Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Ségolène : le coup monté Royal ?

Ségolène : le coup monté Royal ?

Manuel Valls, Julien Dray qui tentent de déstabiliser par leurs déclarations la première secrétaire du parti socialiste et essayent d’achever le vieux parti de la rue Solférino, au profit de la soudaine vertueuse Ségolène Royal qui se donne le beau rôle en jouant les rassembleuses et en faisant mine de soutenir Martine Aubry ?
En politique tous les coups sont permis même les plus pourris et la possibilité d’un arrangement entre la candidate malheureuse des dernières élections présidentielles et ses « amis » n’est pas à exclure ; donnant donnant, gagnant gagnant.

Ce n’est pas très original de le dire mais M. Valls n’a aucune chance de remporter les primaires socialistes et il le sait. Alors pourquoi annoncer sa candidature si ce n’est pour feindre l’indépendance et un éloignement stratégique avec la présidente du Poitou-Charentes et ainsi crédibiliser sa démarche qui se veut aux yeux de l’opinion, rénovatrice et désintéressée. Le moment venu il soutiendra à nouveau Mme Royal comme il l’a fait au calamiteux congrès de Reims.
 
Pour Julien Dray l’opportuniste c’est différent, il a profité de la polémique enclenchée par le maire d’Evry pour régler ses comptes avec Martine Aubry, qui le moins que l’on puisse dire a oublié de le soutenir au début de ses problèmes judiciaires.
Julien Dray est comme il le dit dans son blog un ami de Valls et aussi l’ami de Ségolène ; voilà une association de " malfaiteurs ", pour le parti de la rose, pour qui la fin justifie les moyens.
 
On peut se dire de gauche et être de centre gauche voire de centre droit, c’est le cas de Valls et Royal qui veulent créer avec le Modem et sur les cendres de l’archaïque parti socialiste, un ensemble comme celui du parti démocrate américain. Pour cela il faut couper les branches gauchisantes du vénérable ancêtre, mais attention au déséquilibre, ça passe ou ça casse.
 
Ségolène Royal a besoin des socialistes pour gagner les élections présidentielles et ainsi réaliser sa grande ambition. Pour réussir il faut et éviter le fiasco de la désunion de 2007, elle doit donc apparaître comme une rassembleuse et donner l’image de la compétence dans les domaines de la politique étrangère et de l’économie, sa nomination à l’internationale socialiste peut-elle y contribuer ?
Par contre si son idée est de pousser son parti à l’effondrement par l’assaut répété de ses principaux lieutenants en espérant devenir l’ultime solution, elle fait un calcul hasardeux et dangereux ; et Nicolas Sarkosy n’aura pas besoin de forcer son talent pour faire un second mandat.
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.93/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • jps jps 23 juillet 2009 11:48

    que de supputations !!!


    • bernard29 bernard29 23 juillet 2009 12:09

      Et qu’est-ce que vous pensez du 11 septembre ?


      • gruni gruni 23 juillet 2009 12:23

        Bon appétit


      • ZEN ZEN 23 juillet 2009 12:36

        Filets de porc ou côtelettes d’agneau ?

        Au fait, Ségolène ,elle n’est pas (devenue)poitevine ?


      • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 24 juillet 2009 00:19

        A Philippe Renève. Voici le commentaire d’un bobo méprisant et injuste qui veut « faire des vents » plus haut qu’il a le derrière et ne peut y arriver même en se mettant sur la pointe des pieds !

        Agoravox est un site citoyen et nous sommes tous et toutes citoyens. Cet article n’est pas, à mon avis, particulièrement mal écrit et exprime très bien ce que veut dire l’auteur, mais, même s’il était truffé de fautes d’orthographe, ce texte aurait le droit d’être lu avec respect. J’aime profondément notre langue, je souhaite qu’elle soit honorée, mais je refuse que la fierté que j’éprouve en l’utilisant se transforme en dédain vis-à-vis de personnes qui auraient eu la malchance d’éprouver des difficultés dans leur apprentissage. A l’évidence, Philippe Renève est gêné par ce texte et essaie de le démolir en s’attaquant à sa forme plutôt qu’à son fond, parce qu’il ne possède pas les facultés nécessaires pour exposer ses arguments de manière logique, cohérente. Préféreriez-vous, par hasard, infatué de votre personne comme vous l’êtes, le suffrage censitaire au suffrage universel ?

      • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 26 juillet 2009 03:10

        Je suis désolée de vous avoir blessé.

        Je reconnais que ma réaction a été trop vive et trop rapide : c’était une réaction et donc dénuée de réflexion. Je vous prie de m’en excuser.

        Ancienne institutrice de cours préparatoire, j’ai vu trop d’enfants dont les parents parlaient à peine ou très mal le français, qui n’avaient personne pour les aider, pas de place pour faire leurs devoirs, parfois laissés dans la rue pendant plus de deux heures pour attendre le retour des parents, ou bien obligés de s’occuper des petits frères et soeurs au lieu de revoir leur lecture quotidienne. 
        J’ai eu aussi des petits élèves dyslexiques qui s’épuisaient à essayer de lire et écrire comme les autres. Je les aidais et les encourageais de mon mieux, mais je n’avais pas reçu de formation particulière et j’étais heureuse qu’ils puissent profiter du soutien d’un RASED, que Darcos a décidé de supprimer dans de nombreuses écoles.
        Il y avait aussi les petits malades chroniques, plus souvent absents que présents, une petite fille souffrant d’une grave dépression malgré son jeune âge, une autre battue par ses parents au point d’être placée dans un foyer et qui ne pensait qu’à l’amour qu’elle portait à son papa. Chaque année, un ou deux petits déjà brisés par la vie... Pour tous ces enfants, l’apprentissage a été difficile. Je serais heureuse d’apprendre que l’un d’entre eux s’exprime aujourd’hui sur Agoravox, même si son texte est truffé de fautes d’orthographe.

        Aussi, j’ai ressenti votre toute petite phrase comme une insulte envers mes petits élèves en grande difficulté. C’est ce qui explique ma colère, qui est toujours mauvaise conseillère. De plus, le texte, tel que je l’ai lu, ne méritait pas une critique aussi radicale.
        Ainsi, c’est par amour pour ces gamins, que j’ai été aussi dure et certainement injuste envers vous. J’aimerais que vous ne m’en teniez pas rigueur et vous demande d’accepter mes excuses. 


      • Georges Yang 23 juillet 2009 12:23

        Bonne analyse.
        Royal est bien silencieuse, elle est tapie dans l’ombre et pense pouvoir ceuillir les bénéfices des querelles du PS en se présentant en rassembleuse. Au plus grand profit de Sarkozy qui la battra en 2012 au second tour.
        Et même élue, une aberration est possible en France, elle ferait encore pire que Sarkozy.
        Que le PS empêche Royal de nuire et se prépare pour 2017. Se désister en faveur de n’importe quel candidat présent au second tour en faisant barrage à Sarkozy serait de la sagesse.


        • pruliere pruliere 23 juillet 2009 12:55

          @ G. Yang :
          ne dites pas de bétises. S. Royal ne ferait pas pire que Sarko.. C’est de très loin le président le plus minable que nous avons ou plutôt que 53% de votants ont élu. Dire que S.Royal ferait pire est de lapure propagande de droite !


        • Georges Yang 23 juillet 2009 13:05

          Il existe de nombreuses personnalités à gauche ayant de véritables qualités politiques. 
          Royale n’est ni de gauche ni de droite, mais une inconséquente irrésponsable et démagogique encore plus dangereuse que Sarkozy malgré toutes les errances de ce dernier. 


        • Bobland59 Bobland59 23 juillet 2009 17:36

          Je suis d’accord avec vous et avec vous l’auteur . En effet quand a madone du Poitou va-t-elle nous refaire le coup de la F.R.A.T.E..R.N.I.T.E ???? Heureusement tous ses soutiens n’ont pas cette veulerie je lisais un article hier avec Bianco, en voilà un de raisonnable, mais dans son entourage nous pouvons les compter sur les doigts d’une main . .


        • Fergus fergus 24 juillet 2009 09:10

          Je conçois très bien, Georges, que vous puissiez éprouver un rejet de Ségolène Royal. Mais vous auriez tort de la sous-estimer car il ne faut pas oublier que :
          1) malgré d’évidentes erreurs tactiques durant la campagne présidentielle
          2) en dépit d’un savonnage de planche généralisé de la part de ses « amis » socialistes
          elle a quand même réussi un score honorable et très proche de celui de Jospin en 95.
          Il est évident que cette femme a de la volonté et de la ressource ? Quant à Sarkozy, malgré les progrès qu’il a réalisés dans sa fonction, il reste capable d’exploser en vol à tout moment ! 


        • Bobland59 Bobland59 24 juillet 2009 11:42

          @ fergus

          Hélas vous avez raison, c’est souvent le lot des partis qui se veulent démocratiques, chacun veut être le chef à la place du chef .
          Effectivement le sarko qui ne veut voir qu’une seule tête, pas de contestation possible, si non dehors !
          Mais quelle vienne très très très vite cette explosion ou implosion, je m’en moque mais qu’il sorte de nos vies, nous serons sûrement plus heureux dans notre beau pays de France européenne et non pas panaméricaine comme il a fait pour plaire à son ami bush.


        • Lapa Lapa 23 juillet 2009 12:39

          la photo date d’il y a 15 ans ?


          • Paul Cosquer 23 juillet 2009 12:46

            Goujat ! (ou frustré... ?)


          • gruni gruni 23 juillet 2009 12:48

            @ Georges Yang

            Juste un point de désaccord avec vous ; pour être pire que Sarkosy, c’est dur quand même !
            Merci pour votre commentaire.


            • Georges Yang 23 juillet 2009 13:09

              Souvenez vous du débat où elle voulait faire escorter les femmes policières par un homme !
              Et son hystérie sur les handicapés.
              http://www.agoravox.fr/culture-loisirs/culture/article/les-cornichons-24849


            • Emmanuel Goldstein Emmanuel Goldstein 23 juillet 2009 12:56

              Je suis d’accord avec l’auteur, et vous n’êtes pas le premier à le dire. On a envoyé les barons en première ligne, pour se présenter ensuite en rassembleuse alors que tout le monde sait que ce sont parmi ses plus fidèles soutiens, sur le terrain, qui passent leur vie à conspuer le parti socialiste.

              Et ce qui m’effare le plus, c’est comment les médias présentent l’ensemble des évènements.


              • gruni gruni 23 juillet 2009 14:04

                @ Emmanuel Goldstein.

                La presse attend tranquillement la fin du parti socialiste, histoire de faire quelques beaux articles et vendre du papier, c’est triste.

                 Salutations


              • АПАЧ 23 juillet 2009 19:23

                Le parti socialiste n’avait qu’à avoir dans ses rangs des gens dignes d’une même idée d’un même projet et non pas des gens qui après avoir condamnés le gouvernement en place avant l’élection présidentielle le rejoignent pour adhérer à des idées politiques et aider à les appliquer, des idées qu’ils ont condamné juste avant, des idées qui n’étaient pas les leurs « cela démontre qui ils sont, des ambitieux, opportunistes, qui mettent en l’air un parti et des millier de vrais adhérents pour leurs faims personnelles » . 

                Pour Emmanuel : Si le parti était solide et unifié il se contenterait de critiquer « la raison pure » de ce gouvernement au lieu de critiquer leurs propres raisons pures internes, s’il y avait eu une union solide, tous pour le même combat vous n’en seriez pas là .

                Je ne soutiendrais pas un parti qui n’est aucunement capable d’avoir un projet qui tient à cœur et unifie ses adhérents, la seule chose qu’ils prouvent et qui les tiennent à cœur c’est leurs envies personnelles du pouvoir à défaut de rejoindre le frère de droite, des envies de certains qui détruisent les espérances des autres, qui détruisent les espérances des gens qui sont et qui seront à jamais de vrais socialistes ce que je pense être ton cas.

                Faites le ménage et gardez les sujet qui sont sûrs, ceux qui comme toi n’aiment pas ce que fait la droite et qui n’ont pas envie de pouvoir mais de réaliser leurs idées des idées qui leurs sont chères pour le bien être du peuple Français et Européen et pourquoi pas universel .


              • Emmanuel Goldstein Emmanuel Goldstein 23 juillet 2009 22:14

                Monsieur,

                Le fait que des hommes aient trahi la cause pour laquelle ils s’étaient engagés tient à la nature humaine, et les hommes politiques sont des hommes. Je ne me sens pas responsable, ni solidaire des rénégats que vous mentionnez, que le PS a exclu.

                Les militants socialistes travaillent en ce moment à clarifier la situation du PS. les députés combattent les lois scélérates du sarkozysme, les dirigeants loyaux travaillent au projet. Un petit nombre, que je veux bien dire avec vous qu’ils ne sont qu’assoiffés de pouvoir, jouent « perso ». C’était l’objet de la lettre de Martine Aubry et des députés socialistes que de leur dire : front commun pour l’alternance, pour une autre France.


              • ZEN ZEN 23 juillet 2009 13:30

                Le Furtif
                On fait ce qu’on peut, mais on peut peu !


              • Le péripate Le péripate 23 juillet 2009 13:31

                Pas de problème.


              • L’Hermelise 23 juillet 2009 15:41

                Ben dit quelque chose d’intelligent


              • Cug Cug 23 juillet 2009 13:22

                L’analyse tient très bien la route.
                Qui plus est en sachant que Ségo a les dents qui raclent le plancher, le PS est toujours en travers de sa route à l’élection présidentielle.


                • gruni gruni 23 juillet 2009 13:38

                  @ Cug

                  < Les dent qui raclent le plancher >, un peu sévère quand même avec Ségo.


                • kitamissa kitamissa 23 juillet 2009 13:38

                  de toute façon ,les prochaines présidentielles seront sans surprise,d’abord au premier tour ce sera Marine le Pen en ballotage avec Sarkozy ,et puis au second tour,ce sera un remake de 2002,tout le monde votera Sarkozy .....

                  oubliés les Royal ,Aubry,Dray et Cie ....eux ils sont déjà foutus !...

                  Valls aura certainement une place au nom de l’ouverture soit comme ministre soit comme secrétaire d’état dans les semaines qui suivent ...

                  pas à l’échéance de 2012 hein ? non...à la rentrée prochaine !....

                  là ,le Ps est à l’agonie en ce moment ,et Royal est en train de porter des coups de banderilles à sa « copine ennemie » pour l’achever !...


                  • Danielle2 23 juillet 2009 13:54

                    Je suis toujours étonnée de voir que des gens haïssent des personnes qui j’aime ... comme ségolène !!! je l’ai vue trois fois et chaque fois je l’ai trouvée formidable - très charismatique, proche, intelligente et rien de tout ce que je lis sous votre plume, plutôt injuste - de toutes façons je pense que faire pire que sarkozy c’est pas possible, ce qui m’étonne c’est que ses « mesures » ne vous touchent pas, mais ça va pas tarder, car il pense à tous, sauf aux riches, et là c’est avec générosité ..... les soi-disants lieutenants de ségolène l’ont quittée jugeant que la suivre ne leur apporterait rien, car c’est ce qu’ils cherchent, sauf quelques fidèles... parler de son désir démesuré d’a voir le pouvoir, il faut bien que quelqu’un qui le brigue ait du désir, sinon il reste chez lui (voir copé, bertrand, et tant d’autres )
                    de plus lui reprocher de parler quand on lui reproche de se taire !!, faut accorder les violons sinon c’est la cacophonie - allez va !! ellene vous fera pas de mal si un jour elle est pouvoir, il ne faut pas croire qu’ils sont tous mauvais 


                    • la fee viviane 23 juillet 2009 16:17

                      je ne peux rien ajouter à votre commentaire, si non que ayant très bien connu ségolène, je suis d’accord avec vous. Elle représente la seule chance du PS de se relever et elle fait avec les moyens du bord en appelant le peuple de gauche à se rassembler et travailler ensemble en rassemblant les démocrates, les républicains et tous ceux qui, sincèrement ne veulent plus de cette ^politique de droite extrème.
                      merci pour votre mise au point sur un articlequi ne vaut rien, hélas.


                    • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 24 juillet 2009 01:34

                      Curieux, cette homonymie entre Danielle2 et moi-même,daniele2. Je salue donc Danielle avec deux « l ».
                      Vous avez raison : Ségolène Royal est certainement charismatique, proche et intelligente. L’ennui, à mon avis, c’est qu’elle ne met pas ces qualités, bien travaillées, au service de la gauche et du socialisme. N’oubliez pas qu’elle était prête à associer son charisme à celui de M. Bayrou. Par ailleurs, je me souviens de l’avoir entendue dire sur France-Inter, un jour de grève des enseignants, qu’elle ne laisserait pas les familles dans l’embarras et organiserait des garderies. Drôle de socialiste que cette élue briseuse de grève ! Par contre, ce discours a dû plaire aux parents mal informés et inconscients que cette grève des professeurs avait pour but de défendre l’instruction de leurs enfants. Sa démocratie participative risque de cacher le déclin de démocratie dans l’Europe Unie, où les citoyens ne maîtrisent plus les choix politiques essentiels décidés par la commission et les technocrates. Elle a promis avant les Présidentielles de ne pas déjuger le vote des Français contre le Traité de Lisbonne, mais n’a rien fait auprès du PS lorsqu’il en a décidé autrement. Enfin, elle a déclaré après les élections savoir qu’elle n’aurait pas été en mesure de tenir ses promesses : quel mépris envers les citoyens !
                      Si mon âge avancé peut me permettre de vous faire une suggestion, je vous invite à ne pas vous fier à une impression ou à une sympathie pour des candidats dont le métier consiste à savoir les provoquer, mais à faire un bilan de leurs actions et analyser leurs projets. Si vous faites partie de l’immense majorité des Français exploités, votre vote devrait aller naturellement vers des candidat(e)s vraiment à gauche qui, par définition, sont les plus aptes à vous défendre face aux rapaces de la haute finance mondiale.


                    • kitamissa kitamissa 23 juillet 2009 14:51

                      ben ouais ,elle est bien « gentille » Dame Ségolène....c’est un peu comme Perrette et le pot au lait ,elle échafaude des plans bien à elle.....,qui foirent tout le temps ....comme ses confrères et consoeurs,loin des réalités du terrain,et professant des intentions utopiques ...

                      souvenez vous du fameux « je ferais raccompagner chaque femme flic chez elle le soir à la fin du service » et puis d’autres énormités,mais bon,comme il y a toujours des admirateurs

                      prêts à gober et l’appât et la canne à pêche ( de moins en moins quand même ...)....

                      en fait pour ne pas froisser les inconditionnels,et me faire d’ennemis,mais soucieux de la réalité,en gros,elle dit beaucoup de conneries et ça lui a coûté 2007 ,et l’a grillée définitivement ....

                      bon ,Ségolène,c’est un bel emballage bien vide !....


                      • heyc'estmoi heyc’estmoi 23 juillet 2009 15:07

                        Le seul souci c’est que Valls ne soutient absolument pas Royal, mais roule pour lui...
                        Il l’a dit et redit.
                        Il n’est pas ségolèniste.
                        Vous ne l’avez certainement pas écouté lorsqu’il la critiquait... pour un soutien, c’est pas terrible smiley

                        Et que pensez-vous du fait que Bianco soutienne Aubry ?
                        Vous savez Bianco, le plus fidèle des fidèles à Royal.


                        • L’Hermelise 23 juillet 2009 15:44

                          Entierement d’accord avec cette analyse, il y a de fortes chances que ces attaques soient une strategie pro Royal.
                          Sacrée Royal elle a l’intelligence des mechants, seulement desctructrice !


                          • rainbowsight rainbowsight 23 juillet 2009 16:32

                            Encore une fois, effectivement mes valeurs me font avoir une sensibilité particulière pour Royal.

                            Je trouve toujours affligeant de trouver des textes oû les auteurs jubilent d’ avoir compris et désamorcer des intentions qui aurait pour but de la mettre en avant.

                            Vous ne pensez pas etre ridicule à vous acharner ainsi quand il y a tant à analyser sur la progression de Sarkozy ou encore l’ evolutoin générale du ps ?

                            Moi je tiens à féliciter les initatives de gens qui font preuve d’ un cetain dynamisme et très certainement d’ une meilleure honneteté intellectuelle que les personnalités vers lesquelles cette critique n’ est pas dirigée.

                            Umberto Ecco faisait peut etre allusion à ce type de mentalité que l’ auteur de cet article reprèsente, dans le titre de son receuil aux accents sciniques, « A reculons, comme une écrevisse ».

                            A marseille la foret flmanbe en bordure de ville. Personnelement je fais le pont avec l’ amérique du sud pour rémomèrer la situation de la foret amazonienne.

                            Les origines de cet autre incendie ainsi que ses consèquences, sont des élèments davantage préoccupants qui mériteraient d’ etre réfléchis afin d’ en mesuer leur impact social et environnemental.

                            Peut etre une critique constructive pourrait sortir d’ une telle observation, qui serait une piste supplémentaire pour soutenir une préservation efficace de l’ environnment commun.

                            Je propose d’ introduire une notion de pertinence lors de l’ élabotation du des objets de la critque. Puisque les textes publiés vont avoir un certain coût en temps et en énergie pour leur production, pour leur lecture, et pour leur appréciation par les lecteurs.

                            Je pourrais vous remercier de m’ inciter à exprimer cette réflèction, Mais je pourrrais aussi préférer que vous publiiez directement des textes utiles.


                            • Georges Yang 23 juillet 2009 18:12

                              Si le PS ne disparait pas, cela est en fait peu probable, la prochaine étape sera la désignation du candidat. Royal veut éviter le vote des militants (ceux qui ont une carte et qui ont payé une cotisation annuelle). Elle voudrait faire passer un vote de sympathisants à l’américaine, sorte de convention, avec fanions, lâcher de ballons, stars en support comme Cali et autres. C’est sa meilleure chance d’être promu par des individus sans conscience politique, lecteurs de Voici, Gala ou Paris Match, amateurs de Drucker. pour attiere les jeunes à cette convention, flon-flons, SMS, et votes comme à la Nouvelle Star ou Secret Story.
                              Tout sera fait pour décourager ceux qui comprennent pourquoi ils votent.
                              Et à droite, Sarkozy organisera aussi des concerts et des podiums avec des néo claudettes pour rendre ringard Juppé, Villepin ou Dupont Aignan
                              2012 sera un cirque électoral, c’est à craindre.


                              • tvargentine.com lerma 23 juillet 2009 23:35

                                Vous citez « Manuel Valls, Julien Dray qui tentent de déstabiliser par leurs déclarations la première secrétaire du parti socialiste »

                                Manuel VALLS c’est celui qui considère qu’il y a trop de « blacks » dans sa ville ???

                                Julien DRAY,celui qui c’est enrichi dans des « prêts » douteux et qui a un train de vie
                                de mafieux ???

                                Si vous rajouter Jean Paul HUCHON,vous aurez déjà 3 personnes à exclure d’un parti politique ,car pour eux,la politique sert avant tout leur interet personnel

                                Ne nous parlez de la folle qui se prend pour sainte therese de Lisieux et qui veut convertir les idées socialistes (les bases) en catholicisme social


                                http://www.tvargentine.com/cruzdeleje.html


                                • bof38 bof38 23 juillet 2009 23:50

                                  Le Ps il peut changer de nom, ça risque pas de le couler si l’équipe de champions qui tire les ficelles actuellement continue ses prouesses.

                                  Le furtif il devrait bouffer moins pour utiliser ce pseudo.
                                   


                                  • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 24 juillet 2009 00:54

                                    Personnellement, je crains de voir une autre stratégie dans les déclarations de Manuel Valls.

                                    Monsieur Valls figure sur la liste du groupe Bilderberg de 2008. Il a probablement des amis parmi les auteurs des commentaires et je les prie de lui demander de démentir cette information si elle est erronée. Il lui appartient de faire des procès en diffamation pour montrer sa bonne foi, si cette liste est fausse. 
                                    Malheureusement, depuis sa parution, il n’a jamais réagi à ma connaissance. Aussi, si ce renseignement est exact, je me demande ce que faisait cet élu français socialiste dans ce club de 120 à 150 personnes (grands capitalistes, banquiers, politiques, experts, journalistes...), qui a pour objectif le rapprochement de l’Europe et des USA pour favoriser l’installation du gouvernement financier mondial. Ce laboratoire d’idées a été créé dans les années 1950 dans le contexte de la guerre froide. Ses réunions ne peuvent pas passer inaperçues, mais le contenu des travaux doit en principe rester secret. Cependant, il y a toujours des fuites et des journaux sérieux ont publié des articles à son sujet. D’anciens membres ou journalistes d’investigation ont écrit des ouvrages qui se trouvent sur les rayons des librairies.
                                    Monsieur Valls a-t-il reçu alors une mission ? Si on se rapporte à ses déclarations, concerne-t-elle la destruction du Parti Socialiste et son remplacement éventuel par un parti social-démocrate ou de centre-droit comme le Parti Démocrate des USA ? Ou encore est-il prévu de favoriser la candidature de S. Royale, adversaire préférée de Nicolas Sarkozy ?
                                    Il faut noter également que M. Valls se préoccupe beaucoup de la laïcité dont il donne la même définition que celle de Nicolas Sarkosy dans ses discours du Latran et de Ryiad.
                                    M. Valls est-il un mystère, un politique sincère ou une taupe des libéraux dans le PS ? A lui de nous éclairer. 

                                    • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 24 juillet 2009 08:03

                                      La situation est en effet assez simple : une recomposition prévisible est en cours au PS (lire mon article concernant le congrès de Reims sur AV). Martine Aubry ne peut sauver le parti (et son poste) qu’en le rénovant dans le sens de Ségolène Royal et de ses amis (primaires, ouverture et allianceavec les démocrates, travail avec les intellectuels critiques, démocratie participative etc..). Or ceux qui ont soutenus MA lors de ce congrès n’ont rigoureusement rien à proposer et ne sont d’accord entre eux que sur le fait de ne rien changer, ce qui conduit là où on sait aux élections européennes et probablement aux régionales.

                                      L’alliance en cours entre Martine Aubry et Ségolène Royal est très majoritaire dans le parti et réclamée par les militants et les sympathisants. Le congrès de Reims est (re)jeté...à la poubelle. Les quelques attaques de quelques personnes plus impatientes et/ou qui se veulent des francs-tireurs de la rénovation ne peuvent aller que dans le sens d’une telle recomposition de la direction du parti réintégrant Ségolène Royal, lors de futures primaires ouvertes, comme candidate légitime à la candidature aux présidentielles de 2012.

                                      Les adversaires de Ségolène Royal sont en train de perdre la bataille interne. Le travail commun à la base est bien engagé en ce sens, je peux en témoigner.


                                      • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 24 juillet 2009 08:18

                                        Pour information : lettre de SR adressée à ses amis

                                        Chères amies, chers amis,

                                        L’été nous invite à faire une pause, à prendre du recul et de la hauteur.

                                        Je ne veux pas ajouter à la cacophonie du Parti socialiste, qui a plus que jamais besoin de travail, d’idées neuves, et de sérénité. Ne nous abîmons pas dans les concours de petites phrases qui écoeurent les Français. Travaillons à relever la gauche, face à une droite arrogante et trop sûre d’elle-même. Travaillons à rendre possible une nouvelle espérance.

                                        Avec vous, j’ai porté les couleurs de la gauche à l’élection présidentielle de 2007. Avec vous, j’ai porté l’exigence de la rénovation lors du débat du Congrès. Cela me crée des devoirs. J’ai, en effet, une responsabilité particulière : celle d’agir pour rassembler nos forces et aider le PS à changer vraiment, en profondeur.

                                        Chacun comprendra donc, fidèle à ma conception de la politique, que je ne veuille pas être instrumentalisée dans un quelconque courant ou sous-courant, à l’heure où le PS souffre d’être si fragmenté. C’est pourquoi, en réponse à vos questions arrivées nombreuses sur le site, je ne prendrai pas part aux multiples initiatives de courants qui vont avoir lieu cet été, en leur recommandant d’être sérieux et respectueux de chacun, et à faire des propositions crédibles pour améliorer la situation du pays.

                                        Et je vous invite d’ores et déjà à venir nombreux, le samedi 19 septembre à Montpellier, pour la Fête de la Fraternité (précédée d’une Université populaire participative) organisée par nos amis de Montpellier, notamment Brahim Abbou. Ce temps d’échange, de travail et de convivialité sera ouvert à tous, sans exclusive ni exclusion, ouvert à tous les adhérents de Désir d’avenir, à tous les militants et sympathisants de gauche, et au-delà, à tous ceux qui partagent l’espoir d’un monde nouveau.

                                        Retrouvons-nous ensuite à Poitiers du 1er au 4 octobre pour l’Université européenne et internationale organisée avec Edgar Morin sur le thème : « Au-delà du développement. Les sept défis pour une politique de civilisation ».

                                        Bon été à tous. Rendez-vous à la rentrée, en grande forme !


                                      • pikepeak pikepeak 24 juillet 2009 09:10

                                        Revancharde et sûre de son destin politique, la Madone du Poitou est capable de tout pour accèder aux plus hautes fonctions..elle me rappelle une ministre de la Justice d’il y a peu..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès