Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Sarkozy se prend pour un personnage cornélien : sacrifier sa vie, mourir (...)

Sarkozy se prend pour un personnage cornélien : sacrifier sa vie, mourir par devoir pour la France !

L’ancien président de la République affirme, dans "Valeurs Actuelles", en kiosque demain jeudi, qu’il ne veut pas revenir en politique mais qu’il pourrait être "obligé d’y aller" pour "la France" à cause de la gravité de la situation laissé par les socialistes.

C'est en victime du devoir qu'il se sacrifiera sur l'autel de la politique selon ses propos : "Il y aura malheureusement un moment où la question ne sera plus : "avez-vous envie ?" mais "aurez-vous le choix ?" (...) Dans ce cas, je ne pourrai pas continuer à me dire : je suis heureux, j’emmène ma fille à l’école, et je fais des conférences partout dans le monde. Dans ce cas, effectivement, je serai obligé d’y aller. Pas par envie. Par devoir. Uniquement parce qu’il s’agit de la France", Comme c'est beau c'est du "Pierre Corneille" : le sacrifice du héros pour sa Patrie au nom du devoir !

Mais en même temps, Nicolas Sarkozy lance un pavé dans la mare du monde politique auquel il a appartenu pendant 38 ans en déclarant selon "Valeurs Actuelles" qu"il n'a "pas envie d'avoir à faire au monde politique qui (lui) procure un ennui mortel". Un monde qu'il a choisi en entrant à l'Institut d'études politiques de Paris section " Pol.Eco.Soc." et en s'inscrivant inscrit dès son arrivée comme membre de l'Union des jeunes pour le progrès (UJP). Nicolas Sarkozy a adhéré à l'Union des démocrates pour la République (UDR) en 1974. Ne l'aurait-il pas quitté plutôt ce monde s'il s'était vraiment ennuyé mortellement ?

Comment peut-on le croire quand tout le peuple français l'a vu être à l'aise et heureux comme un poisson dans l'eau dans ce milieu politique. La preuve c'est qu'il en redemande en recevant régulièrement dans ses bureaux sis au 77 de la rue de Miromesnil dans le VIIIe arrondissement de Paris des personnalités économiques et internationales. Notamment il a rencontré, dans ce même bureau, le président azerbaïdjanais Ilham Aliev qui était en visite officielle à Paris, le président ivoirien Alassane Ouattara, le président du Conseil européen Herman Van Rompuy ou le Premier ministre britannique David Cameron. De plus Il a étudié et continue d'étudier avec attention les notes sur la situation économique, sociale et internationale que lui font parvenir ses anciens conseillers élyséens. "Il a en main toutes les statistiques sur la sécurité, le chômage, bien avant de les trouver dans les journaux du matin", rapporte l'un de ses visiteurs réguliers !

Je pense que tous ceux qui l'ont entouré pendant ses cinq années, ministres, députés UMP, doivent être très choqués d'apprendre qu'il s'est ennuyé "mortellement" en leur compagnie !

Puis il a ajouté selon d’autres propos rapportés dans l’article : "Et puis, regardez comment j’ai été traité ! Lorsqu’on m’a convoqué pour treize heures d’interrogatoires, à propos de l’affaire Bettencourt (...) Sans compter la manière dont ils ont traité ma femme. Interdite de chanter pendant cinq ans". Le revoilà dans sa posture préférée celle de victime, tout le monde lui veut du mal, tout le monde est contre lui, seul contre tous ! La théorie du complot contre lui est intrinsèque à sa personnalité.

S'il est convoqué par la justice, c'est uniquement du fait de sa responsabilité. A vouloir magouiller afin d'obtenir ce qu'il veut débouche immanquablement devant les juges dans une démocratie. Quant à sa femme Carla quand elle a choisi d'épouser un président de la République elle savait en connaissance de cause qu'elle devait renoncer à sa carrière de chanteuse. Mais selon Nicolas Sarkozy elle est, elle aussi, une victime du peuple français !

Ensuite il tape sur les socialistes : « Et puis quelle revanche ce serait ? Pour reprendre la France dans l’état où les socialistes la laisseront. Tu crois que je ne sais pas que je vais mourir ? Donc franchement est-ce que j’ai envie de revenir ? Non », a-t-il affirmé aux journalistes du journal de droite "Valeurs Actuelles".

Je vous le dis il se prend pour un héros de "Pierre Corneille". Mais qu'est-ce un héros cornélien ?

Le héros cornélien est la proie d'un conflit intérieur, il est pris dans la tourmente d'un choix difficile et douloureux entre ses sentiments (l'amour, généralement) et un sens aigu du devoir, de l'honneur, dû au nom qu'il porte, ou à la charge politique qu'il détient.

C'est un être "à part", qui ne plie pas devant les exigences devant lesquelles l'homme "moyen" plierait facilement, il recherche la considération des autres autant que l'estime de soi. Et tous ses efforts, dans la pièce, tendent à atteindre ce but.

Nicolas Sarkozy qui veut se mettre dans la peau d'un héros de cet acabit déclare : " Je me sacrifierais pour la France jusqu'à en mourir, sans désir de revanche envers mes adversaires, juste par devoir". N'est-ce pas beau ? N'est-ce pas cornélien ?

Interrogé sur BFMTV sur cette posture cornélienne, François Fillon a répondu "On a perdu les élections présidentielle et législative, on est tous sur la même ligne, car il faut repenser le projet politique.

On ne va pas dire aux Français qu'on revient avec le même projet que celui qui nous a fait perdre. Ce n'est pas un casting le sujet aujourd'hui. » Et François Fillon d'enfoncer le clou : « Celui qui sera le mieux à même de porter ce projet, naturellement c'est celui qu'il faudra choisir". (Voir Vidéo).
 
 
Voilà qui est dit et bien dit !

 

Sources : Wikipédia, Le Point, Le Point,


Moyenne des avis sur cet article :  4.88/5   (68 votes)




Réagissez à l'article

140 réactions à cet article    


  • Castel Castel 6 mars 2013 14:57

    « il n’a »pas envie d’avoir à faire au monde politique qui (lui) procure un ennui mortel«  Ne l’aurait-il pas quitté plutôt ce monde s’il s’était vraiment ennuyé mortellement ? »

    Bonne question.

    En fait, une des caractéristique de Sarko, c’est de vouloir donner l’impression d’être largement plus intelligent que les autres. Cette phrase est une manière d’affirmer que personne n’est à sa hauteur, qu’il s’adapte bien plus rapidement que n’importe qui dans ce milieu.


    • Castel Castel 6 mars 2013 15:28

      Je rajoute qu’il donne sur ce sujet l’impression d’être ingrat vis-à-vis de ses ex-collaborateurs et d’être populiste... mais on le savait déjà plus ou moins.


    • SEUL CONTRE TOUS NOTRE « ETRON NATIONAL » vendeur d’entreprises....traite a son pays ..

      distributeur de legions d’honneur « a tout le »show-business« .......et marchands d’armes

      maintenant au ps nous avons un »héros« et a droite de la droite »un etron"

      QUELLE MERDE   !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • gaston gaston 6 mars 2013 18:40

      il suffit de connaitre le niveau d’étude de ce guignol qui n’a pas plus de diplôme que son crétin de fils pour comprendre que tout n’est que fumisterie ! quand à l’état dans lequel il a laissé le pays n’en parlons pas !


    • devphil30 devphil30 6 mars 2013 15:06

      Toujours la victimisation , de lui , des Français face au étrangers , face aux Roms etc ....


      Philippe

      • bigglop bigglop 6 mars 2013 19:51

        APPEL A TEMOINS :

        QUI DONC A ENLEVE LE COUVERCLE DE LA POUBELLE DE L’HISTOIRE OU IL SE TROUVAIT  ?

        Ce soir, je crie ma rage, ça soulage....un peu


      • ctadirke 6 mars 2013 15:17

        Mais comment peut-on être intelligent et ne pas s’être rendu-compte dès 2007 que la personnalité et le caractère de ce petit pauv’complexé ne pouvaient que nuire au pays ?

        Mieux vaudrait se passer de son dévouement patriotique. Deux fois ? Bonjour les plus gros dégâts. Même si Hollande n’était que le moins pire.

        Churchill a aussi dit, mais ça on ne l’a pas retenu, quelque chose comme « Il me suffit de discuter dix minutes avec un Britannique pour me rendre compte des dangers de la croyance en la démocratie »


        • Loup Rebel Loup Rebel 6 mars 2013 15:29

          Sarko mangé par Pépère, ce dernier — affaibli par l’indigestion de son festin — vilipendé par son peuple...

          Mais qui restera-t-il ?

          Réponse : plusieurs millions de chômeurs, et autant, voir plus, de pauvres.

          Alors on fait quoi ?

          Réponse : ?


          •  C BARRATIER C BARRATIER 6 mars 2013 15:32

            C’est bien lui, mythomane, menteur, profiteur, imitateur de PETAIN qui avait prétendu faire à la France le don de sa personne (quelle prétention de ce salaud justement condamné plus tard pour ses crimes), imitateur de Berlusconi, qui vient de nous servir le même numéro de cirque en Italie...
            On gagne à connaître de tels personnages avant qu’il ne soit trop tard !
            Voir ici en table alphabétique des news :

            « Sarkozy ex président des riches, tour du monde d’un livre vérité »

             http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=173


            • Nanoub Nanoub 6 mars 2013 15:34

              Bonjour,
              en victime, il n’est pas plus crédible qu’en président.
              Ce type est un charlot.


              • comme une actrice de feuilleton .QUI AVOUE ETRE UN ETRON....ce n’est pas une surprise qu’il

                y en ait plein a L UMP........D ’ETRONS POUR ETRE POLI ET NE PAS DIRE DE MERDES...

                AU PS AUSSI .......surtout a EELV


              • Gabriel Gabriel 6 mars 2013 15:47

                Toujours égal à lui-même, pas de remord, pas de morale, pas de parole et voilà maintenant qu’il se croit intelligent ! Il en est presque touchant tellement son mépris pour la nôtre (d’intelligence) est grand.


                • gaston gaston 6 mars 2013 18:52

                  ha ben déja qu’a l’origine il est pas trop malin , en plus a vivre avec une cruche comme bruni ça risque pas de s’arranger , qu’il s’estime heureux de ne pas être déja en prison , la justice est trop gentil avec ce genre de racaille politique !


                • hyvain 7 mars 2013 07:48

                  j adore les gens qui donnent des leçons de morale de mepris etc , continuez vous etes dans le droit chemin


                • bakerstreet bakerstreet 6 mars 2013 15:54

                  C’était un jour misérable de Mars.
                  Nous étions dans nos appartements de baker street, Holmes et moi, un peu las, entre cette heure particulière, où tout anglais ne sait que faire, entre le thé et le diner du soir.
                  19 heures PM venait de sonner au carillon de Big Ben
                  Holmes, silencieux, se tenait debout à la fenêtre.

                  A mille signes du cher homme, je reconnus vite que son attention était captée par un phénomène étrange.
                  Du reste il ne fut pas très long à m’interpeller !
                  « Regardez me dit-il, cette ombre sur le mur ! »
                  « Good heavens ! Quel est ce géant ! »
                  Elle devait appartenir en effet à quelque monstre de la préhistoire, ou je ne sais quel leviathan sorti de je ne sais quelle trou d’eau putride de la Tamise !
                  J’ose à peine le confesser, mais mon premier réflexe fut de m’ esquisser, par un savant repli, derrière les rideaux de velours !

                  « Tranquillisez vous, mon cher ami, et regardez quel est l’auteur de ce théâtre d’ombre ! »

                  Je ne pus que rire de moi même, embarrassé, en voyant un tout petit homme, fait de déhanchement, et de nervosité, qui s’agitait comme un pantin sous le réverbère, sans pour autant qu’on put voir les ficelles !
                  Il s’est mis à distance idéal du réverbère, pour que celui ci le grandisse jusqu’au ciel.
                   Bien sûr c’est une illusion, mais auquel il s’entraine !« 

                   » By Jove ! Quel vanité !...Je ne voudrais pas qu’un homme tel que lui soit président à la chambre des communes ! Par certains cotés, sa silhouette me rappelle quelque peu ce conte Pal ! Vous savez, ce monstre des Carpates !« 

                   »Watson, vous êtes bien vulgaire. Vous cherchez dans la littérature populaire des références qui n’ont pas lieu d’être ! Ce conte Dracula n’est qu’une légende, alors que cet homme est bien fait de chair et de sang. Ne l’avez vous pas reconnu ? Même sans voir ses traits, ce qui est impossible à cette distance, ses manières ne peuvent vous tromper !« 

                   » Ah, ça ! Je donne ma langue au chat, comme on dit sur le continent !« 

                   » Regardez le comme il joue, comme il lance sa canne en l’air, sa façon de se parler, comme s’il cherchait lui même à se convaincre. Ne trouvez vous pas en lui ce personnage de théâtre qui a tant fait parlé de lui l’année révolue ?« 

                   » Sorry ! Si j’osais, je vous parlerais de ce mister Hyde...Mais je vous vois sourire. Et je ne vois pas comment la connaissance de Shakespeare pourrait me sortir d’un si mauvais pas !« 

                   » Watson, je déplore que votre esprit ne parvienne pas, parfois à traverser la manche, ou à simplement prendre un peu de hauteur au dessus du fog ! Je vais vous donner un indice : Cet homme a présidé au spectacle du pays d’en face, où l’on joue Corneille !« 

                  Cette fois, les allusions progressives de Holmes, réunis en un faisceau de présomptions, ne purent plus longtemps me cacher la vérité !

                   » My god, je le croyais mort.......Depuis tout ce temps qu’il avait disparu de l’affiche !« 

                   » Et non ! C’est élemantaire, mon cher Watson. Bien qu’il se cache, pour mieux préparer son retour au pays des froggys.
                  C’est bien Louis De Funés que vous avez sous les yeux !


                  • bakerstreet bakerstreet 6 mars 2013 19:22

                    Merci Sabine

                    Sans doute que
                    Le diesel nous enfume
                    Mais cette fumée est infâme !


                  • maturin.j 11 mars 2013 07:03

                    salut Watson.

                    j’ai savouré !..

                    « L’homme qui se hausse pour voir le monde est admirable :
                    Celui qui se hausse pour que le monde le regarde est méprisable. »

                    Puisque Sarco veut se sacrifier pour la France,
                    Je propose cette épitaphe :

                     « Il nous aura enfumé jusqu’au bout !
                    Il est toujours aussi « petit » couché que debout. »


                    • njama njama 7 mars 2013 15:04

                      La Machine à décerveler et la pompe à Phynances ont été les deux mamelles du Sarkozysme

                      Ubuesque non, l’homme qui a coûté 500 milliards à la France ...


                    • menou69 menou69 6 mars 2013 16:20

                      Selon une information de BFM TV cette après-midi, Nicolas Sarkozy aurait fait cette interview dans le journal de droite « Valeurs Actuelles » en réaction à la déclaration de François Fillon lors de son meeting qui a dit que pour l’élection présidentielle de 2017, ils étaient tous à la même auteur, Nicolas Sarkozy devait également se présenter à la primaire. Il aurait été fou de rage contre Fillon, rendez-vous compte lui à la même hauteur que les autres.

                      Les fidèles lieutenants de l’ex-président essayent de rattraper la chose et de calmer les esprits à l’UMP, toujours selon BFM TV


                      • Fergus Fergus 6 mars 2013 17:16

                        Bonjour, Menou.

                        Effectivement, Sarkozy devra, s’il veut revenir, se soumettre à une primaire à droite. Toute autre attitude visant à zapper ce processus (entré de facto dans les moeurs depuis 2012) serait suicidaire en vue de la présidentielle. C’est bien pourquoi Sarkozy n’ira pas, même s’il en crève d’envie. Car le pire affront pour lui serait de se faire étendre dès cette primaire, à l’image de Royal, laminée contre toute attente lors de la primaire socialiste.


                      • menou69 menou69 6 mars 2013 18:28

                        Bonjour Fergus,

                        Son orgueil en a pris un coup quand il a entendu Fillon le mettre au même rang que lui, c’est pourquoi il a voulu marquer son territoire au dessus des autres en souscrivant à cet entretien avec le journaliste de « Valeurs Actuelles » , un journal ami, pour cela il a été poussé par ses amis Patrick Buisson et Jean-Claude Dassier.

                        Il veut resserrer les rangs des sympathisants de droite autour de lui au détriment de Fillon et Copé, car selon lui ceux-là ont des caractères de sous-fifres, des minables quoi, lui seul à le caractère à être un chef, et lui seul peut sauver la France, après l’avoir coulée !

                        Résultat : il va détruire l’UMP, et les électeurs de droite vont aller ver Marine Le Pen ! Car tant qu’à faire, il préfère voir disparaître l’UMP que de voir Fillon ou Copé diriger le pays !


                      • Fergus Fergus 6 mars 2013 20:05

                        @ Menou.

                        C’est en effet à cela que l’on peut mesurer à quel point Sarkozy est un nuisible, y compris pour son propre camp : il préférera sans nul doute saboter les candidatures de personnalités comme Fillon, quitte à favoriser Le Pen, dès lors qu’il prendra conscience que son retour est impossible.

                        Excellent article.

                        Bonne soirée.


                      • julius 1ER 7 mars 2013 09:40

                        de toutes façons entre l’UMP et le FN il n’y a pas de différence de valeurs depuis 50 ans la plupart des politiciens de l’UMP sont passés par l’extrème -droite que cela soit par les mouvements « occident » ou « ordre nouveau » la liste est longue de Longuet en passant par devedjian, madelin, buisson, novelli et j’en oublie....... je me souviens d’un propos de Charles Millon (ministre de Chirac) qui disait que de toutes les façons la droite n’avait été au pouvoir que de 1940 à 1944 ; à l’époque la phrase avait un peu choqué, mais avec le recul on s’aperçoit que le propos n’avait rien d’innocent, leur modèle c’est la France de Pétain (tous unis par la haine viscérale du communisme et du socialisme, c’est leur dénominateur commun bien au delà de leurs divergences et cela implique un état autoritaire au service des puissants, un mouvement social contrôlé par des syndicats corporatistes inféodés au patronat et à l’état.

                        Des régions soumises à un ordre des notables et aux forces de l’argent, d’ailleurs le roi des réformes autoproclamées Sarko 1er n’ a rien fait pour ramener de la diversité dans les médias, il était revenu à un système de désignation des représentants des chaînes publiques
                        par une autorité de tutelle, tout ce qui permet de concentrer les pouvoirs entre quelques mains est bon à prendre, dans tous les domaines la trame de fond qui apparaît en filigrane c’est Vichy et son ordonnancement autoritaire et toute crise pour eux est un moyen de réduire encore plus tout espace de liberté..............

                      • Gollum Gollum 6 mars 2013 16:24

                        Mais nous non plus on veut pas qu’il revienne ce serait d’un ennui mortel ! 


                        On le connaît déjà, on a vu...

                        Place à Asselineau.

                        • Jason Jason 6 mars 2013 16:27

                          Mais il est parfaitement cornélien ! Seulement, il s’est trompé de pièce : ce serait plutôt dans « l’llusion comique » qu’il devrait jouer.


                          • Richard Schneider Richard Schneider 6 mars 2013 17:02

                            @Jason :

                            Vous avez raison : il s’agit plutôt de « l’Illusion comique » !

                          • sisyphe sisyphe 6 mars 2013 17:14

                            Ouais ; enfin ; comique, comique ...
                            A Part pour ses talonnettes, il n’a jamais fait rire grand-monde...

                            Mais la référence littéraire est bien vue.
                             smiley


                          • Fergus Fergus 6 mars 2013 17:24

                            Bonjour, Jason.

                            Bien d’accord avec vous. La preuve : se trouve qu’en janvier 2012, j’ai publié ceci sur AgoraVox : Théâtre : Sarkozy dans « L’illusion comique ».

                            Cordialement.


                          • Ronny Ronny 6 mars 2013 16:28

                            Le devoir, il s’en tape. Il a d’ailleurs toujours dit, je fais un mandat puis après je ferai comme Clinton (non pas la fellation !), mais des conférences à 100 000 euros…

                            Cinq ans de Sarko, pour mémoire cela été (merci Imhotep, et dommage de ne plus vous lire sur Avox) :

                            - l’affaire Karachi et l’affaire Takieddine
                            - l’affaire Tapie, enrichie d’évasion fiscale du magot vers la Belgique
                            - l’affaire Clearstream
                            - l’affaire Bettencourt
                            - les affaires Wildenstein
                            - l’affaire du champ de courses de Compiègne
                            - l’affaire Peugeot
                            - les discours de Dakar, Riyad, Latran et du Puy en Velay, la lettre de Guy Môquet, le parrainage d’un enfant de la Shoa, sur la mort de Ben Laden
                            - l’invitation des dictateurs pour le 14 juillet, celle de Kadhafi avec les ors, le tapis rouge, les petits plats dans les grands, celle d’El Assad en décembre 2010, etc.
                            - l’affaire de la Jatte, du Fouquet’s payé par Desmarais, du Paloma payé par Bolloré, de la villa mexicaine, de Wolfeboro payé par les dirigeants de Prada et Tiffany, des repas au Bristol 2 fois par semaine, du voyage en Egypte …
                            - l’affaire Pérol
                            - l’affaire de l’Epad (et du scooter)
                            - Gandrange
                            - les vaccins du virus H1N1
                            - les affaires Yade, Boutin, Copé, Juppé, Joyandet, Bertrand, Blanc, Estrosi, Lefebvre, Santini, Proglio, Amara, Laporte, Péchenard, Mitterrand, Ouart, Solly, Soubie, Richard, Fillon, Squarcini, Marleix, Charon, Longuet, Bachelot, Mignon, Morano, Giacometti, Besson, Courroye,Tron, Laroque (Baroin), Guéant (contrats avec la Libye), Dupuydauby …
                            - l’utilisation du contre-espionnage pour des affaires privées
                            - l’utilisation de l’Elysée pour recevoir les caciques de l’UMP et les satellites jusqu’à plusieurs fois par semaine
                            - l’Air Sarko One (250 millions d’euros dont 50 % de dépassement selon René Dosière) et ses deux fours à plus de 131 000 € (TTC et avec l’étude), le cocktail de New York à 400 000 euros, le dîner pour l’UPM à 1 million d’euros
                            - la nomination à la têtes des chaînes audio et vidéo publiques par le pouvoir
                            - la réforme constitutionnelle
                            - les évictions des préfets pour crimes de lèse-pelouse ou de sifflets
                            - la paralysie des villes et les moyens de quasi guerre (2 000 CRS pour 600 habitants par exemple) au coût pharaonique pour les déplacements du président
                            - l’affaire de l’espionnage des journalistes par le contrespionnage

                            etc.

                            M’est seulement avis que certaines mises en examen pourraient approcher !


                            • Jason Jason 6 mars 2013 16:48

                              Vous avez oublié les sommes importantes pour les sondages de l’Elysée. Même la cour des cons le lui a reproché.

                              Le prochain président qui viendra dans mon village sera acceuilli par le garde champêtre à la retraite (il n’y a pas d’argent pour un employé communal, c’est pas prévu dans le millefeuille).


                            • contre-vent 6 mars 2013 17:02

                              Vous avez aussi oubliez : L’OTAN et le traité de Lisbonne. Qui restent à eux deux le plus détestable.


                            • bakerstreet bakerstreet 6 mars 2013 19:34

                              Ronny

                              Merci pour ce poème à la Prévert !
                              Que d’images !
                              Deux points communs à toutes ces rubriques : L’argent,et le pouvoir, qui en fait ne font qu’un, dans la poupée gigogne du mensongne...

                              Georges Perec a écrit un jour un roman qui s’appelait « la disparition ».
                              Le challenge qu’il s’est imposé était de faire disparaitre une lettre, en l’occurrence la lettre E !

                              Imaginez l’ambaras de Sarko s’il lui fallait faire la même chose, en évitant le rapport à la manipulation


                            • Ronny Ronny 7 mars 2013 09:19

                              @ jason et contrevent

                              Oui, effectivement, vosu avez raison. C’est aussi sans compter l’opposition constante entre la France du vrai travail (Pétain reviens, tu as oublié ton caniche !) - celle qui se lève tôt sans doute - et les « autres », la division constante des Français, la « peopolisation » de vie privée, aucune honte, aucune retenue, aucune grandeur de vue (non, non pas d’attaque sur sa taille ce coup là !)...

                              J’avais fait un bilan à mi mandat, pour mémoire :
                              http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/lente-derive-vers-une-dictature-48193

                              Y’en a eu tellement que l’on en oublie forcément smiley  !


                            • alinea Alinea 6 mars 2013 16:29

                              Comment, sa fille qui a même pas un an et demi va déjà à l’école ?
                              Quel poids sur ses épaules, pauvre homme ! Je crois que nous n’avons pas mesuré à quel point cette famille s’est dévouée pour nous ; petits ingrats que nous sommes !


                              • gaijin gaijin 6 mars 2013 16:34

                                bof
                                il avait encore abusé des médocs ....


                                • hunter hunter 6 mars 2013 17:20

                                  Médocs ? Made in Colombie oui !
                                  En drepou, produit par un fameux labo : « Medelin » !!!

                                   smiley

                                  H/


                                • mortelune mortelune 6 mars 2013 16:36

                                  la question ne sera plus : « avez-vous envie ? » mais « aurez-vous le choix ? » 


                                  C’est interessant ça ! C’est une façon bien étrange d’envisager la démocratie. Cet homme là est dirigé par une force diabolique. 
                                  Mais finalement, son discours profite à qui ? Quel est le rôle de Sarko dans la vie politique française sinon de faire gagner Fillon ou un autre candidat de l’UMP ?
                                  Je l’imagine bien mettre les manettes à fond contre Hollande. Il fera le travail sale que ne pourra pas faire Fillon puisque ce dernier prendra l’allure d’un honnête homme au dessus des polémiques « ordurieuses ». Le bon sera Fillon, la Brute sera Sarko et le truand sera Hollande. Avec son « le changement c’est maintenant » Hollande ne pourra pas passer (à raison) pour autre chose qu’un menteur et un voleur. 
                                  Il restera qui en piste ? 
                                  Marine LePen, Melenchon et Fillon. Dans ce schéma Fillon garde toutes ses chances puisqu’il va mettre la gomme pour se démarquer de la gouvernance de Sarko.
                                  C’est ainsi que la roue oligarchique tourne ... 




                                  • contre-vent 6 mars 2013 16:44

                                    Kuaa !!!??? Et ta dolce vitta Nico ?

                                    Tu nous a dis : « Encore 5 ans et après c’est la dolce vitta »*. Bon, tu n’as pas eu un deuxième mandat. Profite donc de ton palace à Marackech. Et pis, carla. Nan, elle sort un autre album. Nan, nan, reviens pas !!!

                                    * ; Est-ce que les 400 000 millions d’euros de Khadafi selon Takiedine sont en rapport avec la dolce vitta ?

                                     


                                    • contre-vent 6 mars 2013 16:48

                                      Quelque chose me dit qu’on va voir débouler des sondages indiquant que 70% des français voteraient N. S aux prochaines présidentielles façon DSK.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès