Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Sarkozy : Ca ne change pas un homme, ça vieillit

Sarkozy : Ca ne change pas un homme, ça vieillit

Ca ne change pas un homme, ça vieillit. C’est Nicolas Sarkozy qui le dit. Le président assure et assure être devenu “avec l’âge plus tolérant, plus ouvert et plus serein”. Par le biais d’une campagne de com soigneusement préparée, l’Elysée s’efforce de faire croire que la vilaine chrysalide s’est transformée en joli papillon.

J’ai commis des erreurs. Est-ce que tout ce qui m’est reproché l’est injustement ? Non. Il faut un temps (…) pour se hisser à la hauteur d’une charge qui est, croyez-moi, proprement inhumaine” affirme Nicolas Sarkozy dans un Nouvel Obs trop heureux d’enterrer la hache de guerre avec le Président.

Deux ans après son élection Nicolas Sarkozy aurait été touché par la grâce élyséenne, transformé par la fonction. Une révolution culturelle. Une métarmophose permise par la bonne fée Carla qui aurait ainsi transformé le vilain crapaud en prince charmant.

 Il y a pourtant belle lurette que les Français ne croient plus aux contes de fées. Nicolas Sarkozy est avant tout un pragmatique qui a l’issue du scrutin des européennes a pleinement mesuré les limites d’un exécutif partisan qui confond meeting présidentiel et meeting de l’UMP. Contraint d’élargir sa base électorale ou de sombrer, il a choisi la première option. Un simple ravalement de façade, un quasi-changement d’enseigne mais, le fonds de commerce reste le même.

Nicolas Sarkozy admet des erreurs dans son style présidentiel, et promet de jeter le “bling bling” aux orties. Dans le même temps, le chef de l’UMP rassure ses troupes. Pas de changement de cap . Pas question de revenir sur le bouclier fiscal, de suspendre les réformes à venir. Ces dernières seront menées à leur terme mais, “en cherchant une adhésion large, en développant la discussion”.

J’écoute , j’apprends, peut-être même je progresse” avance le président. Dommage que les premiers travaux pratiques démontrent le contraire. Les syndicats venus lui demander de nouvelles mesures d’urgence, en particulier pour l’emploi se sont déclarés à la sortie déçus . “On n’a pas l’impression d’être mieux compris, entendus sur la gravité de la situation”, a déploré le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault. François Chérèque (CFDT), moins sentimental, s’est contenté de regretter l’absence “d’avancées nouvelles”.

Fils spirituel  monstrueux de François Mitterrand et de Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy comme un buvard, s’est imprégné du côté Machiavel du premier et de la mauvaise foi du second. Je ne pourrai plus nommer aujourd’hui, comme l’avait fait François Mitterrand, mon directeur de cabinet à la tête d’EDF. C’est la fin du fait du prince“, assure celui qui il ya quelques mois nommait le secrétaire général adjoint de l’Elysée (François Pérol) à la tête de l’ensemble Caisse d’Epargne-Banque populaire. Après tout, comme disait Jacques Chirac, les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent.

Selon un dernier sondage BVA la côte de popularité de Nicolas Sarkozy serait remontée de deux points en juin. Une légère embellie pour un président majoritairement impopulaire (51% de mauvaises opinions contre 45% de bonnes). Tel un flirt de vacances le pouvoir de séduction du locataire de l’Elysée risque de ne pas durer plus d’un été.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • Vilain petit canard Vilain petit canard 3 juillet 2009 12:13

    Non seulement ça vieillit, mais ça se répète  ! Depuis quelques années, dès que les sondages fléchissent, il se précipite et clame qu’il a changé. Rien que ça devrait nous inciter à la prudence...

    Moi je pense qu’il est irrécupérable, c’est une espèce de Blair de droite, qui fonctionne uniquement à l’enfumage, et qui ne lâchera les rênes que quand le pays sera à genoux, et que même ses partisans le lâcheront.


      • LE CHAT LE CHAT 3 juillet 2009 15:55

        Nicolas Sarkozy ne veillit pas , il mûrit , ses cheveux ne blanchissent pas , son visage s’illumine !

        ( comme Delon dans astérix aux JO )


        • etiennegabriel 3 juillet 2009 19:38

          Ce n’est pas en l’époussetant qu’on enlève à la merde son caractère répugnant.


          • Kim Kim 4 juillet 2009 10:19

            Non seulement il vieillit mais il devient plus moche. Son teint devient de plus en plus jaune, ses oreilles de plus en plus pointues, ses paupières tombes, ses cheveux frisent de plus en plus. On dirait que ses origines orientales ressortent avec l’age.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès