Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Roselyne Bachelot : le prix de la santé n’est qu’un problème de (...)

Roselyne Bachelot : le prix de la santé n’est qu’un problème de concurrence

La ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, a estimé mardi 29 juillet sur France Inter qu’un assuré peut changer de mutuelle ou d’assurance santé privée si celle-ci augmente ses tarifs pour compenser l’instauration en 2009 d’une nouvelle taxe au profit de la Sécurité sociale.

"Il n’y a aucune raison que les organismes complémentaires augmentent les cotisations. Nous sommes dans un système de libre concurrence. Et d’ailleurs, si vous notez que votre organisme complémentaire augmente ses cotisations, vous avez toute possibilité de vous tourner vers un autre assureur complémentaire", a-t-elle répondu à la question d’un auditeur - Source Nouvel Obs.

Sachez Madame que cela peut avoir des conséquence financières encore plus dramatiques en fonction de l’âge des assurés ! Mais cela semble vous avoir échappé. De plus, avez-vous le moindre pouvoir pour empêcher quelque augmentation que ce soit. Votre répartie Madame la ministre sonne comme celle de Marie-Antoinette déclarant : "Ils n’ont pas de pain, qu’ils mangent de la brioche".

Les assureurs lorsqu’ils s’expriment sur le sujet sont d’un tout autre avis que la ministre : "Il n’y a pas besoin de taxe pour comprimer les bénéfices, la concurrence s’en charge", argumente Stéphane Lecocq, directeur technique santé chez AXA France, il prédit que "le secteur répercutera cette taxe sur la facture du client ". Et craint une baisse de la qualité des contrats souscrits ... /...Source Les Echos.

La Mutualité française qui fédère la grande majorité des mutuelles santé en France et qui compte actuellement 18 millions d’adhérents (environ 6 Français sur 10) a exprimé son désaccord :

"La Mutualité française n’approuve pas la mise en place d’une contribution supplémentaire qui pénalise lourdement les mutuelles". "Mais, conscientes des difficultés de leurs adhérents et soucieuses de préserver leur pouvoir d’achat", les mutuelles appartenant à cette fédération promettent qu’elles "mettront tout en oeuvre pour atténuer les effets" de cette nouvelle taxe.

La Mutualité française va tenter "de ne pas répercuter cette mesure sur les tarifs des cotisations cette année", a déclaré Jean-Pierre Davant dans une interview accordée à RTL : "Notre souci majeur est de faire en sorte que les adhérents ne soient pas pénalisés. L’an prochain, nous verrons si c’est possible."

Cette année, certaines mutuelles disposent de marges de manoeuvre car elles ont mis en réserve des fonds destinés à répondre aux nouvelles exigences européennes en matière de sécurité financière. "Mais une fois que les mutuelles auront payé ce milliard d’euros à la Sécu, elles n’auront plus de marge", a prévenu Jean-Pierre Davant sur France 2. "Cette situation était malheureusement prévisible. Nous avions dit, par le passé, que la réforme de l’assurance maladie de 2004 ne permettait pas de gérer un système de santé moderne. Heureusement, les mutuelles sont mieux gérées que la Sécurité sociale !". - Source Mutualité française.

A la fin d’un communiqué de presse de l’Associated Press, la Mutualité française précise "La Mutualité française veillera à ce que ces mesures soient concrétisées dans la loi de financement de la Sécurité sociale de 2009", mais "dans le cas contraire elle s’engage à mobiliser les 38 millions de Français qui lui font confiance, pour dénoncer ce qui n’aurait été alors que la mise en place d’un nouvel impôt".

Première semonce ?

Nous ajouterons que les Mutuelles (les vraies) ne font pas de bénéfices, mais redistribuent leurs résultats positifs auprès de leurs adhérents. Ce qui signifie une ponction "complémentaire" sur l’argent des adhérents.

Et hop, un p’tit coup de plus dans le pouvoir d’achat !

A gauche, nous avons trouvé intéressant de donner le point de vue d’une élue qui est aussi pharmacienne comme la ministre, Catherine Lemorton.

Catherine Lemorton, députée de Haute-Garonne, a tenu à marquer son désaccord profond avec les annonces faites par les ministres de la Santé et du Budget, Roselyne Bachelot et Eric Woert, le 28 juillet au soir, concernant le redressement des comptes de la Sécurité sociale. En effet et selon la députée socialiste de Toulouse “les deux propositions retenues, à savoir le « reversement » d’une taxe de la part des organismes complémentaires et le « forfait social » provenant des revenus de l’intéressement et de la participation, vont une nouvelle fois amener à grever le pouvoir d’achat des Français.”

Pour la députée, par ailleurs pharmacienne, la conséquence de la mesure annoncée par Roselyne Bachelot est toute tracée. “Comment” souligne Catherine Lemorton “les organismes complémentaires ne vont-ils pas répercuter cette mesure, dont on ne sait pas si elle sera ponctuelle ou pérenne, sur leurs assurés quand 1 milliard d’euros (pour 2009) leur sera ponctionné ?”

“Les appels de Mme Bachelot et de M. Woerth pour « qu’ils fassent leurs meilleurs efforts pour ne pas répercuter cette contribution » pourraient prendre un tour comique s’il ne s’agissait de la santé et du porte-monnaie des Français, notamment les plus modestes”, a souligné Catherine Lemorton.

Par ailleurs, la députée Lemorton a tenu à mettre en perspective cette annonce estivale touchant à la Sécurité sociale des Français en ces termes : “Comment cautionner un gouvernement qui ne fait rien pour taxer les stock-option, qui accorde des cadeaux fiscaux records aux plus riches et qui, en contrepartie, va ponctionner les salariés intéressés aux bénéfices de leur entreprise ?” Source Toulouse 7 News.

Nous ajouterons que la vieille méthode qui consiste à faire passer des textes concernant TOUS les Français entre les mois de juillet et août est des plus méprisables. Mais Mme Bachelot est tellement pressée... de se rendre dans le village VIP des JO de Pékin que rien ne peut lui gâcher... son bonheur.

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.84/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • Jean Claude BENARD Jean Claude BENARD 31 juillet 2008 11:58

    Lerma es tu la ?


    • Trashon Trashon 31 juillet 2008 12:15

      non il n’est plus remboursé...


    • foufouille foufouille 31 juillet 2008 12:29

      il parti cree un vrai site de soutien a nagui bocsa. en tant que surhomme, il en a pour 6 mois........


    • clostra 31 juillet 2008 13:21

      Vopus avez fini de l’asticoter !


    • foufouille foufouille 31 juillet 2008 12:32

      vu que pour bachelot changer de mutuelle est facile........... ca montre qu’elle a tjrs ete riche

      perso vu les pblemes de sante que j’ai eut.....meme pas la peine. en plus les medecins sont trop faineant.......


      • tvargentine.com lerma 31 juillet 2008 13:35

        "Il n’y a aucune raison que les organismes complémentaires augmentent les cotisations. Nous sommes dans un système de libre concurrence. Et d’ailleurs, si vous notez que votre organisme complémentaire augmente ses cotisations, vous avez toute possibilité de vous tourner vers un autre assureur complémentaire"

        OUI,entièrement d’accord ;car le coté "mutuelle,nous on fait pas de bénéfices" c’est prendre les gens pour des cons.

        Il y a bien longtemps que les mutuelles ont des fonctionnements d’entreprises et dégagent d’énormes bénéfices,qu’ils se dépêchent de placer dans l’immobilier ou comme le Conseil Regional de Jean Huchon en obligation !

        "La Mutualité Française n’approuve pas la mise en place d’une contribution supplémentaire qui pénalise lourdement les mutuelles".

        Franchement,je suis mort de rire quand j’entend cela et il fait être un tenant du TSS pour ne pas percuter ! 

        Notre ami Responsable Web-Marketing écrit quelques choses d’encore plus drôle  

        "
        Nous ajouterons que les Mutuelles (les vraies) ne font pas de bénéfices mais redistribuent leurs résultats positifs auprès de leurs adhérents. Ce qui signifie une ponction "complémentaire" sur l’argent des adhérents.’

        Vite ami gauchistes,envoyez vos pièces jaunes à ces povres mutuelles qui n’ont plus d’argent 

        Nous sommes un peu dessus de votre culture d’entreprise et de connaissance de ce milieu mon cher
        Jean Claude,car c’est un monde qui sait très bien planquer le pognon et faire croire aux naifs qu’il n’y a rien à voir dans les bilans

        Vous concluez enfin par "Nous ajouterons que la vielle méthode qui consiste à faire passer des textes concernant TOUS les français entre les mois de juillet et août est des plus méprisables"

        Ce qui est méprisable c’est votre méconnaissance des entreprises et du bizness des mutuelles qui brassent des milliards d’euros et que vous déformez une bonne mesure de justice sociale dans une société d’économie de marché qui doit obliger les mutuelles à ne pas se mettre d’accord pour se partager un gateau mais à faire jouer la concurrence

        C’est le même plan que le téléphone voici quelques années sur les ententes illicites aux détriments des consommateurs





         


        • Jean Claude BENARD Jean Claude BENARD 31 juillet 2008 14:54

          Mon cher Lerma

          En plus d’être sot, vous écrivez n’importe quoi. Vous ne connaissez rien du statut mutualiste que vous associez à l’extrème gauche ce qui signifie selon vous que 6 français sur 10 sont de dangereux gauchistes.

          Gauchiste également le frère du Président qui est à la tête d’une institution de prévoyance ?

          Quant à mon métier que vous aimez railler régulièrement, il prouve la faible capacité que vous avez à développer un seul argument personnel. J’ai à un moment souhait être grossier dans ma réponse puis je me suis dit qu’on ne pouvait avoir de réaction qu’envers des gens qu’on estime ou déteste.

          Vous, Lerma je vous ignore. C’est d’ailleurs ce que tous les commentateurs devraient faire à votre égard.

          Vous n’êtes qu’un tout petit troll qui essaye d’exister en rêvant à la possibilité qu’un jour le Guines Book puisse homologuer le nombre de billevesées que vous aurez déposé sur Agoaravox.

          Bonne semaine


        • Gabriel Gabriel 31 juillet 2008 15:42

          Bonjour,

          Serait-il possible que l’état rembourse l’argent qu’il doit à la sécurité sociale ? Exemple (les augmentations successives des taxes sur les alcools et les cigarettes prévues pour combler le déficit et jamais reversées)
          Je ne parle évidement pas des cotisations que l’état pour certains contrats ne c’est jamais acquitté.
          Il est étonnant que ceux qui font les règles ne se les appliques à eux même


        • millesime 31 juillet 2008 16:54

          le sage ne dit pas ce qu’il sait...le sot ne sait pas ce qu’il dit... ! (pensée turque)


        • JPL 1er août 2008 15:11

          à Gabriel

          Serait-il possible que l’état rembourse l’argent qu’il doit à la sécurité sociale ?

          Dans votre inventaire vous avez oublié l’essentiel, un grand nombre d’exonérations de cotisation sociales ont été décidé, telle pour favoriser telle clientèle, telle autre pour supposément favoriser l’emploi dans les PME, celui de jeunes etc.
          Ces exonérations pèsent au bas mot 2,5 milliards d’euros
          Mais il est évidemment plus urgent de piocher 1 milliards dans les caisses des mutuelles que de lui rembourser comme promis dans les lois et décrets correspondants les cotisations non perçues.....


        • al38 31 juillet 2008 15:07

          On peut en effet faire jouer la concurrence sur les complémentaires santés et quitter sa mutuelle si elle est trop chère, mais malheureusement on ne peut pas quitter la sécu !!
          Ce Leviathan digne du soviétisme coute toujours plus cher, rembourse de moins en moins bien et est toujours aussi déficitaire.
          Halte à l’acharnement thérapeutique, il faut euthanasier la sécu et tout transférer sur les assurances privées (comme c’est le cas en Suisse ou aux Pays Bas). Le pouvoir d’achat et la santé des français ne s’en porterait que mieux.


          • Trashon Trashon 31 juillet 2008 15:23

            Comment peut on croire, qu’en rajoutant la rémunération d’actionnaires aux dépenses de santés, notre pouvoir d’achat augmentera ?

            En ne prenant pas d’assurance maladie ?


          • al38 31 juillet 2008 15:34

            Et les mutuelles, elles ont des actionnaires ??
            Il y a des mutuelles qui font complémentaire santé aujourd’hui. Si demain on libéralise l’assurrance maladie, elles seront toujours là.


          • jp 31 juillet 2008 16:07

            la loi FILLON de 2003 a créé la cotisation obligatoire à une mutelle collective d’entreprise.....j’ai subi cela il y a un an. Soit je ne choisi plus ma mutuelle, soit j’en paye deux...... 
            et elle dit que je pourrai éventuellement changer de mutuelle si je la trouve trop chère ??????


            • jp 31 juillet 2008 16:12

              OU DOIS JE COMPRENDRE QUE POUR CHOISIR LIBREMENT ( ET OUI, LIBREMENT....) MA MUTUELLE JE DOIS PERDRE MON EMPLOI ?????


              • TSS 31 juillet 2008 16:32

                @lerma est une entité etonnante ,une fois il parle de lui(elle) à la 1ère personne du pluriel,une fois il parle de

                lui(elle) au feminin !!bizarre ,vous avez dit bizarre !!

                je pense simplement que c’est un groupe d’affidés UMPistes qui par leurs propos attirent les gens

                lucides(donc ne soutenant pas sarkho) ce qui leur permet de relever les adresses IP pour le grand fichage

                national !!


                • MagicBuster 31 juillet 2008 16:45

                  Entendu au bistrot ce midi
                  "Le seul truc qui est certain c’est qu’il y a plus de gens qui vivent du cancer que de gens qui en meurrent."

                  Si c’est pas magnifique comme commentaire ça .... .


                  • millesime 31 juillet 2008 16:52

                    ni l’industrie pharmaceutique, ni les médecins ne sont concernés par cette enième réforme.. !
                    (continez surtout de consommer braves gens.. !)

                    et pourtant !

                    - les médecins si prompts à être solidaires quand il s’agit de leurs rémunérations...un sacré corporatisme...n’ont plus du tout cette même solidarité quand il s’agit de dire NON à un patient qui veut tel ou tel produit, une cure ou un arrêt maladie...là c’est du chacun pour soi et le tiroir caisse avant tout.
                    jusqu’à preuve du contraire ce n’est tout de même pas le patient qui tient le stylo .. !
                    il suffit d’écouter un pharmacien ( quand on en connait certes,commenter parfois) des ordonnances ou figurent 6 voir 7 ou 8 produits... ! ils sont eux mêmes impressionnés. (ils ne sont pas prêts à "consommer" eux... !).


                    - les hopitaux : j’ai été hospitalisé il y a quinze jours et l’on m’a fait différentes prises de sang pour analyse, juste avant c’est dire en date du 1er juilet j’avais par l’intermédiaire de mon médecin traitant fait des analyses, que j’avais avec moi lors de mon hospitalisation (8 jour plus tard donc) , j’ai signalé les avoir avec moi, mais pas valables, se sont d’autres analyses, alors qu’au moment des résultats il s’agissait bien des mêmes paramètres. (que d’exemples je présume).


                    - quant à l’industrie pharmaceutique, inutile de d’épiloguer, les écrits sont multiples, si on y touche les dirigeants menaceront de licencier.

                    dans deux ans tout au plus une nouvelle réforme avec à la clé une nouvelle augmentation des cotisations pour les assurés.. !


                    • Pourquoi ??? 1er août 2008 07:51

                      Je n’ai pas connaissance d’un "essai comparatif" entre les diverses mutuelles existantes.

                      Ce serait intéressant de comparer tarifs, remboursements, et indices de satisfaction des usagers en toute transparence. Car pour le moment, c’est un peu la bouteilleà l’encre.

                      Ce serait un boulot autrement plus constructif pour les sbires de Bachelot d’établir ce comparatif , au lieu de ses creuser les méninges à toujours imaginer un moyen supplémentaire de nous pomper la moëlle


                      • Gabriel Gabriel 1er août 2008 10:30

                        Bonjour,

                        Létat à prit la décision de ne plus rembourser plusieurs centaines de médicaments pour leur inefficacité.
                        Ces médicaments ont été jusqu’à présent remboursés par l’état et vendu par les laboratoires pour leur
                        efficacité. Qui ment ? Si c’est les laboratoires qui ont vendus des produits inefficaces l’état doit leur faire un procès pour récupérer l’argent encaissé par ces labo, non ? Bizarre ............


                        • millesime 1er août 2008 12:01

                          lu sur Boursorama : rubrique "immobilier- forum"
                          écrit par pseudo : bankrut
                          "j’aime bien mes clients médecins"
                          Ils bossent beaucoup, mais comme je vois leurs comptes tous les jours, je peux affirmer qu’ils ne sont pas pris à la gorge financièrement.
                          les pharmaciens, radiologues,ophtalmo,dentistes et généralistes que je connais sont tous millionnaires en euros à 45 ans.
                          je ne pense pas que revaloriser les consultations soit vraiment indispensable et urgent..
                          Ils se gavent, ils ont bien raison puisque tout le monde les aime.
                          alors vive la consultation à 35 euros, et au diable le trou de la Secu .. !
                          La santé n’a pas de PRIX... !
                          (non sans une certaine pointe d’humour peut-on dire)


                          • chmoll chmoll 1er août 2008 12:43

                            bach’lot pour dire ça, et pisser dans un violon c la mème chose

                            s’k quand t’étais petite,(j’me d’mande si ta grandis d’ailleurs) t pas tombée de ton vélo la tète en avant ?

                            pasque pour sortir la vanne que ta sortie,faut pas ètre mental’ment équilibré

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès