• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Ségolène Goliath contre David-Xavier Weiss

Ségolène Goliath contre David-Xavier Weiss

Ségolène Royal, qui cherchait à se refaire une santé politique à coups d’invectives, dans la droite ligne de sa stratégie perdante de la présidentielle 2007, n’a pas rencontré l’armée en marche qu’elle espérait mobiliser contre elle : c’est un jeune secrétaire national de l’UMP de 29 ans, David-Xavier Weiss, qui tel David face à Goliath fut chargé d’organiser seul, de sa fronde plume virevoltante, la riposte.

Ségolène Royal avait en effet envoyé le 3 août dernier une lettre à François Fillon, dans laquelle elle lui faisait part en termes fleuris de son désappointement à l’idée de devoir contribuer, en tant que présidente de région, au financement de la Ligne Grande Vitesse Sud Europe reliant Tours à Bordeaux :

"Nous avons décidé de céder à votre chantage immoral. [...] L’État, qui gère mal, a les caisses vides et rançonne la Région qui gère bien et qui n’a pas les caisses vides. [...] La bonne gestion de la Région démontre que le pays pourrait être géré autrement avec efficacité et justice."

Outre que celle qui se voulait chantre de la fraternité semble avoir fort peu de suite dans les idées lorsqu’il s’agit de solidarité interrégionale, cette autosatisfaction tranche avec la superficialité des arguments évoqués : parler de "chantage immoral" dans le cadre d’un cofinancement avec l’Etat d’une ligne de chemin de fer, comparer le budget de la République avec celui de la région Poitou-Charentes, et enfin se réclamer dans un sursaut ultime de la "justice", la seule, la vraie, la royaliste, voilà qui place le débat au niveau du respect que Ségolène Royal semble avoir pour ses électeurs - c’est à dire au ras des voies ferrées.

Car il va de soi qu’une telle missive n’était en rien destinée à François Fillon, pour l’heure en vacances en Toscane : c’est bien sûr par ricochet à la face des électeurs de gauche que Ségolène Royal comptait surgir, en se (re)positionnant par sa surenchère verbale en tant qu’opposante de choc à l’exécutif en place. Pour que son "coup" réussisse, deux conditions devaient être réunis : 1) Les électeurs socialistes potentiels devaient la suivre dans son argumentation exangue, et la juger pleine de panache, ce qui en dit long sur l’estime qu’elle leur porte ; 2) L’UMP devait mordre à l’hameçon, et par une salve sèche la consacrer en tant qu’adversaire redoutable.

S’il n’est pas encore envisageable de se prononcer sur la première condition, la seconde fut remplie, mais pas exactement ainsi que l’attendait Ségolène Royal. C’est en effet par le biais d’un jeune secrétaire national inconnu du grand public que l’UMP a décidé de répliquer : David-Xavier Weiss, 29 ans, titulaire d’un mastère de Sciences politiques, est en fait secrétaire national aux Transports dans le parti de la majorité. Il y a quelques mois il s’était déjà distingué en devenant le plus jeune chef de cabinet ministériel aux côtés de Roger Karoutchi, dont il était auparavant l’attaché parlementaire au Sénat, après un passage via le cabinet de Jean-François Copé. David-Xavier, qui a grandi à Pantin (Seine-Saint-Denis) est par ailleurs toujours conseiller municipal à la mairie de Levallois.

Dans son communiqué, David-Xavier Weiss "souhaite rappeler Ségolène Royal à la raison". Il "déplore le ton injurieux à l’égard du Premier ministre qu’a pris la présidente de la Région Poitou-Charentes". Mme Royal, qui était au gouvernement de Lionel Jospin, avait "eu bizarrement beaucoup plus de retenue lorsque ce gouvernement avait confisqué le Fonds d’Aménagement de la Région Ile-de-France." "Elle n’avait pas non plus réagi" lorsque le gouvernement Jospin "avait fait financer le TGV Est - desservant l’Est de la France - dans des proportions plus importantes par la Région Ile-de-France", gérée par "un exécutif de gauche". Il s’agit enfin selon lui d’un "prétexte [...] pour lancer sa campagne des Régionales et essayer de reprendre un certain leadership au sein même du PS".

Si l’argumentation (telle que la rapporte l’AFP du moins) manque encore un peu d’idée maîtresse, l’UMP atteint par cette contre-attaque un double objectif : d’une part, elle envoie au front médiatique la jeune garde du parti, et tout en l’aguerrissant, communique sur la place véritable faite aux jeunes en son sein - à l’opposé flagrant d’un PS où même les quadras sont baillonnés ; d’autre part, l’UMP montre ostensiblement que désormais, lorsque Ségolène Royal sort les griffes, ses attaques permettent à peine aux lionceaux de se faire les dents. Un camouflet de plus pour celle dont la pénitencite aigüe semble par contre guérie.

Il semble toutefois que Ségolène Royal ait un temps de retard sur l’actualité, même quand elle l’occupe : dans une réplique à David-Xavier Weiss qui se voulait une nouvelle fois cinglante, la voici qui dans la soirée du jeudi 6 août tente de botter en touche, en direction de la crise économique cette fois :

"L’UMP ferait mieux d’"appeler à la raison" les banquiers, qui, alors qu’ils ont reçu des fonds publics, viennent d’annoncer des versements de bonus scandaleux aux traders. Ce qui est à comparer avec le sort injuste réservé aux ouvriers de Fabris concernant la prime de départ qu’ils demandaient pour leur dignité suite à la liquidation de leur entreprise."

Banquiers, fonds publics, bonus, Fabris : tous les mots-clés sont là, pêle-mêle et sans cohérence de comparaison une fois de plus - mais Ségolène Royal aura scrupuleusement obéi à ses conseillers en communication qui lui suggéraient de tous les caser dans un communiqué. Manque de chance, entre temps le gouvernement incriminé avait déjà convoqué pour le lendemain les responsables des banques concernées.

Christophe Barbier, directeur de L’Express, aime à citer cette phrase imagée de Jacques Chirac relative à l’acharnement des circonstances : "Les m... volent en escadrille". Ségolène Royal, aujourd’hui, se serait crue au Bourget. 

http://lapolitiqueetmoi.hautetfort.com/


Moyenne des avis sur cet article :  2.65/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • La Politique et moi La Politique et moi 8 août 2009 11:39

    L’avenir de David-Xavier Weiss, quel qu’il soit, ne dépend pas d’un communiqué. Je trouvais par contre particulièrement intéressant qu’un jeune secrétaire national aux Transports décide d’assumer jusqu’au bout sa responsabilité au sein d’un parti, et décide « d’y aller » plutôt que de se décharger sur l’absence des ténors habituels.

    Quant au fait d’être le « Sarko de demain »... le fait qu’il soit le Weiss d’aujourd’hui est suffisant dans l’immédiat. A 15 ans, Hugo voulait être « Chateaubriand ou rien », et il fut finalement Hugo... Gardons-nous des objectifs trop modestes. smiley)


  • StGeorge 8 août 2009 09:25

    « Elle est méchante m’dame Royal, il est gentil m’sieur Sarkozy. » Bon à part nous faire revivre les grands airs de 2007, le seul intéret de cet article serait d’apprendre qu’il a été écrit par Xavier Weiss lui-même. Car, quid du fond du problème ? l’arbitrage entre compétences régionales et compétences de l’état à l’origine de la missive de Royal ? Ne peut on l’aborder ? (Pour ceux que les ambitions des jeunes UMP indiffèrent)


    • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 8 août 2009 09:29

      Le débat entre l’état et les régions sur le financement des infrastrutures nationales ne fait que commencer et , dans le cadre des prochaines régionales, il faut bien que quelqu’un mette les pieds dans le plat, d’autant plus que l’état a tendance à faire supporter aux régions des coûts pour des travaux nationaux qui lui reviennent.

      L’attaque justifée de Ségolène contre le cynisme du gouvernement sera suivie de beaucoup d’autres, mais il est bon de faire le premier pas, décentralisation irresponsable et injuste de la part de l’état oblige.


      • La Politique et moi La Politique et moi 8 août 2009 12:06



        Ségolène Royal ne met les pieds dans le plat, elle s’y plonge jusqu’à la taille, afin que tout le monde assiste (si possible effaré) à l’horreur que représente un cofinancement ferroviaire. Or c’est bien pour ce genre de travail qu’elle a été élue à la tête de la région : donc ce qui l’insupporte, c’est de ne pas pouvoir prendre de décision unilatérale depuis sa place. 

        Et c’est là le vrai souci : elle se rêve constamment présidente de la République, et doit agir au quotidien en tant que présidente de région. Bienvenue dans le principe de réalité.

        Quant aux critiques relatives aux coûts des travaux nationaux, elle n’ont plus de raison d’être depuis les dernières lois de décentralisation (notamment celle du 13 août 2004) qui transféraient aux régions des compétences et des moyens, y compris à cette fin.

        Donc de deux choses l’une : soit Ségolène Royal en prend connaissance seulement 5 ans après, et c’est grave ; soit elle rentre ostensiblement en campagne, et continue à n’avoir pour seul projet la critique la moins subtile - et cela devient aussi grave si ses électeurs ne s’en rendent pas compte.


      • Gio 8 août 2009 13:43

        Vraiment socialiste de base pur jus pur fruit notre Reboul !
        Il est partout, se mêle de tout mais semble ignorer les règles ..... , dont celles fixées entre autres par ’son" parti concernant les dépenses à la charge des régions.
        Culloté !


      • Bulgroz 8 août 2009 10:06

        En avez vous entendu parler ?

        Révélation exclusive sur le Cambriolage de l’appartement de Ségolène Royal à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) en 2006.

        Vous vous souvenez ? Ségolène Royal avec raison, avait accusé le clan sarkoziste d’avoir commandité ce cambriolage.

        Figurez vous que le cambrioleur a été arrêté par les policiers Suisses sur une autoroute Helvétique.

        L’ADN est formel, il s’agit bien du cambrioleur de l’appartement de Royal/Hollande.

        Comme le soutenait Ségolène, le cambrioleur est bien Nicolas Sarkozy, celui ci tentait de s’enfuir et de rejoindre sa Serbie natale déguisé en femme tsigane.

        http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=200002&sid=10757233&cKey=1243586774000

        http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5irZFNq9EMYr1g8LHcEm9z6GR QWvw

        http://www.europe1.fr/Info/Actualite-France/Justice/La-cambrioleuse-de-Segolene-Royal-derriere-les-verrous/(gid)/225777



        • Odal GOLD Odal GOLD 8 août 2009 11:40


          J’aimerais bein savoir pourquoi, pourquoi un tel intérêt de l’auteur pour David- Xavier Weiss, parce qu’il ne me semble en avoir aucun.

          Aucun goùut, aucune saveur - même pas un élément nutritif, ni pour le cerveau, ni pour les muscles.

          Alors pourquoi ?

          Vraiment, je me demande le mobile de tant d’énergie. Et je me demande même pourquoi j’ai perdu mon temps ici.


          • La Politique et moi La Politique et moi 8 août 2009 12:22

            « pourquoi un tel intérêt de l’auteur pour David- Xavier Weiss »

            D’abord parce que l’auteur aime bien les personnes qui ont le cran de s’exprimer et de s’exposer sans y être pressés ; ensuite parce que l’auteur a entendu David-Xavier Weiss à la radio participant à un débat avec Bruno Roger-Petit, et qu’il l’a trouvé intelligent, combatif, bref, intéressant. Enfin parce que l’auteur, suit avant tout le sens de ses neurones lorsqu’ils s’agitent, sans qu’ils aient de compte à lui rendre.

            « je me demande même pourquoi j’ai perdu mon temps ici »

            Oui, au vu de la question précédente je me posais la même question (pour vous). D’autant que vous poussez le masochisme jusqu’à laisser un message, sans pour autant nous expliquer ce qui, à vos yeux éclairés, est digne d’intérêt en ce 8 août 2009. C’est un peu dommage.


          • dom y loulou dom 8 août 2009 13:02

            uep... auteur...

            là où il n’y a que prise de position et lettre d’opinion de la part d’une élue... vous voyez un « coup »...

            vous ne voyez que manoeuvres et stratégies ? 

            Comme si la vérité elle-même était aussi tordue que les bonnimenteurs. 


            Lamentable de se projeter ainsi sur les autres.


          • bernard29 bernard29 8 août 2009 11:53

            Eh oui, Ségolène remue l’UMP du plafond aux culs de basse fosse. Elle leur gache leur été. A l’UMP tout le monde parle de ségolène, même l’inconnu David-Xavier Weiss. Il y a déjà eu il y a quelque temps un article qui montrait l’inquiétude des Jeunes populaires vis a vis de la Dame du Poitou.

            A l’UMP et chez les « jeunes popu », Ils vont finir par péter un plomb avant la fin de l’été.




            • Mozart971 9 août 2009 03:52

              « Bernard29 », Vous avez tout à fait raison, il n’y a, à gauche, que Ségolène pour donner un grand coup de pied dans la fourmillière UMP. Les autres socialistes, sont trop occupés à taper sur leurs propres camarades, quand ils ne sont pas préoccupés par leur carrière personnelle.
              S’agissant du financement de l’extention du réseau férré, la contribution exigée par l’etat aux régions relève du racket organisé. Aujourd’hui, l’etat se défosse sur les collectivités locales, c’est une manière déguisée de mettre à mal leur stabilité financière. Il ne faut pas oublier que l’ensemble des ces collectivités sont plutôt dirigées par des majorités de gauche.
              A propos du « David Machin-chouette », lionceau de l’ump, il a l’air d’être plutôt en papier de chiotte usagé . A mon avis, si l’imbécilité a un visage, ça doit être surement celui de « David de Machin-chouette », lionceau penaud de l’ump. 


            • eric33 8 août 2009 12:59

              L’analyse de Michel Feltin, rédacteur en chef du service Région à L’Express

              « Sur le financement de la future ligne Bordeaux-Tours, Royal a raison ».

              http://www.dailymotion.com/video/xa2nn2_tgv-parisbordeaux-segolene-royal-a_news


              • tvargentine.com lerma 8 août 2009 13:38

                Franchement Ségolène ROYAL n’a jamais été représentative de la gauche et c’est une candidature imposée par le courant des médias (ex-troskistes amis de julien Dray) et par des « militants à 10 euros » dont ils semblent avoir été disparu des listes du PS.

                Bref une belle intoxe qui aura amené à une impasse idéologique et qui aura tué l’ensemble des partis de la gauche

                Aujourd’hui la madone qui se prend pour une sainte du catholicisme social vient sur le devant de la scéne pour exister

                C’est pitoyable pour elle et je crois que les autres partis de gauche n’accepteront pas sa candidature

                Elle fait le populisme et elle cherche uniquement son interet particulier

                LIbre ici à chacun de la soutenir,mais je pense qu’il existe dans la gauche entière des personnes ,hommes ou femmes,plus sain et surtout plus honnête intellectuellement

                Nous attendons les excuses de Ségolène ROYAL pour les atteintes à la liberté de la presse au Maroc

                http://www.tvargentine.com/


                • bernard29 bernard29 8 août 2009 14:16

                  « mais je pense qu’il existe dans la gauche entière des personnes ,hommes ou femmes,plus sain et surtout plus honnête intellectuellement » .

                  Sans doute , mais il faut quelqu’un un peu connu et susceptible de se présenter aux élections présidentielles. C’est là le problème.



                • Danielle2 12 août 2009 19:42

                  franchement lerma, j’ai rarement vu autant de haine - votre comportement est injustifiable que vous a donc fait ségolène royal ! vous parlez de populisme : j’en connais un qui en fait beaucoup plus - vous parlez de personnes saines ??? qu’est-ce que cela signifie, que savez-vous sur elle qui soit critiquable ?? je suis militante PS et je trouve que ségolène est la plus honnête, la plus courageuse, pourquoi serait-elle malhonnête intellectuellement !! que savons-nous sur les différents rôles de l’état et de la région, qui doit payer quoi ??? je sais que avec la décentralisation l’Etat a augmenté les missions des régions, sans leur donner les fonds qui vont avec et cela justifie peut être les remarques de ségolène - savez-vous également que l’état ne reverse pas à la sécurité sociale les sommes qu’il accorde avec les exonérations fiscales, ce qui entraîne un déficit abyssal de cet organisme !! pourtant en virant tous les fonctionnaires, ilsfont des économies et ne devraient pas avoir besoin d’argent


                • Gio 8 août 2009 13:54

                  Une énarque écervelée, imbue de son « diplôme », qui se mêle de tout, qui se dégage SYSTEMATIQUEMENT de toutes responsabilités (et les fait bien démocratiquement lourdement porter par les autres) dès que ses « idées » s’averrent ridicules : voilà Mme Royal dans toute sa réalité.
                  Malheur au PS et à la France si elle devait sortir de son Poitou. Qu’elle reste avec ses chèvres, comme Villiers avec ses choux et Bayrou avec son tracteur.


                  • monbula 8 août 2009 14:15

                    Que je sois sur mon tracteur ou à planter des choux sous la tour Eiffel ou en plein champ, j’ai le droit d’exprimer une opinion.

                    Ce que fait Madame Royal et c’est son droit.


                    • DAVID 8 août 2009 14:15

                      J’ai bien lu les différents commentaires et réactions, avec Xavier Bertrand, Secrétaire Général de l’UMP, nous souhaitions simplement rétablir la vérité. Car il n’y a pas une vérité en Poitou-Charentes et un mensonge à Paris. 
                      Madame Royal faisait partie du Gouvernement Jospin qui a confisqué le Fonds d’Aménagement de la Région Ile-de-France, et qui a fait payer en bonne partie le TGV Est à l’Ile-de-France. Madame Royal a donc plus que cautionné cette attitude de flibustiers.
                      Et cela n’a rien de partisan, car la Région Ile-de-France était alors présidée par Jean-Paul Huchon (PS).
                      Par ailleurs, Madame Royal ne se construit qu’en s’opposant, anti-Sarkozy et anti-Fillon pour apparaître un peu plus anti-Aubry, mais sans proposer ni rassembler. Lorsqu’on prétend à certaines fonctions, il est indispensable de rassembler et de proposer un projet d’avenir, deux éléments que Madame Royal est dans l’incapacité de faire visiblement. 
                      Sa conquête d’un certain leadership au sein du PS ou ses ambitions politiques personnelles ne méritent pas de polluer des projets structurants pour notre pays tel que la LGV-SEA. 

                      David-Xavier Weïss, Secrétaire National de l’UMP chargé des Transports.

                      • monbula 8 août 2009 14:27

                        Le TGV Est coûtait cher dans l’aménagement en Île de France donc, il y a eu rééquilibrage des financements. N’est-ce pas ?


                        • bluelight 8 août 2009 14:30

                          Article et commentaires de l’auteur pertinents .

                          Le problème pour Ségolène Royal est qu’en tant que présidente de région elle est obligée de s’associer à l’Etat pour le confinancement de certains projets, Etat UMP ...

                          Or sa stratégie d’opposition politique hystérique formaliste, parallèle à celle de Bayrou, lui interdit toute ’collaboration’ avec l’adversaire UMP ’honni’ (en fait plus qu’honnir l’UMP SR ou Bayrou veulent en prendre la place)

                          D’où le leurre grossier selon lequel l’Etat UMP aurait ’arnaqué’ la région Poitou-Charentes .

                          Ce n’est pas la première fois que Ségolène Royal est mal à l’aise dans un mandat .

                          SR a joué au cumul des mandats entre 2004 et 2007, à l’Assemblée nationale et présidente de région ...

                          Quand l’UMP faisait voter des lois protégeant les femmes, Madame Royal n’était même pas à l’Assemblée ... elle avait mieux à faire !

                          SR ne sait rien faire d’autre que de l’opposition hystérique .

                          Si la gauche ou le centre ne mettent pas une autre génération en position de candidats à la présidentielle, 50 ans maximum, alors l’UMP, malgré les mensonges de l’UMP sur la régulation financière et des rémunérations des dirigeants, ne sera pas battue .


                          • daniéla 8 août 2009 17:02

                            @bluelight !
                            Le mensonge et la calomnie sont des modes d’argumentation chez les sarkozystes.
                            Ségolène Royal a adressé un argumentaire à Fillon, Premier Ministre de la France, pas à un jeune puceau de l’UMP.
                            Décidément, le rôle de Premier Ministre fantôme plaît bien à Fillon ; même sollicité, il laisse réagir soit, Sarko, soit un sous-fiffre de l’UMP.
                            Il sert donc à quoi notre Premier Ministre fantôme ?


                          • monbula 8 août 2009 14:36

                            Sans être partisan de Mme Royal, seule l’UMP aurait le droit de s’accorder un leadership. et Sarkosy le seul.. Droit d’avoir des ambitions personnelles.

                            Vous n’etes pas démocrate Mr Weiss,l’inconnu.


                            • tchoo 8 août 2009 15:00

                              Cet article ne sert à rien,
                              n’informe de rien
                              a part mettre en avant un obscur qui veut se faire mousser

                              vous feriez mieux de vous pencher sur le transfert de compétences qu’engendrent les lois de décentralisation et l’oubli du gouvernement sur le transfert des moyens !

                              parce que devinez qui va payer toujours autant au national, et en plus à le région !


                              • TSS 8 août 2009 15:12


                                ce qui est vrai pour le poitou-charente l’est aussi pour les autres regions ,le gvt dispandieux

                                transfère les competences aux regions sans y ajoindre les budgets correspondants !!

                                quand à xavier david Weiss il n’est pas tout blanc (jeu de mots)... !!


                                • daniéla 8 août 2009 16:55

                                  Article et analyse absolument stupides !
                                  En quoi Mme Royal attendrait-elle qu’une meute de porte-flingues sans éducation se soulève contre elle ?
                                  Si c’est ainsi que les journalistes à la solde de l’UMP voient la politique et les responsabilités politiques, ça veut dire qu’il y a fort à craindre de la valeur de la démocratie en France.
                                  Et puis que vient chercher l’âge dans le rôle qu’occupe Weiss au sein de son parti ? Quand on est responsable, on n’a pas d’age.
                                  Votre argumentation est donc absolument ridicule.
                                  Mme Royal n’a pas besoin d’un puceau pour exister.
                                  M. Fillon ne peut pas répondre tout simplement, parce qu’il n’a rien à dire.
                                  Je vois également pourquoi la réponse de l’UMP qui est plus une lithanie d’invectives qu’un argumantaire est aussi ridicule.
                                  Les jeunes pousses de l’UMP savent insulter, ils ne savent pas argumenter.
                                  Je pense que l’école de Fréderic Lefebvre ne leur réussit pas beaucoup.

                                  Un chantage, le racket, sont des actes immoraux et iressponsables, un point c’est tout !


                                  • La Politique et moi La Politique et moi 8 août 2009 18:59

                                    « Mme Royal n’a pas besoin d’un puceau pour exister. »

                                    Cette seule phrase en dit plus sur vous que n’importe quelle biographie de 400 pages.


                                  • Elysium Elysium 8 août 2009 17:14

                                    Les sous-fifres de l’UMP ne m’intéressent pas. C’est déjà affligeant de voir leurs supérieurs dévaster ce beau pays.

                                    Quant à Ségolène Royal, elle a parfaitement raison de réagir vivement.

                                    Il est parfaitement I-N-A-D-M-I-S-S-I-B-L-E de refuser que l’on consulte les diverses instances qui représentent la population d’une région pour un investissement de 100 000 000 Euros et que l’on exige une réponse immédiate assortie de chantage.

                                    Ca s’apparente bel et bien à des méthodes de gangster, qui n’ont rien à voir avec une démocratie respectueuse de sa population et de ses institutions.



                                    • etiennegabriel 8 août 2009 19:26

                                      Simplement minable, et désinformé. On perd son temps à vous lire.


                                      • La Politique et moi La Politique et moi 8 août 2009 21:32

                                        « Simplement minable, et désinformé. On perd son temps à vous lire. »

                                        Alors que vous, par exemple, que d’argumentation ! Nous croûlons sous la cohérence de vos informations.


                                      • adnstep 8 août 2009 20:22

                                        La Chavista a encore frappé. Mais à part les ségolâtres et les anti-ump pavloviens, elle ne trompe plus personne.

                                        Les élus socialistes de la région Aquitaine, Alain Rousset en tête, on écrit une lettre ouverte au premier ministre pour lui demander d’obliger « certaines » régions à financer leur part. Je vous en livre quelques extraits : "...aujourd’hui, il manquerait moins de 200 M€ sur les 1400 M€ demandés, soit moins de 15 M€ sur les contributions des collectivités... La chute des prix dans le BTP, la possibilité d’optimiser le projet qui serait plus rentable que prévu, ou encore l’enveloppe attendue sur les fonds européens doivent permettre d’arriver fin 2009 à un accord sur la convention de financement... Devant le respect du calendrier sur lequel l’ensemble des parties s’est entendu et alors que ce projet présente tous les atouts pour mobiliser des financements européens, nous tenons à manifester notre totale incompréhension devant les blocages que la LGV subit à la fois sur Bordeaux-Tours, et sur Bordeaux-Espagne....". Et c’est des socialistes qui écrivent ça.

                                        Bref, elle vient encore de se faire des copains dans son propre camp. Bien joué, Ségo.

                                        Signalons au passage que la Vienne est un beau désert économique : la viticulture est fortement orientée vers la production de cognac ; le pineau des Charentes est également un débouché important. La maïsiculture irriguée est dominante notamment en Deux-Sèvres et en Charente-Maritime. La production d’huîtres à Marennes-Oléron occupe une bonne partie du littoral maritime. Le développement du tourisme est une direction visiblement choisie par les administrations locales, avec le soutien au développement de parc à thèmes (Futuroscope, l’Ile aux serpents, la Vallée des singes, etc.). Le Parc du Futuroscope près de Poitiers, ainsi que le Zoo de La Palmyre près de Royan, représentent à eux deux 50 % des recettes touristiques de la région. Le choix du tourisme est une alternative de compensation importante à la perte d’emplois industriels.


                                        • daniéla 9 août 2009 15:29

                                          C’est leur droit à ces élus, s’ils ont inclus cette dépense dans leur budget.
                                          Pourquoi les élus d’Aquitaine imposeraient-ils leur choix budgétaire au Poitou-Charentes ?
                                          Dans cette Région-là aussi, tous les élus étaient d’accord pour proposer un autre mode de paiement, mais pas les 110 Millions d’Euros !
                                          Informez-vous avant de dire n’importe quoi.
                                          L’Aquitaine fait ses choix , le Poitou-Charentes fait les siens en fonction des intérêts de sa Région et de ses populations.
                                          Vu ?


                                        • fonzibrain fonzibrain 8 août 2009 21:38

                                          umps,tous pareil,jospin a plus privatisé que n’importe qui


                                          la pensée libéral a tout inflitré,avec leurs clubs merdique
                                          honte aux politiques.

                                          • homosapiens homosapiens 8 août 2009 23:00

                                            Ségolène, mais qu’est ce qu’on en a foutre de cette mary popins d’occasion.
                                            Une nana qui a porter plainte contre son père ?
                                            Une nana qui s’est vite collé au major de la promo de l’ena ?
                                            Qui ne reve que de pouvoir sans la moindre idée, ni le moindre courage ?..
                                            et pourtant, dans sa position de pseudo représentante du peuple, du social, de l’opposition il y aurait de quoi dire et quoi faire ;
                                            Cette cinglée n’a fait que flinguer le PS et elle commence vraiment a peser
                                            lourd dans le PAF poliique.
                                            il serait temps qu’un vrai socialo sorte du rang et remette tous ces vieux ploucs
                                            dans la poubelle qu’ils méritent et qu’enfin on aborde les vrais questions pour le peuple francais, les travailleurs, les jeunes, les vieux, les immigrés, les ceci, les cela..
                                            Rien, zob, nada, pas une idée, pas un programme, pas une démarche explicable, ni défendable ou crédible, un barratin de merde que sarko ou n’importe quel autre d’ailleurs peut fouler au pied en 2 minutes.
                                            je suis pas de gauche, mais sincèrement je regrette qu’il n’y est plus de vrai contradicteur en face.
                                            Pourvu qu’il y en est un qui sorte du lot sinon on remettra ca pour 5 ans de plus avec speddy gonzalbergsteim et ses potes.


                                            • daniéla 9 août 2009 15:32


                                              Ca vole bas ton intervention ; pas étonnant, tu es à l’UMP !


                                            • Paul Cosquer 8 août 2009 23:19

                                              On fiche un drapeau français dans son cv, on met en avant la bobine d’une petit jeune et hop on escamote le fond de la question. C’est ça la bonne com’ UMP. Donc le fond ? On attend...« La politique et moi ? ça fait deux ! »

                                              Sinon, un jeune formé à Sciences Po, rien de plus prévisible et de plus facile à contrer. Mais pas par une énarque évidemment.


                                              • kabreras kabreras 8 août 2009 23:51

                                                C’est marrant ça, la présidente d’une région envoie une lettre au 1er ministre et c’est l’UMP qui répond...


                                                • MONO 9 août 2009 12:14

                                                  Je trouve le titre de votre article gonflé, partisant et tendencieux.
                                                  Ségolène Royal n’a jamais attaqué ni cité ce Monsieur David-Xavier Weiss, elle a écrit une lettre au Premier Ministre., ce dernier ne veut pas répondre, c’est son droit.
                                                  Monsieur Weiss, un inconnu au Bataillon, prend sa plume pour répondre au nom de l’UMP et le voila qualifié de victime et de « David » contre la méchante « Goliath ». Si vous appeler ca du journalisme, c’est très inquiétant pour notre pays.
                                                  Nous perdons complétement le sens des mots et des choses.


                                                  • La Politique et moi La Politique et moi 9 août 2009 13:38

                                                    « Si vous appeler ca du journalisme, c’est très inquiétant pour notre pays. »
                                                     
                                                    Premièrement, je n’ai jamais appelé cela du journalisme : ce qui serait inquiétant, ce serait que seuls les journalistes aient le droit à l’expression en France. Le principe d’AgoraVox est justement de donner la parole aux citoyens qui désirent la prendre pour évoquer le sujet de leur choix, dans le sens de leur choix. J’ose espérer que ce n’est pas ce principe que vous trouvez inquiétant, auquel cas cela traduit une conception de la liberté d’expression qui n’est pas la mienne.

                                                    Deuxièmement, le récit de David contre Goliath n’exprime pas le combat d’un méchant contre un gentil, mais celui d’un combat à la loyale dans le cadre d’un affrontement militaire. Par contre, ce combat reste le symbole de l’inégalité dans le combat, puisqu’il met en scène un géant puissant et surarmé, Goliath, contre un jeune berger armé d’une seule fronde, David. C’est cette idée que j’ai retenu, puisque médiatiquement il n’y a pas photo entre les moyens d’une Ségolène Royal et ceux de David-Xavier Weiss. C’est mon choix de l’exprimer ainsi, c’est le vôtre de ne pas l’apprécier.


                                                  • Joky 9 août 2009 13:42

                                                    Sur le fond du problème, il me semble qu’elle avait proposé que la région rachète les terrains pour la ligne TGV, en reste propriétaire, et attribue un bail à RFF pour l’exploitation non ? Ça ne me semble pas une mauvaise idée de prime abord, et plutôt une bonne gestion des ressources financière de la région plutôt que de faire un chèque en blanc à l’état sur la base ... des impots locaux ?


                                                    • bilout1 20 août 2009 19:32

                                                      Tout ce qui est exagéré est insignifiant. Me Royale est suffisante, insignifiante. Elle ne vaut même pas qu’on lui réponde.

                                                      Il n’y a qu’à regarder le visage des Walls, Peillon, jean Louis Bianco et d’autres pour voir dans leurs yeux plus de consternation que d’approbation devant des propos incantatoires mélangeant les accents de prédicateur Américain à ceux de gourous sectaires.

                                                      Les Français seraient-ils assez bêtes pour penser à elle pour en faire notre responsable au plus haut niveau ?

                                                      Malheureusement il va falloir se la coltiner dans les médias qui ne vont pas manquer de l’inviter pour répondre à des questions qui ne lui sont pas posées. Car les journaleux viennent avec leurs questions et elle avec ses réponses. Revoir son dernier passage sur la 2 où ce pauvre Pujadas a subi sans réagir l’assaut de la dinde du Poitou.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès