Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Sarkozy rattrapé par son passé

Sarkozy rattrapé par son passé

Suite à la mort récente de dix jeunes soldats français dans le bourbier afghan, accusé d’avoir embarqué la France dans une guerre illégale en Afghanistan, et illégitime contre le terrorisme dit et supposé "global", le président Sarkozy a commémoré lundi 25 août le massacre de 124 civils par des soldats allemands, soixante-huit ans plus tôt, lors du jour de la libération de Paris.

Tel un ovni débarquant sur la planète France, Nicolas Sarkozy n’a ainsi pas hésité à accuser les institutions françaises précédentes, de faute morale, quant à la non-commémoration, jusqu’alors, de ce massacre.

Le président Sarkozy serait-il donc plus moral que ses prédécesseurs ? Aurait-il une éthique qu’aucun des présidents français jusqu’alors depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale n’aurait jamais eue ? Pouvons-nous le croire quand il affirme que la guerre au terrorisme doit continuer, sous-entendant un appui inconditionnel à la politique états-unienne jusqu’à présent menée suite aux attentats du 11-Septembre ?

Plusieurs éléments semblent indiquer le contraire. En effet, dans l’émission Le Dessous des cartes, sur le terrorisme "global" ou "local", le spécialiste Jean-Christophe Victor est clair : le concept même de terrorisme global ou de guerre contre la terreur qui est défendue par l’administration américaine est faux, cela se veut une idéologie mobilisatrice, mais c’est inadapté et comme pensée politique et comme stratégie militaire. On ne peut pas vouloir faire en même temps la guerre à Al-Qaïda, aux talibans, au Hezbollah et à l’Iran en pensant qu’il s’agit du même ennemi, et c’est pourtant bien la position adoptée et par l’administration américaine et par le service de communication élyséen incarné par Sarkozy, prônant notamment l’idéologie d’une famille occidentale dont les intérêts communs prévaudraient au reste du monde... Et malgré cela, des journalistes opèrent dans leur entreprise de véritables propagandes de guerre, à l’image de cette édito vidéo de Christophe Barbier, au regard duquel on peut se demander mais quelle légitimité peut-on bien donner à une moralité encourageant les actes de guerre et ces crimes associés ? La guerre a-t-elle jamais créé la paix, et d’autant plus lorsqu’elle est clairement basée et de manière documentée sur de fausses idéologies ? La légitimité même de la guerre dans le monde, légalisée par des conventions, n’est-elle même pas elle-même à questionner ?

Et par ailleurs, la moralité de M. Sarkozy est-elle à ce point extraordinaire pour tenir des discours aussi moralisateurs que celui tenu à Maillé en Indre-et-Loire, ce lundi ? Un président qui récemment accusait les responsables militaires d’amateurisme, ou qui ne cachait pas sa nervosité lors du discours d’honneur aux soldats morts pour la France en Afghanistan, aurait-il une relation bien saine avec ce corps de métier ? Il semble effectivement que le rapport du chef de l’Etat français à l’armée soit assez paradoxal. En effet, à plusieurs reprises, y compris pendant la campagne présidentielle de 2007, le président Sarkozy, alors candidat, expliquait que son grand-père maternel avait combattu pour la France pendant la Première Guerre mondiale. Or, une investigation journalistique professionnelle dément ces informations dans un livre autobiographique publié en septembre 2006 : Les Sarkozy, une famille française de Pascal Nivelle et Elise Karlin aux Editions Calmann-Levy.

Oui, je suis un enfant d’immigré, fils d’un Hongrois, petit-fils d’un Grec né à Salonique, qui s’est battu pour la France pendant la Première Guerre mondiale.

Nicolas Sarkozy, 10 avril 2007, Tours, meeting d’avant premier tour de l’élection présidentielle.

J’ai été élevé par mon grand-père, je l’aimais passionnément. Il avait fait la Première Guerre, et il avait eu peur, lui le Juif de Salonique, de la Seconde Guerre mondiale.

Nicolas Sarkozy, 3 mai 2006.

Elise Karlin, alors journaliste à L’Express, et Pascal Nivelle, correspondante en Chine pour le journal Libération, relataient dans leur livre d’investigation une information complètement différente concernant Bénédict Mallah, grand-père maternel de l’actuel président de la République. En effet, selon cette enquête réalisée à partir d’interviews de la famille Sarkozy, page 64, le grand-père maternel du président de la République n’a pas servi pour l’armée française lors de la Première Guerre mondiale, car échappant à la mobilisation de justesse en tant que soutien de famille.

Un président qui aurait menti sur les services d’armes de son grand-père aurait-il la légitimité de faire la morale sur des services de faits d’armes, ou aux militaires engagés malgré eux dans des conflits dont les intérêts en jeu sont loin d’être clairs ? Interrogé par mail sur cette contradiction officielle, le service de communication des Editions Calmann-Lévy n’a pas souhaité donner suite à la confirmation de cette contradiction flagrante entre le discours du candidat Sarkozy et ces informations, pas plus que les auteurs concernés. Il est à noter toutefois que l’une des deux journalistes, Elise Karlin, a depuis été nommée journaliste pour le magazine politique Entre les lignes, sur la chaîne Public Sénat.

Les interventions de Nicolas Sarkozy du 3 mai 2006 et du 10 avril 2007 sont disponibles à cette adresse ou sur la vidéo suivante :



Moyenne des avis sur cet article :  4.58/5   (293 votes)




Réagissez à l'article

238 réactions à cet article    


  • François Collette François Collette 26 août 2008 10:27

    C’est pertinent ce que vous écrivez. Pour ma part, voici ce que j’en disais :

    http://francoisquinqua.blog.lemonde.fr/2008/08/19/dix-soldats-francais-tues-en-ajghanistan-tout-ca-pour-quoi/


    • impertinent3 impertinent 26 août 2008 11:53

      Plus que pertinent, mais pourquoi s’étonner ?

      Sarko ment à propos de beaucoup de choses. C’est vraiment la rupture, nous avions super-menteur, maintenant c’est hyper-menteur.


    • non666 non666 26 août 2008 14:10

      "Sarko ment à propos de beaucoup de choses.
      C’est vraiment la rupture, nous avions super-menteur, maintenant c’est hyper-menteur. "

      C’est ballot tous ces cadavres qui viennent confirmer que les troupes françaises ne sont pas en Afghanistan uniquement pour former la nouvelle armée afghane.
      D’un autre coté, le Traitre pourra se paraphraser lui-meme en nous sortant, montrant les cerceuils du 8 eme RPiMa, "Est ce ma faute si ces caisses la sont pleines ?...."

      Dur, dur d’etre en concurrence avec les godons de grande bretagne dans la course au titre de premier vassal des etats unis en Europe !

      Sur ce sujet la aussi, l’austro hongrois a donc menti.

      Qui en doutait ?

      Ceci dit mauvais perdant comme il l’est, les paras devraient se mefier.

      Non seulement ils tirent dans la foule dans les exercices sarkosiens de bombage de torse quand c’est inutile, mais en plus maintenant, ils meurent au combat quand ils ne sont pas sensés y etre.

      Moi je dis : je connais les prochains regiments dissous dans la deuxieme liste qui paraitra bientot.


    • Rage Rage 26 août 2008 15:12

      Bonjour,

      En une phrase tant il y a à dire :
      "Comment croire un seul instant un président qui ment sur ses propres origines ?"

      Quand on s’invente des destins pour faire bonne figure, quand on réalise erreurs sur erreurs et que l’on s’attèle à les couvrir médiatiquement, quand on se couche devant les intérêts du pouvoir et de l’argent, quand on dénigre l’action des prédecesseurs et des voisins (BCE, Irlande etc..), quand on finit par dire tout en son contraire dans la plus grande agitation : il ne s’agit pas de rupture mais de désarroi profond face à la réalité.

      En maternelle, ceux qui s’agitaient beaucoup étaient ceux qui faisaient punir toute la classe.

      On risque bien de payer tous très cher le fait d’avoir octroyé comme des imbéciles le pouvoir à des illusionnistes maqués avec les intérêts néo-conservateurs.

      Les faits sont tétus : la réalité nous l’a rappelé en Afghanistant et avec les chiffres de la croissance.

      Le nain démoniaque est une dangereuse et sombre parodie de notre histoire.


    • Abolab 26 août 2008 17:51

      Pour clore le bec aux mensonges diffamants exercés par la presse occidentale et par les services gouvernementaux de communication français et américains, voici quelques documentaires intéressants sur la culture afghane, notamment sur les soufis. Si l’aspect religieux est criticable en tant que tel, comme l’on peut critiquer d’autres religions comme le catholicisme et ses dogmes, il n’en demeure pas moins que ce qu’on appelle les barbus sont loin d’être des terroristes, mais des personnes comme vous et moi, nés dans une culture particulière et dans des contrées aux contraintes climatiques plus rudes qu’en France par exemple :


    • sisyphe sisyphe 26 août 2008 18:30

      Sarkozy est typiquement un politicien français de droite. 
      Avec l’habilité et le vice necessaires pour éliminer ses adversaires, trahir quand il le faut, rameuter les troupes FN quand besoin est, diviser l’adversaire, promettre tout et son contraire. 
      Au delà de ces effets de tactique, et de ces manoeuvres de couloirs, il n’a aucune intelligence, aucune culture, aucune vision du monde, aucun don à la moindre vision prospective, ni à moyen, ni à long terme.
      Il ne peut voir plus loin que les ambitions de son ego démesuré, sa perpétuelle autosatisfaction, sa soif de pouvoir, d’argent et de clinquant. 
      Ne parlons même pas du plan intérieur, où il n’est que l’émissaire zélé de ses amis du Medef.

      Il est, de loin, le pire président de la 5ème République, et pratique la pire casse sociale et la pire politique jamais conduite pour la France. Encore 4 ans à ce rythme, et li va laisser la France exsangue, et compromise dans une politique extérieure de tous les dangers. 

      Besancenot a raison : on ne peut pas continuer à laisser ainsi démolir et exposer la France pendant encore presque 4 ans : le temps va être venu pour le peuple de reprendre ses droits, d’une façon ou d’une autre. 


    • Proudhon Proudhon 26 août 2008 20:35

      @sisyphe

      Est ce que Sarkozy ne veut pas sciemment laisser la France exsangue pour pratiquer la fameuse Stratégie du Choc chère à Naomi Klein. Quand on lit son ouvrage, on peut se poser la question !


    • SysATI 26 août 2008 21:00

      Je ne sais pas quelle est la part des Soufis en Afghanistan, mais ca ne doit certainement pas aller chercher bien loin vu que seul un petit quart de la population est chiite.

      Mais c’est vrai que socialement parlant les soufis sont très "en avance" par rapport aux religieux dominants : les sunnis...
      (La seule exception à la règle étant l’Iran ou les chiites dominent et ne sont pas spécialement en avance :)

      C’est entre autre le cas en Turquie où les femmes soufis ne se voilent pas, où toutes les occasions sont bonnes pour faire des fêtes (mixtes) chantées et dansées et ou l’autorité religieuse/morale et bien souvent juridique, n’est pas un imam ou un curé, mais "l’assemblée des vieux sages". (Pour le folklore, l’une des plus célebre "sectes" soufie turque c’est les derviches tourneurs... Pas grand chose à voir avec les barbares sauvages qui vont bientôt ruiner l’occident...)

      On aurait certainement beaucoup de choses à apprendre de ces "terroristes" si on voulait bien s’y intéresser :(

       


    • katalizeur 26 août 2008 21:27

      heureusement qu’il y a des marrant sinon ............
      donc pour vous l’etat " d"avancement ??????" d’une religion c’est le fait que les femmes soit voilées ou pas
      une religion qui a bien avancé c’est la votre BABYLONNIEN
      une société avancée a ses enfants completement abrutis qui ne savent plus lire mais qui montre leurs strings et font du top less en se gavant de porno...... quelle belle société que la votre,garder la b ien


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 31 août 2008 15:44

      @ Francois Collette : OUI, c’est pertinent. Mais je ne puis me retenir d’une certaine nostalgie et de repenser à l’accusasion de ’provincialisme’ qui a récemment circuleé, quand je vois que AGV retire vite de sa une mon texte d’hier "DIEU EST NÈGRE", qui me semblait tout aussi important...

      PJCA


    • François Collette François Collette 26 août 2008 10:53

      Rectification.
      Désolé, je me suis trompé de référence :

      http://francoisquinqua.blog.lemonde.fr/2008/08/25/guaino-a-maille-sarkozy-a-lhistoire/ (ce billet est d’ailleurs publié ici ce jour)


      • Philou017 Philou017 26 août 2008 11:03

        La façon qu’a eu Sarkosy de sauter sur cette occasion pour instrumentaliser une histoire tragique est abjecte. Je ne trouve pas d’autre mot.


      • Philou017 Philou017 26 août 2008 14:38

        la décision de venir à Maillé a été prise tres probablement Mercedi dernier, soit le 20 Août.
        Extrait :
        L’annonce dans notre édition de mercredi de la possible venue du président Sarkozy, lundi, à Maillé, à l’occasion de la 64e cérémonie commémorative du massacre l’a donc laissé perplexe, ainsi qu’elle a laissé perplexe les autres habitants du bourg.
        www.lanouvellerepublique.fr/dossiers/journal/index.php

        Soit à la même date que le voyage de Sarkosy en Afghanistan.

        L’annonce précipitée de cette présence à Maillé (cinq jours avant) nourrit tous les soupçons d’une instrumentalisation de Maillé pour glorifier le patriotisme, apres la mort de 10 soldats Français.

        Certes, Sarkosy avait dit dans sa campagne qu’il viendrait à Maillé, mais la date de son annonce montre bien l’opportunisme de la décision. Ce genre de chose se décide à l’avance, et pas dans la précipitation.


      • Philou017 Philou017 26 août 2008 11:00

        Très bon article. Une info que les médias sont bien incapables de donner, apparemment.

        Quand à la défense de la morale, un bombardement raté vient de faire au moins 90 morts à Herat en Afghanistan, principalement des femmes et des enfants.
        A rapprocher des 124 morts de Maillé.

        tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/20080826.OBS8804/lue_ dit_sa_consternation_apres_la_mort_de_90_civils.html

        Ce n’est pas la premiere fois, c’est même fréquent.
        Voir : www.agoravox.fr/article.php3

        La propagande fonctionne à fond.


        • impertinent3 impertinent 26 août 2008 11:56

          90 morts en Afghnistan, en admettant, plus ou moins 5 parents/amis à chacun des morts, cela fait près de 500 talibans ou sympathisants de plus !

          Efficace la lutte anti-terroristes ! Plus nuls, tu meurs.


        • JL JL 26 août 2008 12:11

          @ impertinent, impertinent et demi : ""Plus nul tu meurs"" ???

          Et si, au contraire, le but n’était pas de donner corps à une guérilla qui en manque ? Depuis le début de cette "lutte", le nombre de Talibabans serait passé de 4 000 à 80 000. Il serait temps d’arrêter les "bavures" : sinon bientôt, la population préfèrera les Talibans.


        • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 26 août 2008 14:22

          bientot vous dites ?? mais c’est deja le cas , il n’y a jamais eu plus d’un quart de la population afghane favorable a une occupation !!!
          Elle n’ a que permis a un poignée d’expatries occidentalisé de se faire de joliscomptes en banques avant de remettre le pays en etat (etat dans lequel ils l’ont trouvé voir pire !!)




        • curepipe83 26 août 2008 16:11

          Comment peut-on comparer les 124 morts de Maillé et la bavure en Afghanistan ?
          Cela me dépasse !
          Maillé a été l’acte de cinglés qui voulaient se venger de prendre une branlée alors que les 90 civils ont été victime d’une bavure. Insuportable la bavure certes et je ne l’excuse pas mais cela n’a rien à voir.
          Il y a d’une part un acte involontaire et d’autre un part un acte voulu et organisé.
          Dans ce cas, allons-y il n’y a plus qu’à dire que les alliés ont massacrés volontairement des milliers de Français pendant la guerre !


        • Philou017 Philou017 26 août 2008 17:17

          "Comment peut-on comparer les 124 morts de Maillé et la bavure en Afghanistan ? "

          Involontaire ? c’est à voir. Il n’y a qu’à consulter la longue litanie des bavures en Afghanistan pour constater que les forces aliiées n’ont aucun respect pour les civils Afghans. Une présence de Taliban signalée ? on bombarde en force, on verra apres ce que c’était. Ce n’est pas du même ordre que le massacre de Maillé, mais vu le mépris profond de la vie de femmes et d’enfants Afghans, on en est pas loin.
          En tout cas, prétendre défendre la liberté en Afghanistan est un mensonge éhonté, vu les arrestations arbitraires, la torture, les coups de mains sanglants de forces spéciales, les bavure à répétition, le soutien à un gouvernement fantoche qui s’enrichit avec le soutien international et le trafic de drogue, etc

          Et je pense que tout ceci est effectivement voulu à certains niveaux de commandement. Le bourrage de crane des GI, la violence continue, les bombardements aveugles, l’arbitraire ne sauraient être considérés comme des signes répétés d’incompétence. Les EU ont besoin d’une résistance Afghane pour justifier leur présence en Afghanistan, que rien ne justifie plus depuis longtemps.
          Certains dirigeants US sont tres compétents quand ils le veulent....


        • Sylvie et Nicolas Sylvie et Nicolas 26 août 2008 17:30

          " [...] Maillé a été l’acte de cinglés qui voulaient se venger de prendre une branlée [...] "

          Peut être faut il préciser que ces "cinglés" se disaient les défenseurs de la civilisation européenne


        • Sylvie et Nicolas Sylvie et Nicolas 26 août 2008 17:53

          " [...] Comment peut-on comparer les 124 morts de Maillé et la bavure en Afghanistan ? [...] "

          Mais c’est Sarko me semble t il qui a osé une comparaison lors du discours de Maillé ou j’abuse ? Il était question de Maillé et puis de barbarie et puis d’Afghanistan, non ?

          Puisqu’il nous a ouvert la voie et pour vous répondre précisément, je vois effectivement deux attitudes très différentes.
          D’un côté un crime abominable, délibéré et assumé par ses auteurs. 
          De l’autre, des procédures tactiques sont appliquées, par des gens qui savent statistiquement que leur exécution conduira très probalement à un carnage. Mais cette connaissance préalable ne semble pas suffisante pour caractériser l’intention coupable. On peut remarquer également que depuis une salle des opérations ou un cockpit, l’odeur du sang et des chairs brulées est beaucoup moins perceptible. Insoutenable légèreté


        • curepipe83 26 août 2008 19:04

          J’ai quand même un peu de mal avec vos arguments !
          On parle d’une guerre pas d’un débat à l’assemblée nationale.
          Une guerre est une saloperie sans nom qui fait des victimes civiles et militaires. Arreter de penser que parce que nous sommes des occidentaux, nous devons faire cela proprement au nom de la civilisation bien pensante.

          Messieurs les talibans sortez de vos cachettes chez des civils afin que nous puissions nous étrippez tranquillement sans faire de victimes civiles.

          On inverse le problème. Quand l’armée a débarqué en Afghanistan, aucun taliban n’a eu le courage de combattre face à face ne serait-ce que pour se défendre. Tout le monde s’est empresser de se tirer et de se camoufler chez des civils. Et maintement on retourne le problème contre ces salopards d’occidentaux que nous sommes et qui veulent massacrer tous les Afghans.
          Un peu de dissernement ne serait-il pas utile ?
          Je veux bien que l’on dise que les USA nous ont pris le choux avec l’Irak et ses armes de DM mais le problème est quand même largement différent en Afghanistan, non ?

          Pendant la dernière guerre mondiale, combien de gens auraient été encore massacrés en plus dans les camps d’Hitler, si les alliés n’avaient pas bombardé l’Europe entière ?

          La guerre ne sera jamais propre et le concept de guerre zéro mort est une anerie, malheureusement !
          Mais la guerre sera toujours présente tant que des fous furieux (Religieux ou fanatique d’une idéologie) veulent nier le principe même d’humanité.

          A+


        • Sylvie et Nicolas Sylvie et Nicolas 26 août 2008 20:58

          Si c’est à moi que le dernier message s’adresse, je crains que vous n’ayez rien compris. Donc je vais être bref, car j’ai passé l’âge de charger les moulins à vent.
          La guerre est la guerre ; je serais bien le dernier à en douter
          Il peut être justifiée, jamais que politiquement et en toute rigueur intellectuelle
          Personnellement, j’ai beaucoup d’estime et d’admiration pour cet ancien FTP, dont j’ai oublié le nom, qui un jour de 44, balança un chapelet de grenades au phosphore à l’intérieur d’une boite de la rue Monsieur le Prince, à Paris ; boite réputée pour accueillir régulièrement -entre autres clients- des gestapistes français de la rue Lauriston (J’ai doucement rigolé aussi lorsque d’aucun prétendait ici nous définir la différence résistance <---> terrorisme... du niveau cour préparatoire ou réunion de dames patronesses...)
          Sur l’Afghanistan, vos mentors implicites sont les derniers à être en position de donner des leçons "d’humanité" (Je songe à tous les bouffons un peu tendres ou carrément vicieux qui prétendent justifier ainsi l’engagement actuel), parce que leur objectis ne sont plus clairs ; leurs objectifs puent.
          Pour être finalement pragmatique, cette guerre est actuellement perdue. Elle est perdue parce que l’alliance affronte tout un peuple, les Pachtounes. Ceci étant posé, on se fout de connaitre le système socio-politique que ces Pachtounes se choisissent ou se choisiront ; la question est rigoureusement sans intérêt ; et qui serions nous pour leur dicter quoi que ce soit.
          Elle restera perdue tant que demeurera la stratégie globale actuellement en vigueur.
          Je crois que nous commenceront à y voir plus clair le jour où un mollah Omar par exemple (Un tiers mondiste, deux tiers mondain a fait lui même la distinction entre lui et les purs "al-quaidistes", lors de l’audition par la commission de l’Assemblée aujourd’hui même) sera appelé à participer au gouvernement de l’Afghanistan.
          En fait c’était pas bref du tout


        • Sylvie et Nicolas Sylvie et Nicolas 26 août 2008 21:23

          " [...] On inverse le problème. Quand l’armée a débarqué en Afghanistan, aucun taliban n’a eu le courage de combattre face à face ne serait-ce que pour se défendre [...] " 

          A l’époque, ils ont plié tel le roseau ; et aujourd’hui, ils nous torchent
          Alors qui, de moi ou de vous, fait de la morale à deux balles ; qui se croit encore dans la guerre en dentelles ?


        • Philou017 Philou017 26 août 2008 22:59

          CureTonCerveau :" Une guerre est une saloperie sans nom qui fait des victimes civiles et militaires. Arreter de penser que parce que nous sommes des occidentaux, nous devons faire cela proprement au nom de la civilisation bien pensante. "
          Vous dites cela bien facilement pour quelqu’un qui est bien assis dans son fauteuil. Si vous étiez Afghan, vous ne tiendriez pas le même language, j’en suis sur. Ce qui se passe dans une guerre depend de la qualité de ceux qui la commandent... et de leurs intentions.

          Quand l’armée a débarqué en Afghanistan, aucun taliban n’a eu le courage de combattre face à face ne serait-ce que pour se défendre.
          Quand vous vous trouvez devant une force bien supérieure vous vous planquez, comme les résistants en 41-44.

           Pendant la dernière guerre mondiale, combien de gens auraient été encore massacrés en plus dans les camps d’Hitler, si les alliés n’avaient pas bombardé l’Europe entière ?

          Il y aurait beaucoup à dire sur les bombardements massifs en Europe, qui ont été globalement inefficaces jusqu’en 1944, date à laquelle ca c’est amélioré, mais pas pour les populations civiles. De toute maniere, rien ne justifie qu’on bombarde à l’aveugle. Les Américains ont aussi bombardé massivement pendant la guerre du vietnam, y compris avec du napalm et de l’agent orange. Ils ont quand même perdu la guerre. Parce qu’ils la faisaient pour des mauvaises raisons.

          La guerre ne sera jamais propre et le concept de guerre zéro mort est une anerie, malheureusement !
          Mais la guerre sera toujours présente tant que des fous furieux (Religieux ou fanatique d’une idéologie) veulent nier le principe même d’humanité.

          Vous ne connaissez rien à l’Afghanistan et aux Aghans. Votre légéreté à parler de la vie humaine est pénible. La haine et la vindicte ne résolvent rien, peut-être qu’avec le temps vous l’apprendrez.




        • curepipe83 27 août 2008 10:48

          à Philou017
          Ce que j’aime bien avec des gens comme vous, c’est l’acceptation que quelqu’un puisse être d’un avis différent.
          On insulte d’abord, bien au chaud derrière son clavier. En face à face, je ne suis pas bien certain que ces insultes seraient présentes.
          Serait-on dans la pensée unique ?

          Quand vous avez saisi votre commentaire, il y avait au dessus ce commentaire en rouge : "Ce forum est un espace de débat civique et civilisé "
          Civilisé ? L’etes-vous encore ?



        • curepipe83 27 août 2008 11:09

          à Sylvie et Nicolas
          "le système socio-politique que ces Pachtounes se choisissent ou se choisiront ; la question est rigoureusement sans intérêt ; et qui serions nous pour leur dicter quoi que ce soit."
          Au lieu de Pachtounes qui vous arrange, dites plutot Talibans qui ne vous arrange pas

          Donc on accepte que les jeunes filles n’est pas accès à l’école, que les livres soient interdit, que le cinéma soit interdit, que la culture en général soit interdite, que les femmes soient lapidées ou exécutées en public pas pour haute trahison mais pour adultère, que des boudhas soient plastiqués, je m’arrete là.

          Ok pas de soucis mais perso cela me dérange quand même un peu, même si je n’ai pas de cerveau comme aime à le dire Philou017 !
          En quelque sorte on joue les autruches bien élevées et quand cela nous pete à la gueule, on pousse des cris d’orfraies "Vous vous rendez compte ces politiques incapables de protéger nos concitoyens"



        • Sylvie et Nicolas Sylvie et Nicolas 27 août 2008 13:51

           @curepipe83

          Ne vous en déplaise, le problème technique de la coalition est qu’elle affronte de plus en plus une véritable rébellion populaire. Cette dynamique résulte directement de la posture de la coalition, de ses choix stratégiques. Essayez d’imaginer le gain de la rébellion à la suite des seuls "dommages collatéraux" de vendredi dernier. Faite l’effort de vous documenter un peu sur le sujet, sur l’évolution des rapports de forces depuis 2001, plutôt que de nous servir les leitmotiv de TF1. Pour un peu, c’est le gouvernement mis en place par les Etats Unis qui aurait basculé sur ce coup là. Alors imaginez "dans leurs campagnes". J’ai du mal à distinguer votre posture (nationaliste, universaliste... ?). Mais il me semble (puisque l’objectif serait de "conquérir les esprits", sommes nous d’accord ?), que lorsque vous comparez les "atrocités" (eux les comparent sans doute au premier chef), un paramètre fondamental vous échappe : ils sont chez eux et c’est ainsi qu’il évaluent d’une part des compatriotes, d’autre part des "libérateurs" américains, roumains, espagnols, français...

          Je déplore les choix socio-politiques du peuple pachtoune et plus généralement des Afghans. Mais dans cette optique politique, cette guerre est exactement contre-productive. Et en outre, elle est techniquement perdue. L’Afghanistan est devenue le centre de gravité de ce "choc des civilisations" que les "occidentaux" (en fait les néo-conservateurs et plus particulièrement en Europe, les nostalgiques un peu miteux et piteux de nos "grandeurs passées" et de la politique de la canonnière) ont fabriqué à force d’en réver. 

          Je vous signale que c’est vous qui poussez des cris d’orfraie. Vous sautez même comme un cabris : "Talibans, Talibans !!". La Sarkozie a terriblement besoin de bonnes volontés comme vous. On vous sent animé d’une puissance "civilisatrice". Alors cessez vous de faire non pas l’autruche mais le cabris et partez donc en croisade sur le terrain. Votre préparation prendra un peu de temps mais sachez déjà qu’un gamin pachtoune se prépare aussi à vous accueillir. En fait, mon optimisme me pousse à penser que de très beaux compromis politiques seront instaurés avant cette échéance. Vous aurez alors l’air fin, avec vos "Talibans". Tout sera devenu "Canada Dry"

          Quant à votre sécurité ici, ne vous alarmez pas trop, car d’autres que vous s’en chargent.



        • Sylvie et Nicolas Sylvie et Nicolas 27 août 2008 14:03

          Si même Pierre Lellouche en fait le constat, ça craint vraiment 


        • Philou017 Philou017 27 août 2008 14:16

          Curepipe : "Ce que j’aime bien avec des gens comme vous, c’est l’acceptation que quelqu’un puisse être d’un avis différent.
          On insulte d’abord, bien au chaud derrière son clavier. En face à face, je ne suis pas bien certain que ces insultes seraient présentes.
          Serait-on dans la pensée unique ? "


          Désolé pour le jeu de mot. Mais vos arguements me parraissent completement déplacés. Au mois de Juillet, 47 personnes sont mortes alors qu’elles assistaient à un mariage. Vendredi dernier, 90morts dont 50 enfants. A coté de ça, vos paroles désinvoltes sur la guerre sans zero morts me paraissent dérisoires. Avez-vous conscience de quoi il s’agit : de veuf et de veuves, d’orphelins, de gens invalides pour le reste de leur vie, de familles massacrées.

          Quand vous avez saisi votre commentaire, il y avait au dessus ce commentaire en rouge : "Ce forum est un espace de débat civique et civilisé "
          Civilisé ? L’etes-vous encore ?

          Quand on sort des arguments aussi cyniques et inconscients, il faut pas s’attendre à des réponses civilisées. Désolé d’avoir égratiné votre amour-propre, mais il est question d’autres chose ici.


        • curepipe83 27 août 2008 15:00

          à philou017
          "Quand on sort des arguments aussi cyniques et inconscients, il faut pas s’attendre à des réponses civilisées. Désolé d’avoir égratiné votre amour-propre, mais il est question d’autres chose ici."

          Et bien me voilà habillé pour l’hiver : cynique, inconscient.
          N’en jeter plus mon cher. J’exposais simplement ce que je pensais de vos remarques sans vous insulter et en ne considérant pas que vos arguments étaient dénués de sens mais que je ne les partageais pas !

          Mon amour propre va très bien merci et quand je vois votre grandeur m’expliquer enfin essayer de m’expliquer qu’il est question d’autres choses ici, je me dis que votre amour propre doit être visible bien avant que vous arriviez quelque part !

          Donc je vais essayer de comprendre vos arguments sans vous déranger. Comment dit-on déjà : Ah zut, démo, déma, j’y suis, démocratie ! Ouf excusez-moi encore !
          A très bientôt smiley



        • curepipe83 27 août 2008 15:31

          à Sylvie et nicolas

          1) Pour TF1, raté je ne regarde jamais. Les journaux papiers ont ma préférence
          2) Pourquoi ne parlez-vous jamais de la réalité de leur système ? Cela vous dérange-t-il ?
          3) Sarkozy : Raté, je n’ai voté pour ce candidat. Blanc au 2è tour !
          4) Négocier ? Pourquoi pas ! Je ne suis pas sur que le marché ne soit pas un marché de dupes
          5) Pourquoi être aussi vindicatif ? N’acceptez vous que des opinions proches et acceptables et rejetez vous toutes les autres. C’est quand même fatiguant. Tu n’es pas du même avis que moi ? Alors tu ne mérite pas que je débate avec toi. C’est d’une tristesse !

          Le monde n’est pas binaire : les "biens pensant" et les autres qui sont forcement à dénigrer.
          Vous auriez accepté le débat, vous auriez peut être infléchi votre façon de pensée et j’aurais surement accepter d’infléchir aussi sur certains points. Cela est le propre d’un débat. Quand un débat réuni des gens sachant écouter les arguments, il y a toujours matière à évoluer.
          Un débat n’est pas un monologue !




        • Malkut Malkut 26 août 2008 11:15

          76 civils tués par un raid aérien de l’OTAN.
          Ca date de vendredi (22/08/08).

          http://news.yahoo.com/s/afp/20080822/wl_sthasia_afp/afghanistanunrest

          Curieusement personne n’en a rien à foutre.
          Et ça n’est en aucun cas un motif d’interrogation sur la pertinence de la méthode employée par l’OTAN.

          Sont-ils une race inférieure, un Afghan ne compte que pour 1/1000 ème de vie d’européen ?
          Belle mentalité, surtout quand on va, après, faire le guignol sur le lieu d’un massacre commis par les nazis.

          Ou sommes nous couverts par la puissante moralité de notre combat, qui est une cause si juste et si noble qu’elle s’accommode de massacres de femmes et d’enfants, de violation du droit international (tir sans discrimination sur civils, utilisation de bombes à sous munition, c’est à dire de bombes "mutilantes") ?

          Voilà une idée pour le prochain discours de sarko :
          "Aujourd’hui elle est morte, mais c’est pour que demain sa fille puisse mettre du vernis à ongle".

          Merci pour elles.



          • mag-diver mag-diver 26 août 2008 14:43

            Non ils ne valent pas tant. Seulement 100 000 tués pour 3 000 américains morts le 21 septembre.
            Oeil pour oeil ; dent pour dent. 1/30 le rapport, et on n’a pas encore été capable de trouver BEN !
            Notre pays semble avoir tout à perdre à rester là bas.


          • jondegre jondegre 26 août 2008 11:23

            Quand au passe de Sarkozy, le lecteur curieux lira "operation Sarkozy" (taper sous google) et en apprendra long sur le personnage et ses reseaux ; bien plus utile que de nombreux articles inutilement anti-Sarko (marianne par exemple) qui restent curieusement discrets sur les points abordes dans "operation Sarkozy".


            • appoline appoline 27 août 2008 14:20

              Qu’allons-nous encore découvrir sur ce faiseur de morale. Chaque jour qui passe amène son lot de mensonges. Si le premier représentant de l’état est capable d’inventer un passé glorieux à son grand-père, on est en droit de se demander si le reste ne recèle pas d’autres ignominies. Le leader doit être un exemple donc irréprochable et à la lecture de "l’opération Sarkosy" et autres articles, on s’aperçoit que le personnage est sombre, malsain prêt à toutes associations pour servir ses intérêts, son égo et ses racines.


            • tvargentine.com lerma 26 août 2008 11:25

              Votre article est à l’image de la dérive sectaire que nous lisons de plus en plus ici sur le Président de la République.
              Ou sont vos idées politiques ?

              Vous écrivez " accusé d’avoir embarqué la France dans une guerre illégale en Afghanistan, et illégitime contre le terrorisme "

              Cette guerre n’est en rien illégale et illégitime,seul des alliès du terrorisme et de l’intégrisme peuvent tenir ce type de discours répugnant

              Concernant les oublis sur la 2eme guerre,il est bon aussi de rappeler que les français qui ont libéré Paris en 1944 étaient principalement d’anciens républicains espagnols engagé dans l’armée française

              Cela aussi il a fallu 60 ans pour le découvrir dans les médias

              Combien de ces anciens républicains espagnols ont été décoré par Mitterand ou Chirac ?



              • Abolab 26 août 2008 11:38

                Mettez vos lunettes Monsieur, l’auteur ne remet pas en cause le fait que le terrorisme existe, mais l’idéologie instituée autour du terrorisme et prônée par l’administration américaine et française, comme l’indiquent les liens de complaisance entre l’administration Bush et le gouvernement Sarkozy. 

                Personnellement, je trouve toutes les guerres illégitimes. Il n’y a aucune moralité dans la guerre, et comme l’indique un commentaire plus haut, la vie des civils afghans ou irakiens n’ a pas moins de valeur que votre vie ou la mienne. Penser le contraire est digne des idéologies les plus barbares que l’homme ait jamais connu sur la planète.


              • Zalka Zalka 26 août 2008 11:53

                @L’auteur : que vous pensiez que toutes les guerres sont illégitimes, soit ! Mais que devons nous faire face à une agression ? Tendre l’autre joue en espérant que l’agresseur, ému par ce geste pieux, renonce à sa vindicte ?

                Ne niez pas la réalité du terrorrisme. L’Afghanistan des talibans revendiquait le fait de protéger Ben Laden et se retrouve donc allié d’une organisation qui a agressé les USA. Même sans cela, la profonde barbarie des talibans et le fait que ceux ci menaient la guerre à leur propre peuple, justifiaient le fait de les écraser.

                La guerre a-t-elle été bien mené ? C’est une autre question dont dépend justement le sort malheureux de nombreux civils.

                La guerre en Irak était-elle justifiée ? C’est également une autre question à laquelle je répond négativement.

                Dans votre argumentation, vous citez (argument autoritaire) l’émission le dessous des cartes. Mais n’oubliez pas que les auteurs ne nient pas la réalité d’un problème terrorriste, même s’ils infirment la notion de "guerre globale".

                A mon humble avis, la guerre contre le terrorrisme n’est tout simplement pas une guerre de char, d’infanterie et d’aviation contre une région tenue par un ennemi. C’est une guerre de renseignement, de service secret, d’enquête et de police.


              • Avatar 26 août 2008 11:56

                Article nécessaire et courageux sur le prince Nicolas.

                Les français savent bien que Sarközy de Naguy-Bosca est un menteur, démagogue à la petite semaine, avide de pouvoir et de reconnaissance.

                Il n’a aucune stratégie sur le long terme et se contente de ménager les USA, Israel, la fédération russe au gré des changements de direction du vent.

                C’est pourquoi il ira loin dans l’obscène.

                Souvenons-nous qu’il a dit que le suicide et la pédophilie étaient génétiques.

                Souvenons-nous du "karscher" ; quand Chirac parlait du "bruit et de l’odeur"

                Souvenons-nous de ses chaleureuses félicitations adressées a Poutine lors des dernières élections en Russie entachées de graves irregularités (cf.ONU)

                Souvenons-nous de son mensonge sur l’utilité de la présence française en Afghanistan.


                Etc... et on pourrait en faire un livre de l’analyse du discours du petit Nicolas ....

                Populiste, ultralibéraliste, calculateur, démagogue, communautariste, sécuritaire, voilà les qualités de notre prince Nicolas.

                Plus que 4 ans ...

                Enfin, espérons smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès