Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Sarkomillions, l’élu de Bouygues, c’est non !

Sarkomillions, l’élu de Bouygues, c’est non !

Ce soir, demain... (oh suspense !), grève visuelle de candidat en tenue camouflage. Pas de téloche, j'aime trop les « séries à la con » pour m'en passer. C'est avec elles, dans un instant d'égarement, que je puise l'aliment d'un refus intelligent. Elles m'apprennent plus sur le système que tous les discours savants. Ce n'est pas en fouillant les poubelles qu'on apprend l'art de la consommation ?...
 
L'idée de regarder la tronche de Minimus chez télé-Pentagone me flanque des boutons, tout rouges, tout mûrs, qui fourguent la honte à celui qui les voit et à celui qui les arbore. Trop c'est trop ! « Oui, désormais je travaille... Oui, j'ai changé... A présent, je vais chercher les enfants à la sortie des écoles... Je procure du travail aux intérimaires du spectacle... Je donne une chance aux sculpteurs oubliés par la main de Rodin... Accordez-moi encore une chance, j'ai trouvé le bon lubrifiant  »...
 
N'est-ce pas parole de poubelle que cela ?... Imaginer un tel avatar, une nouvelle fois, dans le lit de Marianne, NON !
 
Inquiet, mon entourage m'interroge : « Que vas-tu faire quand Sarko ne sera plus là ? » La question, bien que pas toujours innocente, interpelle. J'interroge ma mémoire chez les grecs à l'époque des colonels, les portugais à l'époque de Salazar, les espagnols à celle de Franco ou les français du temps de Pétain... Je marque un temps... Pour commencer, je réplique, en ma qualité de particule populaire : « Je bois un coup ! » !... « Mais après ?... » Argument définitif qu'on écarte d'un revers : « Après ? »... A-t-on vu le monde s'arrêter, après une élection ?... Je n'ai jamais mis les pieds là où quelqu'un croit savamment les y avoir mis !

« Et après ? »... On continue ! N'est-ce pas là le sort de l'humanité depuis que le monde est monde ?... De toujours remettre l'ouvrage sur le métier devant les yeux dégoûtés des donneurs de leçons ?... De ceux dont le doigt est une baguette magique et qui n'ont jamais frotté une allumette humide dans le Grand Nord, la stalactite collée aux articulations ?... De se battre encore et encore pour un monde moins sale  ?...
 
Dans mon idée, même si j'ignore de quoi demain sera fait, il est un fait inaltérable : rien n'est fait, tout reste à faire... Aujourd'hui et demain.
 
Pour le moment, bon bipède, un pied devant l'autre, je n'enjambe pas quand il n'est pas besoin, je marche, un pied devant l'autre...
 
Dans la minute qui suit, dans une heure, demain, souillé par le miasme des mensonges, je suis incapable d'y répondre, tant je suis occupé à faire ma toilette. Si quelqu'un le peut, je suis heureux pour lui... Mais qu'il m'apporte la preuve avec les restes du nœud de la complexité qui fait le bonheur des uns et la misère de tant d'autres...
 
Demain j'aviserai, mais une chose est sûre, comme deux et deux font la paire, aujourd'hui et demain, depuis cinq ans : Sarko, pétain de ma race, c'est NON !
 
Demain, je continuerai mon chemin, comme je l'ai toujours fait. Et comme avant moi des millions d'autres l'ont fait...

Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Gabriel Gabriel 16 février 2012 10:06

    Sympathique délire matinal auquel j’adhère et partage l’idée générale. Comme la majorité nous essayons de nous en sortir comme l’on peut, zigzaguant entre les gouttes tout en espérant que les idiots sanglés dans leur moral et leurs conseils à deux balles nous oublient. Merci de ses quelques lignes de lucide fraîcheur, tout comme vous, après l’incroyable nouvelle annonçant que le malade qui nous gouverne compte remettre le couvert, je crie : « Virez moi et entartez moi ce con à talonnette ! »


    • devphil30 devphil30 16 février 2012 10:56

      Bof bof .....


      • paul 16 février 2012 23:44

        Quand, après un score des plus minable à la présidentielle, Foutriquet devra quitter le Château,
        que sa sortie piteuse soit accompagnée d’un concert de klaxons, de cornes de brume, de pinpons moqueurs, et que les cloches sonnent comme à la Libération . Amen .


        • chacaldu06 chacaldu06 17 février 2012 02:55

          Bonsoir à tous,

          Le quinquennat qui s’achève peut être considéré comme une flatulence de la cinquième République, et ne laissera que de mauvaises odeurs...

          Odeurs de corruption, odeurs de mensonges, odeurs de cynisme....et de fric.

          Que le destin veuille bien nous préserver d’une prochaine catastrophe...

          La réélection de ce vilain déclencherait une agitation sociale justifiée et peut-être même le feu qui embrase la Grèce...

          @+

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès