Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Sarkozy : Louis XVI en puissance ?

Sarkozy : Louis XVI en puissance ?

 Nicolas Sarkozy, est-il un président dépassé ? Dans une situation internationale particulièrement complexe, le président donne le sentiment de ne plus avoir de prise sur le cours des choses. L’inquiétude est palpable à l’Elysée. Henri Guaino avoue être “très sincèrement préoccupé par la gravité de la situation actuelle“. Alain Minc, autre très proche de Nicolas Sarkozy a signé dans Le Figaro une tribune dans laquelle il rappelle que “1789 a commencé en 1788“. Force est de constater que Nicolas Sarkozy devient de plus en plus inaudible à l’égard d’une majorité croissante de ses concitoyens.

Plume et esprit aiguisés, François Hollande devenu chroniqueur sur le site Slate.fr, voit dans Nicolas Sarkozy, un président symbole de l’angoisse qui a envahi notre société. Une inquiétude qui se transforme en une défiance à l’égard du pouvoir. Selon le député de Corrèze, pour reprendre l’expression de Roger Gicquel, “la France a peur“.

Elle (ndlr : la peur) touche toutes les catégories sociales. Je ne parle pas de cette infime minorité de nouveaux aristocrates qui redoutent de perdre leurs bonus, leurs stock-options ou leurs indemnités et qui s’accrochent au bouclier fiscal comme la noblesse de l’ancien régime à ses privilèges, mais des cadres qui découvrent la précarité, des commerçants, des artisans, des chefs d’entreprise qui vivent dans la hantise de la fin du mois, des employés, des ouvriers, qui ne savent pas si leur entreprise sera encore là demain. Et que dire des intérimaires sans mission et des chômeurs sans indemnisation ! Enfin, les jeunes qui sont les principales victimes de la crise et qui sont devenus une variable d’ajustement de la protection des générations plus anciennes.”

Particularité relevée de la situation actuelle, le fait que la crise soit planétaire ne relativise pas nos malheurs hexagonaux mais, à l’inverse, inquiète encore plus. François Hollande reprend une critique maintes fois formulée à l’égard du chef de l’Etat. Dans un monde où tous les repères disparaissent, le cyclone Sarkozy “a fait tellement tourner les têtes que le vertige a saisi jusqu’aux plus sages.” L’ancien leader socialiste stigmatise “une agitation désordonnée“, “une fuite en avant“, une “escalade de dispositifs de toute nature” et surtout “un pouvoir coupé des forces vives, décidant unilatéralement et dont le chef occupe seul la scène, (qui) loin de conjurer la peur, la convoque chaque soir à la télévision.

Si Henri Guaino réfute toute responsabilité de son employeur, hier sur France Inter, il reconnaissait “une régression générale de la société vers une absence de règles“. Or, l’intervention présidentielle de Saint-Quentin n’a pas apporté les réponses espérées. Il y a pourtant le feu à l’Elysée. La journée de manifestation de jeudi dernier est particulièrement inquiétante pour le pouvoir présidentiel. La mobilisation massive observée dépasse le cadre de revendications très générales pour cristalliser un mécontentement général sur la seule tête de Nicolas Sarkozy.

Incapable d’esquisser une ligne directrice, le président s’est enfermé dans une stratégie du repli. Le choix du fief du secrétaire général de l’UMP, devant des militants de l’UMP, pour un meeting du président de tous les Français est symptomatique.

Le doute, ennemi suprême, touche les troupes présidentielles. Nicolas Sarkozy a donc repris une stratégie de campagne présidentielle. Convaincre son propre camp avant de tenter de regagner la confiance des Français. D’où un retour remarqué sur certains fondamentaux. Les notions d’effort, de travail, de mérite. L’aversion pour l’assistanat, l’égalitarisme.

Face à la pression populaire, le président reste droit dans ses bottes et assume, au moins officiellement ses réformes. Trop fin politique, Nicolas Sarkozy sait pourtant qu’on ne peut conserver une équipe qui perd. Le maintien du cap se fera au prix d’un changement des joueurs principaux. Il pourrait être fait appel à des valeurs sûres : Philippe Seguin, Alain Juppé. Mais, n’est-il pas trop tard ?

Dans la mémoire collective, Louis XVI a laissé un mauvais souvenir. Et pourtant, son règne a été marqué par de multiples réformes souvent importantes. A ce titre, les historiens ont une vue plus nuancée. Essentiellement celle d’un homme qui n’était probablement pas à la hauteur de la tâche herculéenne qu’aurait représentée une réforme de la monarchie. C’est bien la question que se posent aujourd’hui les Français à l’égard de leur président : est-il à la hauteur ? La réponse avancée par la majorité, “qui d’autre ?” ne saurait suffire.

 


 

Moyenne des avis sur cet article :  4.58/5   (57 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • La Taverne des Poètes 27 mars 2009 11:06

    Louis XVI en impuissance vous voulez dire ! Ce béni oui-oui du Medef a pondu un tout petit projet de décret pour, croit-il, moraliser les stocks options. Puis, il l’a tendu à Madame Parisot, la main tremblante et retenant son souffle. La dame ne l’a pas trop grondé. Alors, ravalant sa salive, il a brandi, l’air vainqueur, son minuscule décret qu’il présente au peuple français comme étant une avancée considérable. Décidément, il me fait pitié, ce petit homme.


    • plancherDesVaches 27 mars 2009 13:08

      La Taverne des Poètes, vous m’avez coupé l’herbe sous le pied. Il est vrai qu’il est triste de basses manipulations qui ne trompent plus grand-monde.
      Bien à vous.


    • Emmanuel Aguéra LeManu 28 mars 2009 06:33

      Il ressemble à Louis XVI ?? Amenez la guillotine !


    • ouallonsnous 28 mars 2009 19:35

      La Taverne des Poètes, "Louis XVI en impuissance", ce n’est pas juste pour le roi, car en tant que roi, lui a oeuvrer pour le renom de la France.

      Ce qui n’est pas le cas du pinnipéde à talonettes qui singe un président de la république, mais qui détruit ce que ses prédecesseurs et nos ascendants ont bati ensembles, parfois dans la violence, mais toujours pour la grandeur de nôtre pays !


    • morice morice 27 mars 2009 11:38

       bon ok, on a déjà trouvé son valet de pisse, c’est Lefebvre, à coup sûr. Il a du nez, celui-là. Il attaque quand L’Espagne notre bon roi soleil protégé par Ray Ban ? Et le Doge de Gènes, c’est Berlusconi ?


      • Fergus fergus 27 mars 2009 15:17

        Bien vu, Morice, Lefèvre en porteur de seau. Cela explique sans doute l’odeur nauséabonde qui émane de chacune de ses interventions.


      • morice morice 27 mars 2009 11:39

         tout le monde aura remarqué que pour moi c’est Louis XIV... et non le seizième...


        • Lapa Lapa 27 mars 2009 13:27

          ou alors que vous ne savez pas lire un titre avec des chiffres romains et que vous écrivez plus vite que vous ne pensez...
          ah la fougue !


        • Fergus fergus 27 mars 2009 15:19

          La fin de second nommé est pourtant plus proche du rêve d’un nombre croissant de Français !


        • La Taverne des Poètes 27 mars 2009 12:35

          Philippe, le conseil du Peuple tiendra compte de votre remarque et nous n’allons donc pas le raccourcir puisqu’il est déjà trop petit. Pourtant Sarko use souvent de raccourcis...
           
          Louis XVI était expert en serrures, mais Sarkozy, lui, n’a pas les clés : de notre avenir, de notre situation présente. Ni de notre salut, quoi qu’il s’en vante.


        • Plus robert que Redford 27 mars 2009 12:43

          Heureusement, depuis Badinter la "Veuve" a été rangée au rayon des accessoires gore de l’histoire !

          Pour raccourcir Sarko, une nouvelle punition non-létale : 

          L’ablation des talonnettes !!


        • claude claude 27 mars 2009 16:47

          bonjour,

          louis xvi, savait imaginer et monter des mécanismes complexes, il a inventé quelques dispositifs très ingénieux, que ce soit en horlogerie ou en serrurerie.

          notre vénéré président, lui, se reconnait au bling-bling de ses montres ... là s’arrête la comparaison

           smiley


        • ouallonsnous 28 mars 2009 20:18

          Et l’exposition au pilori en place de grèves (maintenant place de l’Hotel de Ville, sous les fenêtres de la potiche sioniste Delanoë, trustant la mairie de Paris et à tu et à toi avec les "potes" du nabot),. Parions qu’il y aura grande presse ?


        • superesistant superesistant 27 mars 2009 13:30

          mouai....


          - il y a ceux qui croient encore que mini moi va sauver la france

          - ceux qui n’y croient plus mais qui veulent garder leurs miches au chaud

          - ceux qui n’y croient plus mais que de toute façon on écoutera jamais

          dans les 3 cas, on se tait et on écoute le naintolérant.


          • claude claude 27 mars 2009 13:44

            ah non !

            ne confondez pas louis xvi et nicolas 1° !!! smiley

            le premier n’a du sa perte qu’à son manque de fermeté, et sa timidité maladive. en plus, il n’était pas destiné à être roi, ce n’est que parce que son père, puis son frère ainé décédèrent prématurément, qu’il accèda au trône.

            à côté de cela, il était érudit, parlait plusieurs langues ; s’intéressait à la découverte du monde (il avait financé une grande partie des missions d’explorations dont celle de mr de la perouse, dont il demanda jusqu’à quelques jours avant sa mort, si on avait des nouvelles) ; il était aussi sensible aux philosophes des lumières, c’est pourquoi il soutint la révolution américaine ; enfin, ils s’intéressait aux sciences de l’ingénieur...

            néanmoins, il réussi à moderniser à l’aide de ministres réformateurs, la france.

            notre vénéré président n’a jamais démontré une érudition suprérieure à un niveau de cm2, je ne veux même pas parler de la manière de se conduire, qui pose problème dans les milieux diplomatiques, quand à la langue qu’il utilise, elle frôle l’indigence (désolée pour l’abondance de lien, rendons à césar - euh, pardon, à nicolas - ce qui lui revient...), je n’ose parler de géographie, sciences, arts et lettres, subtilité politique...

            ne confondons pas pouvoir imposé et ambition tout court...

            nicolas 1° veut se poser en monarche absolu sans en avoir réellement les capacités intellectuelles : il est un sous louis xiv, un sous bonaparte, un sous napoléon iii... le souverain français à qui il ressemble le plus est charles x !!!


            • Fergus fergus 27 mars 2009 15:25

              Assez d’accord avec Claude : Sarkozy se voit en monarque républicain, il n’est qu’un chef de bande affligeant de vulgarité et consternant d’inculture.

              Que les Français aient pu amener à l’Elysée un aussi piètre individu restera dans l’Histoire l’un des grands mystères de la Ve République.


            • claude claude 27 mars 2009 17:18

              bonjour philippe,

              oui, mais victor avait louis-napoléon dans le nez, parce que ce dernier avait fromenté et exécuté le coup d’état du 2 décembre 1852... smiley

              cependant, n’oublions pas que napoléon iii a légitimé les syndicats, modernisé la france, favorisé l’instruction des filles, écrit "l’extinction du paupérisme", élargit l’importance de la france dans le monde, il a été aussi un des partisans de l’unité italienne en soutenant cavour ... et il a fait de paris une des plus belles villes du monde.

              quand il fut incarcéré au fort de ham, il a approfondi ses connaissances en économie, histoire, sociologie...

              même s’il aimait le luxe, on est loin du navrant bling-bling nouveau riche de nicolas. et je doute que notre vénéré président, à l’image de ses prédécesseurs, ne laisse un musée ou une bibliothèque... peut-être une boite de nuit ! smiley smiley





            • MagicBuster 27 mars 2009 16:09

              Nicolas S dans Yahoo Insolite . . . 

              http://fr.news.yahoo.com/63/20090327/tod-le-monde-entier-se-moque-de-lui-sark-366b5ef.html

              Quelle honte il fait retomber sur la France . . .


              • Webes Webes 27 mars 2009 17:47

                Ah bon les gens se disent "qui d autre" ????? LOL !


                • ykpaiha ykpaiha 27 mars 2009 17:58

                  Lorsque j’entend l’espece de liquide vaisselle qui leche a l’Express, se répendre sur les sales francais réac et conservateurs, j’ai des envies de vomir.
                  Hormis etre un des "mignons" de la famille voila quelques années que cet individu, sans réel talent, rame a rabacher le refrain del’américano-modernisation de notre pays, pas assez de libéralisme, pas assez d’europe et toujours plus aux nantis et bienfaiteurs du cac40....
                  Non môssieur, lorsque tout va mal c’est auprès des siens que l’on se tourne, c’est aupres de son arbre que l’on va pisser, sur la tombe de ses ailleux que l’on va pleurer.(désolé, ou inversement)...
                  Heureusement que certains on su résister et il serait judicieux que maintenant que les choses sont vers ce qu’elles vont devenir, nous redécouvrions nos valeurs, celles qui ont fait de la France ce pays de cocagne si jalousé ; et pas celle du cocacola et de l’hyperglicémie anglo-saxone, mais celle du beret et la b(r)aguette , elle a au moins un avantage c’a fait 1000 ans qu’on vit avec.


                  • Bulgroz 27 mars 2009 19:54

                    Pratiquer l’antisarkozysme systématique et la diabolisation du sarkozysme, c’est avouer qu’on n’a rien à proposer, qu’on n’existe pas.

                    Être systématiquement contre tout ce que dit ou propose Sarkozy revient…à lui laisser nous dicter nos discours, à ne plus exister par nous-mêmes.

                    Sarkozy se retrouve le maître absolu du discours politique : c’est en fonction de ce qu’il dit que ceux qui n ‘ont rien à dire construisent leurs discours : c’est comme s’il les rédigeait lui-même ; et c’est celui qui est le maître du discours politique qui se retrouve le maître du jeu politique.

                    http://www.marianne2.fr/L-antisarkozysme-primaire_a177476.html


                    • moebius 27 mars 2009 20:44

                       Louis XIV, Louis XVI, Louis XVII, Louis XVIII, Louis XIX, Louis XX ,Louis XXI, Louis XXII, Louis XXIII, Louis XXIV.......


                      • pierrot123 27 mars 2009 21:33

                        Désolé d’être hors-sujet, mais le vrai problème qui se pose actuellement n’est pas le devenir de Sarkozy, mais bien plutôt le  devenir du Dollar en tant que monnaie d’échange internationale.

                        Et l’abandon du Dollar sur ce point, apparemment inévitable (et à court terme) va poser des problèmes à côté desquels les états d’âme de "not’président" seront quantité négligeable...


                        • JONAS JONAS 27 mars 2009 22:15

                          AGORAVOX OU LE SITE POUR LA PROTECTION DES COUCOUS !

                          QUI FERA DE VOUS DES COCUS !  smiley


                          • pierrot123 27 mars 2009 23:20

                            Bien...Bien...Très bien...
                            Mais...Plus précisément ?


                          • JONAS JONAS 28 mars 2009 00:10

                            Au clair de la LUNE mon ami Pierrot…, je perdais mon temps à t’écrire un mot !

                            La censure veille…., va voir Aladin ! Il fait des miracles pour tous les crétins !  smiley

                            C’est de l’Humour ! Tu n’es pas concerné.

                            @ +


                          • paul 27 mars 2009 22:25

                            Le comparer à un monarque, Little Niko, c’est lui faire trop d’honneur.Un chef de bande tout au plus.


                            • lanatur lanatur 28 mars 2009 04:26

                              C’est sur que l’image de la France et des français en prends un coup.
                              Et maintenant si il y a rebellion à la française elle risque de s’arreter à nos frontières, nous ne sommes plus credibles.
                              Ah ! C’était voulu ?

                              en attendant il faut tout de meme y penser :http://www.pournosdroitsfondamentaux.sgdg.org/


                              • fhefhe fhefhe 28 mars 2009 04:31

                                ScarfaceKosy...le Parrain d’

                                U nited
                                M oney
                                P rofit

                                a été "Iconisé" par la Voyoucratie Merdiatique 18 mois avant Mai 2007....
                                53% des Français l’ont "Oscarisé" ,la même année ,pour son rôle dans "Le Ministère de La Peur...de l’Autre"
                                L’Homme qui Lance des Réformes plus Vite que son ombre,pour lutter contre les SubCrimes, est un :

                                N anoexpressif,
                                A nxiogène,
                                I mpétueux (et)
                                N arcissique...





                                 


                                • sisyphe sisyphe 28 mars 2009 05:09

                                  Le seul monarque auquel l’autocrate de l’élysée me fait penser est Ubu.... et sa machine à décerveler..


                                  • Emmanuel Aguéra LeManu 28 mars 2009 06:37

                                    Ubu avait un cerveau...


                                  • La Luciole 28 mars 2009 14:55

                                    C’est vrai que pour certains ce genre de machine n’aurait aucune utilité .... un imberbe n’a pas besoin de rasoir... smiley.... et puis pour soulever indéfiniment un rocher, le muscle suffit.


                                  • sisyphe sisyphe 29 mars 2009 10:40

                                    Mais c’est que ça s’essaierait à l’humour... 
                                    Intermitent ? 
                                     smiley


                                  • Pourquoi ??? 28 mars 2009 07:22

                                    D’accord avec vous : ce mec-là a toutes les tares ;

                                    Mais je pense qu’il a un don caché : le pouvoir d’hypnotiser !

                                    Car, comment expliquer autrement qu’une femme puisse le trouver "beau, calme et intelligent"  ? Alors qu’il est tout le contraire.

                                    Il a oublié un truc : l’hypnose ne dure pas. Les hypnotisés de 2007 commencent à se réveiller. Ca lui fout les jetons, et donc il n’a pas d’autre choix que d’entreprendre une nouvelle séance massive


                                    • fhefhe fhefhe 28 mars 2009 08:05

                                      Carla , Cécilia et Nicolas ont un point commun.....
                                      La Derniére voyelle de leur prnonm est un A comme
                                      A mbition
                                      A utocratie
                                      A rnaque
                                      A vidité
                                      A rgent
                                      A rriviste..
                                      etc....

                                      Mais le plus pour Nicolas c’est que cela finit par

                                      AS de "Pique" ton Fric... !!!!

                                      "Cessez-là"  "Car Là" .... est le

                                      N espostime
                                      I mposé (aux)
                                      C itoyens.
                                      O ubliées (nos)
                                      L ibertés (et)
                                      A ccroissement (des)
                                      S ouffrances... !!!
                                       


                                      • La Luciole 28 mars 2009 14:49
                                        ""A sec d’idées "" …. En toute évidence c’est plutôt le cas de cet article bêtement partisan qui, pour se rendre plus crédible, n’hésite pas à prendre appui sur les déclarations d’une notoriété journalistique comme Christophe Barbier, un adepte bien connu de la pensée Ni Ni (ni socialiste ni libéral), qui imbu de son modeste talent oratoire semble ignorer qu’il ne parviendra jamais à la cheville de son brillant confrère Marx Gallo qui a si finement comparé N. SARKOZY à Napoléon Bonaparte, même petit bonhomme plutôt surdoué chez qui les détracteurs s’obstinent à ne voir que de petites tactiques là où un minimum d’objectivité et de clairvoyance leur montrerait un plutôt fin stratège.
                                         
                                        Alors vraiment nulle cette analogie avec Louis XVI, simple descendant sans envergure notoire et héritier d’un ancien régime alors déjà moribond … si ce n’est que cela cache mal la haine ressentie par ses ennemis qui, simples envieux, rêvent de le voir pareillement condamné à la guillotine. Ah ça ira, ça ira, ça ira !!.. smiley
                                        Mais bon, le plagiat ne parviendra jamais à masquer l’absence de talent .

                                         


                                        • TSS 29 mars 2009 11:01

                                          lui couper la tete ! pourquoi faire ? il n’y a rien dedans .

                                          Louis XVI ,lui au moins,savait reparer une serrure ... !!


                                          • Philou18 29 mars 2009 13:09

                                            Le roi est nu..... et il n’ose même plus entrer en contact avec le peuple....effrayant....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès