Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Roselyne Bachelot et la diversion des « débats de société »

Roselyne Bachelot et la diversion des « débats de société »

« La ministre des Solidarités, Roselyne Bachelot, a annoncé mardi avoir demandé au Premier ministre François Fillon que le terme de « mademoiselle » disparaisse des documents administratifs au profit du seul « madame », au nom de l’égalité entre les sexes. »

Source : http://www.francesoir.fr/actualite/societe/madame-ou-mademoiselle-bachelot-s-en-mele-157246.html

Il y a quelque chose de très incomplet – et donc de très révélateur – dans la « réflexion » de Mme Bachelot.

1)- D’une part, Mme Bachelot oublie que « Monsieur » signifie « Mon Sieur » ou « Messire », c’est-à-dire « Mon Seigneur » et que « Madame » signifie « Ma Dame », c’est-à-dire « ma maîtresse » = « la femme de mon maître », du latin « domina ».

Ces dénominations remontent au Moyen Âge où elles étaient utilisées par les paysans ou manants lorsqu’ils s’adressaient au seigneur possesseur de la terre où ils travaillaient.

A l’âge classique, elles furent étendues plus globalement à l’ensemble des nobles et le titre de « Monsieur » fut spécifiquement utilisé pour désigner le frère aîné du roi. Puis, tout au long du XVIIIe siècle, le titre de « Monsieur » et « Madame » fut utilisé de plus en plus largement dans la bourgeoisie, afin de copier les usages de l’aristocratie.

Il y a donc dans ces dénominations de « Monsieur » et « Madame » une origine servile qui n’avait pas échappé aux révolutionnaires de 1789 qui voulurent en interdire l’usage et leur substituer les appellations de « citoyen » et « citoyenne ». Utilisé aussi en opposition au titre de « sujet » (du roi), ce terme de « citoyen » retirait aux civilités toute idée de soumission ou de hiérarchie. La « Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen » adoptée le 26 août 1789 ne connaît ainsi que des « hommes libres et égaux en droits » appelés « citoyens » et non pas « messieurs dames ».

2)- D’autre part , Mme Bachelot feint de croire que les formulaires administratifs portant la case « Mademoiselle » seraient des formulaires inquisitoriaux sur la vie privée.

C’est évidemment faux puisque les mêmes formulaires demandent, si nécessaire, le statut matrimonial (marié, célibataire, divorcé) dans des cases à la suite. D’ailleurs, toute femme est libre, dans ce genre de formulaire, de cocher la case « Madame », même si elle n’est pas mariée.

En outre, la société française est beaucoup plus attentatoire à la vie privée dans des domaines bien plus sérieux : prolifération des caméras de surveillance, intrusions dans la vie privée avec Internet, les paiements des cartes bancaires, etc.

Ce que ne voit pas Mme Bachelot, c’est que la case « Mademoiselle » des formulaires est un reste de galanterie qui remonte au XVe siècle : le terme apparut à l’époque comme un titre donné à des femmes de haute condition, et spécifiquement à la fille aînée des frères ou des oncles du roi (on se rappelle la fameuse « Grande Mademoiselle » Anne Marie d’Orléans, petite-fille d’Henri IV, cousine germaine de Louis XIV et princesse la plus riche de toute l’Europe).

Tout comme la civilité « Madame », la civilité « Mademoiselle » fut ensuite étendue à des femmes nobles non titrées puis à des bourgeoises, et l’opposition entre « madame » (= femme mariée) et « mademoiselle » (=femme non mariée) n’apparut qu’à la fin du XVIIe siècle.

En d’autres termes, l’emploi de « Mademoiselle » dans les documents administratifs n’est qu’une courtoisie, que certaines femmes trouvent ridicule, c’est exact, mais que d’autres femmes apprécient encore (il semble que ce soit le cas de Martine Dumay-Griesner). Pourquoi faudrait-il absolument priver ces dernières de cette tradition ?

3)- Enfin, Mme Bachelot oublie que le fait qu’une femme se fasse appeler du patronyme de son mari n’est qu’un usage, qui ne correspond pas à un changement juridique puisque le patronyme d’un bébé de sexe féminin lui reste juridiquement lié de la naissance au décès, sauf décision de justice spécifique (demande de changement de nom).

Notons que cet usage est aussi contestable que celui de « Mademoiselle » puisque l’on ne voit pratiquement jamais de mari se faire appeler du patronyme de leur femme.

Dès lors, puisque Mme Bachelot s’offusque que la dénomination de « Mademoiselle » serait une atteinte à la vie privée, nous sommes fondés quant à nous à nous offusquer qu’elle nous impose de savoir que Roselyne Narquin, née le 24 décembre 1946 à Nevers, se soit mariée avec un M. Bachelot. C’est sa vie privée et nous n’avons aucune envie de la connaître.

CONCLUSION

Pour détourner l’attention du peuple français de la gravité de la crise tous azimuts dans laquelle la France s’enfonce, Mme Bachelot lance un débat polémique artificiel sur un prétendu sujet de société.

C’est sans doute un « ballon d’essai », pas pas si anecdotique que cela : comme le Système va tout faire pour empêcher, une nouvelle fois, les Français de s’intéresser au fond des choses lors de l’élection présidentielle de 2012, il est à prévoir que les ténors de l’UMP et du PS, d’un commun accord, vont s’ingénier à lancer des débats de diversion, dits de « société ».

Parmi ceux-ci, on peut d’ores et déjà prévoir que la suppression de la case « Mademoiselle » dans les formulaires administratifs va rejoindre la liste des « sujets de société » déjà très utilisés à cette fin lors des élections précédentes : féminisation des mots « ministre », « ambassadeur », etc. ; euthanasie ; mariage gay et homoparentalité ; vote des immigrés aux élections locales ; port du foulard islamique dans la rue ; etc..

Tous ces sujets ne sont pas tous sans intérêt, bien sûr. Mais s’ils sont mis sous le feu des projecteurs avant chaque élection, c’est parce qu’il s’agit de débats-leurres, dans lequel tous les partis admis sur les grands médias se complairont avec avidité. Le rôle de ces débats n’est pas de résoudre les problèmes abordés mais de diviser férocement les Français, au point qu’ils en oublient de s’intéresser à la dictature rampante qui s’installe en Europe et au pillage en cours de leur patrimoine national par une oligarchie menée par Goldman Sachs.

Bien joué, n’est-ce pas ?

S’agissant de Mme Bachelot, il faut simplement lui répondre que sa remise en cause d’une tradition aimable, qui remonte à « l’amour courtois » du Moyen Âge, ne saurait s’arrêter en chemin.

Sauf à ce qu’elle se contente d’une protestation très « petite-bourgeoise », Mme Bachelot doit aller au bout de ce qu’elle dénonce au nom d’une analyse étymologique et d’usages qu’elle réprouve.

Si Madame Bachelot exige de supprimer la case « Mademoiselle », il faut alors logiquement :
- qu’elle exige aussi l’interdiction des civilités « Monsieur » et « Madame »,
- qu’elle exige leur remplacement par les termes « Citoyen » et « Citoyenne »,
- qu’elle exige aussi l’interdiction de l’usage qu’une femme porte le nom de son mari,
- qu’elle exige en conséquence de se faire appeler « Citoyenne Narquin »,
- et qu’elle se mette en charge d’appeler les occupants de l’Elysée « Citoyen Sarközy de Nagy Bocsa » et « Citoyenne Bruni ».

Citoyen ASSELINEAU


Moyenne des avis sur cet article :  4.78/5   (108 votes)




Réagissez à l'article

60 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 17 novembre 2011 09:19

    Bonjour, François.

    100 % d’accord avec cet article et ses conclusions. Bachelot ne met en avant ce combat dérisoire que pour mieux amuser la galerie dans le but de masquer les carences et les errements du pouvoir sarkozyste.


    • Furax Furax 17 novembre 2011 16:08

      Bien sûr Fergus !
      Je me fous éperdument des « problèmes soulevés pat Bachelot »
      Ce qui me préoccupe, c’est que personne ne meure dans ce pays parce qu’il n’a pas les moyens de se soigner.
      Que personne (c’est une promesse faite il y a peu) ne dorme dans la rue.
      C’est que personne n’ait faim.
       Pendant que les gorets du Fouquet’s se gavent !

      Alors, ministre Bachelot., ça suffit.
      Je ne dirai ni madame, ni mademoiselle.
      Parce que je n’ai rien à voir avec vous, ça me ferait bien mal !
      Je dirai ministre Bachelot pour deux raisons :
      -qui dit ministre dit « portefeuille ». C’est bien pour ce portefeuille que vous êtes là vous et vos semblables. Vous êtes parasites à vie et même de père en fille. Avec NKM vous êtes la parfaite illustration de ces tribus de suceurs de sang.
      -je dis ministre pour vous identifier. Tous. Tous ceux qui ont eu des respousabilités dans ce pays depuis le départ du général De Gaulle. On vous retrouvera. Tous. Depuis Giscard et Chirac, en passant par Delors et Rocard. Vous n’aurez plus de retraite. Plus la peine, puisque vous serez tous logés aux frais de la princesse. Le petit dernier a fait construire des milliers de places de prison ? Vous allez les inaugurer. Nourris, logés blanchis à l’oeil !
      Et quand un de vous passera l’arme à gauche, vous ou un banquier, ou une quelconque mère Parisot, on organisera un apéro face-book géant parce que l’air sera plus respirable !


    • bigglop bigglop 17 novembre 2011 18:34

      Bonsoir à tous,

      Ca y est !!!! J’ai trouvé où sont passés tous les vaccins H1N1, non utilisés.
      C’est la gente dame Narquin qui s’est shootée avec dans une « salle de shoot ».
      Si vous regardez bien le blanc de l’oeil torve et jauni, la peau qui se parchemine, les trismus des lèvres, l’inconséquence de ses propos, elle est atteinte par la maladie de Creutzsfeldt-Jacob ou encéphalopathie spongiforme bovine.

      Finalement, pourquoi ne pas s’appeler « camarade », tout simplement


    • Maurice Maurice 17 novembre 2011 09:23

      Inventer des faux problèmes pour les résoudre, faire croire que les choses avancent. Abandonner l’essentiel pour le futile. Propaganda...
      Encore une fois vous tapez dans le mille...
      Peut être pouvez vous rajouter le MOX à votre liste, non pas que le sujet ne soit pas digne d’intérêt, mais il va prendre une bonne partie de la journée, alors qu’ENFIN LeMonde a écrit un article sur GSachs en page 2 de son édition d’hier, et le débat n’est en aucune façon relayé dans les médias...
      Continuez votre travail citoyen Asselineau. Juste une question : pourquoi ne pas vous allier avec des gens comme Cheminade et Dupont Aignan ? (même si je sais ce que vous pensez pour ce dernier, vous ne le jugez pas sincère ?)


      • Maurice Maurice 17 novembre 2011 09:40

        Je complète ma question : pourquoi ne pas faire une sorte de Comité de Salut Public contemporain ? Vous défendez globalement les mêmes idées, et avez la même ligne directrice. L’impératif d’efficience devrait vous pousser à vous rapprocher non ? L’union fait la force non ? La stratégie de la division sert l’ennemi non ? Vous aurez plus de chance de vous faire connaître tous les trois en vous alliant non ?
        Je pense que en 1793 la Gironde et la Montagne ne s’aimaient guère, mais n’ont ils pas pour un temps privilégié la République au détriment de leur personne ?


      • HerveM HerveM 17 novembre 2011 09:41

        A tout prendre, autant s’allier avec Mademoiselle Le Pen...


      • gorgonzola 19 novembre 2011 03:20

        @Maurice : très bonne question !
         
        En effet tu n’es pas le premier à penser « qu’il faudrait » que les parti DLR, FN et UPR fusionnent (en gros les partis dits « souverainistes »). D’ailleurs certains n’ont pas attendu, ils ont envoyés des courriers à NDA et au FN et F. Asselineau de son côté avait même proposé en direct à la radio une alliance au président du M’PEP...
         
        Sais-tu ce que les intéressés ont tous répondu ? Je te laisse deviner ;)
         
        Puisque les dirigeants ne veulent pas s’associer c’est à nous de le faire et l’UPR est le seul mouvement politique qui peut servir de terrain neutre pour ça (le FN est stigmatisé et DLR ne veut pas sortir de l’UE). La stratégie de l’UPR est donc la bonne, C’EST A NOUS de nous rassembler parceque cela ne dépend que de nous... Comme dit l’autre : si tu veux construire un mur n’attend pas que ce soit ton voisin qui te le fasse, tu risques d’attendre longtemps...


      • gaspadyn gaspadyin 17 novembre 2011 09:25

        Bien vu, Monsieur Asselineau !

        Il apparait que les tzarkocrates ont aussi appris des socialeux en initiant de faux débats, des « sujets de société » à défaut de vouloir énoncer clairement nos maladies et les thérapies possibles compte tenu des médicaments dont nous disposons ; il conviendrait aussi de ne pas oublier le savoir-faire et la détermination du medicus.

        Merci pour vos articles !


        • Aldous Aldous 17 novembre 2011 09:51

          Comme je l’ai déjà expliqué, les tentatives régulières de réchauffer la polémique féministe autour de sujets futiles est une tactique de division du peuple et de diversion du débat.

          Bachelot qui a dilapidé comme personne l’argent du contribuable aurait dût démissionner après le scandale des vaccins de la grippe A.

          Je ne sais si elle est une demoiselle mais ce qui est certain c’est qu’elle n’est pas une dame : Elle n’a ni honneur ni crédibilité.


          • QUE ELLE FERME SA« GUEULE »

            CETTE GRANDE LOBBYSTE DES PHARMACIENS.....ET DES LABOS ...PIRE QUE BERTRAND

            UN BEBE DE SDF EST MORT SOUS LA TENTE...DANS LE 75016 ET ELLE A GASPILLE 2 MILLIARDS EN 2010 AVEC LE VACCIN GRIPPE H1N1 SAURA T ON UN JOUR COMBIEN DE COMMISSION ELLE A TOUCHE..
            NOTRE MINI EMPEREUR.A DEPENSE 36000 EUROS PAR CHAMBRE POUR LE G20 A CANNES


          • Yvance77 17 novembre 2011 09:56

            Bonjour M. Asselineau (et les autres)

            Tiens en voilà une bonne blague, et qui ne devrait pas être une découverte. Tout l’art de l’UMP(S) va consister à mettre un voile pudique sur le règne catastrophique de notre monarque Pipole 1er !

            En cela, Bachelot est dans le bon tempo. Et, je prends les paris avec qui veut, que tous les autres incapables, qui ont eu des ministères, vont s’employer dans le même sens.

            Car, pour celui qui a deux neurones connectés sait que rien ne peut venir au secours des gouvernement Fillon.

            La bonne question à se poser est : « qu’ont ils vraiment réussi ? ».

            Je laisse le soin à lerna de répondre, même lui on ne l’entend plus soutenir notre nabot !!! C’est un signe qui ne trompe pas !

            Le deuxième étage de la fusée sera de tout mettre sur le dos de la crise. Et là, comment il pourra nous expliquer qu’il n’en est pas responsable ? Ce sera cocasse car la politique dont il s’inspire en est la cause directe. J’en salive d’avance.

            Puis le dernier étage (si ce n’est pas suffisant) sera de faire un plan média sur le bon papa à Giulia qu’il est. La France des cons ne pourra pas mettre dehors un si bon père de famille !!!!

            A peluche


            • Aldous Aldous 17 novembre 2011 10:01

              Au passage il faut voir comment les « féministes » d’ozer-le-feminisme et des chiennes de garde prennent les femmes pour des débiles.

              http://www.dailymotion.com/video/xlb3yg_madame-mademoiselle-clown_news

              Extrait :

              « Je beugue... J’en sais rien... c’est trop compliqué... ouin... Je préférerais avoir une case... voilà » (en montrant son front) une seule... comme ça. Ben Madame... comme ça c’est plus simple."

              Au moins on est éclairé sur le fond du problème : D’après les féministes, mesdames, il vous manque une case.
               


              • Reptilia Reptilia 17 novembre 2011 15:51

                Quand je vois ces « féministes » par exemple s’indigner devant une affiche qui dénonce la femme-objet, et donc qui combattent ce qui va dans leur sens au lieu de l’appuyer... Je crois qu’elles se foutent littéralement du monde. C’est assez énorme. Les féministes sont dépourvues d’encéphale.
                [ Source : http://www.youtube.com/watch?v=TQG0gr2ZpHc&feature=related ]


              • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 17 novembre 2011 10:03

                Voilà l’Europe sauvée du désastre économique et de la catastrophe politique grâce à cette mesure courageuse ! 


                • Aldous Aldous 17 novembre 2011 10:05

                  Vous oubliez de préciser que ça va enrayer le réchauffement climatique qui était largement dût à l’élévation de température das le cerveau des femmes françaises devant le choix de la case à cocher...


                • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 17 novembre 2011 10:14

                  Excellent article qui, par son élégance formelle et son exactitude sur le fond, sert mieux la langue française que les sottises linguistiques de la citoyenne Narquin. 


                  • Aldous Aldous 17 novembre 2011 10:18

                    Monsieur Asselineau (si du moins vous êtes personnellement derrière cette signature), c’est très sympa d’être didactique sur les stratégies bouffonnes de la classe politique aux affaires, mais il ne suffit pas d’avoir raison.

                    Quelle stratégie proposez vous pour que les démocrates réels reprennent pied et dégagent ces pantins ?

                    Le peuple a commencé à réagir en 2005 avec le référendum.
                    Les politiques eux attendent leur bonne fortune personnelle.

                    Nous sommes en 2011, les banquiers ne se cachent plus, ils gouvernent.

                    Le Canard Enchainé publie un article sur la loi Pompidou et son lien avec la dette, le roi est nu et alors ?

                    L’opinion ne se laisse plus berner par le clivage gauche/droite et donc ?

                    Qu’attendez vous pour constituer un front démocratique ?

                    Où sont les Comités de Salut Public ?

                    L’autre jour Dupont Aignan nous expliquait qu’il était la personnalité qui devrait présider un tel rassemblement. Bonne chance pour réunir avec un tel discours.

                    Avec un tel état d’esprit, les Bachelot et consorts n’ont guère de soucis à se faire.

                    Arretez de vous regarder le nombril que diable !


                    • gorgonzola 19 novembre 2011 03:28

                      Vous n’êtes pas le premier à suggérer l’idée d’un front démocratique. D’ailleurs certains n’ont pas attendu, ils ont envoyés des courriers à NDA et au FN et F. Asselineau de son côté avait même proposé en direct à la radio une alliance au président du M’PEP...
                       
                      Savez-vous ce que les intéressés ont tous répondu ? Je vous laisse deviner ;)
                       
                      Puisque les dirigeants ne veulent pas s’associer c’est à nous de le faire et l’UPR est le seul mouvement politique qui peut servir de terrain neutre pour ça (le FN est stigmatisé, quand à DLR et les autres, ils ne veut pas sortir de l’UE). La stratégie de l’UPR est donc la bonne, C’EST A NOUS de nous rassembler parceque cela ne dépend que de nous... Comme dit l’autre : si tu veux construire un mur n’attend pas que ce soit ton voisin qui te le fasse, tu risques d’attendre longtemps...


                    • morice morice 17 novembre 2011 10:28

                      signé Asselineau, qui n’est pas au FN car il n« a pas trouvé la porte, mais ça ne saurait tarder...


                      S’agissant de Mme Bachelot, il faut simplement lui répondre que sa remise en cause d’une tradition aimable, qui remonte à « l’amour courtois » du Moyen Âge, ne saurait s’arrêter en chemin.
                      reste plus qu’à appreler la LePen mademoiselle LePen ?

                      allez une bonne nouvelle :

                       »On rame avec les signatures« . Les proches de Marine Le Pen l’avouent à demi-mot. Alors que la présidente du Front national se maintient à un niveau élevé d’intentions de vote, ce qui fait d’elle le potentiel »troisième homme" de 2012, elle risque de se heurter à un obstacle : les parrainages de 500 élus nécessaires pour se présenter à la présidentielle. Les signatures devront être présentées le 16 mars prochain, au plus tard.

                      La Marine, pas si FN que ça ?

                      Hier soir, sur le plateau du Grand Journal, Maitre Kiejman, l’un des avocats de Jacques Chirac, a abordé le thème de la personnalité de Marine Le Pen. Il a qualifié cette dernière de « fausse dure », expliquant qu’elle avait aidé de nombreux sans papiers à être régularisés durant ses débuts d’avocate.

                      Interrogé par Michel Denisot et Jean-Michel Apathie, l’avocat a déclaré : « La seule manière de descendre Marine Le Pen, c’est de révéler qu’elle a beaucoup de cœur car quand elle était jeune avocate et qu’elle était commise d’office pour des étrangers en menace d’expulsion, je peux vous dire qu’elle se battait comme une folle pour qu’on n’arrive pas à les expulser ! Il faut la démolir par sa faiblesse, elle est une fausse dure ! »

                      Monsieur Kiejman s’est-il laissé aller à un petit mensonge rhétorique, ou bien ses propos proviennent-ils de faits avérés ? Si ces déclarations sont exacts, il pourrait s’agir d’un sacré caillou dans le soulier de Marine Le Pen accusée par toute une frange de son parti de faire du FN « light ». Celle qui triomphe depuis quelques jours grâce aux sondages la donnant numéro un pour les prochaines présidentielles pourrait déchanter si sont éléctorat apprenait qu’elle s’est battue pour obtenir des papiers à différents clandestins. Paradoxalement, cette information pourrait continuer à populariser une Marine qui bénéficie déjà d’une image plus humaine que sont père et qui parvient presque à dédiaboliser le parti.

                      Cette synthèse est au coeur des enjeux stratégiques de Marine Le Pen : conserver l’électorat classique du FN qui n’apprécie guère les compromis mous tout en élargissant au grand public la popularité du parti d’extreme droite, ce qui suppose d’éviter les sorties trop choquantes.

                      Marine Le Pen parviendra-t-elle a sortir vainqueur de ce dilemme ? Seul l’avenir nous le dira.


                      • Capone13000 Capone13000 17 novembre 2011 12:18

                        @morice

                        C’est une obsession chez vous de vouloir assimiler François Asselineau et l’UPR au FN où alors vous êtes en service commandé ?

                        Je crois que vous avez du oublié de lire cet articles par exemple : http://www.u-p-r.fr/actualite/france/compere-melenchon-et-commere-le-pen

                        François Asselineau est le premier à dénoncer les manoeuvres du FN.

                        Informez vous ca fera du bien à la communauté.


                      • Yohan Yohan 17 novembre 2011 12:24

                        Momo, c’est un obsessionnel, il voit des FN partout et surtout, par son intolérance légendaire, il contribue à en fabriquer... des gratinés. C’est à croire qu’il bosse pour Marine smiley smiley


                      • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 17 novembre 2011 13:51

                        « signé Asselineau, qui n’est pas au FN car il n »a pas trouvé la porte, mais ça ne saurait tarder..."


                        Je me suis arrêté là, pas la peine d’aller plus loin quand ça commence avec une telle ânerie.  smiley

                      • djanel Le viking- djanel Le viking- 17 novembre 2011 15:52

                        Ce Morice, je vais me le scalper.


                        Primo dans ce commentaire je ne reconnais pas le style habituel de Morice. Je soupçonne qu’il y ait plusieurs personnes à rédiger sous ce pseudo. Morice est donc un faux nez.

                        Cette attaque ressemble beaucoup quant à la manière de vouloir faire feu de tout bois à celle-ci : « L’antifasciste  » Boutoleau et la très américanophile « Professor » Guyet. Je ne dis pas que Morice soit cette mégère mais qu’il sort de la même école ou qu’il poursuit le même but de discréditer les opposants. Jadis on appelait ce genre énergumène des jaunes. Cette expression désignait ces syndicalistes qui tout en faisant croire qu’ils défendaient les ouvriers, travaillaient en réalité pour le patronat pour saper les mouvements ouvriers et nuire à leurs intérêts.

                        Secondo Morice attaque systématiquement toutes les personnalités de gauche ayant une influence sur l’opinion publique qui ne soit pas de son parti pris en les traitant de fasciste, de négationniste, d’être des frontistes ou même pire des nazis, des antisémites etc....

                        Tierço, Morice est un lâche quand il a usé tout son répertoire d’insultes et qu’il n’a plus d’arguments il fuit le débat.

                        Dans cette polémique que j’entretenais avec lui, Morice par manque de courage avait mis un lien pour me faire lire un article du monde qui puait la manipulation.

                        C’était le portrait d’un Kadhafi ignoble qui par son pouvoir dictatorial aurait enlevé à ses parents une petite fille mineure. Il l’aurait par la suite droguée avec de la cocaïne jusqu’à frôler l’overdose. Il buvait de l’alcool et il aurait forcé la jeune fille à en faire autant. Il aurait menacé de mort ses parents pour les réduire au silence....en bref l’addition était longue sur ses abus sexuels . On ne pouvait pas être plus méchant que Kadhafi

                        Trop dur pour lui, il n’a jamais su répliquer à mon commentaire.

                        Morice la guerre entre-nous est déclarée.


                      • La Botte secrète 17 novembre 2011 19:47

                        Vous êtes un phénomène de foire morice, je me gausse à chacune de vos contributions.

                        Le FN n’a absolument rien à voir avec cette article mais il faut quand même que vous la rameniez avec vos turpitudes.


                      • Kevorkian 17 novembre 2011 22:50

                        Quand je lis vos interventions Morice et qu’ensuite je lis « prof d’histoire au collège pendant 15 ans » je verse une larme pour cette génération perdue. Vraiment, j’ai honte de notre éducation nationale.


                      • PhilVite PhilVite 17 novembre 2011 10:30

                        Citoyenne X, citoyen Y, ça nous a tout de suite un petit parfum de guillotine, non ?
                        Tout à fait dans l’air du temps...
                        Les faux débats sont parfois révélateurs, un peu comme des actes manqués.


                        • efarista efarista 17 novembre 2011 10:31

                          Bachelot !! longue carrière de ministre qui ne sert a rien, mais vraiment a rien !


                          • PAS D’ ACCOIRD ...ELL E SERT...A NOUS FAIRE PERDRE 2 MILLIARDS EN 2010...H1N1

                            COMBIEN A T ELLE TOUCHE DE COMMISSION LA PHARMACIENNE DES LABOS PHARMACEUTIQUES.....6...10%


                          • Traroth Traroth 17 novembre 2011 10:49

                            Cette distinction en « madame » et « mademoiselle » est effectivement anormale, mais ça reste une question insignifiante, et je pense que même les féministes doivent être d’accord avec ça ! Même concernant la question de l’égalité des sexes, il y a des sujets autrement plus importants qui reste sans réponse.


                            • Unghmar Gunnarson Unghmar Gunnarson 17 novembre 2011 13:22

                              « et je pense que même les féministes doivent être d’accord avec ça ! »

                              C’est à l’initiative de deux groupes féministes que ce « débat » est entré dans l’espace public.


                            • Alpo47 Alpo47 17 novembre 2011 11:03

                              Les « idées » de Mme Bachelot .... sont au niveau de l’intellect de Mme Bachelot. Pas vraiment de quoi lancer un débat.
                              Et comme l’auteur et de nombreux intervenants l’ont souligné, il s’agit juste de participer aux « écrans de fumée » qui nous cachent la réalité de la situation d’abord sociale et économique de notre pays : Pillage de notre pays par une petite oligarchie, installation d’une europe fascisante, réduction des libertés, paupérisation générale, prise en main par les banksters ... il faut un gros écran pour cacher tout cela.
                              Et il semble que chaque ministre doive y participer selon ses moyens et capacités. Or, pour ce qui concerne Mme Bachelot ... elle fait ce qu’elle peut.


                              • Gemelion Gemelion 17 novembre 2011 11:52

                                Citoyen ASSELINEAU

                                Bien vu ce billet plein d’humour et de culture, cela change des communications du gouvernement. Justement la dernière de Sarko est assez bonne aussi....

                                Le président Nicolas Sarkozy a déclaré jeudi qu’il n’y aurait "pas de plan social" dans le groupe automobile PSA, lors d’un discours à l’occasion du 3e anniversaire du Fonds stratégique d’investissement (FSI), fonds souverain à la française.

                                Décidément qu’est ce qu’on rigole en ce moment !!!


                                • victor latent 17 novembre 2011 18:48

                                   « Avec Maastricht, on rira beaucoup plus »

                                  Bernard Kouchner (medecin prophète), Tours, 8.9.92


                                • Eric Boizet 17 novembre 2011 11:53

                                  Très intéressant article qui dit des choses très vraies sur les faux débats créés par le Système pour détourner le public des sujets importants, et qui nous apprend plein de choses passionnantes sur l’origine des mots « Madame », « Monsieur » et « Mademoiselle ».

                                  Cela dit, je regrette profondément qu’avec ce genre de faux débats, le Système réussisse également à détourner quelqu’un comme François Asselineau des sujets importants et lui fasse perdre son temps et son énergie à commenter les propos de la mère Bachelot (dans le cas de cette citoyenne, je préfère écrire « la mère », que « Madame »).

                                  En effet, le temps que François Asselineau a consacré à écrire cet article aurait été bien mieux utilisé, et ce à quelques mois de la présidentielle, à rédiger un message à l’attention de gens qui sont EN CE MOMENT en train de se battre (ou se débattre) contre les attaques du Système via son bras armé, l’Union européenne.

                                  Parmi ces gens, il y a, par exemple (mais les exemples ne manquent pas...), les marins de la société Sea France qui seraient sans doute très réceptifs aux révélations et aux analyses de François Asselineau :
                                  www.leparisien.fr/economie/seafrance-liquidation-ou-reprise-le-tribunal-tranche-cet-apres-midi-15-11-2011-1721235.php ?xtor=EREC-109----573268@1

                                  Se faire connaître auprès des gens qui sont, en ce moment et en France, en lutte pour la survie de leur emploi ou de leur activité professionnelle, en rédigeant des communiqués à leur attention, serait certainement plus efficace pour assurer la montée en puissance de l’UPR qu’écrire des articles savants sur les origines des mots « Madame », « Monsieur » et « Mademoiselle »...


                                  • Atlantis Atlantis 17 novembre 2011 15:19

                                    « le Système réussisse également à détourner quelqu’un comme François Asselineau »

                                    Le système comme vous dites a anticipé l’éclatement européen. Et a placé des pions pour récupérer la situation si (quand) cela arrive(ra). Je dis bien DES et pas un, François n’est pas le seul.
                                    La spécialité de François c’est l’économie et un peu son histoire contemporaine. Or je n’ai toujours pas entendu François parler de monnaie exclusivement liquide basée sur du métal précieux. De l’interdiction des activités financières. De l’abolition des subventions/niches fiscales/exonérations/taxes réduites (abolition des privilèges quoi, appelons les choses par leur nom ...).
                                    Et puis, quitte à parler de société, autant aborder les problèmes de fond. De consultation du peuple régulièrement (tous les 3 mois au moins, sur une question de fond proposée alternativement par des élus et par des pétitions). De formattage scolaire. De propagande téléviciée. etc.

                                    En fait, un tel candidat vous n’en entendrez pas. Trop dangereux de donner le pouvoir au peuple (*). François préfère réagir aux leurres lancés dans l’actualité (même si c’est pour préciser aussitôt, noyé dans le texte, que c’est un artifice) plutôt que d’attaquer sur les vrais fondamentaux. Syndrôme de ceux qui se présentent mais font tout pour ne jamais être élus.

                                    * faut avoir l’envergure de napoléon pour faire cela. Même De Gaulle s’y serai pas risqué.


                                  • gorgonzola 19 novembre 2011 03:35

                                    @Atlantis : hé bien rendez-vous donc en décembre pour le programme complété de l’UPR sur son site u-p-r.fr


                                  • fred74 fred74 17 novembre 2011 12:00

                                    Bonjour,

                                    Dialectique ou pas, Mademoiselle ou Madame, monsieur, on est en 2011, et Madame Bachelot ou mademoiselle, franchement , qu’es ce que cela peu faire (pour ne pas dire les choses autrement) .
                                    Qui peu encore croire, au débat d’idées ( les francais bien sur !!! pardis) qui a écrit que plus personne n’y croyé ??? 
                                    QUelque lignes plus haut ..
                                    Sarko nous amuse, les rouges déguisés en vert, Hollande, s’il veut devenir presidenciable dois impérativement agir comme tel...écouter les lobby. Point sinon...
                                    Les lepennistes, et bien eux, qu’ils se demerdent, aprés tout personne ne les écoutes,,,
                                    Et puis commes les choses sont parti et que tous on eu des consignes, les signatures risquent durent à obtenir....démocratie...quel vilain mot...
                                    16 % pour la lepen, merde, si Hollande passe, on dira qu’une parti des electeurs frontiste ont voté pour eux, c’est de leur faute aprés tout..
                                    EH, oui, les frontiste voteront Hollande,, car la stratégie doit aller jusqu’au bout...
                                    Sarko doit être ballayé quelque soit le candidat restant...
                                    Et je ne pens pas faire une grosse erreur....


                                    • bernard29 bernard29 17 novembre 2011 12:22

                                      Attention, les projets de Madame Bachelot commencent toujours par des petits riens et finissent par chiffrer en milliards d’euros. Vigilance..


                                      • Yohan Yohan 17 novembre 2011 12:25

                                        Bachelot, le ministre qui coûte à la France, c’est sûr. Pour faire des éconnomies, mieux vaut se passer de ce genre de Ministre touche à touche, touche à rien


                                        • ZenZoe ZenZoe 17 novembre 2011 13:32

                                          1) Pour en revenir au fond de l’affaire : je pense que l’idée de Bachelot est bonne. Deux cases au lieu de trois sont amplement suffisantes sur les formulaires. Ce n’est même pas complètement au nom d’une quelconque égalité hommes-femmes en ce qui me concerne, c’est plutôt en vue de simplifier. On pose beaucoup trop de questions qui n’ont aucun rapport avec la choucroute sur les formulaires. Moins il y en a, mieux ce sera. Par contre, dans les commentaires, je n’ai pas encore vu un argument convaincant pour garder cet anachronisme.
                                          2) Bachelot : ben oui, elle est nulle, fayote, hypoccrite et nous a coûté très cher, ça n’empêche pas que son idée est bonne. De même qu’on n’est rarement bon 100% du temps, on n ’est pas sot 100% du temps non plus.
                                          3) D’autres sujets plus importants : alors ça, ça me sidère comme argument. Il faudrait donc arrêter toutes affaires cessantes de réfléchir et proposer des solutions à d’autres choses que la crise et le chômage ? On n’irait pas loin.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès