Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Sarkozy : retour vers le futur !

Sarkozy : retour vers le futur !

"Ma détermination n’a pas de limite. Si des voyous veulent tester la République, ils auront la réponse de la République : la fermeté et la justice, la fermeté au service de la justice".

"L’avenir de nos principes républicains se joue en grande partie dans notre capacité à relever le défi des violences urbaines".

"Résolu à ne pas laisser le dernier mot aux délinquants", Nicolas Sarkozy a réaffirmé avec force sa détermination à prendre à bras le corps le fléau de l’insécurité, qui empoisonne la vie d’un nombre croissant de Français.

Pourquoi le Vrai Débat exhume-t-il ces propos musclés de la campagne présidentielle de 2002 vous direz-vous ? Pourquoi ressort-il les mises en garde du ministre de l’Intérieur Sarkozy ? Pourquoi rappelle-t-il les promesses de campagne du candidat de l’UMP en 2007 ?

Et bien détrompez-vous. Nous n’avons pas eu besoin de prendre notre machine à remonter le temps.
Ces propos choc ont été tenus par Nicolas Sarkozy...le 18 mars 2009
lors d’un déplacement en Seine-Saint-Denis, alors que l’ancien ministre de l’Intérieur est installé à l’Elysée depuis près de deux ans, et sept ans après son arrivée tonitruante Place Beauvau.

Pour ceux qui n’auraient pas encore compris la méthode Sarkozy, les choses sont maintenant claires. Il faudrait vraiment le faire exprès pour ne pas déceler l’arnaque. Nicolas Sarkozy est en campagne perpétuelle depuis 2002 au moins. Plus déterminé que lui à combattre les délinquants on ne trouve pas. Plus volontaire contre la violence non plus.

Quand il s’agit de passer à l’action et d’obtenir des résultats, les choses sont en revanche beaucoup plus compliquées.
Les dernières statistiques en effet nous le révèlent : la délinquance continue de prospérer. D’après l’Observatoire de la délinquance, l’insécurité n’a jamais reculé. Au contraire, elle prend des formes de plus en plus violentes. Entre décembre 2008 et janvier 2009, les affrontements entre bandes ont bondi de 11%. En milieu scolaire, les agressions ont progressé de 30% depuis 2002.

Prenons le pari pourtant que nous retrouverons exactement les mêmes discours dans la bouche du candidat Sarkozy en 2012.
Sans aucune gêne et avec la même énergie, le président continuera de faire croire aux Français qu’il est l’homme de la situation.

A nous de ne plus accepter cette stratégie de manipulation honteuse et insultante.
A nous aussi de le faire comprendre au plus vite, en repoussant le double piège qui constiterait à cultiver par facilité un faux espoir nécessairement déçu ou à sombrer dans la résignation.

http://www.levraidebat.com


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • fouadraiden fouadraiden 21 mars 2009 09:58



    Très chouette le titre.

    Une racaille qui utilise la racaille est une loi de racaille  smiley

    Mais là je crois que les Français ont compris et ils sont tout excusés car qui peut résister à la danse du serpent. Presque personne.Dire qu’il allait nettoyer la banlieue de sa racaille. je parie qu’ils attendent toujours le gd soir la racaille tricolore.

     Qui sait ,un jour tiendra- t- il sa promesse par un voyage vers le passé.


    • Reinette Reinette 21 mars 2009 13:28


      " Notre détermination n’a pas de limite. Si des mafieux de l’Elysée veulent tester le peuple, ils auront la réponse du peuple, la fermeté et la justice, la fermeté au service de la justice ".

      " L’avenir de nos principes démocratiques se joue en grande partie dans notre capacité à relever le défi des violences sarkoziennes ".

      " Résolu à ne pas laisser le dernier mot aux délinquants de l’Elysée ", le peuple réaffirmera avec force sa détermination à prendre à bras le corps le fléau de l’injustice sociale, qui empoisonne la vie d’un nombre croissant de Français


    • impertinent3 impertinent3 21 mars 2009 17:27

      fouadraiden nous dit : "...Qui sait ,un jour tiendra- t- il sa promesse par un voyage vers le passé...."

      Ne compte pas trop dessus. Cela fait plus de 7 ans qu’il est chargé de la sécurité. Directement, en tant que ministre de l’intérieur durant 5 ans, puis, ensuite 2 ans comme président omniprésent.
      Alors, si en 7 ans rien ne s’est amélioré, au contraire, il y a dégradation, que faut-il penser ? Soit il parle pour ne rien dire, soit il est totalement incompétent, à moins que ce soit les deux à la fois.

      				

    • deovox 22 mars 2009 05:14

       soit il manipule, ce qui est sa seule compétence


    • Kalki Kalki 21 mars 2009 11:58

      Une information interressante.

      Apres le pistolet tazer pour controler les civiles, et les incivilités du peuple, (creant de l’insécurité pour l’ordre séculaire des riches)

      IL y a les pistolet, et le fusil a DOULEUR ( un rayon a distance )

      http://www.infowars.com/police-in-the-us-could-soon-have-pain-ray-guns/

      Interressant retour vers le futur

      Vous certain du peuple francais, vous avez marché dans la combine sécuritaire pour vaincre vos peur qui sont en vous
      Vous vouliez la sécurité.

      Vous aurais le totalitarisme...

      POUR VOUS une brève histoire des états unis d’amérique ( l’europe et ses élites ayant pris pour image ce pays , cette empire aujourdhui en train de mourrir)

      http://www.youtube.com/watch?v=3_OMKt4uZkM&hl=fr


      • patroc 21 mars 2009 13:05

         T’inquiètes, on le connaît le bougre !...


        • Reinette Reinette 21 mars 2009 13:17


          Dépense publique : un site des députés sarkoziens pour " recueillir les bonnes idées des sarkofrançais "


          Les députés sarkoziens ont lancé mercredi 18 mars un site internet dans le cadre des "états généraux de la dépense publique" afin de "recueillir les bonnes idées des Sarkofrançais" pour "dépenser mieux", a expliqué Mr Copé, le patron des sarkoziens à l’Assemblée nationale.

          En plus du site internet www.ladepensepublique.fr, le patron du groupe sarkozien à l’Assemblée nationale a invité, lors d’un point de presse à l’Assemblée, les députés de la Sarkofrance à organiser des réunions publiques dans leurs circonscriptions de fin-mars à mi-avril.

           

          Il s’agit de "faire ressortir des propositions de réformes" concernant des "dépenses inutiles, des aberrations de procédures administratives, de multiplications de guichets".

           

          A partir de cette "base de travail", "nous apporterons nos contributions au gouvernement en juin au moment du débat d’orientation budgétaire", a-t-il ajouté au coté du rapporteur général du Sarkobudget à l’Assemblée nationale Gilles Carrez et d’Axel Poniatowski, président de la Commission des Affaires sarko-américaines et du ministre du sarkobudget Eric Woerth.

           

          Cette démarche, qui s’inscrit dans le cadre de la "coproduction législative", vise à ce que les députés de la Sarkofrance soient "davantage associés à l’élaporation du budget", a-t-il précisé.


          • mouton-garou mouton-garou 21 mars 2009 13:44

            il nous faut passer au karcher les banques privées et l’Elysée.


            • emachedé emachedé 21 mars 2009 14:25

              A chaque fois la même rengaine ! Quand Mr ne sait pas faire, qu’il est au plus bas dans les sondages, un gros coup de sécurité, de délinquance en hausse, et hop ça repart.
              Sauf que là, les français ont certainement été assez con de l’élire, mais ils ne le seront pas assez pour retomber dans le panneau créé par son prédécesseur.

              Quant Retour vers le Futur, l’affiche du film version Sarkozy :
              http://cpolitic.files.wordpress.com/2008/05/back_to_the_future.jpg


              • Otto Didakt 21 mars 2009 15:58

                Une fois de plus, au chapitre de la sécurité, le président de la République est pris en même temps, en flagrant délire verbal et en flagrant délit d’inefficacité.
                En flagrant délire verbal, comme chacun a pu le constater si souvent... et ce n’est pas fini !
                En flagrant délit d’inefficacité, en ce qui concerne le recrutement de nouveaux magistrats dont le nombre se révèle particulièrement faible au prorata de la population française et comparativement aux autres pays européens, y compris les "petits pays" ou les derniers entrés dans la CEE.
                En flagrant délit d’inefficacité encore, par le nombre de places disponibles dans les prisons françaises, qui n’augmente que beaucoup trop lentement.

                Pour être plus efficace et devenir plus crédible, le président devrait beaucoup moins parler, moins s’agiter, moins se disperser, et agir avec plus de persévérence, en se concentrant sur les questions essentielles et urgentes. 
                Agir en vrai "pro" et non en dilettante !
                Mais le peut-il vraiment ?


                • deovox 22 mars 2009 05:20

                  il devrait surtout démissionner, ça serait sa première mesure efficace


                • HELIOS HELIOS 22 mars 2009 09:39

                  Si le personnel politique de l’etait etait composé de "PRO", cela ce saurait.

                  Mais est-il nécessaire d’avoir des politiques PRO ? evidement non, il faut simplement des gens respectueux des autres et soucieux de l’interêt public...
                  Avec des qualités pareilles comme prerequis à la representation politique, il n’y a pas de quandidat, y compris a la premiere place de l’état, désolé....


                • pissefroid pissefroid 21 mars 2009 16:16

                  En sarkozye il est plus facile de mettre les "voyoux" en prison que de leurs trouver du travail.
                  Les politiques ne veulent pas comprendre que la délinquance des adolescents est principalement l’expression d’un mal être social (chômage et niveau de vie insuffisant des parents et inadaptation de l’école qui voit encore ses moyens diminuer).
                  Il est indispensable de traiter la délinquance des adolescents comme une maladie de la société (une société plus fraternelle engendrerait moins de problème).
                  Je ne peux m’empêcher de donner ici le titre d’un livre de Rolland Henault :
                  "construire des prisons pour enrayer la délinquance c’est comme construire des cimetières pour enrayer l’épidémie"


                  • Forest Ent Forest Ent 21 mars 2009 17:47

                    J’ai l’impression que l’article et beaucoup de commentaires sous-estiment gravement le problème.

                    Face aux nombreux malheurs que la crise va provoquer, seul des gouvernements autoritaires survivront. Ils auront besoin de prétextes pour exister et réprimer. Dans le passé, ça a été pas mal l’ennemi héréditaire anglais ou allemand. Mais là, ça ne marchera pas, et les expéditions en Afrique ou Afghanistan ont atteint leurs limites.

                    Il ne reste qu’une solution : l’ennemi intérieur.

                    Il faut s’attendre dans les années qui viennent à un fort durcissement, une volonté de créer des conditions de conflit intérieur, des provocations et stigmatisations permanentes, etc ...

                    Sarkozy est un faux dur. Il n’ira pas au bout. Mais il préparera ainsi une guerre civile que son successeur sera enchanté d’entreprendre.

                    Amha, c’est bientôt fini de jouer...


                    • homosapiens homosapiens 21 mars 2009 18:31

                      Sarko ou pas ; dans la majorité des pays quand des jeunes voyous balancent des coktails
                      molotov sur les flics ou se mettent à piller et vandaliser des commerces, les flics ripostent et les abattent.
                      y a qu’en france qu’on compte plus de bléssés chez lez flics que chez les voyous.
                      A mon dieu pourvu qu’aucun flic ne blesse un de ses voyous, on verrait recommencer la chienlit de
                      2005.... alors c’est open bar question violence, qu’est ce qu’ils risquent aprés tout ? rien, ils n’ont rien à perdre et tout à gagner..


                      • wesson wesson 22 mars 2009 02:38

                        Bonsoir Homosapiens,

                        rassurez-nous, lorsque vous parlez de bande de voyous qui cassent tout, vous parliez bien entendu de la manifestation des chasseurs à valencienne.

                        Deux gauchistes bien connus ont d’ailleurs été vu : Frederic Nihous et Marine Le Pen

                        Une loi de circonstance contre les chasseurs : Chiche !




                      • herve33 21 mars 2009 18:43

                        Forest ent , effectivement pour se maintenir au pouvoir , les grands argentiers ( uniquement français ?? ) ont mené une compagne de manipulation pour porter Sarkozy au pouvoir , essentiellement basée sur la désignation de boucs émissaires que sont les immigrés , les jeunes , les sans papiers , les fonctionnaires , les retraités des services spéciaux etc ... Le but était de recueillir les voix du FN .

                        Avec la crise , le souci n°1 des Français n’est plus l’insécurité mais bien la peur du chomage et la précarité . L’opinion publique est largement échaudée par les discours de Sarko tels qu’ils soient , et il va avoir du mal à nous vendre son fond de commerce qu’est la stigmatisation de certains catégories de français contre d’autres , d’autant plus que les plus grands escrocs ne sont peut-etre pas dans nos banlieues mais carrément à la tête de grandes entreprises ou de grandes banques .

                        La crise va sérieusement secouer la crédibilité de l’élite qui nous gouverne et le suffrage universel ne leur sera plus favorable , ils n’auront plus que la dictature pour conserver leurs privilèges









                        • Forest Ent Forest Ent 21 mars 2009 19:57

                          @ Hervé

                          il va avoir du mal à nous vendre son fond de commerce qu’est la stigmatisation de certains catégories de français contre d’autres

                          A vous, peut-être, mais les électeurs de droite existent toujours. Et la guerre civile est un truc qui se vend bien en période de crise.

                          les plus grands escrocs sont à la tête de grandes entreprises ou de grandes banques


                          C’est aussi ce que pensent les électeurs du FN. Et le successeur de Sarkozy ne se privera pas de le dire.

                          Je n’écris pas ça que pour prévoir des malheurs - ce n’est pas une fin en soi - c’est juste pour prévenir. Il va falloir à certains diviser pour règner. Considérez le sujet traité dans l’article non pas comme un élément de ridicule du président actuel, mais comme le point central du programme du suivant.


                        • letuyauteur 21 mars 2009 20:38

                           2012 , ca n’engage que moi , mais Sarkozy arrivera bien au deuxieme tour de l’election presidentielle , les adversaires sont trop nombreux , trop desorganises , trop egocentriques , trop ceci ou pas assez cela .
                          Lui a une machine de guerre electorale .
                          Par contre devant la foison de candidats a gauche,centre , droite qui egocentriquement voudront sauver la France , il en passera bien un au second tour , ca c’est sur .Et la , aurons nous encore une surprise , avec un duel du genre Marie-Le-Pen contre Sarkozy ? Desole mais tout le monde s’est prit une claque le soir ou le Le pen etait arrive second derriere Chirac et tout le monde avait dit TOUT SAUF CA ! et c’etait reparti pour Jacques Chirac .
                          Alors pourquoi pas cette fois ci ? Avec Un petit vieux tabasse , passe en boucle au 20h , une vieille braque par ci , des pneus creves , des voitures brules , des pickpockets partout , trop d’etrangers , la crise toujours et encore il se pourrait que le FN fasse un petit retour . J’ose esperer que non)


                          • homosapiens homosapiens 21 mars 2009 23:07

                            exact cher monsieur
                            avec ou sans bon bilan il n’aura personne en face de lui de crédible
                            la gauche sera déchirée entre ségo et le candidat officiel du ps
                            les extremes feront encore moins que d’habitude
                            et il renportera la manche.
                            Le seul truc qui peut changer cette vision quasi inéluctable
                            c’est une sorte révolution.
                            D’une certaine facon elle est souhaitable car il y a effectivement
                            un paquet de choses à changer, y compris de force, mais elle
                            est extrémement dangereuse car toute révolution est sytèmatiquement
                            gauchiste, et là c’est vraiment pas ce dont à la france a besoin
                            et d’autre part toute révolution risque d’engendrer une guerre civile
                            entre les "voyous" et le reste du peuple, créant ainsi un trouble d’une complexité
                            telle que la france n’a jamais connue.
                            Avec prés de 10 000 000 de personnes qui n’ont rien à perdre et tout à gagner
                            d’un pays dont il n’aime rien et encore moins son passé, et 1 millions de trostkystes
                            prés à foutre la pétoche au reste....
                            La seule façon de remettre de l’ordre serait d’affirmer avec force l’autorité de l’état (mais
                            quel état, et quelle légimitié lui reste t’il ?) et la force de l"identité nationale, république et laique.
                            Or c’est tout ce que l’on s’efforce de détruire depuis 30 ans. Qui resterait en france pour défendre
                            l’idée francaise ? pas grand monde. En cas de sérieux coup dur la france serait abandonnée par ses forces vives exécédées par l’accumulation de haine à son encontre, il ne resterait que les ploucs pour s’entredéchirer entre eux.
                            Pourvu que cela n’arrive pas.
                            Mais cette année ça pourrait.


                          • glouglou 21 mars 2009 20:53

                            c’est plutôt "appocalypse now "..


                            • pierrot123 22 mars 2009 10:14

                              On comprend facilement que :

                              Plus il y a d’insécurité...Plus Sarkozy est fondé à crier au feu...
                              Donc, l’intérêt de Sarkozy et de sa bande, c’est que l’insécurité grandisse...

                              Moralité, si vous aimez vivre en sécurité...NE VOTEZ PAS SARKOZY...C’est pourtant simple smiley)


                              • Serge Serge 23 mars 2009 08:01

                                Le thème de l’insécurité ( très flou,très vague car non défini ;de quelle insécurité parle t’il ? ) est à Sarkozy ce que fut le thème du malin pour l’Eglise !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès