Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Sarkozy et ses envies d’éradications de divers maux (de la société, (...)

Sarkozy et ses envies d’éradications de divers maux (de la société, etc) aboutissent à des échecs

Il devait éradiquer la délinquance, le chômage et nous en passons. Faut-il se dire que les hommes et femmes électeurs sont tous des naifs et de doux rêveurs pour croire n’importe quel bonimenteur qui flatte les égos.

Cet homme que les français ont élu en 2007 pour cinq ans comme Président de la République a promis beaucoup de choses au citoyens. Il devait éradiquer la délinquance, le chômage et nous en passons. Faut-il se dire que les hommes et femmes électeurs sont tous des naifs et de doux rêveurs pour croire n’importe quel bonimenteur qui flatte les égos. Nous en sommes là aujourd’hui, dépités, déçus, dégoûtés.

Dans toutes les sociétés traditionnelles, il y a des règles définies pour lesquelles, les individus doivent s’adapter. Nous vivons dans une société fondée sur la convention, nous ne pouvons pas nous tourner en arrière et regretter un temps qui n’a peut-être jamais existé. Et pourtant les maux de notre société ont toujours existé et existeront bien après nous. Ce qu'il importe, c’est d’élucider la relation étrange que l’homme noue avec la société. Pourquoi le Président Sarkozy nous a trompé ? Il a prétendu mettre fin aux agissements des voyous. Il a utilisé le terme « KAARCHER » à La Courneuve. C’est bien triste ce qui se produit, les voyous et autres chefs des marchés parallèles prospèrent au lieu d’avoir peur des forces de l’ordre. Les forces de police sont réduites dans les villes qui en ont le plus besoin. Les villes qui sont très riches, ont le plus de policiers qui sillonnent les rues. Pourquoi Sarkozy favorise ses copains riches ? La ville de Neuilly sur Seine a un nombre impressionnant de policiers, et s’il venait à certains de se rendre dans les banlieues nord (Sevran, Aulnay, Montfermeil, Stains, Bobigny, etc) et dans d’autres villes pauvres, ils constateraient que ces villes ont une carence phénoménale en force de l’ordre. Pourquoi cet homme qui est censé être le protecteur des citoyens agit que pour les riches ?

Il fait supprimer les taxes professionnelles au détriment des classes moyennes qui vont payer des taxes plus lourdes pour combler le manque à gagner. La société qui nous ait proposé par ce Président n’est pas du tout organisée collectivement comme il se doit. Par ses échecs, Sarkozy génère une agrégation d’individus juxtaposés qui se battent pour survivre. Les salaires des fonctionnaires sont gelés, les indemnités des hommes politiques (députés et sénateurs) ne sont pas affectées. Est-ce normal ? Il est difficile de croire que la société française actuelle proposée par ce dirigeant soit une construction humaine. Elle dénie beaucoup de valeurs. Les vœux de Sarkozy qui prétendait créer une société saine et « parfaite » se sont soldées par des échecs cuisants. La racaille fait la loi dans les quartiers. Ce n’est pas à Neuilly sur Seine que les habitants qui regagnent leur domicile en HLM se font contrôlés par des personnes qui estiment que ces derniers peuvent être des intrus. Comment se fait-il que Sarkozy fonctionne par « PANSEMENT ». Le maire d’une certaine ville de Seine-Saint Denis a sollicité l’aide de l’armée qui a été refusée par le gouvernement. Que veut-il le Président ? Il espère peut-être que les citoyens fassent leur propre justice et que le chaos s’installe.

Il est clair que L’homme n’a pas inventé la société, comme Sarkozy n’est pas l’inventeur du chaos qui existe dans les banlieues pauvres. La société a toujours existé, avant chez les animaux, et dans la nature. Les sociétés ou communautés de banlieue qui auraient du être apaisé et calmé par Sarkozy, sont aujourd’hui hiérarchisées et régies par des individus qui n’ont pas peur de passer dans la violence brute. Quel échec cuisant qu’il a présenté aux familles vivant dans ces quartiers et villes désoeuvrés. Il n’existe pas d’égalité, de liberté. Certes ce n’est pas lui qui a instauré ces débordements de violences et agissements des voyous, par contre il a provoqué ces individus et n’a pas agi en conséquence, encore mois offert des nouvelles forces de l’ordre aux préfets. L’homme n’a pas instauré l’inégalité, qui existerait déjà dans la nature. Les sociétés actuelles sont beaucoup régies par des rapports de forces et elles ne sont jamais égalitaires. Il était donc important de ne pas aller faire de projections naïve sur la nature, or lors de sa campagne, il a beaucoup promis et les résultats ne sont pas là. Il est donc constaté que l’intérêt qui prévaut de très loin aujourd’hui est celui du riche. Le pauvre (la classe moyenne) doit continuer à souffrir. Il est clair qu’il faut bien distinguer celui qui vit des prestations de la société et celui qui (la classe moyenne) paie le plus pour ces prestations et en profitent le moins.

 Chez le Président français, l’individualisme prévaut. Il est temps de revenir sur une société saine et qui a une conscience. La conscience collective organisée sur l'individualisme, est une conscience d’appartenances communes. Une société humaine comme doit l’être la société française, comporte des règles, une tradition, une langue, des productions culturelles, des mœurs, une histoire dans lesquels chacun peut se reconnaître. Or ce n’est pas le cas aujourd’hui, combien de jeunes huent l’hymne du pays et vénèrent le pays d’origine de leurs parents. Les échecs de la société française émanent beaucoup des hommes politiques qui arpentent les hautes sphères et font des promesses qu’ils ne tiennent jamais. Il est temps qu’ils mettent de la morale, en commençant par Sarkozy lui-même.

 Un autre échec monumental se greffe actuellement, le mensonge de Sarkozy sur son copain Kadhafi. Quelle honte pour cette CPI qui ne sert à rien, à part servir les intérêts des dirigeants occidentaux qui la financent. Honte sur ce procureur général Moreno-Ocampo qui est aux ordres. C’est quoi cette mascarade ? Accuser Kadhafi et dédouaner les rebelles, pense t’il faire preuve d’équité. Moreno-Ocampo n’est pas crédible. Il est plutôt ridicule. Pour montrer sa stature, il aurait du suivre les observations d’Amnesty International et de Human Rights Watch. Et Sarkozy aurait pu grandir un peu plus en étant correct, or il rentre dans ce « jeu » malhonnête et malsain que beaucoup de chefs d’Etats français ont pratiqué avant lui. Spectacle minable, d’autant que beaucoup de français n’ont pas oublié le voyage du Président lybien en France il y a près de deux ans.

 Et pour conclure le procureur Moreno-Ocampo aurait du s’attaquer à Duvallier qui a véçu en France longtemps après tous les crimes commis par ses macoutes à Haïti. Bokassa n’a jamais été accusé de crimes de guerre, de corruption et de crimes contre l’humanité. Le Président français doit faire profil bas dans ses déclarations et être plus « juste » dans ses analyses. L’Emir ou roi du Koweit, mais également celui du Qatar, sont-ils des hommes qui n’ont commis aucun crime contre l’humanité ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 2 juillet 2011 09:33

    Il faut sortir d’un système où l’idéologie et les belles paroles ne sont que du « marketing ». Les membres de l’élite ne s’intéressent qu’à leurs intérêts personnels. Cela explique toutes les promesses non tenues faites par nos politiciens pour se faire élire ; Mais attention les gens qui mentent régulièrement pour arriver à leur fin sont des manipulateurs. Pensez-y la prochaine fois. !!!

    Lire ci-dessous :
    http://2ccr.unblog.fr/2011/04/08/travail-famille-patrieet-petits-mensonges/


    • nefisis 2 juillet 2011 20:04

      cher antoine, je suis entièrement d’accord avec ton analyse et texte. Cependant, tu fais beaucoup de fautes d’orthographe, stp, trouve le moyen de te corriger ou de le déleguer ! :)

      En tout cas, entièrement d’accord, Sarko le nabo est une honte pour la France et ce pour des années, encore ... 
      sarko dégage, faut-il que toute la population te prenne par la cravate ? 
      nefisis


      • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 2 juillet 2011 21:28

        Cher nefisis, j’ai évidemment pas relu mon texte comme il se doit. Je m’en veux un peu de présenter un texte avec des fautes. Navré.
        J’ai corrigé une partie.
        "

        Cet homme que les français ont élu en 2007 pour cinq ans comme Président de la République a promis beaucoup de choses aux citoyens. Il devait éradiquer la délinquance, le chômage et nous en passons. Faut-il se dire que les hommes et femmes électeurs sont tous des naifs et de doux rêveurs pour croire n’importe quel bonimenteur qui flatte les égos. Nous en sommes là aujourd’hui, dépités, déçus, dégoûtés.

        Dans toutes les sociétés traditionnelles, il y a des règles définies pour lesquelles, les individus doivent s’adapter. Nous vivons dans une société fondée sur la convention, nous ne pouvons pas nous tourner en arrière et regretter un temps qui n’a peut-être jamais existé. Et pourtant les maux de notre société ont toujours existé et existeront bien après nous. Ce qu’il importe, c’est d’élucider la relation étrange que l’homme noue avec la société. Pourquoi le Président Sarkozy nous a trompé ? Il a prétendu mettre fin aux agissements des voyous. Il a utilisé le terme « KAARCHER » à La Courneuve. C’est bien triste ce qui se produit, les voyous et autres chefs des marchés parallèles prospèrent au lieu d’avoir peur des forces de l’ordre. Les forces de police sont réduites dans les villes qui en ont le plus besoin. Les villes qui sont très riches, ont le plus de policiers qui sillonnent les rues. Pourquoi Sarkozy favorise ses copains riches ? La ville de Neuilly sur Seine a un nombre impressionnant de policiers, et s’il venait à certains de se rendre dans les banlieues nord (Sevran, Aulnay, Montfermeil, Stains, Bobigny, etc) et dans d’autres villes pauvres, ils constateraient que ces villes ont une carence phénoménale en force de l’ordre. Pourquoi cet homme qui est censé être le protecteur des citoyens agit que pour les riches ?

        Il fait supprimer les taxes professionnelles au détriment des classes moyennes qui vont payer des taxes plus lourdes pour combler le manque à gagner. La société qui nous a été proposée par ce Président, n’est pas du tout organisée collectivement comme il se doit. Par ses échecs, Sarkozy génère une agrégation d’individus juxtaposés qui se battent pour survivre. Les salaires des fonctionnaires sont gelés, les indemnités des hommes politiques (députés et sénateurs) ne sont pas affectées. Est-ce normal ? Il est difficile de croire que la société française actuelle proposée par ce dirigeant soit une construction humaine. Elle dénie beaucoup de valeurs. Les vœux de Sarkozy qui prétendait créer une société saine et « parfaite » se sont soldées par des échecs cuisants. La racaille fait la loi dans les quartiers. Ce n’est pas à Neuilly sur Seine que les habitants qui regagnent leur domicile en HLM se font contrôlés par des personnes qui estiment que ces derniers peuvent être des intrus. Comment se fait-il que Sarkozy fonctionne par « PANSEMENT ». Le maire d’une certaine ville de Seine-Saint Denis a sollicité l’aide de l’armée qui a été refusée par le gouvernement. Que veut-il le Président ? Il espère peut-être que les citoyens fassent leur propre justice et que le chaos s’installe.

        Il est clair que L’homme n’a pas inventé la société, comme Sarkozy n’est pas l’inventeur du chaos qui existe dans les banlieues pauvres. La société a toujours existé, avant chez les animaux, et dans la nature. Les sociétés ou communautés de banlieue qui auraient du être apaisées et calmées par Sarkozy, sont aujourd’hui hiérarchisées et régies par des individus qui n’ont pas peur de passer dans la violence brute. Quel échec cuisant qu’il a présenté aux familles vivant dans ces quartiers et villes désœuvrées. Il n’existe pas d’égalité, de liberté. Certes ce n’est pas lui qui a instauré ces débordements de violences et agissements des voyous, par contre il a provoqué ces individus et n’a pas agi en conséquence, encore mois offert des nouvelles forces de l’ordre aux préfets. L’homme n’a pas instauré l’inégalité, qui existerait déjà dans la nature. Les sociétés actuelles sont beaucoup régies par des rapports de forces et elles ne sont jamais égalitaires. Il était donc important de ne pas aller faire de projections naïve sur la nature, or lors de sa campagne, il a beaucoup promis et les résultats ne sont pas là. Il est donc constaté que l’intérêt qui prévaut de très loin aujourd’hui est celui du riche. Le pauvre (la classe moyenne) doit continuer à souffrir. Il est clair qu’il faut bien distinguer celui qui vit des prestations de la société et celui qui (la classe moyenne) paie le plus pour ces prestations et en profitent le moins.

         

        Chez le Président français, l’individualisme prévaut. Il est temps de revenir sur une société saine et qui a une conscience. La conscience collective organisée sur l’individualisme, est une conscience d’appartenances communes. Une société humaine comme doit l’être la société française, comporte des règles, une tradition, une langue, des productions culturelles, des mœurs, une histoire dans lesquels chacun peut se reconnaître. Or ce n’est pas le cas aujourd’hui, combien de jeunes huent l’hymne du pays et vénèrent le pays d’origine de leurs parents. Les échecs de la société française émanent beaucoup des hommes politiques qui arpentent les hautes sphères et font des promesses qu’ils ne tiennent jamais. Il est temps qu’ils mettent de la morale, en commençant par Sarkozy lui-même.

         

        Un autre échec monumental se greffe actuellement, le mensonge de Sarkozy sur son copain Kadhafi. Quelle honte pour cette CPI qui ne sert à rien, à part servir les intérêts des dirigeants occidentaux qui la financent. Honte sur ce procureur général Moreno-Ocampo qui est aux ordres. C’est quoi cette mascarade ? Accuser Kadhafi et dédouaner les rebelles, pense t’il faire preuve d’équité. Moreno-Ocampo n’est pas crédible. Il est plutôt ridicule. Pour montrer sa stature, il aurait du suivre les observations d’Amnesty International et de Human Rights Watch. Et Sarkozy aurait pu grandir un peu plus en étant correct, or il rentre dans ce « jeu » malhonnête et malsain que beaucoup de chefs d’Etats français ont pratiqué avant lui. Spectacle minable, d’autant que beaucoup de français n’ont pas oublié le voyage du Président lybien en France il y a près de deux ans.

         

        Et pour conclure le procureur Moreno-Ocampo aurait du s’attaquer à Duvallier qui a véçu en France longtemps après tous les crimes commis par ses macoutes à Haïti. Bokassa n’a jamais été accusé de crimes de guerre, de corruption et de crimes contre l’humanité. Le Président français doit faire profil bas dans ses déclarations et être plus « juste » dans ses analyses. L’Emir ou roi du Koweit, mais également celui du Qatar, sont-ils des hommes qui n’ont commis aucun crime contre l’humanité ?

        "


      • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 3 juillet 2011 11:17


        J’ai de la peine à extraire un peu de cohérence de ce discours...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès