Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Sarkozy II, le retour : c’est non à 62% !

Sarkozy II, le retour : c’est non à 62% !

L’éventualité d’un retour aux affaires de Nicolas Sarkozy n’est pas donc aussi bien accueillie que ce que des médias bien ou moins bien avisés s’étaient empressés de le laisser entendre. Selon un tout récent sondage, 62% des français, tous bords confondus, ne souhaitent plus en entendre parler en politique. Une mise au point aussi nécessaire qu’intéressante.

Alors que le couple Hollande-Ayrault reprend sa baisse dans les sondages, serait-il possible que la France, dans sa grande majorité, exprime un sévère rejet envers toutes les politiques libérales ?

Reste que l’image de figure tutélaire de l’ancien, et tant décrié, président conservateur n’aura servi que lors de la drôle de bagarre pour la tête de l’UMP.

Pour parvenir (temporairement ?) à ses fins, Jean-François Copé avait soufflé sur les cendres sarkozyennes en espérant qu’elles fussent des braises. Mais pas trop. Juste le temps de se voir remettre, toutes chaudes, les clés du parti d’opposition.

La pétaudière que furent ce vote et sa comptabilisation, la mise en place de l’improbable Cocoe -Commission de contrôle des opérations électorales de l’UMP, qui n’aura empêché ni contestations sans fins ni permis de « mandat clair » entre le meilleur ennemi de Sarkozy et son ancien « collaborateur », Fillon – avaient conduit les gazettes à placer sans frémir le chassé de l’Elysée en position d’arbitre. Voir en cheval de retour.

 

Que nenni. Il n’hennit même plus. Le pire, à lire les résultats du très récent sondage BVA pour i>télé, est que la grande majorité des sondés (55%) remet en cause le bilan politique de Sarko. Bien plus que son agitée personnalité (41%). 

Il n’y a plus guère que Carla et Bernadette pour affirmer qu’elles lui voient faire un second tour de manège.

 

INIMITIE UMP-FN DE FACADE

Les souvenirs ne s’effacent pas malgré le temps écoulé depuis le 15 mai dernier, date de sa dernière apparition sur les marches de l’Elysée. Le bouclier fiscal, l’injustice globale et l’inefficacité de son quinquennat plombent toujours sérieusement le ressenti des Français vis-à-vis de l’ex chef d’Etat.

A méditer pour François Hollande. Selon, cette fois, le baromètre Ifop/JDD, la cote de « Moi Président » s’établit désormais à 37% d’opinions positives, en baisse de un point : son plus bas niveau depuis son arrivée au pouvoir.

Il glisse aussi vite sur les pentes de février que Sarkozy en son temps. A la différence de Fillon, dont la popularité tenait mieux le coup que celle de son patron, Jean-Marc Ayrault chute au même rythme et au même niveau que Hollande : 37% lui aussi.

Comme quoi la politique socialo-libérale actuelle n’était peut-être pas celle qu’attendaient les Français en glissant leurs bulletins dans l’urne.

Mais revenons vers Sarko. Les sympathisants de droite disent croire encore à un « come-back » du mari de Carla. Non seulement à l’UMP (75%) mais aussi, et le chiffre est fort intéressant, par 65% des amis de Marine Le Pen.

L’inimitié entre l’extrême-droite et la droite traditionnelle ne serait-elle que de façade ? Ou bien les appels du pied de certains députés lors des législatives, Nadine Morano en tête, auraient ils fait leur chemin pour écraser finalement la droite « humaniste » ?

Ce rapprochement met à mal, également, le concept de la construction de cette nouvelle droite, populiste et peu soucieuse de conserver la Constitution en l’état, notamment en ce qui concerne la nationalité. Ou celle-ci se sent elle désormais suffisamment forte pour imposer ses vues d’ostracisme à une UMP affaiblie ?

A ce titre, les prochaines municipales, prévues pour 2014, seront riches d’enseignement …


Moyenne des avis sur cet article :  4.51/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 18 février 2013 12:08

    Bonjour, Denis.

    Tout le buzz autour d’un possible retour de Sarkozy ne vise qu’a entretenir la flamme « au cas où » en interdisant du même coup l’émergence au sein de l’UMP d’un leadership naturel hors le recours Sarkozy. Une fois de plus, l’ex-président joue perso, sans plus se soucier des Français que des électeurs de l’UMP qui ne sont que des pions à instrumentaliser pour assouvir un dessein personne. Peut-être Sarkozy ne reviendra-t-il pas courir le risque d’une primaire possiblement dévastatrice (cf. Royal), mais il n’hésitera pas à saboter les chances d’un autre pour garder les siennes intactes.


    • Laconique Laconique 18 février 2013 12:44

      La vraie question n’est pas : « Sarkozy va-t-il revenir ? », mais : « Comment se fait-il que Sarkozy ne soit pas encore en prison ? »


      • Vipère Vipère 18 février 2013 12:59

        En phase avec Laconique ! S. court le cachet à 150 OOO Euros, et semble bien envisager un retour.


      • amiaplacidus amiaplacidus 18 février 2013 17:25

        Vipère, je ne pense pas qu’il a beaucoup de cachet de ce genre, mais plutôt qu’il enfume, une fois de plus les gens.

        Parce que, je ne vois pas qui paierait pour entendre des banalités proférées par un mauvais orateur, ne parlant pas anglais au surplus.

        En plus, s’il avait de si nombreuses et juteuses propositions, et connaissant l’avidité du personnage, je ne crois pas qu’il chercherait à revenir, bien au contraire, il s’emploierait à faire fructifier encore plus ses (soi-disant) conférences.


      • Ouallonsnous ? 18 février 2013 20:27

        Effectivement,

        Si nous faisons un bilan, « à la louche » du passage de Sarkozy dans la politique française comtemporaine, nous y trouverons chronoligement, les « magouilles » balladuriennes, celles au ministére du budget, celles avec Chirac, l’affaire de Karachi, les interventions en cote d’Ivoire, les compromissions lybiennes, financières et autres, les tripatouillages financiers de sa campagne, les affaires Bettencourt, Woerth, son élection pipée, et bien entendu le détricotage systématique de ce qu’est la France durant son mandat, sans oublier le massacre s’apparentant à un crime de guerre des civils lybiens pendant l’agression perpétrée contre leur pays.

        Avant que de passer à autre chose, il conviendrait que les personnes en charge du respect de la France, de sa république et de ses lois fassent comparaître et jugent le sieur Sarkozy de Nagy Bocsa à l’aune de ses méfaits et de la forfaiture qu’a constitué son action à la tête de notre république durant cinq ans, sans préjuger de ses méfaits antérieurs en politique !

      • eric 19 février 2013 12:39

        A question laconique, réponse rapide, Sarko n’est pas encore en tôle parce que malgré un pouvoir socialiste, il reste encore des lois dans ce pays. On ne met pas encore les gens en prison parce qu’on est pas d’accord avec eux...Maintenant si vous avez d’autres raisons, fondées en droit, portez plainte. Vous trouverez bien un juge complaisant pour la recueillir. Mais même super militant, il restera un peu oblige de respecter la loi républicaine.


      • fatizo fatizo 18 février 2013 13:04

        Souhaiter le retour du type qui aura fait le plus fait mal à la France depuis la guerre, il faut être fou ou bien ne pas aimer ce pays !


        • Fergus Fergus 18 février 2013 13:11

          Bonjour, Fatizo.

          Tu as oublié ce qui motive une partie des électeurs de droite : y trouver leur intérêt !


        • devphil30 devphil30 18 février 2013 13:39

          Et la bêtise humaine , la manipulation des foules et des faits.


          Abrutissement des masses pour les rendre docile et incapable de comprendre. 

          Manipulation de l’opinion publique par des pseudos instituts détenus par les officines du MEDEF ( parisot ) 

          Vous allez voir que la guerre psychologique va s’intensifier avec dénigrements de la politique socialiste et du président , valorisation et comparaison avec sarko le sauveur de la droite contre la gauche et l’extrême droite.

          A 4 ans et demi des présidentielles , cela commence déjà à me gonfler ces histoires .....

          Les politiques nous sortent assez souvent la phrase qui ne veux rien dire « Les Français attendent une autre politique » ou « Les Français ont d’autres préoccupations » mais il semblerait que les politiques ne pensent qu’à leur siège de député , leur carrière et le poste suprême pour clôturer une carrière voué uniquement à l’objectif de devenir président 

          Merci à vous les politiques d’avoir bien pris en compte les besoins des Français.....

          Philippe 

        • eric 18 février 2013 13:19

          Cela laisserait 38% pour un premier tour ? Compte tenu de vos assertion sur les proximités croissantes FN UMP, autant dire une élection gagnée d’avance, surtout avec en face un concurrent qui est a 4% de très satisfait.
          Mais je pense que vous exagérez.
          Certes les français regrettent Sarkozy, juge « 2 fois plus efficace » que « Pénélope », (l’homme qui retricote la nuit ce qu’il a detricote le jour). http://www.lepoint.fr/politique/sondage-sarkozy-deux-fois-plus-efficace-que-hollande-28-12-2012-1606703_20.php
          Mais des sources « sérieuses et objectives, sans parti pris, ne le voient qu’a 30% ».
          http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20121217.OBS2767/sondage-les-francais-nostalgiques-de-nicolas-sarkozy.html
          Vous me direz, 3 points de plus des le premier tour, c’est prometteur pour la suite....

          Bon, tout peut encore changer. Sarko n’est pas présent dans la vie politique, ne fait pas campagne etc...
          Hollande a déjà fait la preuve de son incapacité, mais les résultats catastrophiques sont encore devant nous dans une large mesure...
          Pour le moment, on est sur une pente 60/40, mais il est possible de faire mieux, donnant a Sarko un mandat encore plus clair que la dernière fois pour ramener a la raison la gauche fonctionnarisée prébendiere, égoïste et rapace qui nous ruine et réduit le pays a une stagnation de type brejnevienne...


          • spartacus spartacus 18 février 2013 15:34

            Par pitié arretez de qualifier la politique actuelle de « libérale ».

            Jamais des libéraux accepteraient une telle destruction par l’état du marché libre.

            57% du PIB est de la dépense publique. On est l’un des dernier pays marxiste d’Europe.

            La France entière, connaît l’évangile de Karl Marx alors que celui ci se résume en deux lignes : « haïssez l’homme qui est plus riche que vous. N’admettez en aucune circonstance que son succès puisse être dû à ses propres efforts », 
            Comment voulez faire croire que ce simple principe démagogue puisse être libéral ? 
            Cette France qui vit réellement dans cet enfermement social intellectuel.


            • aimable 18 février 2013 15:48

              bonjour spartacus, toujours fidèle au poste, quelle santé !!


            • ptimarc 18 février 2013 20:49

              par pitié spartacus,arretez de resumer le marxisme à une jalousie des moins riches envers les plus riches.le probleme n’est pas que certains d’entre nous gagnent trop d’argent.

              un dirigeant d’entreprise qui gagne mille fois plus que ses ingenieurs,n’est pas forcement mille fois plus intelligent,ni capable.mais le probleme n’est malgré tout pas là.il est dans ce que doit redonner- à la collectivité- ce dirigeant si capable.et c’est là que le bat blesse.

              la justice sociale n’est pas ;que tout le monde gagne pareil,mais que la redistribution sous forme d’impots soit equitable,

              mais ça vous le savez,mais la caricature est plus facile.


            • ovni 18 février 2013 16:04

              attend il reste encore 4 ans 1/2 a hollande pour nous la mettre bien profond et sans vaseline.les fesses on peux plus les serrer le français aime trop ça .

              ok je sors vite lol


              • Nums Nums 18 février 2013 17:43

                Non, pas exactement.


                La différence entre Hollande et Sarkozy, c’est que Hollande a malgré tout la bienveillance de nous en appliquer un peu, de la vaseline... Mais par la suite, la prestation est la même.

              • ovni 19 février 2013 11:18

                ah bon tu trouves qu il a la décence de nous mettre de la vaseline.moi je trouve qu il nous la met a sec,en plus sans nous demander notre autorisation.j appelle cela un viol caractérisé.et je rajouterais en bande organisé en plus(son gouvernement).

                oups je sens que je vais me faire moinsser mdr !!!
                allez faites vous plaisir !!!

                cordialement ovni


              • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 18 février 2013 17:51

                Le monstre voudrait donc revenir. C’est un grand réconfort de savoir que ce malade de Sarkozy souffre de ne plus exister.

                Lui, l’égocentrique, le prétentieux, l’agité qui prétendait être tout et qui s’est retrouvé à n’être plus rien. Je l’imagine bouillant de rage, bouffi de haine, tournant en rond tel le hamster dans sa roue, se cognant contre les murs, fulminant.

                Souffre, Sarko, c’est ton tour.


                • spartacus spartacus 18 février 2013 18:34

                  Un beau laïus de stigmatisation ad hominem.


                  Frustré ?

                • Sat is Fay 18 février 2013 23:52

                  PTDR, vite une camisole !


                • Dornach Dornach 18 février 2013 18:08

                  Surtout pas lui :

                  bilan de Sarkozy

                  http://wp.me/p1WnGr-V


                  •  C BARRATIER C BARRATIER 18 février 2013 18:13

                    Voilà encore une manipulation orchestrée et financée. Ceux qui tirent les ficelles sont ceux qui ne réussissent plus à imposer tous leurs dicktacts au pouvoir actuel. Des manips il y en a eu..au point qu’on se demande si elles sont possibles

                    Voir en table alpha des news quelques unes et ce qu’En pense Michel SERRES

                     

                    Manipulation des citoyens et mépris : « Moi je »

                     http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=113


                    • thierry3468 18 février 2013 20:36

                      Sarkozy ,le retour ? C’est oublier ce que Sarkozy est .....Un fossoyeur de la France ,un agent à la solde de l’oligarchie ,un traitre à la nation ,un criminel de guerre ......Tous ceux qui prônent son retour ,se font complices de ses crimes .Le ménage sera vite fait quand les masques tomberont .La justice sera lente mais gardons confiance ,de tels crimes ne peuvent rester impunis .La justice viendra et si elle tarde ,la vengeance sera pire encore .


                      • périscope 24 février 2013 16:44

                        Le problème du « retour » de Sarko, c’est que Hollande, au lieu de regrouper tous les Français, a choisi de traiter en priorité, sans leur demander leur avis, mais poussé par l’Oligarchie des « Bobos » du Marais, une réforme sociètale, le « mariage » homo, qui remet en cause les fondements même de TOUTE notre société.
                         Du coup, ceux qui, en marge, dont moi, lui ont permis de passer, et il y en a plus que de « Bobos », marquent le pas ou se taisent et on n’entend plus que les godillots de Sarkozy.


                      • Le421 Le421 18 février 2013 20:43

                        On va se saigner aux quatre veines pour redresser le pays, c’est pas pour qu’un individu bizarre revienne nous coller des dettes plein le dos, lui et ses petits copains... Non, mais sans blague !!


                        • ETTORE ETTORE 18 février 2013 20:55

                          Vade retro Satanas de Naguy Bocsa !


                          • Sat is Fay 18 février 2013 23:48

                            Il va nous les brouter longtemps avec son retour !? on veut pas d’ toi dégage ! smiley
                            comment il s’accroche comme un morbaque !! un grand rasage s’impose !


                            • marco 19 février 2013 10:28

                              Si je fait un article avec en titre,

                              « Sat is Fay candidat 2012 ? »

                              des internautes vont commenter « mais qui c’est celui là ! » et vous interviendrez pour dire que vous n’avez rien demander a personne.


                            • Sat is Fay 19 février 2013 10:35

                              Sauf que lui c’est un metteur en scène, et il ne fait rien au hasard.


                            • Denzo75018 19 février 2013 09:40

                              Cet intérêt pour un hypothétique souhait de Sarkozy à revenir en Politique n’est-il pas qu’un fantasme des médias ?

                              Les médias depuis son départ ne s’ennuieraient ils pas ?

                              D’ailleurs notez bien que ce n’est jamais l’intéressé qui s’exprime mais ses amis sur question expresse des journalistes...

                              Car qui croit à un réel possible retour de Sarkozy N


                              • eric 19 février 2013 10:24

                                Je reviens vers vous pour vous éclairer un peu sur les réalités de ce monde.

                                Vous incriminez la presse, comme si elle avait des sympathies coupables pour Sarko.

                                Vous n’êtes visiblement pas sans ignorer que notre presse vie d’argent public (plus gros pourcentage du chiffre d ;affaire en subvention de toutes les presses du monde plus ou moins libre)

                                Elle est donc structurellement favorable aux partis qui souhaitent développer la dépense publique et la pression fiscale.

                                Vous avez du remarquer qu’elle n’est pas entièrement tendre avec Hollande. Mais les critiques sont de nature très différente. Pour Sarko on était dans la calomnie systématique s’attaquant a la personne. Pour le premier, plus dans le regret que « les circonstances ne lui permettent pas d’avoir une politique plus »de gauche« . Des impôts et des subventions ».

                                Sarkozy, par opportunisme mais aussi conviction démocratique fourvoyée, a considérablement augmenté les subventions a la presse. Oui, mais aux titres.
                                Or, cela n’intéresse que marginalement les journalistes. La tentative de diminuer leurs avantages fiscaux est la principale raison du tir de barrage qui a duré tout le quinquennat.

                                Plus hypocrites et retors,Hollande, bien conseillé par une certaine Treierweiler qui est a la tête du comité pour le rétablissement et l’élargissement des exemptions fiscales des journalistes, joue sur les deux tableaux. Non seulement on « paye » les titres, d’une manière ou d’une autre ( voir taxe google) mais on n’oublie pas les journalistes. Les impôts des retraités, des familles, des pauvres augmentent. Ceux des journalistes baissent et ce fut même une des toutes premières mesure de Pénélope.

                                La presse subventionnée n’est pas complaisante pour Sarko. Elle rappelle a Hollande qui l’a fait roi et lui demande la reconnaissance du ventre....

                                Simplement, comme ils sont assez mauvais, les journalistes ne se rendent pas compte qu’en publiant des chiffres, économiques, de sondages, etc,... pour faire pression sur Hollande, ils mettent en évidence le fait que tout allait mieux sous Sarko. C’est aussi parce qu’ils sont meilleurs dans le tir de barrage que dans la frappe chirurgicale mais aussi que leur réussite indéniable dans le « cassage » de Sarko les a rendu un peu arrogant.

                                Bref, rassurez vous : la presse reste « de votre coté ».


                                • marco 19 février 2013 10:25

                                  je ne souhaite pas son retour....
                                  Maintenant c’est sûr, si il se représente on ne fera pas autre chose que de voter pour lui, forcément...

                                  mais si je ne souhaite pas son retour c’est dans un esprit partagé par beaucoup de personnes qui ont voté pour lui en 2012...

                                  Les Français ne le méritent pas pour l’instant, il devrons prendre de la maturité, s’intéresser au monde qui les entoure de manière un peu plus sérieuse... être moins râleur, réfléchir un peu plus sans attendre forcément après quelqu’un pour réfléchir à sa place.... bref...

                                  Arrêter de déconner quoi...


                                  • Sat is Fay 19 février 2013 10:34

                                    On le mérite pas, mdr, nous les gueux !
                                    Pour toi c’est l’ messie à c’ que j’ vois.


                                  • bnosec bnosec 19 février 2013 10:48

                                    Bon alors les sondages, bidon ou pas bidon ?
                                    Ou ça dépend de ce qu’ils disent ?


                                    • Mugiwara 20 février 2013 13:59

                                      intéressant, ça valide donc le travail fait par le nouveau président et gouvernement depuis presque un an bientôt. 


                                      j’ai lu que Sarkozy prévoyait de créer un fond d’investissement, c’est vraiment une bonne idée.

                                      place donc à Fillon ou Copé qui auront à coeur de démontrer leurs valeurs... (drôles de valeurs, soi dit en passant...). 

                                      • alanhorus alanhorus 21 février 2013 15:55

                                        Cela devrait être non à 100 %
                                        Quand on sait à quoi il a utilisé nos impôts : un dernier exemple il préparait un assassina d’hugo Chavez.
                                        http://www.egaliteetreconciliation.fr/Nicolas-Sarkozy-avait-commandite-l-assassinat-d-Hugo-Chavez-15773.html
                                        Qui paye tout cela ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès