Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Royal, à gauche toute !

Royal, à gauche toute !

Royal : à gauche toute ! Le 6 février, Ségolène Royal réunissait ses supporters à la Halle Carpentier dans le 13e à Paris. Elle s’est livrée à un grand virage sur son aile gauche, oubliant au passage son engagement de ne pas attaquer le camp d’en face.

medium_20070207.FIG000000201_27364_3-1.jpg
Au pays de la langue politicienne, Ségolène Royal s’est lancée hier soir dans un exercice de recadrage. Distancée dans les sondages, menacée, au centre par Bayrou, à gauche par Bové et Besancenot, elle s’est livrée à un pur exercice de politique langagière, dans le droit fil de la culture mitterrandienne, le talent et la finesse en moins. Elle a voulu montrer que Sarkozy n’avait pas le monopole de la nation, et a durci le ton contre « ceux d’en face, à droite, et de leurs relais dans les médias [qui] m’avaient déjà congédiée ». Or le moins que l’on puisse dire, c’est que les médias la traitent bien, même si certains d’entre eux émettent des doutes sur son positionnement.
Répondant implicitement aux conseils de Laurent Fabius (absent hier soir) de « gauchiser » son discours, elle a attaqué tous azimuts. Reprochant à la droite une proximité avec l’Ancien Régime et le suffrage censitaire, l’intention d’imposer une oligarchie, de « désigner entre eux, loin d’un peuple imprévisible, un candidat, bien à l’abri des risques du suffrage universel ». La candidate socialiste s’en est prise à l’argent avec virulence, reprenant le mot de François Mitterrand sur « l’argent qui corrompt », elle l’a modernisé et un peu exagéré en dénonçant «  le profit facile, les profits rapaces, les profits fainéants  ». Dominique Strauss-Kahn, démocrate-social et ami des banquiers, a dû apprécier... Face « au conglomérat de la finance et des médias », elle s’est présentée comme la candidate « du peuple » qui veut incarner « le changement politique » et « la révolution démocratique en marche ».

Opération premier tour
Alors bien sûr, c’était un meeting où il y avait, comme toujours, une majorité de militants. La candidate a voulu faire un discours de mobilisation et de rassemblement avec en point de mire le premier tour, pour ne pas laisser l’extrême gauche occuper le terrain. Et ne pas laisser à François Bayrou la critique des médias... Mais là où on tombe dans la caricature, c’est dans une dénonciation très années 1970 des pouvoirs de l’argent et de la finance. Plusieurs candidats se sont montrés critiques contre les mouvements financiers et l’arrogance des grands patrons. Mais tout le monde sait également que la mondialisation a imposé ses règles libérales, et qu’à moins de vivre au Vanuatu, on en subi les conséquences.
Quant à incarner une « révolution démocratique en marche », on ne voit pas bien ce que les réunions participatives apportent de révolutionnaire... La plupart des participants étant préoccupés par le chômage, le pouvoir d’achat et les retraites, donc très égocentriques. Ce qui ne peut donner que des propositions populistes et démagogiques. Alors au-delà de l’exercice de tribune, indispensable alors que la campagne électorale commence à s’emballer, on attend les vraies propositions de Ségolène Royal avec impatience. Rendez-vous dimanche, donc. Car la vraie inquiétude de l’état-major socialiste réside dans les résultats du premier tour. Soit Ségolène Royal inverse la tendance dans les quinze jours qui viennent, soit elle continue de baisser et ne verra peut-être même pas le second tour. Après Jospin en 2002, absent hier soir d’ailleurs, cela ferait désordre au Parti socialiste. D.A.


Moyenne des avis sur cet article :  3.54/5   (178 votes)




Réagissez à l'article

171 réactions à cet article    


  • Depi Depi 9 février 2007 10:40

    Merci D. Artus,

    Vous venez de nous révéler enfin le rêve secret de Ségolène Royal : Participer à Koh-Lantah !

    Apparemment son changement de cap a toutefois été approuvé par 56% des militants PS. Alors comme ils sont souvent à l’inverse de la tendance des électeurs de gauche. Ca promet.


    • (---.---.12.18) 9 février 2007 11:10

      Entre choisir une personne qui va à KOH LANTA et une personne qui est obligé de préparer sa visite à ARGENTEUIL (vous savez la banlieue) car il en a peur, il y a peut -être un troisième choix : La personne qui va tenir une réunion à Mantes la Jolie devant 250 mères de famille


    • Depi Depi 9 février 2007 11:25

      Ahah, vous êtes très drôles.

      Quelle visite politique n’est pas préparée ?

      Demandez donc à votre idole comment ils se sont arrachés les cheveux pour préparer leur visite aux Antilles.

      Merci pour le fou rire.


    • seb (---.---.12.18) 9 février 2007 11:28

      La personne qui va tenir une réunion à Mantes la Jolie devant 250 mères de famille

      Ce n’est pas Madame ROYAL mais monsieur BAYROU smiley


    • Depi Depi 9 février 2007 11:34

      Dommage, j’aurais bien vu Royal devant 250 mères de famille, mais elle aurait sans doute pas été crédible j’avoue.

      Au temps pour moi.

      En même temps c’est ce soir, donc normal, devant 200 mères de famille.

      Vive le thème : « Maman : Avenir de notre pays »


    • dégeuloir (---.---.105.96) 10 février 2007 02:32

      article sans aucun intérét si ce n’est du partisanisme... !!!mettez-y un peu plus d’imagination ,ça sent la soupe réchauffée.....du reste cela ne sert pas du tout NS et lui cause du tort....continuez vous étes trop nuls..... smiley.


    • (---.---.38.189) 9 février 2007 11:10

      Logique, elle a perdu du terrain en restant en dehors de la campagne pendant trop longtemps, préférant aller dire des sornettes à l’étranger.

      Dès lors, elle s’est laissée enfermer par Sarko qui a habilement manoeuvré vers le centre gauche pour certaines de ses propositions, lui coupant l’herbe sous le pied.

      Sa chute dans les sondages l’a mise en porte à faux avec son propre parti qui refuse la dissidence. Les simulacres de consultation participative n’y changent rien et ne lui donneront aucune légitimité car ce n’est que subterfuge.

      Pour ne pas être marginalisée, elle est à présent obligée d’aller à canossa en revenant dans la droite ligne socialo communiste, et en draguant l’électorat immigré et ses nombreux supporters : métissage de la France, repentance pour l’Algérie, régularisation des sans papiers etc

      Si elle parvient à rassembler les suffrages :

      - des gauchistes purs et durs qui ne rèvent que de « prendre l’argent là ou il se trouve » comme disait Marchais,

      - ceux des millions d’immigrés qui ne rèvent que de coloniser le pays comme l’avait annoncé le président Boumedienne en 1974,

      - ceux enfin des DOM TOM qui veulent que l’on décuple l’assistanat financier en direction des îles,

      elle a une bonne chance d’arriver au deuxième tour.

      C’est sa dernière chance et elle va la jouer à fond. On parie ?

      Pauvre France, en danger de ressembler bientôt au Mali !

      Si elle passe, beaucoup de ceux qui le peuvent intellectuellement ou techniquement vont vite préparer leurs bagages et aller voir ailleurs où la vie est plus supportable.


      • Pelletier Jean Pelletier Jean 9 février 2007 15:31

        « Pauvre France, en danger de ressembler bientôt au Mali ! »

        C’est ainsi que vous signez l’idéologie à laquelle vous appartenez celle du mépris, de la haine, du racisme et autres avanies...

        Moi je trouve que le Mali est un beau pays ne vous en déplaise !!! et amitiès à tous les maliens, s’ils passent par ici et qui se sont sentis insultés à juste titre par vos propos outranciers


      • Pelletier Jean Pelletier Jean 9 février 2007 15:35

        Et pour « déranger » (je veux rester poli) voilà le message que je passe et je vous convie tous à être présents et à juger sur place.

        Chers Gem et Patrick vous êtes les bienvenus et nous pourrons ainsi poursuivre nos échanges de vive voix.

        Ce dimanche, à 14 heures, se tiendra la grande réunion publique autour de Ségolène Royal ouverte à tous les Français au Parc des expositions de Paris-Nord Villepinte (Hall 5) - RER B.

        Nous vous invitons à participer à cette réunion publique, assister à ce moment clé de la campagne.

        N’hésitez pas à inviter vos amis, vos proches, vos connaissances et à diffuser cette invitation.

        A dimanche !

        Accès :

        L’aéroport de Roissy Charles de Gaulle : à 5 minutes Gare TGV Roissy Charles de Gaulle : à 3 minutes Des TGV de toute provenance arrivent directement à la gare TGV de Roissy Gare RER « Parc des Expositions » sur le site (ligne B) 15 000 places de parking


      • (---.---.7.126) 9 février 2007 18:00

        Mieux vaut alors, M Pelletier aller vivre au Mali que de l’importer en France, car on ne veut pas de celà, sauf les traitres à la Nation de votre espèce.

        Allez donc au Mali ou chez ses voisins, et vous en reviendrez vite si vous n’êtes pas bouffé avant par la vermine.


      • (---.---.38.189) 9 février 2007 20:58

        Pelletier, va donc faire ton prosélitisme salarié pour ton camp de communistes ailleurs.

        Va donc dans les pays que tu aimes tant pour attirer leur ressortissants ici. Ce sera ta meilleure expérience car eux n’ont pas de pitié pour les petits blancs comme toi. Ils les mangent tout cru smiley


      • (---.---.27.246) 10 février 2007 11:40

        Si elle s’entête à faire du « Programme Commun » sans le dire et à jouer les procureurs contre le « mur de l’argent »,en faisant en faisant fi des conclusions des merveilleux débats participatifs elle retombera à l’étiage normal et sociologique du PS c.à.d. 18 à 22% au premier tour.Ce qui mécaniquement mettra BAYROU à 15/17% voir plus et Buffet ou le Facteur à 5/6%. Et dans ce cas la présence au second tour devient aléatoire. Elle est prise au piège.


      • (---.---.183.17) 10 février 2007 16:32

        Pelletier « traite à la nation » Monsieur XXX facho facho facho heureusement que l’abolition de la peine de mort a été abolie et son abolition en passe d’être inscrit dans la constitution ... car avec des gens aussi dangereux que XXX le pire serait à prévoir !!!


      • Pelletier Jean 10 février 2007 16:58

        @actias,

        des racistes partout ? mais oui il y a même ici, mais j’ai rarement rencontrè un raciste qui se l’avouait, c’est intrésinque à leur nature profond. Il y a à la rigeuer les fachos qui l’avoue...


      • Pelletier Jean 10 février 2007 17:00

        @cher XXXX

        J’ai cru lire : "Pelletier, va donc faire ton prosélitisme salarié pour ton camp de communistes ailleurs. Va donc dans les pays que tu aimes tant pour attirer leur ressortissants ici. Ce sera ta meilleure expérience car eux n’ont pas de pitié pour les petits blancs comme toi. Ils les mangent tout cru "

        je prends plaisir à vous relire mot à mot. ous devez être très vieux ou très con, car heureusement que votre mode de pensée et de langage appartiennent à un autre temps


      • dégeuloir (---.---.130.98) 11 février 2007 17:45

        Le libéralisme

        Plus qu’une théorie politique le libéralisme est également une conception économique de la gestion de la production et de l’organisation des rapports sociaux qui en découlent. Issu de la montée en puissance de la bourgeoisie à la fin du dix-huitième et au début du dix-neuvième siècle, la théorie libérale s’oppose clairement aux conceptions féodales et proclame que tous les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit. Elle fait de l’idée de liberté politique(entendue comme liberté d’expression) ainsi que de l’idée de liberté économique (entendue comme liberté de jouissance de sa propriété) le cœur de sa réflexion politique. Les théoriciens du libéralisme développent également une conception de la société où l’homme est représenté comme une simple individu séparé des autres individus. Ses intérêts sont conçus comme antagonistes avec ceux des autres hommes. La compétition est ainsi comprise comme le mode général de gestion des rapports humains : la concurrence universelle comme le seul mode possible d’existence. Attachée à l’idée de liberté mais pas à celle « d’égalité fondée sur le partage des ressources existantes », le libéralisme est très favorable aux personnes qui ont un capital à faire fructifier mais très défavorable à ceux qui n’ont rien et qui sont obligés de vendre leur force de travail dans des conditions misérables. La justification qu’elle apporte aux contradictions produites par le « marché libre » tend de ce point de vue à en faire le pur et simple reflet idéologique du capitalisme. On peut dire en ce sens du libéralisme politique qu’il est le reflet du libéralisme économique qui n’est rien d’autre que l’organisation capitaliste de la production. Il est à noter également que de nos jours et depuis la révolution française, le libéralisme va de pair avec les conceptions républicaines. Très critiqué par Marx ainsi que par les révolutionnaires du dix-neuvième et du vingtième siècles, le libéralisme est aujourd’hui présenté comme le meilleur système économique et politique existant mais pour combien de temps ?

        La sociale démocratie ou libéralisme social ROYALE/BAYROU

        Les représentants de la sociale démocratie se présentent comme les défenseurs d’un système politique et économique qui serait la synthèse des revendications sociales des communistes et de celles des libéraux en matière économique. Ils affirment qu’il est possible de concilier les intérêts du marché et de ceux qui possèdent la réalité des moyens de production avec ceux des salariés et des citoyens les plus pauvres. C’est autour de l’idée d’une redistribution partielle des richesses qu’ils fondent leur croyance en un système social relativement équilibré : les riches étant censés partager une part de leur richesse avec les pauvres pour que ceux-ci ne se montrent pas trop violents, ni ne se révoltent. Issue de la dissidence avec les penseurs marxistes et communistes traditionnels, les théoriciens de la sociale démocratie pronent la conciliation et non pas le combat, l’entente plutôt que la lutte. Les grands penseurs de la sociale démocratie (aujourd’hui oubliés) sont des personnes comme Karl Kautsky. Sur le plan économique, John Mayard Keynes est leur grand représentant. Aujourd’hui la plupart des gouvernements européens sont sociaux démocrates sans que pour autant les problèmes liés à la pauvreté, à l’exclusion et à la misère aient été en aucune manière réglés.

        L’ultra-libéralisme SARKOSY

        L’ultra libéralisme représente la version sauvage de la philosophie et du système libéral. Elle ne se contente pas d’affirmer que la concurrence imposée par le marché est saine et qu’elle est favorable à l’épanouissement humain mais elle affirme également que toute politique sociale où toute intervention de l’Etat dans le domaine économique est extrèmement nuisible. Très inégalitaire et source de multiples problèmes sociaux, la théorie ultra-libérale est sans pitié pour les pauvres et les plus démunis. Sa haine de l’Etat comme acteur de la vie sociale n’est rien d’autre que le reflet de son désir de voir augmenter considérablement les revenus des personnes les plus riches (qui ne sont plus taxés dans un univers où l’Etat est réduit à sa portion congrue). Les économistes de l’école de Chicago sont les grands représentants de l’ultra-libéralisme au niveau de l’organisation de la production. Au niveau politique Ronald Reagan aux Etats-Unis et Margaret Tatcher en Angleterre, ont été les grands représentants de l’ultra-libéralisme. Aujourd’hui George W Bush, se fait le porte parole de cette conception de l’organisation économique et politique de la société. Toute l’entreprise de construction de la mondialisation au niveau planétaire repose également sur cette conception du monde avec ce que cela comporte comme renforcement des inégalités et comme capacité d’exclusion, de gâchis sur le plan de l’existence de millions d’êtres humains. UNE TARE COMME L’A ÉTE LE STALINISME ET LE MARXISME ET LES FASCHISMES DE TOUT POIL.....DONT FAIT PARTI BUSCH ET SES COMPÈRES.... smiley


      • Kelsaltan Kelsaltan 9 février 2007 11:11

        Je rappelle, pour compléter ce très intéressant article, que la république de Vanuatu dispose de trois langues officielles et de près de 120 langues « annexes » pour une population de 200 000 habitants, dont l’intérêt pour la politique française et la future élection présidentielle reste très réduit. Ceci expliquant certainement cela.

        Vive le Vanuatu !


        • Thierry D. (---.---.225.45) 9 février 2007 11:25

          Pour qu’il y ait la guerre, la volonté d’UN SEUL camp suffit. Pour qu’il y ait la PAIX, la volonté de TOUS est nécessaire.

          Ségolène Royal a annoncé qu’elle ne souhaitait pas attaquer l’autre camp (en pensant notamment aux attaques personnelles). Ca aurait pu inspirer « l’autre camp », qui l’a plutôt pris comme un aveu de faiblesse, et a multiplié les « boules puantes » (parfois quotidiennement !).

          Le paradoxe, c’est que le camp qui attaque le plus est dirigé par un Sarkozy, doux comme un agneau, qui laisse ses porte-paroles et porte-flingues faire le sale boulot. Et quand Ségolène Royal mouille le maillot pour contre-attaquer, c’est ELLE qu’on accuse d’agressivité !


          • Depi Depi 9 février 2007 11:27

            De chaque côté, ils se tirent dessus mais les candidats ne le faisaient pas.

            Dorénavant, Marie-Ségolène a ouvert les hostilités.


          • Pelletier Jean Pelletier Jean 9 février 2007 15:27

            Cher thierry,

            désolé que votre post ait été « plié », mais agoravox est surfréquenté par la droite et l’extrême droite.

            bien sûr que vous avez raison...

            Et je republie , comme rédacteur d’Agoravox il sera plus difficile de plier mon/votre post :

            Commentaire de Thierry D. :

            Pour qu’il y ait la guerre, la volonté d’UN SEUL camp suffit. Pour qu’il y ait la PAIX, la volonté de TOUS est nécessaire. Ségolène Royal a annoncé qu’elle ne souhaitait pas attaquer l’autre camp (en pensant notamment aux attaques personnelles). Ca aurait pu inspirer (...) [Afficher tout le commentaire] Pour qu’il y ait la guerre, la volonté d’UN SEUL camp suffit. Pour qu’il y ait la PAIX, la volonté de TOUS est nécessaire. Ségolène Royal a annoncé qu’elle ne souhaitait pas attaquer l’autre camp (en pensant notamment aux attaques personnelles). Ca aurait pu inspirer « l’autre camp », qui l’a plutôt pris comme un aveu de faiblesse, et a multiplié les « boules puantes » (parfois quotidiennement !).

            Le paradoxe, c’est que le camp qui attaque le plus est dirigé par un Sarkozy, doux comme un agneau, qui laisse ses porte-paroles et porte-flingues faire le sale boulot. Et quand Ségolène Royal mouille le maillot pour contre-attaquer, c’est ELLE qu’on accuse d’agressivité !


          • Depi Depi 9 février 2007 15:41

            Pas mal d’utiliser sa condition de rédacteur pour republier un commentaire replié car il sera plus difficile de vous replier vous.

            Vous n’avez pas à manquer de respect au lectorat d’AgoraVox juste parce que vous pensez que vous êtes plus intelligents que les autres.


          • Pelletier Jean Pelletier Jean 9 février 2007 16:17

            @Thierry,

            je n’ai jamais laissé entendre cela... je trouve simplement injuste que ce post ait été replié, tout cela parceque la majorité des intervenants du moment est de droite, je vois et je lis des posts « assez ignobles » qui pour autant ne sont pas repliès. oui j’utilise cette technique, elle en vaut bien d’autre bien plus honteuse.

            bien à vous tout de même.


          • meddoc (---.---.88.137) 10 février 2007 01:14

            la pÔÔÔvre mais c’est son mode de fontionnement !! seduire en jouant la victime. si elle mouille son maillot comme tu le dit c’est qu’elle a soit une bande de branquignolle a ses cotes (ce qui augure mal de l’avenir si elle atteind cette fonction ) soit son entourage n est pas convaincu ce qui est plus probable et essaye de lui plomber sa campagne ou de la laisser se plomber seule ce qu’elle semble savoir faire avec beaucoup de professionnalisme ( les sousmarins nucleaire etant tout de même la meilleure) A voir si les propositions fiscales phares,completement demagogiques car surement inapplicables et profondement debiles de dsk ne sont pas un ou plusieurs coups de couteaux dans le dos. sur ce coup je ne suis pas sur qu’elle va apprecier dêtre une vrai victime. attendons la suite.


          • gem gem 9 février 2007 11:27

            Bon soyons optimistes :

            le PC disparait, bouffé par sa gauche. Le PS se décale vers la gauche, à la place du défunt PC. L’électorat de gauche modéré, consterné, se retourne vers Bayrou, qui lui-même « tope » le deal : l’UDF bascule au centre-gauche, sans se renier pour autant. Et on se retrouve, enfin, avec une configuration politique comme on en voit partout en Europe

            * une gauche PS héritière du PC, anti-capitaliste, protectionniste, marginale (modèle « Fabius relooké ») ( * une gauche modérée (Bayrou relooké + DSK qui le rejoint), franchement capitaliste mais dans un objectif social * une droite modérée, faisant des concession sociale pour tenir l’essentiel * une droite nationaliste, anti-européenne

            La clef de voute, c’est DSK : s’il basculait vers l’UDF MAINTENANT, avec ses troupes et un deal avec Bayrou, Bayrou dépasserait probalblement Royal, forçant les autres forces de gauche à se rallier à lui, tout en gardant une base suffisante à droite pour gagner. Pas très plausible, évidemment : trop risqué pour lui, il a passé trop de temps au PS, le gauchissement de Bayrou est trop récent, etc. C’est une idée de joueur, pas une hypothèse réaliste


            • D. Artus D. Artus 9 février 2007 11:34

              En effet, vous avez raison ce serait de la politique fiction. D’autant que DSK rêve de mettre la main sur le PS si Ségo est battue. Mais il est sans doute plus proche de Bayrou que de Hollande.


            • Anthony Meilland Anthony Meilland 9 février 2007 11:44

              @Gem

              Où est la droite modérée ?

              J’espère que tu ne classe pas Sarkozy et sa bande dans la ce terme. Merde alors, Chirac va se retourner dans sa tombe !!


            • (---.---.38.189) 9 février 2007 11:45

              A gem,

              Ce serait effectivement leur seule chance d’en sortir victorieusement après l’erreur colossale du choix de leur candidate.

              Cependant ce n’est pas possible car ils seraient obligés de s’inféoder à Bayrou, donc de se marginaliser alors qu’ils sont le deuxème parti de France.

              Il ne leur reste plus qu’à la jouer avec les immigrés et les DOM TOM, c’est leur dernière chance et ils l’ont compris. Jacky et Ségo ont d’ailleurs débuté à cet égard leur offensive.


            • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 9 février 2007 11:45

              DSK ne sera jamais président, il faut qu’il se fasse une raison.


            • JOV3681 (---.---.102.41) 9 février 2007 14:07

              Parce que selon vous on en est là !

              Une chose est certaine MME ROYAL dans sa dernière réunion a voulu où a cherché à séduire les Jeunes avec un langage et des propos « Jeun’s » .... elle nous aura tout fait ! cette façon de parler est plutot discriminatoire car, si, elle pense que les banlieues ne se reconnaissent que dans ce langage elle se trompe, dans les banlieues on va aussi a l’école et même dans les grandes.... les jeunes de ces banlieues cherchent aussi à s’elever et n’ont pas besoin qu’on s’adresse à eux de cette manière .... mais en français. Quand on pense à ceux qui oeuvrent pour le maintien et le rayonnement de la langue Française en France et à l’Etranger c’est inadmissible, fera t-elle des discours sur ce ton et dans ce style ? Et en plus elle cite HUGO, DE GAULLE .... ils doivent se retourner dans leur tombe.

              Rien à ajouter ....

              « Il n’y a pas de vent favorable à celui qui ne sait où il va » SENEQUE


            • Pelletier Jean Pelletier Jean 9 février 2007 15:20

              @Gem,

              L’éternel Salmigondis !!! heureusement qu’il y a des historiens, des politologues, des économistes pour mettre un peu d’ordre... des intellectuels il n’en reste plus beaucoup, seulement quelques philosophes frayant avec la droite.. en espérant en retirer quelques lumières médiatiques.

              Votre analyse du positionnement du parti socialiste me laisse pantois... tout est bon à droite pour débattre en usant du « discrédit » et non des idées.

              Qui de bien sérieux pourrait croire une seule seconde que le pS de 2007 a repris le positionnement du PC du temps de Georges Marchais.

              Aller faire en tour en province, rencontrez les élus socialistes, des exécutifs régionaux par exemple vous verrez s’ils sont les dangereux terroristes marxisants que vosu agitez à tout rompre.

              Gem, comme Patrick, comme moi sans doute vous êtes trop vieux et vous ne savez plus lire le monde d’aujourd’hui autrement qu’avec vos vieilles lunettes de hier et d’avant hier même, je le crains.


            • dégeuloir (---.---.92.125) 9 février 2007 16:02

              l’autre hypothèse est justement Royal et Bayrou pour un programme....lol....commun,là !ce serait la baraka !! et les larmes de l’UMP....... smiley


            • jujubinche (---.---.162.94) 9 février 2007 17:01

              Et cela ne provoquerait pas forcement les larmes des français par ailleurs.

              Avec des si ...


            • Aérien (---.---.94.219) 9 février 2007 21:52

              royale/bayrou/sarkozy c’est exactement la même chose...

              Mais les temps changent, de nouvelles force de progrès arrivent pour détrôner cette funeste triade. smiley


            • dégeuloir (---.---.8.58) 9 février 2007 23:06

              LES FORCES DE PROGRÈS ?.....lol....ça sonne bien réac et facho !!!!  smiley


            • (---.---.144.163) 9 février 2007 11:35

              Amusant qu’une millionaire qui paye l’ISF en ayant fait fortune dans la politique attaque ainsi l’argent facile. D’ou vient l’argent de Royale, exactement ? Combien d’emplois a t elle créé ? Combien de PIB en plus pour le pays ? Bref, la Gauche caviard dans toute sa splendeur !


              • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 9 février 2007 11:44

                Amusant qu’un millionnaire de droite qui a fait fortune de façon inexplicable fasse croire aux français qu’en travaillant à leur guise, ils pourront gagner plus. Ce millionnaire du 92 veut nous faire croire qu’on est à même de travailler le nombre d’heures qu’on veut. Evidemment, lui il cumule les salaires et peut se permettre de faire des leçons de morale (Il gagne sans rien « foutre » près de 15 euros. En signant des arrêtes, des décrets etc... Le boulot est effectué par les conseillers. C’est beau la morale : monsieur SARKO smiley


                • D. Artus D. Artus 9 février 2007 11:55

                  Pardon mais le problème n’est pas de savoir si Sarko ou Ségo sont millionnaires ou pas, dès lors qu’ils n’ont pas volé d’argent public... Mais plutôt de savoir ce qu’ils préparent si ils sont élus... Cela dit, Antoine, Sarko gagne plus de 15k€ par mois...puisqu’il cumule ses salaires de ministre, député et président du conseil régional d’ile-de-france, plus les dividendes de son cabinet d’avocat...mais encore une fois, ce n’est pas là le problème.


                • Bernard Dugué Bernard Dugué 9 février 2007 12:21

                  Plus 100 000 ou 200 000 euros en droits d’auteur sur les ventes de ses livres mais est-ce bien essentiel, pourquoi l’argent est-il au centre de la campagne ? Question importante


                • monteno (---.---.179.94) 9 février 2007 18:27

                  Refais ton calcul avec les revenus officiels des députés et présidents de région, e, tenant compte des imdemnités non fiscalisées, et de la provision pour attaché parlementaires : Hollande et Royal touchent au bas mot 20 000 € chacun par mois, cela fait 40 000€ /mois pour le couple sans compter les avantages en nature (voyages, véhicules, tel, frais de bouche) !


                • dégeuloir (---.---.92.125) 9 février 2007 21:16

                  200 000 e pour du PQ c’est de l’escroquerie,d’autant plus que le papier n’est pas de la ouate . .....lol.....et lol !!!!! smiley et en plus préfacé par un blaireau de l’extrème droite italienne ,le triste sieur Fini......  smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès