Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Sauvons la Démocratie

Sauvons la Démocratie

Nos dirigeants n'ont que faire de la démocratie.
La dernière fois qu'elle s'est exprimée en mai 2005 c'était pour dire NON à la constitution européenne.

Le OUI l'avait emporté en 1992 pour le référendum de Maastricht d'une courte tête, mais à cette époque le projet nous était vendu de la sorte :
"L’Europe, ce sera plus d’emplois, plus de protection sociale et moins d’exclusion." Martine Aubry, Béthune, 12 septembre 1992.
 ( inutile de détailler le bilan ... )

Nos députés seront consultés le 5 avril à propos d'une loi censée moderniser l'élection présidentielle prochaine.
Loi dite Urvoas.
Cette loi propose de remplacer l'égalité du temps de parole des candidats par l'équité du temps de parole.

Je saurais gré celui qui pourra me donner une définition concrète.
Ce sera au doigt mouillé.
Il n'y aura pas de raison de donner la parole à un petit candidat peu connu qui aurait les 500 parrainages nécessaire pour porter sa candidature au suffrage des français.

Par contre, vous allez souper du trio PS, LR, FN.
 
Pour essayer d'éviter cela, pour rester digne de la devise du franc "liberté, égalité, fraternité", nous pouvons faire parvenir à nos députés un message simple.
 
" Monsieur le député,
habitant votre circonscription, je me permet de vous interpeller au sujet de la loi dite Urvoas au sujet de laquelle vous allez être consulté le 5 avril prochain.
Cette loi inique propose d'instaurer l'équité du temps de parole lors de la prochaine élection présidentielle en lieu et place de l'égalité inscrite sur le fronton de nos mairies.
Je compte sur vous pour ne pas enterrer ce qu'il reste de démocratie en France.
 
Bien cordialement"
http://www.assemblee-nationale.fr/14/qui/circonscriptions/index.asp pour trouver votre député.

A propos de démocratie :
http://www.uprenbref.fr/videos/62-a-t-on-deja-demande-l-avis-du-peuple-vis-a-vis-de-la-construction-europeenne

Et la face sombre de l'UE :
http://www.uprenbref.fr/videos/32-qui-etait-le-1er-president-de-la-commission-europeenne-walter-hallstein

C'est le moment de choisir son camp, la neutralité suisse étant hors UE.
Liberté, égalité, fraternité ou équité proposée par M. Urvoas qui est contre l'idée que les français puissent s'exprimer sur un choix nouveau.
 
 
De nos jours, un président est élu avec 22% des voix au premier tour grâce au FN.
 ( http://www.upr.fr/videotheque-upr/pour-christophe-barbier-le-fn-permet-de-faire-elire-nimporte-qui )

Chacun agira en son âme et conscience.
Bertrand
 
ce texte est libre de droits, j'invite les gens responsables à en assurer une large diffusion.

Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • bertrand saoudi 30 mars 15:48

    s’il est libre de droit, ce texte n’est malheureusement pas sans fautes. « M. le Député, je me permets ... » et 500 parrainages nécessaires. Dans la précipitation de sa rédaction, j’ose espérer que vous me pardonnerez.


    • foufouille foufouille 30 mars 16:00

      « De nos jours, un président est élu avec 22% des voix au premier tour grâce au FN. »
      et sans, il est élu avec plus ?
      sans, le fdg ou un autre parti fantoche est élu ?


      • bibou1324 bibou1324 30 mars 16:23

        Sauver quoi ? La démocratie ? Non parce que vous croyez que le peuple français a, un jour, été en démocratie ? Alors je vous renvoie à votre dictionnaire.


        Démocratie = dēmokratía = le peuple gouverne = pas de gouvernement, pas de parti politique, pas de lobbyisme, pas de dîner du CRIF impliquant les politiciens, et surtout pas de politicien. Des décisions collégiales au niveau local, des consensus sur une poignée de citoyens tirés au sort au niveau national. La démocratie, ça veut dire supprimer tous les maires, tous les préfets, tous les ministres, tous les députés.

        Vous pensez encore réellement qu’on a déjà été en démocratie ?

        • beo111 beo111 30 mars 16:56

          Oui mais avant tout ça je pense que si le peuple veut la démocratie, il commencera à s’intéresser plus à ses représentants qui sont sensés être ses députés, qu’au président de la ripoublique qui est le digne représentant de l’oligarchie.


          À moins bien sûr que vous préfériez un système où le président représente à lui tout seul tout le peuple, bref le fascisme. 

        • baron 30 mars 17:07

          @bibou1324


          Sans parler de démocratie au sens strict, il y avait une forme de démocratie grace au pluralisme et a des contre pouvoirs multiples et variées.
          Les politiciens étaient donc obligé de tenir compte un minimun de l’avis des populations et il y avait encore un minimun d’honnêteté.
          Actuellement,nla situation est bien différentes, les politiciens font le maximun pour leurs vrais patrons ,ils poussent le bouchon jusqu’aux limites de l’acceptables, puis par des pirouettes se débrouillent pour faire oublier les saloperies précédentes qu’ils sont parvenu à faire passer.
          Et, ainsi de suite, mème les votes ne font rien, ce sont les mêmes projets qui sont menés à bien.
          Pour endormir les populations et remplir les poches des amis etc  ont rajoute encore un peu plus de dette pour pouvoir piller encore un peu plus. De toute façon, à la fin les types se mettront à l’abri,,tant que ça marche, le processus ne s’arrêtera pas, ils utiliseront même la force pour pouvoir encore plus voler, on en est pas encore là, mais cela viendra forcément ... A, la fin les peuples seront ruinés et appauvris comme jamais depuis plus d’un siècle, avec les dettes sur le dos, la perspective est plutot d’aller vers une situation cataclismique. c’est ce que trop peu de personnes réalisent.
          Donc, démocratie ou non, ce n’est même plus le problème, il faut des personnes compétentes et honnêtes pour redresser la situation, cela est encore possible, mais il faudra souffrir de toute façon.
          Peut être qu’il y aura des réactions lorsque le peuple aura perdu ses économies, son job,,sa retraite et perdra la propriété de sa maison ou de son appartement, mais en face ils sont très fort ....

          • baron 30 mars 17:14

            @beo111

            A parce que les députés font quelque chose ?
            Vous y croyez encore à cette pantomime, ou des types font semblant de s’opposer et les autres semblant de reculer, en réalité l’executif fait passer petit à petit tout ce qu’il veut, en restant à la limite de l’acceptable pour ne pas avoir de révolte. 
            C’est sur qu’à la fin, les gens vont ressentir l’arnaque, mais en attendant tout passe.

            • beo111 beo111 30 mars 18:03

              @baron

              Oui, simplement il ne faut pas attendre. Et je dis juste que si les députés faisaient leur boulot ils pourraient mettre à genoux n’importe quel gouvernement quand ce dernier veut ratifier un traité européen à la con, la majorité des 3 cinquièmes au congrès, c’est obligatoire.

            • Etbendidon 30 mars 17:46

              Ah vous êtes de l’UPR  ?
              Ce texte est libre de droits !
              Encore heureux vraiment ultra simple
              Qu’est-ce qu’on peut faire comme LETTRES sur AGORAVOX ?
              Sans parler des YAKA, YFOCON, YFOLEFERFER ...
               smiley


              • blablablietblabla blablablietblabla 30 mars 18:02

                je croyais un article sur l’Arabie Séoudite c’est par là mec !


                • anomail 30 mars 18:19

                  Les politiciens aux manettes s’octroient le droit de bricoler les règles à leur avantage pour se faire ré-élire et le feront tant qu’on les laissera faire.

                  Mais je crains que disserter sur les modes de scrutins ne soit qu’un combat d’arrière garde, ça revient à nous battre avec leurs armes.

                  Si on ne sort pas de l’équation vote = démocratie, le panel politique pour lequel on nous octroie royalement (adjectif choisi) le droit de voter restera éternellement un assemblage de marionnettes pathétiques aux ambitions personnelles si longues qu’elles rayent le parquet, qui prennent des décisions à la mesure du temps qui sépare deux sondages, et dont le plus grand pouvoir est de faire poser des radars automatiques sur les routes.


                  • tf1Groupie 31 mars 13:42

                    Personne en France ne veut la démocratie, car elle oblige à respecter les autres.

                    Les Lycéens eux-mêmes sont contre la démocratie : ils bloquent les lycées par la force.
                    Ces jeunes prétendument formatés à être des consommateurs sont plutôt formatés à faire la grève.


                    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 1er avril 12:26

                      «  »La dernière fois qu’elle s’est exprimée en mai 2005 ...«  »


                      C’est raté comme « justification » !

                      Parce que la « vraie dernière fois que la démocratie s’est exprimée puis immédiatement réprimée, c’était en 2002 ! 

                      La malédiction frappe désormais sans tarder ! Parce que la France s’était ingérée là où elle devait pas et avait ordonné : »« Nous ne voulons pas de barbus devant nos portes... par la bouche du terroriste et criminel de guerre Mitterrand », alors le boomerang avait frappé la Ve et ultime république en 2002. « Elections annulées » ici, « élection diabolisée et faussées » ailleurs, il ne reste plus l’ombre de la démocratitude !!! 

                      La haute trahison a atteint le seuil irréversible : Il faut réinventer le monde comme nous l’avons proposé depuis 2003.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

bertrand saoudi


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès