Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Riposte Laïque : la grande dérive des laïcards

Riposte Laïque : la grande dérive des laïcards

On dit souvent que les hommes politiques commencent leur carrière à l’extrême-gauche et la finissent , disons, nettement plus à droite. C’est aussi souvent le cas des organisations et des idéologies. Tous ceux qui se sont penché sur les dérives nationalistes du national-bolchevisme russe, ou, plus près de nous, sur la course à l’abîme « antisionniste » d’un Alain Soral ou d’un Dieudonné ne peuvent qu’en convenir. Les dérives droitières ne sont, cependant pas l’apanage des soldats perdus du stalinisme. Elles font aussi des ravages dans ce qui avait été autrefois une forteresse progressiste : le mouvement laïque.

A la fin du XIXème sicle et au début du Xxème, le mouvement laïque, dans toutes ses composantes, a joué un rôle fondamental dans la construction de la société de liberté, certes éminemment perfectible, où nous vivons aujourd’hui. Ses membres, qui d’ailleurs étaient d’horizons fort variés, ont pu avoir des positions que nous jugerions aujourd’hui réactionnaires mais celles-ci ne peuvent se juger que dans le contexte de l’époque. Si le refus du mariage homosexuel et l’opposition farouche à toute forme de diversité culturelle étaient aussi détestables en 1905 qu’ils le sont aujourd’hui, ils étaient à ce point répandus que, sauf à brûler tous les livres publiés avant les années 70, nous devons apprendre à en faire abstraction et, tout en les rejetant, ne pas les laisser nous éloigner du véritable héritage, humaniste et tolérant, de Jaures et Ferry. 

Le problème c’est que le mouvement laïque a gagné. Non seulement il a obtenu la séparation des églises et de l’État, mais il a fait perdre à l’Église sa position centrale dans la société. Des prélats catholiques peuvent continuer à enseigner en Alsace ou dans l’une ou l’autre de ces colonies dons nous ferions d’ailleurs bien de nous débarrasser, mais même les plus obtus des intégristes ne croient plus au retour du monde catholique et royal qui prévalait avant la Révolution. La réaction et l’obscurantisme fleurissent toujours au Vatican – la dernière encyclique papale où on nous explique fort benoîtement qu’il n’y a ni moralité ni salut en dehors de l’Église nous le rappelle fort opportunément – mais il prêche dans des églises vides à des ouailles qui l’écoutent à peine.

Le catholicisme européen ressemble beaucoup au paganisme des dernières heures de l’Empire Romain, nourri d’habitudes et de pesanteurs culturelles plus que de foi, et son chef fait plus penser à un Julien l’Apostat acharné à défendre un ordre qui n’existe déjà plus qu’à un Saint-Paul ou un Saint-Martin.

Le mouvement laïque aurait dû se fondre dans une société qu’il a très largement façonné et disparaître en tant que tel, comme l’a fait le mouvement anti-esclavagiste et celui pour le droit de vote des femmes. Ses membres auraient alors pu consacrer leur énergie à combattre des ennemis vraiment menaçant et à faire avancer des causes qui en avaient encore besoin. C’est d’ailleurs ce qu’ils ont fait pour la plupart. Un noyau dur est resté, cependant, à combattre un cléricalisme de plus en plus évanescent... et à dériver de manière de plus en plus affirmée vers un "républicanisme" autoritaire et intolérant.

Les fantômes de la Libre-Pensée

Longtemps le rôle de poste avancé de l’arrière-garde laïcarde fut tenu par la Fédération Nationale de la Libre Pensée. La Vieille Maison avait été, jusqu’en 1905 à la pointe du combat pour les libertés. Une fois celui-ci gagné, cependant, elle s’est laissé enfermer dans un discours volontairement provocateur et blasphématoire qui, s’il n’a rien de condamnable en démocratie, n’en traduisait pas moins un manque criant de perspectives et de projet. Ce discours a d’ailleurs parfois fait plus que franchir les limites du bon goût. Lorsque, par exemple André Lorulot écrit en 1911 "Il n’est pas superflu en nous reportant dix ans en arrière de nous rappeler l’attitude et les paroles de certaines fractions très avancées des partis politiques de l’époque. Avec quelles tirades enflammées, avec quels programmes chambardeurs n’est-on pas parvenu à embrigader la masse ouvrière et à la pousser en avant ; pour sortir du bagne un grand capitaine, juif et millionnaire" (fusilleurs et fusillés) ou en 1934 "Et il resta 12 paniers de morceaux de pain dont personne ne voulut, ce qui est peu vraisemblable.
Ces 5 000 Juifs n’auraient pas manqué de remplir leurs poches avec le supplément
" (La Vie de Jésus Illustrée) le lecteur d’aujourd’hui est en droit de ressentir un certain malaise.

La Seconde Guerre Mondiale, à l’approche de laquelle la Libre Pensée avait publié un tract appelant à la "Paix Immédiate", a heureusement mis un terme à ces dérives. Ce qu’elle n’a pas enrayé cependant, c’est le lent déclin d’une organisation qui a largement perdu sa raison d’être.

Appelant à voter "non" au référendum sur l’élection du président de la République au suffrage universel et s’opposant au compromis finalement adopté en 1959 entre la nécessaire liberté de l’enseignement et la tout aussi nécessaire neutralité de l’État en matière religieuse, l’organisation poursuit une existence de plus en plus diminuée jusqu’à sa prise de contrôle par le courant lambertiste dans les années 90.

La Fédération Nationale de la Libre Pensée donne aujourd’hui l’impression d’une organisation terne et poussiéreuse, luttant contre la suppression de la mention "République Française" sur les timbres en généralisant des "banquets du Vendredi Saint" où l’on mangera gras pour rappeler aux jeunes générations qu’il y avait un temps ou les musulmans n’étaient pas les seuls à jeuner. Son idéologie est celle de la Troisième République, avec son mélange de patriotisme, d’autoritarisme et de tradition radicale-socialiste. Ses références, ce sont Gambetta et Clémenceau, avec parfois Lénine en invité d’honneur, histoire de se rappeler que c’est au siège du POI que les décisions se prennent.

Reste que malgré son provincialisme la Libre-Pensée a rejeté les tentations antisémites d’avant-guerre et n’a jamais succombé aux sirènes islamophobe. Elle mérite sans doute que nous la laissions s’éteindre en paix... et regretter que tout le monde n’ai pas suivi son exemple.

Riposte Laïque

C’est alors qu’entre en scène Riposte Laïque. Ce journal en ligne n’est évidement pas sorti du néant. Il trouve son origine dans l’échec de l’ultime tentative d’un mouvement laïque replié sur son noyau dur de remettre en cause l’existence de l’école privée. Après le retrait des Lois Savary en 1984, nombre de militants quitteront un Parti Socialiste où ils ne se retrouvent plus. Il créeront un certain nombre de groupuscules plus ou moins éphémères qui finiront par se fondre dans la Coordination Nationale de la Gauche Républicaine et de retourner, pour une partie d’entre eux, au PS après l’échec du MRC.

Parmi ces groupes on trouve Initiative Républicaine, animée par Bernard Teper qui créera le journal en ligne Respublica. L’idéologie de ce journal était – et est toujours – assez représentative de ce que l’on appelle généralement la Gauche Républicaine, combinant une dénonciation virulente du "turbo-capitalisme" avec un nationalisme ombrageux, hostile à tout ce qui pourrait "diviser" le "peuple" – comprenez tous ceux qui n’ont pas la même culture ou les mêmes moeurs que la majorité de la population – mais sans véritable xénophobie.

Respublica a eu un certain succès, mais, comme souvent avec le républicanisme, ce succès était bâti sur ambiguïté, son audience mêlant des laïcs traditionnels, autoritaires mais peu suspects de complaisance vis-à-vis de l’extrême-droite et des xénophobes qui voyaient dans la laïcité un paravent commode pour leur haine de tout ce qui est différent.

Cela ne pouvait tenir et cela ne tint pas.

En 2006 éclata l’affaire Fanny Truchelut, du nom de cette habitante des Vosges qui a refusé l’entrée des partie communes de son gite à une femme voilée. La discrimination était manifeste et elle a été justement condamnée par la justice comme par la plupart des laïcs. Certains cependant ont décidé de joindre leur voix à celle de l’extrême-droite villieriste et de la soutenir dans son combat.

La polèmique a vite provoqué un schisme dans la rédaction de Respublica – schisme dont le journal en ligne ne s’est d’ailleurs jamais vraiment remis – dont une partie a fait scission pour créer un autre journal Riposte Laïque, dont l’audience est vite monté en flèche, atteignant en 2009 environ 30.000 abonnés. L’objectif était officiellement de "créer un nouveau média plus spécifiquement ancré dans la priorité du combat laïque." Il est vite apparu que ce combat laïque était très orienté, puisque l’écrasante majorité des articles de Riposte Laïque sont consacrée à l’Islam.

Que l’islamisme doive être combattu, c’est une évidence, comme doivent être combattus tous les fondamentalismes qui veulent imposer leur loi à la société. Le problème c’est que Riposte Laïque n’est pas sur cette ligne-là. Ce qu’elle refuse c’est la présence visible de l’Islam sur le territoire français. Ainsi le 27 avril 2009, un certain Maurice Vidal s’indigne-t-il de ce que "La France est devenu le pays de la course aux mosquées. On dirait que les maires se bousculent pour être les chevaliers servants de l’islam ! " avant d’ajouter "L’inconvénient, c’est que lorsque tout est possible, les scénarios catastrophes le sont aussi, et, n’en déplaise à quiconque, la France des mosquées en est un !"

Évidemment on pourrait se demander si la France des Mosquée serait moins détestable que la France des Églises. La réponse est simple et vient un peu plus loin dans le texte

"nous continuons à ancrer l’Europe dans l’islam en en matérialisant la présence par la construction de mosquées. Mais ne comprendrons-nous jamais qu’il y a dans cette exigence musulmane de constructions de mosquées la volonté affichée de notre éradication culturelle ? Quand les mosquées seront la Charte de la nouvelle Europe, que sera donc l’Europe ?

Les minarets ne sont-ils pas déjà les marqueurs idéologiques d’une Europe revue et corrigée par les musulmans ? Quelle autre religion exige sans cesse la construction de lieux de culte ? Quelle autre religion se pense en termes d’implantation territoriale ?"

Un wiccan pourrait faire remarquer que tous les villages de Bretagne ont une église, et qu’elles aussi sont des marqueurs idéologiques qu’il faudrait supprimer... sauf que les wiccans sont tolérants. Le fond du problème est ailleurs, cependant. Ce que dit Maurice Vidal, et il est représentatif de l’idéologie Riposte Laïque, c’est que l’Islam est, par nature, étrangère à l’Europe et qu’elle doit en être chassée. C’est de l’islamophobie à l’état pur, en même temps qu’un déni de la liberté des européens à suivre la religion de leur choix, et donc également l’Islam (ou la Wicca, le Shintoisme ou le Bouddhisme Theravada).

On peut ne pas être d’accord avec les principes de l’Islam – c’est d’ailleurs mon cas. Dénier à cette religion, ou à toute autre religion, le droit d’exister sur le sol français, relève, cependant d’une toute autre logique, et cette logique n’a rien à voir avec la gauche, ni même avec la démocratie.

Il n’est donc pas étonnant que les textes de Riposte Laïque se retrouvent régulièrement à la une de tout ce que la Toile compte de brûlot d’extrême droite, ni qu’elle soutienne le populiste hollandais Geert Wilders. Ce dernier s’est surtout fait connaître pour son film islamophobe Fitna, mais c’est aussi un ultra-libéral, admirateur de Margaret Tatcher, référence qui en dit long sur l’attachement de Riposte Laïque à ce qui devrait être la pierre de touche du progressisme : la question sociale.

A cette pierre de touche s’en ajoute une autre : l’immigration. Riposte Laïque est en effet opposée à l’immigration avec des arguments qui rappellent non pas ceux du Front National, mais bien ceux des Identitaires. On peut, sans sortir du monde démocratique, être favorable à une gestion raisonnée des flux migratoires, mais lorsque l’on qualifie, comme Guylain Chevrier, les sans-papiers de "Cheval de Troie de la Mondialisation" avant d’ajouter :

On connait déjà les effets d’une immigration continue dans notre pays dans un contexte économique de crise, avec une intégration dont les conditions ne sont pas réunie et les problèmes que cela pose à notre vivre ensemble qui se dégrade, incluant le développement de ghettos. L’immigration d’origine sub-saharienne n’a cessé de se développer depuis trente ans, dont quatre vingt pour cent vient du Mali, marqué par la polygamie, les mariages arrangés (forcés au pays), sans aucune contraception interdite par leur religion, poussant à la multiplication des enfants dans ces familles. Nous sommes dans bien des quartiers populaires à la limite de l’explosion en raison des déséquilibres ainsi créés, et on voudrait encourager à un nouvel appel d’air de l’immigration clandestine par des régularisations massives de sans-papiers qui verraient-là une voie royale ?

C’est qu’on se situe fort loin du progressisme et que l’on navigue déjà dans les eaux troubles de l’extrême droite. Il suffit d’ailleurs pour cela de comparer deux textes, l’un de Riposte Laïque, l’autre de Jeune Bretagne, un groupuscule d’extrême droite lié aux Identitaires. Je laisse au lecteur le soin de déterminer qui est qui.

Ceux qui, sous couvert de compassion larmoyante à la façon du crocodile ou d’humanisme affiché d’autant plus haut qu’il est hypocrite, font tout pour faire s’installer en France ces illégaux ne sont, en fait, que les alliés objectifs des potentats qui gèrent l’économie libérale, à l’échelle de notre pays, de l’Europe, du Monde, qui veulent maintenir le taux de profit maximum pour leurs investissements, qui organisent la libre circulation des biens, des capitaux, des services, de la main d’œuvre, qui préparent l’Europe politique « communautarisée » et gèrent la mondialisation « libérale »…

A l’heure de la crise globale que nous connaissons, beaucoup de chômeurs (...) souhaiteraient également pouvoir travailler dans les abattoirs de Montfort, et faire vivre leurs familles. Ils sont, au grand bonheur du patronnat, mis en concurrence avec une main d’oeuvre surexploitée, et peu coûteuse, qui évidemment, leur passe devant

Loin de la propagande sentimentaliste instrumentalisée par les associations de gauche, toujours excellentes dans leur rôle de pleurnicheuses patentées, nous exigeons de la justice d’être rationnelle, et , comme son nom l’indique, juste, et cela surtout envers nos enfants, et nos petits enfants, qui paieront il est certain, la politique laxiste de ces dernières années en matière d’immigration.
 

La conclusion s’impose d’elle-même. Riposte Laïque écrit effectivement une nouvelle page dans l’histoire du mouvement laïc, mais ce n’est pas une page glorieuse. Elle ne parle pas de lutte pour la liberté, mais de réaction, d’intolérance et de repli identitaire. Il a déjà plus ou moins soutenu le très droitier Dupont-Aignan. Gageons qu’il ira un jours plus loins. Les dérives ne peuvent se terminer que de deux manières : sur les récifs ou dans la fange.

www.damienperrotin.com


Moyenne des avis sur cet article :  2.55/5   (44 votes)




Réagissez à l'article

59 réactions à cet article    


  • Senatus populusque (Courouve) Courouve 13 juillet 2009 11:29

    Ernest Renan :
    « L’islamisme ne peut exister que comme religion officielle ; quand on le réduira à l’état de religion libre ou individuelle, il périra. L’islamisme n’est pas seulement une religion d’État, comme l’a été le catholicisme en France, sous Louis XIV, comme il l’est encore en Espagne ; c’est la religion excluant l’État, c’est une organisation dont les États pontificaux seuls en Europe offraient le type. […] L’islam est la plus complète négation de l’Europe ; l’islam est le fanatisme […] le dédain de la science, la suppression de la société civile ; c’est l’épouvantable simplicité de l’esprit sémitique, rétrécissant le cerveau humain, le fermant à toute idée délicate, à tout sentiment fin, à toute recherche rationnelle, pour le mettre en face d’une éternelle tautologie : Dieu est Dieu. »
    De la part des peuples sémitiques dans l’histoire de la civilisation, 1862.


    Claude Lévi-Strauss (né en 1908) :
    « L’intolérance musulmane adopte une forme inconsciente chez ceux qui s’en rendent coupables, car s’ils ne cherchent pas toujours, de façon brutale, à amener autrui à partager leur vérité, ils sont pourtant (et c’est plus grave) incapables de supporter l’existence d’autrui comme autrui. »
    Tristes Tropiques, 9e partie, xxxix.
    « J’ai dit dans « Tristes Tropiques » ce que je pensais de l’islam. Bien que dans une langue plus châtiée, ce n’était pas tellement éloigné de ce pourquoi on fait aujourd’hui un procès à [Michel] Houellebecq. Un tel procès aurait été inconcevable il y a un demi-siècle ; ça ne serait venu à l’idée de personne. On a le droit de critiquer la religion. On a le droit de dire ce qu’on pense. [...] Nous sommes contaminés par l’intolérance islamique. Il en va de même avec l’idée actuelle qu’il faudrait introduire l’enseignement de l’histoire des religions à l’école. J’ai lu que l’on avait chargé Régis Debray d’une mission sur cette question. Là encore, cela me semble être une concession faite à l’islam : à l’idée que la religion doit pénétrer en dehors de son domaine. Il me semble au contraire que la laïcité pure et dure avait très bien marché jusqu’ici.
    Visite à Lévi-Strauss, Le Nouvel Observateur, 10 octobre 2002.

    http://laconnaissanceouverteetsesdetracteurs.blogspot.com


    • plancherDesVaches 13 juillet 2009 17:11

      Ca, c’est sûr que l’Islamisme est votre pire ennemi.

      Sauf que....

      Elle a démarré 642 ans aprés le catholisisme. Même puanteur, et même rêgles.
      Ainsi, il y a 642 ans, le catholisisme était aussi intolérant que le christanisme de maintenant.

      Il fallait gagner des « fidèles ».....


    • plancherDesVaches 13 juillet 2009 17:13

      Errare humanum est :
      « que l’islamisme de maintenant ».

      Religion : utiliser la faiblesse, et surtout : la crainte de la mort.


    • plancherDesVaches 13 juillet 2009 17:26

      Et je ne serai même pas étonné que la société commerciale islam gagne face à sa concurrente catho.
      En effet :
      - elle est plus adaptée au bas peuple : rêgles simples, language compréhensible, facilement interprétable par des joyeux directeurs des foules,... tout pour plaire.
      - elle n’a pas de pouvoir central. Et là, il est donc IMPOSSIBLE de l’influencer directement.

      Roulés les cathos... lol


    • Traroth Traroth 13 juillet 2009 11:33

      Laïcité, voila bien un mot dont le sens s’est profondément transformé ces dernières années, pour ne pas dire qu’il s’est inversé. Alors qu’il s’agit en principe de la neutralité de l’Etat en matière religieuse, garantissant à tous le libre exercice de ses croyances, il s’est récemment transformé en la protection du christianisme contre l’islam. Il y a là une perversion vraiment bizarre.


      • Senatus populusque (Courouve) Courouve 13 juillet 2009 11:39

        La laïcité, c’est la liberté de conscience, plus la liberté des cultes, plus la séparation des Eglises et de l’Etat.

        La dérive actuelle, qui consiste à aider directement ou indirectement à la création de lieux de culte musulman, ne correspond pas vraiment à une « protection du christianisme » ... 

        http://laconnaissanceouverteetsesdetracteurs.blogspot.com


      • Traroth Traroth 13 juillet 2009 18:33

        Il faut le dire vite...


      • Mohamed Pascal Hilout Mohamed Pascal Hilout 13 juillet 2009 20:32

        C’est une affirmation totalement gratuite que de dire qu’on protège une religion au détriment d’une autre.

        Je suis musulman et je me bats au sein de Riposte Laïque pour que ma concitoyenne et sœur musulmane s’émancipe, se débarrasse de ses voiles, plus ou moins couvrants, mais qui, dans tous, les cas balisent son corps qui est le territoire le plus défendu par l’islam=coran+Mahomet et par les musulmans.

        Tout le monde sait que si la musulmane s’émancipait, ses entrailles deviendront un vrai melting-pot où l’assimilation pourrait être, enfin, mise en marche.

        Tout le monde soupçonne que l’assimilation ne marche pas avec l’islam, mais personne ne l’a jamais exprimé aussi clairement.

        A moi donc l’honneur de vous interroger toutes et tous : c’est fini l’hypocrisie, oui ??


      • Traroth Traroth 16 juillet 2009 01:30

        Je partage votre point de vue. Oui, le voile islamique est un moyen d’oppression des femmes, c’est incontestable. Mais j’émets des doutes sur la pureté des intentions de ceux qui le combattent actuellement avec autant de virulence. J’ai l’impression, mais je me trompe peut-être, que si on met ça en relation avec toutes les petites tracasseries que subissent les mêmes populations, il y a là un dessein pas très avouable et où l’émancipation de la femme et la véritable laïcité (dont Sarkozy ne cache pas son mépris) ne joue aucun rôle.
        Cas concret : Croyez-vous vraiment qu’exclure les filles portant le voile, le plus souvent par contrainte familiale, de l’école de la République soit vraiment le meilleur moyen de les aider à s’émanciper ?


      • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 26 juillet 2009 21:22

        La laïcité n’est pas la neutralité de l’Etat en matière religieuse. Dans tous les dictionnaires, vous trouverez la définition de la laïcité en tant que principe politique : c’est la séparation des religions et de l’Etat, l’Etat n’ayant pas à s’occuper des religions et les religions ne devant pas s’introduire dans le pouvoir politique. Votre définition ne fait pas apparaître ce dernier point.
        Par ailleurs, notre constitution ne garantit pas seulement le libre exercice des cultes, mais la liberté de conscience, c’est-à-dire aussi le droit de ne pas avoir de religion.
        En méprisant les incroyants dans son discours de Latran, le Président de la République a montré aussi son mépris de la laïcité.
        La laïcité ne favorise, ni ne défavorise aucune religion. Par contre, certains politiques, eux, le font, ainsi que certaines associations qui se réclament de la laïcité.


      • heliogabale boug14 13 juillet 2009 11:58

        Riposte laïque est une association qui dérive vers l’extrême-droite et c’est une chose que l’on peut ignorer...en ce qui concerne l’islam en France, laissons faire les choses, je ne crois pas du tout à l’islamisation de la France...l’histoire de la burka ce ne sont que les derniers remous de l’islamisme en France...je crois que l’islamisme était bien plus dangereux et offensif dans les années 1992-1995 lorsque des organisations islamiques servaient à financer le GIA entre autres, que la France accueillait des dirigeants du FIS et où les problèmes liés au port du voile étaient plus nombreux et plus durs (on avait des parents qui s’opposaient à l’école alors que plus tard, on verra des parents qui n’étaient pas capables de convaincre leurs filles de retirer le voile au collège ou au lycée). En ce qui concerne le voile, je n’entends personne énoncer cette trivialité qui pourrait être la cause du phénomène : « ce sont des jeunes filles muslmanes qui se trouvent laides »...honnêtement, je ne crois pas avoir croisé une fille voilée à la beauté étincelante (ou même tout simplement jolie) et ce voile serait tout simplement le rejet d’une société qui les fait trop sentir qu’elles sont laides...surtout à l’adolescence où l’on vous fait facilement comprendre que vous êtes moche.
        J’appelle les sociologues à faire des études et à aborder le sujet avec ces filles...


        • Bill Grodé 13 juillet 2009 12:01

          Pas d’accord du tout avec cet article.
          Ce qui a évolué , c’est l’emprise des religions sur la société, alors qu’il n’y avait comme menace sur la laïcité que les attaques d’une seule religion, il n’y a encore qu’une vingtaine d’années.
          Il est donc logique qu’un mouvement tendant à protéger le citoyen de l’obscurantisme religieux s’adapte.
          Par ailleurs , il est faux d’affirmer que l’islam est la seule cible de Riposte laïque : je me souviens de longs articles protestant contre le baptème du parvis de Notre Dame de Paris du nom de Jean-Paul2 , il y a quelques années.


          • Odal GOLD Odal GOLD 13 juillet 2009 12:07


            L’auteur de cet article aura peut-être une grande carrière politique grâce à l’UDB (Union Démocratique bretonne). Il parle déjà comme un vrai politicien qui n’a jamais le courage d’une vraie opinion, sauf dans celle de ce mot méprisant : « laïcard ».

             

            Aujourd’hui, en France, le député UMP et vice président de l’Assemblée nationale Eric Raoult a voulu faire interdire le blasphème pour s’attirer les grâces de l’Union des Associations Musulmanes de la Seine-Saint-Denis (UAM 93), qui mène un efficace travail de lobbying. Ces associations sont le fer de lance des obscurantistes chrétiens et de tous poils.

             

            M. Perrotin va directement dans la direction d’un Eric Raoult. S’il y a des bretons pour croire que l’UDB changera leur vie grâce à des Damien Perrotin, je me demande si c’est vraiment dans le sens qu’ils espèrent.



            • heliogabale boug14 13 juillet 2009 12:09

              Personnellement j’aimerais une laïcité plus forte : je ne comprends toujours pas pourquoi l’on permet des écoles catholiques, juives et bientôt musulmane...cela concourt à l’inégalité scolaire et in fine à sa privatisation...l’école doit être la même pour tous et l’existence de telles écoles accentue cette impression de système à plusieurs vitesses.
              L’état peut prêter des terrains pour la construction des lieux de culte mais celle-ci ne doit pas être financé par l’état et ce, sous aucune forme...


              • Shaytan666 Shaytan666 13 juillet 2009 15:23

                @chantecler
                Une bonne paire de lunettes ne vous ferait pas de tort.
                Ce n’est pas B.O. mais un montage entre Bush et Obama, que je trouve d’ailleurs très réussi.


              • armand armand 13 juillet 2009 12:21

                La France est un pays de culture chrétienne et on ne raye pas près de vingt siècles d’histoire. On ne peut donc pas mettre sur le même plan le christanisme en France et des religions d’importation plus récente qui n’ont pas laissé une telle trace, tant physique que psychologique.
                Quant aux écoles, il faudrait commencer par redonner à l’école publique les moyens d’éduquer (et accessoirement, de ’dresser’) son public avant de critiquer les établissements privés. Aucun pays ne peut passer d’un socle identitaire fait d’histoire commune, de références, d’icônes, de sacrifices, de rites. Ou alors il se délite dans le n’importe quoi. Et les principes de ’89 ainsi que quelques bons sentiments ne suffisent pas. La France républicaine et laïque était forte et fédératrice... aussi longtemps qu’il y avait un ennemi commun, l’Allemagne ; et des adversaires dangereux, attachés à l’Ancien Régime.


                • Le péripate Le péripate 13 juillet 2009 12:37

                  Le rôle de poste avancé de l’arrière-garde laïcarde... Je vous ai reconnu, vous êtes le maire de Champignac  !


                  • loulou 13 juillet 2009 13:21

                    Bonjour, je suis un zelateur de Riposte Laique:Alors si vous n’avez pas ecouté le discours du Latran de Nicolas Sarkozy,si vous ne savez pas que l’etat Français paye le voyage d’imams vers les mosquées Française,si vous ne savez pas que ces mêmes imams sont pour partie formés dans l’institut catholique de Paris (En vertu d’un accord entre ces deux religions), si vous ne voulez pas voir les manoeuvres du gouvernement pour detruire la loi de 1905 sur la laicité , etc...vous pouvez continuer a vivre dans le monde de Bisounours auquel vous croyez appartenir et a continuer d’attaquer Riposte Laique.Si en plus vous habiter un quartier sans probl^eme, que vous ne voyez jamais ou très peu de femmes voilées, ne frequentez que des etrangers qualifiés et intéressants ont peut comprendre votre point de vue sur l’immigration.Vous pouvez continuer a penser que l’immigration est une magnifique chance pour la France.Que les emeutes recurentes n’existent pas, que le fractionnement du pays en communautés differentes est un phantasme etc...En temps qu’ouvrier militant de gauche et syndicaliste j’ai , il y a un moment cru a ce que vous croyez.Et puis j’ai douloureusement ouvert les yeux. sur cette gigantesque tromperie.Vous defendez un parti « L’UDB » proche du PS qui n’a comme seul programme plus grand chose pour defendre les classes populaires mais continue de souteni peu ou prou le besoin d’immigration.Ou voulez vous que tout cela nous mène ?La gauche se doit de regarder enfin la realité en face.Vive Riposte Laique !


                    • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 26 juillet 2009 22:01

                      Bonjour. Vous êtes un zélateur de Riposte Laïque et moi une militante de la Libre-Pensée. L’auteur de cet article nous envoie à tous deux une belle volée de bois vert. C’est un opposant à la laïcité qui supporte mal le dynamisme de nos deux associations. Je profite donc de cette occasion pour vous dire combien je souhaite que les uns et les autres, nous cessions nos petites chamailleries, fondées sur des évènements bien anciens, dans le seul intérêt de la laïcité. Bien sûr, cette attitude, je l’ai aussi avec mes amis. Et vive la laïcité qui a tant besoin des efforts de tous ses amis pour la défendre actuellement.
                      Cordialement.


                    • Eusèbe 13 juillet 2009 13:53

                      « Laïcard » : Hou le vilain mot !
                      Comment voulez vous être crédible avec ce genre de titre ?


                      • Trashon Trashon 13 juillet 2009 15:01

                        Laïcard ???

                        Espèce de bretonnard va !!!


                        • Wazix23 13 juillet 2009 15:17

                          Face à l’avancée à petits pas de l’islam en occident, je pense à nos petits enfants, cet article est totalement ridicule et sans intérêt. Riposte Laïque quelle que soit son origine mène un combat courageux. Allait-on reprocher aux communistes français leur origine quand ils combattaient les nazis ?? Pourquoi faire un procès d’ordre philosophique à Riposte Laique qui mène un combat courageux contre les dérives liées à l’islam ?
                          Il est des périodes où se taire est plus intelligent.


                          • Shaytan666 Shaytan666 13 juillet 2009 15:28

                            J’attends avec impatience le jour où l’auteur nous fera un article sur « Radio islam », « la voix des opprimés » ou tout autre site prêchant l’amour et la réconciliation.


                            • Wazix23 13 juillet 2009 15:35

                              En 2006 éclata l’affaire Fanny Truchelut, du nom de cette habitante des Vosges qui a refusé l’entrée des partie communes de son gite à une femme voilée. La discrimination était manifeste et elle a été justement condamnée par la justice comme par la plupart des laïcs. Certains cependant ont décidé de joindre leur voix à celle de l’extrême-droite villieriste et de la soutenir dans son combat.

                              —> FAUX : Fanny Truchelut a demandé aux deux femmes prosélytes du voile, et Fanny Truchelut ne le savait pas d’enlever leur voile dans les parties communes, pour ne pas risquer d’indisposer les autres occupants...


                              —> Re-Faux : Aucune des personnes de Riposte Laique n’a rejoint Philippe de Villiers. Celui-ci a demandé à son avocat, maitre Garaud de défendre Fanny Truchelut et les honoraires ont été pris en charge par Philippe de Villiers. Il n’y eut aucun contact entre P de Villiers et Riposte laique. Aujourd’hui après avoir eu les huissiers du mrap et de la LDH, traitée par l’avocat de celle-ci ’d’analphabête raciste" Fanny Truchelut a perdu son gête, sans emploi, est sans ressources.

                              Amalgame de l’auteur pour cette imbécilité d’article et Merci pour Fanny Truchelut. L’auteur est victime de sa méconnaissance des faits et de ses propres fantasmes.



                              • azerty1710 13 juillet 2009 16:01

                                Je partage tout à fait l’avis de Damien Perrotin.

                                Riposte Laïque a une tonalité sectaire, xénophobe, inquiétante. Ce sont des fanatiques absolument convaincus d’incarner l’avant-garde morale.

                                En les lisant, j’en viens à éprouver de la sympathie pour les religions, bien que laïc.


                                • ASINUS 13 juillet 2009 16:05

                                  yep putain je veux que je suis laicard , les mercantis au pouvoir decoupent fractionnent
                                  communautarisent la société française pour avoir en face d’ eux des croyants et des clients en lieu et place de citoyens.
                                  La laicité se doit d etre offensive pour contrer les trois monotheistes dont pour l instant l islam est le fer de lance, mais ne vous leurrez pas quans l islam fait reculer le laique
                                  juifs et chretiens se frottent les mains .Nous avons mis des siecles à les contenir dans leurs eglises et synagogues si les mosquées leur permettaient dans sortir pour eux cela serait victoire.
                                  Quand a l auteur qui est un « pays » cela conforte mon opinion selon laquelle
                                  « la densité d idiots est une constante universelle »


                                  • Bois-Guisbert 13 juillet 2009 16:51


                                    La laïcité, c’est bien quand ça sert à contenir ce catholicisme qui est un élément constitutif majeur de notre civilisation, mais quand ça prétend contrer l’islamisation de nos sociétés, c’est du racisme à l’état pratiquement pur.


                                    • ASINUS 13 juillet 2009 19:16

                                      @Bois-Guisbert

                                      La laïcité, c’est bien quand ça sert à contenir ce catholicisme
                                       
                                      oui


                                      qui est un élément constitutif majeur de notre civilisation,


                                      oui

                                      et je n y vois pas d incohérence , ça n est pas parce que des référents sont parties intrinseqes de ma culture que je ne peux les cantonner au privé ce confinement fais
                                      partie egalement de ma culture républicaine


                                    • pigripi pigripi 13 juillet 2009 17:13

                                      Le ringard de la pensée binaire s’en prend aux « laïcards » !

                                      Les fanatiques imbéciles rassurent le pois chiche qui leur tient de cerveau en enfermant les concepts dans une pile de gauche et dans une pile de droite.

                                      Et pourtant, la plus belle forme de l’intelligence est la capacité d’adaptation et l’habileté à utiliser les instruments de la pensée, sans tenir compte de leur étiquette politique.

                                      Aujourd’hui « droite » et « gauche » ne signifient plus grand chose quand on observe le comportement de celles et ceux qui se prétendent d’un côté ou de l’autre.

                                      Malgré le passé marxiste de la majorité de ses rédacteurs, Riposte laïque a l’intelligence et le courage de réfléchir sur la vie de notre société et de lever le voile sur les préjugés et les pensées toutes faites.


                                      • Le péripate Le péripate 13 juillet 2009 17:31

                                        J’en témoigne : il est possible de sortir du marxisme.

                                        Et il y a d’excellents papiers sur ce site.


                                      • ASINUS 13 juillet 2009 19:12

                                        « J’en témoigne : il est possible de sortir du marxisme. »


                                        ma doué et un coming out ! un !

                                         doux jesus le péripate a un jour voté a gauche !!!


                                      • Le péripate Le péripate 13 juillet 2009 20:49

                                        Oh, On voit toujours ce que donne le marxisme, quand on s’y tient.
                                        Ayant toujours voté depuis mes 18 ans, ça fait un paquet de bulletins de gauche ! Je ne suis pas encore prêt à voter à droite, mais l’esprit un peu étroit de la gauche avoxienne pourrait bien m’aider à faire le pas. Encore un petit effort.


                                      • ASINUS 13 juillet 2009 21:19

                                        ya une gauche avoxienne avec de l esprit !

                                        sans deconner ?


                                      • Le péripate Le péripate 13 juillet 2009 21:31

                                        Le socialisme a longtemps attiré les plus beaux esprits. Même Hayek le reconnaissait. Heureusement, ç’est de moins en moins vrai..


                                      • ASINUS 13 juillet 2009 21:41

                                        @le furtif z etes bien urbain mais je ne me frotte que pour piquer , de toute façons
                                         je ne suis d aucune chapelle c est ça qu est chiant avec le net les anes peuvent débarouler dans les beaux salons ou l on cause
                                        asinus ne varietur : hi han


                                      • Mohamed Pascal Hilout Mohamed Pascal Hilout 13 juillet 2009 17:57

                                        Cher Damien,

                                        Je, Pascal Hilout, né Mohamed, co-rédacteur de Riposte Laïque et co-auteur du livre "Les dessous du voile" (qui a beaucoup de succès), voudrais aussi que le combat laïque critique l’islam=coran+Mahomet afin que ma soeur et concitoyenne musulmane puisse s’émanciper et épouser un Damien sans qu’il n’ait besoin de se convertir et que ce soit nécessaire de lui couper le bout du zizi avant la noce.

                                        Mais cela, vous feignez de ne pas le comprendre et voulez priver les musulmans et leurs concitoyens français de critiquer cette autre religion. Comme si elle vous était et nous était encore étrangère !

                                        Raté ! Mon prophète est aussi digne de la Une des Charlie Hebdo et autres journaux iconoclastes. C’est de cette manière que nous autres musulmans, nous nous intégrerons dans la normalité républicaine et c’est ainsi que vous ne pourrez plus nous garder dans la couveuse de la République et ne plus nous jouer la pleureuse de Bretagne sur le sort des pôv pitis misilmans ! Nous n’avons plus besoin de protecteur, cher concitoyen.

                                        Alors je vous pose la question : c’est fini l’hypocrisie, oui ?!


                                        • Mr Sparkle Mr Sparkle 13 juillet 2009 18:15

                                          Je rejoins certains lecteurs sur le terme de « laïcard » qui porte intrinsèquement en lui une stigmatisation très négative qui nuit - je le pense - au propos que défend votre article.

                                          Je serai plutôt d’accord avec un certain point : à notre époque le mouvement laïc aurait dû se fondre dans la société pour mener d’autres combats. Le problème, c’est que cette dissolution en peut être effective que si la laïcité est effectivement assurée...ce qui ne me parait pas vraiment être le cas ! Alors que la Constitution le prohibe, l’état ou les collectivités financent des écoles religieuses, des lieux de cultes ou des piscines où l’on applique la séparation hommes/femmes ! La pression de la communauté juive portant sur le procès de Fofana est telle que l’affaire va être rejugée !
                                          Ce triste constat explique en partie pourquoi le mouvement est toujours nécessaire, la France est plus que jamais soumise à la pression des lobbies religieux ! Et ce discours biaisé et « politiquement correct » est désormais largement intégré dans les médias bien-pensants...

                                          C’est pourquoi il faut continuer de se battre ! Encore et encore...


                                          • pigripi pigripi 13 juillet 2009 18:56

                                            @Mr Sparkle

                                            La pression de la communauté juive portant sur le procès de Fofana est telle que l’affaire va être rejugée !

                                            Vous mélangez financement des lieux de culte et protestation contre l’indulgence de la justice vis à vis d’un meurtre antisémite.
                                            Aviez-vous protesté lorsque les amis de l’assassin de Sohane brûlée vive avait manifesté leur indignignation devant sa condamnation bien méritée ?
                                            Avez-vous protesté lorsque le père d’Amer Butt ce musulman qui a mis le feu à Chaharazad, l’handicapant à vie a dit à la presse que la condamnation de son criminel de fils était trop lourde ?
                                            Etes-vous choqué par les manifestations actuelles voulant faire pression sur le justice en prétendant que le jeune homme pendu dans sa cellule était victime de bavures policières alors que DEUX autopsies n’ont pas révélé de traces de coups et protestez-vous contre ce lobby maghrébin arabo-musulman ?

                                            Oui, je soutiens les gens épris de justice, communauté juive ou pas, qui demandent la révision des condamnations, en dessous du réquisitoire, des assassins de Ilan Halimi.

                                            Tout d’abord, aux dires des enquêteurs, une trentaine de personnes étaient au courant de la séquestration du jeune homme. Seulement 27 ont été inculpées et deux blanchies. Il y a eu indulgence avant même le procès.

                                            Cette trentaine de personne a eu 24 jours pour réfléchir, pour s’indigner, pour tenter de libérer Ilan ou de prévenir la police ou d’exprimer leur désaccord. 24 jours, ça laisse quand même le temps de se poser des questions quand on a un cerveau !

                                            Leur silence criminel, leur passivité coupable, leur lâcheté sont autant de comportements inciviques et, pour la bonne marche de la société, il est essentiel que leur non assistance à personne en danger de mort soit sévèrement sanctionnée et de manière exemplaire afin de dissuader les plus velléitaires de refaire la même chose sur une autre personne, ici ou ailleurs.

                                            Ilan aurait pu être sauvé si une seule personne sur une trentaine avait prévenu les autorités. Et qu’on ne me dise pas qu’elles étaient terrorisées car, sur 24 jours, soit plus de 3 semaines, même quand on est surveillé par les caïds, on trouve toujours un moment pour téléphoner ou envoyer une lettre anonyme sans se faire remarquer.

                                            Nous n’avons malheureusement pas d’autres outils que la prison pour mettre à l’écart les gens dangereux et punir les criminels et c’est le seul moyen de les mettre en face des atrocités qu’ils ont commises en espérant que ça serve d’exemple aux candidats au crime.


                                            • karquen karquen 13 juillet 2009 22:04

                                              La laïcité est l’ensemble des actions protégeant la Liberté, l’Egalité et la Fraternité.
                                              Effectivement elle ne doit favoriser - à mon sens - aucunes religions particulières et lutter contre les sectes et sectarismes.
                                              Aujourd’hui nous adaptons cette laïcité à de nouveaux enjeux d’avenirs, à de nouvelles technologies comme l’internet et ses forums, Agoravox aussi !

                                              La Laïcité, c’est d’abord une histoire d’éducation de tous.
                                              La Laïcité comme la sociabilité s’apprend dés le plus jeune age à l’école !
                                              Il semble malheureusement que cette éducation ait été abandonnée depuis les années 80, au profit d’une élite bénéficiant de larges avantages, et l’éducation nationale qui se débrouille avec 40 élèves par classe et un irrespect total des profs...

                                              La Laïcité est le plus génial des moteurs d’intégration pour donner une chance à tous.
                                              Dommage que les médias et les politiciens parlent tant de « communautés » qui est strictement l’inverse d’une République Laïque ; l’inverse d’une société où tous le monde porte le nom de « Français » Noir, jaune et blanc unis pour la protection de nos sens du commun.


                                              • jujubes 13 juillet 2009 23:10

                                                j’avais pendant quelques temps quitté « riposte laïque », ayant l’impression que ses membres marchaient sur une corde raide et franchissaient parfois la ligne blanche .
                                                mais juste une petite question : doit-on renoncer à des années de conquêtes féministes, à des années de lutte, et tolérer le machisme et l’homophobie qui règnent dans les « quartiers » ?
                                                toute religion qui nous ramène en arrière doit être combattue, quelle qu’elle soit .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès