Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Actualités > Politique > Sarkozy et la « déchéance de crédibilité »

Sarkozy et la « déchéance de crédibilité »

Sarkozy confronté aux sondages {JPEG} Il y a quelques semaines, j’avais utilisé la même formule à propos de Hollande dont le discours est, au fil des atermoiements, des reculades et des reniements de sa parole, devenu totalement inaudible. Sarkozy, qui aspire à une éclatante revanche, espérait profiter de cette chute annoncée du sortant en 2017. Hélas pour lui, tout va de mal en pis, et le carrosse étincelant de ses rêves élyséens prend de plus en plus l’allure piteuse d’une citrouille...

Les jours, les semaines, les mois défilent, et Sarkozy est impuissant à contrer cette évidence : « il n’imprime plus » dans l’opinion, comme dirait Omar Sy. Pas même chez les sympathisants de sa propre famille politique, de plus en plus nombreux à se détourner de leur ancien champion aux manières de mafioso. Au point que les sondages sur la « primaire de la droite et du centre » se suivent et ne font qu’entériner la chute constante de l’ex-président relativement à ses rivaux LR déclarés dont l’optique d’une victoire annoncée en 2017 contre Le Pen a aiguisé les appétits et dopé la voracité.

Il est vrai que Sarkozy part avec de sacré handicaps :

Comment faire croire aux électeurs de la droite et du centre à l’émergence d’un homme politique nouveau alors que le quinquennat 2007-2012 a été marqué par une effarante vacuité en regard des problèmes de désindustrialisation, d’endettement, et de perte d’influence de notre pays ?

Comment jouer la carte de la probité alors que l’on est impliqué dans des affaires peu reluisantes et exposé de ce fait à de multiples procédures judiciaires qui font peser de graves menaces sur un avenir politique incertain ? À cet égard, il n’a pas de chances, Sarkozy : tous ses amis – politiques et personnels – ont été, sont, ou seront eux-mêmes mis en examen ou condamnés à des titres divers. Une réalité qui ne manque pas de réactiver dans les têtes ce bon vieux dicton, puisé au bon sens populaire : « Dis-moi qui sont tes amis, et je te dirai qui tu es. »

Enfin, comment s’allier le noyau dur des sympathisants Les Républicains en brossant dans le sens du poil leur penchant ultra-sécuritaire sans s’aliéner l’électorat centriste, peu complaisant à l’égard des discours identitaires hérités de Buisson ? Un électorat centriste qui, n’en doutons pas, jouera un rôle déterminant lors de la primaire.

Bref, « Sarkozy n’a pas le cul sorti des ronces », pour paraphraser un autre dicton populaire. Et ce n’est pas le sondage Odoxa, publié le 20 mars par Le Parisien et BFM-TV qui a pu lui mettre du baume sur les plaies. Malgré la sortie – largement médiatisée – de son livre aux accents rédempteurs et les plateaux radio et télé auxquels il a participé, la descente aux enfers continue inexorablement.

JPEG - 102.4 ko
Sondage Odoxa du 20 mars

 

Sarkozy menacé par Le Maire !

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : si la primaire avait lieu aujourd’hui, Sarkozy n’obtiendrait, auprès des sondés déterminés à participer à ce scrutin, que 23 % des voix au 1er tour, loin derrière Juppé et ses 41 %. Quant à Le Maire, il pointerait à 16 % – à peine 7 points de moins que l’ex-Président ! –, Fillon devant se contenter de 9 %. Et le 2e tour serait encore plus humiliant pour Sarkozy : Juppé l’emporterait par 66 % des voix contre 34 % !

Mais il y a pire encore. En ne prenant en compte que les électeurs « certains d’aller voter lors de la primaire », Sarkozy perd encore 2 points au profit de Juppé : 21 % contre 43 % à son principal adversaire tandis que Le Maire, avec 19 %, se rapproche à deux petites longueurs. Comme diraient nos amis suisses « Il y a le feu au lac ! » Et cela d’autant plus qu’au 2e tour, Juppé écraserait l’ex-président : 69 % contre 31 % !

Certes, il peut encore s’écouler de nombreux évènements dans le laps de temps qui nous sépare de la primaire. Mais la tendance qui se confirme de mois en mois semble lourde, et elle ne plaide pas pour Sarkozy, désormais menacé d’une élimination dès le 1er tour de ce scrutin interne à la droite. Autrement dit d’une terrible humiliation, assurément indissociable de la « déchéance de crédibilité » qui, jusque dans son propre camp, s’attache désormais à sa personne comme les plumes au goudron.

Dans de telles conditions, mieux vaudrait sans doute pour Sarkozy se retirer avant d’y être contraint par les évènements judiciaires ou des sondages de plus en plus calamiteux. L’homme ne manque pas d’aplomb : il n’aurait aucune honte à prétendre, la main sur le cœur, n’avoir repris le parti que pour y mettre de l’ordre après le pugilat Copé-Fillon et lancer sur de bons rails le processus de la primaire. Avec à la clé, cet admirable objectif : « servir son pays et servir son parti ». Après tout, il a toujours été comme cela, Sarkozy : foncièrement altruiste et jamais guidé par la moindre ambition électorale. 


Moyenne des avis sur cet article :  4.48/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

132 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 24 mars 08:13

    Sarkozy a de nombreuses casseroles, c’est vrai, il provoque toujours -sinon davantage- un large mouvement de rejet, c’est encore vrai, le malheur pour nous c’est que celui qui va vraisemblablement prendre sa place , Alain Juppé, s’il est moins caricatural, est un autre « atlantiste » invétéré et il n ’y a absolument rien de positif pour « les 99% » à attendre de lui.
    Les dés sont pipés et le choix sera encore entre la peste et le choléra.


    • Fergus Fergus 24 mars 09:10

      Bonjour, Alpo47

      Il est incontestable que la ligne de gouvernement de Juppé - s’il est élu - sera droitière, socialement régressive, et, comme vous le soulignez, atlantiste sur le plan géopolitique.

      Mais il est probable que plusieurs éléments vont jouer en sa faveur auprès de l’électorat concerné lors de la primaire relativement à Sarkozy : 1) Bien que condamné naguère pour avoir assumé les emplois fictifs de la mairie de Paris (en lieu et place de Chirac). il n’a pas de multiples casseroles judiciaires aux fesses, dont un dépassement faramineux des comptes de campagne qui aurait pu contribuer à changer le résultat de l’élection de 2012. 2) Il ne confond pas décision politique et agitation aussi désordonnée qu’inefficace. 3) Il est incontestablement plus digne dans son comportement et par conséquent ne tire pas la fonction élyséenne vers le bas.

      Au final, et vu avec mon regard de gauche, le choix politique se fera sans doute « entre la peste et le choléra », mais il appartiendra aux électeurs de la primaire, et à eux seuls.


    • Alpo47 Alpo47 24 mars 09:23

      @Fergus

      Bonjour Fergus,

      Pas d’ac ... le choix entre « la peste et le choléra » aura aussi lieu au deuxième tour. Par exemple entre Juppé et Hollande ou Juppé et Valls ... Question : quel est le moindre mal ? Dans tous les cas, la mondialisation de poursuivra chez nous, le MEDEF continuera son travail de destruction, les petits revenus seront encore plus pauvres, enseignement et santé vendus au plus offrant ... etc ...
      Pour ma part, j’irais jardiner ou repeindre mon plafond car je refuse de rentrer dans le jeu de cette fausse démocratie.


    • Fergus Fergus 24 mars 09:36

      @ Alpo47

      « le choix entre « la peste et le choléra » aura aussi lieu au deuxième tour »

      Désolé, je croyais que vous vous exprimiez sur la seule primaire. D’accord avec vous pour la présidentielle. C’est pourquoi, comme je viens de l’écrire plus bas, en 2017, ce sera pour moi ni PS ni LR ni FN !


    • @Fergus

      fegus très bon article déchéance de nationalité aussi interdiction a vie de se représenter a un

      mandat politique

      ras le bol de herr cocaine-bismuth !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE

      vous avez bien lu FERGUS PRESIDENT !!!


    • Fergus Fergus 24 mars 17:19

      Bonjour, TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE

      Dans n ’importe quel pays scandinave, ce monsieur aurait été définitivement écarté de la vie politique depuis belle lurette. Sans compter les condamnations judiciaires dont il aurait d’ores et déjà fait l’objet. Malheureusement, nous sommes en France...


    • Alibaba007 Alibaba007 25 mars 00:27

      @Alpo47  « Les dés sont pipés et le choix sera encore entre la peste et le choléra. »


      Voter ne sert à rien sauf à élire des maîtres.

       On reconnait un arbre à ses fruits et on éprouve sa parole par ses actes.
      Je ne retiens qu’une chose pour les politocards de tout bords : Le goudron et les plumes !

       smiley

      Il est temps de s’émanciper des manipulateurs qui mènent les citoyens à leur perte.

      Bientôt la « DEMOCRATIC PINATA PARTY », préparez de la corde et des battes pour tous ces branlos... ça va être leur vraie fête !

        smiley

    • Oxi gene. 25 mars 07:28

      @Fergus

      J’ai toujours choisi mon candidat au premier tour, et par force , voté blanc au deuxième tour.
      ( Je n’ai jamais voté à droite, même avec un faux nez socialiste)
      Cela fera bientôt, pour moi, cinquante ans que cela dure, et je las de cette pantomime.

      C’est fini, je ne me dérangerai plus.

      Pourquoi donc irai-je voter dans un pays, le mien, où il faut un casier judiciaire vierge pour être facteur ou petit fonctionnaire, et ou pour être élu, il est préférable d’être un voyou, un repris de justice notoire échappé de la prison par des complaisances diverses et avariées.

      Pourquoi donc voter dans un pays où il faut essentiellement l’aval (et les crédits discrets) des Américains, du CRIF ou des loges d’affairistes pour avoir la moindre chance d’être élu ?


    • Fergus Fergus 25 mars 09:19

      Bonjour, Oxi gene.

      Malheureusement d’accord avec vous sur les raisons de votre désaffection.

      Cela dit, je pense qu’il y a toujours au 1er tour des candidats suffisamment proches de nos idées pour recueillir nos suffrages.

      Ce n’est en revanche plus le cas au 2e tour depuis des décennies.


    • mmbbb 27 mars 10:45

      @Fergus j’espere qu en 2017 Sarko et Hollande seront hors du champ de la presidentielle Sarko ets un malade mental il veut l’entree de la Turquie dans l’europe L’europe plus personne n’y croit et ce grand visionnaire veut faire rentrer ce pays qui a des problemes historiquess avec la Grece et la Russie Il y a tout de meme certains journalistes courageux , l’un deux l’a harangué et lui dit tout le le mal qu il pensait de lui Hollande merite le meme traitement Qu ils disparaissent des ecrans radars 10 ans d’abaissement de la vie politique La Francais se vautrent comme le disait de Gaule La c’est la decadence 


    • Fergus Fergus 27 mars 13:51

      Bonjour, mmbbb

      « j’espere qu en 2017 Sarko et Hollande seront hors du champ de la presidentielle »

      Je l’espère aussi. Car une chose est sûre : contrairement à d’autres postulants (je ne parle pas de Le Pen), ces deux-là ont fait la démonstration de leur inaptitude au poste.

      Sur l’entrée de la Turquie dans l’UE, personne n’y croit plus. Pas même Erdogan qui fait semblant pour brosser son opinion dans le sens du poil.


    • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 24 mars 08:16

      Un de moins !


      Mais, comme disait Brecht, le ventre est encore fécond !
      Entre l’ENA, les écoles de commerce et les « young leaders », ce ne sont pas les moules qui manquent pour fabriquer ce type d’individu formaté pour conjuguer son ambition personnelle et les intérêts des vrais puissants qui les manipulent.

      • Fergus Fergus 24 mars 09:14

        Bonjour, M de Surcessure

        « Un de moins ! »

        Soyons prudents, ce n’est pas encore fait.

        Pour le reste, d’accord avec vous, les Juppé, Le Maire, Fillon, NKM appartiennent tous au même moule que leurs homologues du PS.


      • jeanpiètre jeanpiètre 24 mars 22:17

        @Fergus
        star wars et autres grosses productions s’accommodent très bien de la disparition d’un des acteurs.

        L’important est le scénario , et l’illusion qu’il motive un peu la populace., une affaire la dessus, un petit attentat et le tour est joué

      • Fergus Fergus 24 mars 23:11

        Bonjour, jeanpiètre

        Plutôt noir, comme vision de la politique...


      • Le p'tit Charles Le p’tit Charles 24 mars 08:24
        Entre Sarkobobo et Holandobouffe nous avons une sacré paire de couilles molles à la tête du pays..lequel est le plus voyou, la question est posée...Seul résultat des courses le pays au fond du gouffre...En fait l’UMP/S dans son ensemble n’est qu’une secte de vampires assoiffés de fric (le notre...)..Difficile dans ses conditions de remonter la pente...2017 sera la boite de Pandore...qui osera l’ouvrir.. ?

        • Fergus Fergus 24 mars 09:22

          Bonjour, Le p’tit Charles

          Si je suis d’accord avec votre première affirmation sur le président en exercice et son prédécesseur, on ne peut dire pour autant que la France est « au fond du gouffre ».

          6e nation économique de la planète, elle continue en effet de jouer un rôle de premier plan, malgré l’affaiblissement de la fonction exécutive. Mais la tendance est incontestablement négative, et les perspectives ne sont pas réjouissantes pour 2017. D’autant plus que « la boîte de Pandore », ce pourrait être le FN, un parti incapable de structurer un projet sérieux et encore habité par ses vieux démons, jusque dans l’entourage de MLP.


        • Le p'tit Charles Le p’tit Charles 24 mars 09:45

          @Fergus...bonjour...bof l’espoir fait vivre il parait...Quand à la boite de Pandore, les gens mettent automatiquement le FN...Bizarre non cette obsession envers ce parti..A croire que les médias ont fait du bon boulot de lobotomisation toutes ces années.. ?
          Personnellement je me contre fout de 2017
          , la France aura disparue pour de bon malgré votre classement qui ne veut rien dire, et surtout le reste du monde rigolant à gorges déployées de notre pays...mais ça la majorité ne veut pas l’admettre...ce qui automatiquement fera de la France une république bananière de plus... !


        • cyberfurax 24 mars 09:51

          @Fergus
          Bonjour Fergus, bonjour à tous,
          nous nous préparons pour la 44ème fois, si mes calculs sont bons, à voir FN perdre les élections, plus précisément, faire gagner un ou l’autre de ces candidats de partis bouffons.
          Je crains que pour mettre un terme à cette mascarade qui dure depuis bien trop longtemps, nous n’ayons qu’une solution : la révolution. Et encore, ceux qui la mèneront auront bien intérêt à ne pas rater leur coup, parce que le retour de bâton sera à la mesure de la peur qu’ils ont de perdre le pouvoir.


        • Fergus Fergus 24 mars 09:52

          @ Le p’tit Charles

          « la France aura disparue pour de bon »

          Même si elle n’est pas mieux gérée, ce n’est pas demain la veille, à mon avis.

          « le reste du monde rigolant à gorges déployées de notre pays »

          Ce n’est pas du tout ce que je ressens lors de mes voyages à l’étranger, même si, en Europe, la France passe actuellement pour un pays incapable de s’opposer aux volontés de la chancelière allemande.


        • Fergus Fergus 24 mars 10:08

          Bonjour, cyberfurax

          « nous n’ayons qu’une solution : la révolution"

          Peut-être, mais rien ne la laisse entrevoir : les Français sont devenus assez largement fatalistes et résignés à leur sort. La loi El Khomry montre d’ailleurs que l’opposition populaire à ce projet régressif est faible.

          Cela dit, je peux me tromper. Le pays entier peut d’ailleurs se tromper comme il l’avait fait en 1848, alors qu’il avait été prévenu  à l’Assemblée Nationale : Climat social : l’avertissement lucide de Tocqueville.

          Pour le reste, d’accord avec vous, les révolutions peuvent être la meilleur comme la pire des choses, car nul ne sait jamais ce qui peut en sortir.



        • Le p'tit Charles Le p’tit Charles 24 mars 11:30

          @Fergus...Lisez donc la presse internationale...un exemple...l"amérique qui nous critique pour notre manque de gestion de la situation comme de l’UE..incapable de réagir aux problèmes et demandant aux américains de ne pas aller en france ou en europe... !


        • izarn 24 mars 12:07

          @Le p’tit Charles
          Vous avez oublié tous les autres : Juppé, et meme Mélenchon...
          Juppé est un politique bidon qui ne ferait que du Hollande....En continuant la casse sociale.
          De toute façon cela ira trés mal pour lui...Et on va se retrouver en loi martiale. Non pas contre l’EI, mais contre le peuple !
          Il n’y aura pas de guerre civile, car je vois trés mal les gauchistes aller défendre Juppé.
          Defendre un Mélenchon à la limite, mais un Juppé, non.
          Juppé a perdu son « aura » (Dire ça de Chirac, quelle évolution misérable !) chiraquienne en devenant le catastrophique toutou de Sarkosy et des USA.
          Juppé=Fabius=Meme combat.
          Mon attention se tourne vers Marine Le Pen. Et j’essaie de comprendre ce qu’elle veut, en dehors de sa politique exterieure que j’approuve à 100%. Ce qui est un bon début. Un attrape couillon ? On verra...
          Désolé nous sommes comme aux USA avec Trump...
          Qu’ils dégagent tous !
          Oui mais, remplacer par qui ?


        • Le p'tit Charles Le p’tit Charles 24 mars 12:25

          @izarn...l’horizon est bouché il me semble pour 2017...Nous touchons le fond, avec ces sectes politiques qui ne fond que du clientélisme et se foutent royalement du peuple... !


        • Alibaba007 Alibaba007 25 mars 00:59

          @izarn  « Qu’ils dégagent tous ! Oui mais, remplacer par qui ? »


          Les merdias vous ont suffisamment ramolli le cibouleau pour vous empêcher de penser par vous même ?
           smiley

          Ben, par le peuple pardine ! Faut-y qu’on soit trop comme des ânes, pas encore assez bâtés pour demander encore du bâton ? 

          Sans révolution...   il faut être des millions, La version CHOUARD avec ses gentils virus et les ateliers constituants citoyens. 

          Révolution dans la douleur, les larmes et le sang... car les premières victimes sont toujours du côté du peuple...

          Autre alternative : Changer d’optique, changer de vie et s’affranchir de l’endoctrinement de cette société capitaliste, dépotoir et consumériste. 

          Passons à l’acte !  Commençons simplement à faire ce que l’on peut faire devant notre porte. Contactons nos maires, montrons leur aujourd’hui dans quel avenir nous voulons vivre DEMAIN !



        • Alibaba007 Alibaba007 25 mars 01:05

          @Alibaba007 « Révolution dans la douleur »


          Oups ! je voulais dire : « Avec révolution... dans la douleur... »

        • HELIOS HELIOS 25 mars 02:03

          @cyberfurax


          il y a une autre solution que vous ne voulez pas voir : votez pour le FN !

          Apres tout c’est mieux que la révolution et cela doit nous aider nous débarrasser des chancres qui nous recouvrent de leur incompétence, de leur avidité... pour notre malheur.

        • Fergus Fergus 25 mars 09:37

          Bonjour, Alibaba007

          « Passons à l’acte ! Commençons simplement à faire ce que l’on peut faire devant notre porte. Contactons nos maires, montrons leur aujourd’hui dans quel avenir nous voulons vivre DEMAIN !"

          C’est beau sur le papier, et j’y souscris. Mais hélas très éloigné de la réalité : les Français sont actuellement incapables de se mobiliser collectivement pour donner du sens et de la puissance à un mouvement d’émancipation du pouvoir politique tel qu’il est pratiqué. Essayez-donc d’en parler autour de vous et vous verrez vos interlocuteurs se défiler sous divers prétextes (j’en parle par expérience).

          J’observe d’ailleurs que les mêmes commentaires étaient postés durant le mandat de Sarkozy. Avec à la clé la même inertie générale, malgré les nombreux messages annonçant la révolution pour le lendemain. La faute sans doute à un relatif confort – malgré les 14,2 % de compatriotes sous le seuil de pauvreté – qui anesthésie les instincts combattifs. A cet égard, je vous invite à lire un article que j’ai écrit il y a trois ans : 1953 versus 2013 : paradoxe des conditions de vie. Ceci explique sans doute en partie cela !



        • julius 1ER 24 mars 08:36

          . Sarkozy, qui aspire à une éclatante revanche, espérait profiter de cette chute annoncée du sortant en 2017. 

          @Fergus,
          toute la teneur de l’article est résumée dans cette phrase.... 
          Hollande a été élu par défaut et si Sarko n’en profite pas c’est que quelque chose ne va pas ici bas ... 
          au delà de ses casseroles, Sarkosy n’est plus crédibles toutes ses sorties sont de plus en plus minables et ne visent qu’à diviser, stigmatiser et finalement faire du buzz pour masquer le vide sidéral de sa pensée !!!
          la dernière saillie c’était pour attaquer l’Algérie qui a massacré des harkis après les accords d’Evian ....bien sûr que c’est abominable mais est-ce bien nécessaire de le rappeler en ce moment sans faire la part des choses et dire aussi combien les français ont massacré et napalmé des milliers d’algériens ..... un peu comme si lorsque Hollande rencontre Merkel il lui rappelait chaque fois que la division Das Reich a massacré à Oradour ou à Tulles !!!!

          ce type n’est vraiment pas digne d’être le premier des français ......
          mais enfin ce n’est qu’une opinion !!!!!!

          • Fergus Fergus 24 mars 09:23

            Bonjour, julius 1ER

            Merci pour votre commentaire. je le partage en totalité.


          • izarn 24 mars 12:25

            @julius 1ER
            Vous parlez du 18 Mars 1962 ?
            Je remarque en effet comme vous que « Le Monde » et autre « Figaro » ne nous ont parlé que de la vison Sarkosienne....Sauf que Hollande est aussi extremement louche sur le sujet. Et sa posture est meme pire que celle de Sarkosy :
            Cette date c’est celle des accords d’Evian : C’est l’acte manifeste de l’indépendance de l’Algérie, (Et bien non pas seulement un cessez le feu comme le prétends le blabla diplomatique officiel pour sauver la face) la naissance officielle de cet Etat. Le retrait définitif de notre armée
            Pourquoi la France reprend cette date ? C’est comme si le Royaume Uni fétait l’Independance Day des USA ! Ca n’a pas de sens !
            Autre exemple quand les américains se retirent du Viet-Nam : Faut-il que les USA en fassent une commémoration nationale ? Je crois que ça énerverait pas mal les zuniens !
            Donc qui est plus crétin dans l’histoire, Sarkosy ou Hollande ?
            La volonté de s’auto-accuser, de s’auto-insulter est stupéfiante de la part des socialistes...
            Cela rappelle l’auto-destruction de la France par la synarchie dans les années 1930, aboutissant à la défaite catastrophique et unique dans l’Histoire en 48 heures !


          • julius 1ER 24 mars 13:55

            @izarn

            je ne vais pas renvoyer Sarkosy et Hollande dos à dos et dire match nul .....ou plutôt si mais nul dans le sens où Hollande à la chute de Sarkosy avait un boulevard devant lui .... 

            et la question est qu’en a -t-il fait ??????? 
            et la réponse est pas grand-chose malheureusement !!! 

            donner de l’or à quelqu’un pour qu’il en fasse du plomb n’était pas dans l’espérance de beaucoup de gens aussi cet homme ne laissera pas de trace impérissable dans l’histoire pour n’avoir pas su ou pas voulu donner un projet au pays !!

            c’est malheureusement entre lui et son prédécesseur presque 10 années de perdues !!!!!

          • Fergus Fergus 24 mars 14:00

            Bonjour, izarn

            Non, les Accords d’Evian ne sont pas « l’acte manifeste de l’indépendance de l’Algérie ». Rappelons que cette indépendance est datée du 5 juillet, la fête nationale, commémorant le début de l’insurrection, étant quant à elle datée du 1er novembre.

            Le 19 mars ne revient donc pas à récupérer une date comparable à l’Independance Day étasunien. En aucune manière. Et elle est parfaitement légitime à mes yeux car c’est la seule date officielle qui a joué un rôle déterminant dans l’issue du conflit, même si elle a de fait enclenché le début d’épurations condamnables.

            D’ailleurs, bien peu de gens se soucient en France de ces commémorations du 19 mars en dehors de pieds-noirs au moins septuagénaires et d’une poignée de Harkis dont je comprends pourtant bien l’irritation, eu égard aux conditions dans lesquelles ils ont dû quitte le pays. Mais dans 10 ans, tout le monde aura oublié cette péripétie commémorative, et la date du 19 mars semblera à tous parfaitement naturelle.


          • jeanpiètre jeanpiètre 24 mars 22:29

            @julius 1ER
            pas évident de contenter les clients quand on a le même boss.


          • julius 1ER 25 mars 09:49

            @jeanpiètre



            merci pour le lien qui en dit long sur le système et la société dans laquelle on vit .... si c’était marginal on pourrait dire OK ce n’est pas trop grave, mais malheureusement les exemples peuvent être multipliés à l’infini... 
            et là c’est très très grave mais je ne vois pas de prise de conscience générale pour sortir de ce système mortifère ... c’est plutôt l’inverse les gens sont plus dans l’acceptation et le renoncement que dans une volonté de lutter et embrayer sur d’autres valeurs ....
            jusqu’à quand ??????

          • amiaplacidus amiaplacidus 24 mars 08:38

            Le plus voyou, Sarközy, cela ne fait pas l’ombre d’un doute.

            Hollande est un menteur et un incapable doublé d’un minable petit combinard qui s’englue lui-même dans des trucs et combines foireux. Mais voyou, pour autant que je le sache, pas vraiment.

            Alors, Sarközy ou Hollande pour la France, pour ne pas parler de MLP, un désastre.

            Il est urgent de changer de Constitution et surtout, de changer L’ENSEMBLE du personnel politique.


            • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 24 mars 08:51

              @amiaplacidus

              « Mais voyou, pour autant que je le sache, pas vraiment. »

              D’ailleurs, il met un casque pour faire du scooter !

            • Fergus Fergus 24 mars 09:30

              Bonjour, amiaplacidus

              D’accord avec vous pour les regard que vous portez sur les deux personnages. Idem pour MLP. C’est pourquoi en 2017 ce sera pour moi ni PS ni LR ni FN.

              D’accord également sur la nécessité d’une Constituante. Mais elle ne pourra voir le jour que si les partis dominants sont éjectés du leadership. Car dans l’immédiat ce sont eux qui détiennent encore les clés du pouvoir, et par conséquent de la mise en œuvre d’une réforme constitutionnelle.


            • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 24 mars 10:19

              @Fergus

              Une révolution ? Une constituante ?
              Oui, pourquoi pas ?
              Mais, sur la base de quels nouveaux paradigmes politico-socio-économiques acceptés par le peuple ? ? ?...

Ajouter une réaction


    Si vous avez un compte AgoraVox, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

    Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



FAIRE UN DON

:-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais.

Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté

Si vous constatez un bug, contactez-nous.







Les thématiques de l'article


Palmarès