Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Sarkozy multirécidiviste

Sarkozy multirécidiviste

medium_Sarkozy_Reuters.jpgPour ceux qui l’auraient oublié Nicolas Sarkozy, comme d’ailleurs Pascal Clément, est avocat dans le civil. C’est-à-dire qu’il serait attaché à la présomption d’innocente, au procès équitable, aux droits de la défense, à l’indépendance de la justice et à la garantie des libertés individuelles.

S’il partage cette profession avec Robert Badinter, il n’est fait pas le même usage dans ses fonctions ministérielles. Le ministre de l’Intérieur, qui se veut l’homme de la modernité, croit aux vertus rédemptrices de la répression et à l’exemplarité de la sanction. Ainsi entend-il renouer avec la philosophie qui avait prévalu, en 1801, lors de l’élaboration du Code pénal et rompre avec l’individualisation des peines consacrée par l’ancien garde des Sceaux de François Mitterrand à la suite des travaux de la commission Aydalot-Chavanon.


Mais du remarquable Surveiller et Punir, de Michel Foucault, le président de l’UMP n’en a gardé que le titre et voue un culte à l’enfermement qui, par une sorte de transmutation mystique, devrait convertir une arsouille en saint homme.

C’est ainsi que depuis son arrivée, en 2002, place Beauvau nos geôles connaissent des taux records de surpeuplement avec, dans le même temps, une augmentation des agressions sur les personnes de 9 %. Le candidat de la droite décomplexée n’en a pas moins fait voter une dizaine de lois pénales dont la dernière vient d’être adoptée, en seconde lecture, par l’Assemblée nationale, devant un hémicycle désert et en l’absence du principal intéressé.

Une loi inapplicable affaiblit un peu plus les autres lois affirmait Alain. Aussi, celle-ci n’échappera-t-elle pas à la règle. D’ailleurs, le prétendant à l’Elysée avait annoncé que, dès son élection, il proposerait une autre réforme afin d’introduire les peines planchers.

L’évidence du fait, n’exclut pas qu’on le néglige disait Lacan. Personne ne naît délinquant et le gêne criminogène n’existe que dans les fantasmes des sectateurs de l’eugénisme. Ce n’est nullement nier la responsabilité individuelle que de relever les concordances de milieux sociaux, familiaux et économiques des condamnés comme de s’interroger sur la présence de troubles psychiatriques chez 50 % de la population carcérale. Comment, par ailleurs, ne pas être interpellé par l’apparente corrélation entre la montée du chômage et celle de la délinquance ?

Il faut, là encore, en revenir à l’auteur de l’Histoire de la folie  : la prison est toujours faite pour les autres. Un brave père de famille qui conduit en état d’ébriété et tue un enfant n’a pas commis un meurtre, mais provoqué un accident. Il reste un honnête citoyen.

Tout est dans la nuance et, dans notre vaste supermarché médiatique, la valeur d’une vie humaine est toute relative. Le numéro deux du gouvernement l’a bien compris en élevant les faits divers au rang de propagandes électorales. Pas un viol, un assassinat crapuleux n’échappe à sa vigilance. Un bus brûlé devient le viatique d’un ordre toujours annoncé, dont il se revendique le champion.

A défaut de pouvoir prévenir l’imprévisible, ou de mettre en œuvre des moyens efficaces aptes à obvier aux désordres auxquels sa politique contribue, il jette l’anathème sur les magistrats et promet une aggravation de la législation répressive.

Avec Nicolas Sarkozy, la loi court après l’évènement, les libertés publiques à leur perte et le peuple français à sa ruine.

Photo : Reuters


Moyenne des avis sur cet article :  3.98/5   (189 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • Pomme Pomme 7 décembre 2006 14:05

    « La loi court après l’évènement » : très juste, et cette méthode revient effectivement à créer des lois de circonstance... jusqu’au jour où la frontière de la rétroaction sera franchie.


    • veda (---.---.37.10) 7 décembre 2006 14:11

      Très bel article. Merci.


      • (---.---.23.177) 7 décembre 2006 14:35

        @ l’auteur.

        « Un brave père de famille qui conduit en état d’ébriété et tue un enfant n’a pas commis un meurtre, mais provoqué un accident. Il reste un honnête citoyen. »

        Finalement si les personnes en etat d’ebriete ne sont pas responsables de leurs actes, pourquoi les mineurs le seraient-ils ? Pour info : dans les pays scandinave, n’ayant pourtant pas une reputation de pays repressifs, tuer un enfant en conduisant en etat d’ebriete est un crime.


        • noireb (---.---.215.142) 12 décembre 2006 11:05

          En France tuer au volant en état d’ébriété est un homicide involontaire.

          Et je crois bien qu’homicide c’est criminel.


        • Pinot (---.---.218.193) 7 décembre 2006 14:39

          Très bel article en effet. « Bel » ne veut pas forcément dire bon, objectif ou informatif. Vous exprimez de façon intelligible une opinion qui supporterait cependant la critique ou la contradiction... ce que je ne me risquerais pas de faire, ce serait vain, sur ce forum les idées tranchées sont ce qui se partagent le mieux. Ce qui serait plus intéressant c’est que ceux qui fustigent la politique du ministre de l’intérieur actuel nous fassent des propositions dignes de ce nom sur le sujet. En effet il n’y a pas d’alternative s’il n’y a pas de solution de remplacement crédible.


          • prince2phore prince2phore 7 décembre 2006 15:20

            Deux choses : premièrement on ne part pas de zéro il me semble ? ensuite lorsque l’on dit qu’une nouvelle loi ou action aggrave la situation, il semble suffisant de la retirer / stoper pour déjà améliorer les choses.

            Alors après on peut tous exposer notre vision d’un avenir radieux pour l’humanité, mais si déjà les politiques se contentaient d’arreter de détruire un système qui marche et qui ne devrait avoir pour but principal QUE de résoudre les problème courants de la cité et non pas de servir la surenchère necessaire à leurs perpétuelles campagnes électorales... moi perso ça m’irait bien ! smiley


          • Pinot (---.---.218.193) 7 décembre 2006 16:04

            Vous parlez d’« un système qui marche ». Là est en effet la question, le système actuel marche t-il ? Est-il efficace et adapté à une société qui évolue ? Si la réponse est oui, effectivement cette vague législative est inutile, si la réponse est non, alors comment améliorer notre dispositif ? Par quelle alternative ?


          • (---.---.229.236) 7 décembre 2006 16:07

            Il marche le systéme actuel ????? Avec 7 millions de pauvres et 2.200.000 expatriers ??? Pour vous, ca marche ?!?


          • (---.---.39.241) 7 décembre 2006 20:06

            « [...] ce que je ne me risquerais pas de faire, [...] sur ce forum les idées tranchées sont ce qui se partagent le mieux »

            Je ne peux que réagir à ce commentaire : Les propos critiques et pondérés font tout l’intérêt d’un forum, et en particulier sur Agoravox. Les idées tranchées sont parfois envahissantes, et malheureusement souvent celles que l’on retient le mieux. Mais c’est en persévérant contre cette tendance qu’Agoravox restera (deviendra ?) un site d’échange de qualité.


          • Pinot (---.---.218.193) 8 décembre 2006 09:34

            Cher inconnu, vous avez raison, cependant, fréquentant ce forum depuis maintenant un certain temps, je me suis découragé, à tort, d’exprimer parfois mes idées. Je l’ai fait dans le passé mais le sectarisme, l’aveuglement, ou le côté borné, obtus et intolérant de beaucoup de commentateurs me découragent aujourd’hui. En tout cas, ce forum permet de confirmer qu’une bonne partie de la population est victime d’idéologie aveugle, rare sont ceux qui ont un regard ouvert, sont à l’écoute des autres. Mais je m’éloigne du sujet qui porte sur la politique législative de Sarkozy. Je pense qu’il faut mieux s’interroger sur les raisons de cette politique, sur sa necessité, son utilité, son efficacité, sur sa portée, plutôt que de cracher son venin sans avancer d’arguments bien pertinents.


          • (---.---.229.236) 7 décembre 2006 15:06

            Foucault était un idéologue, trucan ses sources, et il est complétement déconsidéré, même à gauche (cf Gauchet).

            Donc, accuser Sarko de ne pas suivre Foucault, c’est un compliment, et vous vous êtes rendu ridicule.


            • Laurent (---.---.127.66) 7 décembre 2006 20:08

              @IP

              Pour rectification, Foucault est un homme qui s’est battu pour éclaircir l’idée de la sujetisation à travers les enjeux du pouvoir. Il mena d’ailleurs une vie difficile par l’effet même qu’il a formalisé (le rapport entre pouvoir, savoir, discipline et convention). De grâce évitez de réduire une pensée dont la pertinence continue, effectivement, de gêner.


            • Antoine Diederick (---.---.165.142) 7 décembre 2006 21:21

              « trucant »

              Foucault...reste très embarassant ce qui montre qu’il n’est pas tout à fait mort....


            • Sam (---.---.195.193) 8 décembre 2006 00:18

              Foucault était un idéologue, trucan ses sources

              Et non pas l’auteur de ce commentaire, qui n’a apparemment pas hésiter à s’abreuver à d’abondantes et vineuses sources pour pondre cet innénarrable pensée. smiley


            • Frédéric Mahé Frédéric Mahé 7 décembre 2006 16:17

              Merci pour cet article concis et bien troussé.

              J’ai appris que Sarkozy avait été surnommé par je ne sais plus qui « Serial Législateur » !


              • Frédéric Mahé Frédéric Mahé 7 décembre 2006 16:20

                ça y est j’ai trouvé : Serial législateur !! Bonne lecture !


              • chataigne (---.---.124.201) 7 décembre 2006 16:34

                Lire les excellents ouvrages de Loïc Wwacquant « Punir les pauvres » sur la politique répressionniste et « Les prisons de la misère » ou comment la politique répressive en Europe est du copié-collé de la politique de Giulani à New York qui a donné les résultats que l’on sait. smiley Ne pas oublier « Le sens de la peine » de Nicolas Frize.


                • agosin (---.---.228.146) 7 décembre 2006 17:14

                  Monsieur,

                  Vous citez : « par une sorte de transmutation mystique, devrait convertir une arsouille en saint homme »

                  Je crains que ce débat soit dépassé et que mis à part quelques humanistes bon teint, ce qui importe à la majorité des citoyens, n’est pas la rédemption du pécheur, mais bien la paix et la sécurité publiques.

                  C’est entre autres à ce souci qu’essaye de répondre Monsieur Sarkozy et il faut l’y aider pour qu’un jour, dans un moment d’aveuglement, les déçus du laisser-faire ne portent l’extrême au pouvoir.

                  Vous dites en outre :

                  « Un brave père de famille qui conduit en état d’ébriété et tue un enfant n’a pas commis un meurtre, mais provoqué un accident. Il reste un honnête citoyen. »

                  Avec des théories pareilles, vous avez trouvé la solution à la surpopulation carcérale et pouvez dès demain libérer 99 % des criminels.

                  Car si un homme s’ennivre au point de commettre un homicide par imprudence mais conserve votre estime, que dire de celui qui aura violé votre mère dans un moment d’égarement ou votre fille sous une impulsion bestiale, causée par la persistance du vent du sud... ? N’avez-vous pas d’enfants Monsieur Lallement, ou avez-vous quelque crime à vous auto-pardonner ?? ?

                  Monsieur usez mais n’abusez pas de votre plume, vous vous déshonorez et à faire le jeu des prédateurs, on finit souvent dans leurs serres.


                  • Sylene (---.---.97.170) 7 décembre 2006 21:31

                    « ce qui importe à la majorité des citoyens, n’est pas la rédemption du pécheur, mais bien la paix et la sécurité publiques. »

                    Justement, qui veut la paix et la sécurité publique de façon durable veut aussi la rédemption du pécheur.

                    En effet, c’est une chose de mettre la société à l’abrit d’un criminel en le mettant à l’écart, mais si c’est pour que le-dit criminel ressorte 5 ans plus tard avec les mêmes comportements qui l’ont mené au crime (voir même des comportements aggravés par la dureté du contexte auquel il aura été confronté en prison) on aurait aussi bien pu le laisser en liberté, vu qu’on n’a fait que reporter le problème sans le traiter.

                    A mon avis, la répression seule n’est pas une solution et doit nécessairement être contrebalancée par une action éducative ou sensibilisatrice adaptée au cas par cas. Oui, je sais, c’est idéaliste car trop gourmand en temps, argent et personnes compétentes mais tant qu’on n’agira pas dans ce sens, si peu que ce soit, on n’améliorera rien.


                  • noireb (---.---.215.142) 12 décembre 2006 11:24

                    @Agosin

                    La prison donne l’illusion de la sécurité, mais faire se cotoyer jour apres jour des « presqu’innocent » avec de tres dangereux criminels n’est pas focement une bonne methode de protection de la societe.

                    Citation d’une personne de ma connaissance en prison pour deal de haschich :

                    « Ici il faut vraiment faire attention à qui tu cotoies. Sinon en rentrant avec un BEP vente de hash à la sauvette tu finis ta peine docteur en trafic d’heroine »

                    Comme l’a ecrit Skylene plus haut, on ne fait que décaller le probleme dans le temps.


                  • PasKal (---.---.201.240) 7 décembre 2006 18:21

                    Sarkosy de Nagy Bocsa est lui-même avocat il me semble...

                    Et la pluspart de ses conseillers le sont également, non ? La quasi totalité étant d’ailleurs issus du syndicat d’extrême droite qui sévit à la fac de droit d’Assas, si je ne me trompe ; ...quand ils ne sont pas en provenance direct du groupuscule fasciste Occident, il est vrai.

                    A part Sarkosy de Nagy Bocsa, quel autre politique comporte dans son entourage autant d’avocats et de conseillers (si.si. il parait que cela s’écrit en un seul mot) en provenance de mouvements fascisants ? Hormis Le Pen, j’entends, bien évidemment...


                    • agosin (---.---.91.212) 7 décembre 2006 18:31

                      Voilà un commentaire qui n’a pas du vous épuiser...

                      Qu’on tue tout de suite les avocats qui conseillent les hommes politiques... Badinter, etc...etc...

                      Quelle c......e


                    • Forest Ent Forest Ent 7 décembre 2006 20:20

                      Il y avait Moise et ses dix commandements. Voici maintenant Sarko et ses dix lois sur la sécurité. C’est un bon article. Mais faut-il encore vraiment chroniquer ce loser ?


                      • David972 (---.---.48.236) 7 décembre 2006 20:54

                        Il faut arrêter les paroles inutiles qui marquent un grand degré d’incompétence.

                        L’appareil statistique de l’Intérieur est le même que sous les années Jospin et le résultat est clair. Si les violences sur les personnes augmentent, c’est que les gens dénoncent plus et qu’on trouve plus les aggresseurs.

                        Alors cela suffit avec tous ces mauvais procès imbéciles !


                        • (---.---.248.166) 7 décembre 2006 23:59

                          Ceci dit... il y a 3 semaines environ, un rapport a circulé (les medias en ont parlé) sur les conditions déplorables de vie en prison. Pour la premiere fois j’ai entendu des propos censés sur le fait qu’il fallait investir dans les prisons, les rénover et rendre les conditions de vie dans les prisons acceptables.

                          Malheureusement, un ami qui bosse dans le milieu carcéral (les prisons) m’a dit qu’il n’y aura pas un sou de plus dans les futurs budgets pour ce sujet.

                          Sinon effectivement depuis 5 ans la violence a augmenté. Dire que c’est du au fait que les gens pausent plus de plaintes plus facilement alors qu’avant il ne le faisait pas automatiquement est faux. Au contraire, lorsque le délit est mineur, tout est fait pour qu’il ne dépose pas plainte.

                          Cordialement.


                        • Gemeaux362 (---.---.226.26) 7 décembre 2006 21:02

                          Bonjour,

                          je ne suis pas d’accord avec vous lorsque vous dites qu’un citoyen père de famille ivre qui tue un enfant sur la route n’est pas un criminel. Lorsqu’il boit et prend sa voiture, il est conscient que c’est dangereux et qu’il y a des risques qu’il devra assumer. Ce qui est triste, c’est qu’il n’ait pas trouvé l’aide auquel il avait besoin avant que ce drame n’arrive. L’enfermer en prison pendant 20 ans ne résoudra certainement pas son problème et risquera même de l’aggraver. Mais, il ne faut pas oublier que tout alcoolique qui prend sa voiture est conscient du risque de tuer ou de se tuer et je n’appellerai pas ça un accident. Cordialement


                          • Antoine Diederick (---.---.165.142) 7 décembre 2006 21:03

                            Bravo ! bis dat, bravo !

                            (je n’avais qu’un seul mot mais Avox n’accepte pas « un seul mot » !


                            • (---.---.23.153) 7 décembre 2006 21:37

                              Eric Branca et Arnaud Folch, « Le mystère Villiers », éditions du Rocher.

                              Nicolas Sarkozy n’aime pas la France, et il le dit lui-même !

                              Une confidence faite à Philippe de Villiers :

                              « Les deux hommes, qui se tutoient, n’ont jamais été intimes. Leur dernier déjeuner commun remonte à 1999, peu après les élections européennes où la liste Pasqua-Villiers avait devancé celle de Sarkozy et Madelin. Le député-maire de Neuilly a eu cette phrase, à l’adresse de de Villiers :

                              « Tu as de la chance, Philippe, toi tu aimes la France, son histoire, ses paysages. Moi, tout cela me laisse froid. Je ne m’intéresse qu’à l’avenir ... »


                              • Antoine Diederick (---.---.165.142) 7 décembre 2006 21:50

                                chouette vous me donnez l’occasion d’une formule venue du fond de mon coeur...

                                Il n’y a pas d’avenir sans la France !


                              • flop (---.---.55.106) 7 décembre 2006 22:49

                                et parce que que je ne désire pas m’inscrire comme rédacteur je profite de l’occasion pour vous donner les coordonnées d’un site où vous trouverez des tas d’histoires de Noël 2006 à raconter à vos enfants

                                tp ://www.educationsansfrontieres.org/rubrique.php3 ?id_rubrique=47

                                et encore merci Monsieur le nabeau père noël pour toutes ces belles histoires puissent -elles anc« hanter » vos nuits


                                • Yvan (---.---.84.175) 8 décembre 2006 01:13

                                  Vous feriez mieux d’arrêter de boire.


                                  • Jaimz (---.---.101.8) 8 décembre 2006 11:17

                                    Mr Sarkozy est un champion législatif, oui. En 5 ans de mandat au ministère de l’intérieur il a développé 6 lois sur la délinquance et la sécurité ! Le plus risible c’est qu’il annonce qu’il va tout changer parce que ses propres lois ne répondent pas au problème de fond.

                                    C’est beau à voir, pratiquement c’est inapplicable, de toute façon à notre époque, qui respecte la loi ?

                                    J’ai voté NON, cet article n’apporte rien, de toute façon Mr Sarkozy fera bien ce qu’il voudra et nous on subira ou pire on s’en moquera !


                                    • Ln (---.---.78.1) 8 décembre 2006 12:08

                                      Sarko est un peu trop Facho ...on est pas aux USA tout de meme ...

                                      bref ,avec tous ces guignols .. ça va etre beau les elections ! et C’est pas la michtonneuse de Segolene Royal qui va faire l’affaire ...


                                      • marc (---.---.78.1) 8 décembre 2006 12:12

                                        bla bla bla .. encore et toujours du blabla. ce sera pas pire que le Monkey Bush ... si c la Sego, ça lui fera ue femelle à l’otre singe .. :p


                                      • Popov De Kerl Popov De Kerl 8 décembre 2006 13:51

                                        Cessons la démagogie, le problème est bien là, lorsqu’on met quelqu’un en prison, c’est pour sauvegarder le systeme d’un élément potentiellement dangereux, qui doit être relaché uniquement lorsqu’on peu considéré que cette personne n’est plus dangereuse pour les autres.

                                        De cette base le système francais a trop dévié, la surenchère des lois de « soi disant » protection cherche a masquer une carence bien plus grave : l’application de peine répressive n’est pas et n’a jamais été la solution, la loi ne doit pas punir l’individut mais s’assurer qu’il ne menace pas la société.

                                        partant de ce postulat la question n’est pas voter une loi de plus pour assurer la sécurité des citoyens (en fait pour les rassurer) mais plutot voter des lois nous permettant de juger qu’un individut n’est plus dangereux pour la société et peut être relaché et y reprendre sa place.

                                        Le problème c’est que les politiques francais ne sont pas pret a accepter que le syteme actuel est faussé, puisqu’en fait il permet de rassurer la masse des citoyens tres simplement en votant de nouvelle lois

                                        Sarkosy ne fait pas exeption a la rêgle, il décide de voter des lois pour rassurer ses électeurs potentiels mais n’aborde pas le probleme qui est en contradiction avec son « idéologie » Ce qui me genne avec ce monsieur c’est qu’il a l’air de croire que la répression est un but en soit, depuis longtemps il agit dans le même sens, et cette loi dans la continuation des ses précédentes semble confirmer mon opinion

                                        A mon avis il y a danger lorsqu’un systeme confond enfermement et réhabilitation, l’enfermement c’est la négation de la capacité qu’a l’individut de changer, on l’enferme non pas pour punir La réhabilitation c’est l’enfermement dans le but de protéger la société ET de tenter de maitriser la dangerosité d’un individut.

                                        Tant que les politiques n’auront pas compris cela, on ira toujours vers plus de laxisme ou plus de sévérité mais pas vers une solution viable a long terme

                                        Pour compléter la réponse de prince2phore : l’accumulation de loi qui ne peuvent pas être appliqué est aussi considéré comme un des 3 principaux syndromes de la décadence d’une société avec la disparition des lien de respect entre individut, et les facteurs économiques de recession, faite vous même la synthèse et regardez ou nous en sommes !


                                        • ralslebol (---.---.20.101) 11 décembre 2006 17:21

                                          Sarkozy est un homme d’Etat responsable et honnete qui fait progresser la Société française ! Le multirecidiviste de l’emphase, du parler faux, de la mievrerie, du racolage ,de l’absence de propositions, de la caresse dans le dos, de la démagogie - c’est la candidate conservatrice socialiste et le parti hollandais !! Nous n’avons plus aucune confiance dans la madonne virginale et hérétique de poitou charente et de son langage éculé et dépassé ! Elle nous fout les boules la Royale ! VIVE SARKOZY pour une FRANCE MODERNE , DYNAMIQUE et RESPONSABLE !


                                          • Senatus populusque (Courouve) Courouve 14 avril 2007 21:05

                                            La jeune Sophie de Nantes a été assassinée par un Bosniaque déjà agresseur sexuel, en liberté surveillée selon le Nouvel Obs, sous contrôle judiciaire selon Le Monde.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès