Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Sarkozy distancé par Juppé, l’annonce de sa candidature fait pschitt

Sarkozy distancé par Juppé, l’annonce de sa candidature fait pschitt 

La primaire à droite ne sera pas une simple formalité pour l’ex-président des Républicains, qui dans un sondage Odoxa-Dentsu - BFMTV - « le Parisien » (1), publié samedi 27 août, perd à nouveau du terrain face à Juppé, alors qu’il semblait remonter son handicap, après l’annonce de sa candidature le 23 août.

Le simplet ne doute pas. Ne doute jamais de rien. Sarkozy serait-il tombé en état de « simplétude » aggravée ? A en juger son obstination face au rejet constant, massif de sa candidature, depuis son vrai faux retour sur la scène politique en 2014, on peut en effet imaginer que cet agent étatsunien a perdu tout sens des réalités.

Nous ne sommes plus en 2007, où face à la madone Royal, miraculeusement placée sur son chemin comme adversaire, il l’avait emporté aisément, en offrant aussitôt sa victoire aux riches, à qui il doit, malgré sa médiocrité, d’être parvenu aussi haut.

L’histoire, cependant, semble ne plus vouloir se laisser écrire, comme elle le fut, il y a dix ans. Les faits, toujours plus têtus qu’on ne l’imagine, plaident tellement en défaveur du fossoyeur de la France, pendant les cinq piteuses années de son mandat, que l’opinion négative des Français ne varie plus avec le temps.

Le sondage d’après annonce de la candidature, dans une débauche médiatique à la limite de l’écœurement, confirme ce que plus des deux tiers des électeurs rabâchent depuis des mois : ils n’en veulent plus.

L’effet de souffle n’a pas eu lieu

Il demeure, il est vrai, une poignée de fanatiques sarkozystes virulents et vitupérants, qui croient encore en la bonne fortune de leur immense timonier sur talonnettes. Hélas pour eux, le coup de fouet dévastateur de l’annonce de la candidature, à l’occasion de la livraison d’un énième livre pompeusement intitulé « Tout pour la France », n'a pas eu lieu. Un titre fallacieux de monsieur « tout pour moi » qui ne trompe guère sur les intentions du bonhomme, tant le mensonge, le cynisme et son manque de vergogne sont sa marque indélébile.

L’effet escompté était de laminer les ennemis les plus dangereux, Juppé en tête, mais aussi Le Maire. C’est le contraire qui s’est produit, Juppé reste stable et Le Maire progresse de 2 points, quand Sarkozy recule et recommence à céder du terrain (- 2 points par rapport à juin).

 

Les résultats :

(1) Enquête d’intentions de vote réalisée par Internet les 25 et 26 août 2016, après l’officialisation de la candidature de Nicolas Sarkozy, auprès d’un échantillon de 5053 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, dont 1472 personnes comptants aller voter

 

Alain Juppé : 38 %

Nicolas Sarkozy : 24 % (-2 points)

Bruno Le Maire : 15% (+2 points)

 

En cas de duel au second tour de la primaire :

 

Juppé : 63 % (+1 sur deux mois)

Sarkozy : 37 % (-1 sur deux mois).

 

Verdi

 

Samedi 27 août 2016


Moyenne des avis sur cet article :  4.65/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

98 réactions à cet article    


  • howahkan howahkan Hotah 27 août 13:53

    Si le maître , mais non pas Le Maire , veut Sarkozy ce sera Sarkozy ..le mieux est de lui demander qui est le déjà gagnant , des élections, comme cela on parlera d’autre chose ..car les médias en France ont le pouvoir de faire élire qui ils veulent....

    sauf miracle plus que improbable coté peuple , qui ne veut toujours pas ni coopérer, ni partager, alors que c’est la seule issue pour les humains ..

    respect et robustesse....


    • Alren Alren 27 août 19:04

      @howahkan Hotah

      car les médias en France ont le pouvoir de faire élire qui ils veulent

      Si c’était vrai, Mitterrand n’aurait pas été élu en 1981 sur la base du Programme commun !!!


    • Fergus Fergus 27 août 20:20

      Bonsoir, Alren

      Effectivement. Et en 2005, les Français n’auraient pas clairement voté NON au référendum sur le projet de Constitution européenne malgré un matraquage médiatique sans précédent en faveur du OUI.


    • howahkan howahkan Hotah 28 août 07:52

      @Alren

      salut , de mon point de vue : erreur ! car Mitterrand ou Giscard c’est bonnet blanc et blanc bonnet, la presse a réussi a vous faire croire que non..or derrière il s’agissait du même maître ..non seulement déjà je ne votais âgé de 21 ans sachant ce qui se passait mais en plus la pseudo victoire de Mitterrand me laissa de marbre même au milieu de la liesse populaire , ou même en Bretagne les bretons lui donnèrent ce surnom bretonnant affectueux ,genre tu es des notre , de « Fanch Mitte. »..et en 2017 bien sur on a le même schéma...

      la presse illusionne le bon peuple ,mais est il bon le peuple ? sur une binarité d’opposition, or il n’y en a aucune..tous les candidats sont ceux du même pouvoir...tous les gagnants servent le même maître

      lorsque il s’agit de voter pour une personne ce qui n’est plus la même chose que pour une loi le peuple se fait toujours baiser....

      là est l’illusion entre autre bien sur, ou vont courir encore sans doute 75% pour confirmer leur soumission eux aussi au maître car le peuple et le maître ont encore les même objectifs ,enfin le même qui est : tout pour ma gueule si on me laisse faire


      elle est pas belle la vie vue comme cela ;_)


    • chantecler chantecler 28 août 12:07

      @howahkan Hotah
       Evidemment !
      "Nous ne sommes plus en 2007, où face à la madone Royal, miraculeusement placée sur son chemin comme adversaire, il l’avait emporté aisément, en offrant aussitôt sa victoire aux riches, à qui il doit, malgré sa médiocrité, d’être parvenu aussi haut.« 
      Nous verrons ,
      En 2007 les dés étaient pipés .
      Sans prendre partie pour l’un ou l’autre .
      Je pense que beaucoup se souviennent combien »les médias« avaient savonné la planche de S. Royale, candidate , après d’ailleurs l’avoir encensée pour la mettre en avant ....
      D’ailleurs rien que parler de la »madone" Royale (avec un e )
      Bref , en permanence traquée , ridiculisée , alors que toutes les facétie et contradictions du petit agité étaient effacées .
      Ca aide quand ceux qui façonnent l’opinion vous soutiennent .
      Ils le savent et ça doit rapporter .
      Mais , revers de la médaille , ils y ont perdu largement en crédibilité .
      Restent la démagogie et le mensonge ce que le petit François a utilisé de façon artisanale , à la T.Blair quoi !...
      Mais là encore , ça fait des dégâts .
      Pas certains que les électeurs se laissent encore autant embobiner par la propagande , ou la duplicité .
      Tout du moins ce sera moins facile .
      Je ne me fais aucune illusion : tout peut arriver le pire comme le moins pire .
      Accélération de l’immobilisme ?
      Déni de démocratie ?
      En tous cas ici la campagne électorale bat déjà son plein....
      Même si nous ne savons pas encore qui seront les candidats.


    • howahkan howahkan Hotah 28 août 16:26

      @chantecler

      tu dis : Je pense que beaucoup se souviennent combien »les médias« avaient savonné la planche de S. Royale, candidate , après d’ailleurs l’avoir encensée pour la mettre en avant ..

      salut tout à fait, je me rappelle d’une soirée élection, en prime time meeting Sarkozy, champs large, plein de camera, vue du public ,fondue enchaînée ,travelling , tous les effets y étaient, etc etc etc puis ensuite très tard meeting segolene, une caméra, plan fixe, on ne voit que la tête, la caméra bouge sans arrêt , le son est dégueulasse ,pas une seule vue du public..nul à chié ....tout fut comme cela...

      OK pour le reste aussi...bon je ne vote pas donc pour moi c’est plié sauf si marine à une chance, tout en sachant ce qu’il y a derrière ou plutôt qu’il n’y a pas......car comme elle ne doit pas gagner....oh putain le gag !! smiley

      je me marre d’avance...

      cela dit n’habitant plus en France je n’aurai pas à en supporter les conséquences,sûrement un peu d’égoïsme forcené de ma part ou de la lucidité car il va bien falloir que quelque chose se passe non ??

      des élections normales gauches droite n’amenant rien du tout sauf le faux duel tito et toti..que reste t’ il

      salutations


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 août 07:06

      @Alren
      Mitterrand a été élu grâce aux voix de la Droite qui voulait se débarrasser de Giscard !
      « Giscard : en 1981, Chirac m’a tué ! »

      " C’est Giscard qui raconte la scène, dans le troisième tome de ses mémoires (1) : « Je compose le numéro. Une voix féminine me répond : "Permanence de Jacques Chirac. A qui voulez-vous parler ?" Je déploie mon mouchoir sur l’appareil, dans l’illusion de rendre ma voix moins facilement reconnaissable. [...] Un déclic, puis une voix masculine, peu aimable. « Je voudrais savoir comment voter dimanche ? » A peine un temps mort. Il me répond tout de suite : "Il ne faut pas voter Giscard. On a dû vous le dire !«  »Oui, oui, [...] mais [...] est-ce qu’il faut m’abstenir, ou mettre un bulletin blanc ?«  »Il faut voter Mitterrand !" »


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 août 07:07

      @Fergus
      Vous oubliez le remarquable travail d’information d’ Etienne Chouard sur le Traité de Lisbonne ....


    • Sozenz 27 août 14:04

      on va avoir mal au cul avec le juppé , quoique même avec le sarko , ou l un des ps .
      j espere que les fr vont arreter de faire les cons là ... qu ils auront bien compris la leçon des législatives ....
      je ne rêve pas trop . mais j espere me tromper sur les résultat qui vont encore sortir des urnes ...
      tout le monde va encore aller cavaler avec son petit papier à mettre dans l urne .. :. « J ai voté , hourra , je suis un bon citoyen »
      puis un an après : « ah si j avais su ... »


      • JBL1960 JBL1960 27 août 23:10

        @Sozenz Vous m’avez fait rire aux éclats avec votre com et ça fait un bien fou ! Merci. Bon pour être franche, je laisse cicatriser depuis 2012 et j’ai pas l’intention d’y revenir ; Jamais. Connaissez-vous l’allégorie du Bernard-l’Hermite ? Figurez-vous que pour moi (et d’autres aussi) Bernard l’Empire s’apprête à changer de coquille et c’est le seul moment où il est le plus vulnérable, le plus fragile car il est tout nu, tout flasque. Et je prétends que c’est un angle d’attaque possible pour faire tomber cet Empire, tenez c’est là = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/08/27/changement-de-coquille-en-vue/ C’est fragile aussi, mais ça se tient, mais ce n’est que mon humble avis. Et l’autre Bernique de Président aura du mal à me faire dire le contraire et quel qu’il soit.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 août 07:11

        @Sozenz
        Les Français sont consternés par leur classe politique, à tel point que 78% envisagent de voter pour un candidat lambda....


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 août 07:13

        @JBL1960
        Surtout ne cherchez pas qui peut remplacer cette brochette de vendus ...
        Vous faites quoi, les abstentionnistes pour promouvoir les nouveaux candidats que les Français attendent , et qui sont censurés par les médias ??? 


      • Ezamose 27 août 14:14

        « dans un sondage Odoxa »

        http://www.ojim.fr/agence-odoxa-sondage-ou-influence/

        "
        dans un sondage Odoxa-Dentsu - BFMTV - « le Parisien » (1), publié samedi 27 août, perd à nouveau du terrain face à Juppé, alors qu’il semblait remonter son handicap, après l’annonce de sa candidature le 23 août « 

        http://www.liberation.fr/france/2016/06/26/juppe-reste-le-favori-mais-il-chute-fortement-dans-les-sondages_1462227

         »
        selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour BFM TV et le Parisien-Aujourd’hui en France publié dimanche. "

        Conclusion

        Odoxa = Merdique manipulation


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 août 07:15

          @Ezamose,
          Les sondages électoraux s’achètent, suffit d’avoir le budget adéquat !
          De Villiers explique comment obtenir un bon sondage.


        • amiaplacidus amiaplacidus 27 août 15:02

          C’est sur le site de « Marianne » que j’ai lu ce titre d’un article : « Paul Bismuth, candidat à l’immunité présidentielle ».

          J’ai beaucoup apprécié.


          • alinea alinea 27 août 15:25

            Si on n’a pas Sarkozy, on ne va pas pleurer, on va plutôt fêter ça ; mais Juppé à sa place, franchement !
            j’ai l’impression que faire nos choux gars avec ceux-là, c’est accepter la situation de la France actuelle ; nous sommes au fond du trou, et nous y grenouillons volontiers, plutôt qu’essayer de grimper pour en sortir.


            • Fergus Fergus 27 août 19:30

              Bonjour, alinea

              Sarkozy ou Juppé au plan politique, c’est bonnet blanc, blanc bonnet, nous sommes d’accord.

              Mais l’un est un guignol doublé d’un escroc là où l’autre n’est affecté que d’une incurable rigidité. Le premier abaisse la fonction présidentielle par son seul comportement là où le second sait endosser les habits, quoi qu’on en dise.

              Toute la différence entre les deux est là, dans ces détails qui n’en sont pas lorsqu’on parle de l’homme qui aura à assumer la présidence de l’Etat et à nous représenter en toutes circonstances.

              C’est pourquoi j’irai voter à la primaire LR (de même que mon épouse et quelques parents et amis, tous de gauche). Non pour voter Juppé (ou Fillon, ou Le Maire), mais pour voter contre Sarkozy, l’issue de cette primaire ayant toutes les chances de désigner le futur président.


            • doctorix doctorix 27 août 20:28

              @Fergus

              Alors ministre des Affaires Étrangères sous la présidence de Nicolas Sarkozy, Alain Juppé a défendu une intervention armée en Libye  :

              « En Libye hélas, depuis plusieurs semaines, la volonté populaire est foulée aux pieds par le régime du colonel Kadhafi qui mène une répression meurtrière contre ses propres citoyens. » Alain Juppé au Conseil de Sécurité des Nations-Unies, le 17 mars 2011.

              « Il n’y a pas d’avenir pour Kadhafi en Lybie », Alain Juppé en voyage officiel en Tunisie en mars 2011

              Vous allez donc voter pour un menteur et l’assassin de 130.000 Libyens, et la destruction d’une civilisation avancée. Avec bobonne et les potes. Et parce que cette momie présente bien.

              Chapeau, ce choix vous honore.

              Pourquoi pas Fabius, tant que vous y êtes...


            • alinea alinea 27 août 21:10

              @Fergus
              ma position est que quand je ne peux rien faire vers un mieux pour ma destinée, je ne fais rien, je ne joue pas le jeu de l’autre ? Cela ne nous regarde pas ;
              Tu avais déjà dit ça ; et si ça m’énerve c’est peut-être parce que j’ai fait la même chose en allant voter Aubry aux primaires PS ! cela ne me regardait pas, mais Hollande me répulsait tant que j’imaginais lui préférer Aubry que je déteste ! L’irrationnel dans toute sa splendeur !


            • Fergus Fergus 27 août 22:41

              Bonsoir, doctorix

              Je ne vote pas pour un Juppé, ou un Fillon, ou un Le Maire, mais contre Sarkozy qui me semble le pire. Ne faites pas semblant de méconnaître la réalité : Hollande carbonisé, le futur président de la République sera issu de LR. La présidentielle se jouera donc lors de la primaire de ce parti.

              Pour ce qui est de la Présidentielle, il va de soi que je voterai Mélenchon, mais sans me faire d’illusions sur sa capacité à être présent au 2e tour.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 août 07:22

              @Fergus
              Voter « contre » n’a aucun sens ! C’est le degré 0 de la politique.
              Hollande et l’ UMP sont élus depuis 40 ans grâce au Front républicain contre le FN au 2e tour : « Votez pour nous, sinon, ce sera le FN ! » Le FN sert à faire élire les deux autres !


              Les Français ne veulent plus de ces 3 là ! Que faites vous pour faire connaître les nouveaux candidats ? Rien, vous allez voter pour un assassin, moins agité que les autres...

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 août 18:36

              @alinea
              Si vous aviez une analyse plus précise de l’ Union européenne, vous comprendriez qu’il n’y a pas l’épaisseur un fil entre tous les membres de la classe politique actuelle .... Les élections primaires sont une télé fiction, pour que les Français aient l’ illusion de choisir celui qui va appliquer ... les mêmes décisions que les autres.


            • CitoyenSouverain (---.---.238.84) 27 août 15:30

              Ouais et alors on devrait se rejouir ? comme si Juppé n’était pas aussi un agent USA-Qatar ? UMPS UMPS UMPS


              • flourens flourens 27 août 15:39

                et pourtant il parait que c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes, on va être servi, qu’est ce qu’elle va être bonne la soupe !!!!!!!


                • Youkaïdi (---.---.14.180) 27 août 16:18

                  @flourens
                  Oui mais y aura t’il de la soupe pour tout le monde ? Il parait que l’espoir fait vivre, mouais.


                • Odin Odin 27 août 17:57

                  @flourens

                  Pour les français ce sera rapidement « la soupe à la grimace » en fonction des directives gouvernementales non conformes aux promesses électorales. Bis repetita placent, on prend les mêmes et on recommence


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 août 07:29

                  @flourens
                  Mieux vaut discuter Islam et burkini que d’annoncer les réformes économiques de l’ UMP...
                  Vous connaissez le programme économique de Juppé ?
                  Prolongation de la durée du travail pour obtenir la retraite, retour aux 39 heures légales, instauration d’un CDI « sécurisé », transfert du financement de la protection sociale vers la TVA, baisse de l’impôt sur les sociétés, suppression de l’ISF..


                  Programme de Sarkozy :
                  a) dégressivité des allocations chômage de -20% au bout de 12 mois et à nouveau de -20% au bout de 18 mois,

                  b) alignement des retraites de la fonction publique sur le privé,

                  c) temps de travail décidé dans l’entreprise par référendum,

                  d) réduction immédiate et drastique des charges pesant sur les entreprises,

                  e) abaissement des dépenses publiques à un niveau de dépense « équivalent à 50 % du PIB »,

                  f) et enfin, Nicolas Sarkozy reconnaît que la TVA sociale est arrivée trop tard.

                  Ils ont juste recopié les réformes structurelles de la Commission européenne ....


                • lancelot3 (---.---.1.232) 27 août 17:46

                  Je ne crois pas trop a ces sondages, Juppé a tout d’un Balladur , le techno vendu par un système médiatique se cherchant un successeur a Hollande le nul .
                  Je sais pas s’il gagnera la primaire mais sarko est une bete de campagne et les militants ,ancrés a droite, se mobiliseront pour eviter le juppéisme, qui n’est que le versant un peu plus libéral qu’hollande , et surtout la continuité, l’étage 2 de la fusée euroatlantiste. je n ai pas oublié comment juppé et hillary etaient complices lors de la guerre en lybie . sous leur apparence potable et démocratique ce sont des ordures au service de wall street ,du FMI et de l’OTAN.
                  Sarko est un personnage grotesque et un vendu qui a commis beaucoup d erreurs , mais je préfère encore la droite qui croit encore a la France plutot plutot qu’une droite centriste qui bouffe a tous rateliers


                  • Fergus Fergus 27 août 18:00

                    Bonjour, lancelot3

                    « les militants ,ancrés a droite, se mobiliseront pour eviter le juppéisme »

                    Problème : que compteront moins de 200 000 militants - d’ailleurs pas tous acquis à Sarkozy - en comparaison des 3 millions de personnes - de droite, du centre et de gauche - qui voteront lors de la primaire ?


                  • lancelot3 (---.---.1.232) 27 août 17:48

                    sarko est potentiellement imprevisible, juppé on sait qu’il sera tres scolaire et ne deviera jamais de la voie euroatlantiste


                    • Pyrathome Pyrathome 27 août 17:52

                      Pas pschiiitttt mais plutôt Prooouuut.......


                      • Fergus Fergus 27 août 17:57

                        Bonjour, Verdi

                        Il n’a pas de chance, Sarkozy : à chaque étape majeure de sa mise en scène (annonce de son retour, publication d’un livre, plateau télé, annonce officielle de candidature), il se ramasse une gamelle.

                        A propos de ce dernier sondage, postérieur à l’annonce de sa candidature, Gaël Slimane, le patron d’Odoxa a dit ceci « Le blast (effet de souffle) médiatique a fait pschitt » !!! Difficile de faire plus synthétique et plus réaliste.

                        Ce fameux « blast » à son profit, Sarkozy l’avait pourtant pronostiqué avec une assurance qui n’admettait pas de réplique chez ses amis. Ce résultat doit plonger ces derniers dans un abyme de doute, à commencer par les suicidaires qui se sont ralliés récemment en trahissant de précédents engagements. Ces inconscients auraient pourtant dû s’apercevoir que rien, strictement rien, n’a fonctionné comme Sarkozy l’avait espéré.

                        Souvenons-nous de l’annonce de son retour à la tête du parti : Sarkozy avait affirmé à propos de ses adversaires quelque chose comme « A partir de maintenant, ils roulent sur des départementales, je fonce sur l’autoroute ! » Hélas ! pour lui, personne ne lui a dit que les tracteurs sont interdits sur ce type d’infrastructure, ni que les berlines, malgré parfois une certaine ancienneté, y sont tout à la plus rapides et plus fiables !


                        • Verdi Verdi 27 août 18:22

                          @Fergus

                          Bonsoir Fergus,

                          Sarkozy est coincé. 
                          D’une part, comme l’a titré Marianne, cité dans un commentaire, « Paul Bismuth est candidat à l’immunité ». Ce qui paraît évident à nombre de Français, depuis ses deux mises en examen. Une situation qui le rend plus fébrile qu’en 2007, voire en 2012, car, cette fois, l’épée de Damoclès est bel et bien sur le point de faire son oeuvre.
                          D’autre part, il doit assumer un bilan désastreux, et ne peut s’en sortir que dans la surenchère dans tous les domaines. Ce qui le rend, soit peu crédible auprès des électeurs de droite modérée et du centre, soit carrément détestable auprès d’une majorité de gens dégoûtée par le PS.
                          Reste les électeurs du FN qui, eux, entre l’original et la copie, n’auront pas d’état d’âme.
                          Enfin, quand bien même il parviendrait à gagner la primaire, rien ne dit que la droite gaulliste, sociale et chrétienne votera pour lui au premier tour.
                          Sa tâche s’avère donc bien compliquée... 


                        • Fergus Fergus 27 août 19:21

                          @ Verdi

                          « Sa tâche s’avère donc bien compliquée »

                          En effet, et s’il avait été moins revanchard, moins imbu de lui-même, et par conséquent moins aveugle, Sarkozy aurait perçu ce rejet persistant qu’il suscite plus que jamais dans l’opinion et qui a fait de toutes ses initiatives des deux dernières années des flops spectaculaires. Moyennant quoi, il aurait pu se retirer de la course présidentielle en se donnant le beau rôle, avec un discours du type :

                          « J’ai pris les rênes du parti pour le redresser. Je l’ai fait en le dotant de structures solides, avec à la clé de réelles perspectives de retour au pouvoir. Mon rôle s’arrête là : je laisse à mes amis candidats de la primaire le soin de s’appuyer sur l’outil que j’ai bâti afin de rendre à la France la grandeur qu’elle mérite ».

                          Le problème est que, prisonnier de son ego surdimensionné, Sarkozy est incapable d’une analyse objective pour ce qui le concerne.


                        • Sozenz 27 août 19:22

                          @Verdi
                          pour sarkosy , je pense qu il profite de ce moment pour jouer sur le fond de l immunité par sa candidature . mais il est le pantin pour faire passer un autre que l on ne voudra pas voir arriver et tout aussi dangereux voir plus ...
                          les personnes vont se dire , ah , non pas sarko je préfère quand même , Tartempion qui sera du même camp ou un autre de l autre bord . mais pendant que les polémiques se feront, sur lui , personne ne va gratter les fonds de culotte des autres . et moins encore les problèmes que vont engendrer le vote des tri-partis dominants . 
                          Le : comment détourner l attention !


                        • Fergus Fergus 27 août 19:34

                          Bonjour, Sozenz

                          Désolé, mais votre scénario ne tient pas : Sarkozy n’est en aucune manière solidaire de qui ce soit, il roule pour lui-même, comme le dit en filigrane le titre de son livre « Tout pour ma gueule ! »


                        • Verdi Verdi 27 août 19:41

                          @Sozenz

                          Non, je suis d’accord avec Fergus, c’est mal connaître le personnage que de l’imaginer favoriser l’accession au pouvoir d’un autre (qui ?). Il se sait moins soutenu par les Etatsuniens, certes, mais delà à renoncer, ce n’est pas crédible. 

                        • Sozenz 27 août 19:53

                          @Fergus
                          bonjour Fergus

                          je me trompe peut être mais d exclure cette possibilité ne serait pas raisonnable ...
                          car au final , il a quoi à gagner en sachant qu il a peu de chance de se faire réélire avec toutes les casseroles qu il traine aux fesses ? ses affaires sont trop proches dans l esprit des gens . les personnes ont la mémoire courte , mais faut pas abuser .


                        • Sozenz 27 août 20:03

                          @Verdi
                          nous avons vu les gesticulations d’ Emmanuel macron ( qui a mon avis était porté par Attali) sauf que Macron s est un peu grillé lui même avec de Villiers. et on voit apparaitre comme par tour de magie , notre Juppé qi vient lui aussi se singulariser par rapport aux autres candidats .
                          tous tentent de se singulariser « .ils sont Les Mêmes mais Différents » , tous annonciateur de quelque chose de different en sachant que la politique française ne changera pas puisqu’ ils ne sont là que pour signer en bas d un contrat que leur fait signer Bruxelles, l’ UE donc les directions des US ...

                          je ne sais pas ... mais mon scenar, en probabilité n est pas impossible .


                        • Fergus Fergus 27 août 20:26

                          @ Sozenz

                          « il a quoi à gagner en sachant qu’il a peu de chance de se faire réélire avec toutes les casseroles qu’il traine aux fesses ? »

                          Quand on a un ego hypertrophié comme Sarkozy, on perd une grande partie de sa lucidité. Qui plus est, ces fameuses casseroles sont un aiguillon supplémentaire pour lui : un 2e mandat lui redonnerait l’immunité judiciaire et contribuerait à enterrer définitivement les affaires le concernant à l’issue de la mandature. 

                          Bonne soirée.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès