Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Savoir reconnaître les extrémistes

Savoir reconnaître les extrémistes

Madame de Staël

JPEG - 3.1 ko


On parle beaucoup d’extrémisme aujourd’hui, et chacun s'entr'accuse de l'être, ce qui jette : "La vérité et l'erreur dans une si grande obscurité" que le citoyen Lambda s'y perd :

 "Il n'y a rien de plus ordinaire que de voir des gens se faire mutuellement les mêmes reproches, et se traiter, par exemple, d'opiniâtres, de passionnés, de chicaneurs, lorsqu'ils sont de différents sentiments. Il n'y a presque point de plaideurs qui ne s'entr'accusent d'allonger le procès, et de couvrir la vérité par des adresses artificieuses ; et ainsi ceux qui ont raison et ceux qui ont tort parlent presque le même langage et font les mêmes plaintes, et s'attribuent les uns aux autres les mêmes défauts ; ce qui est une des choses les plus incommodes qui soient dans la vie des hommes, et qui jettent la vérité et l'erreur, la justice et l'injustice dans une si grande obscurité, que le commun du monde est incapable d'en faire le discernement ; et il arrive de là que plusieurs s'attachent, au hasard et sans lumière, à l'un des partis, et que d'autres les condamnent tous deux comme ayant également tort.
Toute cette bizarrerie naît encore de la même maladie qui fait prendre à chacun pour principe qu'il a raison : car de là il n'est pas difficile de conclure que tous ceux qui nous résistent sont opiniâtres ; puisqu'étre opiniâtre, c'est ne se rendre pas à la raison.
Mais encore qu'il soit vrai que ces reproches de passion, d'aveuglement, de chicanerie, qui sont très-injustes de la part de ceux qui se trompent, sont justes et légitimes de la part de ceux qui ne se trompent pas, néanmoins, parce qu'ils supposent que la vérité soit du côté de celui qui les fait, les personnes sages et judicieuses, qui traitent quelque matière contestée, doivent éviter de s'en servir avant que d'avoir suffisamment établi la vérité et la justice de la cause qu'ils soutiennent. " Logique de Port Royal.

 il est donc important d’identifier les caractères extrémistes de façon indépendante de toute autorité morale. Les philosophes, journalistes et politiques ne sont pas fiables. Tout d’abord disons que les extrémistes sont des gens sûrs d’eux-mêmes, ils connaissent la vraie vérité  :

« L’opinion avantageuse qu’ils ont de leurs lumières leur fait prendre toutes leurs pensées pour tellement claires et évidentes, qu’ils s’imaginent qu’il suffit de les proposer pour obliger tout le monde à s’y soumettre ; et c’est pourquoi ils se mettent peu en peine d’en apporter des preuves ; ils écoutent peu les raisons des autres, ils veulent tout emporter par autorité, parce qu’ils ne distinguent jamais leur autorité de la raison ; Ils traitent de téméraires tous ceux qui ne sont pas de leur sentiment.. » Logique de Port Royal

L’extrémiste est doté de ce caractère versatile qu'on attribue habituellement aux foules :
 
« Plusieurs caractères spéciaux des foules, tels que l’impulsivité, l’irritabilité, l’incapacité de raisonner, l’absence de jugement et d’esprit critique, l’exagération des sentiments, et d’autres encore, sont observables également chez les êtres appartenant à des formes inférieures d’évolution. » Gustave Lebon

Il est important de noter que l'extrémiste n'est pas dans la raison, mais dans un délire, dans l'outrance, l'infatuation. Ils se reconnaissent les uns les autres car ils partagent le même état de conscience. Quiconque ne partage pas leur exaltation, les exaspère  : « Ce qui est identique à moi, c’est le bien, ce qui est non–identique, le mal. Hegel ». Il y a le bien et le mal, les gentils et les méchants, les racistes et les antiracistes, les fascistes et les antifascistes. Si vous n’êtes pas avec moi, vous êtes contre moi. Ce sont des personnes binaires qui veulent des choses simples :

« Les hommes n’aiment point à faire des distinctions ; le discernement les embarrasse ; ils veulent tout ou rien. S’ils ont créance à une personne pour quelque chose, ils la croient en tout ; s’ils n’en ont point pour une autre, il ne la croient en rien ; ils aiment les voies courtes, décisives et abrégées. » Logique de Port Royal

Ces extrémistes sont impérieux, ils savent ce qui est bon pour vous, ils veulent votre Bien et se dévouent pour vous l’imposer. Ils se parent souvent d'une légitimité douteuse, c'est sous le masque de la majorité ou de la démocratie qu'ils avancent :

« L’autoritarisme et l’intolérance constituent pour les foules des sentiments très clairs, qu’elles supportent aussi facilement qu’elles les pratiquent. Elles respectent la force et sont médiocrement impressionnées par la bonté, facilement considérée comme un forme de la faiblesse. Leurs sympathies n’ont jamais été aux maîtres débonnaires mais aux tyrans qui les ont vigoureusement dominées. C’est toujours à eux qu’elles dressent les plus hautes statues. » Gustave Lebon

Il ne s’agit pas exactement de sentiments dans toutes ces citations, mais plutôt d’états de conscience. Les consciences « se sentent » les unes les autres, c’est une affaire de ressenti :

« Parce que les hommes réunis ne se communiquent qu’à l’aide de cette électricité, et ne mettent en commun que leurs sentiments : ce ne sont pas les lumières de chacun, mais l’impulsion générale qui produit un résultat, et cette impulsion, c’est l’individu le plus exalté qui la donne. Une idée peut se composer des réflexions de plusieurs ; un sentiment sort tout entier de l’âme qui l’éprouve ; la multitude qui 1′adopte a pour opinion l’injustice d’un homme exercée par l’audace de tous ; par cette audace qui se fonde et sur la force, et plus encore sur l’impossibilité d’être atteint par aucun genre de responsabilité individuelle. » Mme de Staël

Les extrémistes sont convaincus que la majorité se trompe, il faut donc lui imposer le Bien par la force. Ils ont en commun ces croyances dans la loi du plus fort et dans la toute puissance du verbe : ce qui sort de leur bouche est vérité pure. Il leur faut donc absolument avoir le dernier mot pour imposer ce Bien à la majorité qui n'en veut pas. Là où ils prennent pied, c'est d'abord la censure qui s'installe, puis la liberté d'expression qui disparaît.

Une fois qu'ils se sont mis des idées en tête, il est très difficile de les en faire changer :

 « Mettre sa gloire à soutenir son sentiment et à contredire celui des autres. Rien n’est plus capable de nous éloigner de la vérité et de nous jeter dans l’égarement que cette sorte d’humeur. » Logique de Port Royal

«  Plus leurs sentiments sont erronés, moins ils en démordent [..] Il y a des têtes de fer très difficiles à convaincre, et qui vont toujours à quelque extrémité incurable ; et quand une fois le caprice se joint à l’entêtement, ils font une alliance indissoluble avec l’extravagance. » Balthasar Gracian

« La démonstration la plus claire a peu d’influence sur la majorité des hommes. L’évidence éclatante pourra être reconnue par un auditeur instruit ; mais il sera vite ramené par son inconscience à ses conceptions primitives. Revoyez-le au bout de quelques jours, et il vous servira de nouveaux ses anciens arguments, exactement dans les mêmes termes. Il est en effet, sous l’influence d’idées antérieures devenues des sentiments ; or, celles-là seules agissent sur les mobiles profonds de nos actes et de nos discours. » Gustave Lebon.

Une autre caractéristiques des extrémistes est leur immoralité, ce sont des utilitaristes : la fin justifie les moyens. pensent-ils. Ils ne reculent devant aucune infamie pour faire avancer leur cause. Ils peuvent faire le mal si c'est au service de la bonne cause. Ils se moquent totalement de la vérité et de la justice, il n'y a que leur sentiment ou leur parti qui compte  :

« Un homme diversement célèbre, M. de Condorcet, avait précisément le caractère de l’esprit de parti. Ses amis assurent qu’il aurait écrit contre son opinion, qu’il l’aurait et désavouée et combattue ouvertement, sans confier à personne le secret de ses efforts, s’il avait cru que ce moyen pût servir à faire triompher la cause de cette opinion même. L’orgueil, l’émulation, la vengeance, la crainte, prennent le masque de l’esprit de parti ; mais cette passion à elle seule est plus ardente : elle est du fanatisme et de la foi, à quelque objet qu’elle s’applique. » Mme de Staël

*******************************************************************************************************

Citations :

 "Logique de Port Royal », Antoine Arnauld et Pierre Nicole, 1662.

Madame de Staël : « De l’influence des passions », 1796.

Gustave Lebon : « psychologie des foules » vers 1895.

 Bathazar Gracian « Art de la prudence ». 1647

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.87/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Nanar M Nanar M 14 octobre 2011 12:55

    C’est tout le portrait de ceux qui défendent l’idéologie libérale.


    • non667 14 octobre 2011 14:29

      à nanar
      j’ajoute
      C’est tout le portrait de ceux qui défendent l’idéologie : ps
      C’est tout le portrait de ceux qui défendent l’idéologie sioniste
      C’est tout le portrait de ceux qui défendent l’idéologie antiraciste
      C’est tout le portrait de ceux qui défendent l’idéologie droit de l’hommesque
      C’est tout le portrait de ceux qui défendent l’idéologie mondialiste !
      j’en oublie ? smiley smiley smiley


    • Kalki Kalki 14 octobre 2011 21:13

      Il n’y a pas de crise de la dette, il n’y a pas de crise économique.

      Il y a une crise de compétitivité qui est une fausse crise : la robotique et les systèmes informatiques existent ( et l’avancé de ceux ci dépendent aussi d’intelligence économique : et un travailler plus ne change rien en ce cas précis ). Il y a une crise politique globale, mais qui n’a rien à voir avec l’économie réelle …, soit la crise sociale … qui sert pourtant de fondement pour assoir un pouvoir totalitaire, sans réflexions DÉMOCRATIQUES sur la forme et le fond.

      • IL y a des choses qui ne doivent pas se marchander.
      An assessment of the costs and benefits of a great debt-write off for European countries

      Le professeur Evans a déclaré que ce que lui et ses collègues ont constaté « est stupéfiant ».

      • Les pays européen peuvent réduire leur dette totale de 64% grâce à l’annulation de la dette croisée interconnectés, prenant la dette totale de 40,47% du PIB à 14,58%
      • Six pays – Irlande, Italie, Espagne, Grande-Bretagne, France et Allemagne – peuvent amortir plus de 50% de leurs encours de la dette
      • L’Irlande peut réduire sa dette de près de 130% du PIB à moins de 20% du PIB
      • La France peut pratiquement éliminer sa dette – en la réduisant à seulement 0,06% du PIB

      Solutions :


    • Rounga Roungalashinga 14 octobre 2011 14:05

      Tout cela me semble fort juste.


      • TyRex TyRex 14 octobre 2011 16:58

        Nous sommes tous des terroristes latents.
        Il faut être conscient de son comportement et il est clair que des fois il nous arrive d’utiliser la peur comme moyen de manipulation et nos enfants sont souvent notre cible privilégiée...

        De tous temps depuis que l’homme est homme, il assoit son pouvoir sur la peur.

        Nous sommes tous plus ou moins le terroriste de quelqu’un.


        • ffi ffi 15 octobre 2011 11:14

          Oui, nous avez des maux à l’âme, et l’absence de soins à ceux-ci peut nous mener à des extrémités regrettables.

          Heureusement, les remèdes existent, ils ont été l’objet de réflexion pendant 1500 ans en Europe, réflexion injustement mise de côté. Mais, grâce à Internet, la voilà est enfin disponible pour tous ! C’est théorie des vices, qui, sans soins, provoque un enchainement fatal de fautes (cercle vicieux). Voir ici.

          En général, c’est l’orgueil qui produit le pire.


        • hacheii 15 octobre 2011 09:25

          Article à venir : Qui sont les fascistes ? smiley


          • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 15 octobre 2011 10:55

            Le système dans lequel nous vivons est extrémiste.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès