Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Ségolène moi toute seule Je

Ségolène moi toute seule Je

Le Tout Sauf Ségo, la mauvaise réponse au Ségolène Sinon Rien... et petite revue des contributions pour le Congrès du PS.

Où l’on découvre que quoi qu’en disent Ségolène Royal, les médias et la droite, les socialistes ont quelques idées.

Quand je lis que dans la contribution "Une vision pour espérer, une volonté pour transformer" est évoqué l’individualisation des parcours scolaires, l’instauration d’un bouclier logement, des mesures concernant les sécurités et le vivre ensemble, une stratégie de relocalisation économique, le développement du micro-crédit, la mise en place d’une CSG patronale, entre autres...

Quand je lis que dans la contribution "Besoin de gauche" le développement durable apparaît comme principe de base de l’action politique et économique et sont proposées sept conventions nationales pour la période 2009-2010 comme chemin pour l’émergence d’un projet alternatif ambitieux, cohérent et crédible...

Quand je lis dans la contribution "Utopia" la volonté qu’émerge une gauche d’avant-garde fondée sur une identité écologiste, altermondialiste et antiproductiviste et sont évoquées les ruptures avec la rentabilité du capital comme unique objectif, avec la religion de la croissance, avec le culte de la consommation, avec la valeur aliénante du travail...

Quand je lis dans la contribution "Urgence sociale" les dix questions fondatrices que soumet Pierre Larrouturou aux rédacteurs de motions et qui sont autant de propositions innovantes et ambitieuses...

Quand je lis que dans la contribution "Reconstruire à gauche" sont évoqués le conditionnement des exonérations sociales aux accords salariaux, la modulation du taux d’imposition sur les sociétés, la revalorisation de la fonction enseignante, entre autres...

Quand je lis que dans sa contribution, Marylise Lebranchu aborde les thèmes de la question alimentaire, des solidarités territoriales, des conditions de travail et de la responsabilité des employeurs, du développement durable de l’industrie, de la démocratisation de l’enseignement supérieur, de l’impôt européen sur le capital...

Quand je lis que dans la contribution "Réinventer la gauche", on parle du relèvement de l’impôt sur les bénéfices, d’imposition des revenus financiers, de VIe République parlementaire, de planification écologique...

Quand je lis que dans la contribution "D’abord, redistribuer les richesses", on parle très concrètement de fiscalité redistributive et de construction de l’unité de la gauche...

Quand je lis que dans la contribution "Changer !", est proposé un retour à une intervention publique vertueuse et l’instauration d’un salaire minimum universel...

Quand je lis toutes ces contributions et que je m’aperçois que les idées foisonnent dans chacune d’elle et souvent se rejoignent, je me dis qu’il faut faire preuve d’une prétention assez exceptionnelle pour choisir ce moment précis pour titrer un livre Si la Gauche veut des idées et laisser penser que sans son auteur la gauche serait démunie, incapable de proposer une alternative crédible, faisant en cela le jeu de la droite qui ne perd pas une occasion de rabâcher ce qui de toute évidence est une contre-vérité, pour ne pas dire un mensonge éhonté.

Surtout que lorsque je lis la contribution "Combattre et proposer" de cette même Ségolène Royal (vous aviez deviné que c’était elle dont il s’agissait), je n’y trouve rien qui ne se trouve aussi dans les autres contributions, sinon la cérémonie républicaine - proposition qui si même elle n’était pas aussi imbécile qu’impraticable ne pourrait suffire à prétendre faire de son auteur le messie de la gauche. Cette façon de tirer en permanence la couverture à soi, cette manie d’avoir toujours l’air de dire "Moi Ségo toute seule Je...", invitant implicitement ses soutiens à bêler à l’unisson l’idolâtre rengaine du Ségo Sinon Rien, explique probablement pour une bonne part la tentation épidermique du Tout Sauf Ségo.

Et je m’empresse de préciser que pour ce qui me concerne le TSS est une autre imbécillité. Etant fortement concentré sur les possibilités de victoire de la gauche en 2012 et sa capacité alors de réellement transformer la société, étant par ailleurs de plus en plus convaincu que le positionnement politique et la stratégie de conquête de Ségolène Royal sont inévitablement perdants, et parce qu’en outre je continue de penser que ses piètres qualités oratoires sont pour elle un handicap majeur, j’en suis pour ma part à un très simple PE : Pas Elle !

La bonne nouvelle est que, hormis la contribution de Manuel Valls qui me semble d’une pauvreté assez sidérante, l’ensemble des contributions que j’ai pu lire (je crois qu’il manque encore Benoît Hamon et Bertrand Delanoë à l’appel, peut-être François Hollande ?...) permet de nourrir de réels espoirs quant à la tenue d’un vrai débat de fond. La cerise sur le gâteau étant qu’il y a dans tout ça de la bonne vraie gauche avec des vrais morceaux dedans.

La surprise : sur le fond des propositions, et si l’on écarte la question de la présidentialisation du Parti socialiste, les motions Aubry, Royal et... Fabius sont étrangement similaires.

Source : Ségolène moi toute seule


Moyenne des avis sur cet article :  2.73/5   (44 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • bernard29 candidat 007 1er juillet 2008 13:12

    j’ai donc parcouru vite fait les contributions . Et je ne vois pas ce qu’ il y a de nouveau sous le soleil du PS. Il y a beaucoup de baratin et de bons sentiements de gaauche. On survole les sujets en grandes envolées , sans doute intelligentes. Je mets à part celle de Larouturru, vraiment fouillée et interressante , mais sur un sujet vraiment particulier quoique trés important.

    j’ai donc choisi de regarder plus particulièrment le thème de la démocratie et des institutions. Et là surprise, beaucoup n’en parle même pas, il y a une seule qui demande le mandat unique des parlementaires ; celle de Lienemann intitulée "Changer la vie" . Soit les autres se taisent sur la démocratie , soit , Fabius, Aubry, Moscvici, souhaitent limiter le cumul des mandats sans plus (donc ça ne veut rien dire). Ou bien Melenchon qui se perd dans des considérations autant vaseuses qu’intraduisibles pour le citoyen moyen.

    Et puis il y a eu Ségolène : c’est la meilleure sur ce thème, il n’y a pas photo. Dans son point 7 elle prône la révolution démocratique ..Et la révolution démocratique c’est la meilleure chose qu’il faut proposer actuellement, mandat unique, dose de proportionnelle et réforme radicale du sénat. ( a ce sujet, elle reprend la proposition de De Gaulle en 1962 - et la conception de Mendès France - proposition que je soutiens également) . bravo. 

    D’ailleurs, sa contribution constructive et organisée, avec des thèmes clairs et des propositions variées, voire avariées ( ça je suis d’accord), est la plus claire et qui se paye le moins de boursouflures à la mode dans la pensée unique de gauche. L’exemple type est celle de Delanoé qui vient de sortir et qui est une gentille dissertation sans conséquences, sauf à endormir les gens.

    Et ne croyez pas qu’il n’y ait que Ségolène au PS qui pense à 2012. !!!  Ils se positionnent tous en fonction de cette échéance. Au moins Ségolène attaque bille en tête et clairement. C’est un point positif pour elle.


    • bernard29 candidat 007 2 juillet 2008 08:41

      Je ne suis pas militant socialiste, mais son texte avait été envoyé un peu partout avant qu’elle ne soit une contribution pour le congrès, et je l’avais signée aussi en tant qu’appel intitulé, je crois, " Au boulot les socialistes " .


    • tvargentine.com lerma 1er juillet 2008 13:33

      Comme par hasard ,le jour ou Soeur Ségolène Royal de la compassion sociale et des restos du coeur sort son "texte" pour le PS,elle se fait "cambrioler"

      Je crois qu’elle serait pres à faire tout et n’importe quoi pour faire parler d’elle et eviter de se retrouver marginalisé par les dirigeants du PS qui comprennent (ENFIN !) qu’elle ne roule pas pour les idées socialistes mais pour elle seule

      Etrange,généralement les gens riches (dont fait parti Ségolène ROYAL) ont des caméras cachés chez eux en cas d’intrution et dispose de sécurité renforcée dans leur immeuble

      Une triste fin pour une madone qui aura plombée la gauche avec son marketing "je suis une femme"


      • gul 1er juillet 2008 16:12

        C’est certainement elle qui a dut se cambrioler, c’est évident, ségolène est le diable et le diable est malin, ce genre de commentaire haineux est d’une stupidité sans précédent.


      • Francis Francis 1er juillet 2008 16:45

        Quand je lis ...
        Quand je lis ...
        Quand je lis ...
        Quand je lis ...
        Quand je lis ...
        Quand je lis ...

        Quand je vois la politique du PS lorsqu’il est au pouvoir, je reste chez moi le jour des élections.


        • Djanel 1er juillet 2008 20:45

           Quand je vois la politique du PS lorsqu’il est au pouvoir, je reste chez moi le jour des élections.

          I Au temps du passé votre phrase aurait été plus mieux.

          Quand j’ai vu la politique du PS lorsqu’il était au pouvoir, je suis resté chez moi le jour des élections.

          .... ce n’est pas avec votre contribution qu’AVox pourra augmenter son auditoire.


        • Elysium Elysium 1er juillet 2008 17:38

          Vous usez de pratiques déloyales (Utiliser la référence Google "Ségolène Royal" pour que votre article soit lu, tout en la sabotant) et d’un titre abusif (moi toute seule je) pour faire de la publicité pour vos idées. Les parasites, dans la nature, ne font pas autre chose que prospérer au détriment d’un autre organisme vivant.

          Pareilles méthodes trahissent une absence de scrupules et que l’on soit prêt à tout pour imposer ses idées. La fin justifie les moyens, telle est de toute évidence votre manière de procéder. Staline et les Khmers Rouges, eux non plus n’avaient pas de scrupules pour imposer leur socialo-communisme. Toute l’humanité a pu voir à quoi cela avait conduit. On ne peut pas faire n’importe quoi pour imposer ses idées.

          Vous ne soufflez quasiment pas un mot des propositions de Ségolène Royal. Juste, cette désinformation du titre, alors que les milliers de personnes qui l’avaient participativement aidée à réaliser sa contribution peuvent vérifier s’ils retrouvent ou non des idées qu’ils y avaient déposées ou lues.

          Cet article est une honte.


          • Dedalus Dedalus 1er juillet 2008 18:23

            Staline, les Khmers Rouges et Dedalus !
            bah dites donc, vous ne craignez pas les raccourcis et l’outrance.
            du coup, c’est forcément de l’humour.

            non ?....




          • scolapalatina scolapalatina 1er juillet 2008 22:21

            Il a néanmoins raison que ta manière deprocéder répond assez exactement à la définition du parasitisme.

            Il n’y a pas de bonne cause qui justifie l’usage de moyens déloyaux. On pervertit ainsi même la plus juste des idées. Exactement comme avec le terrorisme.


          • Dedalus Dedalus 2 juillet 2008 01:30

            parasite et terroriste.

            en effet, ça manquait...

            vous n’imaginez pas le tord que vous faites à Ségolène Royal en la soutenant de cette façon, en n’argumentant jamais sur le fond, en choisissant toujours de dénigrer l’auteur, sans même faire preuve en cela de la moindre subtilité.

            vous lui faites en vérité plus de tord que je ne pourrais ni même ne voudrais jamais lui en faire. il faudrait pouvoir la défendre de vous.


          • george 5 juillet 2008 14:37

            TORT et non pas torD
            il me semble que vous ayez l’esprit bien tordu !!!


          • Djanel 1er juillet 2008 20:18

             

            Vu que ce commentaire publié tôt ce matin, n’a pas été remarqué, je le reposte ici.

            .

            .

            .

             

            « Je propose, pour renforcer le sentiment d’appartenance à la nation, de créer une cérémonie républicaine pour tous les jeunes, quelle que soit leur origine, pour le passage à la majorité à 18 ans, l’âge du droit de vote. » Signé par l’idiote du parti socialiste.

             

            Si les connards de socialistes pour lesquels j’ai voté pendant 27 … heu ! 30 ans … que le temps passe vite … je reprends si ces connards appellent çà une idée, alors le parti socialiste n’existera plus parce que sans nos voix, il restera un parti impuissant et marginal. N’est-ce pas Monsieur Reboule ?

             

            Maintenant cette idée de créer une cérémonie pour accueillir un individu dans la communauté n’est pas nouvelle en soi et je la trouve même digne d’un primate évolué car qu’est-ce que le baptême, la communion et toutes ces cérémonies religieuses … hein ! Monsieur Reboule qui cite Kant comme tartuffe citait les évangiles, c’est quoi sinon un rite d’initiation à une croyance. Une tentative d’endoctrinement. La république n’est pas une secte.

             

            Cette idée est une idée de fasciste, de Pétainiste. Et en plus en rendant par la loi cette céromonie obligatoire, c’est un ordre que l’on reçoit, une contrainte donc elle est en contradiction avec notre cinquième république qui accorde au peuple la souveraineté ce qui veut dire que chaque membre du peuple est souverain. Le mot souverain veut dire qui décide de lui-même ce qu’il veut être et ce qu’il doit faire en fonction de ce qu’il pense librement.

             

            Royale est une ?onnasse et là çà commence à déborder … je parle de ma colère.

             

            Monsieur Reboule ! J’accuse Royale de nous avoir fait perdre les élections législatives. Et là avec votre boniment, vous ne faites pas le poids car je vous rappellerais que sitôt les élections présidentielles achevées Madame est allée en vacances en oubliant que dans notre cinquième république la politique de la nation est conduite par le Premier ministre et non pas par le président. Çà veut dire qu’il fallait gagner les élections législatives pour avoir une majorité à l’assemblée ce qui aurait contraint le président de la république à choisir un Premier ministre en fonction du profil politique de l’assemblée. Sinon le gouvernement fraîchement nommait risquerait d’être contraint à démissionner. Il aurait donc fallu juste après les élections présidentielle entrer en campagne pour les législatives pour proposer aux Français une cohabitation et s’entendre avec Bayrou pour éviter au maximum une victoire de la droite aristocratique et fascisante qu’est devenu l’UMP. A cause de vous, nous n’arrêtons pas de perdre des droits en tant que travailleurs et nous voyons que des privilèges fiscaux sont accordés aux riches. Les impôts indirects augmentent. Les caisses de l’état sont vides et jusqu’ici le parti socialiste n’a rien fait pour nous protéger. Même pas un recours au conseil constitutionnel pour empêcher Sarkozy de violer nos lois fondamentales. Même pas une critique sur les cadeaux qu’il reçoit au nom de la république et du peuple. Rien que du vide.

             

            Bon j’arrête mon poste ici car si je continue, je risquerais de casser mon clavier qui n’y est pour rien.

             

            P.s.

             

            Sarkozy commet des actes gouvernementaux qui ne sont pas de sa compétence. Il y en a un qui risquerait de nous engager dans une guerre, si les états unis attaquaient l’Iran.

             

            Pour quoi, le parti socialiste n’a-t’il rien dit au sujet des accords que Sarkozy a signé avec les Emirats Arabes. Le parlement, a t’il été consulté ? Non ! Alors, Monsieur Reboule, vous qui osait me donner doctoralement des leçons sur Kant alors que je ne vous ai rien demandé, dites moi à présent pour quoi l’idiote de Ségolène Royale après avoir prétendu devenir Président de la république n’a rien dit et rien fait. Il suffisait de poser la question au conseil constitutionnel en insistant sur le fait que c’était un acte gouvernemental et que le parlement avait son mot à dire sur une action qui engage militairement la France sur le long terme.

             Dans ces conditions, veuillez, Monsieur Reboule, considérer que madame Royale n’est qu’une incompétente et que son idée d’instaurer un rite républicain obligatoire n’est qu’une farce pour compenser une absence d’idées.


            • rocla (haddock) rocla (haddock) 1er juillet 2008 20:47

              Djamel a les Reboules.....


              • samedi 1er juillet 2008 22:26

                Votre titre est désagréable. Il n’est pas anormal de vouloir se positionner sur un moi je longtemps réprouvé et réprimé par les psychiatres. Il faut oser s’affirmer pour être.

                En ce qui concerne le contenu des contributions, je n’ai pas vu que Monsieur Valls en ait commis une, en revanche il s’est associé à La Ligne Claire. C’est une contribution inutile, bien propre sur elle, mais inutile.

                Plus décevante est la contribution menée par Moscovici et Montebourg. On reste sur sa faim.

                La contribution de Mme Lienemann est en revanche beaucoup plus intéressante et plus intelligemment menée, même si l’intro est un peu longue, le corps distingue bien les points traités et je n’ai pas trouvé à critiquer, il me semble que tous les sujets importants sont abordés.

                La contribution de Delanoë est un beau travail d’écriture. Celle de Royal fera encore couler de l’encre, elle lance des pistes on ne peut pas dire le contraire. Après, savoir si on a envie de les emprunter est un autre débat.

                Je n’ai pas encore lu Fabius, rien ne presse.




                • la fee viviane 2 juillet 2008 18:22

                  Je constate avec joie que le travail de ségolène et des contributeurs au débat du prochain congrès n’est pas vain et san s interêt. Pourtant il faut les lire ces contributions avant de dire qu’elles se ressemblent, mais peut-être vont-elles enfin vers cette refondation et cette union que nous appelons de tous nos voeux. j’ai contribué à ce texte avec 3 articles sur le site du congres utile et serein. J’ai voté pour la déclaration de principes et j’attends desormais que les idées vont avoir le devant de la scène et non les personnes car il est bien trop tôt. Des échéances très importantes, comme les européennes sont à notre porte et il va falloir conforter notre position à gauche ainsi que les régionales car les 20 régions qui sont à gauche enregistrent des succès sans précèdent avec des coupes sombres dans leur budget dilligentés depuis des années par la droite !! Ségolène Royal est pour l’instant la seule qui n’est pas entrée dans les luttes de personnes pour le pouvoir. Elle ne fera rien avant que ses idées et surtout sa motion soient discutées et présentées au congrès. Tous les socialistes auront alors à voter pour choisir un texte et un leader du PS, le moment venu il ne faudra pas se tromper. Inutile de dire que je soutiendrais la personne et le projet qui iront dans le sens des citoyens, de la liberté, l’égalité, la vraie fraternité et la laïcité. La gauche est au travail depuis déjà un an en ce qui concerne Ségolène, elle ne cumule pas, elle et peut se consacrer aux autres.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès