Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Sécularisation, déchristianisation, fin du religieux

Sécularisation, déchristianisation, fin du religieux

Peut-on encore dire quelque chose de novateur sur la sécularisation, la déchristianisation, la fin du religieux ? Après des milliers de travaux et des centaines de théorisations, cela semble délicat. De la monographie à la théorie englobante, les historiens, les sociologues, les philosophes ont produit sur ce vaste sujet des milliers d'ouvrages, des dizaines de milliers d'articles, des millions de pages. 
 
Sans oublier évidemment tous les vulgarisateurs et les journalistes qui veulent ajouter leur mot. Peut-on alors faire autre chose que de renvoyer à cette immense littérature ? Il peut sembler bien présomptueux de tenter d'ajouter ne serait-ce que quelques lignes à ce gigantesque ensemble. Pourtant je vais suggérer rapidement une piste de travail qui me semble peu explorée.
 
Voici : lorsque l'on examine de près la littérature récente à propos de la sécularisation, la "fin du religieux", on distingue clairement deux catégories assez inattendues. 
 
1 - Dans certains cas, le discours sur la fin du religieux apparaît nettement comme un purjeu verbal entre intellectuels, philosophes ou "théologiens". On est entre gens de bon goût, on évite les affirmations tranchées, d'ailleurs tout est relatif et réversible. Et vice versa. On connait à l'avance les dépassements permis et interdits. On cultive le paradoxe et l'œcuménisme élégant. On soutient tout, et le contraire de tout, et plus encore, l'essentiel étant de ne pas être confondu avec les croyants naïfs ou les analystes ordinaires des faits religieux. Par exemple, on est tout à fait capable d'annoncer la mort de Dieu et de le ressusciter dans la foulée. 
   Il s'agit de jeux entre initiés, "clercs" ou laïcs, participant d'un certain milieu intellectuel, branché et sûr de lui. Il est impossible de décrire plus longuement tous ces "jeux théologiques" étonnants et dissimulés aux yeux des profanes dans le cadre d'un court article visant seulement à situer le problème. En un mot, disons qu'il s'agit de distancer toujours plus les conceptions "naïves" du christianisme et surtout de moquer les derniers croyants qui en sont encore là. Tout cela semble très audacieux : il faudra voir de plus près.
 
2 - Ailleurs, on est par principe sérieux, on réunit des faits, on fait des statistiques, on pose des hypothèses. On élabore des théories cohérentes et fondées de la déchristianisation et de la sécularisation. Ce type d'études est bien connu et il est inutile d'en dire plus.
 
Il existe donc un petit milieu très étroit où se pratique systématiquement ce que l'on pourrait nommer un scepticisme religieux de haut vol. Et l'on pourrait dire que les seuls produits de ce petit milieu intellectuel, ce sont des paradoxes religieux toujours plus éthérés et bizarres. Pour une très petite fraction de la population, mais évidemment très influente, la religion est devenue ce pur jeu intellectuel. En petit comité, ce gens s'avoueront croyants le matin, sceptiques l'après midi, dévots le soir, libertins le weekend et cela passera très bien auprès d'un public acquis à ces mentalités ludiques et artys.
 
Un paradoxe de fond est alors le suivant : les derniers croyants sincères restent persuadés que parmi leurs pires adversaires il y a les analystes "sérieux" de la déchristianisation (souvent matérialistes et marxistes) alors que des intellectuels de type très différent mettent en jeu depuis longtemps déjà des formes de dissolution ironiques et ludiques de la religion qu'ils ne semblent pas connaitre. Or, ces approches ironiques sont beaucoup moins respectueuses et compréhensives de ce que fut la religion que les approches "scientifiques" puisque le christianisme est devenu pour ces "théologiens" un simple matériel de jeu. Ces différences essentielles entre un athéisme "sérieux" et une religiosité ludique et hypocrite ne sont pourtant pas perçues par les derniers croyants. Ils fulminent donc contre des "athées conséquents", c'est à dire des matérialistes proposant des théories explicatives construites de la déchristianisation. Et ils persistent à ignorer l'existence des "athées ou "croyants" (c'est strictement la même chose ici !),ironiques et confusionnistes qui mènent le jeu de la sécularisation interne du christianisme depuis des décennies déjà.
 
En tous cas ce n'est pas la même chose d'étudier avec probité la sécularisation d'un point de vue scientifique voire matérialiste et de jouer au "croyant", au "théologien", au "dévot" selon les circonstances pour dérouter, égarer et surtout choquer les croyants sincères et mettre discrètement en place de nouvelles formes de spiritualité. Car, on l'aura compris, le "jeu" dont je parle ici n'est pas gratuit et innocent. L'autonomie matérielle et mentale de ces intellectuels, philosophes et "théologiens" n'est qu'apparente. Ils sont liés à des institutions, à des réalités matérielles et économiques identifiables. Ils sont les idéologues d'une nouvelle "élite" qui doit se débarrasser définitivement des religions populaires et les remplacer par des idéologies nettement plus adaptées à l'époque. Essayons de préciser cela.
 
On peut d'abord poser une question d'ordre très général : les études "sérieuses" d'histoire et de sociologie du religieux permettent-elle de comprendre l'apparition du domaine des "paradoxes religieux" ironiques et ludiques ? Oui, indiscutablement : les travaux des historiens montrent que l'invention de "paradoxes religieux" ironiques et hypocrites est typique d'un monde urbain tardif et blasé. Rien de surprenant à vrai dire.
 
Ensuite, on peut aller plus loin et poser l'hypothèse que ce "jeu théologique généralisé" est le lieu où s'invente l'idéologie "religieuse" nécessaire au capitalisme avancé, c'est à dire une religiosité fabriquée sur mesures pour la défense du capital à son stade actuel. Les gens d'argent perçoivent évidemment, mais de manière assez floue, que le capitalisme mondialiste glacé ne peut "passer" qu'accompagné de vagues discours idéologiques spirituels et moralistes : ils emploient donc, de manière très indirecte, par l'intermédiaire d'institutions très diverses, des idéologues chargés de produire ce discours, souvent des théologiens en l'occurrence. En effet pourquoi construire cette néo-morale nécessaire au mondialisme sur une table rase ? Il y a une gigantesque tradition, quasi moribonde, à récupérer, à bricoler et à adapter : çà s'appelle le catholicisme. Il n'y plus que quelques rares catholiques intransigeants pour se souvenir qu'il s'agissait d'une religion consistante. En plus il y a des tas de biens matériels à récupérer, églises et monastères, parfaits pour les expositions d'art contemporain oiseuses et les colloques nébuleux.
 
En outre, le jeu de sécularisation interne de l'Eglise apparaît strictement parallèle à son repli, obsessionnel, désespéré et suicidaire sur la vie privée et sur la "bioéthique" et à l'abandon définitif de la spiritualité et de la mystique. Les prêtres "catholiques" recyclés font désormais avant tout de très mauvais cours de biologie : glacés, anthropocentriques et anti-écologiques ! Or, on ne voit aucune explication logique à cette évolution incohérente et biscornue. Toutes ces bizarreries apparaissent inexplicables sauf si l'on considère ceci : à ce niveau de décadence spirituelle, les portes sont grandes ouvertes pour tous les représentants des amis sincères du gros argent, qui n'ont vraiment aucune raison de se priver de s'approprier, de détourner et d'utiliser ce que fut l'Eglise dans le sens des intérêts qu'ils servent.
 
Il s'agit donc pour les idéologues de la nouvelle bourgeoisie d'abord de se moquer du petit peuple chrétien résiduel et de ce qu'il reste de piété sincère. De casser et d'éliminer tout cela. Ensuite de récupérer quelques restes choisis du christianisme pour en jouer et bricoler une nouvelle religiosité : une vague imprégnation morale enfin adaptée à la défense et à la justification inconditionnelles du capitalisme mondialisé. Car sous l'apparence des audaces théologiques évoquées plus haut, ce qui transparaît et parvient, après "vulgarisation" à leurs destinataires privilégiés, les classes moyennes demi-cultivées, c'est la plus affligeante et la plus infantilisante des morales de résignation à l'ordre capitaliste.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.6/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 5 juillet 2014 16:57

    Ouch, j’aime le théorique et l’abstrait mais là vous faites fort. Rien, pas un seul petit exemple qui m’ait frappé la rétine. Aurais-je mal lu ?
    Malgré tout, je vous suis. Il y a en effet un gros problème.
    Et le pire est qu’il s’aggrave avec ce qui ressemble à consentement inconscient ou aveugle de l’Eglise.
    Songeons à la capitale du Kazakhstan, Astana (anagramme de Satana) et dont la Pyramide de la Paix enseveli toutes les religions derrière un symbole maçonnique des plus inquiétants.

    Il y a un représentant de l’Eglise pour cette pyramide.
    La poursuite de la paix c’est sympathique a priori, mais il ne faut pas s’y tromper : la fin ne justifie pas les moyens !


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 5 juillet 2014 16:59

      J’ai oublié le lien vers ce très bon article de présentation d’Astana :
      http://leschroniquesderorschach.blogspot.com/2012/09/astana-letrange-capitale-du-kazakhstan.html


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 5 juillet 2014 17:00

      « ... la fin du religieux ? »

      ------------------------------
      l’homme ne peut se passer de religion (au sens large) pour vivre !

      J’ajoute :

      LE PROBLÈME C’EST QU’ELLES SONT TOUTES MORTES !

      ...il en résulte le MALAISE indescriptible que nous vivons !

      CQFD


      • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 5 juillet 2014 17:57

        @ Luc-Laurent Salvador :
        « Rien, pas un seul petit exemple qui m’ait frappé la rétine. Aurais-je mal lu ? »
        --------------------------------------
        Vu la complexité du sujet ,les approches sont multiples :
        je voudrais vous en proposer une ;tout au moins un préambule ,qui aurait comme mérite de situer notre questionnement sur l’actualité politique et les fondamentaux que l’homme doit assumer :

        ------------------début du commentaire
         L’Immortalité : Ce que promet la science prométhéenne
        Par Mao-Tsé-Toung (---.---.56.239) 13 février 06:48
        Mao-Tsé-Toung 

        @ Bourriooxx

         « Oh que non, j’ai un cerveau et je veux être immortel ! Et je veux aussi que nadja nous rende nos putes, parcequ’ un million d’années sans pute, ça va pas le faire !« 

        Vous n’êtes pas physionomiste pour un sou : nadja est une enfant,au mieux une ado comme Sarko et le hollandais !
        En d’autres temps une maquerelle avec un passé,une expérience, aurait fait le boulot !
        ...et comme nos grands intellos : les BHL , Onfray et Co sont dans le BUSINESS intégral ...il n’y a personne pour lui expliquer ce qu’est un homme avec ses besoins vitaux ! C’est là qu’on regrette l’absence du maitre du PS en la matière : DSK qui l’aurait prise en mains !

        Pour tous le métaphysiciens qui ne sont pas des RIGOLOS les 3 obligations« fondamentales à assumer par l’homme sont :

        la bouffe
        le gite
        la sexualité

        Ce monde totalement schizophrène dans le chaos le plus total prétend , avec des ADOS au pouvoir , réinventer la NATURE
        avec des méthodes de bigotes d’un autre temps !
        Ils se croient très bien intentionnés ne sachant même pas que l’enfer lui-même est pavé de bonnes intentions !

        En Inde » immémoriale » ça se passait au temple ( on voit là le respect des fonctions principales ) et les femmes qui pratiquaient avait le STATUT le PLUS HAUT de la SOCIÉTÉ , celui de DÉESSE !!!

        Nous sommes là avec des Croyants Fervents : la sexualité au Temple était une fonction Sacrée que tout le monde respectait !

        ...c’est marrant car la nadja a un petit coté hindou !!!

        ------------------------fin du commentaire

        Qu’en pensez-vous ?

        Merci


        • gaijin gaijin 6 juillet 2014 09:38

          mao
          oui ++++++++++++++
          mais les dakinis n’étaient pas des putes et la sexualité sacrée n’a rien a voir avec le simple soulagement physiologique des pulsions animales .....
          ( vous le savez sans doute mais je précise pour les autres ...)
          sinon un grand oui pour tout votre post
          http://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fkashyaptravelsindia.com%2Fimg%2Fkhajuraho%2Fbig%2Fkhajuraho19.jpg&imgrefurl=http%3A%2F%2Fkashyaptravelsindia.com%2Fkhajuraho.php&h=650&w=520&tbnid=z4kMRhCjlA1GYM%3A&zoom=1&docid=nsX9__X82LFPdM&hl=fr&ei=T_y4U9LBBoqi0QXC64CoBA&tbm=isch&iact=rc&uact=3&dur=2275&page=1&start=0&ndsp=8&ved=0CCkQrQMwAA
          bonne bourre .....


        • gaijin gaijin 6 juillet 2014 09:43

          p.s :
          pour les esthètes quand j’écrit « bonne bourre » lisez : Om mani padme hum
          ( ce qui se traduit par le « oh le joyaux dans le lotus »  smiley )


        • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 7 juillet 2014 06:28

          @gaijin :

          « mao
          oui ++++++++++++++
          mais les dakinis n’étaient pas des putes et la sexualité sacrée n’a rien a voir avec le simple soulagement physiologique des pulsions animales .....
          ( vous le savez sans doute mais je précise pour les autres ...)
          sinon un grand oui pour tout votre post »

          -----------------------------------------------------------

          J’aurais beaucoup de choses à vous dire ,aussi je vais essayer de faire court !

          1 ) « un grand oui pour tout votre post » !

          Merci beaucoup ,ce commentaire que j’ai écrit est très important pour moi !

          2 ) votre drapeau qui n’en n’est pas un veut dire avant tout : amour libre  !
          ...dans tout pays où l’amour n’est pas libre ,« l’amour » plus ou moins tarifé va de soit !
          ...la pignole ,un pis-aller malsain ,qu’on veut imposer aujourd’hui depuis la maternelle et qui a son pendant féminin ,un désastre pour la fraicheur !

          3 )« vous le savez sans doute mais je précise pour les autres » !

          Bien vu :

          mon post va très loin aussi une explication de texte ,comme au BAC s’impose ,et va venir ici-même tantôt !

          4 ) a) Luc-Laurent Salvador

           Psychologue scolaire et chercheur en psychologie

           Fidèle de Darwin, Piaget, Girard, Krishnamurti, etc.

           Ecologiste libertaire de la première heure, convaincu que le web social sera l’instrument d’une révolution nécessaire, celle de la déconstruction de l’information et de la construction sociale de la réalité

          Ecologiste libertaire : oxymore car tous les ismes riment trop bien avec fanatisme !

          A priori ,encore un anarchiste-chef aristo, qui ne se mêle pas au peuple !

          gaijin !...en tant que compagnon de luttes ( le drapeau porte ici témoignage ) vous auriez du lui demander des explications !

          Merci

          b)Mystique ou adulation cytologique !

          C’est vrai qu’avec ce vocabulaire ,ici l’auteur ne s’adressait pas au peuple mais au clergé qui n’existe plus sauf pour toucher les dernières aumônes et profiter du patrimoine !

          En Espagne ( référence ,s’il en est ,pour les anars ) pendant la guerre ,les républicains chantaient :

          Qué republica es esta qué contra Cristo van : los curas son facistas y Cristo liberal ( avec des vrais anars ,la traduction serait de trop ) !

          On voit que le peuple lui ne rejetait pas le Christ...mais avait compris que les clercs l’avaient abandonné !

          Je vais répondre aussi à la casuistique de l’auteur !

          5 )

          Je suis sur Paris et aimerais bien vous rencontrer !

          6 )Je vous propose enfin de lire mon article refusé :

          mêlant à la fois : éthologie / sexualité / métaphysique

          Comme je le dis sans arrêt : il faut partir du vécu ,pour éviter la tchatche banale , reine des forums du net !
          Je présente donc une vidéo que j’aurais pu filmer moi-même , car j’ai assisté à un témoignage identique au centre de Paris !
          Je parle ici de témoignage ,et non pas de spectacle ou de fait-divers ; des vérités éminemment métaphysiques de notre « programme animal »
          sont ici mises en lumière !
          Cette vidéo remplace avantageusement toute une biblio de livres savants ...pour celui qui a la capacité de savoir la lire !

          J’ai moi-même filmé une « partouze » des mêmes pigeons ( Bizet ) ce qui est ,pour le moins ,aussi remarquable !

          Ainsi d’évidence ,la nécrophilie et la « partouze » ne sont pas des perversions humaines , comme d’aucuns voudraient nous le faire croire !
          C’est beaucoup plus complexe !

          SI à ces témoignages filmés ,on ajoute l’étude d’un phénomène comme DSK ,nous avons là de manière inattendue ,
          un exemple de l’immarcescible commun ,pour le moins à une partie de l’espèce animale ,dans le domaine de la sexualité !

          http://www.youtube.com/watch?v=1m5O...
            sés

           Mao-Tsé-Toung 29 mai

        • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 7 juillet 2014 07:09

          mêlant à la fois : éthologie / sexualité / métaphysique / métempsycose !
          ...la
          métempsycose est ici très importante pour me comprendre !
          Merci


        • Furax Furax 5 juillet 2014 19:05

          Il faut sortir..La chrétienté est au plus mal en Europe mais l’Europe ne représente plus grand chose !
          http://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/et-si-l-esperance-chretienne-104315


          • smilodon smilodon 5 juillet 2014 22:43

            On se fout totalement de la « chrétienté », comme on se fout totalement de la « musulmanité » !... Vous faites chier avec vos religions !... C’est que du malheur pour les autres qui ni comprennent rien !.. Y’a guère que le boudhisme pour me faire aimer une « religion », si on m’y oblige !..Mais tant qu’on ne m’y obligera pas, je défendrai ma « laïcité » !... Je suis arrivé ici par hasard, tout à fait par hasard, et j’en partirai par le seule force du temps, ou d’un accident !.. Rien à voir avec l’un ou l’autre de vos « dieux » !.. C’est des « gens-foutres » vos dieux, que vous le nommiez « Allah » ou « Jésus » !... Des « gens-foutre » !... Pas plus !.. Et crevez donc la dalle un mois par an si ça vous chante !.. Bouffez donc du poisson 1 fois par semaine, si ça vous chante !...? Faites tout bien comme ils ont dit y’a 1500, 2000 ou 10.000 ans !.. Pauvres cons !.... C’est maintenant que vous vivez !....? Pas 10.000 ans avant !... Pauvres cons !.... Restez-bien dans votre « connerie » !..... Restez-y bien !.... Bandes de nuls !... Enturbanner sa meuf avec 2 trous pour les yeux, c’est ça l’aimer ??.... Ok !.. Continuez comme ça !... Ne changez rien surtout !.. Pauvres cons !... Adishatz....


          • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 5 juillet 2014 23:35

             smilodon :

            « C’est que du malheur pour les autres qui ni comprennent rien !.. Y’a guère que le bouddhisme pour me faire aimer une « religion », si on m’y oblige ! »
            -------------------------------------------------------
            Aujourd’hui les religions sont mortes !
            Ce sont des ersatz !
            Le bouddhisme il faut le connaitre car ce sont plusieurs pratiques avec menu à la carte !
            Désolé ...mais ce qui vous le fait « aimer » c’est sa propagande en occident ,pleine de contradictions avec ce qu’on nous présente comme le bouddhisme originel !
            Tenez ,un petit test : connaissez vous le mythe de Bouddha ?

            Merci


          • smilodon smilodon 5 juillet 2014 22:26

            Tuons avec la même « emphase » le « musulman » !... Je vois aux infos que le « ramadan » commencera tel jour plutôt que tel autre !.. Vous savez quoi ???.. Je m’en tape à un point !... Des musulmans et de leurs carêmes ??.. C’est pas « musulman » le « carême » ??!!. Ah bon !!.. Je m’en tape tellement de vos « fêtes » !.. Si vous saviez !... Allez tous vous faire voir avec votre poisson le vendredi ou votre couscous à minuit !... Je m’en tape à un point !... De vos croix ou vos foulards !..Vos prieurés ou vos tapis !.. Si vous saviez !.. Allez tous vous faire voir !.... Et GRAVE !... En robe de bure ou en djellabas !.?.. Comment je vous emm....e !.....Si vous saviez !.....Adishatz.


            • OMAR 6 juillet 2014 20:33

              Omar33

              Le musulman vous fait tellement mal odon ? ou ailleurs.....

              Il ne vous a pas sonné encore moins de faire le ramadhan à sa place ou bouffer de son couscous..

              Commencez à oublier les croyants comme vous souhaitez qu’ils vous oublient...
              Oubliez-vous, et ça sera le nirvana pour tout le monde...


            • Crab2 7 juillet 2014 11:26

              Oublier les croyants, ( vous rigolez ) quand ils emprisonnent ou assassinent des incroyants ( surtout et essentiellement dans les pays islamiques ), étouffent les femmes, lapident les femmes adultères ect.


            • gaijin gaijin 6 juillet 2014 09:28

              « Peut-on encore dire quelque chose de novateur sur la sécularisation, la déchristianisation, la fin du religieux ? »
              chiche ! :
              il n’y a pas de fin du religieux
              la fin du religieux ne concerne qu’une minorité de la population mondiale et parmi cet minorité on voit fleurir ce que l’on appelle les nouvelles spiritualités, secte ou renouveau du paganisme ( a chacun son appellation ..... ). tout ça dans un grand melimélo qu’il serait bon d’analyser a l’aune de cette citation du yiking : « dans le chaos des origines l’ordre est déjà contenu »
              encore faut t’ il prendre la peine de connaître et d’analyser .....sinon on peut croire en effet a des choses telles que la fin du religieux
              c’est oublier que le religieux a été un des principaux moteurs d’évolution de l’humanité depuis au moins a la louche 100 000 ans ( je parle d’évolution de l’humanité pas de celle des objets .....merci de cesser de confondre ......)
              bon je disgresse
              mais je suis juste venu vous dire qu’en Vérité le grand pan n’est pas mort


              • gogoRat gogoRat 6 juillet 2014 15:33

                 Si une ou des religions devaient inquiéter que dire de celles qui ne sont même pas conscientes d’elles-mêmes ?


              • zygzornifle zygzornifle 6 juillet 2014 09:36

                déchristianisation d’un coté montée de la musulmanisation de l’autre à un moment ou un autre tout cela finira en bain de sang .....


                • Loatse Loatse 6 juillet 2014 15:05


                  Le christianisme et particulièrement le catholicisme, (surtout le catholicisme) est vu comme l’ennemi du « progrès »... de cette religion du progrès qui tend à remplacer le culte de Dieu existant par le culte de l’homme ou tout ce qui pourrait constituer un obstacle, un frein à l’assouvissement immédiate de nos désirs se doit d’être combattu...

                  Ce principe hédoniste érigé en dogme et qui prévaut sur tout autre considération (le droit à la vie d’un enfant en gestation au nom du droit de disposer de son corps à soi, le maintien de nos ainés dans le foyer familial, le droit des parents à éduquer eux même leurs enfants et à leur transmettre leurs valeurs) n’a pas l’air pourtant de rendre ceux qui s’y adonnent, heureux...en paix avec eux mêmes et avec autrui..

                  perso, j’aime ce que véhicule le christianisme : l’invitation à aimer son ennemi, à partager, à ne pas axer nos vies sur le matérialisme, à faire son examen de conscience pour voir si ce que l’on reproche à autrui, on ne le porte pas en nous.

                  Bref ce n’est pas la voie de la facilité mais c’est porteur me semble t’il d’espérance pour l’humanité et souvent gratifiant pour l’individu qui se lance ce défi : Se surpasser, surpasser son égoisme, aimer plutôt que de haïr, pardonner et bénir plutôt que se venger et maudire.)

                  C’était et c’est toujours un message novateur malgré les dérives de l’institution, malgré ses excès et certains emprunts (ceux qui s’intéressent à la civilisation assyro babylonnienne me comprendront ;)

                  Seulement voilà, la « maison » est divisée. et chaque mouvement dissidents ainsi que la maison mère prétendent détenir et eux seuls l’aoc !

                  et tous attendent la venue de l’Arbitre qui bien entendu prendra fait et cause pour eux, en fait les confortera dans leurs vues smiley Ce qui j’avoue est tentant !

                  Heureux celui qui a « la foi du charbonnier » et s’applique à faire le bien dans sa vie, sans se prendre la tête ni chercher des poux dans celle d’autrui. Sans doute est ce là, la voie de la sagesse...

                  Au nom de quoi bouleverser ses croyances ? Que craignent donc tant ceux qui s’acharnent à vouloir le combattre ?








                  • Neymare Neymare 7 juillet 2014 10:53

                    « Heureux celui qui a « la foi du charbonnier » et s’applique à faire le bien dans sa vie, sans se prendre la tête ni chercher des poux dans celle d’autrui. Sans doute est ce là, la voie de la sagesse... »

                    je suis d’accord avec vous, ce qui compte est le fond du message plutot que la forme
                    Alors il y a un coté mythique, avec des dogmes sortis d’interprétations humaines. On finit bien par se douter que de manger ou pas une hostie, c’est pas ça qui vous enverra dans un quelconque paradis, on se doute bien que derrière ce folklore, purement culturel et temporel, il y a des vérités qui, elles, ne sont ni culturelles ni temporelles
                    Ce qui est derrière tout ça est La Réalité, on ne voit pas trop comment manger une hostie, mettre une croix au dessus de son lit pourrait favoriser une quelconque ouverture vers cette réalité
                    Alors le mieux, en attendant d’avoir accès au sens caché des textes est de faire sien le fond du texte, car cet amour proné par le Christ est le noyau de la religion, et la seule chose qui peut réellement influer sur la destinée du Chrétien, ou meme de l’homme en général
                    Plutot que de manger des hosties, se prosterner ou étriquer son esprit en stigmatisant celui qui croit autre chose, c’est le lien, l’unité qu’il faut chercher


                  • Darkhaiker Darkhaiker 6 juillet 2014 18:27



                    Ce n’est pas la fin du religieux ni une déchristianisation complète qui est escomptée, mais une sécularisation totale qui est visée, comme d’ailleurs vous le montrez remarquablement bien, et dont on ne peut que vous remercier en saluant votre courage de « sortie » dans l’arène, une arènes si proche de celle des premiers chrétiens, comme si les temps modernes ne faisaient finalement que parachever le travail, après récupération totale de la vitalité et de l’énergie (au sens non-bergsonnien du terme) du fait religieux universel et éternel – pour quelques temps comptés encore.


                    L’objectif est bien, comme vous le dites à votre façon, de récupérer le bébé sans l’eau matricielle du bain, cette sorte de salissure biologique du croyant brut de décoffrage, et de blanchir un peu sa foi du charbonnier pour un commerce effectivement pas très ragoûtant.


                    Mais il est à douter que ce soit là la première tentative ou occasion de récupération et de remplacement, la religion chrétienne étant tellement plastique dès qu’on la dépouille de sa maigreur musclée d’origine en l’engraissant aux idées modernes des lupanars intellectuels de toutes obédiences depuis les romains « constantins », très constants en effet.


                    L’indignation fidèle doit partir des vérités qui font mal : Bernanos, par exemple, en ramena quelques unes dans ses filets, sans pour autant, dans sa terrible lucidité, absoudre totalement Luther dans son apocalyptique révolte au nom d’un retour aux sources sans doute machiavélique ment téléguidé, déjà, en coulisses, contre le Christianisme de l’Évangile, puisque le libre arbitre indigné d’un moine en colère ne pouvait aboutir qu’à la pire des défaites d’un Évangile inévitablement amalgamé et assimilé par la suite aux pire corruptions du pouvoir pontifical et clérical, aujourd’hui bourgeois « fonctionnaire de Dieu » .


                    Comme vous le dites encore très bien, il était très rentable de tout récupérer pour tout usage marchand, discret d’abord, puis de plus en plus sûr de lui – par ses œuvres remarquables, ses avancées saluées par tous ou presque, finissant, dans ce Noël sur terre pour les élus d’une si céleste et réservée cité terrestre, par une science moderne dont les vertus théologales étonneront les plus incrédules, les plus athées et les plus matérialistes.


                    La fin de l’histoire religieuse fut programmée dès le XIXème siècles, nous sommes « enfin » parvenu, depuis la Guerre de Trente Ans, au stade des essais et des expérimentations de masse sur un plan mondial – au nom d’un Christ si ouvert au mal qu’il accepterait le Diable lui-même comme treizième apôtre à sa table, ou mieux comme sa doublure de remplacement pour son retour annoncé. Encore quelque réglages et l’opération, dans le silence génocidaire requis, pourra commencer, avec l’accord de tous, à commencer par les premiers « crustacés » concernés. Mais on sait que le Christ lui-même avait annoncé les temps qui nous arrivent avec une si infernale douceur. Patience dans l’azur.


                    Contre cette mort sous morphine perfusée, une nouvelle chevalerie de l’esprit doit se lever, sans haine ni sentiment de supériorité, et avancer uniquement par l’épée de vérité, qu’aucune goutte de sang ne doit salir, dans une non-violence où la barbarie moderne ne peut que se noyer. Le sable et le soleil du désert ont toujours été une limite, que ce soit pour les machines ou pour les cerveaux – même climatisés.


                    Une chevalerie errante et virtuelle de moines laïcs, invisibles comme une certaine Église – celle qui fait les saints et les justes ordinaires – animés le seul respect du vrai et de la mesure de ce vrai, en toute humilité, en toute conscience de la fin qui vient et de l’enfance qui se lève, très loin de l’intellect pur des propagandes parfaites. Une chevalerie posthume, insaisissable, invendable, transparente et instinctive, « informe » comme le furent les premiers à affronter les fauves romains, avec cette seule force de la foi, celle qui fait entrer droit dans les yeux de la mort immortelle et douce la flamme des cœurs purs, chrétiens ou pas, depuis le début.


                    • Furax Furax 7 juillet 2014 11:38

                      Magnifique ! smiley


                    • Gnostic GNOSTIC 7 juillet 2014 10:32
                       
                      La FIN DU RELIGIEUX ? 
                      Why not ?
                       smiley

                      «  La politique et la religion sont périmés, le temps est venu pour la Science et la Spiritualité  »


                      Sri Jawaharial NEHRU devant l’association Ceylanaise pour l’avancement de la science,

                      Colombo le … 15 Octobre 1962 !


                      A part ça : Article un peu « lourdingue » sur les bords

                       smiley


                      • Crab2 7 juillet 2014 11:07

                        La nov-inquisition est une constante invariable de la méconnaissance totale de l’hédonisme ou des philosophies libertaires - il s’agit, hédonistes et libertaires, de toutes les philosophies non matérialistes de la volonté de domination - philosophies non prosélytes

                        Suites :

                        http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/07/la-nov-inquisition-suites-2.html

                        ou sur  :

                        http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/07/07/la-nov-inquisition-suites-2-5406054.html


                        • Crab2 7 juillet 2014 11:09

                          La spiritualité, c’est la vie de la conscience : les religions n’en n’ont pas le monopole - loin s’en faut -


                          • soi même 7 juillet 2014 12:19

                            Être religieux est avant tous une expérience personnelle, on confond volonté avec les confessions religieuses qui ne sont que des organisions visibles de ce fait !
                            Nous vivions le paradoxe de la Liberté, où sous sa forme extérieur où les confessions religieuses sont mis à mal, offres en contrepartie le choix de faire un véritable acte de liberté.
                            de retrouver ce que veux dire ( Religare ) !
                            En même temps que la caricature du Christianisme disparaisse de nos institutions ne ceux pas dire que le Christianisme disparaît, il prendra une autre forme plus intérioriser, plus profond, et porteront nécessairement ses fruits dans l’avenir !

                             
                             


                            • Crab2 10 juillet 2014 14:35

                              La résurrection du christianisme n’est pas pour demain, le blé ’’ ensemencé ’’ c’est tous les ans, les seules résurrections vérifiables sont celles de végétaux


                            • Werner Laferier Werner Laferier 7 juillet 2014 12:47

                              Nous ne voulons pas du fait religieux en public, je le répéterais une centaine de fois si il le faut afin que ce message entre dans les caboches, tout objet, signes religieux en public doit être détruit sans contestation, cela comprend par exemple les Églises, tout message ou paroles religieuses en public doit être condamnée et les croyants arrêté pour prosélytisme, nombre de témoins de Jéhovah devraient donc passer en taule.
                              La religion ne s’exerce qu’en privé et sous contrôle, le croyant devra éviter de dépasser les bornes, mais aussi d’éviter des réunions à plusieurs pour organiser une prière par exemple.
                              Un jeune adolescent vient de mourir en France à cause de son homosexualité, les parents ont tenté de l’exorcisé, l’exorcisme religieux est responsable de sa mort !, Récemment en France, un pauvre ère Vincent Lambert voulait mourir pour faire disparaitre sa souffrance et pour éviter aussi de faire financer son maintien en vie inutile, ses parents religieux rétrograde l’ont maintenue contre l’avis générale démocratique.
                              Tout ces parents religieux devraient être en isolement psychiatrique à perpétuité, nous avons à faire à de la folie, folie entretenue par le fait religieux, ces parents religieux sont donc une menace pour la société, des soins s’imposent donc.

                              C’est grave, attristant, désespérant, à quand le retour de l’inquisition ?

                              La prière, les religions, la foi, des espèces de rituels que l’on trouve dans des tribus primitives, c’est quand même assez inquiétant, il y a manifestement des gens perdus qui n’ont ou n’accepte pas d’autres explications à leurs problèmes. Le retour de l’Obscurantisme pour récupérer de la clientèle, des ouailles peureuses et soumises à l’idée de l’enfer et du démon.


                              • soi même 7 juillet 2014 13:17

                                Toi t’es un moderne, on peut difficilement lire de ta parts un argument d’humilité !


                              • AlbatrosE AlbatrosE 7 juillet 2014 15:01

                                Enfin si, cette crevure est quand même pour une religion, comme le montre son message du 29 juin à 20:13.

                                Je cite : "nous pourrions créer une nouvelle biblique, avec des valeurs actuels, une bible mondialiste qui ferait adhérer toutes les personnes de notre temps.
                                Une bible qui ne condamne rien, mais pardonne, et inculque la liberté de tout ses gestes.
                                La bible est hypocrite, plusieurs personnes me disent qu’ils ont failli finir à la rue en suivant les préceptes dépassé d’amour, d’entraide que fait croire ce livre, alors qu’ils auraient pu épouser une vie de fortune et de gloire.
                                choisir une vie confortable ou une vie calamiteuse religieuse de pauvre érant dans les coins de rue et qui ne fout rien de la journée et ne se rend pas utile à la société ?
                                Le discours qui consiste à dire, soyez honnête vous serez récompensés est à mon avis fallacieux.
                                Alors non l’honnêteté ne paie pas, aucune récompense n’est à espérer. Mais la malhonnêteté est bien plus que cela, c’est un combat harassant et quotidien dans une quête personnelle et sociétale destinée à faire de soi même quelqu’un de meilleur.
                                "

                                Est-ce un fake, ce compte ?


                              • Crab2 7 juillet 2014 16:15

                                Vaut mieux faire envie que pitié

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

J-Y R.


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès