Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Sarkozy sur la voie royale

Sarkozy sur la voie royale

Participation record, sondages confirmés, score historique pour Sarkozy, Royal et Bayrou : le premier tour de la présidentielle, s’il a fait quelques victimes, n’a pas laissé place à la fantaisie ou à l’à-peu-près. La tendance, forte, est à la droite.

Il n’était pas utile d’attendre 20 heures pour savoir que Nicolas et Ségolène s’étaient allègrement qualifiés pour le second tour de la présidentielle : contournant l’interdiction sous peine de forte amende faite aux médias français et à Jean-Marc Morandini de divulguer avant l’heure dite les premières estimations sorties des urnes, plusieurs sites de grands journaux suisses ou belges ont, dès 18h30, relayé l’information. Ainsi, le compte à rebours entonné à l’unisson et avec quelques secondes de décalage par les journalistes de TF1 ou de France 2 devenait assez ridicule, un brin désuet : on savait déjà qu’aucune surprise n’avait eu lieu. Le bon vieux clivage droite gauche, tant décrié par monsieur Bayrou (comme prévu troisième homme, et rien de plus) s’était donc remis en place, gommant avec superbe et emphase (taux de participation jamais atteint) la bourde de 2002.

Les Français s’étaient déplacés, en grande masse, jeunes ou moins jeunes, des quartiers ou d’ailleurs, au chômage ou riches ; ils s’étaient déplacés en dépit du soleil, de la pêche et de la finale de Monte Carlo, et avaient apporté leurs voix, en grand nombre, d’abord à Nicolas Sarkozy. Plus de 30% des suffrages pour celui qui fait si peur à monsieur Colombani, à monsieur Joffrin, ou à monsieur Kahn. 30%, dix points de plus que ce pauvre Jacques Chirac, si mal élu en 2002 ! 30% dès le premier tour, score jamais atteint sous la Cinquième République depuis Pompidou !

Mais on n’avait encore rien vu : Ségolène Royal, candidate socialiste détestée par les éléphants, critiquée surtout dans son camp tout au long de sa campagne, qu’on annonçait un peu à la dérive ces derniers temps, réalise près de 25% des suffrages ! Mieux que Mitterrand en 1981 ! Et l’on ne parlera pas ici du piteux score de Jospin en 2002, ce pauvre Lionel qui prend soudain un grand coup de vieux derrière la tête !

Avec de tels scores, quelles chances avait François Bayrou, béat béarnais, de figurer en finale ? Aucune, évidemment. Mais le candidat antisystème assistera de près à l’avènement du système, avec quelques confortables 19% des voix. Score triplé par rapport à 2002 ! Là encore, performance exceptionnelle qui fait de cet ancien canard boiteux de la droite un cygne courtisé et choyé en vue d’éventuelles reports de voix.

Tant de scores exceptionnels, tant de vainqueurs... que des vainqueurs ? Comme dans l’École des Fans  ? Pas vraiment non, des grand perdants et surtout bien sûr chez les petits, mais pas seulement. Une veste surtout pour Le Pen, qui tombe de très haut, à peine 11%, son pire score depuis vingt ans. Un Le Pen désabusé, qui se désolera dans sa première réaction devant ces Français trop veaux (selon lui) pour oser sanctionner ceux qui les gouvernent si mal (toujours selon lui) depuis trente ans.

Les Verts eux aussi boivent la tasse : pas de réchauffement climatique en vue entre Voynet et Mamère, le second qui n’aura de cesse de reprocher à la première de ne pas avoir su surfer sur la vague Hulot. Les Verts, aujourd’hui, ne sont plus rien, et surtout pas une force écologique. Une farce, tout juste. Même constat côté rouge, avec l’achèvement de l’effondrement des communistes, à la hauteur de Chasse Pêche et Tradition, c’est dire. Seul, parmi les petits, Besancenot s’en sort avec ses 4,5%, pas de quoi briguer le Château, bien sûr, mais quelques rangs supplémentaires pour les défilés à venir.

Voilà, les premiers jeux sont faits et, pour Sarkozy, ils sont plutôt bien faits. Le candidat UMP en réalisant un score très fort « malgré » une participation exceptionnelle, s’est découvert une certaine forme de popularité, très étonnante à la lecture des derniers papiers, lus un peu partout récemment, qui le présentaient tous comme un personnage retors, dangereux et fasciste, qu’il fallait écarter à tout prix. Aujourd’hui, ce personnage anxiogène, tellement anxiogène, se retrouve en tête du premier tour, mais surtout à la tête d’un matelas potentiel de voix sans équivalent : les 19 points de l’UDF ajoutés aux 10 points du FN plus les 30 de l’UMP, ça fait déjà 59, c’est pas mal. C’est suffisant. Alors, évidemment, rien ne dit que les électeurs UDF, de droite traditionnellement, suivent Sarkozy en rangs serrés. Rien ne dit qu’il n’y aura pas quelques éparpillements. Bien sûr. Mais la marge reste grande, tout de même, pour le candidat UMP. Cette marge à l’opposée si étroite pour madame Royal.

Hier soir, toutes les composantes de la gauche ultra, une par une, Laguiller, Buffet, Voynet, se sont empressés d’annoncer qu’elles appelaient à voter Royal. Idem pour Besancenot, Bové, pour des motifs différents. Mais tous ces soutiens, plus ou moins forcés, plus ou moins sincères, ne pèsent pas lourd en vue du second tour. C’est comme si pour faire avancer son bateau dans la coupe de l’America, un skipper soufflait sur la voile. De la bonne volonté, mais inutile. Royal, hier soir, a reçu des soutiens de bonne volonté. C’est bel et bon mais ça ne suffira pas. Elle part de loin, derrière son grand rival. Elle part avec l’obligation de l’affronter en débat, les yeux dans les yeux. Elle part avec l’obligation d’essayer une fois de plus de faire l’unanimité dans son propre camp. Hier soir, DSK brillait par son absence sur les plateaux télé. Entre autres. Alors, bon, tout ce que la gauche compte d’ « alter » va pousser derrière la reine du Poitou pour faire barrage à Sarkozy, bien sûr. Mais le véritable enjeu est ailleurs, au centre : comment convaincre ceux de chez Bayrou de faire soudain un grand pas de côté pour rejoindre le navire socialiste ? Plus compliqué, comme le soulignait justement Tapie, que de convaincre une grande partie de cet électorat orange de rester fidèle à la droite.

Ce n’est pas Noël Mamère ou Dominique Voynet qui feront gagner Royal. Ce sont les électeurs du centre, qui, brusquement charmés, emballés par la Dame à la rose, choisiraient d’un seul coup, en reniant leurs convictions, de pencher à gauche. On a quand même du mal à y croire. On a même du mal à imaginer que Bayrou soit suffisamment propriétaire de ses voix pour empêcher les siens de contribuer à l’élection annoncée du candidat de l’UMP. La question n’est pas de savoir si Bayrou donnera une consigne de vote. La question est de savoir si cette consigne changera quoi que ce soit.

Les Français ont démontré massivement hier qu’ils n’en avaient pas soupé du « clivage droite gauche. » Et qu’actuellement, dans ce clivage-là, la droite menait la danse. Nettement.


Moyenne des avis sur cet article :  3.53/5   (320 votes)




Réagissez à l'article

135 réactions à cet article    


  • Golgott 23 avril 2007 09:49

    Revenir aux racines de la gauche, c’est ce que devraient faire certains. Le vieux Firmin en parlait déjà sur son blog l’année dernière, et c’était assez bien vu ! http://le-blog-de-firmin.blogspot.com/2006/09/tre-de-gauche-quand-mme.html Merci à celui qui m’a donné ce lien ici même, ce blog est une découverte, une perle. Pour la politique, mais pas seulement.


  • diablotin 23 avril 2007 10:55

    Pour Golgott, puisque vous citez le vieux Firmin. Selon moi, son plus beau texte, celui qui était le plus prémonitoire, il y a plus de 6 mois sur ce que nous venons de vivre, c’est celui-ci : « la belle politique ». http://le-blog-de-firmin.blogspot.com/2006/09/la-belle-politique.html Il y a des vieux (très vieux, même !) qui savent donner aux jeunes l’envie de s’engager.


  • nessoux 23 avril 2007 11:43

    Une victoire de SR au second tour n’est pas dans l’interet de Bayrou. S’il veut être le leader d’un grand parti social-liberal capable de gagner la prochaine fois SR doit perdre. Le PS risque de traverser une période très difficile après les élections et va probablement se casser en 2 morceaux.


  • CAMBRONNE CAMBRONNE 23 avril 2007 12:21

    Et c’est un expert de l’analyse fantaisiste qui le dit !

    Le même nous casse les oreilles depuis des semaines en annonçant la victoire de BAYROU .

    Vive la république quand même .


  • CAMBRONNE CAMBRONNE 23 avril 2007 12:25

    Si vous donnez Royal gagnante , nous sommes tranquilles , sarko a donc toutes ses chances .

    La peinture , la peinture limitez vous à ce que vous connaissez à peu près .

    Salut et fraternité .


  • CAMBRONNE CAMBRONNE 23 avril 2007 14:27

    MONSIEUR WEST

    J’en ai assez que vous me considériez comme Lepeniste , je vous l’ai dit cent fois et vous pouvez relire tous mes posts . Je n’ai jamais souhaité la victoire de lepen mais celle de sarkozy .par contre j’ai toujours été contre la diabolisation de Le Pen .

    Je vous réponds exceptionnellement il n’y en aura pas d’autre , vous étes de trop mauvaise foi et trop tordu pour être fréquentable .

    Vive la république quand même .


  • nessoux 23 avril 2007 14:47

    « Calomniez, il en restera toujours quelque chose ! ». C’est la technique de ce tout petit môooossieur


  • Dégueuloir Dégueuloir 25 avril 2007 18:27

    il est vrai que sous le futur et très hypothétique sombre régne de Sarkoléon ,les futurs délinquants et pédophiles seront définis dés le bas age !! ah « l’eugénisme » quand tu nous tiens !! même Lepen n’a jamais osé !! d’ailleurs cette « doctrine »est interdite en France et passible de la justice ,n’est-ce pas ? un ministére de l’identité nationale,le retour de Vichy !! quant aux intimidations de certaines presses et médias tout au long de cette campagne,cela en dit long sur ce type !!ce personnage colérique et égocentrique est un vrai danger pour notre nation,serait-il téléguider par le nouvel ordre mondial à la botte du clan maffieux « boucherie »US.....moi je préfère quand même mon petit drapeau Français sur le bord de ma cheminée......et vous ? ? ?....lol....smiley d’autant qu’elle sera amenée à gouverner avec le nouveau parti de FB !!! cela à l’air de fonctionner fort bien en Allemagne avec de vrais résultats positifs.....ne laissez pas cet individu accéder au pouvoir sous peine de le regretter amèrement,il faut choisir ,méme avec une pince sur le nez comme en 2002,il ne faut pas voter nul ni s’abstenir mais mettre hors d’état de nuire ce nuisible qui a provoqué les émeutes dans les banlieues en 2005,cet homme est un pyromane manipulateur !!


  • La Taverne des Poètes 23 avril 2007 09:40

    Le grand vainqueur c’est l’Extrême-drote désormais institutionnalisée par Sarkozy. Le grand perdant, le citoyen. Mais il n’est perdant que pour cette bataille car on voit au triplement du score de Bayrou qu’il monte...


    • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 23 avril 2007 11:25

      La Taverne des Poètes, je ne suis pas tout à fait d’accord avec vous...

      D’une part, Nicolas Sarkozy a su ramener à lui tous ces déçus de la Droite, qui, lors du scrutin du 21 avril 2002, ont voté en faveur de Jean-Marie Le Pen...

      D’autre part, François Bayrou a su ramener vers lui tous ceux, qui à Droite (mais à Droite modérée), qui, parmi les Centristes ou les UMP (anti « Constitution Européenne »), ont voté pour lui...

      Mais, le peuple français a tranché...

      Le Front National a perdu sa position d’arbitre...

      Maintenant, c’est l’U.D.F. -bref, le camp des modérés-, qui s’est bien placée en position d’arbitre !

      Beaucoup d’UDF seront tentés de voter en faveur de Ségolène Royal pour faire barrage à Nicolas Sarkozy... Mais, là où tout se jouera, c’est lors des Elections Législatives : l’U.D.F., qui, contrairement au Front National, aura des élus, sera un arbitre beaucoup plus incisif que le Front National !

      Là, on verra ce que le citoyen décidera... Il se pourrait qu’il y ait une « certaine » cohabitation...


    • CAMBRONNE CAMBRONNE 23 avril 2007 12:28

      Les députés UDF seront élus si l’UMP le veut et elle le voudra si Bayrou est coopératif .

      Vive la république quand même .


    • IP115 23 avril 2007 13:39

      @CAMBRONNE

      Je crois bien tous ces "grands politiciens virtuels’ du 5me pouvoir reviennent doucement à la dure réalité avec une belle gueule de bois. Alors ils essaient vainement de sauver les meubles. Le Pen nous explique que sa débacle est une victoire ... de ses idées, et F. Bayrou qui nous annonçait monts et merveilles et qui passe péniblement les 18% (loin dérrière les 2 autres) nous explique aussi que c’est une grande victoire ... smiley

      Comme JM LePen vient de découvrir que les électeurs du FN ne lui appartenait pas, F. Bayrou va vite se rendre compte qu’il n’est qu’à la tête d’une chimère ...

      D’après les media alternatifs F. Bayrou devait faire entre 50 et 70% au premier tour (quelle blague), c’est dire s’ils ne sont pas réprésentatifs du peuple français. Il faudra bien que tous ces rêveurs se décident enfin à redescendre sur terre, il y va de leur crédibilité et donc de leur survie. Je reconnais que les instituts de sondages ne sont pas toujours très bon, mais comparés aux sondages du « 5me pouvoir », omme on dit : « il n’y a pas photo » ... smiley


    • CAMBRONNE CAMBRONNE 23 avril 2007 14:07

      TAVERNEUX

      Votre raisonnement manque de nuances . Il y aurait trente et un pour cent d’électeurs d’extrème droite en France ? A qui allez vous faire croire ça ?

      Sarkozy a donné le baiser qui tue à Le Pen comme Mitterrand l’avait fait pour le PCF .

      C’est d’ailleurs Mittterrand qui avait oeuvré pour que le FN plombe définitivement la droite .

      C’est une époque qui s’achève et je m’en réjouis vivement .

      Salut et fraternité .


    • CAMBRONNE CAMBRONNE 23 avril 2007 14:12

      BIEN VU IP 115

      Il est évident que d’après Agoravox Bayrou était le « Phénix des hôtes de ces bois » . Les sondages ont peut être mauvaise réputation mais ils sont faits de façon scientifique et non sur quelques centaines de clampins représentatifs d’un milieu particulier et qui votent plusieurs fois .

      Amitiés .


    • Petruknik 24 avril 2007 23:11

      « Les députés UDF seront élus si l’UMP le veut »

      Bein voyons ! 18% c’est largement assez pour créer une triangulaire (il ne faux que 10%) et faire perdre un candidat UMP.

      Par ailleurs Bayrou peut se raprocher de Royal et négocier un programme commun et des reports de voix. Si c’était le cas l’UMP n’aurrait tout simplement aucune chance de remporter les législatives et serait dans l’opposition pour un bo moment...


    • aurelien 23 avril 2007 09:53

      Il est assez fatiguant à vrai dire de lire continuellement ce genre de raisonnement dualiste entre droite et gauche. Penser à gauche, penser à droite, ou aussi, penser au centre...

      La pensée n’a pas de camp, et l’intelligence encore moins. Seule l’idéologie et la fragmentation idéologique de la politique créent des chapelles particulières.

      Cependant les faits sont que les personnages politiques sont élevés au pouvoir par le biais d’institutions politiques. Alors considérer encore les deux candidats restants par des considérations aussi simplistes ou outrancières que droite ou gauche, comme le font les médias traditionnels, c’est encore et toujours prendre la totalité de l’électorat pour des c....

      Il y a clairement maintenant d’un côté un candidat conservateur, dont la volonté est de centraliser le pouvoir, et d’instaurer une société de contrôle et répressive, une société basée sur le verouillage insitutionnel et médiatique. Et de l’autre un candidat souhaitant plutôt incarner une avancée dans la démocratie avec plus de participation citoyenne, plus de liberté d’expression, de créativité et souhaitant réformer les insitutions vers plus de pluralisme : c’est la volonté de la candidate Royal.


      • HELIOS HELIOS 23 avril 2007 10:12

        Première analyse, premier éclairage, merci l’auteur.

        Toutes vos hypothèses sont interressantes, toutefois, je ferais commes les électeurs de ce dimanche, je vous signifierai ma volonté : Sarkozy sera le prochain président.

        Ignorez svp toutes les supputations, les Français ont été clairs : Ils aiment le système, ils aiment l’UMP et s’ils ont joué a se faire peur en 2002 et probablement en 2005, la récréation est finie.

        Nous devons accepter que les sondages sont des outils serieux basés sur des éléments fragiles. Qu’en seront les actions politiques basées elles sur des faits, des promesses ? Nous verrons...

        Il nous reste le troisième tour, en juin. Nos futurs députés feront ils partie de cette vague bleue ou bien assisterons nous a un re-équilibrage que les français savent si bien faire ?

        Beaucoup de questions, peu de réponses, juste un dernier mot, que je reprends de nombreux messages dans de multiples blogs : nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas.


        • tvargentine.com lerma 23 avril 2007 10:22

          Très bonnes nouvelles que le résultat des votes des français qui viennent de s’exprimer en masse.

          Eliminé les verts hezbollas qui n’arrêtaient pas de débiter des aneries et de faire payer des taxes, des impôts....sous couvert d’un discours écologique et de nous les casser avec leur politisation de l’écologie...

          Les Banlieusards, ont aussi voulu se venger d’eux (politique des verts à Paris)

          Merci donc,à Nicolas Hulot d’avoir remis l’écologie à sa vrai place.

          Ensuite,fini,les communistes français ,le seul parti en Europe qui n’avait pas fait sa mu d’un système totalitaire alors que l’ex parti communiste italien,vient de terminer la sienne et de créer un nouveau parti avec des centristes

          Deux visions d’une certaine conception de la société venant de communistes en Europe

          Fini, les troskistes,qui avec des soutiens constant à des clandestins, sans papiers,et des squatteurs professionnels n’ont pas arrêté de pourrir la vie des citoyens en France.

          Comment accepter que des squatteurs communautaristes polygames africains puissent avoir ce que les citroyens ne peuvent plus avoir dans leur propre pays : un logement

          Comment accepter que des gens puissent sous-louer ces appartements sociaux et toucher des allocations ?? dans l’impunité totale !

          Oui,c’est le retour de la France,car la place de la France est en Europe ,et non chez les amis de boutléfika ou du Mali ni du Sénégal et il faut remettre les choses en place en supprimant un maximum d’allocation qui ne sont que des appels d’assistanat pour la misère du monde payé aux frais du contribuable français


          • Mondran 23 avril 2007 10:42

            Que de grands et gros mots dans ce commentaire.

            Au delà de la réaction exaspérée et revancharde d’un vainqueur d’un soir, il traduit surtout à mes yeux la brisure importante entre deux mondes français. Celui des classes moyennes aisées et cultivées qui surmontent les évolutions constantes de notre monde, et celui d’une France déboussolée par les changements forts et incessants (dans la composition sociale de la France, dans l’économie, la technique, l’environnement etc.) Cette brisure est incontestablement un échec pour la gauche. Sarkosy héraut de la fracture social ? Plutôt brillant catalyseur de l’échec politique à définir un nouveau vivre ensemble, pour tous, et surtout pour les plus fragiles d’entre nous. Il est malheureusement fort à craindre que les recettes autoritaires et libérales de Sarkosy n’accroissent cette fracture. Mais seule l’histoire nous le dira.


          • masuyer masuyer 1er mai 2007 11:42

            AH OUI ! ça c’est bien vrai mon bon monsieur. Toute façon la gauche c’est tous des polygames, y a qu’à voir mitt’rand. smiley


          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 23 avril 2007 10:43

            Bon, je suis déçu, je viens, ( les Bayrouristes ) viennent de perdre une bataille, mais comme dit si bien un vieux proverbe....

            Mon constat et ce qui me fait marrer, c’est que les gens qui ont votés socialiste, ben finalement ont œuvrés certainement pour la future victoire de Sarkozy !

            2012, c’est juste dans 5 ans, et le temps passe hélas très vite alors si Dieu le veut, rendez vous dans 5 ans, d’ici là comment ira notre pays, je suis très pessimiste, même que j’ai pas mal d’appréhension... et peut être que François Bayrou serra à ce moment là l’homme providentiel. !

            Comme aucun des deux candidas ne m’intéresse, alors dans 15 jours je vote blanc.

            Je vais développer les raisons de mon votre blanc, premièrement pour le vieux gaulliste que je suis, ça sera la première foi.

            Le cas Ségo : (honneur aux dames) je ne veux pas sa clique de socialos , les : Lang, Montebourg, Dray etc, déjà la situation financière de la France n’est pas brillante, avec eux va encore empirer !

            Cas Sarko : Je ne peux accorder ma confiance à un mec qui « m’a » trahi en déclarant à Bush que mon pays ( dans l’affaire d l’Irak )avait été arrogant !( pour info je rappelle que les américains en élisant Bush deux fois ont crus que ce dernier allait leur amener paix et bonheur,.... je résultat nous le connaissons )

            Je ne peux non plus accorder ma confiance à un mec qui fait des cacas nerveux pour un oui ou pour un rien !

            Je ne peux pas accorder ma confiance à un mec qui a fait de telles déclarations sur les gènes !

            Je ne peux accorder ma confiance à un mec qui a tant de pouvoirs sur les médias !

            Alors pour cette raison comme aucun des deux candidas ne m’intéresse, alors dans 15 jours je voterai blanc.

            @+ P@py


            • diablotin 23 avril 2007 10:49

              Tout à fait d’accord avec ce commentaire, en ce qui me concerne. Et encore plus avec les 10 ou 15 dernières lignes !


            • aurelien 23 avril 2007 10:50

              Je pense que voter blanc c’est voter Sarkozy.

              Le vote blanc n’est pas comptabilisé, et participe de ce système actuel qui est un déni de démocratie. Voter blanc c’est encourager la stagnation et favoriser l’arrivée de Sarkozy au pouvoir.


            • Bill Bill 23 avril 2007 11:10

              Papy, je suis tout à fait d’accord !!! Pas question d’aller choisir entre la peste et le choléra ! Je ne comprends pas les Français d’être si conformiste ! Cela veut-il dire qu’ils sont heureux de l’état du pays ? Je ne peux pas le croire ! Ils ont fait le choix de ne rien changer finalement !

              Dans cinq ans nous aurons tous pris un peu de bouteille, perdu cinq ans, et le pays sera encore descendu s’il en reste quelque chose...

              Le jour du second tour, j’irais me promener... Pas question d’apporter 1.5€ à l’UMP ou au PS...

              Bill


            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 23 avril 2007 11:12

              Petit rajout,

              Je ne peux accorder ma confiance à un mec qui a éluder le grave problème de note dette publique, mais qui na pas hésité a organiser sa fiesta ( son « sacre » au Bourget ) et qui a coûté la bagatelle de... 3, 5 millions d’euros !


            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 23 avril 2007 11:15

              Salut Bill,

              Si je me déplace pour voter blanc, c’est par respect à nos anciens qui se sont battus pour obtenir se droit.

              @+ P@py


            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 23 avril 2007 11:18

              Salut Diablotin,

              Tel un vieux sage j’aurai le temps d’observer,on se donne rendez vous dans un an !

              @+ P@py


            • Frédéric Dalmas frédéric dalmas 23 avril 2007 11:23

              Et Sarkozy passera. Il ne faudra pas se plaindre après.


            • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 23 avril 2007 11:30

              Est-ce que voter blanc ne servira pas finalement à donner des voix à Nicolas Sarkozy ? : je pense que si !

              Il faudra vous souvenir que les Français en ont assez de ce clivage « Gauche/Droite »... De plus, je considère que François Bayrou n’a pas perdu : bien au contraire !... En effet, l’UDF se retrouve fortement placé en position d’arbitre...

              Alors, pour faire barrage à Nicolas Sarkozy (qui a pris beaucoup de thèses du Front National -le grand perdant de ce 22 avril 2007-), ne vaudrait-il pas mieux voter en faveur de Ségolène Royal, puis, aux Législatives voter pour l’UDF ?


            • aurelien 23 avril 2007 12:17

              Comme le vote « nul » aussi


            • Icks PEY Icks PEY 23 avril 2007 10:57

              Bonjour à tous,

              Je ne partage pas l’enthousiasme de Lilan concernant le deuxième tour et je pense qu’il est est tout à fait hâtif de crier à la victoire certaine et ce, pour deux raisons :

              1. le postulat selon lequel les voix de Le Pen se reporterait sur Sarko me semble erroné. Bien au contraire, je crois que Sarjo a déjà attiré vers lui ceux des électeurs du FN qui aurait voté pour lui au second tour. Le reliquat est un électorat populaire qui n’a rien d’un électeur de droite : ouvrier, petits employés, ce sont des gens qui eurent voté PC dans un temps ancien et qui votent FN depuis le milmieu des années 80. Ce sont des électeurs anti système qui iront très majoritairement à l’abstention et non à un des deux finalistes.

              2. Concernant l’UDF, le comptage des voix au profit de Sarko est bien evidemment fantaisiste. Il est vrai que l’appel du vote utile a sans doute détourné lors des 15 derniers jours une partie des socialistes tentés par Bayrou au profit de Royal, mais il n’en reste pas moins qu’une part encore signficiative des votes Bayrou répondent à une logique d’anti-Sarko. Il est donc très erroné de croire à un report automatique des voix sur Sarko. Je rejoins par conséquent l’avis d’une répartition très partagée entre les deux.

              En revanche, je rajoute un troisième point, c’est que Royal devrait pouvoir compter sur un report d’extreme gauche d’assez haut niveau. A force de faire passer Sarko pour un apprenti dictateur, le second tour se transformera en referendum anti-sarko.

              Mais je ne suis pas sur que l’électeur soit satisfait de de tour de passe-passe : il attend avant tout de faire un choix projet contre projet et non d’alimenter une sorte de psychose qui n’aurait pour effet que d’amener à la présidence un éventail qui irait de la LCR aux transfuges de l’UDF.

              Bien cordialement,

              Icks PEY


              • Gilles Gilles 23 avril 2007 11:11

                Icks pey dit :

                « Le reliquat est un électorat populaire qui n’a rien d’un électeur de droite : ouvrier, petits employés,... »

                Hélas pour vous, l’électorat Sarkozyste et du FN est en majorité formé par ces ouvriers, employés, retraités, femmes aux foyers et surtout, par ceux ayant un niveau d’étude faible. Plus on est dans une catégorie socioprofesisonelle supérieure et plus le niveau d’étude est élevé, moins on vote Sarko et plus à gauche ou au centre. Voir : http://www.csa-fr.com/dataset/data2007/opi20070329-intentions-de-vote-a-l-election-presidentielle-de-2007-vague-21.pdf mais ces études ne sont pas nouvelles !

                Vous réagissez comme si l’électeur faisait un choix cohérent et réfléchit. C’est rarement le cas, et les politiques le savent bien : vaux mieux flatter le populo que parler chiffres... et ça a marché !


              • yoda yoda 23 avril 2007 11:58

                Tres interessant ton lien, j’ai pu apprendre que :

                1- les hommes votent plutot royal et les femmes sarko !

                2- qu’il y avait une tres forte correlation entre le niveau de diplome et le vote sarko-royal (moins t’as de diplome plus tu votes sarko et reciproquement !)

                3- Qu’il y avait une tres forte correlation entre l’age et le vote sarko !

                4- Que Lepen et sarko puisaient enormement dans l’electorat populaire !

                Tres instructif !


              • Gilles Gilles 23 avril 2007 12:47

                En effet Yoda, trés interessant ! Et ce n’est qu’un institut de sondage qui le publie, mais sachez que des études sociologiques sur le vote donne a peu prés les mêmes tendances (hélas aucune n’est sur le web, faut acheter les bouquins)

                Dingue de voir que ceux qui votent le plus pour un candidat sont ceux justement qui risqueront de pâtir le plus de son accession au pouvoir.

                Comment expliquer que ceux qui gagnent plus de 4000 euros votent plus pour le PS, qui compte les imposer encore plus ?

                Pourquoi voter Sarko quant on est un ouvrier ou employé payé peu alors qu’il promet plus de flexibilité, moins de prestations sociales et beaucoup moins d’impôts pour les riches ?

                ça me fait penser que j’ai un copain qui dirige une pme de 60 personnes qui a voté besancennot... alors que le responsable syndical de sa boite (trés con selon lui) avec qui il se bat en permanence vote à droite. La France est tombé sur la tête !


              • CAMBRONNE CAMBRONNE 23 avril 2007 12:48

                MON CHER ICKS PEY

                Salut d’abord et je pense que vous avez raison de rester méfiant et de ne pas crier victoire trop tôt .

                Je pense quand même que Nicolas Sarkozy a de bonnes chances de l’emporter à condition de jouer malin. La dessus je lui fais confiance .

                Personne n’a souligné que pour la première fois JMLP a vu son score baisser sérieusement .

                A mon ami BILL je dirai tout simplement que Nicolas Sarkozy n’est pas le diable que l’on essaie de présenter .

                Si Lepen avait quelques qualités , entre autres de parler de la france il disait beaucoup de conneries et l’expérience de 2002 a montré un homme perdu devant la tache qui se présentait .

                Seul Sarkozy peut reprendre le flambeau de la défense de la patrie . Donc mon cher BILL ne soyez pas triste mais optimiste .

                vive la république quand même .


              • Bill Bill 23 avril 2007 13:20

                Cambronne, cher ami...

                Je ne peux pas croire en Sarkozy... Je ne suis pas aveugle non plus en ce qui concerne Le Pen. J’ai désapprouvé ses propos sur les origines de sarkozy, le blamant lui aussi d’aller dire partout qu’il est un immigré.

                Je ne crois nullement que Sarkozy soit le diable, au contraire ! Mais je crois qu’il agravera les choses. Beaucoup de poudre aux yeux dans ces chiffres, dans ses discours, dans ses actes. Il saute aux yeux que cet homme est un arriviste, il change d’ailleurs d’avis comme de chemise. Du temps où il était ministre, il a réprimé la « délinquance » routière, et l’a traduite dans des chiffres en y mélangeant la violence, qui elle augmentait considérablement. Ce qui fait que la classe moyenne était harcelée, tandis que la délinquance se développait !

                Ségolène Royal n’est pas mieux, loin de là !

                Je ne suis pas d’accord avec la définition d’Icks Pey du vote Le Pen. Ce ne sont pas que les petits ouvriers qui votent pour lui, je ne crois absolument pas à ces sondages pour en avoir effectué moi-même, et j’y ai trouvé de tout, de l’ouvrier désabusé au prof d’université.

                Et le vote nationaliste a encore de beaux jours devant lui ! Car les électeurs de Sarkozy ont aussi voté contre l’immigration. Si le problème ne se règle pas durant son mandat (s’il est élu), il reviendra en force plus tard !!!!

                Et j’ai horreur du racisme ! Si le problème s’étend, dieu sait ce qui arrivera !

                Cher cambronne, j’espère que tu ne t’offusqueras pas de mes critiques à l’égard de ton champion !

                Bien à toi

                Bill


              • snoopy86 23 avril 2007 13:46

                @ Bill

                Voir mon post plus bas

                As-tu envie de revoir Jack Lang où de découvrir Julien Dray à l’intérieur ou Montebourg à la Justice.

                Sur l’immigration Sarko est un moindre mal...


              • Bill Bill 23 avril 2007 14:04

                Cher Snoopy86

                Sur l’immigration, Sarkozy ou Ségolène c’est kif-kif... tous les deux se servent des immigrés, à coup de discrimination positive ou de subvention, et ce faisant ils montent les français les uns contre les autres, en donnant ici, et en disant là que l’autre communauté est raciste.

                Je ne peux que constater tout cela... Une des idées de Sarkozy est de donner des terrains pour les immigrés et de leur construire des maisons avec des prêts à taux zéro.. ; Et que croyez-vous que le Français se dit pendant ce temps-là ?

                Avez-vous jamais vu un Magrhébin courrir après quelqu’un en le traitant de sale Français ? Moi si. Fréquentez vous des personnes de « couleur » au jour le jour ? Moi si. Je vois bien que ces candidats n’arrangeront rien... Sois nous commençons tous à construire ensemble dès maintenant avec pour base la francité, soit nous en paierons tous plus tard les conséquences, dans une société multiraciste et complètement déstructurée et fragmentée.

                Quant à Jack Lang ou Borloo aux commandes... ! entre deux tartuffes bien pensant, j’ai du mal à choisir !

                Bill


              • Bill Bill 23 avril 2007 14:07

                Tartuffe, avec un « T » majuscule, avant de me faire reprendre par Courouve smiley

                Bill


              • snoopy86 23 avril 2007 14:09

                Cher Bill

                La goche ce sera la régularisation à tout-va et l’ouverture totale des frontières aux nouveaux arrivants..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès