Petro Porochenko.
19 juin : Abdication de Juan Carlos Ier et avènement de Felipe VI comme roi d’Espagne.
27 juin : Accord d’association entre l’Ukraine et l’Union Européenne.
28 juin : Centenaire de l’assassinat de l’archiduc François-Ferdinand à Sarajevo qui déclencha la Première Guerre mondiale.
6 août : Gueorgui Bliznachki est désigné Premier Ministre de Bulgarie par intérim après la démission du gouvernement à la suite de la faillite d’une des principales banques du pays.
7 août : Embargo russe sur les produits alimentaires européens.
18 septembre : Victoire du non avec 55,4% au référendum sur l’indépendance de l’Écosse.
18 septembre : Miro Cerar devient Président du gouvernement de Slovénie après les élections législatives du 13 juillet provoquées par la démission d’Alenka Bratusek le 5 mai.
22 septembre : Ewa Kopacz succède à Donald Tusk à la tête du gouvernement polonais.
4 octobre : Élections législatives en Lettonie.
5 octobre : Élections législatives en Bulgarie.
11 octobre : Investiture de Charles Michel (38 ans) comme Premier Ministre de Belgique à la tête d’une coalition de libéraux (Open VLD), démocrates-chrétiens flamands (CD&V) et nationalistes flamands (N-VA), succédant à Elio Di Rupo.
26 octobre : Élections législatives en Ukraine.
1er novembre : Investiture de Jean-Claude Juncker comme Président de la Commission Européenne, ratifié par le Parlement Européen le 15 juillet (succède à José Manuel Barroso).
1er novembre : Arrêt de l’Opération Mare Nostrum par l’Italie.
7 novembre : Boïko Borissov redevient Premier Ministre bulgare après l’avoir été du 28 juillet 2009 au 13 mars 2013.
9 novembre : Référendum illégal sur l’indépendance de la Catalogne.
16 novembre : Élection de Klaus Iohannis au second tour de l’élection présidentielle en Roumanie. Il est investi le 21 décembre (succède à Traian Basescu).
30 novembre : Élections législatives en Moldavie. Nouvelle victoire des partis pro-européens.
1er décembre : Investiture de Donald Tusk comme Président du Conseil Européen, choisi le 30 août (succède à Herman Van Rompuy).
10 décembre : Naissance de Gabriella et de Jacques (Grimaldi) de Monaco, enfants de Charlène Wittstock et Albert II de Monaco.
27 décembre : Andrei Kobiakov devient Premier Ministre de Biélorussie, nommé par le Président Alexandre Loukachenko, à la suite de la crise du rouble russe.
28 décembre : Premier tour de l’élection présidentielle en Croatie. Le second tour aura lieu le 11 janvier 2015 dans une confrontation entre le Président sortant Ivo Josipovic (38,5%) et l’ancienne ministre Kolinda Grabar-Kitarovic (37,2%).
29 décembre : Échec du candidat Stavros Dimas au troisième tour de l’élection présidentielle en Grèce, ce qui a conduit à la dissolution du Parlement grec et à des élections législatives anticipées prévues en 2015 (la bourse d’Athènes s’effondre).


Politique française

10 janvier : La vitesse sur le boulevard périphérique parisien est désormais limitée à 70 km/h (au lieu de 80).
13 janvier : "Closer" révèle que François Hollande entretient une relation avec l’actrice Julie Gayet.
14 janvier : 3e conférence de presse de François Hollande (propose le pacte de responsabilité).
21 janvier : Les députés suppriment la mention "que son état place dans une situation de détresse" dans l’article 4 de la loi n°75-17 du 17 janvier 1975 autorisant l’avortement (loi Veil) : « La femme enceinte que son état place dans une situation de détresse peut demander à un médecin l’interruption de sa grossesse. » (Art. L.162-1) dans la discussion de la loi n°2014-873 du 4 août 2014 (loi Vallaud-Belkacem).
12 février : Adoption définitive de la loi reconnaissant le vote blanc (proposée par l’UDI).
22 février : 60 000 personnes manifestent à Nantes contre le projet d’aéroport Notre-Dame-des-Landes.
27 février : Début de l’Affaire Bygmalion révélée par "Le Point" (début judiciaire le 27 juin).
4 mars : Début de l’Affaire Patrick Buisson qui aurait enregistré toutes ses conversations privées avec Nicolas Sarkozy à l’Élysée entre 2007 et 2012.
17 mars : Première application de la circulation alternée en Île-de-France à cause de la pollution.
23 et 30 mars : Élections municipales. Défaite du PS, grande victoire de l’UMP et de l’UDI, gain de dix municipalités par le FN (dont un secteur à Marseille et Fréjus).
27 mars : Rencontre entre Xi Jinping et François Hollande au château de Versailles.
31 mars : Manuel Valls nommé Premier Ministre à la place de Jean-Marc Ayrault.
2 avril : Nomination du premier gouvernement de Manuel Valls.
6 avril : Retrait de Jean-Louis Borloo de la vie politique pour raison de santé.
8 avril : Vote de confiance pour Manuel Valls (306 voix contre 239).
29 avril : 41 députés "frondeurs" du PS s’abstiennent sur le plan d’économie de 50 milliards d’euros.
25 mai : Élections européennes. Le FN obtient 24 sièges. Effondrement du PS. Les listes centristes obtiennent 10% des voix.
26 mai : Déclarations de Jérôme Lavrilleux sur l’Affaire Bygmalion (protège Jean-François Copé et charge Nicolas Sarkozy).
6 juin : Nouvelle polémique suscitée par Jean-Marie Le Pen avec la "fournée".
11 juin : Jacques Toubon est nommé Défenseur des droits en remplacement de Dominique Baudis. Il prend ses fonctions le 17 juillet.
15 juin : Démission de Jean-François Copé de la présidence de l’UMP (annoncée le 27 mai).
22 juin : Élection de Laurent Hénart à la présidence du Parti radical (contre Rama Yade).
24 juin : Le Conseil d’État autorise l’euthanasie active de Vincent Lambert, mais la décision n’est pas applicable tant que la Cour européenne des droits de l’homme n’a pas rendu son avis.
28 juin : Inauguration de la cinquième ligne de tramway à Grenoble.
30 juillet : Naissance de Louise-Marguerite d’Orléans, à Poissy, troisième enfant du Prince Jean d’Orléans (né le 19 mai 1965), duc de Vendôme et fils "aîné" de Henri VII d’Orléans (né le 14 juin 1933), prétendant au Trône de France depuis le 19 juin 1999.
25 août : Démission du premier gouvernement de Manuel Valls.
26 août : Nomination du second gouvernement de Manuel Valls. Arnaud Montebourg, Benoît Hamon et Aurélie Filippetti sont remerciés. Emmanuel Macron à l’Économie.
4 septembre : Publication du livre "Merci pour le moment" de Valérie Trierweiler, ancienne compagne de François Hollande (séparée officiellement le 25 janvier).
4 septembre : Démission du sous-ministre Thomas Thévenoud pour "indélicatesse" avec le fisc.
16 septembre : Vote de confiance pour Manuel Valls (269 voix contre 244).
18 septembre : 4e conférence de presse de François Hollande (au plus bas dans les sondages, ne parvient pas à rétablir la confiance).
19 septembre : Retour de Nicolas Sarkozy sur la scène politique.
24 septembre : Assassinat d’Hervé Gourdel en Algérie.
28 septembre : Élections sénatoriales. Défaite de la gauche, victoire de l’UMP et de l’UDI. Le FN remporte deux sièges.
30 septembre : Création du part naturel régional du Golfe du Morbihan.
1er octobre : Gérard Larcher redevient Président du Sénat.
2 octobre : En haut dans les sondages, Alain Juppé exprime son envie de présidentielle sur France 2 ("Des paroles et des actes").
26 octobre : Mort de Rémi Fresse, tué par une grenade lors d’une manifestation contre le projet de barrage de Sivens.
13 novembre : Élection de Jean-Christophe Lagarde à la présidence de l’UDI (contre Hervé Morin).
21 novembre : Démission du sous-ministre Kader Arif en raison d’une affaire judiciaire.
29 novembre : Élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de l’UMP (contre Bruno Le Maire).
30 novembre : Réélection de Marine Le Pen à la présidence du FN avec 100% des voix.
8 décembre : Lionel Jospin est nommé membre du Conseil Constitutionnel par Claude Bartolone en remplacement de Jacques Barrot.
13 décembre : Mise en service de la ligne 6 du tramway d’Île-de-France (entre Viroflay et Châtillon-Montrouge).
17 décembre : Adoption définitive de la réforme territoriale bouleversant les frontières des régions.


Révolutions arabes et Afrique du Nord

15 janvier : Adoption de la nouvelle Constitution égyptienne par référendum à la suite du coup d’État du 3 juillet 2013.
26 janvier : Adoption de la nouvelle Constitution tunisienne par l’Assemblée constituante tunisienne.
20 février : Élection de l’Assemblée constituante libyenne.
24 mars : Après un procès expéditif de deux jours seulement, un tribunal égyptien condamne à mort collectivement 529 partisans du Président destitué Mohamed Morsi dont 376 par contumace.
17 avril : Réélection du Président algérien Abdelaziz Bouteflika (77 ans) pour un quatrième mandat (première élection le 15 avril 1999).
16 mai : Début de la guerre civile en Libye qui a provoqué déjà plus de 2 500 morts.
28 mai : Victoire du maréchal Abdel Fattah al-Sissi à l’élection présidentielle en Égypte (avec 96,9% des voix). Investi le 8 juin.
26 octobre : Élections législatives en Tunisie. Ennahdha en deuxième place avec 27,8% derrière Nidaa Tounes 37,6%.
29 novembre : Acquittement d’Hosni Moubarak après avoir été condamné le 2 juin 2012 à la prison à perpétuité.
21 décembre : Élection de Béji Caïd Essebsi (88 ans) à la Présidence de la République de Tunisie, au second tour avec 55,7% contre Moncef Marzouki, Président provisoire depuis le 13 décembre 2011.


Reste de l’Afrique

17 janvier : Hery Rajaonarimampianina est déclaré élu Président de la République malgache au second tour de l’élection présidentielle du 20 décembre 2013 (face à Jean-Louis Robinson). Il est investi les 24 et 25 janvier.
20 janvier : Catherine Samba-Panza élue Présidente de la transition en République centrafricaine.
7 mai : Élections législatives en Afrique du Sud et nouvelle victoire de Jacob Zumba (réélu Président de la République sud-africaine le 21 mai).
21 juin : Réélection de Mohamed Ould Abdel Aziz à l’élection présidentielle en Mauritanie.
31 octobre : Démission de Blaise Compaoré de la Présidence de la République du Burkina Faso. Isaac Zida prend le pouvoir le 1er novembre et le transmet à Michel Kafando Président de la transition le 21 novembre.


Asie, Océan indien, Proche-Orient et Moyen-Orient

1er mars : Attentat islamiste à la gare de Kunming, en Chine (29 morts).
9 mars : Élections législatives en Corée du Nord. Tous les candidats (uniques) obtiennent 100% des suffrages.
27 avril : Aux Maldives, la peine de mort est désormais possible pour les enfants de 7 ans.
2 mai : Glissements de terrain d’Aab Bareek, en Afghanistan (environ 2 700 morts).
12 mai : Victoire du BJP aux élections législatives indiennes (échec de Rahul Gandhi).
20 mai : Narenda Modi devient Premier Ministre indien.
22 mai : Coup d’État militaire en Thaïlande.
22 mai : Attentat à Urumqi, en Chine (43 morts).
14 juin : Victoire d’Ashraf Ghani au second tour de l’élection présidentielle en Afghanistan (annoncée le 21 septembre, face à Abdullah Abdullah).
29 juin : Proclamation du califat par le Daech. Abou Bakr al-Baghdadi se revendique calife.
8 juillet au 26 août : Opération Bordure protectrice lancée par Israël sur la Bande de Gaza (plus de 2 200 morts).
9 juillet : Victoire de Joko Widodo à l’élection présidentielle indonésienne (investi le 20 octobre).
24 juillet : Shimon Peres (presque 91 ans) transmet la Présidence de l’État d’Israël à Reuven Rivlin (élu le 10 juin).
24 juillet : Victoire de Fouad Massoum à l’élection présidentielle en Irak.
1er au 17 août : Massacres de Ghraneidj et d’al-Keshkeyyi (Syrie) commis par le Daech (environ 1 000 morts).
7 août : Condamnation à la prison à vie pour crime contre l’humanité, crime de guerre et génocide de Nuon Chea (88 ans) et Khieu Samphan (83 ans), les deux derniers dirigeants khmers rouges survivants.
8 août : Début de la guerre contre le Daech (et assassinats de plusieurs otages à partir du 19 août).
10 août : Élection de Recep Tayyip Erdogan à la Présidence de la République de Turquie dès le premier tour avec 51,8%, après plus de dix ans à la tête du gouvernement turc (du 14 mars 2003 au 28 août 2014). Investi le 28 août.
11 août : Haïder al-Abadi devient Premier Ministre irakien (approuvé le 8 septembre).
27 septembre au 15 décembre : Manifestations d’environ un million de personnes pour la démocratie à Hong Kong ("Révolution des parapluies"). Aucun mort.
29 septembre : Investiture d’Ashraf Ghani.
24 octobre au 2 novembre : Massacres de Zaouïat Albou Nimr (Irak) commis par le Daech (500 morts).
30 novembre : Au 15e Sommet de la Francophonie à Dakar, la Canadienne Michaëlle Jean est désignée pour succéder le 1er janvier 2015 à Abdou Diouf au Secrétariat général de l’Organisation internationale de la francophonie.
14 décembre : Élections législatives au Japon. Nouvelle victoire du Parti libéral-démocrate du Premier Ministre Shinzo Abe (depuis le 26 décembre 2012).
16 décembre : Attentat islamiste à Peshawar (149 morts). En réaction, le gouvernement pakistanais lève le moratoire sur la peine de mort (17 décembre) et recommence les exécutions par pendaisons (19 décembre).
23 décembre : Massacres de Kokrajhar et Sonitpur (nord-est de l’Inde) commis par des séparatistes du Front démocratique national de Bodoland (68 morts).
Janvier à décembre : Plusieurs dizaines de massacres au nord du Nigeria commis par la rébellion islamiste (10 000 morts depuis le 26 juillet 2009 ; 95 massacres ayant tué 2 053 personnes pour les six premiers mois de 2014). Également au Sud-Soudan (10 000 morts depuis le 14 décembre 2013, 500 000 personnes déplacées).


Amérique du Nord

1er janvier : Application de l’Obamacare (assurances sociales).
22 octobre : Le centre-ville d’Ottawa est verrouillé en raison d’un tueur introduit au Parlement canadien.
4 novembre : Élections législatives et sénatoriales aux États-Unis. Défaite du Parti démocrate.
9 décembre : Publication d’une partie du rapport sénatorial sur la torture de la CIA.
16 décembre : Jeb Bush, ancien gouverneur de Floride, frère de George W. Bush, fils de George W. H. Bush, se présente aux primaires républicaines pour l'élection présidentielle de novembre 2016. Il sera peut-être opposé à Hillary Clinton, épouse de Bille Clinton.
17 décembre : Rétablissement des relations diplomatiques entre les États-Unis et Cuba (discours simultané de Barack Obama et de Raul Castro qui remercient le pape François pour sa contribution).


Amérique latine

4 février : Début des manifestations contre le pouvoir au Venezuela (42 morts).
11 mars : Élue le 15 décembre 2013, Michelle Bachelet redevient Présidente de la République du Chili, fonctions qu’elle avait déjà assurées du 11 mars 2006 au 11 mars 2010, élue le 15 janvier 2006.
12 octobre : Réélection d’Evo Morales à la Présidence de la République de Bolivie.
26 octobre : Réélection de Dilma Rousseff à la Présidence de la République du Brésil.
30 novembre : Victoire de Tabare Vazquez au second tour de l’élection présidentielle en Uruguay, déjà Président de la République de l’Uruguay du 1er mars 2005 au 1er mars 2010, élu le 31 octobre 2004. Investiture prévue le 1er mars 2015.
21 décembre : Florence Duperval Guillaume devient Premier Ministre de Haïti par intérim après la démission de Laurent Lamothe (le 14 décembre) provoquée par une longue période de manifestations.


Catastrophes et épidémies

8 mars : Disparition du Boeing 777-2H6ER du vol MH370 de Malaysia Airlines (Kuala Lumpur vers Pékin), dans l’Océan indien (239 personnes à bord).
16 avril : Naufrage du ferry sud-coréen Sewol au large de l’île de Jindo (306 morts).
22 avril : Accident ferroviaire de Kamina, dans le Katanga, au sud de la République démocratique du Congo (74 morts).
17 juillet : Crash du Boeing 777-200ER du vol MH17 de Malaysia Airlines (Amsterdam vers Kuala Lumpur), abattu à Chakhtarsk, au-dessus du conflit ukrainien (298 morts).
23 juillet : Crash de l’avion ATR72 du vol 222 de TransAsia Airways (Kaohsiung vers Magong), près de Taiwan (48 morts). Le Président chinois Xi Jinping adresse ses condoléances et propose l’aide de la Chine que Taiwan refuse.
24 juillet : Crash de l’avion McDonnel Douglas MD-83 du vol AH5017 de Air Algérie (Ouagadougou vers Alger) au Mali (116 morts).
3 août : Séisme dans le Yunnan (729 morts et 229 700 personnes évacuées).
10 août : Crash de l’Antonov An-140 du vol 5915 de Sepahan Airlines (Mehrabad vers Tabas) au décollage à Téhéran (39 morts).
9 décembre : Marée noire à la baie du Bengale, au Bangladesh, dans une zone où règne l'une des plus grandes diversités biologiques au monde.
28 décembre : Disparition de l’Airbus A320-300 du vol QZ8501 d’AirAsia (Surabaya vers Singapour), sur la mer de Java (162 personnes à bord).
Toute l’année 2014 : La première personne morte du virus Ebola est un enfant de deux ans le 28 décembre 2013 à Méliandou, au sud-est de la Guinée. Au 27 décembre 2014, le virus a infecté 20 081 personnes dont 7 842 sont mortes. Les pays les plus touchés sont le Liberia, le Sierra Leone et la Guinée.


Religions

24 janvier : Visite officielle de François Hollande et de Manuel Valls au Vatican. Entrevue avec le pape François.
27 avril : Canonisation de Jean XXIII et de Jean-Paul II par le pape François en présence de Benoît XVI place Saint-Pierre de Rome.
13 juin : Le pape François indique qu’il renoncera à ses fonctions comme Benoît XVI lorsqu’il ne se sentira plus en état de les assurer.
5 au 19 octobre : 3e assemblée générale extraordinaire du Synode des évêques sur la famille au Vatican.
19 octobre : Béatification de Paul VI.
25 novembre : Visite historique du pape François à Strasbourg devant le Parlement Européen puis devant le Conseil de l’Europe.
28 au 30 novembre : Visite apostolique du pape François en Turquie et rencontre avec le patriarche Bartholomée.
20 décembre : Le cardinal français Jean-Louis Tauran devient camerlingue de la Sainte Église romaine (et président du conseil pontifical pour le dialogue inter-religieux depuis le 25 juin 2007).
22 décembre : Discours très sévère du pape François à la curie romaine dans la salle Clémentine au Vatican contre les quinze maladies qui rongent le haut clergé et la curie. Ce sont le fantasme de l’immortalité, l’hyperactivité, la "fossilisation mentale et spirituelle", la "planification d’expert-comptable", le travail confus et sans coordination, "l’Alzheimer spirituel", le goût de la rivalité ou de la vantardise, la "schizophrénie existentielle", le "terrorisme des bavardages", le carriérisme et l’opportunisme, l’indifférence aux autres, la "tête d’enterrement", "l’exhibitionnisme mondain", les "cercles fermés" se prétendant plus forts que les autres et la recherche du prestige.


Science

21 janvier : Premier faisceau d’antihydrogène réalisé au CERN de Genève (premier antiatome produit en 1995).
30 janvier : Une découverte exceptionnelle dans le domaine des cellules souches rend inutile l’expérimentation sur des embryons humains.
3 mars : Découverte du virus géant Pithovirus sibericum dans le pergélisol de Sibérie datant de 30 000 ans (1,5 micron de longueur et 0,5 micron de diamètre).
12 novembre : "Atterrissage" du module Philae de la sonde européenne Rosetta lancée le 2 mars 2004 sur la comète 67P/Tchourioumov-Guerassimenko. Belle illustration de l’excellence de l’Europe lorsqu’elle est unie.
5 décembre : Premier vol sans équipage du vaisseau spatial américain Orion.


Art et culture

6 janvier : Interdiction d’un spectacle de Dieudonné par Manuel Valls.
27 février : Le CSA désigne Mathieu Gallet (37 ans) à la présidence de Radio France pour la succession de Jean-Luc Hees.
10 avril : Alain Finkielkraut est élu à l’Académie française.
10 avril : Conchita Wurst (pour l’Autriche) gagne l’Eurovision à Copenhague avec "Rise Like a Phoenix".
12 avril : Réouverture du zoo de Vincennes.
22 mai : Michael Edwards (élu le 21 février 2013) est reçu par Frédéric Vitoux à l’Académie française.
30 mai : Inauguration du Musée Soulages à Rodez.
14 juin : La comédienne Gisèle Casadesus fête ses 100 ans.
26 juin : Marc Lambron est élu à l’Académie française.
14 juillet : Gotlib a 80 ans.
5 septembre : Centenaire de la mort de Charles Péguy.
9 octobre : Patrick Modiano devient Prix Nobel de Littérature (reçu le 7 décembre à Stockholm).
20 octobre : Inauguration de la Fondation Louis-Vuitton au bois de Boulogne.
23 octobre : Dominique Bona (élu le 18 avril 2013) est reçu par Jean-Christophe Ruffin à l’Académie française.
25 octobre : Réouverture du Musée Picasso à Paris.
14 novembre : Inauguration du Grand Auditorium de la Maison de la Radio.
15 décembre : Inauguration de la Musée de l’histoire de l’immigration (ouvert depuis le 19 octobre 2007).
19 décembre : Inauguration du nouveau Musée des Confluences à Lyon.
Xavier Darcos (élu le 13 juin 2013) et Dany Laferrière (élu le 12 décembre 2013) n’ont toujours pas été reçus par l’Académie française.


Dans le prochain article, j’évoquerai les principales disparitions qui ont endeuillé l’année 2014.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (30 décembre 2014)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Rétroviseur 2014 : les disparitions.

yarti201404


Moyenne des avis sur cet article :  1.36/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Alphonse Dé 30 décembre 2014 19:27

    Salut Sylvain,

    un bien triste calendrier que tu nous ponds ici, relatant des faits plus stupides les uns que les autres.
    Un bon travail de compilateur moderne et monoculaire !
    En réalité, 2014 a vu naître des initiatives personnelles, des boucliers individuels, des actes de désobéissance croissants, des idées secrètes et nouvelles, événements cruciaux pour notre développement commun.

    Salut lecteur,

    il est temps d’envoyer balader ces foutaises, économiques, géopolitiques, spectaculaires et consuméristes - Dire non à ce qui ne te convient pas, non à l’esclavagisme, non aux puissants.
    La colère enfle jour après jour, n’attends pas qu’elle déborde pour retourner ta veste.


    • OMAR 30 décembre 2014 20:30

      Omar33


      Par curiosité, et connaissant votre haine de tout ce qui est musulman, maghrébin et arabe, j’ai voulu vérifier ce que vous avez pondu concernant Gaza.

      Rien, sinon juste une ligne moins explicite que l’attentat de Bruxelles....

      Donc, plus de 2200 morts palestiniens, ça vaut juste deux parenthèses.

      Et des 373 enfants palestiniens exterminés, pas une ligne, même pas un mot.
      Comme en Israël, où il est même interdit de citer leur nom.

      Alors, je vous cite le nom de cet enfant Mountasser qui, cet été, a réchappé à un missile israélien qui a tué son frère et trois cousins sur une plage de Gaza. Cinq mois plus tard, et après plusieurs tentatives de suicide, ce Palestinien de 11 ans affronte seul les démons qui le hantent encore.

      Au delà donc de ce mépris que vous affichez pour la vie de tout « bougnoule », vous nous confortez que, malheureusement, l’Histoire s’écrit par les vainqueurs et les ... marginaux.

      • Michel Maugis Michel Maugis 30 décembre 2014 22:52

        les erreurs crapuleuses de Sylvain



        “La guerre civile au Donbass”


        NON !. Il y a une guerre civile en Ukraine, entre les gens du Donbass et les autres.

        Les gens du Donbass ne se font pas la guerre entre eux. donc pas de guerre civile au Donbass


        “destitution du Président ukrainien Viktor Ianoukovitch par le Parlement, après sa fuite en Russie.”


        NON !. Il y a eu un coup d’ état organisé entre autre par VOS AMIS et les autres crapules françaises qui se complaisent à mentir et à nous insulter. Ianoukovitch s’ est enfoui après, pour ne pas être tué par vos amis.


        “Crise en Crimée avec deux référendums séparatistes illégaux (16 et 27 mars).

        Le très grand démocrate SYLVAIN trouve illégal un référendum, alors qu’ il accepte que nos crapules françaises rejettent le résultat d’un référendum legal en France.



        “ Annexion de la Crimée par la Russie”


        NON ! La Crimée revient à la Russie, comme le désirent la très grande majorité de ses habitants, et comme elle l’était depuis plus de 170 ans. Krutchev était Ukrainien, comme par hasard, et le rattachement à l’ Ukraine de la Crimée était illégal, donc NUL. 


        La raison de la crise est en fait l’ annexion forcée par un coup d’ état de la Crimée à l’OTANAZIE contre l’ opinion de la majorité de ses habitants.



        Ce que Sylvain sait très bien, mais il nous prend pour des cons.


        “Début de la guerre civile dans le Donbass (entre Ukrainiens et séparatistes pro-russes..”

        Encore la même erreur. Sa phrase laisse entendre qu’ il y a une guerre civile entre Ukrainien du Donbass non-pro russe, et des ukrainiens du Donbass pro russes.


        VOUS ÊTES FONCIEREMENT MALHONNÊTE


        Il y aune guerre de massacre de son propre peuple, par le président d’ Ukraine, illégal, contre les gens du Donbass qui rejettent massivement l’ annexion de l’ Ukraine par l’ Otanazie.


        Ce n’ est pas une guerre civile au Donbass, mais une guerre civile en Ukraine, de même qu’il y eu une guerre civile en Amérrque du Nord,( guerre de cession).


        SYLVAIN sait qu’ il a tort , et il est obligé de mentir et de nous prendre pour des demeurés.



        SYLVAIN oublie de mentionner SES crimes que sont la participation de mercenaires payés par l’ Otanazie, il oublie le crash du Boeing par un avion Ukrainien, etc...



        Sylvain ose aborder l’ “Embargo russe sur les produits alimentaires européens.” sans parler des “sanctions illégales de notre crapule à nous.



        Finalement, Sylvain est la preuve vivante de la CRAPULERIE POLITIQUE de l’ OTANAZIE


        • OMAR 31 décembre 2014 11:25

          Omar33


          Salut Michel

          La malhonnêteté de cet « auteur » ne se limite pas uniquement à la désinformation, elle s’étend aussi au non-dit.

          Ainsi, par exemple, il dé contextualise tout en déformant la méthode et les raisons profondes de l’interdiction de spectacle de Dieudo.
          Mais ne souffle mot sur la parti-pris de jugement et de comportement du gouvernement envers cet ipéca de E. Zemmour.
           
          En fait, Sylvain est convaincu de sa propre crapulerie d’où l’absence de toute réaction, mais son but est atteint : calomnier en permanence, c’est ce que pourra retenir le lecteur.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès