• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > S’abstenir aux européennes, la seule solution

S’abstenir aux européennes, la seule solution

Que faire aux prochaines élections européennes ?

Nous savons tous que si nous votons pour le PS, l’UMP ou l’UDI, rien ne changera. Ce seront toujours ces commissaires venus d’on ne sait où qui imposeront leurs règles aux états souverains.

Oh bien sûr il y a les extrêmes qui ont toutes les solutions à nos problèmes.

A la droite,il y a le grand parti démocrate qu’est le Front National, si démocrate qu’il est tenu par une seule famille et qu’on se le transmet de génération en génération.

Et comme par hasard, mais vraiment par hasard, on y trouve de temps en temps des néo-nazis…. que l’on exclue, bien sur, après qu’ils aient été débusqués par les médias ou les adversaires.

Il ne faut pas sortir de la cuisse de Jupiter pour comprendre que les solutions que nous proposent ces gens risquent fort de s’accompagner de décisions qui nous feront regretter la démocratie, avec ses nombreuses imperfections je vous l’accorde, dont nous jouissons encore.

A l’extrême gauche, ce n’est guère mieux. On veut prendre aux plus riches, redistribuer, jusque là très bien. Mais que dire de l’irresponsabilité en terme d’immigration et de sécurité. Et puis l’agressivité permanente de Mélenchon et de ses amis, ca suffit.

Oui il reste bien à droite un Dupont-Aignant. Mais depuis qu’il voit ses scores électoraux ne pas dépasser les 2%, ils commencent à trouver certaines qualités à quelques élus du FN.

On pourrait parler du nouveau mouvement, Nouvelle Donne, fondé par Pierre Larrouturou, avec des propositions intéressantes, comme la semaine de 4 jours.

Mais sachant qu’il est passé par le PS, et plus grave à mes yeux, chez Les Verts, j’attends que ce nouveau parti nous apporte un eu plus de clarté sur de nombreux sujets, et surtout qu’il ne s’aligne pas sur la bien pensance en terme d’immigration et la sécurité.

Car sur ces sujets comme sur beaucoup d’autres, personne n’a trouvé la solution dans notre pays. Entre le laxisme de l’extrême gauche et le discours haineux de la droite de la droite, il y a un équilibre à trouver. Et surtout une politique à mettre en oeuvre, et là aussi l’Europe est coupable.

C’est pourquoi face à ce choix qui n’est fait que de doutes, de médiocrité, de renoncements, ou de solutions extrêmes, j’ai décidé de m’abstenir, et ce pour la première fois que je suis en âge de voter, aux prochaines élections européennes.

C’est d’ailleurs la solution que prônait Emmanuel Todd dans Marianne la semaine dernière.

Pour lui s’abstenir, ce sera voter à la fois contre les partis européistes et contre le FN. Il ajoute qu’au-dessus d’un certain niveau, le taux d’abstention vaudra référendum, et qu’un éventuel nombre ridicule d’électeurs tuera l’idéologie.


Moyenne des avis sur cet article :  2.16/5   (62 votes)




Réagissez à l'article

96 réactions à cet article    


  • Txotxock Txotxock 15 février 2014 13:44

    Pourquoi qu’aux européennes ?


    • doctorix doctorix 15 février 2014 15:22

      Il faut dès que possible faire reconnaître le vote blanc, afin que les abstentionnistes ne soient pas assimilés aux pêcheurs à la ligne, et que les protestataires actifs soient reconnus comme tels.

      En attendant, voter Asselineau paraît la bonne formule. Personne n’apparaît plus cohérent que lui, ni plus générateur d’espérances.
      Il faut que chacun assure sa promotion.
      Nous sommes depuis peu 11% de Français à prendre notre nourriture d’informations sur internet : le seuil des 10% étant passé, nous sommes très proches de l’effet catalyseur qui pourra changer la face du monde : il n’est qu’à voir le vent de panique qui souffle dans les hautes sphères, devant le désaveu des autres media, jusqu’ici parfaitement contrôlés. Prenons bien conscience que nous sommes en train de gagner. Et préparons demain dès maintenant, avec les bonnes personnes.

    • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 16 février 2014 08:58

      Les « protestataires actifs » qui votent blanc... avec ça c’est sûr ils seront reconnus et craints par le pouvoir.



    • doctorix doctorix 16 février 2014 10:44

      Voter blanc, c’est une abstention active.

      80% de votes blancs serait un signal très fort, signant l’illégitimité de l’élu.
      Bonne vidéo de Michel-George Micberth, montrant bien qu’on donne, comme un cadeau empoisonné, le droit de vote à des gens qui ne comprennent rien au film, et qui sont décérébrés par les media.
      Voter, c’est changer de bourreau, dit-il fort justement.

    • Martha 16 février 2014 19:45

       S’abstenir aux européennes, la seule solution.
       @ Txotxock
       Pourquoi qu’aux européennes ?

       Se taire et reculer alors que nous savons exactement où nous mènent les traités européens et que nous connaissons maintenant les manières de faire de la commission qui a pris tous les pouvoir, c’est irresponsable.

       Se taire et reculer lorsqu’on voit où nous mène l’OTAN et la politique agressive atlantiste : Syrie, Ukraine* en proie à une nième manoeuvre de déstabilisation, Afrique : cela ressemble à quoi ?

       Se taire et reculer alors que l’on voit bien que « le glacis européen » est utilisé malgré nous et risque bien d’être entrainé dans une guerre personne n’a envi. Est-ce raisonnable ?

       F.A. le dit très bien : si tu fuis tes responsabilités politiques, celle-ci, par contre, ira à toi !

       C’est un devoir civique de voter aux européennes du dimanche 25/5/2014 et de dire par les urnes : il y en à ras le bol de ce machin, rendez-nous notre liberté.

       *Ukraine. Opération de déstabilisation « colorée » en cours, cela saute aux yeux. Seule solution pour ce pays : demander le même statut que celui de la Suisse : indépendance totale et définitive. Pays neutre. Seront-ils assez sage pour le voir et s’y tenir ?


    • Martha 16 février 2014 19:50

      PS,
        Lire : - les pouvoirs.
       - et risque bien d’être entrainé dans une guerre dont personne n’a envie


    • Martha 17 février 2014 11:25

       

       Si tu fuis tes responsabilités politiques, celles-ci, par contre, iront vers toi !


    • Lecrabe 17 février 2014 12:03

      Doctorix,
      http://www.rfi.fr/france/20140213-vote-blanc-nul-france-constitution-suffrages-votants-scrutin/
      Nos élus sont-ils soudain touchés par la grâce démocratique ?
      Peut-être.
      Mais l’ami barbier, http://www.lexpress.fr/actualite/voter-blanc-c-est-pas-nul_1323967.html , profond démocrate, nous laisse entrevoir d’autres raisons :

      "L’autre intérêt de la chose, c’est qu’à partir du moment où le vote blanc est décompté, les abstentionnistes n’ont plus aucune excuse (sauf cas de force majeure). On pourra considérer qu’ils se désintéressent du scrutin, et en conséquence arrêter de prendre en compte ces électeurs putatifs dans le but de dévaloriser le score des élus. Ce qui d’ailleurs devrait amener assez logiquement à rendre le vote obligatoire comme en Belgique par exemple.

      C’est notamment pour cela qu’il ne fallait pas que les votes blancs soient pris en compte dans les suffrages exprimés car cela aurait évidemment obligé à revoir les règles d’élection à la majorité absolue. Trop de risque qu’aucun candidat ne dépasse les 50%. Et remettre en cause cette règle des 50% aurait un impact symbolique fort. Un élu ne pourrait plus systématiquement se prévaloir de la majorité des suffrages et on se retrouverait avec des élus dont la légitimité serait en permanence contestée ce qui n’est pas sain dans une démocratie. "

      Dans la démocratie barbière, quand la légitimité d’un élu est contestable, on ne change pas d’élu, on change les règles.


    • ahtupic ahtupic 15 février 2014 13:50

      C’est sûr, je vais m’abstenir... mais de voter UMPS, EELV. S’abstenir ou voter blanc, c’est leur redonner leur siège à ces salopards.


      • bleck 15 février 2014 22:22

        M’abstenir ?


        JAMAIS ; ce serait donner ma voix au Casqué

        En dernière extrémité je voterai même pour un Sarko ; c’est dire

        Ce « conseil » avisé de s’abstenir aurait-il été lancé par l’Auteur si les Nuls qu’il soutiens eussent été moins nuls et en tête dans les sondages ?

        Poser la question c’est y répondre

        Dehors les Fauxcialos et autres pastèques ; vous puez que s’en est une honte

      • fatizo fatizo 15 février 2014 22:37

        C’est sur que Sarkozy n’est pas nul. Il a vendu notre or, il a enlevé les flics en banlieue , il a supprimé une demie-journée d’école dans un pays ou les élèves sont de plus en plus en difficulté, il est allé s’excuser devant Bush parceque Chirac avait refusé d’aller en Irak.

        Les socialistes sont peut-être nuls, mais Sarkozy c’est plus grave . Il a fait tout pour nuire aux intérêts de la France . 
        Un ennemi de la France à la tête du pays pendant 5 ans, et certains en redemandent. 
        Les français ont toujours adoré ceux qui ont trahi la France, on l’a vu avec Pétain. Aujourd’hui ils collaborent avec Sarkozy .

      • gogoRat gogoRat 15 février 2014 22:44

        S’abstenir ? C’est ce que conseille la fameuse maxime : « Dans le doute, abstiens-toi » ...

         Pour qui est plus déterminé et plus responsable, il est une autre façon, constructive, de ne pas voter :
          boycotter le système de scrutin actuellement imposé (et éventuellement les candidats qui vont avec) ! ... tout en essayant de chercher, voire de proposer une ou d’autres techniques d’évaluation officielle de « La volonté générale » ...



      • claude-michel claude-michel 15 février 2014 14:23

        Allez voter FN pour casser l’UE...C’est de notre survie dont il s’agit... !


        • Martha 15 février 2014 14:59

          Vous feriez mieux, a mon sens, en votant upr.
           Le FN, c’est un leurre mis en avant par la propagande médiatique pour nayer le poisson, ne rien changer et cacher celui qui parle vrai : vous serez bien avancé lorsque vous aurez élu deux ou trois de leurs candidats, dejà bien grassouillets, après deux où trois mandats à se tourner les pouces.

           Ca aurait nettement plus d’allure d’élire 100% des candidats upr.

          Ca, au moins, ça aurait du sens et ce serait Historique*
           Vous entendrez couiner les gorets (de la ferme des animaux).

           Ca aurait un côté magique...

          * Mieux que Jeanne d’arc, en un seul vote. Faut pas rater çà !


        • Martha 15 février 2014 15:03

          PS : lire
           « Vous ferez mieux en votant upr »
           (Union du Peuple pour Rétablir la démocratie)


        • Aldous Aldous 15 février 2014 15:22

          l’UPR se présentera-t-il dans toutes les circonscriptions ?


        • Martha 15 février 2014 15:29

          @Aldous
           Oui


        • claude-michel claude-michel 15 février 2014 15:51

          Par Martha....Vous rêvez.. ?

          Je veux mettre dehors cette bande de voyous qui se goinfrent depuis tant d’années...


        • Martha 15 février 2014 15:55

          @ Claude Michel
           Non


        • Gugu Gugu 15 février 2014 16:47

          « Allez voter FN pour casser l’UE...C’est de notre survie dont il s’agit... ! »

          Le FN ne veut pas casser l’UE, Claude Michel, le FN veut renégocier certaines choses, mais pour toute renégociation des traités en place, il faut l’unanimité au sein du conseil de l’Europe, donc le FN ne pourra rien changer...

          Si vous voulez casser l’UE, il faut voter pour un parti anti européen, il n’y a pas d’autre alternative, sinon, rien ne changera. Tout est fait dans les différents traités pour que le moindre changement soit extrêmement difficile à obtenir...
          Je pensai aussi voter FN à ces élections, me disant que ça foutrait le bordel d’envoyer des anti européens à Strasbourg, mais en écoutant les discours des uns et des autres, les interventions de MLP sur ses intentions, il est clair qu’elle ne veut que renégocier l’existant, absolument pas casser l’UE...
          Donc je voterai cette année, mais pour aucun des partis qui se dit européen, quelques soient les choses qu’ils veuillent changer.
          Quand les gens qui sont autour de la table ne veulent plus discuter, il ne sert à rien de s’entêter, il faut savoir quitter la pièce et poursuivre son bonhomme de chemin.


        • claude-michel claude-michel 15 février 2014 17:14

          Par Martha ....c’est bien ce que je pensais...vous êtes dans cette mafia... !


        • Vipère Vipère 15 février 2014 17:24

          GUGU

          Ce que vous dites est faux !
          Marine le Pen veut sortir de l’Union Européenne en 2014

          Là sur la vidéo, expliqué sans ambiguité...

          http://www.youtube.com/watch?v=mYvgqDcz92E


        • Vipère Vipère 15 février 2014 17:40

          Le Général de Gaulle n’était pas pour une union européenne et surpra nationale

          Des prédictions posthumes qu’il redoutait et qui se sont réalisées pour la France qu’il aimait et dont il n’aurait jamais voulu pour les français... vidéo en noir et blanc

          http://www.youtube.com/watch?v=jO4Dmj4lGqU


        • Martha 15 février 2014 18:17

          @ Claude-michel,

           Laquelle ?


        • Gugu Gugu 15 février 2014 19:22

          @ Vipère
          "Dans le cadre de l’article 50 du Traité de l’Union Européenne, il convient d’initier une renégociation des traités afin de rompre avec la construction européenne dogmatique en total échec. Il faut désormais jeter les bases d’une Europe respectueuse des souverainetés populaires, des identités nationales, des langues et des cultures, et qui soit réellement au service des peuples par des actions concrètes.« 
          http://www.frontnational.com/le-projet-de-marine-le-pen/politique-etrangere/europe/

          ici, la position du Front National sur l’euro
          http://www.frontnational.com/le-projet-de-marine-le-pen/redressement-economique-et-social/euro/
          sortir de l’euro sans sortir de l’UE n’est pas possible sans dénoncer Maastricht, pour dénoncer Maastricht il faut, soit sortir de l’UE, soir renégocier (la position officielle du FN) et obtenir l’unanimité des membres qui ont signé le traité.

          Ici, effectivement, il y a un appel à référendum pour sortir de l’UE
          http://www.frontnational.com/reclamez-la-fin-de-lunion-europeenne/

          On trouve tout ça sur le site du FN, mais la position officielle sur l’UE c’est le premier lien.

          Ensuite, il existe un groupe »eurosceptique" au parlement de Strasbourg (Europe Libertés Démocratie), notamment composé de l’UKIP et de la Ligue du Nord. Il n’y a pas de parlementaires français dans ce groupe. Il est vrai que le FN et le PVV néerlandais ont récemment proposé à l’UKIP de les rejoindre dans une alliance souverainiste nouvellement formé en vue des élections qui approchent, Nigel Farage a refusé.
          Si le FN avait une position purement anti européenne, dès le début de leur mandat, leurs députés (JMLP, MLP et BG) auraient rejoint les rangs de Europe Libertés Démocratie.


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 février 2014 19:54

          Vipère,

          Demander à Hollande, européiste notoire, d’organiser un referendum sur la sortir de l’ UE ne mange pas de pain, c’est sans aucun risque que le referendum soit organisé.

          Marine tient un tout autre discours au parlement européen.

          « ... quand, au nom de la France ET DUNE AUTRE EUROPE, vous déciderez-vous...
          c’est à 1 minute 50 .

          Un parti politique qui change de discours en fonction du lieu et de l’auditoire, cela s’appelle de »la politique caméléon".


        • Gugu Gugu 16 février 2014 00:27

          Amusant de voir les plussages et moinssages des intervention sur ce mini fil de Claude Michel (je ne vous met pas en cause), nous sommes tous d’accord pour dire qu’il faut sortir de l’UE, certains prennent des + , d’autres des -
          La seule différence entre les + et les - , c’est que les + disent qu’il attendent du FN qu’il les sorte de l’UE, et les - disent que le FN ne sortira personne de l’UE. Et les arguments des + et des - ont les mêmes sources, les prises de position et déclaration du FN.
          J’en conclue que parmi ces prises de position, il en est qui gênent de par la contradiction qu’elles soulèvent.
          Comme dit plus haut, j’avais pris la décision de voter FN aux européennes, me disant que ça foutrait une sacrée claque que d’envoyer des anti européistes à Strasbourg. J’avoue que j’avais du mal à accepter les articles critiques disant que le FN ne voulait pas sortir de l’UE. « Ben quoi, les positions de MLP sont très claires, et puis les derniers sondages montrant que le FN va cartonner aux européennes doivent forcément faire des envieux ».
          Pourtant, petit à petit, ces positions du FN, pas si tranchées que ça, et démenties par le site officiel du FN m’a rappelé qu’on était en période électorale, donc en période de racolage intensif, et qu’il n’y avait pas de raison que le FN ne fasse pas comme les autres, la fin justifie toujours les moyens en politique.
          Et ces contradictions qui me mettaient mal à l’aise ont fini par me faire chercher quelqu’autre parti à l’avis plus tranché. Je n’ai rien arrêté aujourd’hui, je ne demande qu’à me faire convaincre, mais je sais que je voterai pour une liste qui prone la sortie claire et sans ambiguité de l’UE, en fonction de l’offre qu’il y aura par chez moi.
          Amicalement,
          Gugu


        • fatizo fatizo 16 février 2014 00:48

          Pour les + et les - c’est bien simple. Si vous êtes contre l’Europe vous avez des chances d’être plussé, mais si dans le même temps critiquez le FN, alors vous serez moinssé .

          Que vous ayez de meilleurs arguments que votre contradicteur n’a aucune importance.

        • cliquet 16 février 2014 11:58

          @ gugu
          L’Union Européenne est déja tellement malade que ses années sont probablement comptées.
          Sa soit-disant construction a été conduite de bout en bout et en souterrain par les Etats-Unis, ils ont d’ores et déja atteint leur objectif qui était de ne jamais voir éclore une « Europe puissance » qui aurait pu concurrencer leur leadership mondial.
          Tout a été fait pour qu’elle se cantonne à une zone de libre échange sans contour défini et elle a servi de structure d’accueil aux anciens satellites de l’URSS pour isoler la Russie en les faisant rentrer d’abord dans l’OTAN puis dans l’UE.
          La mise en œuvre de la zone euro-atlantique , qu’on devrait plutôt appeler « euro- États-Unis », va définitivement mettre l’Europe sous dépendance économique américaine.
          Il faut être UMPS pour ne pas le voir, ou avoir un intérêt personnel dans une telle démarche.
          La survie des nations européennes étant directement remise en question par cet état de fait, il est vital pour nous d’y mettre un terme ; Tout ce qui, dans le cadre des moyens légaux, peut concourir à ce résultat doit être envisagé.
          Le vote FN fait partie de ces moyens.


        • Gugu Gugu 17 février 2014 09:44

          @ Cliquet
          Nous sommes bien d’accord sur le diagnostic, mais en lisant le programme du FN, on voit bien qu’ils ne veulent en aucun cas quitter ou « casser » l’UE, ils veulent remettre à plat certaines dérives... très bonne chose d’ailleurs, avec laquelle je suis d’accord.
          Le problème, c’est que la construction de l’UE s’est organisée autour de traités, et que pour pouvoir ne serait ce que changer un mot dans ces traités, il faut l’unanimité des pays signataires.
          Et l’unanimité est IMPOSSIBLE à obtenir, chaque état ayant des avantages à tirer, les articles qui nous posent problème en France sont de gros avantages pour d’autres pays, ils n’ont donc aucune raison d’y renoncer. Il n’est qu’à voir la directive sur les travailleurs détachés, jamais certains pays comme la Pologne, la Roumanie ou la Bulgarie ne voudront le moindre aménagement de cet article, il leur rapporte trop pour être remis en cause.

          Donc non, Cliquet, tout parti disant qu’il va renégocier nous ment ou est naïf, au mieux ils obtiendront quelques petits aménagements, mais l’essentiel ne sera jamais touché (libre circulation des biens et des personnes, non souveraineté économique, critères de convergences économiques, indépendance de la BCE, recours aux banques privées pour les états emprunteurs...).
          Notre souveraineté n’est plus possible au sein de cette UE. Il n’est d’autre moyens que d’en sortir.


        • Roule Raoul Roule Raoul 15 février 2014 14:26

          Vous oubliez de citer Démocratie Réelle, qui n’est ni de droite ni de gauche mais s’apparente à Etienne Chouard et cherche à redonner leurs voix aux citoyens en mettant en pratique le mandat impératif, entre autre.

          S’abstenir ne fera que conforter les partis habituels que votre abstention ne dérange aucunement ! 


          • zygzornifle zygzornifle 15 février 2014 14:32

            s’abstenir c’est subir....il faut voter même blanc s’il le faut.....


            • Pere Plexe Pere Plexe 15 février 2014 18:28

              Je ne pensais pas devoir approuver l’un de vos propos...
              Pourtant cette fois ci je suis bien obligé de reconnaitre que je partage votre point de vue !
              Votez !
              Ps,Ump,Vert,Fdg,FN...et si vous ne trouvez pas de parti idéal votez pour « le moins pire »
              Mais votez : ne laissez personne choisir pour vous...sauf à approuver la longue dérive du monde politique s’éloignant du peuple, seulement intéressé à trouver grâce aux yeux du pouvoir économique.


            • howahkan Hotah 15 février 2014 14:53

              Un problème que je vois...la masse des humains n’a strictement rien a faire des autres sauf si on peut s’en servir pour avoir plus , pour un profit quelconque, pour assouvissement de besoin sexuels ......

              A ce jeux , plus on monte dans la pyramide sociale plus ils coopèrent, certes ils n’en n’ont pas envie,mais ils n’ont pas d’autre choix, car seul on ne fait rien, et chaque personne dans la masse qui fait la base de la société marchande de profit est seule... .......

              La question n’est pas de savoir qui va diriger ou autre...la question est si je reste seul je vais encore me faire « niquer » et bien croyez le ou pas, mais la base va rester seule et rien ne va changer, plutôt crever esclave que dire bonjours et s’aider entre voisins.....c’est le petit qui est isolé qui fait le gros riche puissant...


              • Aldous Aldous 15 février 2014 15:25

                Il ne faui pas s’abstenir mais voter pour les candidats anti-UE les plus virulents. 

                De toutes façon peu importe qui va à l’europarlement, ils n’ont pas de réels pouvoirs.
                C’est donc bien une élection où on peut envoyer n’importe qui pourvu qu’il casse les rouages du système.


                • Martha 15 février 2014 15:53

                   Il faut faire parler les urnes.
                   Elles sont faites pour ça.

                   En + c’est peut-être bien la dernière fois que ce mode d’expression sera laissé au Démos.
                   La dérive Orwellienne s’aggrave. Ils ont l’air de s’exciter, le vent fraichit, côté Ouest...
                   ( les nazis ont refait surface en Ukraine, c’est pas clair, mais on sait très bien qui est derrière. C’est chaud, tout le monde sait qu’il ne faut pas chatouiller l’ours)


                • Pere Plexe Pere Plexe 15 février 2014 18:45

                  Si ils n’ont pas de pouvoir ils ne casseront rien...non ?
                  En fait le parlement à un pouvoir encore faible mais grandissant.
                  Le parlement nous à par exemple évité des dérives sur le temps de travail souhaitée par le Conseil...


                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 février 2014 20:05

                  Aldous,
                  Pour l’UPR, le seul moyen de casser les rouages, c’est de faire de la publicité à tous les niveaux pour l’article 50, pour sortir de l’ UE.

                  De faire du Parlement européen une tribune pour sortir de l’ UE et pas discuter sans fin de renégocier les Traités.

                   ET organiser la résistance au niveau européen, ce qui est en route.

                  Fin Novembre à Athènes, s’est réuni un Colloque international à l’appel d’un Parti de Gauche, l’ EPAM, qui fait en Grèce, ce que l’ UPR fait en France : rassembler pour sortir de l’ UE.

                  Le sujet du Colloque était : « la dette, la démocratie et les monnaies nationales »

                  Et s’est terminé par la mise en place d’une coordination.

                  Il ne faut pas croire que tous les députés européens sont enchantés par ce qui se passe dans leurs pays.


                • pergolese 15 février 2014 15:34

                  L’abstention, le ps ou l’ump s’en foutent royalement...Je dirais même mieux : ils l’espèrent. C’est le seul moyen pour eux pour limiter les dégâts. Une seule solution : le vote FN. C’est le seul message qu’ils comprennent.


                  • Martha 15 février 2014 18:10

                    @ pergolese :

                    Vous n’avez donc pas compris que ce vote FN, c’est justement ce qu’ils espèrent : en envoyer deux ou trois pour cinq ans au parlement Européen, ils s’en fichent bien, cela ne coûtera pas plus cher et quand ces élus bidons auront pris cinq ans de plus, on en sera toujours au même point, dans le lac.

                    Voter FN n’a pas de sens, autant rester chez soi.
                     Il y a une seule solution et elle est éclipsée soigneusement par nos médias manipulateurs, parce qu’il savent très bien que c’est là que se situe leur vulnérabilité :
                     => Voter le 25/5/2014 massivement pour les candidats upr.

                    C’est pour cela que nos stratèges médiatiques ne cessent de mettre MLP sur le devant de la scène.
                    Et ça marche !... Vous venez de le prouver.


                  • Laury 15 février 2014 15:51

                     Je suis d’accord avec Fatizo sauf avec la dernière phrase .
                    Au-dessus d’un certain niveau,le taux d’abstention vaudra référendum ???
                    Quant l’ont constate ce qu’il on fait du vote NON au traité de Lisbonne ???
                    l’abstention aurait plus de poids ???


                    • Gugu Gugu 15 février 2014 16:20

                      Et non, Laury, même avec 5% de participation, ils déploreront l’abstention, mais se satisferont du résultat, et le parti qui sera arrivé en tête se vantera d’avoir « gagné » les élections européennes...

                      Si vous voulez envoyer un message fort, il faut voter, et voter pour un parti ouvertement anti européen, pas un qui vous dit qu’il va changer l’UE, mais un qui vous dit qu’il veut sortir de l’UE.
                      Le changement est impossible dans ce système, les différents traités se sont employé à tout verrouiller, la seule possibilité de changer une ligne à un article est l’unanimité au sein du conseil de l’Europe, et pour chaque article, il y a un état qui a intérêt à ce que rien ne change...


                    • fatizo fatizo 15 février 2014 17:44

                      @Laury

                      C’est sur qu’avec 80% d’abstention, ils trouveraient encore une explication dont ils ont le secret pour noyer le poisson mais personne ne serait dupe .

                    • périscope 15 février 2014 15:54

                      S’abstenir c’est voter Christine Lagarde, OMC, Traité transatlantique, avec accélération des concentrations, confiscation du vivant, etc.
                       Tout, mais pas ça !


                      • Fergus Fergus 15 février 2014 16:56

                        Bonjour, Fatizo.

                        Analyse lucide de l’offre. S’abstenir aux Européennes semble être en effet la seule solution pour ceux qui n’adhèrent pas à cette offre, et ils sont très nombreux !

                        Personnellement, c’est entre le bulletin blanc et le bulletin FdG (par fidélité désabusée) que j’hésiterai.


                        • fatizo fatizo 15 février 2014 17:48

                          Bonjour Fergus,

                          Le FDG , j’ai donné au premier tour de la présidentielle, mais je n’ai pas envie de recommencer. Désormais je ne voterai plus que pour un parti avec lequel je serais en accord sur la quasi totalité de son programme (je risque d’attendre longtemps). J’ai trop de désaccords avec l’extrême gauche sur sa façon de traiter la délinquance et l’immigration .
                          De plus elle fait le jeu du MEDEF en soutenant l’immigration de masse.

                        • PRCF PRCF 15 février 2014 18:48

                          Il y a d’ores et déjà un appel à Boycotter les élections européennes lancer par plusieurs forces politiques. Comme en 2009, le PRCF appelera à boycotter cette mascarade d’élections.
                          Puisque notre vote NON de 2005 a été boycotté, faisons irruption dans le débat, montrons que nous ne sommes pas dupe Boycottons en le revendiquant ces élections européennes.

                          http://www.initiative-communiste.fr/archive/appel-au-boycott-des-elections-europeennes-de-juin-2014/


                        • fatizo fatizo 15 février 2014 18:58

                          Oui le boycott est la seule solution . Je pense que ceux qui vont voter blanc se trompent. Quelque part ils légitiment cette Europe en participant à ces élections . 

                          La seule façon de la renier c’est de ne pas s’y mêler .

                        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 février 2014 20:13

                          fatizo,
                          Tout dépend de ce qu’on va y faire au parlement européen ?
                          Si c’est pour y rêvasser de changer les Traités, alors que tout est verrouillé, ce n’est pas la peine.

                          L’EPAM est un parti de Gauche grec qui organise la résistance et la sortie de l’ UE par l’article 50.

                          Comme quoi, tous les Partis de gauche ne sont pas ambigus sur la souveraineté.

                          Il s’agit d’aller au parlement européen pour organiser la résistance, et se servir du parlement comme d’une tribune.
                          C’est le but de l’ UPR en présentant des listes pour les élections européennes.


                        • taktak 17 février 2014 10:06

                          Mais vous pourrez allez à la tribune du parlement de l’UE : C’est cause toujours tu m’interesse. Les députés européens n’ont AUCUN pouvoir. Ils servent juste à créer une illusion de démocratie et masquer que l’UE est une dictature.

                          L’UE a boycotté notre NON en 2005, montrons que l’on est pas dupe BOYCOTTONS les européennes, et revendiquons le score majoritaire de l’abstention.

                          Après si d’autres font le choix d’essayer de développer leur mouvement, notamment en touchant les subsides de l’UE via la députation européenne, c’est leur choix, respectable bien entendu. Mais ce n’est pas le plus efficace pour affronter tout de suite et maintenant le cerbère de l’enfer des peuples qu’est l’UE.


                        • Martha 17 février 2014 15:28

                           @Taktak,

                           C’est pour cela qu’il faut un vote signifiant, qui ne laisse aucune ambiguïté : 74 députés Européens Français UPR ! 
                           Ca aurait de l’allure, surtout s’ils arrivent chacun avec leur drapeau bleu blanc rouge pour dire à la commission Européenne ses quatre vérités.

                           Rien que pour le côté rigolo de l’affaire et son côté unique, c’est à faire.
                           Après tout, impossible n’est pas Français !

                           97 jours pour y arriver.


                        • gonehilare gonehilare 15 février 2014 17:09

                          Le ventre mou électoral n’a cessé depuis Giscard de balloter entre une droite et une gauche auto-proclamées « républicaines » pour nous conduire finalement au fond du trou. 

                          Vous comptez encore creuser.. ?


                          • epicure 15 février 2014 17:34

                            Les européennes sont des élections à la proportionnelle, elles ne sont pas corsetés par le scrutin majoritaire avec le vote utile pour amener le candidat « de son camps » au deuxième tour.
                            Si vous êtes contre l’europe autoritaire de la finance, voter pour des listes contre celle ci, pour montrer que les français ne veulent plus de ce système et de la dictature de Bruxelles.

                            Cela aurait de la gueule si UMP + PS + UDI + Verts atteignaient moins de 50 %. Ils ne pourraient même plus s’appuyer sur la majorité pour faire leur politique européiste.


                            • hunter hunter 15 février 2014 19:28

                              Salut à tous

                              Voter blanc, s’abstenir...... ?

                              Moi je vais voter blonde, ’see what I mean ?

                               smiley

                              H/


                              • non667 15 février 2014 19:30

                                à fatiza
                                le taux d’abstention vaudra référendum, et qu’un éventuel nombre ridicule d’électeurs tuera l’idéologie.

                                 la preuve ,le ridicule ne vous tue pas de dire des âneries pareilles ! (vu 2005 ?)

                                 les listes qui auront plus de 5% des voix se partageront les 74 sièges à la proportionnelle régionale (8 régions )

                                cas extrême inenvisageable  ! 95% d’abstention  : 1 liste 5% = 74 députéseuropéens ( qui peut immaginer qu’ils refuseront ? )

                                pour voter efficace et anti N.O.M. la seule solution est

                                0 voix a l’umpseelvmodem

                                et voter pour ceux qui ont une assise politique suffisamment importante pour avoir 5% !


                                • Martha 16 février 2014 13:07

                                  @ non667,

                                   « et voter pour ceux qui ont une assise politique suffisamment importante pour avoir 5% »
                                   Qu’est-ce que ça signifie au juste ?
                                   Est-ce sur les chiffres officiels de « la situation politique » antérieure au 25/5/2014 ?
                                   Vous avez là un système bloqué qui ne prend pas du tout en compte un mouvement en croissance exponentielle qui à été tenu à l’écart de la vie publique, soigneusement par nos médias grotesques*.

                                   Est-ce le chiffre que l’on est sensé atteindre à ces élections ? On se situe à ce moment là dans l’évaluation à « l’estime » ou sur le mode du pari.
                                   Ce serait un pari d’un mode bien particulier puisqu’on peut influer sur le résultat. Il ne tient qu’à nous, à cette occasion de porter cette assise très haut, bien au dessus de ces cinq pour cent : cette assise est donc en devenir. Il ne tient qu’à nous de faire « parler les urnes ».


                                • ahtupic ahtupic 15 février 2014 20:00

                                  Bizarre comme les sympathisants du PS préconisent l’abstention ou le vote blanc. Le boycott, c’est exactement la même chose. Quelle différence entre l’abstention et le boycott ? Aucune. Ces 3 positions favorisent l’oligarchie qui a déjà le pouvoir et qui se fout absolument du boycott, de l’abstention et du vote blanc. Ces trois méthodes leur sont favorables et c’est pour cela que Fatizo ou Fergus les encouragent.


                                  • fatizo fatizo 15 février 2014 20:43

                                    @A ahtupic

                                    La théorie du complot dans toute sa splendeur. Fergus et moi sommes au service du PS.
                                    Trop fort, nous sommes démasqués.
                                    Avant-hier une supportrice du FN disait que je roulais pour le Front de gauche , aujourd’hui c’est pour le PS. 
                                    Faut vous mettre d’accord !

                                  • ahtupic ahtupic 15 février 2014 21:10

                                    @ fatizo
                                    Eh bien, si vous ne roulez pour personne, il est complétement inutile et stérile de prêcher l’abstention. Votre solution n’est pas obligatoirement celle des autres.


                                  • fatizo fatizo 15 février 2014 21:22

                                    Ce billet n’est pas un ordre, mais juste mon avis . Il est celui d’un citoyen qui a toujours voté, plus souvent contre que pour, surtout au second tour. Mais aujourd’hui je dis stop.

                                    C’est vrai que je peux me taire, et que ma solution n’est pas celle des autres. Mais lorsque quelqu’un exprime un choix, je ne suis pas de suite à penser de suite qu’il dit ça parce qu’il a de sombres arrières pensées politiques.
                                    Et puis ce site est fait pour que les citoyens s’expriment il me semble ?

                                  • ahtupic ahtupic 15 février 2014 21:29

                                    Vous avez utilisé « la théorie du complot ». En général, c’est bien les responsables des vrais complots qui utilisent ce moyen pour essayer de discréditer ceux qui veulent connaître la vérité. L’utilisation de cette théorie est faîte par les journaleux insipides et soumis qui veulent garder leur place bien chaude et bien payée quite à jouer le rôle de bons perroquets.


                                  • fatizo fatizo 15 février 2014 21:37

                                    J’ai utilisé ce terme parceque vous accusez sans preuve, et que de plus vous vous plantez lamentablement .


                                  • gogoRat gogoRat 16 février 2014 18:50

                                    CQFD !

                                     ceux qui vous intiment de voter sont les premiers à interpréter !
                                    à faire la demande et la réponse !
                                     Incapables de faire la différence entre abstention et boycott !!!

                                     Les premiers à cataloguer, non pas seulement l’acte de non-vote, mais les gens eux-mêmes rien qu’à partir de ce seul fait ! 
                                     On est alors forcément séduit par leur sens du respect et leur conception de l’idéal démocratique !
                                     Sûr que ça donne envie d’aller cautionner les candidats qu’ils vont nous désigner !
                                     C’est d’ailleurs tellement évident qu’on se demande pourquoi on autorise d’autres qu’eux à (mal) voter ou à refuser de voter ...

                                     


                                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 15 février 2014 20:15

                                    ahtupic,
                                    Excellente remarque, t’as tout compris !


                                    • Sylvain62 15 février 2014 20:49

                                      L’auteur semble ignorer qu’il existe un parti politique qui n’appartient pas au prisme directionnel politique, l’UPR. Pas terrible quand on prétend suivre l’actualité politique, surtout ici sur AgoraVox.


                                      Et l’abstention ne servirait à rien à part faciliter l’élection des élus des partis gauche/droite, à la place les français voteront pour des opposants à l’UE, ce qu’ils ont déjà fait en votant pour des têtes du FN, ce qu’ils feront en plus grand nombre encore aux prochaines européennes. Le message est clair, il n’y a que les militants et politicards pour refuser de le voir et pour se féliciter de l’abstention en prétextant l’ignorance populaire ou le désintérêt, histoire de faire semblant que derrière la montée du FN il n’y a aucune raison politique sérieuse. 

                                      Et puis, quand on sert de caution de gauche à un parti pour lequel on a soi-même contribué à porter au pouvoir on est mal fondé à jouer la dissidence. 

                                      Il faut briser l’emprise européiste sur les politiques nationales, cela passe dans un tout premier temps par la perte de sièges aux européennes pour les paillassons gauche/droite qui se bousculent pour faire parler d’eux à l’approche des élections. L’UPR présente aussi ses listes pour les européennes de 2014. 

                                      La solution elle existe, a été trouvée depuis longtemps et c’est la sortie de l’UE, pas de demi mesure, pas de « si », on en sort et c’est tout, et ça c’est le programme de l’UPR et c’est bien le seul à le proposer tel quel sans politicaillerie derrière, sans jouer sur les mots où parler de ce fantasme de l’« autre Europe ». 

                                      • taktak 17 février 2014 11:15

                                        L’auteur semble ignorer qu’il existe un parti politique qui n’appartient pas au prisme directionnel politique, l’UPR. Pas terrible quand on prétend suivre l’actualité politique, surtout ici sur AgoraVox.

                                        dans les 7 priorités de ce parti (vous reconnaissez d’ailleurs maintenant que c’est bien un parti politique, c’est nouveau, avant vous vous présentiez comme un rassemblement temporaire smiley ) il n’y a RIEN pour les travailleurs, ce qui vous classe quand même sérieusement à droite, sans compter le personnel politique de votre mouvement qui a une très longue histoire au RPR puis à l’UMP.


                                        Et l’abstention ne servirait à rien à part faciliter l’élection des élus des partis gauche/droite, à la place les français voteront pour des opposants à l’UE, ce qu’ils ont déjà fait en votant pour des têtes du FN, ce qu’ils feront en plus grand nombre encore aux prochaines européennes. Le message est clair, il n’y a que les militants et politicards pour refuser de le voir et pour se féliciter de l’abstention en prétextant l’ignorance populaire ou le désintérêt, histoire de faire semblant que derrière la montée du FN il n’y a aucune raison politique sérieuse.

                                        Ce n’etait pas le discours de votre mouvement, par exemple à la présidentielle.... Ne me semble pas que vous ayez soutenu aux legislatives par exemple les candidatures de rassemblement PRCF/M’PEP pour une sortie sans condition de l’UE et de l’euro, mais bien parlé d’abstention. Abstention qui était votre position aux dernières européennes en 2009 d’ailleurs.
                                        Il me semble bien d’ailleurs que vous vous désintéressiez totalement des municipales où il y aura pourtant des listes de luttes contre les eurométropoles et contre l’euro austérité. abandonnant selon votre propre raisonnement aux partis européistes... Vous n’êtes pas très cohérent, c’est le moins que l’on puisse dire.


                                        Qui plus est, qualifier le FN d’opposant à l’UE c’est assez rigolo pour qui a lu de façon sérieuse son programme qui ne propose pas de sortir de l’UE, mais de négocier...sic. Pourtant votre mouvement fait un travail très sérieux et solide, et je lui en suis totalement reconnaissant, de démontage de l’escroquerie politique qu’est la PME FN.

                                        Sylvain62, avec une abstention très majoritaire, avec des mouvements politiques appelant à l’abstention, l’abstention prend une vrai dimension politique. il est possible de faire de la participation ou non aux européenne un référundum pour ou contre l’UE. Et de bien montrer la duplicité de certains qui émargent aux parlements européen depuis quasi toujours. Tel la PME Le Pen dont s’est le gagne pain à près de 30 000€ par mois....

                                        Et puis, quand on sert de caution de gauche à un parti pour lequel on a soi-même contribué à porter au pouvoir on est mal fondé à jouer la dissidence.

                                        Si j’étais vous, qui reconnaissez avoir soutenu et voté pour Sarko ici même sur Agoravox, je la ramènerai pas trop. Parceque vous avez soutenu en connaissance de cause Sarko et l’UMP, ces politiques qui en pleine et totale responsabilité ont bafoué le NON de 2005.
                                        Méfiez vous que d’aucun ne vous qualifie de dissident peau de lapin à peine échappé des jupes de l’UMP.... à ce compte là. Ce n’est pas mon souhait, mais à jouer à ce jeu là prenez garde au retour de manivelle.
                                        Ne croyez pas que je vous fait reproche de votre trajectoire, chacun à le droit de se tromper. A une condition : savoir le reconnaitre, et surtout ne donner de leçon à personne ni se croire le meilleur

                                        Il faut briser l’emprise européiste sur les politiques nationales, cela passe dans un tout premier temps par la perte de sièges aux européennes pour les paillassons gauche/droite qui se bousculent pour faire parler d’eux à l’approche des élections. L’UPR présente aussi ses listes pour les européennes de 2014.

                                        Pour moi cela passe par donner une gifle monumentale à tous le Parti Maastrichien Unique (PS, UMP’PEN, EELV....) : une belle gifle que sera un score d’abstention massif, largement majoritaire, renforcé par une campagne de terrain et une revendication d’un boycott des élections. Voila qui montrerai que tout ces gens ne sont que blanc bonnet et bonnet blanc... Voila ce que proposent ensemble les Clubs Penser la France, le M’PEP et le PRCF. Voila ce que propose un intellectuel comme E Todd....

                                        Cela dit je comprend votre choix de vous présenter, afin d’essayer de faire grandir votre mouvement. Il est bien sûr respectable, mais je ne le trouve pas à l’échelle de l’enjeu du moment. C’est maintenant qu’il faut résister, résister tous ensemble dans notre diversité. Il ne sert à rien d’attendre la prochaine présidentielle dans 3 ans : car c’est un de vos argument « officiel » pour votre participation à cette mascarade d’élection européenne que celles ci permettent de vous faire connaître pour la prochaine présidentielle, de recruter des troupes...
                                        Militant du PRCF, je crois qu’il faut savoir dépasser l’interet à court terme de nos partis, et nous rassembler. Comme justement l’on fait le PRCF, les CPF et le M’PEP.

                                        La solution elle existe, a été trouvée depuis longtemps et c’est la sortie de l’UE, pas de demi mesure, pas de « si », on en sort et c’est tout, et ça c’est le programme de l’UPR et c’est bien le seul à le proposer tel quel sans politicaillerie derrière, sans jouer sur les mots où parler de ce fantasme de l’« autre Europe ».

                                        Je suis tout à fait d’accord avec cette solution. En revanche, et là vous êtes un menteur assumé Sylvain 62 ce qui est très regrettable, car je vous ai déjà démenti par ailleurs sur Agoravox, non l’UPR n’est ni le seul ni le premier à avoir ce mot d’ordre de sortie de l’UE. Cessez donc d’utiliser cet argument qui vous ridiculise, et laisse croire que vous n’avez pas les moyens de convaincre sans mentir, et donc dessert notre cause commune qui est la sortie de l’UE et de l’euro.

                                        Depuis 2004 le PRCF a pour position une sortie unilatérale et sans condition de l’UE, de l’Euro et du capitalisme.Cela a toujours été dans le programme du PRCF, et ce bien avant la création de votre mouvement. Donc STOP aux mensonges, svp.
                                        Il porte ce mot d’ordre au sein d’un large rassemblement, avec le M’PEP et les gaullistes des Clubs Penser la France, mais également au sein du très large rassemblement d’organisations communistes de l’appel des Assises du Communisme.

                                        bien à vous, et à vous lire.


                                      • Sylvain62 17 février 2014 12:14

                                        Échangeons voulez-vous. 


                                        « dans les 7 priorités de ce parti (vous reconnaissez d’ailleurs maintenant que c’est bien un parti politique, c’est nouveau, avant vous vous présentiez comme un rassemblement temporaire ) »

                                        Non, ce n’est pas nouveau, l’UPR est un rassemblement temporaire qui disparaîtra une fois que ses raisons d’exister, sortir la France de l’UE, de l’euro et de l’OTAN, auront été accomplies, ce parti n’existe que pour cela. 

                                        « il n’y a RIEN pour les travailleurs, ce qui vous classe quand même sérieusement à droite, sans compter le personnel politique de votre mouvement qui a une très longue histoire au RPR puis à l’UMP. »

                                        Allons bon. Pour que l’on puisse faire quoi que ce soit pour les travailleurs, les entreprises, les jeunes, les vieux, les hommes, les femmes, il faut d’abord que le pays se réapproprie les instruments de gouvernance nationale. C’est un programme en soi dans lequel chacun peut se retrouver et c’est le but. Et les travailleurs non communistes ils comptent à vos yeux ?Ah ha !

                                        « Ce n’etait pas le discours de votre mouvement, par exemple à la présidentielle.... Ne me semble pas que vous ayez soutenu aux legislatives par exemple les candidatures de rassemblement PRCF/M’PEP pour une sortie sans condition de l’UE et de l’euro, mais bien parlé d’abstention. Abstention qui était votre position aux dernières européennes en 2009 d’ailleurs. »

                                        Le PRCF est casé à l’extrême gauche, il en va de même du FN classé à l’extrême droite se rassembler derrière des partis classés c’est une coloration politique que ce parti ne veut pas parce que les extrêmes sont trop clivant pour permettre la libération nationale qui sous entend une union de tous pour tous. Ce n’est pas par opposition ou sotte concurrence mais pour réunir. Oui l’UPR a prôné l’abstention en son temps lorsque chacun pensait que cela ferait bouger les lignes, vous connaissez la suite. Aujourd’hui il faut tenter autre chose.

                                        « Il me semble bien d’ailleurs que vous vous désintéressiez totalement des municipales où il y aura pourtant des listes de luttes contre les eurométropoles et contre l’euro austérité. abandonnant selon votre propre raisonnement aux partis européistes... Vous n’êtes pas très cohérent, c’est le moins que l’on puisse dire. »

                                        C’est vous qui le dites, il y a eu de l’actualité depuis et le découpage du pays en euro ceci ou euro cela rend nécessaire la présentation de listes puisque les européistes ne peuvent mettre en oeuvre leurs affaires qu’avec des politiques acquis en place dans les mairies, il faut leur voler dans les plumes et c’est ce qu’on va faire, ça n’est pas en restant à observer sans rien faire que l’on changera quoi que ce soit. 

                                        « Qui plus est, qualifier le FN d’opposant à l’UE c’est assez rigolo pour qui a lu de façon sérieuse son programme qui ne propose pas de sortir de l’UE, mais de négocier...sic. Pourtant votre mouvement fait un travail très sérieux et solide, et je lui en suis totalement reconnaissant, de démontage de l’escroquerie politique qu’est la PME FN. »

                                        Bien sûr, le FN ne s’oppose pas à l’UE il souhaite simplement que la France en prenne les Rennes et une Europe des nations ce qui signifie en réalité une Europe des partis nationalistes si possible et à défaut on négocie mais on en sort pas. Les électeurs FN ne s’en rendront compte que lorsqu’ils auront constaté par eux-mêmes une fois que ce parti sera aux manettes, si ça arrive. 

                                        « Sylvain62, avec une abstention très majoritaire, avec des mouvements politiques appelant à l’abstention, l’abstention prend une vrai dimension politique. il est possible de faire de la participation ou non aux européenne un référundum pour ou contre l’UE. »

                                        Cela pourrait marcher mais malheureusement tout montre que ces instances ne prendront pas en compte l’abstention, rien que dans l’encadrement du droit de pétition au Parlement européen on remarque tout de suite que tout ce qui peut officiellement inquiéter le mastodonte est soigneusement écarté, la seule exception restant l’article 50. L’abstention est encore officieuse, ils avanceront de leur côté qu’on le veuille ou non...mais d’un autre côté une participation massive en faveur d’un parti antiUE enverrait un message politique clair

                                        Comme vous le relevez toutefois il y a un risque que le seul fait de voter soit reçu comme une caution pour l’UE alors qu’il n’en est rien, d’où l’importance de voter pour des partis antiUE.

                                         « Et de bien montrer la duplicité de certains qui émargent aux parlements européen depuis quasi toujours. Tel la PME Le Pen dont s’est le gagne pain à près de 30 000€ par mois.... »

                                        Le FN c’est 30 ans d’Europe. 

                                        « Si j’étais vous, qui reconnaissez avoir soutenu et voté pour Sarko ici même sur Agoravox, je la ramènerai pas trop. » 

                                        J’avais 18 ans, une culture politique émergente et je n’étais membre ou militant d’aucun parti, on a le droit à l’erreur non ? Quand j’en fais j’ai au moins l’intelligence de les reconnaître, ça n’est pas le cas de tout le monde.

                                        « Parceque vous avez soutenu en connaissance de cause Sarko et l’UMP, ces politiques qui en pleine et totale responsabilité ont bafoué le NON de 2005.
                                        Méfiez vous que d’aucun ne vous qualifie de dissident peau de lapin à peine échappé des jupes de l’UMP.... à ce compte là. Ce n’est pas mon souhait, mais à jouer à ce jeu là prenez garde au retour de manivelle. »

                                        Le vote d’une seule personne n’engage pas tout un parti ou un courant politique, en plus qui pouvait deviner où nous emmènerait N.Sarkozy ? Ce personnage s’est fait élire sur des slogans type « travailler plus pour gagner plus », tout le monde pensait (enfin ceux qui ont voté pour) qu’il sortirait le pays de la crise par des valeurs saines et libérales sans affamer le peuple ou cliver la société. Ce fut tout l’inverse. 

                                        « Ne croyez pas que je vous fait reproche de votre trajectoire, chacun à le droit de se tromper. A une condition : savoir le reconnaitre, et surtout ne donner de leçon à personne ni se croire le meilleur. »

                                        Je ne me crois rien, je souhaite que les gens ne fassent plus les mêmes erreurs et ne votent plus à la tête du client mais pour un programme et dans leur intérêt, bref qu’ils et elles ne fassent pas la même erreur que moi au risque de porter un nouvel « Américain » au pouvoir demain.

                                        « Pour moi cela passe par donner une gifle monumentale à tous le Parti Maastrichien Unique (PS, UMP’PEN, EELV....) : une belle gifle que sera un score d’abstention massif, largement majoritaire, renforcé par une campagne de terrain et une revendication d’un boycott des élections. Voila qui montrerai que tout ces gens ne sont que blanc bonnet et bonnet blanc... Voila ce que proposent ensemble les Clubs Penser la France, le M’PEP et le PRCF. Voila ce que propose un intellectuel comme E Todd.... »

                                        Je voudrais que ça fonctionne mais c’est un pari risqué : quitte ou double. On ne revient pas sur des élections, si rien ne se passe ça aura encore été un coup pour rien. Tant mieux si ça marche, je vous le souhaite, mais si l’UPR arrive à des résultats autrement ce sera bénéfique pour vous aussi.

                                        « Cela dit je comprend votre choix de vous présenter, afin d’essayer de faire grandir votre mouvement. Il est bien sûr respectable, mais je ne le trouve pas à l’échelle de l’enjeu du moment. C’est maintenant qu’il faut résister, résister tous ensemble dans notre diversité. Il ne sert à rien d’attendre la prochaine présidentielle dans 3 ans : car c’est un de vos argument « officiel » pour votre participation à cette mascarade d’élection européenne que celles ci permettent de vous faire connaître pour la prochaine présidentielle, de recruter des troupes... »

                                        Le parti a été boycotté de partout jusque sur wikipédia où les raisons « objectives » de ne pas fournir une page (ils ont laissé une obscure référence à un parti alsacien mort et entérré histoire de se payer la tête d’Asselineau) tiennent sur une feuille de papier à cigarette. L’objectif c’est d’avoir une visibilité et d’apporter une éducation politique aux gens, dans les écoles, via les réseaux sociaux, ect. Même si l’UPR n’arrivait pas au pouvoir dans les années à venir l’objectif c’est qu’un maximum de personnes prennent conscience que notre pays est VIVANT que l’indépendance est notre droit, que la souveraineté appartient au peuple français et pas à ses représentants qui l’ont concédé en toute illégalité à des instances non représentatives et non élues par la voie des traités.

                                        « Militant du PRCF, je crois qu’il faut savoir dépasser l’interet à court terme de nos partis, et nous rassembler. Comme justement l’on fait le PRCF, les CPF et le M’PEP. »

                                        Alors affranchissez vous de toute couleur politique, ni gauche ni droite ni extrême, pour la France, hop tout le monde ! Mais mon petit doigt me dit que vous n’en ferez rien. D’ailleurs rassembler quand on indique « communiste » dans l’intitulé de son parti c’est franc du collier smiley

                                        « Je suis tout à fait d’accord avec cette solution. En revanche, et là vous êtes un menteur assumé Sylvain 62 ce qui est très regrettable, car je vous ai déjà démenti par ailleurs sur Agoravox, non l’UPR n’est ni le seul ni le premier à avoir ce mot d’ordre de sortie de l’UE. Cessez donc d’utiliser cet argument qui vous ridiculise, et laisse croire que vous n’avez pas les moyens de convaincre sans mentir, et donc dessert notre cause commune qui est la sortie de l’UE et de l’euro. »

                                        Ce n’est pas parce que vous martelez « menteur assumé » (par vous ?) que c’est le cas, ensuite c’est moi qui vous ai démenti en indiquant que ce que vos cadres indiquent c’est une sortie « si », et vous ne pourrez pas dire le contraire c’était précisé jusque dans l’article que j’avais eu grand plaisir à commenter. Voyez vous à l’UPR on part du principe que quand un politique conditionne la sortie de l’UE avec des « si », les mots ont un sens, c’est qu’il y a des arrières pensées politiciennes en prévision, chez nous pas de « si », chez vous oui. C’est subtil mais les gens ne s’y tromperont pas croyez-moi. 

                                         Donc si le ridicule ne vous fait pas peur continuez de revenir dessus je me ferai un plaisir de vous contredire avec les discours de vos propres représentants. 

                                        « Depuis 2004 le PRCF a pour position une sortie unilatérale et sans condition de l’UE, de l’Euro et du capitalisme. »

                                        Ah, il y a un mot en trop dans cette phrase pour qui veut rassembler. Je vous aide, ça commence par « ca » et ça finit par « isme ». 

                                        « Cela a toujours été dans le programme du PRCF, et ce bien avant la création de votre mouvement. Donc STOP aux mensonges, svp. »

                                        Quels mensonges ? De dire que vous faites du communisme AVANT la sortie de l’UE/OTAN/euro ? De dire que l’UPR est le seul parti à proposer aux français une sortie inconditionnelle de l’UE/OTAN/Euro ? Pourtant c’est le cas, à moins que vous ne compreniez pas ce que signifie « sortie inconditionnelle », à l’UPR ça veut aussi dire « que vous soyez communiste/capitaliste/de droite/de gauche/des extrêmes ». Donc inconditionnellement de votre sensibilité politique, c’est la nuance et elle tranche. En plus si l’UE était communiste vous feriez tout pour que la France y reste donc bon. 

                                        « Il porte ce mot d’ordre au sein d’un large rassemblement, avec le M’PEP et les gaullistes des Clubs Penser la France, mais également au sein du très large rassemblement d’organisations communistes de l’appel des Assises du Communisme. »

                                        Deux références au communisme dans la même phrase, le problème c’est que vous ne saisissez pas que les français qui veulent sortir de l’UE ne sont pas nécessairement communistes et n’ont pas nécessairement envie de rejoindre un courant communiste pas plus qu’ils ne se sentiraient représentés par un courant communiste. L’UPR l’a parfaitement compris et possède un objectif politique bien défini non teinté idéologiquement, sauf pour ceux qui considèrent que la liberté et la souveraineté populaire relèvent de l’idéologie mais ceux là se placent en porte à faux avec les valeurs fondatrices de notre pays. 

                                        Pour l’UPR ce qui importe ce n’est pas votre extraction politique ou vos sensibilités droite/gauche qui compte, ce qui importe c’est l’avenir du pays dans son ensemble sans distinction suivant les sensibilités des électeurs, un mouvement populaire digne de ce nom quoi. 

                                        « bien à vous, et à vous lire. »

                                        De même.

                                      • taktak 17 février 2014 15:52

                                        Merci de votre réponse. Je vois que vous avez besoin d’une nouvelle explication sur la ligne du PRCF, puisque visiblement vous n’avez pas lu l’article que je vous ai donné en lien qui donne toute clarification nécessaire.

                                        Je ne reviens pas sur le débat sur abstention ou non. Vous faites votre choix, nous le notre, et au fond c’est deux possibilités qui se défendent. Pas la peine de s’écharper là desssus.

                                        Allons bon. Pour que l’on puisse faire quoi que ce soit pour les travailleurs, les entreprises, les jeunes, les vieux, les hommes, les femmes, il faut d’abord que le pays se réapproprie les instruments de gouvernance nationale. C’est un programme en soi dans lequel chacun peut se retrouver et c’est le but. Et les travailleurs non communistes ils comptent à vos yeux ?Ah ha !

                                        Tous les travailleurs, c’est à dire fait aujourd’hui la Nation compte. Mais, la souveraineté nationale n’a d’intéret que si c’est une souveraineté populaire, c’est à dire que le peuple soit gouverné par le peuple et pour le peuple. Pas par l’oligarchie capitaliste qui commande aujourd’hui depuis sa dictature qu’est l’UE, hier dans le cadre des frontières de notre pays avec la banque de France propriété des 300 familles....
                                        Du reste, ne pas afficher ne serait ce qu’une priorité sur 7 dans l’intéret des travailleurs ce n’est pas rassembleur justement de cette immense majorité ces 99% qui justement sont les travailleurs. Le programme du CNR n’était pas communiste, mais il mettait au centre de ses priorités l’intéret des travailleurs et se donnait comme priorité de lutter contre le pouvoir des monopoles et des intérets privés..... Ce pouvoir des monopoles et des intérets privés qui justement est celui de l’UE et de l’euro.


                                        Le PRCF est casé à l’extrême gauche, il en va de même du FN classé à l’extrême droite se rassembler derrière des partis classés c’est une coloration politique que ce parti ne veut pas parce que les extrêmes sont trop clivant pour permettre la libération nationale qui sous entend une union de tous pour tous. Ce n’est pas par opposition ou sotte concurrence mais pour réunir. Oui l’UPR a prôné l’abstention en son temps lorsque chacun pensait que cela ferait bouger les lignes, vous connaissez la suite. Aujourd’hui il faut tenter autre chose.

                                        Bien sûr le PRCF est communiste. Je suis communiste. Et je défendrai toujours mes convictions, sans jamais les taire. En revanche, le PRCF n’est pas seul, et il fait alliance avec des non communistes du M’PEP et même les gaullistes des CPF. Chacun respectueux du droit de chacun d’avoir ses propres convictions en dehors du rassemblement ouvert à tous les républicains, tous les progressistes, aux communistes etc... à l’exeption de l’extrème droite ou ceux qui seraient tenté de faire alliance avec l’extrème droite, de ce rassemblement d’un nouveau front populaire pour la sortie de l’UE, de l’Euro et de l’OTAN. Sortie sans aucune condition, sans aucun si bien sûr. Je constate juste que l’UPR veut elle imposer son programme faire taire les convictions particulières. C’est un choix regrettable. Un choix à l’opposé de ce qui avait été fait par De Gaulle et Villion dans le Conseil National de la Résistance...

                                        Qui plus est, je me dois de vous rappeler que malgré vos discours, l’ensemble du peuple de gauche vous considére comme un mouvement de droite. Partant de là, vous ne saurez non plus rassembler.


                                        C’est vous qui le dites, il y a eu de l’actualité depuis et le découpage du pays en euro ceci ou euro cela rend nécessaire la présentation de listes puisque les européistes ne peuvent mettre en oeuvre leurs affaires qu’avec des politiques acquis en place dans les mairies, il faut leur voler dans les plumes et c’est ce qu’on va faire, ça n’est pas en restant à observer sans rien faire que l’on changera quoi que ce soit.

                                        Heureux de voir que vous allez vous impliquer dans les municipales. Tant mieux. 

                                        Le vote d’une seule personne n’engage pas tout un parti ou un courant politique, en plus qui pouvait deviner où nous emmènerait N.Sarkozy ?

                                        Eh bien le PRCF avait clairement diagnostiqué où nous ménerait Sarko, tout comme il avait dit que Hollande ne ferait pas une politique de gauche mais la politique de droite qui est la seule réalisable dans le cadre de l’UE.

                                        Ce personnage s’est fait élire sur des slogans type « travailler plus pour gagner plus », tout le monde pensait (enfin ceux qui ont voté pour) qu’il sortirait le pays de la crise par des valeurs saines et libérales sans affamer le peuple ou cliver la société. Ce fut tout l’inverse.

                                        Tout le monde, justement non... vous pourriez au moins reconnaitre ce mérite au PRCF....


                                        Alors affranchissez vous de toute couleur politique, ni gauche ni droite ni extrême, pour la France, hop tout le monde ! Mais mon petit doigt me dit que vous n’en ferez rien.

                                        Encore une fois, le PRCF fait parti d’un rassemblement qui dépasse largement les clivages partisan. Qui est signataire de l’Appel pour un nouveau CNR et la sortie de l’UE de l’Euro et de l’OTAN ?

                                        Le PRCF avec le M’PEP et avec les gaullistes des CPF.... ça c’est des actes et des faits
                                        Qui refuse de signer ce texte ? sans jamais avoir donné le moindre argument valable, sans avoir pu formuler la moindre critique du contenu de ce texte à laquelle je ne vois pas la moindre virgule que l’UPR aurait à retrancher, votre mouvement et ses militants refuse de le signer. Au seul motif que ce n’est pas un texte de l’UPR. Ca aussi c’est des actes. Tout comme c’est des actes que l’UPR a refusé au préalable de discuter avec les CPF, le M’PEP ou le CPF, pratiquant la politique du rien que l’UPR tout seul. C’est dommage pour ne pas dire très facheux.

                                        Objectivement, le PRCF rassemble les communistes, et dans le cadre d’une alliance plus large avec des composantes plus large participe à rassembler potentiellement tout le monde. Votre anticommunisme un peu primaire vous aveugle

                                        De Gaulle, lui avait su respecter et travailler dans l’intéret de la France avec les communistes.... C’est au contraire quand il s’est dressé contre les communistes que les puissances de l’oligarchie capitaliste ont repris le contrôle total du pays, on pu nous enchainer dans cette UE du capital.


                                        Ce n’est pas parce que vous martelez « menteur assumé » (par vous ?) que c’est le cas, ensuite c’est moi qui vous ai démenti en indiquant que ce que vos cadres indiquent c’est une sortie « si »,

                                        Ce n’est pas vous qui décidé de la position du PRCF. Dans un article récent sur son site internet, le PRCF le réafirme le PRCF est pour une sortie inconditionnel de l’UE et de l’Euro. Sans aucun si.
                                        Cette ligne c’est celle du PRCF depuis 2004, que vous le vouliez ou non.
                                         Alors pour que les choses soient bien claires je vous invite à lire cet article Stop aux mensonges sur le PRCF qui écrit noir sur blanc et sans aucun si "

                                        Notre position depuis la création du PRCF en 2004 est la suivante :

                                        La position sur l’UE du PRCF est connue, simple et claire : sortir de l’UE, sortir de l’Euro ces armes de la classe capitaliste

                                         Donc si le ridicule ne vous fait pas peur continuez de revenir dessus je me ferai un plaisir de vous contredire avec les discours de vos propres représentants.

                                        Ne vous enfoncez pas trop, je note que vous n’avez jamais pu donner la moindre citations à ce propos. Qui plus est chacun peut aller chercher parmi les 1800 articles sur notre site internet.... Encore une fois, l’UPR n’a pas besoin de mentir sur le PRCF pour avancer. J’en suis convaincu.


                                        Quels mensonges ? De dire que vous faites du communisme AVANT la sortie de l’UE/OTAN/euro ? De dire que l’UPR est le seul parti à proposer aux français une sortie inconditionnelle de l’UE/OTAN/Euro ?

                                        Oui cela c’est un mensonge.
                                        Le PRCF est pour la sortie de l’UE de l’euro et de l’otan. Sans condition.
                                        Le PRCF est pour le communisme et il considère que la voie du socialisme passe nécessairement par la sortie de l’UE de l’euro et de l’OTAN. Comme 30 autres partis communistes d’ailleurs. Et donc votre avant est totalement ridicule... Le PRCF a toujours dit qu’il était impossible de construire le socialisme en restant dans l’UE puisque celle ci est inréformable et que c’est une superstructure du capitalisme....

                                        Votre « avant » est donc aussi ridicule que mensonger. Je vous rappelle que le PRCF est signataire de l’appel pour un nouveau CNR, que vous n’avez visiblement toujours pas lu, qui réclame la sortie de l’UE, de l’euro et de l’OTAN, sans aucun si, sans demander de passer au communisme avant. avec les CPF qui ne sont pas une organisation communiste. Eh oui.

                                        Bref Sylvain, une bonne fois pour toute, allez lire un peu ce qu’écrit le PRCF comme moi je me suis donné la pein d’aller lire vos positions. On gagnera tous du temps. et cela vous évitera de discréditer votre mouvement.

                                        Pourtant c’est le cas, à moins que vous ne compreniez pas ce que signifie « sortie inconditionnelle », à l’UPR ça veut aussi dire « que vous soyez communiste/capitaliste/de droite/de gauche/des extrêmes ». Donc inconditionnellement de votre sensibilité politique, c’est la nuance et elle tranche.

                                        Je vous concéde un point, le PRCF est contre une sortie qui soit celle de la voie xénophobe, raciste, fasciste... mais il me semble bien que c’est également le cas de l’UPR. Encore une fois, si l’UPR est seule et isolée, ce n’est pas le cas du PRCF que est partie prenante -partie communiste bien sûr - d’un rassemblement bien plus large. Ouvrez les yeux.

                                        En plus si l’UE était communiste vous feriez tout pour que la France y reste donc bon.

                                        Sauf que l’UE n’est pas communiste. Si ma tante en avait on l’appelerai tonton...
                                        En revanche et à vous lire pour vous si la sortie de l’UE était communiste vous seriez contre. Tel le FN qui s’est abstenu sur l’acte unique pour ne pas voter avec les communistes qui sont les seuls à avoir voter contre l’acte unique.

                                        Je vous rappelle que les COMMUNISTES SONT LES SEULS A AVOIR VOTER TOUJOURS ET SYSTEMATIQUEMENT CONTRE LA CONSTRUCTION EUROPENNE CONTRE L’UE..... cela devrait vous faire réfléchir. tout comme le fait que les communistes étaient et de très loin largement majoritaires dans la résistance quand les partis capitalistes, de la droite du centre et « sociodémocrate » étaient dans la collaboration.


                                        Deux références au communisme dans la même phrase, le problème c’est que vous ne saisissez pas que les français qui veulent sortir de l’UE ne sont pas nécessairement communistes et n’ont pas nécessairement envie de rejoindre un courant communiste pas plus qu’ils ne se sentiraient représentés par un courant communiste.

                                        Vous faites décidemment une allergie au mot communisme, qui vous empèche de voir qu’avec le PRCF il n’y a justement pas que des communistes. C’est terrible cet anticommunisme. A vous lire, De Gaulle aurait du exclure du CNR les communistes puisque selon vous ils sont trop clivant (au passage, je vous rappelle que les communistes ont été pendant des decennies le premier parti de france, ont réalisé un score de 30% à la présidentielle comme quoi le communisme ça rassemble, pour peu que l’on ne se laisse pas aveugler par la propagande anti communiste du système). Dans les signataires de l’appel pour un nouveau CNR et la sortie de l’UE de l’euro de l’OTAN et du capitalisme il y a 3 composantes : PRCF, M’PEP et CPF. Seul le PRCF est communiste, les deux autres ne le sont pas.. Alors oui le PRCF est communiste. Mais que je sache dans ce rassemblement personne des gaullistes du CPF n’a du adhérer au PRCF, et personne du PRCF n’a du adhérer au CPF et renier son combat communiste.... Personne au sein des CPF ne milite pour le communisme.

                                        Pour l’UPR ce qui importe ce n’est pas votre extraction politique ou vos sensibilités droite/gauche qui compte, ce qui importe c’est l’avenir du pays dans son ensemble sans distinction suivant les sensibilités des électeurs, un mouvement populaire digne de ce nom quoi.

                                        Si c’était le cas, l’UPR signerait l’appel pour un nouveau CNR...sauf que ce n’est pas le cas.
                                        Qui plus est comme je l’ai déjà démontré à maintes reprise le programme de l’UPR, car vous n’étes pas un rassemblement mais bien un parti comme vous l’avez vous même reconnu, le programme de l’UPR est fortement teinté d’une idéologie capitaliste, pro système donc. Il n’est donc pas dénué d’idéologie.


                                        En tout cas merci pour cette discussion qui je l’espère aura rétablie un certain nombre de vérité.

                                        Je profite de cette franche discussion, et comme je vois que vous avez une sévère aversion pour le communisme pour vous inviter à lire ce court article sur l’histoire contemporaine de l’Indonésie, que je vous invite à méditer, non pas pour vous convaincre de devenir communiste, mais pour voir la réalité de ce à quoi mène l’anticommunisme : des millions de morts. Vous êtes jeune comme moi, et avez eu droit à l’école à un programme d’histoire présentant le 20e siècle comme celui des totalitarisme....pour dire URSS pire que l’allemagne nazie. Demandez vous pourquoi ce programme parle bien de la conférence de Bandung en Indonésie mais pas de ce génocide qui a lieu que quelques années plus tard.


                                      • vesjem vesjem 15 février 2014 23:08

                                        fatizo , en tout cas , toi , tu ne t’abstiendras pas !
                                        tu nous prends pour des idiots ; tous , nous te renvoyons le compliment !


                                        • fatizo fatizo 15 février 2014 23:33

                                          Votre avatar me suffit. On voit à qui on a à faire.


                                        • kervennic kervennic 15 février 2014 23:47

                                          Pas seulement pour les europeenes, mais pour toutes. Personnellement je n’ai pas besoin d’etre « representer », merci bien. Je sais lire, ecrire, et raconte beaucoup moins de connerie que Francois Hollande et ces predecesseurs.


                                          • DanielD2 DanielD2 16 février 2014 00:09

                                            « C’est d’ailleurs la solution que prônait Emmanuel Todd dans Marianne la semaine dernière. »

                                            Monsieur « Hollandisme révolutionnaire » ... Est-ce qu’il y a besoin de rajouter quelque chose ?


                                            • BA 16 février 2014 06:26

                                              Samedi 15 février 2014 :

                                               

                                              Un sondage explosif :

                                               

                                              Question de l’institut de sondage Ifop :

                                               

                                              "Vous personnellement, êtes-vous favorable ou opposé à ce que la France remette en cause les accords de Schengen et restreigne les conditions de circulation et d’installation des citoyens européens sur son territoire ?"

                                               

                                              Personnes âgées de 18 à 24 ans : 60 % de favorables.

                                              25 à 34 ans : 54 % de favorables.

                                              35 à 49 ans : 62 % de favorables.

                                              50 à 64 ans : 59 % de favorables.

                                              65 ans et plus : 57 % de favorables.

                                              Total : 59 % de favorables.

                                               

                                              L’Europe sous le choc : 59% des Français favorables à une restriction des conditions de circulation et d’installation des Européens dans le cadre des accords de Schengen.

                                               

                                              Les Français se disent majoritairement favorables à une limitation de la circulation des immigrés européens en France, et donc à une remise en cause du traité de Schengen. C’est un des piliers de la construction européenne qui est ainsi contesté par l’opinion publique.

                                               

                                              http://www.atlantico.fr/decryptage/59-francais-favorables-restriction-conditions-circulation-et-installation-europeens-dans-cadre-accords-schengen-jerome-fourquet-982672.html?page=0,0


                                              • ahtupic ahtupic 16 février 2014 06:37

                                                J’avais déjà dit : les démocraties font des référendums mais nous en France, on fabrique des sondages. L’IFOP, organisme à la solde des gouvernants a fait ce sondage car la Suisse avait fait un référendum sinon, elle n’aurait pas eu le courage de le faire. Pourquoi ne pose-t-elle pas la question : êtes-vous pour la sortie de la France de l’OTAN, de l’euro, de l’Europe ?


                                                • logan 16 février 2014 07:11

                                                  Il est important au contraire de voter aux européennes, car même si les parlementaires n’ont aucun pouvoir, il ne faut jamais abandonner la moindre tribune à nos adversaires politiques, et en plus, c’est une élection nationale, c’est donc un moment important où on mesure les rapports de force. Il est important de soutenir des partis alternatifs à l’UMP, PS ou FN, afin de changer ces rapports de force et d’inciter les français à faire de même à l’avenir.


                                                  • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 16 février 2014 08:33

                                                    Bonjour Fatizo
                                                    La crise, tout comme le diable a différents visages, et pour moi qui vit en Espagne, et contrairement à vous,je ne peux pas me permettre le luxe de m’ abstenir étant donné que dans mes contrées il y a une droite bête et méchante qui est en train de saccager joyeusement des décennies d’ acquis sociaux....Alors, la seule question sera de savoir pour quelle force d’ opposition je voterai, et bien évidemment je vais lancer mon petit message aux socialistes espagnols car je ne voterai pas pour eux....ils ont fait le lit de la droite « pourrie et corrompue jusqu’ à la moelle »et, par ailleurs, ils sont grandement responsables eux-aussi de la situation actuelle de déliquescence...mon vote ira à un parti d’ opposition de gauche non-socialiste..j’ attends de savoir si Izquierda Unida ( l’ équivalent de votre front de gauche français)va faire liste commune avec Pablo Iglesias et son mouvement citoyen « Podemos » qui veut dire : nous pouvons...nous pouvons changer les choses..cessons de nous plaindre et reprenons en mains notre destin au lieu de déléguer nos pouvoirs à des personnes qui sont trop compromises avec le système...rediscutons cette dette et nous paierons ce qui nous paraît juste...etc..etc...laissons une place pour les jeunes qui pour l’ instant n’ ont d’ autres alternatives que de s’ enfuir à l’ étranger...faisons des sacrifices, oui, mais pour le bien commun, et non pas pour enrichir une caste.

                                                    J’ ai fait pas mal de manifs cette année...pour l’ emploi, pour l’ enseignement, pour la santé...( je crois que j’ ai atteint mon record) alors, tu penses, si on me met une urne sous le nez je ne vais pas m’ abstenir même si ça ne va pas changer le sort de la planète, même si je pense que c’ est la rue et l’implication citoyenne (et non les urnes) qui pourront provoquer les changements nécessaires.


                                                    • fatizo fatizo 16 février 2014 11:36

                                                      Bonjour AJE,

                                                      J’essaye de garder mon optimisme en permanence mais face aux politiques il prend du plomb dans l’aile .
                                                      Tu connais mon avis sur les salaires des grands patrons, sur les avantages fiscaux, sur les paradis du même nom ; c’est pourquoi j’ai voté pour le Front de Gauche au 1er tour de la présidentielle . Mais j’ai trop de désaccords sur d’autres sujets pour y retourner .
                                                      Et puis je pense que la meilleure façon de montrer à cette ’Europe là, qu’n n’en veut pas, c’est de ne pas voter à ses élections. Quelque part voter, même contre elle, c’est la cautionner . C’est tout du moins mon avis (mais je te le dis discrètement, en réalité je suis payé par le PS , mais chut).
                                                      Ils sont marrants ces gens de l’extrême droite, toujours à soupçonner un truc chelou .
                                                      Bon dimanche à toi .

                                                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 16 février 2014 08:45

                                                      L’IFOP, c’est l’ Institut de sondages où Phillipot est Directeur d’études.

                                                      Pour avoir travaillé sur la fabrication des sondages, je peux vous assurer que la manière dont on pose les questions n’est pas neutre du tout.

                                                      Relisez la question posée aux sondés, c’est une question dite « fermée », impossible d’avoir un avis nuancé :

                                                      « Êtes-vous favorable ou opposé », ce sont les seuls choix annoncés au départ.

                                                      On enfonce le clou avec la phrase qui suit et qui indique dans quel sens il faut répondre : « remise en cause des accords de Schengen et restriction »

                                                      De 2 choix, on tombe à un seul. Celui qui arrange le sondeur.
                                                       
                                                      Pour les sondages, soyez beaucoup plus attentif à la formulation des questions qu’aux réponses.

                                                      On aurait pu poser une question « ouverte » et pas « fermée » :

                                                       "Que pensez-vous de la mise en concurrence des salariés au niveau national, européen et mondial ?

                                                      Puis regrouper les réponses par thèmes.
                                                      On n’aurait pas eu du tout le même genre de réponses, alors qu’il s’agit bien du même sujet, mettre les salariés en concurrence.


                                                      • Martha 16 février 2014 10:50

                                                        Le boycott manque de clarté.
                                                        Un vote positif pour un parti qui a dit clairement son intention de sortir 1° de L’Europe, 2° de l’Euro, 3° de L’OTAN et qui a été créé pour cela dans le seul but de rendre sa liberté et sa démocratie à la France, cela a du sens. Plus la participation sera importante, plus le message sera clair : il constituera tout simplement une confirmation du référendum de 2005 et remettra en cause le traité de Lisbonne.

                                                         L’UPR se situe hors des clivages politiques : il s’agit d’abord de retrouver notre entière liberté pour de nouveau pouvoir appliquer nos principes fondamentaux : Liberté - Egalité - Fraternité. Notre Constitution. Nos droits de l’Homme et du Citoyen. Notre charte du CNR.
                                                         Cette renaissance doit, enfin, permettre aux partis politiques de s’exprimer dans un contexte tout différent, ce qui leur permettra de parler vrai.

                                                         Si on veut un résultat dans ce sens, il importe de ne pas se disperser.


                                                      • gogoRat gogoRat 16 février 2014 19:00

                                                        « je peux vous assurer que la manière dont on pose les questions n’est pas neutre du tout. »

                                                         C’est le Be-A-BA du principe même du sondage !
                                                         C’est pour cela qu’il nous faut réinventer collectivement des cahiers de doléances modernes : pour que chaque citoyen puisse formuler ses propres questions ou propositions ! ... que chacun ait accès à la même part d’expression citoyenne officiellement reconnue ...


                                                      • Abonchatbonrat Abonchatbonrat 16 février 2014 10:19

                                                        Pour moi, non-inscription depuis des lustres où je ne crois plus à la validité du suffrage universel parce que je vois les mêmes tronches défiler depuis quarante ans, les mêmes partis, les mêmes idéologies, les mêmes magouilles, les mêmes gabegies, les mêmes échecs, les mêmes qui subissent quand les mêmes engraissent sur leur dos. Je sais, c’est simpliste, mais je serai prêt à retourner aux z’urnes le jour où mes contemporains seront assez adultes pour se prendre en main, notamment en arrêtant de prendre l’isoloir pour un backroom crade où ils paient la vaseline pour se faire mettre en se plaignant trois mois après d’avoir des hémorroïdes. Le levier de l’abstention, puisqu’on en parle, devient intéressant à partir où cette abstention devient massive et concerne chaque élection, TOUTES les élections. Faut savoir ce qu’on veut dans la vie : on continue à élire les mêmes malfrats issus de la même matrice et appartenant aux mêmes partis financés par l’impôt et dans ce cas on ferme sa gueule, ou on décide de réagir en leur coupant les vivres, on ne vote plus, on s’organise pacifiquement une rébellion au travers d’une grève de l’impôt, d’un renvoi en masse de sa carte d’électeur, on propose une réforme de fond de la constitution française incluant le mandat unique non renouvelable, le référendum de mi-mandat « je garde ou je jette », et le référendum d’initiative populaire sur toutes les questions qui concernent l’intérêt public - dont cette infernale UE et la peste libérale qu’elle nous inflige. Au lieu de ça, on parle, on se contente de bavasser, et c’est à cela que sert l’internet, c’est pour ça qu’ils nous l’ont démocratisé : pour qu’on en reste au bavassage en faisant l’économie de l’activisme. Et quand on sort de l’internement c’est pour se contenter de faire des réunions. Le bavassage toujours, sport national. Si la Résistance n’avait été composée que de bavards lors de la dernière (?) guerre, on n’aurait jamais eu de Sécu ni le reste. Et aujourd’hui, ce ne sont pas les bavards qui vont sauver la Sécu et le reste de l’emprise des mafieux paneuropéens. Alors vous voulez que ça change ? Arrêtez purement et simplement d’alimenter le système par vos bulletins et vos impôts, décidez enfin de vous réapproprier la démocratie, ou alors fermez-la, arrêtez de vous plaindre de votre sort et de fustiger les abstentionnistes avec vos clichés éculés. Ils vous entuberont de toute manière, de l’extrême-gauche au FN, leur seule ambition c’est le pouvoir et les avantages qui vont avec, l’impunité et les copinages juteux, rien d’autre. Nous, ils n’en ont rien à battre.
                                                        http://sheerlookisback.tumblr.com/


                                                        • howahkan Hotah 16 février 2014 11:05

                                                          Je trouve de tres bonnes choses dans ce propos, sauf à propos de démocratie, il n’y a aucune tromperie sur la marchandise car à l’époque de la démocratie, les esclaves bossaient , les femmes faisaient le reste et le male dominant votait pour lui même..la seule différence aujourd’hui c’est que le mâle violent et dément dominant vote toujours pour lui, mais a réussi a créer le gag de faire voter l’esclave sur le choix de la marionnette et laissé la liberté du choix de la couleur de la peinture de la cuisine(2nd degré quoique ??)...et l’esclave mouton volontaire de sa servitude croit que la marionnette est vraie.....comme un enfant.....


                                                        • gogoRat gogoRat 16 février 2014 19:12

                                                          ok , sauf concernant ce passage :
                                                          « c’est pour ça qu’ils nous l’ont démocratisé : pour qu’on en reste au bavassage en faisant l’économie de l’activisme »

                                                           : jeter le manche après la cognée ne prouve nullement l’inanité de l’outil.
                                                           En l’occurrence, grâce à l’informatique, à l’Internet et toutes les bonnes volontés qui les font vivre, nous avons tous les atouts en main pour agir efficacement et démocratiquement
                                                          ... ce serait plutôt l’huile de coude qui nous fait peur :
                                                           remues méninges collectifs
                                                           cahiers de charges et développements collaboratifs
                                                           expérimentations dans un esprit constructif ....


                                                        • Dominique TONIN Dominique TONIN 17 février 2014 10:49

                                                          Calmez-vous CHATON,

                                                          Allez lire ceci : www.democratie-demos.eu....vous irez tout de suite mieux !

                                                        • claude-michel claude-michel 16 février 2014 11:17

                                                          Voilà ce que l’UE nous donne à manger....bon appétit..

                                                          Industrie alimentaire : ce que vous mangez sans le savoir....Des os d’animaux 
                                                          Les végétariens devraient s’abstenir de toucher à la nourriture industrielle. Et pour cause : on y retrouve des ingrédients peu ragoûtants, comme de la poudre d’os carbonisés...Les granulés obtenus par la combustion de ces os sont utilisés comme agent anti-agglomérant (dans certaines épices en poudre), comme poudre à lever, et sont également utilisés pour blanchir le sucre...En d’autres mots, si vous êtes végétariens mais que vous choisissez la mauvaise marque de sucre pour votre café, vous mangez effectivement des os animaux...Le sirop de maïs à haute teneur en fructose....La gomme xanthane...Vous savez ce qui se passe quand vous oubliez des légumes dans le bas du frigo : ils moisissent, et se recouvrent d’une fine pellicule d’une substance gluante. Biologiquement parlant, cette pellicule est exactement ce que les industriels utilisent pour épaissir les sauces et d’autres produits alimentaires. Bon appétit....Le rouge carmin...La cochenille est un insecte qui produit de l’acide carminique pour se défendre contre les prédateurs. Au Moyen-Âge déjà, on séchait et faisait bouillir les petites créatures pour en extraire l’acide et obtenir le rouge carmin, utilisé dans la teinture - et beaucoup plus récemment, comme colorant alimentaire. Aujourd’hui, on retrouve les petites bêtes dans toutes sortes d’aliments aux teintes rose, rouge ou violettes, dont les jus et boissons à base de fruits, la glace, les yaourts et les bonbons, entre autres....Le castoréum..Le castoréum est une sécrétion huileuse et odorante produite par des glandes spécifiques du castor, situées près de son... anus. On l’utilise notamment en parfumerie pour ses arômes de cuir, mais aussi de façon moins commune dans l’alimentation, pour donner une note vanillée plus prononcée. Le castoréum est très souvent répertorié dans la liste des ingrédients sous la simple mention... ...De la colle de poisson..Si l’histoire de la poudre d’os vous a déjà bien énervé, vous devriez peut-être vous asseoir et ouvrir une bière pour vous détendre...Quoique... pas si vite : la colle de poisson, une substance obtenue à partir des nageoires, ou encore des vessies natatoires séchées des poissons, est parfois utilisée pour clarifier la bière. En mélangeant la colle de poisson à la bière, les molécules de collagène du poisson réagissent avec la levure de la bière, et en s’agglomérant, permettent de clarifier le breuvage. Tchin !...La gélatine..La gélatine, tout le monde connaît. Mais savez-vous vraiment ce que c’est ? Cette substance gélatineuse que l’on retrouve dans la confiture et dans beaucoup, beaucoup d’autres aliments – comme les oursons guimauve et autres chamallows – n’est rien d’autre qu’un mélange de peau animale, d’os et (miam) de nerfs. Qui veut des bonbons ?...L’acide phosphorique..L’acide phosphorique résiste à l’oxydation et à l’évaporation, et il donne un goût acidulé à de nombreuses boissons et aliments, dont le Coca-Cola et les autres sodas. Mais la première utilisation de cet additif chimique n’est non pas l’alimentaire : il est avant tout utilisé dans la composition des engrais, détergents et autres adoucisseurs d’eau. Doucement sur le Coca, donc..Le polydiméthylsiloxane
                                                          Le polydiméthylsiloxane (diméthicone pour les intimes) est un type de silicone que l’on retrouve très fréquemment dans les shampooings, les après-shampooings et les masques capillaires. On l’utilise principalement pour ses propriétés démêlantes, mais en usage trop fréquent, il peut également boucher les pores du cuir chevelu et rendre les cheveux mous et gras (tout ce que vous ne voulez pas, en fait)...Mais on le retrouve également dans l’industrie alimentaire, où l’on s’en sert comme agent anti-agglomérant et comme émulsifiant. Il y a quelques années ; le polydiméthylsiloxane était utilisé pour les implants mammaires, avant d’être abandonné pour des raisons sanitaires. Mais dans l’assiette, aucun problème, évidemment....

                                                          • claude-michel claude-michel 17 février 2014 07:50

                                                            Tiens...un bouffeur de merde.. ?


                                                          • lsga lsga 16 février 2014 15:10

                                                            Oui : ne rien faire et se taire, c’est forcément comme ça qu’on défend son opinion....

                                                             
                                                            :nimp :

                                                            • zygzornifle zygzornifle 17 février 2014 08:03
                                                              « S’abstenir aux européennes »....Qui ne dit mot consent .....

                                                              • gogoRat gogoRat 17 février 2014 11:34

                                                                Pierre Dac disait :
                                                                « Qui ne dit rien consent, mais qui consent à tout sans rien dire est une belle lavette, un bon à tout et un propre à rien »

                                                                  Le boycott est un acte ... qui doit s’accompagner d’une recherche active de propositions (ou alternatives) constructives nouvelles


                                                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 février 2014 08:04

                                                                Les Français en ont ras le bol, aussi bien de leurs médias que de leur classe politique.

                                                                Les élections sont conditionnées par les temps de parole dans les médias.
                                                                L’ordre d’arrivée (sauf pour Bayrou) à la Présidentielle a été exactement proportionnel aux temps de parole mesurés par les CSA.

                                                                On met en avant les deux « candidats sérieux » à qui ont donne 4 fois plus de temps qu’aux autres. Pour Asselineau : 0 heure, 0 minute, 0 seconde.

                                                                La majorité des électeurs voudraient bien voter pour de nouveaux Partis, ce que l’oligarchie veut bien, du moment qu’ils sont européistes, comme le Modem ou le FDG ou le FN. Du moment qu’ils neutralisent les mécontents et reportent leurs voix sur le PS ou l’UMP au 2e tour, tout baigne !

                                                                Dès que de nouveaux Partis parlent de sortir de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN, ils font comme l’auteur de cet article : censure !

                                                                Pour preuve qu’il ne faut pas remettre en cause la construction européenne : ils demandent tous « une Autre Europe ! » depuis 1979.

                                                                Ils la critiquent tous, n’y ont rien changé depuis 1979, sauf en pire, mais ça fait patienter les électeurs...

                                                                Les élections européennes sont des élections à 1 seul tour, profitez-en pour envoyer au Parlement européen des députés clairement opposés à la construction européenne en votant pour les listes UPR.


                                                                • BA 17 février 2014 10:36

                                                                  Le référendum suisse et le sondage Ifop du samedi 15 février 2014 disent la même chose :

                                                                   

                                                                  les peuples veulent vivre à l’intérieur de frontières NATIONALES.

                                                                   

                                                                  Au XXème siècle, l’Europe a vu plusieurs constructions supranationales s’effondrer, mais ça, c’était à l’est de l’Europe.

                                                                   

                                                                  Et ça ne nous concernait pas : c’était loin, ça se passait en Europe de l’est, ce n’était pas nos proches voisins.

                                                                   

                                                                  Nous avons lu dans les journaux ce qui se passait en Europe de l’est : l’effondrement de l’Autriche-Hongrie, l’effondrement de la Tchécoslovaquie, l’effondrement de la Yougoslavie, l’effondrement de l’URSS, l’effondrement des constructions supranationales situées en Europe de l’est.

                                                                   

                                                                  Mais au XXIème siècle ?

                                                                   

                                                                  Qu’allons-nous voir au XXIème siècle ?

                                                                   

                                                                  Nous allons voir, comme d’habitude, l’effondrement des constructions supranationales. Mais il y a une grande différence :

                                                                   

                                                                  l’effondrement des constructions supranationales, ça va se passer en Europe de l’OUEST.

                                                                   

                                                                  Les 28 peuples d’Europe de l’OUEST vont détruire une construction supranationale, mais cette fois-ci, nous n’allons pas le lire dans les journaux, nous n’allons pas le regarder à la télévision.

                                                                   

                                                                  Cette fois-ci, nous allons le vivre, nous allons le faire nous-mêmes, dans nos 28 nations.

                                                                   

                                                                  Cette fois-ci, nous allons reprendre le contrôle de nos lois nationales, nous allons reprendre le contrôle de nos frontières nationales, nous allons reprendre le contrôle de notre monnaie nationale, etc.

                                                                   

                                                                  En Europe de l’ouest, le XXIème siècle sera le siècle du retour des nations. Le XXIème siècle sera le siècle du retour des peuples.

                                                                   

                                                                  Surtout, le XXIème siècle sera le siècle du retour des souverainetés nationales.

                                                                   

                                                                  L’expérience supranationale aboutit à un désastre.

                                                                   

                                                                  La parenthèse supranationale est en train de se refermer.

                                                                   

                                                                  http://www.atlantico.fr/decryptage/59-francais-favorables-restriction-conditions-circulation-et-installation-europeens-dans-cadre-accords-schengen-jerome-fourquet-982672.html?page=0,0


                                                                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 février 2014 11:21

                                                                    BA,
                                                                    Vous avez raison, les Français sont de plus en plus conscients que les problèmes ne peuvent se résoudre qu’au plan national. Mais la question est mal posée.

                                                                    Si on parle uniquement d’immigration, on va centrer l’attention sur l’accessoire, à la manière du FN, et déboucher sur des comportements racistes et xénophobes.

                                                                    Ce ne sont pas les immigrés qui ont mis en place les Traités européens, la libre circulation des capitaux, des hommes et des marchandises, les accords de Schengen, les délocalisations, le chômage de masse, la dette, les conflits colonialistes de l’OTAN avec leur cortège de réfugiés etc.

                                                                    C’est parce que l’ UE est un grand marché qui nécessite le faire le plus de profits possibles, sous la directive des USA, que l’ UE et les Traités ont été mis en place, et que la question du chômage, de la pauvreté et de l’immigration, se pose.

                                                                    Il y a deux manières de dédouaner l’ UE, l’euro et l’ OTAN de leurs responsabilités :
                                                                    * défendre mordicus l’immigration.
                                                                    * attaquer sans cesse l’immigration.

                                                                    Le résultat est le même, on ne parle plus des causes, et on transforme les conséquences en causes.


                                                                  • Dominique TONIN Dominique TONIN 17 février 2014 10:42

                                                                    @ l’auteur 

                                                                    Vous avez entièrement raison sur le fait qu’il ne faut pas aller voter, y compris sur le constat que ceux qui siègent ne servent à rien-ou pas grand chose- puisque ce sont des non-élus qui siègent à la commission Européenne et prennent 80% des décisions qui nous concernent.
                                                                    D’accord également sur la consternation des partis et mouvements politiques actuels.
                                                                    Celui-ci, www.democratie-demos.eu, par contre n’a aucune élite à sa tête (c’est aussi son problème), ne donne pas de plans, de directives fallacieuses et pompeuses, mais s’occupe principalement à redonner sa souveraineté au peuple Français. DEMOS le peuple, KRATOS le pouvoir.
                                                                    A vous.

                                                                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 février 2014 11:35

                                                                      Vidéo de Nigel Farage au Parlement européen« qui dit quelques vérités pas agréables à entendre aux Mamamouchis européistes présents.

                                                                      L’UPR ne partage pas du tout la solution européenne proposée par Nigel Farage, proche de celle de Dupont Aignan : »Une Europe des Nations".

                                                                      Tous deux reconnaissent comme valide la construction européenne et veulent la changer.

                                                                      Ils veulent des Etats souverains dans l’ UE, mais ne veulent pas en sortir, ni provisoirement ni définitivement.

                                                                      Pour l’ UPR, c’est clair, l’ UE n’est pas réformable, elle a été entièrement construite contre les peuples, contre le droit des peuples à décider et contre la démocratie.

                                                                      Sortons-en définitivement, et trouvons d’autres pays partenaires dans le vaste monde pour signer d’autres accords de coopération.


                                                                      • darcjane darcjane 18 février 2014 11:10

                                                                        il est peut être possible de donner un supplément de sens à l’abstention massive ...


                                                                        • tdmc 26 février 2014 21:05

                                                                          l’abstention aux européennes ? quelle escroquerie ! Pour être noyé avec ceux qui ne votent jamais, ceux qui sont anti-hollande etc ? Rien n’arrangerait plus l’oligarchie que de tout amalgamer comme elle le souhaite.
                                                                          Si on préfère regarder des lol cats chez soi il y a l’abstention
                                                                          Si on est pro UE il y a UMP PS EELV FN FDG
                                                                          Si on est anti-UE il y a l’UPR.
                                                                          . _

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès