Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Sarkozy et ses petites incohérences

Sarkozy et ses petites incohérences

L’une des idées principales du programme de Sarkozy est le non-remplacement de la moitié des fonctionnaires partant en retraite, ce qui aboutirait mathématiquement à moyen terme à une réduction de moitié du nombre de fonctionnaires. Or il se trouve que d’autres points du programme de Sarkozy nécéssiteraient curieusement la nomination d’un grand nombre de fonctionnaires. Examinons l’un de ces points :

En effet, une autre idée principale du programme de Sarkozy est de soumettre le regroupement familial des immigrés à trois conditions : que le chef de famille demandant le regroupement vive de son salaire et non d’allocations, qu’il ait un logement suffisant pour le nombre de personnes de sa famille et enfin que les personnes qu’ils compte faire venir en France réussissent à passer une sorte d’examen concernant leur connaissance du français .

Tentons d’imaginer le nombre de fonctionnaires nécessaires à cette triple vérification . Supposons à cet effet que 300 000 immigrés veuillent faire venir en France leur femme et environ deux enfants, soit 900 000 personnes. Cela paraît un nombre plausible.

Il faut d’abord vérifier la réalité des revenus salariaux de ces demandeurs. En effet , rien n’est plus facile à bidouiller qu’un bulletin de salaire avec les moyens informatiques actuels. Il faut au moins une triple vérification, auprès des banques (vérifier qu’un salaire est effectivement régulièrement perçu), auprès des organismes sociaux (pour voir si le demandeur ne touche pas plus d’allocations que de salaires sur les trois dernières années), et auprès de l’entreprise employeuse.

Un fonctionnaire affecté exclusivement à cette tâche pourrait vérifier au maximum, s’il est très efficace, trente demandeurs par jour, soit 10 000 jours de travail pour trois cent mille demandeurs. Pour ramener le délai à un délai raisonnable de cent jours ouvrables, il faut donc cent fonctionnaires.

Ensuite, il faut vérifier l’existence de logements corrects (genre un F4 pour 4 personnes !) . Là également il est très facile de bidouiller une quittance de loyer fictive, il faut donc nommer des inspecteurs des logements des 300 000 demandeurs, inspecteurs qui ne pourront faire leurs vérifications que le soir ou les week-ends, puisque les demandeurs sont censés avoir du travail, il faudra donc payer ces inspecteurs au tarif de nuit ou de week-end . Dix logements inspectés par jour me paraissent un maximum indépassable, le calcul précédent indique donc que pour avoir un délai de cent jours, il faut au moins 300 inspecteurs.

Enfin , il faut faire passer ces examens de français à 900 000 personnes. Deux possibilités existent, les faire passer en France, mais on ne va quand même pas demander à ces familles de se déplacer pour ensuite les renvoyer si elles échouent à l’examen ! Donc il faut envoyer des examinateurs ( probablement des enseignants ) à l’étranger à cet effet. Combien en faudrait-il ? Soit un examen sérieux d’une heure (un quart d’heure d’oral et trois quart d’heure d’écrit) et en plus une demi-heure de corrigé, on voit qu’un examinateur ne pourrait examiner valablement que six candidats par jour, soit pour 900 000 candidats, un travail de 150 000 jours. Là encore pour faire ce travail dans des délais raisonnables, il faut 1 500 fonctionnaires ! Sans compter qu’il faudra également vérifier l’identité de ces candidats ( sinon ils enverraient une voisine sachant parler français ! ) et également convaincre les Etats d’origine de ces familles de la légitimité d’un contrôle d’identité par un fonctionnaire français sur leur territoire. On imagine que certains d’entre eux y seront réticents... Et sans compter qu’il faudrait organiser ceci dans au moins cinquante Etats différents, les pays ayant une immigration non négligeable vers la France. Donc 2 000 fonctionnaires au total serait un chiffre plus réaliste . Il faudra également leur prévoir un logement de fonction et des indemnités d’expatriation, ainsi que des indemnités de transport aérien, tout cela n’est évidemment pas gratuit .

Nous voyons donc que cette mesure sarkozyenne nécessite au bas mot 2 400 fonctionnaires supplémentaires, dont au moins 1 500 enseignants, sachant qu’un fonctionnaire, charges sociales comprises, coûte au moins 250 000 francs annuellement à l’Etat ( soit environ 40 000 euros ), cette simple mesure coûterait à l’Etat la bagatelle de 96 millions d’euros, soit environ 650 millions de francs !

Bien sûr, économie libérale oblige, Sarkozy pourrait faire pratiquer ces vérifications par des sociétés privées. Mais celles-ci seraient éminemment corruptibles et fermeraient les yeux moyennant finances, il faudrait donc des fonctionnaires pour les surveiller. De toutes façons il faudrait payer ces sociétés encore plus cher que des fonctionnaires !

Sarkozy pourrait évidemment faire financer la totalité de ces examens de regroupement familial par les demandeurs de regroupement, cela nécessiterait bien entendu ( calcul simple ) que chacun des 300 000 demandeurs paye de sa poche 320 euros !

Enfin, dernière objection non financière à cette mesure : l’examen de français serait très probablement raté par ( liste non limitative ) : les enfants de moins de dix ans, les sourds et malentendants, les handicapés mentaux, les muets et autres aphasiques, les dyslexiques etc. Dans ces conditions, toute famille ayant un membre faisant partie de l’une ou l’autre de ces catégories serait exclue en pratique du regroupement familial ( on imagine mal une mère de famille laissant son enfant dyslexique dans son pays d’origine car il n’a pas pu passer l’examen ... ).

On voit donc que la politique d’immigration de Sarkozy est lourdement incompatible avec une autre de ses politiques, qui est celle de la réduction du nombre de fonctionnaires ( indépendemment de l’opinion que l’on puisse avoir de la légitimité ou non de l’une ou l’autre de ces politiques, ce qui n’est évidemment pas l’objet de cette article, et qui est un autre débat ... )


Moyenne des avis sur cet article :  3.6/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Vilain petit canard Vilain petit canard 4 mai 2007 12:08

    Salut doc !

    Encore une incohérence de notre Sarko national, et bien ça fera une de plus, ça ne le gêne pas. Mais « remplacer un fonctionnaire sur deux », ça porte, comme slogan, on avait déjà « travailler plus pour gagner plus » et « la France qui se lève tôt » (c’est vraiment une obsession, chez lui, de se lever tôt...). Et puis ça permet d’attiser la haine du fonctionnaire qui habite ses copains du CAC40 et l’électeur de droite traditionnel, ça ratisse chez Le Pen, c’est bon pour les sondages...

    On verra bien s’il passe aux commandes, par quel type de fonctionnaire il commence...


    • Jo 4 mai 2007 12:52

      Supposons que le tiers (estimation basse) de ces immigres recoivent le permis de sejour. On a 300,000 immigres par an et donc 60 millions d’immigres en 20 ans. Ca cloche quelque part.

      De plus, ces fonctionnaires on les a deja, donc la mesure ne coute rien.

      Si en plus, on fusionne les fichiers, tout peut se faire informatiquement (preuve du logement en envoyant le courier, boulot par les impots, connaissance du francais par un QCM sur ordi de 30mns), et il faudrait donc 10mns par dossier, soit 32 fonctionnaires pour traiter les dossiers. S’ils echouent le test de francais, on leur demande de le repasser avant de renouveller le titre de sejour.

      Au bas mot, non seulement ca ne coute rien mais en plus ca rapporte car on limite le nombre d’assistes.


      • bozz bozz 4 mai 2007 14:16

        @ l’auteur une autre chose où voyez vous l’incohérence ? je crois plutôt que c’est votre incompréhension qui est visible ici, je m’explique : il n’a jamais dit que le non renouvellement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite était systématique dans toutes les administrations mais GLOBALE et a même précisé qu’il y a des secteurs où il en faut plus qu’à l’heure actuelle mais il y en a d’autres où il faut renouveller beaucoup moins que la moitiée des postes !

        bref votre argumentaire (trop mathématique pour être proche de la réalité) est amusant mais faux tout bonnement car il n’y a aucune incohérence (ensuite on peut être d’accord ou non sur ces arbitrages mais c’est une autre question)


      • docdory docdory 4 mai 2007 18:24

        @ Jo

        « les fonctionnaires , on les a déjà » dites-vous . Néanmoins , ceux qu’on a déjà ont déjà leur travail , donc il faut en nommer d’autres .

        « on fusionne les fichiers » : désolé , mais ce n’est pas possible , c’est interdit par la loi informatique et liberté , et la CNIL sévirait à juste titre !

        Quant à un test de français par « QCM sur ordi » , vous plaisantez , je pense ! N’importe qui peut se mettre derrière l’ordinateur à la place du candidat , qui irait vérifier au Mali ou au Kazakhstan ? Par ailleurs , l’expérience prouve que d’innombrables français sont capables de faire une version anglaise au baccalauréat , mais sont néanmoins rigoureusement incapables de demander un renseignement en Angleterre , et encore moins de comprendre la réponse . Donc , sans oral , pas de test de langue valable ! Le test QCM verrait par ailleurs ses réponses exactes très rapidement diffusées sur internet , à moins de changer les QCM toutes les semaines ...Tout cela ne serait évidemment pas compatible avec « l’Etat irréprochable » cher à Sarkozy !


      • FreeManu 5 mai 2007 14:03

        @Jo

        Euh, 300.000 immigrés par an pendant 20 ans, il me semble que ça fait plutôt 6 millions que 60 millions d’immigrés !... Effectivement « ça cloche quelque part »

        C’est Nicolas qui vous communique vos chiffres ?!.. smiley


      • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 13 juin 2007 21:08

        Dans ces pays pourvoyeurs d’immigrés, il existe des Etablissements scolaires français (écoles, collèges et lycées) fonctionnant sous l’autorité du Ministère de l’Education nationale, via le Ministère des Affaires étrangères (les Services de la Coopération)... Donc, il y a suffisemment d’enseignants pour faire passer ces examens aux immigrés.


      • Nono Ladette Nono Ladette 4 mai 2007 14:33

        Faux, si vous ne remplacez qu’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, mathématiquement le nombre de fonctionnaires tend vers zéro, et pas vers la moitié du niveau actuel.


        • Senatus populusque (Courouve) Courouve 4 mai 2007 14:44

          Cette mesure, qui signifie que le recrutement annuel de fonctionnaires est égal à la moitié du nombre de départs en retraite, ne pourrait effectivement être appliquée que le temps de revenir à un effectif raisonnable.


        • docdory docdory 4 mai 2007 16:48

          @ nono ladette

          En fait , nous avons tous tort mathématiquement , ça se rapproche mathématiquement du paradoxe de Zénon , mais comme on ne peut pas couper le dernier fonctionnaire en deux ... En fait , selon ce principe , dès que le nombre de fonctionnaires arrivant à l’âge de la retraite atteint un nombre premier , on ne peut plus diviser exactement par deux ! Par ailleurs , je parlais du moyen terme et non pas du long terme ...


        • Cattleya 4 mai 2007 17:20

          Voila de quoi vous aider a formuler voter decision finale, pour peu que vous hésitiez encore. Plutôt que de voter blanc si vous ne vous reconaissez vraiment dans aucun des deux programmes proposés, et seulement dans ce cas, votez par identification sociale.

          Voici un portrait des proches des deux candidats.

          Bon vote ;)

          — > Les proches de Sarkozy http://www.dailymotion.com/tag/sarkozy/search/pascal%2Bsevran/video/xvn1i_les-amis-de-sarkozy-la-suite

          — > Les proches de Ségolène http://www.dailymotion.com/video/x1vcxs_grand-concert-pour-segolene-royal


          • jako jako 4 mai 2007 18:30

            oui implacable , mais malheureusement la pyramide d’age de la france va profiter à ce personnage


              • didu didu 5 mai 2007 02:35

                Selon sarkozy.fr, l’election est prevue pour samedi soir !!

                http://www.sarkozy.fr/

                GROSSE BOURDE !!


                • Gilles Gilles 5 mai 2007 11:59

                  Concernant le non remplacement d’un fonctionnaire sur deux, dont la conséquence sera de diminuer drastiquement le nombre de fonctionnaires, il est évident que cela dépendra du type d’administration.

                  Je vois mal Sarko diviser par deux le nombres de CRS, policiers. Ni d’enseignants. Ni de chercheurs ! Il l’a dit ! Des secteurs comme la médecine scolaire, les inspecteurs du travail sont déjà en sous nombre énorme. Alors ?

                  Par contre, j’aimerais savoir où ils comptent effectuer des coupes, pourquoi et comment. Quelles conséquences pour l’administration concernée, pour les usagers ?

                  Est ce faire preuve d’anti Sarkozisme primaire de poser ces questions et de mettre en doute la promesse du candidat quand il évite soigneusement d’avoir à répondre à cette question ? Même si j’étais un fan de Sarko, j’aimerais savoir ce que mon champion coùte faire et comment ! Une réponse cohérente me donnerait un surcroît de motivation pour mon candidat. Une non réponse me ferait douter.

                  Il y en a qui se contente de ses explications floues ou qui crois que Sarko étant un homme de volonté, qui en veut, qui connais ses soit disants ses dossiers (dans le sens où il peut ressortir un flot de chiffres mais sans les epxliquer ou prouver leur véracité cependant) , alors il ne peut qu’être compétent. Moi ça ne me suffit pas car je ne suis pas un esprit borné ! S’il est incapable de dessiner même dans les grandes lignes quel sera le plan de réorganisation de la fonction publique, c’est qu’il n’y a pas pensé ou qu’il sait pertinement que se ne sera pas possible.

                  A mon humble avis, ce non remplacemt d’un fonctionnaire sur deux n’est qu’un slogan politicard tout comme « Zero SDF dans deux ans » (tient on l’avait oublié celle là !), « travailler plus pour gagner plus ».

                  Il y a un précedent, la fameuse baisse des prélèvements obligatoires de 4% consuisant à donner un « cheque de €2000 a chaque français », qui sonne bien, ne sera jamais appliqué ; Sarko l’a dit lui même. Tout au mieux 2% et encore, son staff spécialisé des question financière (Mahaignerie) parle de 1% dans le meilleur des cas, si la croissance est trés bonne et que l’on ne rembourse que modérement la dette.

                  Ce n’est pas juste une incohérence, c’est de la démagogie préméditée pur jus ! Un slogan creux diffusé en boucle convainc plus de gens qu’une explication cohérente, détaillée, longue et complexe, c’est tout !

                  Rassurez vous, jamais il ne mettra son plan entièrement à exécution ! Il l’a dit lui même.

                  Aux pro-Sarko ! Evidemment on poourrait ressortir des cirtiques identiques vis à vis du PS. La différence c’est ue chez Sarko on hésite pas à recourir à la démagogie la plus vile sans états d’âme ; la fin justifiant les moyens.


                  • Doctor Feelgood Doctor Feelgood 6 mai 2007 01:30

                    Il fait se qu’il veut avec les chiffres le p’tit niko !

                    Juste un exemple :

                    Dans son programme initial qui devait avoisiner les 30 milliards, Sarko parlait d’une baisse de 4 points d’allègement de charges pour les entreprises. Ses conseillers en économie lui ont fait remarquer que cette mesure à elle seule représentait un manque à gagner pour l’état de d’environ 70 milliards !

                    Sarko ne s’est pas démonté et à dit que cet allègement ne serait que de 2 points au lieu de 4... Apparemment son programme a été validé sur cette base puisqu’il a été chiffré au environ de 40 milliards.

                    Or, hier dans le débat, Sarko affirme qu’il baissera bien les charges des entreprises de 4 points, soit 70 milliards... De manque à gagner pour l’état !!!

                    J’en déduis que s’il en est ainsi pour d’autres chiffres, il y a de quoi s’inquiéter !


                  • Senatus populusque (Courouve) Courouve 5 mai 2007 12:16

                    « Supposons à cet effet que 300 000 immigrés veuillent faire venir en France leur femme et environ deux enfants, soit 900 000 personnes. Cela paraît un nombre plausible. »

                    Au contraire ; 900 000 immigrés de plus par an, c’est beaucoup trop.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès