Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Ségo-Sarko, la synergologie et nous

Ségo-Sarko, la synergologie et nous

La synergologie est l’étude de la gestuelle et du langage non verbal. Sans être un fin psychologue, chacun d’entre nous sait décrypter des attitudes spontanées. Par exemple inutile de faire un dessin pour comprendre que le tapotement du pied exprime la nervosité et que se caresser le nez est un signe de stress, quant au bras d’honneur pas besoin de commentaire. Le visage également demeure révélateur, un sourire, un rictus, un froncement des sourcils nous éclairent bien plus que de longs discours sur les sentiments négatifs ou positifs d’autrui. Toute la difficulté de cet exercice étant de percevoir si le non verbal est instinctif ou réfléchi ; voilà où réside tout le savoir des synergologues.

Science parallèle encore méconnue, la synergologie va loin dans l’exploration de la communication non verbale et reste encore une méthode d’analyse de la personnalité contestable quant à sa fiabilité. Toutefois, la compétence de spécialistes peut nous apporter un complément d’informations sur Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal mais aussi sur nous même.
 
 Un retour en arrière sur le ce fameux débat télévisé du mercredi 2 mai 2007, quelques jours avant le vote des français qui allait déterminer le choix d’un nouveau chef d’Etat.
Depuis le temps que les deux protagonistes font de la politique ils sont particulièrement rodés et expérimentés face aux caméras, mais peut-être insuffisamment préparés au paralangage, pour ce duel que des millions de citoyens attendaient.
L’organisation de l’émission avait été millimétrée, les thèmes sélectionnés et négociés par les états-majors des deux postulants et les journalistes présentateurs acceptés par les deux camps.
Par contre deux points importants incitent à penser que les organisateurs et probablement les conseillers des candidats plutôt que les médias, n’avaient pas confiance dans la maîtrise non verbale des débatteurs. Ces deux " détails " sont l’utilisation d’une table qui cachera les jambes des opposants (jambes croisées = fermeture, pieds à plat = stabilité) et l’interdiction des plans de coupe, ce qui n’a pas permis aux téléspectateurs d’apprécier immédiatement l’expression du visage ou la gestuelle, de celui qui écoute.
Dans un pays où une frange de 3% d’électeurs indécis peuvent faire basculer le résultat d’une élection d’un côté ou de l’autre, chaque détail compte.
 
Dans ce contexte très particulier d’un débat à haut risque, Nicolas Sarkozy semble avoir été plus à l’aise, lui qui a la réputation d’être agité et vindicatif, a donné par le ton de sa voix et une gestuelle étudiée, probablement avec l’aide de professionnels de la communication, une impression de sérénité et de maturité.
Ségolène Royal ce soir-là, était par rapport aux sondages en position de challenger, mais son attitude raide, son expression corporelle inexistante et le son désagréable pour beaucoup de sa voix l’ont desservi, elle qui devait exprimer l’empathie et la compétence. La socialiste a progressé depuis comme le démontre son show au Zénith qui était en fait de la pure mise en scène.
 
Lire le document pour en savoir plus sur l’étude du non verbal de Sarko et Ségo.
 
La synergologie reste une notion subjective, le risque de confusion et de mauvaise interprétation est important, même si par exemple les recruteurs dans l’entreprise reçoivent une formation dans ce domaine, il est probable que lors d’un entretien d’embauche la priorité est d’abord donnée au cv, à la motivation, à la présentation et à d’autres facteurs plus critiquables comme le physique et les origines. De plus les critères de sélection varient selon le secteur d’activité et l’appréciation du candidat par le non verbal est souvent de second ordre, sauf dans les métiers où il y a un contact clientèle.
 
 Peut-on terminer sans évoquer un sujet sensible qui touche tout le monde ; il s’agit évidement de la relation affective et amoureuse.
 Si toucher est un moyen de communiquer efficace, l’observation de l’autre peut-être très instructive, par exemple une femme qui vous regarde en penchant la tête à gauche révèle la séduction et la soumission (Carla Bruni fait souvent ce geste). Les hommes adoptent rarement cette posture, et ceux qui le font sont paraît-il irrésistibles, mais je ne garantis rien et pour séduire à chacun son truc, l’idéal étant d’exprimer un sentiment réel et profond le reste est secondaire.
 
"Aucun mortel ne peut garder un secret. Si les lèvres restent silencieuses, ce sont les doigts qui parlent" (Sigmund Freud).
 

Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • ObjectifObjectif 4 août 2009 11:04

    @Gruni :

    Je salue votre tentative de faire un article sur la synergologie, mais je souhaiterai apporter des précisions par rapport à ce que j’ai compris de votre article et de la synergologie.

    « Science parallèle encore méconnue » : c’est une vraie science, elle n’a rien de parallèle. Elle est effectivement méconnue, car récente et parce que c’est souvent le destin d’une science : l’étude de l’électromagnétisme ou de la thermodynamique reste assez peu répandue à l’échelle de la population mondiale, même si les usages qui en découlent sont partout.

    La synergologie est une tentative réussie de formaliser l’analyse du langage non verbal. De même que la linguistique commence par faire un recensement des éléments des langages parlés et écrits, avant de passer à des tentatives de compréhension de l’organisation des éléments des langages.

    Comme il s’agit de langage non verbal, visible sur le corps, le travail de la synergologie repose sur l’analyse de vidéos, en très grand nombre, afin d’obtenir une traçabilité des recensements, des analyses et des classifications. Tout repose ensuite sur les mécanismes de logique fondateurs des sciences dures, à base d’hypothèses réfutables, d’expériences et de contre-exemples.

    « (jambes croisées = fermeture, pieds à plat = stabilité) » l’analyse d’un système aussi complexe qu’un corps vivant ne peut pas reposer sur un seul indice ! Ce genre de déduction hative est impossible et refusé en synergologie. Dans un corps humain, il y a toujours plusieurs indices corrélés pour apporter des informations.

    "Nicolas Sarkozy ... a donné par le ton de sa voix et une gestuelle étudiée, probablement avec l’aide de professionnels de la communication,« Une méthode qui prétendrait pouvoir contrôler le langage non-verbal volontairement va à l’opposé de la synergologie. La plus grande part du non-verbal passe par des actions réflexes ou semi-réflexes, inconscientes. Pouvez-vous maîtrisez la taille de vos pupilles ? La plupart du temps personne n’a conscience de se gratter la joue ou le bras pendant une discussion. Et contrôler en même temps 8 actions réflexes....

    L’étude du langage non-verbal apprend au contraire que le non-verbal apparait plus actif quand il y a contradiction entre le message verbal et le ressenti profond voire inconscient : plus vous voulez bloquer, plus ça passe en non verbal... et le blocage se voit alors. C’est bien ce que vous dites dans votre citation de conclusion.

    Donc pour bien communiquer, soyez en accord avec ce que vous vivez smiley

     »son expression corporelle inexistante« c’est impossible tant qu’un corps est vivant ! le langage non-verbal n’est pas contrôlable. On peut bloquer certains éléments du corps temporairement, mais cela est un élément très significatif du langage non-verbal smiley

     »La synergologie reste une notion subjective, le risque de confusion et de mauvaise interprétation est important," L’analyse d’indices matériels est au contraire tout à fait objective. Et si on n’a pas assez d’éléments pour conclure, on sait que l’on ne peut pas conlure ! Mais il ne faut surtout pas vouloir en tirer plus que cela ne signifie. C’est tout l’enjeu de la synergologie de transformer des intuitions en un corpus scientifique précis et réfutable.

    Le gros intérêt de la synergologie est de pouvoir aider : si des indices de stress sont clairement visibles, alors on peut chercher un moyen de détendre son interlocuteur pour mieux communiquer avec lui...

    ...ou se dire que sa propre attitude est stressante pour l’autre, et chercher pourquoi on fait passer ce message, souvent non-verbal aussi smiley Le premier effet de l’étude de la synergologie est la réflexion sur soi, qui utilise l’effet miroir des réactions que l’on provoque sur les autres.

    Tout de bon !


    • gruni gruni 4 août 2009 11:51

      @ ObjectifObjectif.

      Merci pour votre commentaire très objectif. Je constate que vos connaissances sur la synergologie sont bien plus étendues et approfondies que les miennes.
      Dans le cadre de ma modeste formation de tuteur pour les nouveaux embauchés dans l’entreprise, l’étude du langage non verbal, si elle peut-être utile, est toutefois insuffisante et je me garderai bien de porter un jugement définitif sur autrui.
      Je pense et je crois que nous serons d’accord sur ce point, que la synergologie est d’abord l’affaire des synergologues.
       salutations.


      • idiolecte 24 août 2009 17:16

        Je me permets de réagir face à l’amalgame de Messinger et de la synergologie. Le problème de Joseph Messinger c’est précisément que ce n’est pas de la synergologie et le problème de la synergologie c’est les livres de Messinger Ils donnent une idée absolument fausse de ce qu’est le décodage du langage du corps
        Prenons un exemple : Messinger écrit dans plusieurs de ces ouvrages qu’il y a un rapport entre le fait de se toucher le nez et la sexualité. Les synergologues démontrent vidéos et statistiques à l’appui que ce lien n’est pas sérieux !
        La grosse différence entre les uns et les autres, c’est que les synergologues travaillent avec une banque de vidéos dans lesquelles des attitudes corporelles sont répertoriées alors que Joseph Messinger fait confiance à ses souvenirs. Si vous ne me croyez pas, demandez-lui de vous montrer des images vidéos prises sur le vif qu démontrent ce qu’il potrpose dnas ces ouvrages !
        Les seuls ouvrages de synergologie sur le marché sont les ouvrages de Philippe Turchet et principalement « le langage universel du corps » qui est le point le plus abouti sur la théorie synergologique.
        Tiens, si un journaliste scientifique voulait s’y essayer, ce serait peut être intéressant un jour de confronter Turchet et Messinger en leur posant les mêmes questions en direct et de s’intéresser à la teneur de leurs réponses......


      • gruni gruni 5 août 2009 13:05

        @ Fred

        Excusez-moi de vous répondre aussi tardivement, j’étais sur la rédaction d’un autre article. Ce texte est un peu décalé par rapport à des articles d’actualités comme la grippe H1N1 ou l’Afganistan, ce qui explique peut-être le désintérêt des lecteurs. Dommage mais c’est ainsi sur Agoravox.
        Je connais Joseph Messinger, mais insuffisamment pour écrire un article de meilleur qualité et je pense comme vous que la synergologie est une science passionnante
        Merci pour votre commentaire et vos encouragements.
         Salutations.


        • gruni gruni 24 août 2009 17:52

          @ idiolecte.

          Apparemment comme dans toutes les sciences, les scientifiques ne sont pas d’accords entre eux.
          Un même geste peut avoir plusieurs significations selon peut-être le contexte et aussi probablement la personnalité du sujet . Tout cela n’est pas simple.
          Je vous remercie pour votre commentaire, à bientôt peut-être.


          • act-incom 11 juin 2013 17:11

            Bonjour Gruni,

            Comme vous l’évoquez à juste titre, dans chaque science ou domaine de recherche on peut trouver tout et son contraire. S’il n’est pas à la synergologie de déterminer si elle est une discipline scientifique, elle elle conçue toutefois autour de différents critères qui tendent à répondre au postulat scientifique : la notion de réfutabilité et le mode de validation des propositions, ainsi que la notion d’assate en sont des exemples. Ils permettent à cette discipline de lecture du langage corporel une certaine objectivité.
            Bien à vous,

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès