• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Saint-Ouen après la fusillade : conseil municipal très agité

Saint-Ouen après la fusillade : conseil municipal très agité

Le Conseil municipal de ce lundi 28 septembre 2009, deux jours après le décès de deux jeunes dans une fusillade (cf. chronique ici) Cité Arago à Saint-Ouen, restera un moment à part dans la vie audonienne.
Rarement autant d’habitants ne se sont déplacés. Les 39 élus étaient eux aussi, chose rarissime, au grand complet.

De cette soirée, je ne retiendrai pas l’intervention du Maire de Saint-Ouen, qui semble avoir découvert que la drogue a envahi sa ville depuis peu et qui en appelle aux Pouvoirs Publics, seule solution selon elle, aux problèmes d’insécurité grandissants sur Saint-Ouen.

J’ai même été choqué par les propos de Jacqueline Rouillon, quand elle a avancé que les trafics sont la conséquence de la répression à Paris, ou Saint-Denis (les trafiquants chassés viendraient donc sur Saint-Ouen), alors que les jeunes décédés ont grandi dans la cité Arago de Saint-Ouen.

Ce soir, j’ai été particulièrement touchée par deux interventions.
Celles de Cyrille Plomb et Lias Khemache, tous deux élus de l’opposition, mais engagés à gauche depuis leur enfance à Saint-Ouen, au sein de l’Association Saint-Ouen Ensemble Autrement (ASOEA).

Parce que Lias et Cyrille vivent au quotidien les conséquences dramatiques de la politique menée par la majorité PC-PS de Saint-Ouen, ils ont donc choisi en 2008 d’être candidats aux municipales, sur une liste citoyenne, mais menée par un UMP.

http://chroniques-ma-banlieue.20minutes-blogs.fr/media/00/02/1480749067.mp3Ecoutez leurs témoignages.

Cyrille Plomb.jpgCyrille et Lias ont grandi dans la Cité Arago. Ils ont été éducateurs : les deux jeunes décédés appartenaient à leur groupe.
Cyrille et Lias avait imaginé un autre avenir pour « leurs » jeunes. Mais la municipalité n’a pas entendu leurs messages d’alerte, pourtant clairement partagés dès 1996 !

« Les pouvoirs publics, c’est vous, le premier magistrat de la ville, c’est vous. C’est à vous de résoudre les problèmes
.
Madame le maire, interrogez-vous : pourquoi moi de gauche, ancien salarié du service jeunesse, je siège ici comme citoyen de gauche, mais sur le banc de l’opposition ?
 ».

De nombreux jeunes étaient présents, chose assez inhabituelle à un conseil municipal.

Les jeunes étaient en colère, contre « la politique de clientélisme électoral des communistes qui a conduit à la ghettoïsation de leur ville ». « Une ville sans avenir, sans élan pour les jeunes ».

Le maire et ses élus se sont fait huer à de nombreuses reprises.
Les jeunes, et les moins jeunes aussi, ont applaudi Lias, Cyrille et
William.
Les
jeunes ont crié, aussi. Tantôt leur joie, quand Lias a demandé la démission du maire : «  vous êtes responsable et coupable  », tantôt leur colère.

William Delannoy, conseiller municipal UMP a demandé à Madame le Maire pourquoi des représentants des élus de l’opposition n’étaient pas invités à rejoindre la délégation qui se rendra demain rencontrer le Ministre de l’intérieur, Brice Hortefeux.
« Ne pas nous inviter, ne pas prendre la peine de nous appeler, c’est délibérément ignorer les 49% d’habitants qui ont voté pour nous ».

Derrière moi on réplique en chuchotant : « pas très intelligent d’aller voir un ministre UMP, sans l’élu UMP de la ville ».

William Delannoy a également rappelé que Madame le maire était forcément au courant pour la drogue qui ne date pas d’il y a 6 mois, vu que le fils de Jacqueline Rouillon a été condamné en 2004 pour trafic de drogue (cf. infos ici).

  • Les jeunes derrière moi ont renchéri : - « son fils au maire, il a été pris avec 40 kg, c’était pas un très gros caïd ».
  • Moi naïve : « ça commence à combien un gros caïd ?  »
  • « Bonne question ». Qui restera sans réponse…

Lias Khemache.jpgLe plus grand moment d’émotion, accompagné de bruyants et chaleureux applaudissements de soutien, restera celui où Lias Khemache, a demandé à Madame le Maire de répondre à cette question :

« Après ce qu’il vient de se passer, Madame le Maire, allez-vous persister à maintenir votre terrifiant projet de construire 14 tours de 16 étages dans les Docks de Saint-Ouen, au pied de l’incinérateur, de l’usine CPCU, sur des terrains pollués ?
Vous nous avez rabâché avec votre mixité sociale, mais là vous allez accueillir les pauvres de la Ville de Paris
,
comme au bon vieux temps où la droite envoyait ses pauvres au-delà du périf.
Nous la 2e génération d’immigrés, génération sacrifiée dans ces cités, nous ne voulons plus de ces tours
. »

Madame le maire, allez-vous construire un ghetto de plus dans la ville ?
 ».

Précision : Paris est propriétaire de 10 Ha dans les Docks et souhaite y construire des logements sociaux (détails ici).

Le maire de Saint-Ouen n’a pas répondu : évidemment ? malheureusement ?
Et voilà comment nous, les habitants, sommes pris en otage par le dogmatisme politique.

Devant le parvis de la mairie, les discussions se prolongent :

  • « On a la ville qu’on mérite, fallait pas revoter pour elle ».
  • « Tu sais bien comment ils font, ils nous rabâchent que si la droite passe, on perdra tout ».
  • « Oui, mais là de toute façon on perd tout ».
  • « Avant, je pensais être de gauche, mais là maintenant y a des trucs que j’aime à droite et à gauche ».
  • «  Les gens comme nous doivent s’unir pour être plus forts, pour être entendus  ».

1442949041.jpgC’est cette phrase que je souhaite garder en tête en partant.
Etre forts et unis, en se mobilisant contre le projet actuel des Docks de Saint-Ouen avec ses 14 tours de 16 étages, au pied d’un incinérateur de déchets.

@suivre donc...
© rédac
tionnel
Valérie Bernard pour chroniquesmabanlieue.com


Moyenne des avis sur cet article :  3.55/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • Lapa Lapa 29 septembre 2009 10:04

    allons je ne sais pas ce qui vous fait peur : 14 tours de 16 étages de logements sociaux ; vous n’avez donc pas confiance dans les superbes idées de nos architectes et services d’urbanismes qui vont renouveller la ville ?
    Pourtant on croule sous les exemples de réalisations de ce type de qualité où l’urbanisme était même en avance et qui devaient faire la fierté de la ville !
    un genre d’art de style post moderne à mettre dans le press book et à oublier tout de suite !

    exemple : http://fr.structurae.de/structures/data/index.cfm?id=s0012190 bon il est évident que les gens qui s’épandent sur ce genre de structure n’ont pas à y vivre !


    • LE CHAT LE CHAT 29 septembre 2009 10:33

      y’a vraiment un problème du traitement des délinquants dans ce pays ; un reportage hier soir traitait des dealers qui terrorisaient les gens en bas des cages d’escalier , allant décider quand les gens pouvaient rentrer chez eux pour pas être dérangés dans le « business » , c’est une honte !
      Sarko et son Kärcher ,c’est du pipeau , il faudrait instaurer des chain-gangs et les forcer à nettoyer le bord des routes et enlever des tags , il veulent se la jouer gang comme aux States , donnont leur également la punition façon Texas ou Alabama !


      • foufouille foufouille 29 septembre 2009 11:20

        40kg de shit !
        a 15€ les 2g .........
        et encore, ca fait plus si coupe
        un simple citoyen, ca va direct en taule avec ca


        • foufouille foufouille 29 septembre 2009 16:18

          mais non calmos,
          tu sais que tous les ploutocrates se servent des HLM pour remplir leurs poches
          faire partie des 1 pour cent des plus gros salaires ca leur suffit pas


        • ASINUS 29 septembre 2009 11:44

          heu c est pas l ump qui as enlevé les flics de proximité , c est pas l ump qui as eu depuis 6 ans un ministre de l interieur , heu c est pas un maire ineligible ump qui menace de couper toutes les subventions que verse sa societé pour s acheter la ville ,celui qui as initié le regroupement familial l etais quoi ?

          si je devais serrer la main d une eminence socialiste j aurais certes les mains sales
          mais si je devais serrer la main d une eminence ump j aurais la nausée en prime.

          les umps sont de facto responsable de la situation de notre pays les umps ont fait de nous une majorité invisible inaudible sur son sol , les umps sont consanguins dans leurs coucheries proviennent des memes cabinets des memes ecoles ;Les umps ont conjointement detruits ce que des siecles de rois d empereurs de presidents avaient construit pour livrer le tout au lobby marchand interloppe de Bruxelles.Les umps ne representent que la petite bourgeoisie de notre republique monarchique marchande.
          Tot ou tard le peuple décideras que le vote n est pas l unique épé et les umps retrouverons leur place naturelle« les egouts de l histoire »


          • pierrix 29 septembre 2009 16:39

            Vachement constructif ta réaction...


          • oncle archibald 4 octobre 2009 10:38

            Et je me souviens du bon temps ou c’était le PS qui était aux manettes ... A la présidence de la république, dans les ministères, à l’assemblée nationale ...

            Ah de ce temps là Monsieur, Saint Ouen n’était pas une banleiue sordide ou les gosses s’entretuent. Nous avions autour de Paris des jardins pleins de fleurs gentiment surveillés par la police de proximité, ou les mamans amenaient leurs grands ados par la main pour leur faire respirer les senteurs délicieuses des roses rouges .... La police veillait à ce qu’ils ne marchent pas sur les pelouses et tout était pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles.
            Ce bon temps est fini, il reviendra peut être, 
            En attendant Cinna, pisse par la fenêtre.

          • Trashon Trashon 29 septembre 2009 12:11

            C’est marrant quand même depuis deux jours on à l’impression qu’il n’y à qu’à St. Ouen que les règlement de comptes existent.....


            • jakback jakback 29 septembre 2009 12:26

              Probléme, comment avoir des Mairies communistes, lorsque le parti représente 5% de l’électorat Français ?
              répondre a la question, c’est admettre qu’il y a des complices, qui comme dans toute les affaires de voyous, aujourd’hui balance la tête de pont, afin de pouvoir rester dessus.
              Quand aux 2 éducateurs, on leur a fait croire pendant toute leur jeunesse que seule la gauche était respectable, bien que dans l’opposition actuellement , ils restent persuadés qu’ils sont de gauche, pour s’absoudre du pêché mortel, qu’est le bon sens.
              Difficile de penser que l’éducation nationale, les médias, bref la pensée unique, est innocente sur l’état de notre société.
              Il y a 35 ans dèja http://www.dailymotion.com/video/xakvt9_le-colonialisme-americain_school


              • Marc Bruxman 29 septembre 2009 16:42

                Eh oui, la mairie de Paris veut se débarasser d’un stock un peu trop encombrant de weshwesh qui foutent le bronx dans les arrondissements du nord de la capitale. Est ce un mal ? Ben je dirai que les mecs qui ont achetés à plus de 5k€ le m2 ne vont pas s’en porter plus mal. Il y a de l’espace urbain à récupérer pour le bien de tous et ca va être fait. Et puis au moins les gens qui vivent dans ces quartiers et qui ne sont pas tous aisés seront débarassés des éléments indésirables dans leur collége / lycée et pourront réussir.

                L’avantage avec les communistes c’est qu’ils sont suffisamment bête pour accepter, ca leur permettra de garder leur baronnie. L’inconvénient pour les habitants des villes cocos c’est qu’ils vont se prendre leur stock de gens indésirables.

                Après avec l’incinérateur a déchet ca réduira un peu l’espérence de vie mais les cocos diront que c’est pas de leur faute. La sécu dira retraite moins longue et tout le monde sera content...

                C’est con à dire mais la mixité sociale est un mirage. Un quartier avec trop de pauvres devient invivable pour les riches qui s’en éloignent et un quartier en cours de gentrification devient vite inhospitalier pour ses anciens habitants. Le 19ème, 18ème et 20ème arrdt se sont gentrifiés et la mairie de Paris fait maintenant son taf. Et comme les cocos sont bêtes, elle se frotte les mains.


                • oncle archibald 4 octobre 2009 10:44

                  Eternel refrain applicable à tous les partis ... « Ils » pensent à leur réelection et non pas à organiser le vie future de ceux qui les ont élus ..... Mais bon sang, vous êtes severe avec Marie Georges et ses amis ...


                • vinvin 4 octobre 2009 04:33

                  Une fusillade a ST-OUEN ?


                  Et alors ?

                  Ses deux jeunes cons étaient des voyous, donc qu’ est-ce qu’ on en a a a foutre ?

                  Ça en fait deux de moins !

                  Ils peuvent tous se tuer entre eux, je m’ en tape le coquillard, ( mais surtout qu’ ils ne ce fassent pas mal......hahaha........).



                  Cordialement.




                  VINVIN.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès