Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Sarkozy et la machine infernale du Front national

Sarkozy et la machine infernale du Front national

Qui trop embrasse mal étreint. La chasse aux électeurs du front national ouverte par le chef de l’Etat dans des calculs politiques à court terme suscite une trouble légitime y compris au sein de la droite traditionnelle. Nicolas Sarkozy, c’est l’une de ses marques de fabrique, revendique d’être un président sans tabous, mais pas sans trompettes. Celui que Marianne présente comme le caïd de l’Elysée et Mediapart un délinquant constitutionnel préfère à la devise de la république le slogan évocateur d’un équipementier sportif (enfreindre les règles) quitte, à rompre le cordon sanitaire érigé autour du Front National par ses prédécesseurs.

Le Monde a mené l’enquête dans la galaxie du Front national et l’affiche en Une de son édition des 15 et 16 août : “Surenchère sécuritaire : l’extrême droite veut récolter ce que sème M. Sarkozy“. Une telle manchette aurait du susciter de nombreuses réactions et interrogations mais, la période estivale n’aide pas à l’éveil des consciences.

Comment expliquer qu’hier mis au ban de la société, le FN se voit aujourd’hui mis le pied à l’étrier par le président de la république en personne ? On avancera qu’il ne s’agit pas d’une banalisation d’une formation d’extrême-droite mais seulement de certaines de ses idées. Une pirouette peu convaincante comme si les deux étaient sécables, comme si soudainement la formation frontiste était devenue par un coup de baguette magique fréquentable. Jean-Marie Le Pen, par ses nouveaux dérapages au Japon confirme le contraire et adresse un superbe bras d’honneur à ses “récupérateurs”.

Quand on tire sur le fil des idées du FN, il faut s’attendre à remonter du fond des monstres des profondeurs. Le tri sélectif en la matière n’existe pas. De façon discrète s’entrebâille aujourd’hui, n’en doutons pas, la porte du révisionnisme et des “détails de l’histoire”.

Nicolas Sarkozy n’est pas Le Pen mais, comme le reconnaît un cadre du FN dans l’article du quotidien du boulevard Blanqui : “Sarkozy sert de brise-glace au Front et il n’en est pas conscient”. “Cela donne une légitimité à nos arguments”, dit un autre. “Cela prouve que notre programme n’est pas si mauvais que ça, puisque le président de la République vient piocher dedans”, affirme un troisième. Le florilège serait incomplet sans les propos rapportés d’Eric Dillies de la fédération du Nord :”A chaque fois qu’il (Nicolas Sarkozy) fait des déclarations comme ça, il fait tomber les tabous. D’ici deux à trois ans, la “lepénisation des esprits” sera terminée, tout le monde sera d’accord avec nous.

C’est donc bien d’une légitimation du Front National à laquelle nous assistons. Une situation totalement inattendue et surprenante pour des générations de citoyens qui ont soit connu la guerre soit ont grandi dans une société où le parti de Le Pen a toujours été présenté en bête immonde et hideuse.

Un paragraphe de l’article confirme le revirement : “Les cadres du Front national, sont ainsi convaincus de vivre un tournant, celui de la fin de la politique du “cordon sanitaire” à leur égard. “Pendant des années, notre mouvement a été mis au ban parce qu’il avait osé braver des interdits sur l’immigration. Maintenant, on vient nous dire à demi-mots que nos arguments étaient valables. S’ils reprennent officiellement les mêmes opinions que nous, il n’y a plus de raisons de nous écarter”, se félicite Steeve Briois”.

La droite traditionnelle peut-elle cautionner par son silence un tel jeu politique ? Ou plutôt, combien de temps le pourra-t-elle car Nicolas Sarkozy n’a pas fait un simple appel du pied à l’extrême droite, il vient de démarrer une machine infernale dont la suite logique est le déplacement du centre de gravité de la majorité vers la droite ce qui va poser la question de sa recomposition.

Puisqu’il se vante d’être un dirigeant sans tabous, Nicolas Sarkozy fera-t-il entrer au gouvernement lors du remaniement d’octobre un cadre du FN ou proche de celui-ci, propre sur lui et parfaitement Sarkocompatible ? N’y a-t-il pas eu, l’argument est tout prêt, des ministres communistes sous Mitterrand ??

Une nouvelle fois le parallélisme, certes à moindre échelle, avec l’Italie s’impose. Une berlusconisation rampante qui n’ose pas dire son nom. La perte de popularité se traduit pour l’exécutif par une perte d’équilibre qui le fait tomber et courir toujours plus à droite. Le maintien au pouvoir coûte que coûte passera par des alliances inédites et sulfureuses comme avec la Ligue du Nord chez nos voisins transalpins. A manger avec le diable, la fourchette n’est jamais trop longue prévient pourtant le proverbe bourbonnais.


Moyenne des avis sur cet article :  2.58/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 17 août 2010 12:34

    "Puisqu’il se vante d’être un dirigeant sans tabous, Nicolas Sarkozy fera-t-il entrer au gouvernement lors du remaniement d’octobre un cadre du FN ou proche de celui-ci, propre sur lui et parfaitement Sarkocompatible ? N’y a-t-il pas eu, l’argument est tout prêt, des ministres communistes sous Mitterrand ??"

    une manoeuvre tres risque
    le FN aurait un pied dans les elections
    l’UMP serait sur de perdre


    • Michel DROUET Michel DROUET 17 août 2010 18:33

      Foufouille

      Je pense qu’il osera quand même : n’oublions pas le reproche qu’on fait à Sarko sur ses 8 années à pérorer sur l’insécurité sans obtenir de résultats tangibles et ça commence à se voir et à se savoir.
      A tout le moins, il fera entrer deux ou trois cerbères de l’UMP qui se sont distingués pendant les vacances.
      Je pense à Ciotti et aussi à Estrosi qui est dèjà au Gouvernement sur un poste où il n’a rien fait et qui pourrait se retrouver sur un poste « sécuritaire ».


    • non667 17 août 2010 20:55

      un fn au gouvernement avec sarko
      impossible le crif l’a interdit au dernier repas vous avez pas entendu ! faudra vous mettre ça dans la tête ! smiley


    • LE CHAT LE CHAT 17 août 2010 12:43

       Jean-Marie Le Pen, par ses nouveaux dérapages au Japon .....

      Si on le prend comme ça , que penser de ceux qui vont voir la tombe de Napoléon Bonaparte aux invalides , considéré comme un criminel de guerre dans le reste de l’Europe ...
      ce n’est pas parce qu’il y a 14 criminels de guerre dans le cimetière japonais que tous ceux qui sont là sont des criminels de guerre ! des criminels de guerre , il y en a dans tous les cimetières militaires !!!!!!


      cet article nullissime a encore une fois la prétention de vouloir décider de ce qu’est la démocratie et qui est digne ou pas de se présenter aux elections ! ce qui est une honte , c’est que des gens comme vous trouvent normal qu’un parti avec 15% des voix n’ait aucun representant dans nos assemblées ! le cordon sanitaire devrait être pour les gens comme vous , tellement vous puez l’intolérance ! vous stigmatisez des millions d’electeurs qui en ont simplement marre d’être roulés dans la farine pour la clique de profiteurs UMPS depuis des décennies !


      • Hieronymus Hieronymus 18 août 2010 09:14

        100% d’accord avec le Chat
        Moreigne qui n’intervient jamais sur les fils de discussion
        (derniere intervention le 21 janvier, la mort du Roy ?)
        nous fait son habituel numero de moraliste, de celui qui « sait » et est fonde
        a « exprimer un avis », pour ma part je trouve insupportable ce mepris constant
        dont certains « intellos » toisent les electeurs du FN, attitude pretentieuse et sterile
        aussi on devrait boycotter progressivement ceux qui ne repondent jamais a leurs lecteurs


      • J. SCIPILLITI 17 août 2010 13:33

        Monsieur l’auteur,

        D’abord vous ne dites rien de Mitterrand qui dans les années 80 a été le premier à légitimer le FN en modifiant le système électoral à seule fin de voir ce ferment de discorde diviser la droite. Mais quand c’est Sarko qui favorise le FN (selon vous) il faudrait sonner le tocsin.

        Ensuite, et bien que je n’aie jamais voté FN dont le président actuel m’est antipathique, (son antisémitisme, ses « dérapages »...) je trouve exaspérant qu’en France le mot « extrême droite » soit infâmant, mais pas celui d’« extrême gauche ». On peut séquestrer son employeur, commettant ainsi un délit pénal, l’extrême gauche applaudit et personne ne s’en émeut. Mais si « l’extrême droite » ou supposée telle veut organiser une manifestation en toute légalité, soit elle est interdite au nom du « risque de trouble à l’ordre public », soit il y a une contre-manifestation de gauche. 

        D’autre part c’est une maladie de la démocratie que de dire : « dis-moi avec qui tu es d’accord, je te dirai si tu as raison ». Les Français prennent de plus en plus conscience des problèmes liés à l’immigration, et notamment à l’Islam, et parce que le FN a évoqué ces sujets avant tout le monde, il faudrait ne rien en dire. Eh bien non. Personnellement, si le diable dit qu’il fait jour à midi, je serai ponctuellement d’accord avec lui sur ce point, je n’aurai pas pour autant les pieds fourchus.

        Enfin je comprends mal que la situation italienne vous inquiète. Berlusconi, c’est le père Ubu, j’en suis d’accord. Mais vous oubliez que pour s’allier avec lui, le MSI, parti néo-fasciste, se transforma en « Alliance Nationale », parti de droite parlementaire dirigé par JF. FINI, qui lui-même s’est dissous dans le Peuple des Libertés de Berlusconi. C’est ainsi que le dernier avatar du fascisme a disparu en Italie, car la Ligue du Nord malgré ses excès ne correspond pas à cette définition. Si la même chose se passe en France, cela voudra dire que Marine Le Pen, fort différente de son père (on lui prête même l’intention de changer le nom du parti pour marquer la rupture) , aura fait évoluer son mouvement de la même façon. Personnellement je n’y vois que des avantages.


        • Catherine Segurane Catherine Segurane 17 août 2010 14:08

          Un truc que Sarko ne comprend pas, c’est qu’on ne peut pas dire deux fois le même mensonge à la même personne.

          Il avait promis de nettoyer les banlieues au karcher, de refuser la repentance ... on a vu !

          Grand diseux, petit faiseux.


          • foufouille foufouille 17 août 2010 14:33

            autre option
            un ministere pourri pour donner une image UMP au FN


            • ZenZoe ZenZoe 17 août 2010 14:53

              Juste un commentaire concernant la stratégie politique de Sarkozy :
              A force de trop piocher dans les idées du FN, il court le risque que les sympathisants de ce parti aillent finalement voter pour l’original le jour J. Plus les mois passent, plus je vois bien un second tour PS / FN.


              • manusan 17 août 2010 15:24

                j’imagine assez bien un écolo/centre et FN au second tour. Histoire de casser un peu les habitudes.


              • Croa Croa 17 août 2010 15:54

                à Manusan :

                Oui, hélas c’est plausible ! Histoire que soit assuré la continuité du règne des ploutocrates smiley

                Par écolos/centre tu entends Dany et sa cour, à savoir les Verts ? (Façon de voir puisque officiellement les Verts sont à gauche, comme leurs amis socialiste.) Ceux-ci peuvent effectivement représenter le « sursaut républicain » qui « sauvera » la « démocratie », en réalité le système et l’Europe conçue à la botte des banquiers. Gageons qu’au delà des fallacieux débats sécuritaires il y en aura aussi un sur l’Europe, plus proche des véritables engeux et spécialité de Dany (qui ne se présentera pas mais parlera beaucoup pour son poulain.)


              • asterix asterix 17 août 2010 21:29

                Le PS, tu rigoles ? Ce sera l’écolo-centriste car elle fera campagne sur la probité et ça, c’est le terrain le plus glissant. 


              • Croa Croa 17 août 2010 16:12

                Cet article pue l’intox. Il suggère que Monsieur Sarkozi, qualifié d’avance pour 2012 ne doit pas être confondu avec le diable, à savoir Le Pen père ou fille.

                Ce, afin que nous ne puissions voir que celui-ci est, à savoir bien pire que ses supposés modèles ! 


                • suumcuique suumcuique 17 août 2010 19:26

                  « Un truc que Sarko ne comprend pas, c’est qu’on ne peut pas dire deux fois le même mensonge à la même personne. »


                  Vraiment ? Au vu de ce que les voteurs ont demontre depuis 1945, il semblerait plutot que, comme le disait un des generaux yankee qui ont envahi l’Europe en 1944, plus le mensonge est gros, plus il passe. Mitterand a ete plebiscite deux fois, n’est-ce pas ? Chirac, deux fois aussi, n’est-ce pas ? Alors pourquoi pas Sarközy ? La populace, comme la femme, adore qu’on lui mente. Le suffrage universel, loin du don juanisme, ce n’est que de la « drague ». Vu le caractere feminin prononce, pour ne pas dire terminal, du personnel politiqie actuel, c’est meme devenu du lesbianisme.

                  Quand il declare que “Sarkozy sert de brise-glace au Front et il n’en est pas conscient” , ce cadre du FN se met le doigt dans l’oeil jusqu’au coude. Car, en cela, sarkozy ne fait que refaire ce qu’il a deja fait en 2007 : tout faire pour flatter les electeurs du FN, afin qu’ils votent pour lui et qu’il soit elu. Ce politicard vient de se faire mettre en service un avion de 180 millions d’€ un peu plus long que celui d’O’Bama pour transbahuter sa dulcinee d’Est en Ouest, vous pensez bien qu’il a fermement l’intention de pouvoir l’utiliser au moins jusqu’en 2017. Pour cela, il est pret a tout. Y compris a mentir comme un arracheur de dents. Notez que, pour l’instant, il ne prend pas trop de risques. Les Roms servent de boucs-emissaires, alors que le veritable probleme reside en la presence sur le territoire de millions et de millions d’immigres d’origine africaine et asiatique, auxquels, bien entendu, les tartuffes elyseens ne s’attaqueront jamais, puisque ces tartuffes ont ete parachutes a l’Elysee par des fanatiques de la religion immigrationniste et multiculturaliste. Notez aussi que, pendant que la tartufferie elyseenne fait miroiter aujourd’hui aux electeurs du FN l’expulsion de 70 000 Roms, Juppe est contraint et force de « negocier » avec 140 familles de Roms... Une fois encore, la proverbiale « fermete republicaine » est a l’oeuvre.

                  Sarközy et les autres membres de la mediocratie qui sont a la tete de la France occupee et de l’Europe occupee font semblant. Ils ne peuvent pas faire autrement, puisque, s’ils sont la, c’est grace a la finance apatride pro-immigrationniste. Jusqu’aux elections presidentielles de 2012, la mediocratie doit donner le change, doit faire semblant. Pendant que ces mediocrates plebiscites par une populace abrutie shootee aux medias font des clins d’oeil aux electeurs du FN, "La France a délivré 99.238 titres de séjour à des étrangers au premier semestre 2010, soit une hausse de 8,3%, principalement due à la progression du nombre d’étudiants, a annoncé mardi le ministère de l’Immigration dans un communiqué."http://www.lepoint.fr/societe/immigration-le-nombre-de-titre-de-sejours-delivres-est-en-hausse-17-08-2010-1225879_23.php

                  L’invasion de la France occupee continue.



                  • vilistia 17 août 2010 20:40

                    Gelone

                    Parfois on sort les vélos au beau temps.... Pour les faux-culs !


                    • non667 17 août 2010 21:14

                      à henry
                      "Quand on tire sur le fil des idées du FN, il faut s’attendre à remonter du fond des monstres des profondeurs. Le tri sélectif en la matière n’existe pas. De façon discrète s’entrebâille aujourd’hui, n’en doutons pas, la porte du révisionnisme et des “détails de l’histoire”. "
                      ce n’est pas sans rappeler les hlpsdnh et les relents nauséabonds

                      vite remettons la tête sous le sable baissons le froc , levons le cul bien haut , ne pas oublier de s’oindre ça fera moins mal ! :smiley


                      • asterix asterix 17 août 2010 21:24

                        Sarko sait pertinemment qu’un grand nombre de candidats vont se présenter ...et risquent donc d’éparpiller au maximum le vote républicain. Si la petite Le Pen passe en tête, il espère avoir gardé assez de voix pour terminer second.
                        Et puis...


                        • LE CHAT LE CHAT 18 août 2010 09:24

                          @astérix

                          risquent donc d’éparpiller au maximum le vote républicain.

                          Vous êtes de ceux qui considèrent que le FN n’est pas républicain ? quel mépris encore une fois pour des millions d’électeurs comme les autres ! si le FN n’était pas républicain , il ne se présenterait pas à toutes les elections comme il le fait !


                        • jako jako 18 août 2010 11:33

                           smiley Ne bande pas trop tôt Calmos ! il y a encore une grande année 2011 qui va surement contenir des dizaines d’événements , commence à bander vers avril 2012 , à nos ages on ne peux plus maratonner smiley


                        • vilistia 18 août 2010 10:48

                          Moreigne

                          Notre Marine à voiles s’appuierait sur les Identitaires mais au FN, il y aurait deux courants : celui du Père et l’autre, la fille . des contreverses en historique :
                          Riposte Laïque, rats de laboratoire de Marine Le Pen 

                          Riposte laïque contre le Front national - Nations Presse Info 

                          Christ Roi - 

                            Pierre Cassen : Touche pas au plomb - Medias Libres 


                          • vilistia 18 août 2010 11:03

                            Moreigne

                            Il est sûr que toutes ces marionnettes ne s’entendent pas entre eux et des petits malins sauront y foutre le bordel dans cette auberge espagnole.

                            Dommage que je n’habite pas à Paris, je serais prête à jouer les
                            « fout la merde » dans ce panier de crabes !


                            • Daniel Roux Daniel Roux 18 août 2010 12:34

                              Cet article a le mérite de soulevé le voile pudique que Sarkozy tentait de maintenir sur sa stratégie politique.

                              Effectivement, Sarkozy ne pourra pas faire deux fois le même coup aux mêmes électeurs. Ils sont certainement naïfs et prêts à tout gober mais pas si idiots, même s’ils votent à droite contre leurs intérêts de classe.

                              Donc le problème est : Comment s’allier au Front National sans perdre des électeurs sur le flanc gauche ?

                              Et avec qui discuter ? Avec Marine Le Pen, héritière du nom ou Bruno Gollnish, le dauphin idéologique ? Il faut attendre. Mais attendre jusqu’à quand ? La guerre de succession s’annonce dure et longue et pourrait conduire à une scission entre les « modérés » avec Marine et les « ultras » avec Bruno.

                              Alors, tout est possible, même un changement de nom dans lequel il y aurait « démocrate » et « populaire ». Que fait Marine ce week-end ?

                              Quant aux vrais démocrates, ils peuvent toujours attendre (et courir en rond) une élection des représentants du peuple à la proportionnelle et un rééquilibrage des pouvoirs.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès