Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Royal, la catastrophe socialiste

Royal, la catastrophe socialiste

Plutôt bien remise de sa « non-victoire », Ségolène Royal a déjà demandé un ticket pour 2012 au Parti socialiste. Les éléphants, pas plus que monsieur Hollande, ne l’entendent de cette oreille, et préfèreraient que la madone du Poitou retourne chez BHL.

A l’origine, le récent « Conseil national » du PS n’avait pour objectif que de clarifier les positions en vue des législatives. L’ordre (juste) du jour : après la débâcle, comment reconstruire pour ne pas enchaîner sur une déroute ? Manque de bol, la perdante du 6 mai dernier ne l’entendait pas ainsi : Ségolène est rapidement montée en chaire pour expliquer qu’après sa splendide campagne elle souhaitait rempiler et mener les éléphants et tous ceux de gauche qui les détestent à la victoire en 2012 ! Ni plus ni moins ! "Il faut que le candidat ou la candidate soit désigné beaucoup plus tôt, qu’il ne soit pas épuisé dans des querelles et conflits internes". Cette phrase est superbe, de la part d’une candidate socialiste tout juste sortie d’une raclée comme rarement la gauche en a ramassé depuis le début de la Ve République. Au moins, on avait déjà pu s’en rendre compte durant la campagne, Ségolène Royal ne manque pas de toupet, sinon d’audace.

Est-ce BHL (dont on sait depuis la « Femme fatale » que c’est le gourou de la gourou) qui lui a soufflé dans un dîner à Saint-Germain d’attaquer ainsi d’emblée de front le PS ? Ou est-ce que c’est une tentative improvisée de la dame de Hollande pour prendre le contrôle du parti à la hussarde ? On peut raisonnablement pencher pour cette seconde hypothèse, tant l’improvisation, l’amateurisme et l’à-peu-près (ce que d’autres appellent « démocratie participative ») semblent être la règle d’or de Royal depuis de longs mois.

Quel est son raisonnement ? Simple : j’ai réuni sur mon nom 17 millions d’électeurs, j’ai ramené des électeurs de gauche aux urnes, et si j’ai perdu c’est la faute des éléphants qui n’ont pas arrêté de me critiquer pendant toute la campagne. Donc, ce n’est pas ma faute, donc je suis légitime, la seule à avoir une chance d’être élue dans cinq ans. Voilà en substance ce que pense, ce que dit Ségolène Royal. Le seul problème, c’est qu’elle est la seule à le penser, la seule à le dire au sein du PS. DSK, lui, le premier d’entre ses ennemis, pense qu’elle est grandement responsable de son échec, que sa politique du flou permanent a fini par égarer les électeurs qui n’ont rien compris à son programme, si programme il y avait, ce dont Strauss-Kahn se permet de douter, parfois à voix haute. Mais Hollande non plus ne soutient pas Royal dans son nouveau combat pour 2012 : pas à l’ordre du jour, pas d’actualité, trop précipité. Hollande, très visé aussi par DSK, qui préfère que le PS, en vue des législatives, maintienne une ligne claire, lisible, en ne mélangeant pas les échéances. Même désapprobation chez Laurent Fabius, qui dénonce les « arrière-pensées » déplacées de certain(e)s. Idem chez Elizabeth Guigou, qui, sur Canal + dimanche, a « salué » le « travail » de Royal avant de préciser que maintenant il fallait « passer à autre chose ».

Personne, en fait, n’a suivi Ségolène dans son envolée, sauf ses lieutenants, qui, pour l’instant, les braises chaudes, la suivent encore sans trop ouvrir les yeux, Bianco, Dray, Montebourg, de plus en plus gênés aux entournures quand même.

Il faut dire que le problème Royal n’est pas mince, pour les socialistes. La dame, bien que défaite (elle préfère parler de « non-victoire »), reste très populaire auprès des sympathisants du parti. L’éjecter comme une malpropre est impensable. De plus, le problème Royal est aussi un problème Hollande : le premier secrétaire, compagnon de la « non-présidente » demeure entre deux chaises, plus proche de la sortie de secours que de celle des artistes. Enfin, quand Royal affirme que pendant la campagne elle a été critiquée à chaque prise de position, elle n’a pas tort. Mais elle inverse les rôles : le problème n’est pas qu’elle ait été critiquée, le problème est qu’elle était effectivement critiquable. Moins pour son incompétence, d’ailleurs, que pour cette espèce de suffisance qui lui faisait prendre ses décisions sans jamais en référer à la rue de Solferino. C’était pas « La France présidente », c’était « Qui m’aime me suive », sans réfléchir, sans poser de questions. De quoi faire barrir le plus rose des éléphants !

L’ennui avec les socialistes, c’est qu’ils cultivent une sorte d’amour-haine envers madame Royal, qui les empêche de la remettre à sa (juste) place. On peut se demander si certains d’entre eux n’espéraient pas qu’après les résultats de dimanche elle se retirerait de la « vie politique » comme son frère de déroute Jospin. Royal vaincue rentrerait dans le rang, on la remercierait et on passerait à autre chose. Manque de pot, et avant même que DSK, le soir du second tour, n’allume les premiers contre-feux, miss Melle était déjà en train de remotiver ses électeurs pour repartir au combat. Une fois de plus, les éléphants et d’autres à gauche auront sous-estimé la capacité d’encaissement de Royal. Non seulement elle ne s’est pas retirée, mais elle envisage bien plus sérieusement de s’ancrer pour longtemps, et de préférence sans partage, à la proue du navire socialiste. Elle y croit, elle sent que « quelque chose s’est levé qui ne s’arrêtera pas », elle a 2012 « chevillée au corps ». Elle veut y aller, et elle veut qu’on lui dise oui, tout de suite. Les socialistes n’ont alors plus trop le choix : soit ils cèdent et ils prennent un pari fou sur l’avenir, soit ils refusent de céder et ils s’engagent dans un bras de fer qui ne peut que les diviser, donc les affaiblir encore plus.

Présentée il y a quelques longs mois, mais pas une éternité non plus, comme une « chance magnifique », un « signe de renouveau » pour la gauche, au sortir de primaires très surestimées, Ségolène Royal pourrait bien s’avérer en fait la pire catastrophe qu’ait connu le Parti socialiste depuis la fin de l’ère Mitterrand. Même Jospin n’aura pas fait autant de dégâts. Et ce n’est pas fini.


Moyenne des avis sur cet article :  3.92/5   (119 votes)




Réagissez à l'article

133 réactions à cet article    


  • nessoux 14 mai 2007 13:01

    Pompée le jonc ?


  • poetiste poetiste 17 mai 2007 08:47

    Les termes de ce texte dénotent chez l’auteur une espèce de haine partisane. Qu’est-ce qu’il à défendre à ce point ce monsieur pour être aussi véhément. Est-ce l’heure de lui donner son calmant ? Un peu de mesure dans les termes SVP ! Il y a quand-même sur agoravox des articles plus mesurés, plus nuancés , moins simplistes ; disons, plus intelligents, fort heureusement. Comme c’est facile, cher Monsieur de se laisser aller de cette façon, mais ça n’inspire pas du tout le respect, croyez-moi !


  • jps jps 17 mai 2007 12:20

    pour rétablir la vérité : http://poly-tics.over-blog.com/


  • Fergus fergus 17 mai 2007 13:04

    Merci de ne pas confondre « manque d’orgueil » et « dignité ». On peut penser ce que l’on veut de la campagne de Ségolène Royal, je juge personnellement qu’elle a fait preuve le 6 mai d’un grande dignité.


  • hermine 17 mai 2007 19:22

    En complément à JPS : Tous les déçus de la dernière élection devraient se regrouper derrière la bannière unitaire de ce groupe d’étudiants pour opposer un front uni d’inspiration humaniste et républicaine à la droite « décompléxée », loin des querelles partisanes et des carrièrismes opportunistes qui gangrènent l’opposition. Signer leur manifeste est le premier pas vers une vrai démocratie.


  • tvargentine.com lerma 14 mai 2007 10:13

    Ségolène Royal et François Hollande ne semblent pas vouloir rendre de comptes sur la stratégie qui avait amené une véritable catastrophe électorale.

    Franchement les legislatives seront encore plus difficile pour le PS car jamais,nous ne pourrons voter pour de nouveaux Caucescu de par le comportement de ne pas rendre de compte ni de faire le changement radical avant les législatives.

    Une fois de plus,« les sondages » ont décidé aux sein du Ps que Ségoléne Caucescu devait continuer à détruire le PS


    • snoopy86 14 mai 2007 11:38

      « Ségoléne Ceaucescu » c’est aussi fin que « Nicolas facho »


    • cascade 17 mai 2007 16:46

      Les socialistes français qui ont critiqué Sarkozy pour ces 2 jours de vacances devraient plutôt, aujourd’hui penser aux vacances de Ségolène Royal en Tunisie. Un Président de la république n’a-t-il pas le droit à des vacances ?

      Quant aux promesses faites par Sarkozy, avant qu’il n’ait eu le temps de réaliser ces projets, il faudrait surtout penser à lapromesse de Royal d’organiser une grande fiesta et d’y renoncer ensuite. Est-ce là des promesses tenues ?

      Le peuple français ne sera pas dupe, j’en suis certain. Cascade


    • Yodeling Andy 18 mai 2007 00:56

      Il me semble que certains, par leurs propos ( à mon goût ) tout à fait déplacés - type Untel facho ou Unetelle = madame Ceaucescu - non seulement montrent un esprit partisan et peu porté aux débats objectifs ( car qui peut penser sérieusement que Untel ou Unetelle soient réellement fasciste ou portée sur la dictature ? ) mais également contribuent à réduire la portée et donc la force des mots et des idées eux-mêmes.

      A force de voir des fascistes partout et de le crier sur les toits, c’est la notion même de fascisme que l’on rend acceptable au yeux de tous car trop commune. Et au final, alors que l’on pense enfoncer par la violence de sa critique, on se contente de banaliser l’inacceptable.

      De plus, ce type de propos résonne un peu comme une injure faite aux vraies victimes des diverses dictatures en confondant dans un même opprobre des personnalités politiques dont le seul tort est de vous déplaire, et des régimes qui eux ont réellement causé la mort de nombreuses personnes.


    • GRL GRL 14 mai 2007 10:14

      Style...

      « Je n’ai pas grand chose à vous dire, mais je vais vous le dire quand même ... car je jubile ! »

      ... bon , et après ?


      • Majax WC 14 mai 2007 10:29

        Il ne sert absolument à rien de tirer des plans sur la cômète aujourd’hui.

        Quoique on en dise, le PS reste un parti démocratique, qui décidera collectivement de son avenir à la fin de l’année. Il sera bien temps après ce prochain congrès, de faire des analyses et/ou des pronostics qui reposeront sur quelque chose de plus solide, en tout cas de plus clair.

        En attendant, vous pouvez continuer à faire des horoscopes... smiley


        • nessoux 14 mai 2007 10:47

          Ségolène à prévenu le 6 mai à 20h02. Elle va emmener ses partisans vers, je cite, « d’autres victoires »...

          Vous voilà prévenus, avec Ségo, vous n’êtes pas à l’abri d’autres victoires comme celle du 6 Mai 2007.


          • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 15 mai 2007 01:52

            Lilian Massoulier a toujours été contre Ségolène, il fait parti de tous ces « machos » à deux balles qui courent la France et qui ne supporteraient pas qu’une femme dirige notre pays. Royal , la catastrophe socialiste, et puis quoi encore. Quand Chirac s’est ramassé une VESTE de 54% face à Mitterand en 1988, je n’ai pas entendu Massoulier se moquer de Chirac. C’est juste Ségolène qui devient la catastrophe socialiste smiley, Oh que c’est beau. Cette femme a perdu, parce que des crétins nullissime du PS ne digéraient pas qu’une femme puisse passer devant eux. Ils ont donc tout fait pour la torpiller.

            Si Ségolène a perdu, les imbéciles du PS, gros éléphants ou petits éléphants qui lui jettent la PIERRE, devraient se regarder le nombril. C’est tout le parti SOCIALISTE qui a perdu la présidentielle. Qu’ils retiennent la leçon, or à les entendre aujourd’hui, à force de vouloir être CALIFE, ils se préparents à d’autres défaites. Straus DSK, n’aura pas de mérites à être réélu à Sarcelles : C’est son BLED et ce jusqu’à sa mort, Fabius non plus dans son patelin, Hollande dans le sien en Corrèze. Madame Royal a perdu à cause de tous ces chacals qui ne voulaient pas la voir occuper cette place tant enviée de CHEF de l’ETAT. Il n’y en a qu’une, et désormais tous les cinq ans, il faut attendre. Lilian fait de l’ANTI SEGO depuis longtemps. Cet article est dans la lignée de ses précédents plaidoyers contre elle smiley.

             smileyAllez Lilian, j’aime tout de même te lire smiley, malgré ma colère. A bientôt.


          • l’effraie 15 mai 2007 17:34

            Je suis une femme, donc à priori pas macho, et j’ai le coeur plutôt à gauche, mais j’ai voté Sarkozy et ça m’a fait mal, parce que j’ai estimé en mon âme et conscience que Ségolène serait une catastrophe bien pire que Nicolas !


          • kolymine 18 mai 2007 10:15

            Foutez vous bien dans le crane, qu’on peut pas etre de gauche et avoir voter sarkozy. les gens qui se pretendent de gauche et dise avoir voter sarkozy ferais mieu d’allez se soigner.


          • jrr 19 mai 2007 22:00

            Royal n’a pas perdu parce que c’est une femme, mais parce qu’lle n’est pas à la hauteur de la fonction - de même que son noble compagnon.


          • TEO TEO 14 mai 2007 11:02

            Cher Lilian Quand on se pique de s’adresser à un certain nombre de personnes, il vaut mieux s’efforcer de réfléchir plutôt que de charrier les lieux communs les plus éculés.

            1 - je veux bien que les DSK etc. se gaussent de Mme Royal, mais il faut rappeler que l’attelage qu’ils formaient en 2002 avec Jospin n’a pas été fichu atteindre le deuxième tour

            2 - je veux bien qu’ils éprouvent aujourd’hui le besoin de la rénovation etc. mais que ne l’avaient-ils fait depuis 2002, ou mieux comme il aurait fallu, depuis 1995 ! Au contraire, imbus d’eux-mêmes, ils sont restés à s’épier mutuellement attendant le moment d’éliminer leurs adversaires à la première occasion pour s’ouvrir la voie...

            3 - je veux bien qu’on attaque Mme Royal, mais alors, sur le fond, ses idées, sur sa vision et non sur son élocution, ses tailleurs... : la forme.... Hélas, M Massoulier, « quand du doigt le sage montre le ciel, l’imbécile regarde le doigt ».

            4 - enfin, un petit test pourrait bien mettre tout le monde d’accord : qu’au lieu de s’embêter avec cette pétaudière qu’est le PS, que Mme Royal ait l’audace d’annoncer la création d’un « Mouvement Socio-Démocrate » et nous verrions à quelle portion se réduirait le PS.


            • Manuel Atreide Manuel Atreide 14 mai 2007 11:13

              Quel papier !!!

              Cette pauvre femme, qui a fait faire - à marche forcée - au PS une révolution que tant atendaient, elle se fait tancer, avoiner, railler.

              J’avoue quand même que cet article bien précis me fait passablement rigoler. Un fan de Sarko, mister yachtman, se permet de venir faire la leçon ? Le supporteur d’un homme qui compte dans ses amis proches des exilés fiscaux, c’est à dire des gens qui sont tellement patriotes qu’ils refusent de contribuer au budget de l’état ?

              C’est quand même balaise de venir nous pondre ce genre de papier quand on soutient un homme qui, avant même son investiture, donne lieu à des polémiques qu’on n’imaginait pas possibles en France. Comme quoi, Vae Victis est bien ancré dans les gènes ...

              Manuel Atréide.


              • snoopy86 14 mai 2007 11:35

                C’est à croire que vous n’avez pas lu son précédent article qui s’attaquait à Nicolas Sarkozy avec la même verve...

                Lilian a beaucoup de talent et c’est tant mieux pour nous.

                Je regrette simplement qu’il n’ait pas fait de chronique sur Mr Schivardi


              • Schwarzenegger 14 mai 2007 11:18

                Si Sego avait passé moins de temps avec ses amants, peut être aurait-elle travaillé plus consciencieusement.


                • CAMBRONNE CAMBRONNE 14 mai 2007 11:54

                  SALUT LUDOVIC

                  Content de vous voir car cela fait toujours plaisir de discuter avec vous .

                  Il y a une invasion de Trotskos désagréables sur ce site et je vous citais en référence pour dire que l’opposition ne doit pas aller ramasser ses armes dans le caniveau .

                  En tout cas bon courage ( Sincèrement ) pour la reconstruction du PS ou d’un grand parti social démocrate dont nous avons besoin .

                  Salut et fraternité .


                • Schwarzenegger 14 mai 2007 12:18

                  Sarkozy, lui, a bien travaillé. Il a gagné. Il y a une belle leçon pour l’humanité à retirer.


                • CAMBRONNE CAMBRONNE 14 mai 2007 14:18

                  TOUT A FAIT Ludovic

                  Il vaut mieux éviter d’aller fouiller dans les alcôves car il y a du monde dans les placards de gauche et de droite .

                  Le plus clean là dedans est surement le Béarnais !

                  Kennedy , un grand président menait une vie de patachon .

                  Ne fourrons pas notre nez là où il ne faut pas !

                  Salut et fraternité .


                • Romain de Pescara 14 mai 2007 18:57

                  @Cambronne

                  Il y a une grande différence entre Kennedy et Bayrou, l’un ne s’était jamais préparé au pouvoir et avouait qu’il n’était pas attiré par celui ci et ce n’est qu’à la faveur de circonstances familiales (Le décès de son frère ainé) que le patriarche Kennedy prit en main le destin de son fils avec le résultat que l’on connait tous. Il n’en n’est pas de même pour Bayrou qui a un goût extrèmement prononcé pour la politique et encore plus pour le pouvoir avec tout ce que cela peut revêtir de dangereux, on connait tous la « gourmandise » et les déviances qu’engendre le désir du pouvoir.

                  Cela fait une énorme différence entre ces deux personnes...

                  Il n’est pas encore arrivé le temps d’avoir en France, un personnage comme Kennedy a pu l’être.. Même si nous pourrions tous le souhaiter....

                  Bien à vous et très cordialement


                • snoopy86 14 mai 2007 19:10

                  @ Cambronne et Romain

                  Je ne suis pas sur que les américains aient sur Kennedy une vision aussi positive que la votre ...


                • Romain de Pescara 14 mai 2007 21:15

                  @Snoopy86

                  Parlez-en aux américains et vous verrez quelle image et quel respect ils ont pour Kennedy et sa conception de la politique ainsi que tout ce qu’il a accompli en si peu de temps.

                  Les Americains ont d’ailleur répondu à cette question je vous livre le résultat d’une enquête d’opinion parmis tant d’autres :

                  ABC

                  Abraham Lincoln (19%) John Kennedy (17%) Franklin Roosevelt (11%) No opinion (10%) Ronald Reagan (9%) George Washington (8%) Bill Clinton (7%) Theodore Roosevelt (4%) George H.W. Bush (4%) Thomas Jefferson (3%) Harry Truman (2%) Richard Nixon (2%) Jimmy Carter (1%) Dwight Eisenhower (1%)

                  Wikipedia :

                  John Fitzgerald Kennedy, Sr. (1917 - 1963), abrégé en JFK, est le 35e président des États-Unis. Entré en fonction le 20 janvier 1961, à l’âge de 43 ans, il est assassiné le 22 novembre 1963, à l’âge de 46 ans. Plus jeune président élu[1], il est aussi le plus jeune à mourir en cours de mandat suite à son assassinat moins de trois ans après son élection.

                  En raison de son énergie, de son charisme, de son style et de ses qualités présumées de chef pendant la Guerre froide, mais aussi en raison de son assassinat, JFK reste l’un des personnages les plus populaires du XXe siècle, tandis que son assassinat reste pour beaucoup un mystère des plus controversés.

                  En anglais sur Wikipedia et résumé : President Kennedy is now regarded as an icon of American hopes and aspirations to every new generation of Americans.

                  J’attends de voir ça en France un jour smiley


                • snoopy86 14 mai 2007 23:26

                  Désolé de vous contredire sur un point de détail, d’autant que j’ai déjà pu constater que nous sommes généralement d’accord sur l’essentiel :

                  JF Kennedy et l’ensemble de son clan ont longtemps été et restent encore trés controversés aux USA, beaucoup plus qu’en France où JFK a toujours été adulé ; ces controverses tenaient :

                  - aux liens de cette famille avec la mafia et notamment la fortune de Joseph liée à la prohibition

                  - à leur arrivisme, leurs vies privées et leur népotisme

                  Je ne prends en aucun cas parti.

                  Je pense que beaucoup de spécialistes des USA vous confirmeront ce simple fait.


                • Romain de Pescara 15 mai 2007 00:09

                  @Snoopy86

                  Et j’oserais ajouter fort heureusement que certains soulignent aussi ces éléments ainsi que par exemple les amitiés Nazi de Joseph.... Bien que ces constats n’ont jamais visé directement John Kennedy à ma connaissance.

                  Cependant ce que je voulais surtout souligner c’est que John Kennedy n’avait pas le goût du pouvoir de son père et ni celui de françois Bayrou, et que placés dans certaines circonstances un peu contre leur gré certains hommes se révèlent plus humains et plus judicieux que ceux qui ne sont animés que par la conquête du pouvoir et le culte de la personne.

                  Conquête du pouvoir et culte de la personne que l’on retrouve avec une égale avidité chez nos « trois finalistes » et qui créent en eux un risque de basculement imprévisible car dicté par ce désir aveugle. C’est en cela qu’il m’apparaissait important de souligner ce trait de caractère que l’on retrouve chez très peu d’hommes politiques et qui leur fait tant défaut.


                • Iren-Nao 15 mai 2007 03:31

                  A quoi ca servirait d’etre le (ou la) big Boss si il n’y a pas droit de cuissage ??

                  Que ce pignouf de Clinton qui a paye bien cher qq pipes legitimes.

                  Et Tonton, du temps qu’il etait vigoureux ....

                  Iren-Nao


                • caramico 14 mai 2007 11:19

                  Lilian , vous qui semblez avoir un dentier entier contre madame Royal, au point de ne pas lui lâcher la grappe depuis de nombreux articles, dites moi, qui voyez vous de neuf à la tête du P.S. qui puisse faire rêver les militants : Le sémillant Strauss-Kahn ?


                  • snoopy86 14 mai 2007 11:32

                    Le dernier article de Lilian attaquait Nicolas Sarkozy avec la même verve...

                    Ce dentier a beaucoup de talent..


                  • caramico 16 mai 2007 10:44

                    Il n’attaquait rien du tout, il exposait des faits, l’escapade de Sarko en yacht, et de toutes façons, l’un n’empèche pas l’autre, je réitère mes impressions, d’un Lilian au comportement passablement et bêtement macho, le tout bien enrobé sous une bonne couche d’humour.


                  • IP115 14 mai 2007 11:45

                    Ce n’est pas une catastrophe, c’est une véritable hécatombe, après ça la gauche va mettre plus de 20 ans à se relever (bientôt il ne restera des socialistes que sur AV qui viendront nous expliquer pourquoi « Sarko c’est dangereux », et pourquoi « partir sur un yacht à Malte c’est pas bien ») :

                    «  »La clarification au sein de la gauche est en marche : il est exclu que nous mélangions nos voix à l’avenir avec la « gauche » antilibérale et antidémocratique, la « gauche » qui flirte avec l’antisémitisme, la « gauche » de Besancenot de Buffet et de Laguillier, la « gauche » de Ségolène Royal et de François Hollande.«  »

                    «  »Le premier secrétaire a évoqué la nécessaire refondation d’un grand parti de gauche, « qui couvre tout l’espace qui va de la gauche, sans aller jusqu’à l’extrême gauche, jusqu’au centre-gauche ou au centre ».

                    « On ne va pas sous-traiter, ni à une gauche radicale qui n’existe plus, ni à un centre qui, lui, existe. On va prendre tout l’espace », promettait François Hollande."

                    « On va prendre tout l’espace » ! il faut croire que l’on retrouve dans ce PS moribond les mêmes idéologues gaucho-dépassés que sur AV ... Ceux là même qui justifient et défendent cette gauche en pleine décomposition dont même les cadres les plus affutés commencent à se désolidariser. Allant jusqu’à traiter une majorité de français de vieux et d’imbéciles ou encore d’appeler à insurection pour masquer leur sinistre situation. Nous en rirons encore dans des mois/années en les relisant ...

                    « gauche radicale qui n’existe plus » ... maintenant qu’il l’a conduit à la débâcle, le PS renie l’extrême gauche. Exit l’« union de la gauche » et la « gauche plurielle », qui lui ont pourtant permis de sortir de près de 50 ans de traversée du désert dans l’opposition ! Maintenant la gauche du PS va du centre droit aux communistes (exclus bien sûr) ... et c’est avec ça qu’ils vont aux législatives. Ca promet, finalement restera-il un groupe socialiste à l’assemblée ?).

                    La gauche française actuelle (la seule qui ne se soit pas rénovée depuis l’époque de l’URSS lenino-stalinienne) avec ses idées obsolètes et les idéologues qui vont avec, vont réussir l’exploit unique au monde de nous pondre une France toute bleue dans toutes les instances de la république ... Pathétique !


                    • IP115 14 mai 2007 11:51

                      « Législatives : les Verts renoncent à un accord avec le PS »

                      « Le parti écologiste présentera ses candidats dans les 577 circonscriptions pour le premier tour des élections législatives le 10 juin. »


                    • CAMBRONNE CAMBRONNE 14 mai 2007 11:47

                      BRAVO LILIAN

                      De temps en temps un souffle d’air pur fait du bien .

                      Un article bien enlevé , caustique comme toujours et avec tout le monde et qui ne va pas puiser dans le caniveau .

                      Toute comparaison avec les articles anti Sarkozy serait nulle et non avenue . Ici de l’humour caustique de l’autre côté de la haine pure à quelques exceptions près .

                      J’admet très bien la contradiction dans la mesure où elle ne s’égare pas dans la guerre civile .

                      Vive la république quand même .


                      • IP115 14 mai 2007 12:24

                        « Le problème pour Ségolène Royal, c’est qu’elle n’a pas beaucoup de choix. Elle a refusé d’être candidate aux législatives pour ne pas cumuler la fonction parlementaire et celle de présidente d’un exécutif local, comme elle l’avait promis dans son programme, c’est tout à son honneur (et cela aurait été à l’honneur des autres candidats PS de faire de même...). »

                        Quel angélisme de la part de nos amis bobos de gauche, persuadé que Royal ne serait pas une professionnelle de la politique mais une femme sans ambition totalement dévouée au bonheur exclusif de ses concitoyens (pas étonnant qu’il se fasse avoir aussi facilement) ... smiley

                        Désolé de devoir casser cette image angélique, mais si SR ne se présente pas aux législatives c’est uniquement pour ne pas avoir à les conduire. Contrairement à tous les bobos-déboussolés qui hantent AV, ELLE est parfaitement consciente de la déroute que va être cette législative (d’ailleurs ils ne se bousculent pas pour la conduire au PS) ... smiley

                        Elle préfère se poser comme la candidate de 2012. Elle y a manifestement pris goût, elle la rejetée du PS depuis toujours (n’a-t-elle pas promis à ses partisans de les conduire vers d’autres « victoires », le soir même de sa cuisante défaite ?). Cela s’appelle la fuite en avant, cher ami !


                      • IP115 14 mai 2007 20:40

                        Mon pauvre Ludovic, si dire que tes propos relèvent du pur angélisme de bobos de gauche (même si tu n’en as pas les moyens) est t’« insulter » alors quitte tout de suite ce forum. Quand je pense à ce qu’ont dû encaisser les électeurs de droites par tes « correligionaires » de gauche, je me dis que tu es un peu trop « chochotte » pour participer à des débats politiques !

                        Pour le reste, je persiste et signe, ne t’en déplaise !


                      • Dominique Larchey-Wendling 14 mai 2007 11:53

                        Le PS ressemble de plus en plus au parti de « l’Union pour l’union ». Il n’a plus de cohérence idéologique, il est politiquement très affaibli. Ses chefs sont des inconscients qui ne pensent qu’à leur carrière. Ses jeunes loups ont vendu leur âme à celle qu’ils pensaient pouvoir le plus influencer. Mais quoi qu’on en dise, ce sont les militants qui ont plébicité SR. N’oublions pas qu’avant l’adhésion des nouveaux militants, qui sont quand même en petite minorité au PS, la moyenne d’âge des adhérents était de plus de 60 ans. Quelles sont les valeurs de cette génération ? Liquider 68 et se barricader derrière des retraites dorées et bien « méritées » ? Heureusement qu’ils ont encore besoin de nous pour les payer ces retraites ...


                        • IP115 14 mai 2007 12:44

                          « et se barricader derrière des retraites dorées et bien »méritées«  ? Heureusement qu’ils ont encore besoin de nous pour les payer ces retraites ...  »

                          Pauvre type ! la plupart des retraités de cette génération ont travaillé TRES dûr pour les gagner et touchent de très petites retraites (1 282 euros par mois en moyenne) :

                          « D’après les résultats extraits de l’échantillon inter-régimes (EIR), les retraités âgés de 60 ans ou plus, nés en France et bénéficiaires d’au moins un avantage de droit direct versé par un régime de base, disposaient en 2004 d’un montant total de pension égal en moyenne à 1 282 euros par mois. »

                          « Les 10% de retraités de droit direct les plus modestes perçoivent une pension globale de moins de 404 euros par mois et, à l’opposé, les 10 % les plus aisés bénéficient de plus de 2 299 euros. Le rapport entre ces deux niveaux, qui permet d’évaluer la dispersion des retraites, est donc de 5,7. La dispersion des montants de retraite est très différente selon le sexe, celle des retraites féminines étant nettement plus forte. Ainsi, le rapport est de 6,8 pour les femmes contre 3,8 pour les hommes.  »

                          Combien touche la cumularde Royal : retraité de la fonction publique (bien que n’y ayant jamais travaillé), Députée des « Deux-Sèvres », présidente de région Poitou-Charente et autres ?


                        • CAMBRONNE CAMBRONNE 14 mai 2007 14:28

                          IP 115

                          Tu es prié de ne pas être désagréable avec mon ami Ludovic .

                          C’est un des rares socialistes bon perdant et lucide et il ne se vautre pas dans l’insulte et la fange .

                          Il est socialiste , c’est son droit et il est logique qu’il défende sa boutique .

                          Je pense qu’il est souhaitable que nous ayons enfin en France un parti social démocrate fort débarrassé de ses haillons marxistes et de tous les discours du modèle qui foisonne sur Agoravox depuis huit jours .

                          Salut et fraternité .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès