Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Sarkozy récidive

Sarkozy récidive

Un fait divers, une loi. Nicolas Sarkozy a encore cédé à ses pulsions émotionnelles. En déplacement mardi à Saint-Nazaire, le chef de l’État a tenu à s’exprimer sur la disparition de la jeune Laetitia. Bien que les conclusions de l’enquête ne soient pas encore rendues, le chef de l’État a de nouveau pointé du doigt la question de la récidive. “La récidive criminelle n’est pas une fatalité et je ne me contenterai pas d’une enquête sans suite” a précisé le président de la république qui a aussitôt demandé au gouvernement et aux parlementaires UMP de prendre au plus vite des initiatives sur le suivi des délinquants sexuels.

Pierre Moscovici pour le parti socialiste reconnaît le drame mais dénonce le tournis législatif dont est devenu coutumier l’exécutif. Sur certains sujets qu’il sait porteur dans l’opinion publique, le chef de l’État sait avoir la réactivité d’une chaîne d’information continue.

Ce n’est pas parce que ça bouge, que ça avance” avait pourtant déclaré à une autre occasion le centriste Jean Arthuis en parlant de Nicolas Sarkozy.

L’observation est tout à fait applicable au domaine judiciaire dans lequel le papillonnage du gouvernement et de la majorité UMP ressemble plus à un aveu d’impuissance qu’à une capacité à répondre par des textes efficaces à des problèmes de société.

L’empathie à tous prix. Le journaliste de France 2, Michael Darmon présente dans son dernier ouvrage Sarkozy comme une boule d’émotion. Le problème, c’est que l’Élysée ce n’est pas le bistrot du coin. Sur France Inter ce midi, Jean-Paul Delevoye, médiateur de la république déplorait sur un autre sujet, qu’en France, on a des débats politiques sur des émotions mais, on n’a pas de choix politiques sur des convictions.

Nicolas Sarkozy en est l’illustration parfaite, celle d’un homme politique qui sous couvert de volontarisme n’a pour seule baguette magique qu’un discours performatif déjà élimé par ses multiples répétitions à mi-mandat.

Le seul moment, et c’est paradoxal, où Nicolas Sarkozy redevient crédible et remonte dans les sondages, c’est quand il fait acte de silence. C’est ainsi, le grand magicien de 2007, s’est mué avec l’exercice du pouvoir en simple bateleur de foire. Le crédit de la parole présidentielle est épuisé y compris pour ce qui est des affaires extérieures.

Le roi est nu. Le quotidien helvétique Le Temps plutot modéré a dans son édition de ce jour, 25 janvier, la dent particulièrement acérée contre notre chef de l’État. “Dans son propre pays, Nicolas Sarkozy a créé une crise d’espérance. Par ce que certaines de ses promesses sont intenables. Il ne faut pas que le président français se mette aussi à créer de faux espoirs au-delà de l’hexagone”. L’observation porte sur la présidence française du G20 mais est applicable à l’empathie débordante de l’ancien avocat et de sa majorité à l’égard des victimes.

Il n’y a pas d’un côté le parti des victimes et de l’autre celui des bourreaux. Le manichéisme habituel de Nicolas Sarkozy ne règle rien et laisse notre société entièrement désarmée face à des drames tels que celui de Pornic.

Mais le crime de Nicolas Sarkozy est sans aucun doute de préférer monter les Français les uns contre les autres plutôt que de créer les conditions d’un débat pour traiter au fond un véritable problème de société.

Fuyant ses véritables responsabilités de garant du bon fonctionnement des institutions, Nicolas Sarkozy multiplie les annonces, les arsenaux juridiques et n’hésite pas à jouer sur la corde du populisme par l’introduction du jurés populaires censés remédier à des juges considérés comme trop conciliants.

L’incohérence du locataire de l’Élysée est une nouvelle fois de fustiger en creux la chaîne judiciaire, le laxisme des uns, l’incompétence des autres alors que comme chef de l’État et il ne donne pas à la justice les moyens financiers suffisants à son fonctionnement.

C’est comme à chaque fois, des mots, des mots des mots” estime Christophe Régnard, président de l’Union syndicale des magistrats qui dénonce une politisation du fait divers. “Évidemment, tout le monde est ému, il y a un crime, donc évidemment il doit être puni. Il dit qu’il faut une nouvelle loi, mais c’est la sixième en moins de cinq ans. Est-ce que ces lois étaient si mauvaises qu’il faille à nouveau les modifier ?”

Le syndicaliste rappelle surtout que les précédentes lois ont été votées systématiquement sans moyens. “Nous n’avons pas de service d’insertion et de probation, pas assez de psychiatres, pas de moyens de suivre, pas assez de juges d’application des peines dans notre pays”. Christophe Régnard souligne que Nicolas Sarkozy peut continuer à aller soutenir les victimes de ces affaires et demander des lois, mais que tant que la justice n’aura pas les moyens de les appliquer, la situation continuera.

Conscients du dérapage de leur leader, peu compatible avec le recul qui incombe à l’exercice du pouvoir, de nombreux députés UMP demandent à ne pas réagir dans l’instant. Stratégie peut être calculée du contre-pied, Christian Jacob président du groupe des députés UMP s’est ainsi déclaré opposé à toute loi d’opportunité et a indiqué une méthode de travail. “D’ici le mois de mai, on organise un groupe de travail pour regarder toute la législation qui existe et voir comment on peut avoir une meilleure application des peines et travailler sur la remise en liberté“. “on se donne trois mois de travail pour faire le point, pour ne pas réagir dans l’instant”.

Même sentiment du côté de son collègue Jean Leonetti qui juge que “L’indignation est unanime, mais nous ne devons pas avoir une réaction législative immédiate”. Le vice-président du groupe UMP a ainsi plaidé pour “une position plus globale et plus apaisée que le fait d’essayer de réagir et de trouver un coupable même s’il y a eu une défaillance dans le système“.


Moyenne des avis sur cet article :  4.93/5   (55 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • spartacus1 spartacus1 26 janvier 2011 14:44

    Plus Sarko change, plus il reste le même.

    En réalité, Sarko est incapable de changer. Ce n’est pas en quelques mois que l’on peut traiter les névroses dont il est atteint, et encore moins dans un milieu qui, en s’aplatissant devant lui, le conforte dans ses errements et l’extériorisation (tics et autres comportements) de son mal-être.
    Non, il faut se résigner, la France est dirigée par un malade. À ce sujet, on pourrait relire avec profit le livre du Dr P. Rentchnick et de P. Accoce : « Ces malades qui nous gouvernent », maladies physiques pour certains, maladies psychiques pour d’autres. Le livre date de la fin des années 1970, mais n’a pas prit une ride.


    Tout autre domaine : à quoi sert une nouvelle loi, si elle n’est pas suivie d’un décret d’application ? Or, plus de 80 % des lois promulguée sous Sarko n’ont fait l’objet d’aucun décret d’application et sont donc totalement inutiles.
     Cela me fait penser à une autruche cachant sa tête dans le sable pour échapper à ses prédateurs.


    • Yvance77 26 janvier 2011 15:40

      Spartacus,

      Un zèbre n’arrivera jamais à se changer les rayures, Sarko lui c’est sur sa petitesse qu’il ne pourra rien faire !


    • frugeky 26 janvier 2011 16:22

      @ spartacus

      le cas sarkosy fait plus penser à une psychose hallucinatoire chronique qu’à une névrose.
      Si tous les psychotiques n’ont pas à être enfermés celui là si, pour troubles graves à l’ordre public !


    • Croa Croa 26 janvier 2011 18:30

      « les névroses dont il est atteint, »

      Il y a du vrai mais c’est aussi un calcul. Les fantoches qui nous gouvernent depuis des décennies savent qu’ils tiennent leurs sujets par l’émotionnel et à chacun leurs trucs. Mitterrand nous a fait voter pour Maatricht en faisant le malade... Autre style !  smiley


    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 26 janvier 2011 15:02

      Il parle, il baisse dans les sondages. Il se tait, il baisse encore plus. Il a le cul entre deux chaises et, ne sachant que faire, il recommence son cinéma en instrumentalisant un fait divers horrible. Quel pitre. Quel sinistre individu.

      Allez, plus qu’un an à tenir avant de foutre ce malotru dehors.


      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 26 janvier 2011 15:12

        Au fait, le dernier sondage est particulièrement savoureux avec « 70% de mécontents accompagnée d’une hausse des « très mécontents » (33% contre 32%) ». Allez encore un effort, Sarko, et tu seras bientôt aussi populaire que Ben Ali.


      • hankouneko hankouneko 26 janvier 2011 16:16

        Oui et pourquoi attendre un an de plus ?
        Pourquoi ne pas avoir le courage du peuple tunisien et le sortir comme un malprope, un voyou -qu’il est- ?  :->


      • Fergus Fergus 26 janvier 2011 16:44

        Bonjour à tous.

        Je joins ma voix à celle de Peachy pour exprimer toute la répulsion que m’inspirent les prises de positions émotionnelles calculées de Sarkozy, prêt à tout pour redresser une image très écornée, y compris en « instrumentalisant » sans vergogne, comme le dit Peachy, un fait divers horrible à des fins de basse politique.

        Si Sarkozy réagissait autant à une émotion réelle, comme cherchent à nous le vendre quelques bons amis, cela fait belle lurette qu’il aurait pris à bras le corps le sort des SDF, des salariés précaires qui basculent dans la pauvreté ou de ces familles entassées avec des enfants en bas âge dans des hébergements de fortune glacés et insalubres, indignes d’un pays développé. J’attends encore la première mesure économique efficace prise en faveur de ces exclus, souvent jetés à la rue ou dans la galère précisément par la politique d’un Sarkozy méprisant pour les classes populaires.


      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 26 janvier 2011 18:24

        Si Sarko joue du tamtam au moindre fait divers c’est aussi pour masquer ses multiples échecs : « Net rebond du chômage en France en décembre ».

        Et pour ça, Kéké, pas de loi ?


      • Croa Croa 26 janvier 2011 18:39

        « Et pour ça, Kéké, pas de loi ? » Non mais des règlements imposés aux privés d’emploi afin de les sortir des statistiques à défaut de leur donner du travail...

        Le problème vient de ce qu’il y a des limites à ces truquages smiley


      • Fergus Fergus 26 janvier 2011 18:48

        Eh oui, Croa, exactement comme pour les chiffres de la délinquance : malgré tous les efforts des flics pour dissuader (sur ordre) les victimes de porter plainte, les atteintes aux personnes sont en augmentation chaque année.

        Contrairement aux atteintes aux biens. Celles là peuvent être passées complètement à la trappe ou consignées sur des main-courantes qui, par un heureux hasard, n’entrent pas dans les statistiques !

        Bonne journée.


      • frugeky 26 janvier 2011 19:25

        @ Peachy, croa, Fergus
        et bientôt les chiffres du chômage en version moins officielle, sur AGORAVOX


      • bakounine 27 janvier 2011 13:02

        le probleme n’est pas sarkozy le probleme c’est l’ideologie de tout ces connards !!
        on peut se debarrasser de Sarko un autre clone prendra sa place avec une autre etiquette ou pas !! ca sera pareil ces gens roulent pour le pouvoir, le cac 40, les multinationales.
        le reste c’est juste bon pour que le peuple ai l’impression de choisir de vivre democratiquement.
        la democratie n’existe plus. nous sommes en democrature et quand un politique ose nous parler de pays ou le peuple n’est pas ecouté, de dictature. moi me vient immediatement à l’esprit le referendum européen avec lequel Sarkozy s’est royalement torché.
        démocratie mon cul !!!
         


      • Gabriel Gabriel 26 janvier 2011 15:22

        Aucune retenue, aucun honneur, s’il le fallait il baisserait son froc pour remonter dans les sondages. Et voilà que maintenant, il nous la joue Cosette histoire de faire pleurer dans les chaumières oubliant que lui le prince de la sécurité, le Zorro du Karcher, à merder sur toute la ligne. Cependant, il faut lui reconnaître un grand talent d’acteur pour les rôles tristes, sa gueule de Droopy s’y prête à merveille !... 


        • srobyl srobyl 26 janvier 2011 15:55

          Excellent analyse. Sarkozy passe par le législatif pour surajouter des lois, mais au fond s’il le pouvait il en ferait l’économie et organiserait des lynchages populaires à la « M. Le Maudit » 


          • Michel DROUET Michel DROUET 26 janvier 2011 15:57

            La course a l’échalotte avec le F.N. nécessite des réactions rapides pour brosser cet électorat dans le sens du poil : 2012 c’est demain et il ne faut pas se faire voler la première place chez les démagogues
            Qu’importe si le problème est celui des moyens affectés au suivi des sortants de prison, on va nous concocter encore en urgence une belle petite loi sur la récidive qui fera l’ouverture du 20 heures sur TF1 ,loi qui sera bien entendu inopérante parce que les décrets d’application ne seront jamais signé : on connait désormais par coeur la méthode.


            • Blé 26 janvier 2011 16:06

              Les gens ne sont plus dupes, les crédits pour la justice ne sont pas à la hauteur des besoins les plus basiques. Certains palais justices manquent de papiers pour les photocopieuses, de personnels pour taper les comptes rendus, et ainsi de suite. Alors quand on nous dit qu’il manque de médecins, de travailleurs sociaux pour les suivis, pas de place dans les prisons(en cours de privatisation)etc..., le discours émotionnelle de Sarko fait honte. Les prisons sont remplis de gens qui auraient plus leur place dans des hôpitaux psychiatriques qui l’ ignore ?


              • hankouneko hankouneko 26 janvier 2011 16:19

                Parce que le prix de journée est bien moins élevé !


              • Fergus Fergus 26 janvier 2011 16:54

                Bonjour, Henry.

                Excellent article. Le pire dans cette affaire est que Sarkozy, plus manipulateur et plus démagogue que jamais, se saisit d’un fait divers monstrueux pour dénoncer le laxisme envers les multi-récidivistes alors que ce n’est absolument pas cela qui est en question dans cette affaire.

                Le présumé assassin de la jeune Laetitia a en effet intégralement purgé sa dernière peine et il n’était soumis à contrôle judiciaire que pour un délit d’outrage à magistrat, ce qui n’a rien d’infâmant.

                Rappelons à ce sujet qu’un agent de probation gère de 80 à 100 condamnés placés sous contrôle judiciaire ! Faute de moyens, la justice est en l’occurence contrainte de réserver l’essentiel de ses efforts de contrôle aux personnes a priori les plus dangereuses, l’outrage à magistrat n’entrant évidemment pas dans ce cadre.


                • 65beve 26 janvier 2011 18:37

                  Bonsoir les gens,

                  Je vote pour votre article, HMoreigne.
                  Le Président de la République aura l’occasion de d’exprimer de la même manière à plusieurs reprises d’ici les élections.
                  En effet, les crimes et autres abominations qui nous secouent les tripes ne manqueront pas de se reproduire cette année et apporteront de l’eau au moulin du responsable de la sécurité de la maison France.
                  Nicolas Sarkozy décrochera même le pompon si le coupable est un étranger.
                  A défaut de faire baisser l’insécurité, il est passé maitre dans l’art d’en faire baisser le sentiment ; mais ça, on le savait depuis longtemps.


                  • Fergus Fergus 26 janvier 2011 18:57

                    Bonjour, 65beve.

                    Sarkozy ne parvient pas non plus à faire baisser le sentiment d’insécurité, et c’est bien là son problème. C’est pourquoi il continue de pratiquer la fuite en avant dans la dénonciation insidieuse de boucs émissaires, en l’occurence ces salauds de juges laxistes et irresponsables. Y compris en pointant le doigt sur des tribunaux comme celui de Bobigny, présenté par l’Elysée et Beauvau comme laxiste alors qu’il est l’un de ceux qui prononce les peines les plus lourdes.

                    Problème : ce discours récurrent de Sarkozy fait monter le FN, et il est de moins en moins audible par la majorité des Français qui perçoivent bien que les difficultés de la justice sont en grande partie liées à la baisse des moyens qui lui sont affectés.


                  • goc goc 26 janvier 2011 19:07

                    Il y a un point qui mérite d’être développé,à savoir
                    est-ce que ce déplacement à st Nazaire pour annoncer un marché qui est connu depuis plusieurs mois, était prévu d’avance ou pas ??
                    et sinon, pourquoi aucun journaliste n’en parle

                    car franchement, arriver à 30km du lieux du drame alors que les familles et les amis et voisins, sont dans l’émoi total, que la victime n’est même pas encore retrouvée, cela tient du génie de la prédiction, Madame soleil a trouvé son remplaçant

                    et si par « hasard » il s’avérait que le coup était monté à la hâte, ce serait largement aussi abjecte que le crime lui-même et tiens du manque de respect, voir même du mépris le plus total du citoyen


                    • ddacoudre ddacoudre 26 janvier 2011 19:14

                      bonjour henry

                      il serait temps que çà bouge, ce n’est plus de la récidive c’est une addiction.
                      j’explique cela dans un article en modération.http://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=87843.

                      cordialement.


                      • Tuscany 26 janvier 2011 21:03

                        Nicolas Sarkozy j’aime de moins en moins.
                        By Tuscany


                        • zany 26 janvier 2011 22:07

                          faite tourner ce site d’info non censuré


                            • Arthur 27 janvier 2011 01:02

                              Je pleins le successeur de sarkoszy,il va passé 5 ans à rectifier ses conneries tellement qu’il les cunules.


                              • rocla (haddock) rocla (haddock) 27 janvier 2011 06:53

                                Arthur un mec qui cunule est un cunulard et tu dois savoir que lard est un don . 


                                Et un lardon étant la plupart du temps frisé  je tiens à te signaler la part discriminatoire de ton post envers les personnes à cheveux plats .

                                Transmis au procureur .

                              • Bulgroz 27 janvier 2011 06:33

                                L.e titre de ce brillant billet est « Sarkozy récidive »,

                                Moi, je pensais que c’était Tony, ce représentant de la communauté du voyage qui était multi récidiviste, j’ai du me tromper.

                                Merci donc à Tony, le multi récidiviste qui grâce à son crime odieux à permis à Moriegne de déverser son anti sarkozisme. Merci aux autre intervenants aussi qui nous expliquent que si un représentant de la communauté du voyage tue une jeune fille Française, c’est à cause de Sarkozy.

                                Le monde est si simple chez lez antisarkistes.


                                • Nanar M Nanar M 27 janvier 2011 08:09

                                  T’en fais exprès ou tu comprends vraiment rien ?

                                  Les prosarkistes sont tellement simplets.


                                • jako jako 27 janvier 2011 10:48

                                  Prosarkistes :) bientôt les prozakistes smiley


                                • ravachol 30 janvier 2011 08:58

                                  on t’explique simplement que c’est pas a l’autre tordu de s"occuper de ca,y’a des flics et des
                                  juges pour ca


                                • Vilain petit canard Vilain petit canard 27 janvier 2011 10:20

                                  C’est vrai que cette répétition des mêmes comportements, sans résultats, sans affects, sans réflexion, avec toujours les mêmes boucs émissaires (qui ici n’ont rien à y voir), ça fait un peu malade mental... Ou alors c’est un crétin qui croit s’adresser à des imbéciles.


                                  • charles-edouard charles-edouard 27 janvier 2011 10:21

                                     des pulsions émotionnelles chez sarkozy, j’en doute , les émotions cela vient de son coeur du plus profond de soi même on arrive à contrôler ses émotions , les émotions c’est la chaleur de l’ame c’est se mettre à nu , des émotions chez lui je n’en voie pas , se sont des émotions d’un mauvais comédien de théâtre, qui ne maîtrise plus son rôle, la piece n’est pas faite pour lui  

                                    des pulsions oui il en a car les pulsions elles sont incontrôlable , on ne voie plus que le gouffre sans garde-fou pour se retenir , les pulsions c’est un vide intense qui vous emprisonne

                                    les emotions c’est une chaleur que l’on veut faire partager


                                    • UltraLord 27 janvier 2011 10:44

                                      Sarkozy ... il ne mérite même plus qu’on en parle ...

                                      Je pense surtout aux familles... Comment j’aurai envie de me l’emplafonner direct. Il fait de la récupération médiatique du malheur de pauvres gens. Si demain on touche à ma famille et que ce nabot ou un autre vient faire de la récupération médiatique, comment je lui refait la tronche !!!

                                      Bien sur, si je l’ouvre, on me foutra un procès, et je devrai payer une amende pour outrage, ou une connerie du genre. Mais rien à f...tre ...


                                      • UltraLord 28 janvier 2011 12:34

                                        Cher Calmos, je n’ai rien de plus contre Sarkozy que contre ceux qui n’ont rien à proposer de mieux ...

                                        L’utilisation médiatique de ces évènements est simplement lamentable ... Alors avant de penser à ces politiques qui se gavent sur notre dos ... moi, je pense aux familles ...


                                      • Mougeon Mougeon 27 janvier 2011 11:48

                                        Quelle bassesse, profiter de l’émotion des gens suite à un fait divers monstrueux, pour inventer une nouvelle loi, et tenter de récupérer au passage quelques électeurs encore sous le choc.

                                        Lamentable !


                                        • Thérèse Leduc 27 janvier 2011 12:07

                                          On parle souvent de populisme en ce moment, en voilà du vrai populisme : réagir à chaud sans avoir le recul necessaire pour comprendre et se servir de l’emotion populaire pour faire passer ses idées et ses lois. L’ Appel des Appels se rapproche bien ce genre de sujets. A lire absolument.


                                          • charles-edouard charles-edouard 27 janvier 2011 13:10

                                            Oh nicolas ! T’as encore frisé l’overdose
                                            Tellement le pouvoir ça te shoote
                                            T’es aussi coincé qu’un roll-mops
                                            Tombé dans une cuve à mazout
                                             
                                            Tes militants parcourent les foires
                                            Tournant leur orgue à rédemption
                                            Mais coincés dans cette vieille histoire
                                            A quoi nous servent tant d’illusions
                                            Moïse qui a perdu la foi
                                            Joue le veau d’or au strip-poker
                                            Et Jésus descend de sa croix
                                            En faisant claquer sa portière


                                            • dogon dogon 27 janvier 2011 14:45

                                              Eh oui ! Guignol a encore frappé. Il a du être traité au Médiator quand il était sinistre de l’intérieur.
                                              Vivement 2012 qu’on puisse lui mettre un bon coup de pied au cul !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès