Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Sarkozy dégringole à 24%

Sarkozy dégringole à 24%

D'après un sondage publié hier soir par rmc.fr, Nicolas Sarkoy décroche de façon nette dans les intentions de vote du premier tour : Sarkozy 24% vs Hollande 29 %. Même si un sondage n'est pas une prévision de vote mais une photographie à l'instant t de l'opinion sondée, ces éléments nous confirment que l'ouverture de la campagne officielle, l'égalité des temps de parole lisse l'effet désastreux d'une surmédiatisation du président-candidat au détriment des autres candidats.

Sondage CSA publié hier soir par rmc.fr :

"D’après notre sondage CSA “La Course 2012” pour RMC, BFMTV et 20 Minutes, Nicolas Sarkozy décroche dans les intentions de vote de 1er tour : il ne récolte plus que 24%, quand son adversaire socialiste rassemble 29%." Source rmc.fr

Cela semble peu surprenant au vu des derniers développements observés dans la campagne, s'ajoutant à un bilan indéfendable et un comportement indigne :

1) La campagne officielle, en égalisant les temps de parole a permis à des candidats tels que Dupont-Aignan d'être plus audible et d'emporter quelques ralliements d'indécis de droite - ou ayant pensé voter Sarkozy, avant de voir en Dupont-Aignan une alternative de droite qui ne soit pas Marine Le Pen. Lequel Dupont-Aignan est particulièrement offensif à l'égard de Sarkozy, déclarant hier "C'est Angela Merkel qui a été le vrai président de la France pendant 5 ans".

2) Des ralliements à Hollande, qui s'accélèrent, y compris dans le camp de la droite : Entourage de Jacques Chirac, anciens ministres etc.

Comme le dit Jean-Marc Bouguereau dans son billet publié hier sur le nouvel observateur hier, "Sarkozy en voie de désertification avancée"

"Car hier, un de ses proches, Jean-Luc Barré, a assuré que, comme lui, il avait choisi le candidat socialiste. "Il ne le dit pas qu'à moi, il le dit à absolument toutes les personnes qu'il voit. Ce n'est pas un secret. Je le vois suffisamment pour dire qu'il persiste et signe (...). Ça n'est pas un secret d'Etat". Il ajoutait même que dans le clan Chirac, "Bernadette est la seule à militer pour le président sortant. Elle a toujours été plus conservatrice", sous-entendant que sa fille Claude voterait également Hollande, comme son mari, un ancien secrétaire général de l’Elysée".

JPEG - 4.4 ko

58% vs 42 % si le second tour avait lieu dimanche prochain

Dans le sondage CSA pour rmc, l'écart se creuse encore plus au second tour indiquant que "François Hollande remporterait l'élection avec 58% des suffrages, contre 42% pour Nicolas Sarkozy. "

Source rmc.fr

Un deuxième sondage favorable à Hollande...Après la Concorde

Selon un sondage BVA pour RTL réalisé les 16 et 17 avril, soit après les meetings de ce week-end, François Hollande est à 29,5%, Nicolas Sarkozy 27,5.
Loin derrière, Marine Le Pen (14%), Jean-Luc Mélenchon (13%) et François Bayrou (12%).

Source RTL publié hier.

Bien sûr, le bilan de Sarkozy et les ralliements n'expliquent pas tout. François Hollande fait une bonne campagne, à la fois posée et offensive. ll a épinglé les grandes fortunes qui étaient au Crillon pendant le meeting de la Concorde et résumé le quinquennat de Sarkozy, disant qu'il avait "débuté au Fouquet's pour s'achever à l'Hôtel Crillon", place de la Concorde.

Bien que l'UMP ait démenti avoir organisé la moindre réunion des amis du CAC40, donateurs de l'UMP, ils étaient bien là et pas loin..

Marine Le Pen en profite : 3ème place, Mélenchon se tasse

Lorsque l'on examine les intentions de votes destinées aux autres candidats, il apparaît que Marine Le Pen reprend sa troisième place, à 17%. Jean-Luc Mélenchon perdrait 2 points par rapport au précédent sondage CSA “La Course 2012” pour RMC, BFMTV et 20 Minutes. Il revient à 15%, ce qui n'est pas surprenant non plus. Il se pourrait que ce soit l'usure de l'élan révolutionnaire, au fur et à mesure que la perspective de l'urne se rapproche.
Même pour rire, on ne peut imaginer qu'il ait perdu des voix potentielles pour avoir dit qu'il "aimait bien la voix de Carla bruni ». Encore que...

En conclusion, ce ne sont que des sondages, mais, même s'ils ne so nt valables que quelques heures, il taclent la politique, le comportement, l'arrogance et l'incompétence de cette erreur de casting d es français appelée Sarkozy.

Gageons que la peur de voir Sarkozy rempiler va pousser plus d'un indécis de gauche à voter Hollande au premier tour.


Moyenne des avis sur cet article :  3.87/5   (67 votes)




Réagissez à l'article

88 réactions à cet article    


  • nono 18 avril 2012 10:51

    Vivement qu’il se casse, je mets le champagne au frais smiley


    • kemilein 18 avril 2012 17:17

      sarko pour hollande ou est la différence ?

      ¤ traité de lisbonne
      http://www.assemblee-nationale.fr/13/congres/index.asp
      voici la liste des traitres (pour et abstention) http://www.assemblee-nationale.fr/13/scrutins/jo9000.asp

      ¤ Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne Traité sur le mécanisme européen de stabilité
      http://www.assemblee-nationale.fr/13/cri/2011-2012/20120133.asp#P580_103177
      voici la liste des traitres (pour et abstention) http://www.assemblee-nationale.fr/13/scrutins/jo0861.asp

      par deux fois les PS s’est « abstenu » alors qu’il auraient pu faire échouer ces coups d’état.


    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 18 avril 2012 19:05

      « sarko pour hollande ou est la différence ? »

      Ben... il n’y aura plus Sarko.

       smiley


    • Susanoo ! Susanoo 18 avril 2012 19:12

      Moi je viens de lire égalité a 27,5% avec le Roi des Rêves.
      Suspense.


    • Emmanuel Aguéra LeManu 19 avril 2012 08:55

      Voici le sondage dans son entier. Tres intéressant à décortiquer :
      Par exemple :
      La page 11 montre que 30% des électeurs du FN croient à un « troisième voie » qu’Hollande ou Sarkozy au 2ème tour, c’est à dire qu’ils pensent en réalité que Marine sera présidente. Quoiqu’on en pense, il est intéressant de comparer ce chiffre avec les 18% des électeurs FdG qui croient réellement que Mélenchon aurait des chances au deuxième tour (les plus convaincus je pense, pour ne pas approfondir...).
      En même temps 60% des électeurs du FDG du premier tour le feront en pleine conscience qu’ils voteront Hollande au 2°tour ; ils sont 49% chez les verts et... 59% chez Bayrou !
      En fait, je l’ai toujours dit : beaucoup de bruit pour pas grand-chose : Hollande aurait facilement pu gagner au premier tour sans les délires et le talent des uns et des autres et c’était toujours ça d’économisé... mais cela heurte les égo un peu trop fort dans cet univers de politiquement correct, comme si cette expression voulait encore dire quelque chose...
      Comme en 2002, mêmes totaux à gauche, mais sans un looser à droite, mais surtout... mêmes égo et délires.
      Je pourrais parler de chiens qui aboient et de caravanes qui passent, mais faisons la plus terre-à-terre : Les crises passent, la connerie reste.
      Le problème c’est que la connerie est aussi une crise.


    • Emmanuel Aguéra LeManu 19 avril 2012 09:11

      Hiya Peachy. Ta réflexion est déconcertante de bon sens.


    • IL NE MERITE PAS PLUS QUE 12% (LES RCIHES ET L UMP....)

       DEGAGE VOYOU


    • kemilein 19 avril 2012 17:17

      ouep okay, au lieu d’un nabo insupportable, on aura un faux-cul qui a trahis son pays par deux fois, mou sans charisme un paillasson aux ordres.

      pauvre peuple de cons


    • oncle archibald 18 avril 2012 10:53

      Ah si nous avions un deuxième tour Hollande contre Mélanchon alors là ... Les masques tomberaient ... Hollande pourrait enfin se permettre d’aller vers le centre sans crainte de perdre l’élection ...Ah les belles législatives qui suivraient ... Enfin la perspective d’un gouvernement d’union nationale, pragmatique, social, et excluant les extrêmes sans complexes .. Ça ferait un bien fou !


      • sleeping-zombie 18 avril 2012 11:20

        Les « extrêmes » dont tu parles, c’est quand même 30% de la population. Ca commence à faire beaucoup à exclure sans complexes...


      • oncle archibald 18 avril 2012 11:43

        Ben oui, c’est la loi de la démocratie, et 70% contre 30 % c’est un score fabuleux dans une démocratie bien établie où l’on peut espérer un scrutin sans fraudes.


      • kali 18 avril 2012 11:44

        @Sleeping Zombie 

        Parler des extrêmes n’est pas les exclure. Sauf que la démocratie fonctionne ainsi. Il faut plus de 50% pour l’emporter. Et parfois c’est près de 50% qui doit se résigner quand les résultats du second tour sont ric et rac. Mais leur campagnes sont utiles et même indispensables, car elles obligent les candidats dominants à s’ajuster et se regarder dans une glace. Aucun candidat - et a fortiori ses électeurs- ne sont inutiles ou exclus. Vive la démocratie ! 



      • sleeping-zombie 18 avril 2012 12:02

        @oncle archibald
        70-30 le résultat normal d’un réel choix ? Je suis d’accord. Mais ça force aussi a admettre que sur ces 30 dernières années, on n’a eu le choix qu’une seule fois, et tout le monde s’est empressé de qualifier ça d’accident.

        @kali
        ... j’ai plus l’impression que tu parles de république que de démocratie. Et encore, pas n’importe quel type de république, une république présidentielle. On est loin, bien loin de la démocratie.


      • Scual 18 avril 2012 13:33

        AH ouais on rigolerait c’est sur, avec Hollande-Mélenchon.

        Voir 90% des socialistes qui votent utile voter pour un Mélenchon droit dans ses bottes puisqu’il n’y a plus de risque, alors que Hollande vire à 100% à droite pour attirer l’électorat UMP, Modem... et FN et se met à parler d’extrème-gauche de péril rouge et autre Coree du nord et Cuba...

        Oui là on rigolerait très, mais alors très très fort et effectivement les masques tomberont. Le masque du vote utile, comme le masque du prétendu socialisme de Hollande...

        Au final il remporterait peut-être les élections, mais avec un écart de 10 points grand maximum et presque exclusivement les voix de la droite.


      • Scual 18 avril 2012 13:35

        Et l’opposition, ça serait le FdG face à l’union nationale, PS-Modem-UMP...

        Oui on rigolerait bien !


      • oncle archibald 18 avril 2012 10:55

        Je dis Hollande contre Mélanchon, mais Hollande contre Marine le Pen ferait presque aussi bien l’affaire ..


        • cathy30 cathy30 18 avril 2012 10:56

          J’ai regardé BFM, hier soir, les metting de Lepen, et Dupont Aignan. Les commentaires des journalistes par la suite étaient à mourir de rires.
          Ils appelaient tous à voter pour Hollande. Je ne peux que conclure que Sarkosy n’est pas à 24 %, mais bien en dessous de Lepen et Mélanchon. Donc Monsieur Dupont Aignan n’est pas à 1%.


          • celui qui maugréé celui qui maugréé 18 avril 2012 11:08

            Une chose me dérange. avant chaque éléction on ne cesse de nous sortir des sondages alors que justement après chaque élection ( ou référendum les rares fois où il y en a) on nous dit que ces chiffres des sondages sont à relativiser.

            Alors à moins que l’on m’explique comment les méthodes de sondages se sont améliorées pourquoi continuer à nous les balancer ?

            Une chose se profilerai à l’horizon : un score bien plus serré que l’on ne le pense mais pas juste etre les deux challengers proclamés par une certaine presse parisienne, mais bel et bien entre 4 ou 5 candidats.

            M’est avis que le premier tour va voir dans un mouchoir de poches les candidats PS, UMP, FDG, FN et peut être même MODEM. Cela pourrai bien se jouer a quelque % entre le premier et le 4 eme.

            NDA a peut être lui aussi tiré un peu son épingle du jeu mais à moindre échelle ( cf le grand journal) .

            Bref on nous vend, que dis je, on nous impose presque un second tour tout prévu tout fait sur mesure pour le système.
            Comme en 2002 des oustiders ont le vent en poupe ( et pas juste un parti comme en 2002 mais plusieurs et chacun est capable de pomper les voix des grands partis comme celles des abstentionnistes).

            Deux choses l’une soit les medias savent ou se doutent et essaie de nous bourrer le mou, soit ils n’en ont même pas conscience ou refusent de voir les causes profondes.


            • Romain Desbois 18 avril 2012 11:24

              Par essence un sondage est bidon.


            • oncle archibald 18 avril 2012 11:55

              Par essence un sondage n’est que le résultat de l’opinion des sondés ... L’opinion du corps électoral est insondable, sauf le jour du vote !! 

              Cette élection est tout particulièrement incertaine car il reste un nombre très importants d’inscrits qui soit n’iront pas voter soit ne savent toujours pas à 4 jours du scrutin pour qui ils iront voter .. 

              C’est dire si la campagne a été minable pour laisser tant de gens indécis ou indifférents .. Finalement Georges Freche aura-t-il tort ou raison à titre posthume ?? Y aura-t-il une majorité de cons qui iront voter, et pour qui ?? Qui aura su le mieux taper dans le dos de l’électeur de base pour « qu’il l’aime » enfin juste pour qu’il l’aime assez pour finalement mettre un bulletin à son nom dans l’urne ?? 

              Suspense haletant dont la réponse sera donnée Dimanche prochain à 20 heures !! Quinze jours après on va re-voter, cette fois ce sera pour désigner celui que l’on pensera le moins minable, le moins dangereux, enfin bref .. que de joies en perspective !!

              Morale : ils nous prennent quasiment tous pour des cons, et ils ont peut être raison, c’est ça le plus triste !

            • Nanar M Nanar M 18 avril 2012 11:22

              Plus les ralliements à Hollande s’accélèrent plus ceux qui ont envie d’une autre politique devraient voter Mélenchon .


              • caillmi 18 avril 2012 11:38
                Je suis démocrate et souhaite défendre les droits de l’homme, alors Mélenchon non merci.
                Il faut rappeler notamment sa position sur Cuba :
                Et aussi le cirque qu’il avait fait au Parlement Européen, où lors de la remise du prix sakharoff à un réfugié cubain qui avait passé de nombreuses années dans les geôles castristes, il a quitté la salle en hurlant « Cuba n’est pas une dictature » ! 

              • epicure 18 avril 2012 22:21

                @Par caillmi (xxx.xxx.xxx.190) 18 avril 11:38
                tu préfères voter pour sarkozy qui a fait reculer les droits de l’homme en france, plutôt que pour un programme qui doit donner plus de démocratie à la france ?
                Tu préfères voter pour ceux qui ont vendu la démocratie à une dictature européiste des marchés plutôt que ceux qui ont coté contre (le FdG principalement) ?


              • Romain Desbois 18 avril 2012 11:23

                Marre des commentateurs de boule de cristal.

                Ce que vous semblez ignorer c’est qu’être en tête des sondages ne sert pas bien au contraire.

                Les électeurs indécis ou fainéants voyant que leur candidat est en tête n’iront pas voter.
                Alors que si il est donné plus bas, ils vont se faire violence et aller voter par peur de l’échec.

                Ne nous laissons pas manipuler par les sondages.


                • Nums Nums 18 avril 2012 13:33

                  " Les électeurs indécis ou fainéants voyant que leur candidat est en tête n’iront pas voter. "


                  Je vous suis dans votre raisonnement.

                • caillmi 18 avril 2012 11:23

                  Sarkozy n’a plus aucune chance ! C’est le moment pour les vrais démocrates de droite de se tourner vers F.Bayrou, le seul avec son programme hyper cohérent et réaliste, capable de battre Hollande et nous ôter l’hypothèque Fabius, Emmanuelli, Hamon, Montebourg, Mélenchon,.. qui peuvent nous conduire dans le mur au niveau européen.


                  • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 18 avril 2012 11:41

                    Sauf que Jean-Luc Bennahmias, vice-président du Modem, a déclaré qu’il voterait pour Hollande au deuxième tour.


                  • Romain Desbois 18 avril 2012 11:46

                    Benhammias ? le mec qui est passé des verts au modem en passant par commentateur de foot ?


                  • caillmi 18 avril 2012 12:40

                    Celà n’empêche pas de voter Bayrou au 1er tour ?


                  • musashi 19 avril 2012 11:56

                    Et oui c’est ça la magie du centre, la liberté de pouvoir voter à gauche ou à droite...vous devriez essayer ça fait un bien fou smiley


                  • Tall 18 avril 2012 11:24
                    Hollande a réuni 15.000 personnes à Lille hier, contre 20.000 pour Mélenchon au même endroit il y a 3 semaines.

                    Que signifient encore les sondages ?

                    • Romain Desbois 18 avril 2012 11:35

                      Faut se méfier quand même du fait que c’est aussi en fonction du fric et de l’implantation politique du parti qui organise.

                      Quand on n’est pas sûr que sa campagne sera remboursée, on est plus prudent dans les dépenses.


                    • ottomatic 18 avril 2012 11:38

                      Le nombre de gens qui se déplacent n’est pas forcement représentatif du nombre de votant au final...


                    • kali 18 avril 2012 12:01

                      @Tall

                      Les sondages disent ce qui se passe dans la tête d’un échantillon soit-disant représentatif interrogé entre hier et avant-hier. Je suis d’accord sur leur valeur mais les soutiens de Mélenchon s’en prévalent bien, non ? C’est légitime de les observer même si c’est toujours partisan. 
                      " Hollande a réuni 15.000 personnes à Lille hier, contre 20.000 pour Mélenchon au même endroit il y a 3 semaines. «  
                      Et Sarko en a réuni 25 OO0 ! Et alors ? 
                       »Le journaliste François Bonnet, sur Médiapart, estime qu’il y avait "25.000 personnes tout au mieux" à la Concorde, contrairement aux 150.000 annoncés sur le site de campagne de Nicolas Sarkozy. "Il y avait certes du monde m ais en aucun cas cette marée humaine revendiquée",

                      Mélenchon a un capital charismatique supérieur à celui de Hollande, et ses soutiens ont une propension à se regrouper davantage, ce que je trouve normal. Mais aucun meeting ne fait un président : ni 15 000, ni 20 000, ni 25000.
                      Les indécis sont des gens peu politisés qui ne fréquentent pas les meetings. 

                    • Tall 18 avril 2012 12:12

                      Les comparaisons de meetings ne peuvent se faire qu’au même endroit. On ne compare pas Lille et Paris.

                      A Paris, c’était 120.000 pour Mélenchon le 18 mars.

                    • Tall 18 avril 2012 12:16

                      Il existe quand même une corrélation entre importance des meetings et importance des votes.

                      Vous imaginez Joly ou Cheminade réunir 120.000 personnes à la Bastille ?

                      Rien que l’évoquer, ça fait sourire smiley

                    • Fergus Fergus 18 avril 2012 13:32

                      Bonjour, Tall.

                      Après avoir été un supporté Hollande, ton récent militantisme pour Mélenchon a la fraîcheur de la nouveauté.

                      Et la candeur aussi : en quoi le chiffres de participation aux meetings de Mélenchon serait-ils plus fiables que ceux de ses adversaires ?


                    • Nums Nums 18 avril 2012 14:07

                      Bonjour Fergus,

                      Les chiffres peuvent être discutables mais les images parlent.

                      Ca se voit à l’écran par la suite via des photos disponibles sur le net. 

                      Pour les meetings de Hollande et Sarkozy, c’était filmé en plan serré là où la foule était dense mais en dehors de ce cadre, c’était quasiment désert, au moins pour sarkozy. 
                      Il y a un article sur Médiapart en libre accès où c’était clairement démontré, nombreuses photos à l’appui. Je ne retrouve plus sa trace.

                    • Tall 18 avril 2012 14:33

                      J’ai toujours été de gauche.

                      Quant à Hollande, je me suis laissé enfumer par les sondages et la logique du vote « utile » jusqu’à la mi-mars. Epoque à laquelle j’ai alors vu que Hollande n’avait pas un programme de gauche et que le PS n’avait plus de socialiste que le nom.

                      Je me suis alors intéressé au phénomène montant de Mélenchon qui lui, offrait un vrai programme de gauche non ambigu. C’est tout.



                      Quant à toi, Fergus, ta pensée est encore coincée dans les vieux clivages d’il y a 30 ans avec la phobie chrétienne du communisme. Car tu écris souvent « PC » au lieu de « FdG », ce qui prouve que tu n’as pas encore intégré l’évolution politique récente.

                      Le programme du PS, c’est la soumission à l’UE et l’acceptation d’un programme d’austérité qui mènera droit dans le mur, exactement comme d’autres pays le vivent déjà avec un « socialisme » du même type.

                      On ne peut pas faire de vrai socialisme digne de ce nom en acceptant la dictature des marchés. C’est impossible.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès