Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Sarkozyx chez les Grecs

Sarkozyx chez les Grecs

On ne dira jamais assez le pathétique de ce Président allégé chaque fois qu’il ouvre la bouche pour parler Urbi et Orbi du poids de la France dans l’Europe, dans le monde et dans la galaxie. Et quelle pitié de voir des journalistes déguisés en laquais, atteints de la tremblante du mouton éjectable, contaminés par cette gravité d’opérette dans leur costume taillé bien chic, rehaussé d’une triste bavette ! La peur se lit sur leur visage quand ils doivent affronter le delirium minceur et rigueur de ce petit homme aux aguets, pédagogue pour les nuls.

Nicolas Sarkozy, c’est le moteur enrayé du capitalisme imbécile, la machine à découdre les vérités, à faire le point sur des tissus de mensonges, à broder sa propre légende dans ses palais malades, où il ne sait qu’inspirer la terreur par devant, et les rires par derrière. Cet homme-là ne sait faire qu’une chose : singer ! Sans doute une réminiscence de l’œuvre de son père, lorsque ce dernier, après la Légion Étrangère, vantait les machines « Singer »…

Singer la grandeur de la France, de l’Europe, singer le paternalisme, le protectionniste, singer la compassion pour les pauvres banquiers dont dépendent nos richesses de papier, pour le répugnant système des nantis et des cupides foulant au pied toute dignité et toute démocratie, singer le devoir, la peur pour nos finances, singer avec laideur l’exercice du pouvoir alors que le sien a ruiné la France en moins d’un quinquennat, alors qu’il désespère des millions de citoyens écrasés par l’austérité et la misère, singer l’écoute et la présence alors qu’il n’entend rien, ne voit rien, ne dit rien, comme les trois petits singes en un, trônant sur les télés.

Il n’y a rien en face des Français, la chaise est vide. C’est l’hologramme de l’Allemagne et des Capitalistes qui fait du sur mesure pour les ignorants. Même en cassant l’éducation, Sarkozy n’a pas compris que son manège de propagande tournait à présent dans le vide, que plus personne, hormis ses toupies et ses cancres, n’était dupe de ses grosses coutures au fil blanc cherchant à embobiner le bon télé-consommateur apeuré pour sa modeste épargne.

Rien n’a été sauvé, et surtout pas la France ! Sarkozy l’a humiliée pour préserver un pouvoir de façade, il s’est vautré comme Daladier au pied d’une Allemagne toute puissante, la seule vraie force économique de cette Europe de Monopoly trafiqué. On aurait dit un chiot jappant dans les cuisses de son maître, de sa maîtresse Angela en l’occurrence, la suppliant de lui laisser un os électoraliste à ronger.

Après l’avoir pris en marche, le voici, ce bonimenteur, qui descend du train de Bruxelles pour haranguer la foule sur les ondes, pour la rassurer avec des airs de sauveur providentiel, de vainqueur historique. Sa cour des miracles applaudit – les autres affligeants : Fillon, Copé, Baroin, Guéant et Morano, la pucelle d’Halloween –, les marchés font la fête pendant un jour ou deux, remuent la queue et les euros, histoire de spéculer encore avant l’effondrement, inévitable désormais, grâce au choix d’un Papandréou dépassé et soudain lucide de rendre le pouvoir à son Peuple !

Pathétique spectacle, oui, que celui de ce petit homme insensé, plein de tics, ministre de l’Intérieur à jamais comme Lang fut celui de la Culture, qui s’est pris pendant quelques heures pour le grand héros qu’il n’est pas, qu’il n’a jamais été et ne sera jamais.

Rien n’a été sauvé, nous le verrons aujourd’hui, demain et les jours qui viennent. La Troïka (UE, BCE, FMI) avait mis en place un plan technocratique à l’image des précédents – elle ne sait faire que ça –, mais en plus grand encore, en plus catastrophique, un plan qui ne servait qu’à gagner du temps, à préserver les façades qui lui rapportent tandis que les maisons des familles s’écroulent les unes après les autres.

Nicolas Sarkozy, dans son one-man show télévisuel en apesanteur, a rappelé à son bon peuple tout ce que la France avait réussi à sauvegarder jusqu’ici, oui jusqu’ici : les salaires, les retraites, l’emploi, la sécurité – ah, la sacro-sainte sécurité qui lui colle à la peau comme une vieille sueur ! –, et autres farandoles des desserts sociaux qui bientôt lui passeront sous le nez. Il a rappelé à quel point nous avions tenu bon, jusqu’ici, par rapport aux autres, afin de mieux préparer le terrain à l’austérité salvatrice qu’il rêve universelle, et qui fera le bonheur des banques, des clans et des spéculateurs, vivant et prospérant de la misère des gens.

Rien n’a été sauvé ! Les Grecs nous le rappellent avec une évidence sublime, celle du Peuple ! Ce plan nocturne factice, qui sera oublié très vite – référendum grec en février 2012 où le NON l’emportera, forcément – mais dont les stigmates resteront profonds, demain, dans quelques semaines, dans quelques mois au mieux, ce plan avorté va plonger la France, elle aussi, dans une crise fatale : d’abord gel des salaires, puis leur diminution drastique, allongement de la durée du travail sans contrepartie, augmentation des taxes, diminution des soins, services publics passés au kärscher, accès à l’Éducation et à la Culture réservé aux élites, hausse massive du chômage, envolée spectaculaire de la pauvreté, de la précarité, du surendettement et de l’insolvabilité des citoyens ordinaires, multiplication des actes désespérés. On va encourager les gens qui le peuvent encore à s’endetter, comme les états l’ont fait, pour sauver leurs apparences, un train de vie artificiel et irresponsable, ce qui est la meilleure façon de les censurer, de les tenir en laisse courte – comme les marchés tiennent la politique des états –, et de les forcer à accepter tous les compromis, toutes les rigueurs, tous les viols de l’identité, de la pensée critique, toutes les sodomies patronales, pour garder un minimum de salaire et de sécurité. Quelle imposture !

Grâce au Peuple grec, les choses sérieuses vont enfin pouvoir commencer, et le vraie Europe se construire dans le respect des Droits humains, et non dans l’infamie !

Il faut changer de société en toute intelligence, c’est notre dernière chance !


Moyenne des avis sur cet article :  4.86/5   (143 votes)




Réagissez à l'article

86 réactions à cet article    



  • IL FAUDRAIT RAPPELER A CE PETIT PARANO QU IL EST PRESIDENT DE LA FRANCE....ET NON DE LA GRECE OU DE LA CEE..................
    QU IL YA BEAUCOUP DE FRANCAIS QUI MANGE DE LA VIANDE 1 FOIS PAR SEMAINE A CAUSE DE SA GESTION NULLE ET PARANO...ET SON GOUVERNEMENT FANTOME QUI NE SAIT QUE CAQUETER...

    SON EGO EST VRAIMENT HYPER MEGA SURDIMENSIONNE............


    • bigglop bigglop 2 novembre 2011 19:10

      COUP DE SANG

      Bandes de bachi-bouzouks, zapotèques, sapajous, que la Grand Cric me Croque, cathacrèses, ectoplasmes, forbans, flibustiers, lépidoptères !!!!!!!!!!!

      Vous oubliez que le Centurion Nicolaeus de Nagy Bocza de Sarkozynum, tribu des Saligoths, commandant la cité de Vanitasvanitatum a signé le pacte du sang Brussellus-Lisbonum avec le traître druide Panorollandix, qui veut ré-enchanter la Gaule Franconia avec sa potion Amorphomania,

      Par ce pacte du sang, ils ont tous deux asservi le peuple gaulois multi-ethnique, multiculturel, trahi le Referendum Popularis de 2005 après J.C. Appelant le votum contrario des Béotarques des Centrum, Droitum Popularium et Socialum Capitalum au Congresum de Versaillas

      Hier, le centurion de Sarkozynum, Protector Factotum des peuples Europa, nous a sauvés ainsi que la Démocratie Grecque de Sophocle du péril des barbares saxons des marchadum financierum,

      Je vous propose le HAKA GAULOIS pour ces deux traîtres de la Republica Franconia :

      HAAAAANNNNNNNKKKK  HHHHUUUUUULLLLLLLEEEEEE

      On s’amuse comme on peut, comme nos « très chers » députés


    • manech42 manech42 2 novembre 2011 20:20

      La meilleure façon de lui démontrer est de descendre dans la rue par millions, mais sommes nous prêts collectivement à le faire, je suis de toutes les manifs et je ne vois que très peu de jeunes alors qu’ils sont les plus touchés par l’injustice et le sectarisme du patronat, c’est dans la rue que se gagnera la bataille soyez en persuadés.


    • eaglepitts eaglepitts 3 novembre 2011 17:55

      Bonsoir ! Et désolé... Mais la rue ce n’est presque pas souhaitable, sauf à se remonter le moral pour un temps ! Aujourd’hui c’est un phénomène sans la moindre efficacité et si elle devait prendre de l’ampleur, il y a un nouvel arsenal de répression des populations dont visiblement vous ne soupçonnez rien ! (Dommage, car la peine de mort est de retour et justifiable en cas de réactions jugées excessives par les pouvoirs... Et oui !) La seule et véritable arme c’est la grève générale, totale paralysie de tout... Et là, oui, la peur change de camps... Cependant le formatage, les indécisions individuelles, les peurs et les incompréhensions sont telles qu’il faudra sans doute attendre longtemps... Regardez comment vont évoluer les choses en Grèce, stade intermédiaire entre le situation en France et une dictature de type Ben Ali ou la Syrie... Les Grecs ne faiblissent pas cependant les morts augmentent insidieusement dans les rues... Demain ??? Si nous ne les rejoignons pas très vite... Ce sera pire pour eux et définitivement foutu pour nous... Sans un événement astronomique, la situation des peuples se gèle... Et avec le nouvel ordre mondial et sa banque MES... Glaciation totale !


    • maddle maddle 3 novembre 2011 19:38

      Les jeunes pour la grande majorité...ils sont à la ps3 ou défoncés au M.D.M.A dans des skins party .C ’ est triste mais c’est vrai. A moins qu on leurs fasse croire que L I-phone 5 SX2 est sortit. Peut être un stratégie ! ?


    • Taverne Taverne 2 novembre 2011 09:58

      Bravo. Votre article est excellent tant sur le fond que sur la forme. Sarkozy, le piteux laquais du patronat allemand en prend plein son grade et c’est justice. Il n’a jamais été à la hauteur. Le voici déjà dans les poubelles de l’Histoire.


      • gotjy gotjy 2 novembre 2011 17:31

        Il a même échoué pour le raccordement du tout à l’égout au Cap nègre,c’est dire !


      • Defrance Defrance 3 novembre 2011 16:50

            On ne parle pas de tout a l’egout, c’est sa future planque au cap nègre, comme Kadafhi ! 


      • Fergus Fergus 2 novembre 2011 10:17

        Bonjour, Christophe.

        Excellent article qui montre l’abyssale impuissance d’un Sarkozy aveuglé par son ego hypertrophié et son incompétence. Un Sarkozy surtout sans le moindre cap, allant d’un groupe de récifs vers un autre groupe de récifs. Le temps de la mutinerie est arrivé !


        • Christophe Leclaire 2 novembre 2011 11:50

          Cher Marc Gelone,
          Très heureux d’essuyer les plâtres de votre bêtisier, mais je préfèrerais essuyer les larmes de celles et ceux qui, comme moi, se retrouvent sans ressources aujourd’hui, par la faute d’une politique économique irresponsable qui ne tient plus compte du facteur humain.
          Quant aux révoltés du Printemps arabe, je les salue de tout mon coeur, de quelque manière qu’ils orientent leur destin ; personne ne peut s’arroger le droit de les juger, d’évaluer ou de noter leur culture et leur foi. Ils ont eu le courage de renverser Ben Ali, Moubarak, Kadhafi, (à suivre...), tous les grands « Amis » de cette France sans honneur. 


        • Christophe Leclaire 2 novembre 2011 13:00

          Ce sont les désirs qui font avancer le monde, cher Monsieur, et quand beaucoup de gens se mettent à les porter, ils peuvent devenir des réalités. Sortir de la précarité est le désir de 8 à 10 millions de personnes en France... Vivre dans un monde débarrassé des crimes de la Finance est un désir que nous sommes beaucoup à partager, vous savez... Alors, tout devient possible, comme dirait votre Maître.

          "Conclusion, nous ne sommes vraiment d’accord sur rien du tout. Il n’est donc pas surprenant que nous n’ayons pas du tout le même point de vue sur les événements actuels et sur leurs conséquences à court et moyen terme.« 

          C’est vrai, mais ce n’est pas grave, nous ne mangerons jamais une omelette ensemble. Moi, je préfère les »oeufs" qui donnent naissance à l’espoir, plutôt que ceux brisés par les forces obscures dans la violence et le sang. Bien à vous. 


        • Jánošík Jánošík 2 novembre 2011 11:45

          Entendu ce matin sur BFMTV :

          « Papandréaou est CONVOQUE » à Cannes ce mercredi par le petit nicolas.

          Pas invité, NON, du genre, George, vient boire l’apéro avec Angéla et moi, nous causer de ton référendum, de ton peuple... Non Non, CONVOQUE !  

          On va ou ? C’est une insulte au peuple Grec tout entier et à nous tous aussi.



          • Aviator 2 novembre 2011 11:50

            Et oui ’ CONVOQUE’ comme un toutou .. !! toutes les chaines d’infos insistent sur le terme !
            C’est une honte ! comment 2 chefs d’états prétendent ’ convoquer ’ le chef de gouvernement d’un pays souverain !
            l’UE est devenu pire que l’URSS de Brejnev !


          • Taverne Taverne 2 novembre 2011 11:54

            Papandreaou convoque le peuple, Sarkozy convoque Papandreaou ! Absurde.
            Sarkozy le bouffon du G vain des Dalton associés.


          • Croa Croa 2 novembre 2011 22:54

            Naboléon se prend vraiment pour Napoléon en effet !

            Sa déclaration sur le perron de l’Elysée est passé sur Soir3 hier : C’était du même tonneau !

            Il avait l’air vraiment en colère, un peu comme si c’était Sa Magesté à lui à qui Les Grecs désobéïssaient !

            Ce type avec son aplomb, son culot et ses capacités de nuisance me fait gerber !  smiley


          • Aldous Aldous 2 novembre 2011 11:48

            N’oublions pas le discours de Sarko regrettant que l’armée française est présente en Allemagne et y dépense des sous et que l’armée allemande ne soit pas chez nous pour stimuler l’économie de l’Alsace-Lorraine....

            Un grand amoureux de l’Histoire notre président.

            Et un grand amoureux des Français, qu’il a fustigé lors de sa dernière interview TV sur TF1/F2, fainéants et râleurs...


            • Aviator 2 novembre 2011 11:53

              A oui cet article est un magnifique pamphlet ..


              • Taverne Taverne 2 novembre 2011 12:31

                Le monarque de droit des Vains,
                Instrumentalise le G20.

                Le valet des concierges des Assis
                N’entend rien à la démocratie

                Qui dit qu’il faut que le droit prime,
                Et non pas que la force opprime.


                • Pyrathome Pyrathome 2 novembre 2011 13:18

                  Euh c’est quoi le G20 ? 
                   un nouveau sex-toy ?.... smiley
                  Vite ! du goudron et des plumes pour le gnome.....


                • bernard29 bernard29 2 novembre 2011 13:29

                  Mais attention, ce sera peut être grace au peuple grec, mais ce peuple aura besoin de la mobilisation des autres citoyens européens. 

                  car Sarkosy veut maintenant imposer la question du référendum grec/ :« voulez vous sortir de l’euro OUI ou non »/

                  De quoi il se mêle ?? c’est aux grecs de décider de la question.
                  et a mon avis ; cette question devrait être :
                  « voulez vous du plan européen du 27 Octobre proposé par Sarko et Merckel et les banques »

                  D’ailleurs Sarko n’a rien à dire ;
                  La dette de la Grèce environ 350 Md €uros
                  L’augmentation de la dette française depuis l’arrivée de « IZNOGOOD » environ 500 Md €uros .

                  Alors Sarko, pourquoi pas un référendum sur la dette de ton mandat présidentiel ??

                  le combat grec est le combat europeen.


                  • Croa Croa 2 novembre 2011 23:02

                    La question n’est pas encore définie même si ces ébauches existent.

                    Attendons nous à ce qu’ils nous sortent un truc bien tourné impossible à refuser ... Mais que les Grecs sauront traduire, soyons-en assurés smiley 


                  • MdeP MdeP 2 novembre 2011 16:34

                    MdeP @ l’auteur
                    Merci pour cet excellent article.
                    Les français n’ont pas encore compris que nous somme pris dans une guerre authentique. Que ce sont les Marchés financiers qui nous attaquent, commandités par les plus riches de la planète. Que les banquiers sont de vrais soldats qui pillent tout sur leur passage. La spéculation est leur arme par le biais de « produits financiers ».
                    La Grèce est un pays conquis et OCCUPE par eux. Ils veulent, maintenant, finir de la dépecer.
                    Sarkozy a réellement déclaré la guerre à la France : il est là pour vendre son Peuple. Il est là POUR NOUS VENDRE.
                    Qu’est-ce qu’on attend, bordel ?


                    • Dzan 3 novembre 2011 10:17

                      MdP
                      Qu’est ce qu’on attend bordel. ?

                      Les prochaines vacances de neige, ou les bagnoles monteront pare chocs, contre pare chocs, vers les stations.
                      La ruée dans les magasins pour les fêtes de fin d’année.

                      Le fruit n’est pas encore mûr. Où ça risque de bouger, c’est si les retraites sont gelées ( pour le moment elles sont...refroidies) Les salaires des fonctionnaires baissés de 10%.

                      Mais patience, Mirabelle ici Eglantine, ne bougez pas « ON » arrive !


                    • MdeP MdeP 3 novembre 2011 13:38

                      MdeP@Dzan
                      Vous avez, hélas, raison.


                    • rakosky rakosky 2 novembre 2011 18:03

                      @Christophe Leclaire
                      Bonjour ,j’aime beaucoup le ton de votre article et en particulier ce passage qui me parait vraiment pertinent
                      Il n’y a rien en face des Français, la chaise est vide. C’est l’hologramme de l’Allemagne et des Capitalistes qui fait du sur mesure pour les ignorants. Même en cassant l’éducation, Sarkozy n’a pas compris que son manège de propagande tournait à présent dans le vide, que plus personne, hormis ses toupies et ses cancres, n’était dupe de ses grosses coutures au fil blanc cherchant à embobiner le bon télé-consommateur apeuré pour sa modeste épargne.
                      Le problème étant que la Constitution donne à ce Rien un terrible pouvoir de nuisance


                      • chantecler chantecler 2 novembre 2011 19:59

                        Article magnifique .

                        Z

                        Cr.


                        • Lorelei Lorelei 2 novembre 2011 20:38

                          bah l’ue a élu un ancien de goldman sachs, et ils viennent nous dire apres qu’un mandat leurs donnent les pleins pouvoirs, certains ont l’air de croire qu’un bulletin de vote equivaut à un mandat à faire ce qu’ils veulent


                          • BA 2 novembre 2011 20:39

                            Mercredi 2 novembre 2011 :

                             

                            Grèce : le référendum ne portera pas sur l’euro.

                             

                            Le référendum grec portera sur le plan de sauvetage. 

                             

                            La consultation portera sur le plan d’aide européen, et non sur l’appartenance à la zone euro, a annoncé le porte-parole du gouvernement grec. Interrogé sur le maintien de la Grèce dans la zone euro, le porte-parole Angelos Tolkas a répondu : "Non, ce ne sera pas la question. Ce sera le plan de sauvetage".

                             

                            http://www.europe1.fr/International/Grece-le-referendum-ne-portera-pas-sur-l-euro-797771/

                             

                            Grèce : taux des obligations à un an : 224,749 %. Record historique battu.

                             

                            http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GGGB1YR:IND

                             

                            Grèce : taux des obligations à 2 ans : 96,685 %. Record historique battu.

                             

                            Grèce : taux des obligations à 5 ans : 34,584 %. Record historique battu.

                             

                            Grèce : taux des obligations à 10 ans : 25,466 %. 


                            • chantecler chantecler 2 novembre 2011 21:06

                              Quand on a affaire à des menteurs il me semble que la meilleure réponse est de les mener en bateau .
                              On verra .
                              Cr.


                            • dom y loulou dom y loulou 3 novembre 2011 00:00

                              oui et bien chamtecler pour l’instant c’est ces gentils messieurs-dames de la commission trilatérale, dont personne ne connait les triangulations exactes sauf leur divine majesté, the FED qui mènent la barque occidentale...


                              aux abysses


                            • lloreen 2 novembre 2011 21:13

                              C’est le début de la fin pour les tyrans mondialistes...
                              http://criminalisewar.org/?p=303
                              Quant à Sarko le grand copain de Bush, c’est peut-être pour bientôt aussi, lui qui a les mains pleines du sang des libyens et d’autres.


                              • lloreen 2 novembre 2011 21:27

                                aldous
                                Désolée de contredire Sarko qui ne sait pas que les soldats allemands sont à Strasbourg où se trouve l’eurocorps.
                                http://www.france-allemagne.fr/L-Eurocorps,265.html
                                Que sait-il donc au juste ?
                                Sait-il que les américains occupent encore toujours l’Allemagne, au moins ?


                                • lloreen 2 novembre 2011 21:37

                                  Franchement, j’adore Sarkozy.Il est tellement fin qu’il se dévoile avec ses gros sabots.Tout ce qu’il dit démasque tous ceux qu’il sert !
                                  Non seulement il regrette qu’il n’y ait pas de soldats allemands en France, alors qu’ils sont à Strasbourg dans l’eurocorps (! !!!), mais en plus il prouve qu’à part l’argent, rien ne l’intéresse...

                                  Je jubile, parce que le fait qu’il soit tant détesté des français, prouve que nous avons un bon fonds !
                                  Sarkozy est une telle caricature de ces mécréants, que finalement il arrive que j’aie pitié de lui.
                                  Savez-vous pourquoi ? Parce qu’il est la victime, l’idiot utile de ces mondialistes qui parviennent de nouveau à leurs fins en faisant détester la copie et non l’original (les oligarches et le cartel financier).
                                  Pauvre Sarkozy !


                                  • SamAgora95 SamAgora95 2 novembre 2011 21:39
                                    En plein dans le mille !
                                    Bravo ! et merci.

                                    Malheureusement votre article ne sera jamais à la une des grands journaux ou dans google actualité. Une place amplement méritée pourtant !

                                    Nous somme combien a voir le vrai Sarko ? quand je lit que 55% des Français ont appréciés son dernier discourt, la réponse me fait peur.



                                    • MdeP MdeP 3 novembre 2011 15:33

                                      MdeP@SamAgora95
                                      Pour vous, un article paru dans AgoraVox le 29 Mars 2009 par Mychkine pour Sentinelles de la République :
                                      "Qui possède les instituts de sondage ?

                                      CSA est possédé par Vincent Bolloré, cité plus haut.
                                      IFOP est dirigé par Laurence Parisot, par-ailleurs présidente du Medef, organisation dont le frère de NS (Guillaume Sarkozy) fut vice-président jusqu’à fin août 2006, et invitée à la petite fête de la victoire de mai 2007 au Fouquet’s.
                                      IPSOS a pour administrateur notamment Nicolas Bazire, conseiller personnel de Nicolas Sarkozy et témoin de son dernier mariage. Pierre Giacometti, directeur général d’Ipsos France, lui aussi invité du Fouquet’s.
                                      Opinionway, a été fondé par Hugues de Cazenave. Voir cet article de politique.net [3] pour la mise en évidence de proximité politique.Ne manquons pas d’impartialité en étant partiels, existent aussi la SOFRES qui a pour actionnaire les fonds d’investissement américain Fidelity ; LH2 (ex-Louis Harris) qui a été vendu par TNS à deux de ses dirigeants et BVA qui a pour actionnaires les fonds d’investissement Rothschild.Sans préjuger d’une orientation politique systématique, on peut bien imaginer que, même s’il s’agit d’une minorité de sujets, les plus sensibles seront traités d’une certaine façon … ou pas du tout. Quant aux questions qui orientent les réponses c’est tellement évident, que certaines études sont tout simplement honteuses. Et les journalistes des médias de masse n’apporteront pas la précision sur les propriétaires des instituts et leurs autres activités. Ce manque de professionnalisme confine à la désinformation.

                                      L’information libre étant consubstantielle (i.e. inséparable) à la démocratie, il est incroyable qu’une telle force, les médias, soit autorisée légalement à une telle consanguinité avec les pouvoirs économiques et politiques. Une démocratie qui laisse cela se mettre en place ne fonctionne pas correctement dans le sens constitutionnel d’un gouvernement par tou(te)s pour tou(te)s."


                                    • apopi apopi 2 novembre 2011 21:49

                                       Très bon article, grand merci à l’auteur, il ne reste plus qu’à préparer le goudron et les plumes mais il va falloir faire vite avant que les prix flambent...


                                      • Montagnais Montagnais 2 novembre 2011 21:55

                                        Bel article, bien fait, un peu émouvant.


                                        Mais les commentaires de Gelone sont tellement pertinents (Ah ! La Française des jeux, la « culture », le crédit, l’endettement, l’amusement, les joies de la réclame, l’interprétation toute couillon des évènements au travers du spectron, le matérialisme galopant, courir en ski, courir foot et ruby, tout bariolé de publicité pour pharmacie, finance & compagnie, vacances Kokopipi par avion trente tonnes de kérosène - vous savez, ma spécialité..).

                                        Au passage, Charia en Egypte, Lybie, Tunisie.. Plutôt encourageant, vous trouvez pas ? 

                                        Dieu pouvait pas rester exclu social partout et en tous temps.

                                        Mimile-Kevin-Jonathan-Memet sont complices bien souvent voyez-vous. C’est normal, direz, l’Oligarchie les a Zombifiés. Mais même dealer dans le 9/3 ou à Mazamet, maintenant, devient de plus en plus précarisé, la barre est haute !.. De plus en plus difficile de tenir le train de vie (tel que l’exige l’oligarchie)

                                        Vous êtes pas indigné l’Auteur ? Trop loin dites-vous ?

                                        Soyez au moins OWS.. déserteur éclairé, défieur sarcastique.

                                        Le système s’effondre sans nous.. Et ça tombe bien, on veut plus jouer comme ça, il est absolument nécessaire de ne plus jouer comme ça.

                                        • herve33 2 novembre 2011 21:59

                                          bravo pour cet article d’une grande lucidité , les grecs nous montrent l’exemple à suivre , il faut faire comprendre à l’oligarchie financière que sans les classes moyennes , elle n’est plus rien , leur argent ne vaut pas plus que des billets de monopoly . IL faut le répéter sans cesse autour de nous , pourquoi les politiques ne font rien pour réguler la finance , la moindre des choses seraient d’interdire les ventes à découvert sur les dettes des pays , sans cela , le système s’écroulera , car la jungle des marchés ont découvert qu’ils pouvaient gagner beaucoup en misant sur la faillite d’un pays . Pour l’instant , aucun politique n’a fait son travail , et on se demande si cette crise de la dette n’est pas provoquée de manière à réduire les peuples en esclavage 


                                          • lloreen 2 novembre 2011 22:23

                                            « quand je lis que 55%....peur ».
                                            C’est de la désinformation pure !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès