Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Sarkozy, un sauveur surdimensionné !

Sarkozy, un sauveur surdimensionné !

Le sommet

En France, y compris dans certains médias, on voudrait présenter Shako comme le sauveur de l'Europe et de sa monnaie et l'on pourrait croire que cette réunion était seulement bilatérale. Mais combien de fois l'a-t-on affublé de ce titre ? En réalité il n'est qu'un acteur de cette dernière parade et qui plus est, cédant devant Merckel la patronne. Contrairement à l'Allemagne où le parlement est consulté en ce qui concerne la position de Mme Merckel, notre président négocie seul. Enfin presque, car derrière lui il y a de vrais économistes qui lui « parlent dans l'oreillette ».

Quant à ses laudateurs de l'UMP, c'est un pitoyable spectacle, un Jacob n'ira-il pas jusqu'à parler d'un président « surdimensionné  » !.Voilà un homme qui règne depuis longtemps sur l'économie française comme ministre et Président qui, non seulement ne fait pas mieux que ses alter-ego européens, mais a entraîné la France dans un taux d'endettement jamais vu jusqu'ici. (dette avant mai 2007, 900 milliards, dette en mai 2012 entre 1700 et 1800 milliards..500 milliards d'euros sur son quinquennat.) [1] Un Président qui cherche à tirer gloire de cet accord de Bruxelles, arraché à la dernière minute, qui a vu les dirigeants européens à genoux devant les banques et s'en remettre au bon vouloir gourmand des Chinois. En quelque sorte, ces derniers pourraient avancer de l'argent à l'Europe pour qu'elle achète leurs produits fabriqués à bas coûts, avec des salaires de misères, sans protections sociales et avec un Yuan sous-évalué. A ce sujet contrairement à ce que laisse entendre dans les couloirs l'UMP, c'est Sarkozy qui a appelé le Président chinois Hu Jin Tao et non le contraire pour qu'il étudie une participation de son pays au FESF.

Nos marionnettes du capitalisme ont pris des décisions qui n'ont pour but que de redonner du tonus aux marchés boursiers en attendant un énième sauvetage de l'Europe et de sa monnaie, ce qui coûtera encore plus cher à tout le monde. Un sauvetage ? alors que tous les économistes et observateurs savent que les dernières mesures annoncées sont dilatoires. En ce qui concerne l'aide à la Grèce, les dirigeants européens de ces accords le savent bien, sa dette publique ne devrait passer sous la barre des 120 %, c'est-à-dire le chiffre actuel de l'Italie et qu'ils estiment intenable, qu'en 2020.

Le show télévisé.

Quand va-t-on abandonner ce genre de spectacle télévisé digne de l'ORTF ,où le Président choisit lui-même ses interviewers, lesquels sont quasiment privés du droit de relance ? A noter tout de même, la pugnacité relative d'Yves Calvi, Sarkosy sera même évasif sur ses réponses aux sujet des « affaires ».

Devant une situation peut être plus grave qu'annoncée, il fallait tout de même annoncer la couleur, (ce que Copé appelle du courage. Il ne manquerait plus qu'il ne le fasse pas !) à savoir qu'il faudra encore se serrer la ceinture d'un autre cran, non pas en s'attaquant « pour de vrai » cette fois-ci aux niches fiscales, mais en frappant aux porte-monnaies de la classe moyenne,... la classe inférieure les« Français d'en bas  ». n'en pouvant plus.

Pour lui cette crise est ressentie plus durement en France par la faute des 35 heures. On se demande alors pourquoi durant ce quinquennat, la droite n'a pas réussi à s'en défaire, ce qui serait dans ce cas une faute grave. En vérité, il s'agit d'un hochet pour flatter son électorat et que de les supprimer équivaudrait à la mise en place d'une sérieuse grève. Puisque le modèle sarkosiste est l'Allemagne il faut savoir qu'outre-Rhin le temps de travail moyen est plus faible qu'en France et côtoie les 35 heures.

Au sujet de sa candidature, il parle d'abord d'une concertation à droite et ensuite il l'annonce à demi-mot. Courageux, mais pas très fiable, vu le nombre de contre-vérités prononcées volontairement ou non. Par exemple la création de 60.000 postes d'enseignants proposée par Hollande ! Non seulement il ne parle pas des ressources proposées du projet, mais ne précise pas qu'il s'agit de postes dans toute l'éducation nationale !

Autres enfumages : [Le Monde]

a/ "La réforme des retraites que nous avons fait voter, c'est 24 milliards de plus par an  » Or, cet impact devrait s'élever à 5 milliards d'euros en 2012, soit près de cinq fois moins que le chiffre avancé par Nicolas Sarkozy qui concerne l'horizon 2025.

b/ « Avec les heures supplémentaires, c'est 9 millions de salariés français qui ont gagné en moyenne 450 euros de plus". Précision, le gain annuel moyen est d'environ 500 euros, soit environ 40 euros par mois !. Encore faut-il que l'entreprise ait besoin de cet effort... ou le veuille.

Les réactions à droite.

S'enfonçant dans un ridicule cirage de pompes, Hortefeux remporte le « Teddy d'or du jour » (ma distinction personnelle). « Il y a deux visages dans la politique française aujourd'hui. Celui du PS, obnubilé par les échéances électorales et celui de Nicolas Sarkozy, totalement concentré sur sa mission de chef de l'Etat. Il n'a pas d'autre préoccupation que de protéger les Français face à cette crise mondiale, sans doute la plus grave depuis un siècle. » Remarques : Sarkozy est candidat et déjà en campagne, à moins que sa bande de renégats ne le vire, mais en attendant le voici sauveur historique du monde

Il ne nous reste plus qu'à attendre le G20 -sous présidence mexicaine-, qui va encore une fois tout régler, re-sauver le monde, l'Europe et sa monnaie par-dessus le marché, un sommet qui précédera le G21, lequel.....

N.B Pourquoi ne pas re-nationaliser (la privatisation en 2005 fut et demeure un scandale) le réseau autoroutier, qui génère un peu plus de 8 milliards de rentées annuelles comme le suggère Arnaud Montebourg, ou du moins le contrôler afin que les dividendes soient partagés entre les employés et les usagers.

[1] Les cadeaux fiscaux qui ont augmenté la dette française tout au long de l’année 2007 ! Selon le rapport de la Cour des Comptes qui a révélé que l’augmentation de la dette était pour 40% due à ces mesures.


Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • dawei dawei 31 octobre 2011 15:08

    soit je suis nul en math, soit j’ai rien compris :
    « dette avant mai 2007, 900 milliards, dette en mai 2012 entre 1700 et 1800 milliards..500 milliards d’euros sur son quinquennat. »

    500 milliards ? ce ne serait pas plutot 800 à 900 milliards ?


    • teddy-bear teddy-bear 31 octobre 2011 16:05

      La dette en 2007 était de 1200 €, Effectivement. Avec tous ces milliards on s"embrouille. Sinon à par cette erreur de frappe ( lol) cela ne change rien à la situation d’aujourd’hui. Et le chiffrement des 60.000 postes de l’Education nationale ? Il ne peut y avoir deux vérités


      • Fergus Fergus 31 octobre 2011 16:15

        Bonjour, Teddy-Bear.

        Entièrement d’accord avec votre article. Et pour ce qui est du sauvetage « surdimensionné », il est tout simplement à la hauteur du formidable ego de Sarkozy, surdimensionné lui aussi !


        • luojie 1er novembre 2011 09:01

          je partage ce que vous écrivez, sauf « leurs produits fabriqués à bas coûts, avec des salaires de misères, sans protections sociales et avec un Yuan sous-évalué. ». attention aux clichés...
          les salaires sont de misères quand ils sont convertis en euros, mais pas en pouvoir d’achat en Chine. la protection sociale existe bel et bien, et est même en forte hausse depuis au moins 5 ans. le Yuan est sous-évalué ? il a augmenté de 20% (c’est vrai, c’est l’Euro qui baisse) sans pour autant que la France exporte d’avantage. quant à la main d’oeuvre, regardez également les investissements colossaux faits par automatisation. De plus, ce sont très souvent des sociétés occidentales implantées en Chine qui « exportent ». pas les Chinois.



          • COMME SON EGO..HYPERMEGA DIMENSIONNE ................

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès