Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Sarkozy et le nettoyage de campagne

Sarkozy et le nettoyage de campagne

Partie au plus bas, plus de douze points derrière François Hollande, l'intention de vote pour Nicolas Sarkozy ne cesse de grimper, atteignant désormais le niveau de son concurrent direct. Il y a sans doute beaucoup de raison à celà. On peut citer le fait, par exemple que le candidat socialiste, parti trop tôt "s'épuise", alors que le président sortant, parti le dernier, pioche à droite à gauche, dans les idées des autres candidats, en se les accaparant.

Partout dans les médias, on relate d'autres raisons. Mais il y en a une que je n'ai lue nulle part, et qui pourtant ne semble pas anodine : la gestion du "parc électoral".

Comment Nicolas Sarkozy a fait le vide autour de lui

Ils étaient six, le voilà désormais seul candidat de droite. Les cinq autres ont renoncé, faute de courage ou de parrainages. Quatre d’entre eux soutiennent à présent officiellement Nicolas Sarkozy ; le cinquième ne se prononce pas.


Jean-Louis Borloo

Le 7 avril 2011, il annonce dans l'émission À vous de juger, la création d'une « alliance républicaine, écologiste et sociale » qui regrouperait « avant l'été » plusieurs formations politiques du centre-droit (Parti radical, Nouveau Centre) et du centre-gauche (La Gauche moderne). Cette formation se positionnerait comme une « alternative au PS et à l'UMP ». Sa création conduit le Parti radical à quitter l'UMP. Alors qu'il est pressenti pour être le candidat de l'Alliance à l'élection présidentielle de 2012 et qu'il est crédité de 5 % à 10 % d'intentions de vote dans les sondages, il renonce à se présenter le 2 octobre 2011. Il se rallie officiellement à Nicolas Sarkozy.

 

Christine Boutin

Le 21 juin 2011, elle annonce lors d'une réunion du Parti chrétien-démocrate à Montfermeil sa candidature à l'élection présidentielle de 2012, en déclarant que « la situation de la France [l'y] oblige ». Elle détaille son programme à Ecully (Rhône) le 11 septembre. « La France attend un vrai big bang basé sur nos racines judéo-chrétiennes » déclare-elle. Elle est notamment favorable à un revenu de base pour tous les Français, à la réhabilitation du service national et au droit du sang. En décembre, elle expose ses difficultés à recueillir les 500 signatures et accuse le Président de la République d'en être responsable.

Elle annonce le retrait de sa candidature le 13 février 2012, lors du journal de 20 heures de TF1, et apporte son soutien à Nicolas Sarkozy, pas encore officiellement candidat. Se déclarant satisfaite des « premiers engagements » pris par le chef de l’État, Christine Boutin détaille ainsi leurs points de convergences : « apporter des "idées neuves" aux Français, revaloriser le travail, développer le recours au référendum, conforter la famille, refuser le mariage homosexuel et l'union civile, rejeter l'euthanasie, réaffirmer les racines judéo-chrétiennes de la France ».

 

Hervé Morin

Le 27 novembre 2011, il annonce officiellement sa volonté d'être candidat à l'élection présidentielle de 2012. Alors qu'il est crédité de moins de 1 % des intentions de vote en janvier 2012, plusieurs cadres de son parti ne lui apportent pas leur soutien. Le 16 février 2012, il annonce qu'il retire sa candidature et soutiendra Nicolas Sarkozy.

 

Frédéric Nihous

Depuis le 17 juin 2011, date officielle de son entrée en campagne, Frédéric Nihous s’est positionné comme étant « le candidat de la ruralité et des traditions françaises », voulant « faire de la ruralité une priorité nationale ». Depuis juin de l’année dernière, il avait entamé une campagne timide, peu médiatisée, du fait notamment de son statut de « petit candidat ». Il a toujours privilégié les rencontres sur le terrain, dans des terres agricoles comme la Corrèze, ou ouvrières.

Mais ce mercredi 22 février 2012, le candidat C.P.N.T (Chasse Pêche Nature et Traditions). était l’invité de Laurence Ferrari, l’occasion pour lui de faire une déclaration aux français, sur un ton solennel : « je suis venu vous parler de ma situation en tant que candidat, et je vais jouer cartes sur table. La situation est très compliquée, et il faut être lucide, il faut être réaliste : je suis dans l’impossibilité de réunir mes 500 parrainages. » Face à ce constat, il continue son propos : « Depuis plusieurs jours, j’ai lu, j’ai entendu Nicolas Sarkozy parler de valeurs, parler de traditions. […] J’ai noté des convergences fortes. Avec le Président, on s’est rencontrés, en début de semaine. […] De ces échanges est né un partenariat […] ce qui fait qu’avec C.P.N.T., je serai aux côtés de Nicolas Sarkozy dans cette campagne ».

 

Dominique De Villepin

Le 11 décembre 2011, Dominique de Villepin annonce, lors du journal de 20 heures de TF1, sa candidature à l'élection présidentielle de 2012. Pendant la campagne, il est crédité de 1 à 2 % d'intentions de vote. Le 16 mars 2012, il annonce qu'il n'a pas obtenu les 500 signatures nécessaires pour se présenter et n'apporte son soutien à aucun candidat. On peut tout de même supposer que ses électeurs potentiels se retrancheront en grande majorité sur le seul candidat de droite restant désormais.


Comment tous les candidats d'opposition ont finalement obtenu leurs signatures

Outre les candidats des gros partis modérés ( PS, Modem, Front de Gauche, Europe Ecologie Les Verts), les petits partis, ont eu du mal, mais ont quand même tous réussi, au final, à déposer leurs parrainages, et leurs candidatures se sont vues validées.


Détails de leurs aventures :

 

Jacques Cheminade

Le candidat ayant réalisé le plus petit score de l'élection présidentielle de 1995 en France, Jacques Cheminade, a déposé au total 538 parrainages au Conseil constitutionnel, ce qui lui permettra de se présenter une nouvelle fois en 2012.

Cet économiste atypique de 70 ans, classé par certains à l'extrême droite mais qui a appelé en 2007 à voter pour la socialiste Ségolène Royal et qui se définit lui-même comme "gaulliste de gauche", avait obtenu 0,28% des voix en 1995 et avait vu ses comptes de campagne rejetés par le Conseil constitutionnel.

Il a fondé le parti politique Solidarité et Progrès (S&P) en 1996. Selon lui, « trois courants doivent converger en France pour former une majorité d’idées : le socialisme jaurésien, le christianisme social de Marc Sangnier ou de l’abbé Bridel, et le gaullisme de sursaut et de rupture ». Son engagement pour un changement économique est revendiqué comme reposant sur ces fondations humanistes.

Il ne semble avoir eu aucun mal à trouver ses 500 parrainages, malgré ses échecs précédents…

 

Nathalie Arthaud

Le 7 mars au matin, Nathalie Arthaud a déposé ses 48 derniers parrainages au Conseil constitutionnel, atteignant ainsi 521 signatures, au-delà du seuil de 500 requis pour participer à l'élection présidentielle. Elle est porte-parole du parti d'extrême gauche Lutte ouvrière depuis le 9 décembre 2008.

Elle a été la première à déposer ses 500 signatures, malgré des intentions de vote inférieure à 1%. Elle ne semble donc pas avoir particulièrement peiné pour les obtenir, même si succéder à une figure aussi emblêmatique qu’Arlette Laguiller ne jouait pas en sa faveur, et même si les partis trotskystes font plus peur que par le passé …

 

Philippe Poutou

Autre candidat trotskyste, Philippe Poutou a déposé ses 572 signatures d'élus au Conseil constitutionnel et a dit sa "fierté " de pouvoir participer à l'élection présidentielle pour le Nouveau parti anticapitaliste (NPA). Le successeur du très médiatique et populaire Olivier Besancenot dans la course à l'Elysée a parlé d'un "grand jour", d'une "victoire" pour avoir "franchi ce filtre anti-démocratique". Une semaine avant la date limite de dépôt des parrainages, il estimait posséder environ 450 promesses de soutien.

D’extrême gauche, plafonant à 0,5% dans les sondages, sa dernière semaine de « chasse aux signatures », semble avoir été pour le moins, très prolifique…

 

Marine Le Pen

Fin du suspense pour la présidente du Front national. Elle sera bien candidate à la course à l'Elysée. « J'ai mes 500 parrainages, je serai donc candidate à l'élection présidentielle », a-t-elle affirmé. Priée de dire si elle avait un volant de sécurité concernant ses signatures, elle a refusé de répondre, précisant que la validité de chaque document serait vérifiée par le Conseil constitutionnel. Marine Le Pen a tiré à plusieurs reprises la sonnette d'alarme ces dernières semaines, estimant que les élus qui étaient censés lui donner leur signature subissaient des pressions pour ne pas lui fournir les parrainages requis.

Evaluée entre 15 et 20 % d’estimations de votes, la candidate du Front National a donc peiné pour parvenir à ses fins ; la situation ne se débloquant (étrangement) qu’en toute dernière semaine…

 

Oui, je sais, je suis de mauvaise foi car je n’ai pas parlé de la candidature, validée elle-aussi sur le fil, de Nicolas Dupont-Aignan, représentant du parti Debout la République, et proche de l’UMP. Il devait être moins « dangereux » que Domminique de Villepin, que le journal Midi-Libre voyait bien comme le 11 ème candidat. Il est vrai qu’à une semaine de la date buttoir, ces deux personnages fleurtaient avec les mêmes chiffres que Philippe Poutou et Marine Le Pen, avec environ 450 signatures. DDV semble avoir été le seul à râter son dernier coup de collier.


Et vous que pensez-vous de l’élagage provoquant un ralliement de tous les candidats qui auraient pu provoquer une dispersion des voix de droite, alors que pendant le même temps, on fait un apport d’engrais envers les candidats d’opposition, quelle qu’elle soit, afin de mieux la diluer ?

Source : Sarkozy et le nettoyage de campagne


Moyenne des avis sur cet article :  4.4/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • IL EST ALLE TROP LOIN DANS LE MEPRIS DES TRAVAILLEURS ET LE MEPRIS DE L ETRANGER AVEC CE TRIO SARKO...BUISSON- GOEBBELS ET GUEANT :
    ils perdront 55 contre 45 au 2ème tour :

    le peuple francais republicain n’admet pas la campagne de ce trio...l’incitation a la haine raciale et meurtres suivants..
    les roms puis les arabes...les pauvres et les sdf....recupérer des voix au FN c’est monstrueux....pour les musulmans comme pour les juifs...les roms MONSTRUEUX.indigne
    pour les 86 affaires de fric de karachi..a...mediator......et Toulouse ils devront etre jugés


    • franc tireur 22 mars 2012 16:37

      « recupérer des voix au FN c’est monstrueux »

      Ah bon donc les electeurs du FN sont des gens monstrueux ?

      C est la politique mon petit, ya absoluement rien de choquant a séduire tel ou tel electorat.

      Par exemple ca me fait tiquer qu Hollande tente de seduire les electeurs d extreme gauche, portée par un type qui trouve que Cuba n est pas une dictature, que Chavez est un héros,ce meme Chavez fricotant avec Ahmadinedjad et les négationnistes, et qui dit que les communistes n ont pas de sang sur les mains.
      Mais je l accepte c est le jeu démocratique


    • Ouallonsnous ? 22 mars 2012 17:49

      Non seulement il est allé trop loin en tout, sauf dans son rôle de président de la République qu’il n’a jamais rempli, mais il continu en essayant de phagocyter la campagne électorale et tentant de s’accrocher à son fauteuil à l’Elysée.

      L’opération cousue de’énormes fils blanc de l’instrumentisation des événements de Montauban et Toulouse, en enrôlant le banc et l’arrière banc du communautarisme sioniste le plus repoussant, suivi de l’immonde et grotesque déculottage à la télé de « Sarkosescu » devant le CRIF et l’ambassadeur de Tel Aviv, suspendant la campagne électorale ( de quel droit et de quelle autorité ?), qui pour lui va de mal en pis, sont révélateurs de ses tentatives pour récupérer « l’audimat » casser le cours de la campagne et les succés d’audiences des autres candidats.

      Serait ce ou non une coïncidence que les faits divers se soient produit justement pile aprés le succés du FdG à la Bastille, succédant à biens d’autres meetings de province tous aussi réussis ?

      Cet individus et sa maffia sont abjects et devront être sévérement jugés par les tribunaux populaires, sans aucune circonstance atténuantes aprés le 5 mai !



    • xray 22 mars 2012 19:04


      SARKOZY sert le capital de la Dette publique. 
      Il est l’instrument de l’axe CIA-VATICAN. 
      Il n’a pas de compte à rendre aux Français. 

      Sarkozy sera réélu. Les US ont besoin de lui pour porter la guerre en Syrie et en Iran. 

      Le Grand Guignol politique (L’Europe des curés) 
      http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/ 

      Le capital de la Dette publique 


    • credohumanisme credohumanisme 22 mars 2012 10:13

      Sans porter de jugement sur l’info (ou l’intox) du canard je transmet en complément le lien sur les (soi-disant) 600 signatures de Villepin.

      http://www.20minutes.fr/presidentielle/902255-600-signatures-villepin-info-intox


      • devphil30 devphil30 22 mars 2012 10:24

        Étonnante capacité pour les partis de gauche même très peu représentatif d’obtenir les parrainages.....


        Franchement les partis de droite n’ont pas été beaucoup aidé ....une aide de certaine mairie PS aurait permis un rééquilibrage car je n’ai pas trouvé l’ump très conciliant sur le sujet , je ne comprends pas ......
        Un candidat en 2007 avait dis que le premier tour devait permettre à tous de s’exprimer et le deuxième tour était le rassemblement , c’est vrai que ce candidat de 2007 à beaucoup parlé mais depuis 5 ans il n’a pas fait grand chose à part détruire le France.

        C’est parrainage sont un verrouillage de la démocratie par l’ump qui se retrouve seul au premier tour avec le fn pour la droite , est-ce normal ???
        Pourquoi le PS n’a pas poussé des candidats comme boutin , villepin , borloo ? 

        Ou alors se sont des petits pantins qui attendent leur récompense après le 6 mai ....
        Ne laissons pas passer celui qui ne sait que mentir et qui détruit tout la société pour la privatisé au profit de sa famille et de ses amis.

        Philippe



        • totor totor 22 mars 2012 10:38

          l’intention de vote pour Nicolas Sarkozy ne cesse de grimper, atteignant désormais le niveau de son concurrent direct. Il y a sans doute beaucoup de raison à celà

          le lièvre et la tortue ... rien ne sert de courir, il faut partir à point......
          bon .... cela fait 50 ans qu’on dénigre La Fontaine !!!!


          • Fergus Fergus 22 mars 2012 13:30

            Bonjour, Totor.

            A ce détail près que Hollande est resté longtemps après la primaire socialiste à un niveau très élevé qui ne correspondait pas à la sociologie de l’électorat. Et au niveau où il est actuellement, Hollande reste nettement devant tous les autres candidats socialistes qui l’ont précédé, y compris Mitterrand en 1981 (seul Mitterrand 1988 a fait mieux).

            Quant aux intentions de 2e tour, elles ne bougent plus depuis quasiment un mois.


          • Ouallonsnous ? 22 mars 2012 17:56

            « l’intention de vote pour Nicolas Sarkozy ne cesse de grimper »

            Que faites vous du bidonnage éhonté auquel se livrent les instituts de sondages pour livrer des chiffres conformes à la demande du client ?

            Prenez vous des vessies pour des lanternes ?


          • Emmanuel Aguéra LeManu 23 mars 2012 12:18

            Y’a pas que ça de bizarre dans cet article...

            La question de la fin... 
            "Et vous que pensez-vous de l’élagage provoquant un ralliement de tous les candidats qui auraient pu provoquer une dispersion des voix de droite, alors que pendant le même temps, on fait un apport d’engrais envers les candidats d’opposition, quelle qu’elle soit, afin de mieux la diluer ?« ...
            D’abord je la traduirais :
             »Que pensez-vous du fait qu’à droite, soit à coup de signatures refusées soit par ralliement, on épure la concurrence quand à gauche on distribue les signatures sans regarder ?"
            Puis je répondrais :
            Que ben ça montre qu’à gauche on est pas de droite. Et qu’à droite on gère mieux les stratégies électorales que les affaires de la république, ou de ce qu’il en reste.


            • mortelune mortelune 22 mars 2012 13:31

              Ce nettoyage là n’est pas mal non plus.

              Il ne pourra pas dire le contraire de qui ce dit à son sujet ...



              • King Al Batar King Al Batar 22 mars 2012 14:01

                Merci à l’auteur pour cet article que je considère comme très intelligent, car il part d’une reflexion que chacun pourrait avoir et qui est pourtant flagrante.
                Ca ne m’avait même pas traversé l’esprit et pourtant en lisant votre artcile c’est plus que flagrant.
                Merci donc pour vos lumières, j’espère qu’elles vous éclaireront suffisement pour choisir le bon candidat. Mais au vue de la médiocrité ambiante, j’ai peur qu’elle ne suffisent pas pour nous proteger de l’obscurité qui se profilent à l’horizon...


                • Roubachoff 22 mars 2012 14:04

                  Sarkozy est en ce moment même en train de nous faire le coup du « Patriot Act » à la mode Guéant/Buisson. Avec sa petite gueule de faux cul, il propose des mesures qu’il a eu dix ans pour prendre. Et qu’il aurait prises si elles n’étaient pas soit improductives soit impossibles à mettre en application. Il faut réagir, maintenant. Aux gogues, l’union nationale !


                  • lloreen 22 mars 2012 14:47

                    Exactement.
                    Ses donneurs d’ordres sont les mêmes qui inspirent Obama, son mentor.
                    Aux Etats-Unis Obama a signé le NDAA.Il s’arroge le droit de tuer quiconque n’importe où sur la planète au moindre soupçon de « terrorisme ».
                    Nous n’avons rien à envier à Obama puisque l’immonde Sarkozy nous a collé l’odieux traité de Lisbonne (2005:56% de français contre).

                    Pour vous donner une idée de ce qui nous pend au nez...
                    http://www.dailymotion.com/video/xpkt13_rt-manifester-est-devenu-un-crime-aux-usa-s-t_news#from=embediframe


                  • kitamissa kitamissa 22 mars 2012 14:18

                    Chacun vote pour qui il a envie de voter, les jeux sont déjà fait, les intentions déjà ancrées dans chacun de nous !


                    à part quelque girouettes ou indécis, ou pris par une pulsion soudaine , chacun de nous a déjà choisi son candidat !

                    alors tergiverser sur tel ou tel qui a fait ou pas fait, dit ou pas dit ...qu’est ce que ça peut foutre ?

                    le gagnant sera le gagnant point barre ! vox populi vox dei !

                    • deovox 22 mars 2012 22:46

                      c’est completement faux. il est prouvé que 20% des electeurs n’ont aucune idée de pour qui ils vont voter 5 minutes avant d’entrer dans l’isoloir. c’est ça la démocratie. comme ce mec qui en 2002 a voté pour lepen parce qu’on avait failli lui piquer son portable la veille.


                    • lloreen 22 mars 2012 14:43

                      La grande manipulation
                      Là où Sarkozy passe, la paix trépasse.
                      http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=3963

                      Le messie est revenu et nous ne l’avons pas reconnu....


                      • Pelletier Jean Pelletier Jean 22 mars 2012 16:05

                        @l’auteur,

                        Ramené à l’élagage de 6 candidats de droite, la « percée » de Sarkozy n’a rien d’extraordinaire, elle ne manifeste en aucune manière d’une quelconque progression ; d’ailleurs François Hollande reste stable dans les intentions e vote au second tour 54/46 et à un niveau élevé.
                        http://jmpelletier52.over-blog.com/ 


                        • Emmanuel Aguéra LeManu 23 mars 2012 12:20

                          vraiment mal cadrée ta photo, Jean... Ça fait un moment que je voulais te le dire... smiley


                        • franc tireur 22 mars 2012 16:43

                          Sarkozy est le plus fort, on l avait tous oublié mais c est la plus grande bete politique de sa génération et certains semble découvrir que la politique c est la guerre sans les armes. Seul Hollande ne l a jamais sous estimé, il l admire meme, la campagne de 2007 fut tellement brillante que les Valls,Moscovici et cie en sont encore fascinés.


                          • chantecler chantecler 22 mars 2012 17:02

                            Sarkozy est surtout très fort pour éliminer toute concurrence et quiconque lui porte ombrage .
                            Reste à savoir si les électeurs se laisseront encore amadouer par ses manières de petit chef autoritaire incapable de proposer un véritable projet pour un autre quinquennat mais non avare de promesses qu’il ne tiendra jamais .
                            Quant aux sondages , il me semble qu’il y a lieu de s’en méfier .
                            NS a pu faire illusion en 2007 , mais je doute qu’il puisse renouveler son exploit .
                            Et apparemment s’il exige que son équipe soit soudée sur son image il est probable que beaucoup d’électeurs de droite sont plus que déçus et inquiets par ce qu’il représente .
                            Car le moins que l’on puisse dire c’est qu’il n’a rien de rassurant .
                            Et cet épisode terroriste qui vient de se dérouler risque aussi de lui retomber dessus pour plein de raisons , dont l’inefficacité apparente des services de sécurité .
                            Donc effectivement attendons pour savoir qui aura la peau de l’ours .


                            • bakerstreet bakerstreet 22 mars 2012 18:34

                              Encore faut-il prendre au sérieux ces éternels sondages, qui sont évidemment des moyens d’influencer l’opinion.
                              Le timing est connu d’avance. Le candidat favori des instituts passe tranquillement de la queue du peloton à la tête. Aurait-il un petit moteur dans son pédalier ?


                              • joelim joelim 22 mars 2012 18:41

                                Les sondages déterminent la polarité générale, de préférence entre deux candidats du système (même si l’un est bien pire...).

                                Mais, comme maintenant il y a égalité de parole dans les médias, on interdit aux gens de connaître les sondages (dont se gavent quand même l’oligarchie).

                                Parce qu’on ne sait jamais, des fois qu’un outsider percerait... smiley

                              • joelim joelim 22 mars 2012 18:39

                                Et vous que pensez-vous de l’élagage provoquant un ralliement de tous les candidats qui auraient pu provoquer une dispersion des voix de droite, alors que pendant le même temps, on fait un apport d’engrais envers les candidats d’opposition, quelle qu’elle soit, afin de mieux la diluer ?

                                Favoriser la pluralité des opinions chez ses adversaires est faire preuve de haute éthique et de transcendant courage. smiley 
                                Cela dit qui nous dit que ce sont des maires de droite qui ont signé pour des candidats de gauche ?
                                Sarko a fait le ménage à droite pour que ses concurrents soient écartés, par contre ça c’est sûr...

                                • Patrick Samba Patrick Samba 22 mars 2012 22:53

                                  Bonsoir,

                                  remarquable nettoyage à droite du candidat Sarkozy en effet, au point que même de Villepin ne se présente pas... A les belles promesses qu’il a dû leur faire : on connait donc déjà le nom de quelques ministres s’il est élu... Et manifestement ils y croient tous...

                                  Quant à gauche les scrupules concernant l’origine des parrainages ne semblent pas peser bien lourds aux partis s’affichant révolutionnaires purs et durs, et capables pourtant de mettre sous microscope la paille qu’ils observent dans l’oeil de leur voisin le Front de Gauche...
                                  Même si je n’en ai pas la preuve pour LO, mais j’imagine que ça a été la même chose, j’affirme qu’il était prévu au NPA qu’il se passerait le même processus que lors des présidentielles précédentes. A savoir qu’ils recevraient les parrainages manquants... de l’UMP.

                                  C’est le système « démocratique » à la française, et il n’y a pas de système parfait même si on peut toujours espérer le parfaire. Mais qu’au moins les militants du NPA ne viennent pas faire de leçons de morale…. (d’ailleurs vous aurez noté l’absence leurs commentaires ici...)


                                • jaja jaja 24 mars 2012 18:00

                                  Samba-DCRI qui se prétend pour l’union de la vraie gauche.... mais qui n’est qu’un flic !


                                • jaja jaja 24 mars 2012 18:10

                                  Qui ne cherche qu’à faire un maximum de dégâts entre le FdG et l’extrême gauche. Comme si les divergences n’étaient pas déja suffisantes...


                                • Patrick Samba Patrick Samba 26 mars 2012 03:52

                                  «  Qui ne cherche qu’à faire un maximum de dégâts entre le FdG et l’extrême gauche »

                                  Tu connais le phénomène psychologique de la projection, jaja ?
                                  Les enfants (qui curieusement se la transmettent de génération en génération sans l’intervention des adultes, comme d’ailleurs les histoires de Toto) formulent ce phénomène par la réplique :  " C’est celui qui dit qui est " 


                                • Patrick Samba Patrick Samba 26 mars 2012 04:06

                                  Et puis d’ailleurs un « flic » n’a-t-il pas le droit d’être un partisan de la vraie gauche ? Sectaire, va !


                                • frugeky 22 mars 2012 20:26

                                  Enfin à droite il n’y a pas que sarko le hongrois, il y a aussi Bayrou, Le Pen, Dupont-Aignant, Hollande...


                                  • Patrick Samba Patrick Samba 22 mars 2012 22:45

                                    Bonsoir,

                                    remarquable nettoyage à droite du candidat Sarkozy en effet, au point que même de Villepin ne se présente pas... A les belles promesses qu’il a dû leur faire : on connait donc déjà le nom de quelques ministres s’il est élu... Et manifestement ils y croient tous....

                                    Quant à gauche les scrupules concernant l’origine des parrainages ne semblent pas peser bien lourds aux partis s’affichant révolutionnaires purs et durs, et capables pourtant de mettre sous microscope la paille qu’ils observent dans l’oeil de leur voisin le Front de Gauche...
                                    Même si je n’en ai pas la preuve pour LO, mais j’imagine que ça a été la même chose, j’affirme qu’il était prévu au NPA qu’il se passerait le même processus que lors des présidentielles précédentes. A savoir qu’ils recevraient les parrainages manquants... de l’UMP. 


                                    • Patrick Samba Patrick Samba 26 mars 2012 04:55

                                      Désolé pour le doublon : problème technique apparemment


                                    • Jean Jolly Jean Jolly 23 mars 2012 06:41

                                      A mon avis, seul le programme du Front de Gauche peut éveiller une lueur d’espoir dans cet océan de malheur... que dis-je, entrainés que nous sommes parvenus dans le trou noir qui aspire inexorablement la matière qui l’entoure jusqu’où ?

                                      Le Front de Gauche.


                                      • Ruut Ruut 23 mars 2012 07:41

                                        Un duel FdG FN au second tour serais salutaire pour notre pays.


                                        • Chien Guevara Chien Guevara 25 mars 2012 01:07

                                          Certes, mais bon, vous voteriez pour qui dans ce cas-là ?


                                        • PascalR 23 mars 2012 08:26

                                          A vous lire, je me dis que vos cerveaux ne sont pas bien équilibrés, et je ne m’étonne pas que la France soit dans un tel état de délabrement.
                                          Je ne suis ni pro Sarkozy ni de qui que ce soit d’autre, je préfère rester en dehors de ce bousier malodorant dont vous faites hélas un peu partie.
                                          Vos croyances et vos convictions vous rendent aveugles et occultent votre discernement.
                                          Complot, volonté de tuer, racisme ..., je ne dis pas que c’est faux, mais faudrait quand même pas pousser. Vous regardez trop les séries TV comme X-Files ?
                                          Je pense que la France est malade, malade de son manque de raison et de discernement, malade de son laxisme, malade de ces privilèges, malade de sa culpabilité historique et culturelle, et surtout malade de ses français.


                                          • Loïc Decrauze Loïc Decrauze 25 mars 2012 00:05

                                            Il faut s’arrêter un instant sur les affiches de chacun. D’un côté le regard détaché, profond, abyssal comme un déficit public, se porte vers la ligne bleue Marine des Vosges. « La France forte », pense-t-il, forte de ses illusions et d’un antisarkozysme galopant, oui. De l’autre Hollande, l’autre politique du dommage à venir, avec un paysage bien plus flou. Il nous annonce simplement que « Le changement c’est maintenant » et, par vague contrepèterie, nous pouvons déceler que les manquements se feront par chuintements, sans bruit, discrètement, avec modestie… Qui choisir…

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Chien Guevara

Chien Guevara
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès