Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Ségolène Royal créera-t-elle la surprise face à Hollande, DSK et Aubry (...)

Ségolène Royal créera-t-elle la surprise face à Hollande, DSK et Aubry ?

C'est la question que la " petite élite politico-médiatique" que dénonce Ségolène Royal refuse de se poser.

Les instituts de sondages se dispensent même, dans leur grande majorité, de la tester dans les sondages. Ce qui, au delà de ses chances réelles, me parait assez choquant en terme d'honnêteté et du respect de l'histoire récente de notre vie politique.

Il n' y a pas beaucoup de pays démocratiques qui, au vu des prochaines élections présidentielles, se permettraient de faire disparaître des possibles présidentiables celui ou celle qui a rassemblé les francais à la dernière élection. 18 millions de francais ont voté pour Ségolène Royal en 2007. Ne serait ce que pour cela, par respect, oui, pour l'histoire récente de notre pays, du vote des francais, mais aussi du chemin parcouru par Ségolène Royal en tant que politique pour en arriver là - et duquel aucun de ses petits camarades ne peut se vanter, le peu de cas que l'on accorde à Ségolène Royal me semble malhonnête et injuste à la fois. A ma connaissance, DSK, promu LE candidat socialiste sauveur de 2012, s'est bel et bien fait battre à 20% dès le premier tour aux dernières primaires socialistes-

Mais j'entends déjà nombre d'arguments, de justifications - systématiquement les mêmes- et qui, faute d'être démontés- perdurent.

1- "Ségolène Royal a fait perdre son camp en 2007. La défaite a été cuisante".

Ce genre de réflexion illustre tout à fait le consumérisme de notre société - on aime, on encense, puis on jette-, ce qui est, je crois, l'inverse d'une démarche politique, et particulièrement celle qui consiste à briguer un mandat de chef d'état. Faut-il rappeler que Francois Mitterrand s'est successivement présenté à l'élection présidentielle de 1965, 1974 pour ne finalement se faire élire par les francais qu'en 1981 ? que jacques Chirac s'est présenté en 1981, 1988 puis 1995 qui l'a vu, contre toute attente - on l'enterrait lui aussi face à Balladur- enfin remporté le suffrage des francais ? Ajoutons à ces trois candidatures à la présidentielle de nos deux derniers chefs de l'état le score de Chirac en 1988...45, 98% des voix contre 54, 02% pour Mitterrand. Cela ne l'a pas empêché de remporter l'élection présidentielle de 1995...Quand j'entends les termes de " raclée", "défaite cuisante" etc...attribuées à Ségolène Royal qui a honorablement fait 46, 94% des voix, cela me laisse dubitatif...D'autant plus dubitatif que depuis Mitterrand, Jospin n'a non seulement pas gagné en 1995, mais qu'au bout de cinq ans à Matignon, il n'est même pas arrivé au second tour en 2002 ce qui tout de même, avec cinq ans pour faire ses preuves, est un cruel désaveu. Ajoutons à la défaite de Royal en 2007 les accointances et les amitiés de Nicolas Sarkozy avec les grands groupes de presse et de télévision qui n'étaient un secret pour personne...L'élection présidentielle se mérite, à mon avis. C'est une rencontre avec le peuple francais et les échecs en la matière renforcent les politiques plus qu'ils ne les affaiblissent, en tout cas pour ceux qui acceptent de faire amende honorable de leurs échecs ce qui n'a pas été le cas de Lionel Jospin.

2- "Ségolène Royal est isolée dans son propre camp".

Le parti socialiste et une grande partie de la presse l' isolent. C'est très différent. J'ai cité l'exemple de Chirac en 1995 qui me parait assez éloquent. Quant à Ségolène Royal, une partie de sa défaite en 2007 est grandement due au manque de ralliement et de fair play de son propre camp. Pas un des caciques du PS - fabius, DSK, Aubry, Jospin, Guigou, Allègre, etc...- n'en voulaient. Ségolène Royal a souvent déploré le manque de discipline de son parti, son manque de sens de la démocratie et elle a raison. A 60% de voix en 2006 contre 20% pour DSK, et 17% pour Fabius, il n'y avait aucune ambiguité à avoir...Et encore moins de scupules à avoir quand la candidate est au PS depuis 1978, a fait sciences po, l' ENA, a été conseillère de Mitterrand à l élysée pendant 7 ans, députée, 2 fois ministres, présidente de région...Ce n'était ni la légitimité, ni les compétences qui lui manquaient. Juste le jugement de ses petits camarades à qui elle ne plaisait pas, c'est tout. Sarkozy ne plaisait pas à beaucoup, notamment les chiracquiens, en 2007. Ca n' a pas empêché les politiques de droite de se ranger derrière lui et de faire ainsi gagner leur camp.

C'est le peuple qui s'exprime. " on ne volera pas l'éléction aux francais" dit Ségolène Royal...

Lors du congrès de Reims, alors qu'une fois de plus, tous les ténors du PS étaient contre elle et avaient brodé une alliance pathétique pour ne pas la faire passer - de DSK représenté par Aubry jusqu' à Hamon, il y a un grand fossé !- Royal s'est tout de même hissée à 50% - enfin, 49, 98%-...

Quand on sait les bourrages d'urnes massifs en faveur d' Aubry - et pour cause, tout l'appareil était derrière elle-, que le congrès de Reims avait été reculé à novembre 2008 pour affaiblir le souffle présidentiel de la candidate de 2007, on se dit qu'effectivement, l'isolement dans son propre parti est très relatif quand on a la ferveur des militants...Je rappelle au passage que Royal s'est refaite élire à 61% dans sa région l'année dernière.

3- " Elle est très bas dans les sondages".

"Les sondages ne font pas une éléction" nous dit Ségolène Royal aujourd'hui. Ca ne manque pas d'amuser beaucoup de gens puisqu'elle même en a bénéficié en 2006. Pourtant, si l'on regarde les nombreuses archives de cette époque, Ségolène Royal le disait déjà alors qu'elle était très bien placée. Elle n'a jamais cru aux sondages de candidats, même si'elle est friande des enquêtes d'opinions concernant les préocuppations des francais. Ce qui est très différent...

 En 1995, alors qu elle était partisane de la candidature de Jacques Delors, tout le PS poussaient des cris d'orfraie parce que l' homme en question était un libre penseur. Royal, pour autant, n'a jamais vraiment soutenu Jospin par la suite qui s'est imposé comme le candidat naturel après avoir évincé Emmanuelli. Grand bien - ou grande intuition- lui en a fait puisque l'homme, effectivement, n' a jamais été élu. En 1996, elle a écrit un livre, très politique, et reconnu comme très interessant même par ses détracteurs, " la vérité d'une femme". Elle y parle déjà du fossé entre les élites et le peuple, du manque de concrêt de la politique, de la nécessité d'associer davantage les citoyens à la politique. Ce n'est pas étonnant qu'elle n'ait pas cru à Jospin. Elle y a sans doute vu une manière d'exercer le pouvoir paternaliste, conservatrice et éloignée des gens.

Royal, et c'est une de ses particularité, le répète depuis des années. Elle ne croit qu'au suffrage universel et aux votes dans les urnes.

Elle fait son chemin. Les rares sondages un peu plus explicites la garantissent toujours la meilleure auprès des jeunes et des classes populaires. Le fait qu'elle soit populaire chez les 18- 24 ans est d'ailleurs assez troublant. C'est comme si les jeunes avaient beaucoup plus conscience d'une nécessaire stabilité dans l'opposition. Il y a une fidélité, y compris dans les classes populaires, dont la fameuse élite ferait bien de se méfier...

Car il y a un fait, indéniable à mes yeux, c'est que l'ostracisme dont a été objectivement victime Ségolène Royal a été un beau gachis pour les socialistes. Si l'appareil du parti avait été fidèle et loyal à celle que le peuple leur avait désigné comme leader démocratiquement élue, le PS serait en état de marche, prêt à mette une " raclée" à la droite, cette fois.

Qu'ils aient essayé de l'achever si je puis dire une dernière fois à Reims, passe encore.

Mais quand la dernière candidate à la présidentielle fait 50% à l'élection du premier secrétaire, il y a là une incohérence, une erreur énorme et assez impardonnable.

Ils l'avaient, leur leader...Ils ont pris le risque, aux yeux et à la barbe des militants, de l'évincer, malhonnêtement en plus. Ils en paient aujourd'hui le prix...Et encore ! aucune prise de conscience réelle. Malheureusement, c'est le peuple qui paie...Quand on entend martine Aubry s'approprier - bah tiens !- et comparer les 54% de la gauche aux cantonales aux 46, 95% de Royal en 2007, on ne peut s'empêcher d'être estomaqué par tant d'irréalisme...Les gens qui ont voté pour la gauche aux cantonales n'ont pas voté pour Martine Aubry. Ca montre bien la cécité et la sureté de soi alors que tous les signaux sont au rouge pour 2012...Pas de programme très pugnace pour 2012, pas de candidat indentifiable auquel les francais peuvent s'habituer.

 Que de temps perdu ! Et que de chemin, de travail ils auraient pu fournir pour être prêts aujourd'hui si ils ne s'étaient pas fourvoyés dans des querelles d'égos.

Ce travail là, efficace, démocratique, et sans bavure, c'est Marine Le pen qui l'a fait dans son propre parti. Ségolène Royal le reconnait d'ailleurs. Au FN, Ils ont eu une campagne interne, propre, loyale, efficace et démocratique. Ils ont aujourd'hui une candidate pour 2012, suffisamment tôt pour que les francais s'en imprègnent, l'adoptent, s'y habituent...Qui , maintenant qu'elle est installée dans le paysage politique comme présidentiable, martèle ce qui seront ces grandes idées pour 2012. On est à un an de la présidentielle. Le timing est parfait...

Si les socialistes avaient eu cette loyauté pour Ségolène Royal au lieu d' être des mauvais perdants, les francais se seraient habitués à la dame du poitou, ils ont bien été 18 millions à voter pour elle... Et le PS serait en état de marche aujourd'hui...

 

ET MAINTENANT ?

Hé bien ,maintenant que Ségolène Royal est en effet affaiblie, tant dans son parti que par la presse, son image, bien sûr, et son apparente capacité à rassembler est écornée. Le mal est fait. Ou le bien, pour d' autres. - mais comme selon moi, on ne peut pas IMPOSER le bien, à n'importe quel moyen-. Ségolène Royal espère que les militants garderont mémoire des combats qu'elle a initiés. je suis de ceux là. je reste fidèle à celle qui me parait la plus légitime. Mais seront ils nombreux ?

Le résultat de ce gachis est tout de même assez éloquent et aucun sondage ne pourra contredire le sentiment des francais que j entends tous les jours et que n'importe quel francais lambda constate dès qu'il parle politique avec son voisin, au café du coin, en famille, etc...

- les gens ne croient pas que le PS ferait beaucoup mieux que l' UMP au pouvoir. Ils considèrent le PS comme libéral, mondialiste sans retenue, et à coté des préocuppations des gens.

- les gens sont écoeurés de la politique en général, de la justice à deux vitesses, des privilèges quels qui soient - ceux des artistes, des sportifs, des grands patrons, des banques, des fonctionnaires, le tout indifférencié-

- le sentiment d'insécurité générale augmente.

Ceux qui décident de l'air du temps dans leurs journaux ou leurs partis feraient bien de lire les forums sur internet. Rarement, la défiance des francais, le sentiment d'écoeurement n'ont été si grands...

L' UMP comme le PS sont au coude à coude dans les sondages et le grand enjeu, c'est de savoir lequel des deux sera face à Marine le pen. On parle même de changer le mode de scrutin et de faire, selon Terra nova, une sorte de jugement majoritaire"qui éliminerait tous les candidats jugés indignes...

Au lieu de penser à changer le mode scrutin, les politiques, à l' UMP comme au PS, feraient bien d'avoir de véritables propositions...

Et le PS en premier chef puisqu'il a l'obligation de réussir 2012 s'il ne veut pas signer son arrêt de mort.

Mais j'oubliais, au milieu de la panique générale, qu'il y a un sauveur : DSK.

DSK qui met la grèce, l'irlande et bientôt le portugal à genoux, qui diminue drastiquement dans les deux premiers pays tout ce qui fait les piliers sociaux d'un pays :

- baisse des retraites dejà misérables - à coté en France, on est presque lotis-

- baisse du salaire des fonctionnaires

- baisse du SMIC - 12% en irlande...imaginez vous baisser notre SMIC de 1076 euros à à peu près 950 euros ?-

- baisse des allocations chomages

- baisse des budgets de l'état, dont l'éducation - on voit les dégats en france-

-privatisations massives...

 

Allons-nous céder à la panique et élire, parce qu'il fait foi dans les sondages, un homme qui ne fait pas une politique de gauche ?

Je rappelle que Ségolène Royal - et ce, avant la crise de 2008- demande sans relâche de :

- mettre les banques au pas. que L'état, en les renflouant, aurait dû rentrer dans les conseils d'administration. Qu'elles fassent leur travail en prêtant aux PME et qu'elles différencient clairement leurs activités spéculatives de leurs activités de prêt aux particuliers qu'elles n'honorent pas. quitte à ce que l'état le leur impose.

- interdire ou encadrer très strictement les crédits revolving.

-interdire les licenciements abusifs dits économiques quand il y a réels bénéfices. Rembourser les aides de l'état sinon.

- conditionner les aides aux entreprises à une politique d'embauche des jeunes.

- imposer une plus juste répartition capital - travail.

- developper la croissance verte, synonyme d'innovation et d'emploi dans le BTP, l'industrie, les transports...préparer l'après -pétrole.

- rétablir la retraite PLEINE à 65 ans - et non à 67- et laisser la liberté aux gens de partir à 60 ans s'ils le souhaitent.

-sanctuariser le budget de l' éducation qui représente les forces vives de demain dans le monde du travail.

Je me permets de dire aux lecteurs, et aux socialistes en particulier, quelles que soient leurs inclinations et leurs préférences, de bien réfléchir pour les primaires, de ne pas céder à la panique des sondages, d'écouter les idées pour ce qu'elles sont - et non pas par qui elles sont dites- et de voir, vraiment, en toute objectivité, qui peut ramener, à gauche, des forces de progrès en France...


Moyenne des avis sur cet article :  3.63/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • Hortus 3 mai 2011 13:47

    Si elle veut nous faire une bonne surprise, elle le peut... elle dégage ! Elle a assez fait de mal comme çà la Sarkozy des classes moyennes !


    • AIGREMOINE 3 mai 2011 14:09

      Soit vous n’avez lu que le titre de l’article et votre réaction est un peu« bas du front »....soit vous l’avez lu et vous cautionnez les pratiques dénoncées dans l’article et là vous être carrément bas du front et sans guillement en plus.


    • jondegre jondegre 3 mai 2011 14:14

      Segolène était le candidat désigné pour perdre face à Sarko en 2007, ils l’ont monté en 2006 pour la descendre en 2007, les électeurs n’y ont vu que du feu.
      Maintenant que même une chèvre peut battre Sarko, le candidat désigné pour gagner c’est DSK, vous attendez pas à ce qu’ils fassent monter Ségolène car c’est la seule qui peut battre DSK aux primaires PS, Marine en 2012 jouera un peu le rôle de Ségolène de 2007.


      • LE CHAT LE CHAT 3 mai 2011 14:16

        Ségolène Royal a fait perdre son camp en 2007


        • LE CHAT LE CHAT 3 mai 2011 14:21

          C’est l’inverse en fait , comment pouvait elle gagner avec des éléphants qui la poignardaient dans le dos au lieu de la soutenir ?


        • pjf971 3 mai 2011 14:26

          « Son camp » a fait perdre Ségolène Royal en 2007.


        • voxagora voxagora 3 mai 2011 14:57

          En 2007 Sarkozy aurait gagné devant n’importe qui, vu l’ambiance à l’époque.

          Personne ne peut dire qu’elle a fait perdre son camp,

          peut-être qu’avec Fabius, ou DSK, Sarkozy aurait fait 70% ?

        • Asp Explorer Asp Explorer 4 mai 2011 12:47

          « Les éléphants l’ont poignardée dans le dos »

          Je me souviens pour ma part d’un soutien assez exemplaire du PS une fois que le candidat avait été désigné. A moins de considérer que 8% des électeurs changent d’avis en raison de signaux discrets de tel ou tel cacique du PS, je ne vois pas comment on peut encore soutenir que Ségolène Royal a fait une bonne campagne.

          Du reste, après 12 ans de chiraquisme, un babouin doté d’une carte du PS aurait gagné contre Sarkozy. Et ça n’a pas été le cas, car Ségolène Royal a sous-performé un babouin. Je crois qu’il est temps que cette dame retourne cultiver des navets dans le Poitou et cesse d’étaler son incompétence.


        • voxagora voxagora 3 mai 2011 14:53

          Où est passé l’article d’il y a 2 jours sur « l’ambassade Poitou-charentes » à Paris,

          j’aurais aimé lire les commentaires.

          • bernard29 bernard29 3 mai 2011 14:53

            Sereine et confiante, Ségolène Royal gagnera les primaires.

            le PS a fait une grosse erreur en 2007, en ne la soutenant pas, avec des élephants qui ont sabordé sa candidature.

            Pour 2012, en nous encombrant de DSK de façon lamentable, le PS refait une trés grosse erreur pour lui même mais aussi pour la gauche. la question pour 2012, est haro sur l’oligarchie. Qui est son représentant le plus arrogant ?
            DSK est pire que Sarkozy pour la gauche. Si le PS ne le comprend pas, c’est qu’il est déjà mort.


            • Danielle2 3 mai 2011 20:35

              oui le PS fait une grosse erreur, mais c’est surtout pour nous qu’il fait l’erreur, car toutes ces horreurs qu’il nous a infligées, nous ont donné un sarko néfaste pour 5 ans, de destruction, d’injustice, de vol, enfin tout - une France qui serait à genoux s’il restait 5 ansde plus.
              Vive ségolène !! et elle seule !!!


            • manusan 3 mai 2011 15:35

              Royal gagnant les primaires. Quelle chance pour MLP. Je ne vois pas beaucoup de socialiste aller voter Sarko au second tour.


              • meridien meridien 3 mai 2011 16:24

                tout à fait d’accord avec vos arguments,neptune ;l’injustice construite par les appartchiks de son parti !!! désolant !! par les médias sarkozistes ,ecoeurant !!

                il suffit de l’écouter s’exprimer , objectivement ’,pour constater qu’elle présente des
                arguments solides et raisonnables et qui tiennent la route pour son programme

                il faut l’aider meridien


              • Neptune 3 mai 2011 20:35

                bien naif comme réflexion, manusan...
                je vois mal DSK rassembler les mélenchonistes, le NPA, les communistes et certains verts...en gros la gauche au premier tour...
                Ségolène est dite populiste tout comme marine le pen et c’est elle qui rassemble le plus les classes populaires, éléctorat du FN.
                ce dernier aurait bien plus de fil à retordre avec Royal qu’avec n’importe,quel cacique du PS.......


              • Georges Yang 3 mai 2011 16:23

                Rejoindre les idolatres de Royal c’est voir Sarkozy elu au second contre Marine le Pen


                • Neptune 3 mai 2011 20:39

                  Georges yang, Voter DSK, c’est laisser le libéralisme et le symbole d’une élite que les francais vomissent ouvrir la porte très grand à marine le pen...

                  DSK- sarko au premier tour, c’est marine le pen assurée au second tour...

                  Vous ne vous étonnez même pas que très régulièrement, marine le pen dit qu’ elle aimerait voir DSK élu à la primaire socialiste...
                  vous ne vous demandez pas pourquoi ???


                • Georges Yang 3 mai 2011 22:28

                  Qui vous dit que je suis un partisan de DSK ?
                  Mon slogan était ni le nain ni la folle, il n’a pas changé, mais DSK me parait trop bling bling
                  Je suis personnellement plutôt pour un duel Villepin contre Martine Aubry


                • Neptune 4 mai 2011 02:01

                  georges Yang,

                  Cela me fait rire de me faire traiter d’« idolatre » quand en face, je lis « je ne voulais ni de la folle ni du nain »...
                  En terme de traitement....passionnel ? de la politique, ca m’amuse, oui.

                  quelle argumentation !

                  Vous êtes pour un second tour aubry- de villepin.
                  l’image fait sérieuse, à priori... à priori, car en voilà bien deux qui bénéficient d’une aura de sérieux assez gratuite, je trouve.
                  De villepin me parait pire que tout...Il s’est insurgé contre la discrimination positive de sarkozy alors qu’en 2005, 2006, c’est lui qui s’ y était interessé et sarkozy le lui a piqué. Il a parlé de « tache sur le drapeau francais » concernant les questions d’immigration alors que de nombreux journalistes ont rappelé les différentes convictions - très proches de sarkozy - qu’il concoctait comme éventuel programme s’il s’était présenté en 2007.
                  Il est surtout très orgueilleux, je crois.
                  Sa récente proposition de revenu citoyen - qui pourrait être touché" jusqu’à 1500 euros en complément- n’est pas du tout crédible.
                  Aubry ?
                  elle me parait mieux mais c’est pas le désir d’accéder à l’élysée qui l’étouffe, et il en faut pour se lancer dans la présidentielle. on n’est pas chef d’état sans le vouloir vraiment. mais elle peut cacher son jeu.
                  mais elle représente à mes yeux, en matière de conception du pouvoir, l’archaisme même. Dans ses méthodes, dans sa langue de bois. C’est une apparatchik pure et dure qui gouvernerait avec la même surdité et la même cécité...Ce dont les francais ne veulent plus.
                  elle a des qualités et si c’était elle au second tour, ma foi, je n’aurai pas le choix...
                  mais quand vous parlez de DSK trop bling bling, Aubry a toujours dit qu’en matière d’idées, dsk et elle, c’était pareil.
                  alors, ca me laisse bien froid...
                  d’autre part, sa tricherie organisée à Lilles avec logiciel informatique - très bien racontée avec pleins de détails très éloquents dans un livre paru en septembre 2009- me laisse très en recul....sur son honnêteté.
                  L’idolatre continue de penser que Ségolène Royal est politiquement, et sur de nombreux points, bien plus interessante et volontaire dans son projet.


                • oncle archibald 3 mai 2011 16:32

                  Un nouveau « polémiste décomplexé » qui a pris le relais d’AJ ... et qui fait beaucoup moins de fautes de Français, ça c’est le coté positif ... 

                  Pour le reste les comparaisons de l’auteur qui rapproche SR de tous les politicards pro dont le seul but était de se faire élire montrent à l’évidence que c’est quelqu’un d’autre qu’il nous faut .. Quand les vieux chevaux de retour auront-ils enfin compris que mis à part quelques enragés sectaires personne ne veut plus d’eux ... 

                  Des programmes chiffrés et les moyens de virer en cours de mandat ceux qui ne respectent pas leurs engagements de campagne, voilà ce qui nous permettrait d’essayer de remettre en marche une démocratie bien mal en point aujourd’hui pour être en fait entre les mains non pas des élus mais des financiers technocrates et lobyistes opportunistes de tout poil qui sont dans les vrais postes de pilotage .. Un « honnête homme » (au masculin ou au féminin, homme étant compris comme représentant du genre humain) , voila ce qu’il faudrait pour nous redonner un peu de cœur à l’ouvrage et nous pousser vers les bureaux de vote ... 

                  Ah voter POUR au lieu de voter contre .. J’en rêve depuis longtemps .. Ce ne sont ni Madame Royal, ni Monsieur Hollande, encore mois DSK ou Martine Aubry qui vont m’en donner envie .. Rassurez vous tout de suite, Nicolas Sarkozy ou Marine Le Pen non plus ... 

                  • Danielle2 3 mai 2011 20:39

                    alors qui, dis le franchement, mélenchon, je ne suis pas contre, mais il faut voter pour quelqu’un qui sera elu !!! et il n’a aucune chance, sans même se laisser impressionner par les sondages, il ne passerait pas... s’il s’agit de lui ; non vraiment d’éligible et honnête et travailleuse je ne vois que ségolène


                  • oncle archibald 4 mai 2011 08:27

                    Vous plaisantez Danielle ! Segolene c’est Mitterand en pire .. Juste une machine à gagner des élections, et après prout-prout advienne que pourra ...


                  • Georges Yang 3 mai 2011 16:34

                    C’est vrai, cet article n’est meme pas nauseabond, on dirait du Allain Julles en un peu moins naif


                    • Neptune 3 mai 2011 20:27

                      nauséabond, vous y allez fort.
                      les articles sur Royal sont souvent naïfs de la part de ses aficionados, irritants, si vous voulez- moi même, ils m’irritent et je suis un partisan de Ségolène Royal pourtant...
                       mais nauséabond, pour moi, c est parfaitement immoral...j’irai pas jusque là...

                      quant à mon article, il est partisan peut-être mais tout sauf naif, je pense...


                    • Danielle2 3 mai 2011 20:43

                      tu as bien fait, c’est malheureusement la triste réalité, tout ce que tu as dit est vrai, constaté par les personnes qui s’intéressent à ségolène - 5 ans de malheur à cause des égos socialistes !!! des inconscients et égoïstes solférinesques qui ont préféré la trahir pour ne pas la voir gagner, mais en faisant cela ils ont trahi le peuple et un jour ils le payeront.


                    • gaspadyn gaspadyin 3 mai 2011 17:21

                      NEPTUNE vous avez raison de défendre Royal ; vous me semblez être un militant honnête, pas un excité, quelqu’un avec qui on peut discuter.
                      Vous avez raison de pondérer cette réputation inexacte de perdante tressée par les Pourris Socialeux qui ont tout fait fait pour perdre et livrer la France aux fricnanciers et aux euro-pourris qui les servent.

                      Malheureusement, Royal est restée au PS, comme Montebourg. Et en plus elle n’envisage pas de changer radicalement notre système politique qui ne fonctionne plus. Il faut savoir adapter les institutions afin qu’elles soient au service du pays et de sa population et pas des ploutoligarques qui trustent tous les pouvoirs.
                      Elle est trop timorée aussi envers l’euro-pourriture, qu’il faut détruire en la quittant. Je suis convaincu que d’autres pays suivraient, et que progressivement il serait possible de reconstruire une Europe libre, digne, puissante, à l’écoute de ses populations et capable d’être une nouvelle voix entre la Chinafrique et les pays émergents et ceux qui stagnent toujours.
                      Quand on fréquente des pourris, des mafieux, des salopards, on est inévitablement compromis, et dans ce cas précis, handicapé par la médiocrité des « siens ».

                      Elle a raison de se battre et de leur empoisonner l’existance.


                      • gaspadyn gaspadyin 3 mai 2011 17:26

                        je voulais écrire : l’existEnce !

                        Dommage qu’elle n’ait pas cherché du côté de Chevènement, Montebourg, Dupont-Aignan et Mélenchon.

                        Ce n’est pas la gauche que les gens attendent et espèrent, mais un Rassemblement Républicain Souverainiste. Je n’ai aucune preuve de ce que j’avance, c’est ce que je ressens.
                        Et si on n’en entend pas parler ( de ce possible Rassemblement) c’est parce que les merdia habituels occultent et censurent des candidats déclarés ou potentiels, ainsi que l’idée de cette alliance.


                        • Neptune 3 mai 2011 20:07

                          gaspadyin,

                          je vous rejoins concernant l’ Europe. Il parait très tentant de la quitter et c’est effectivement, je crois, un sentiment croissant chez les citoyens. Déjà en 2005, ils avaient voté non. et cela ne doit pas s’arranger.
                          Néanmoins, et là dessus, Royal n’est pas populiste, je crois qu’elle est honnête même si c’est désagréable à entendre : quitter l’ Europe aggraverait encore davantage la situation.
                          Il y a beaucoup de sujets où elle colle, tant qu’elle peut, au ressenti des citoyens - et elle a raison. la démocratie, c’est par le peuple et pour le peuple- mais je crois qu’elle devrait avoir un discours plus musclé sur l’ Europe.
                          Il n’en reste pas moins - et nombre de ses interventions vont dans ce sens- qu’il faudra, dans l’avenir, des chefs d’états européens qui bousculent l’organisation européenne et la poussent à être plus juste et plus démocratique.
                          A ce niveau là, je suis certain qu’elle ferait tout pour faire bouger les choses.
                          Mais c’est certain qu’elle n’en parle pas assez, en ce moment.
                          Elle devrait.
                          il y a une vraie demande des citoyens sur le sujet de l’ Europe et 2012 se jouera beaucoup là dessus à mon avis...
                          mais ca viendra, à mon avis. Chaque chose en son temps.
                          Elle a été la seule socialiste à dénoncer avec détermination l’attitude des banques et la spéculation.


                        • Danielle2 3 mai 2011 20:50

                          mais non l’europe n’y est pour rien, ce sont ceux qui la dirigent, si les peuples ne mettaient pas au pouvoir des irresponsables incompétents, l’europe serait quelque chose de formidable, le rêve de Victor Hugo, il faut voter autrement et elle deviendra quelque chose au profit des peuples ,et non pas de la finance comme c’est le cas. De même l’euro, qui a tout gâché" les commerçants qui ont profité pour doubler ou peut être plus, profitant du désarroi des gens pour convertir, et les gouvernements qui n’ont rien fait !! rien contrôlé, - aller d’un pays à l’autre sans changer de monnaie, c’est l’avenir, car le change enrichit les banques c’est tout - et il est vrai que tout cela fait rejeter l’europe, c’est dommage, on dit c’est l’europe, non ce sont les hommes qui font les lois !!


                        • Neptune 4 mai 2011 01:26

                          merci de vos saines interventions, danielle2.
                          je suis entièrement d’accord avec ce que vous dites sur l’ Europe.
                          Je ne peux m’empecher cependant de comprendre parfaitement ce que vous dites gaspadyn.
                          Mais le problème de l’ Europe, ce n’est pas qu’elle existe, c’est plutôt qu’elle ne soit qu’ ultra libérale, sans gouvernement, ni politique sociale. Elle ne se met aucune protection et n’ose imposer ce qui pourrait faire sa spéficité dans la mondialisation, c’est à dire ses acquis sociaux et une certaine conception de la société.
                          J’avoue en revanche mon ignorance sur les positions de mélenchon sur l’ Europe. Que dit il ? ou qu’aboie t- il, plutôt ? - à mon avis, il gagnerait à calmer son agressivité permanente qui, d’emblée, lui donne une image pas du tout crédible pour être chef d’état-


                        • sisyphe sisyphe 3 mai 2011 18:20

                          Ce qui est certain, c’est que Ségolène Royal serait la candidate la moins pire du PS. 


                          Quand on voit l’intox faite autour de la pseudo « montée » du flanby Hollande, ou, encore bien pire, la propagande faite en faveur de l’ultra-libéral DSK, patron du bras armé de la privatisation du monde, le pauvre Jaurès doit se convulser dans sa tombe ! 

                          Le problème, c’est, comme dit plus haut, que le PS a renoncé à adopter une ligne réellement socialiste, pour devenir un parti d’accompagnement du libéralisme... 

                          Quid de l’urgente, nécessaire, vitale réforme monétaire, pour, enfin, changer la donne ? 
                          Quid d’une VIème République, enfin démocratique ? 
                          Quid d’un programme susceptible de rétablir un minimum de justice, de solidarité, en taxant les transactions financières, en nationalisant les banques, en réclamant le retour à la création monétaire par les banques centrales, en redonnant le pouvoir aux citoyens ? 

                          Il n’y a guère, à gauche, que le Front de Gauche, le NPA, pour réclamer ces mesures pourtant vitales. 

                          Le PS se prive des voix de la vraie gauche ; tant pis pour lui, et pour Ségolène, qui aurait fait, de tous les postulants actuels , certainement la meilleure candidate à la Présidence de la République. 

                          Dommage. 

                          • Neptune 3 mai 2011 20:15

                            Sysiphe,

                            Je suis assez d’accord avec vous.
                            Mais, sans nier la démocratie pour autant, la victoire de la gauche passera par le PS, indéniablement.
                            Il n’en reste pas moins que le PS devra négocier avec des gens comme Mélenchon.
                            d’où l’intérêt, même si on ne vote pas pour eux au premier tour, de bien choisir le candidat socialiste.
                            Si c’est DSK - et melenchon a bien raison-, l’alliance avec le NPA, le front de gauche, les communistes ou même certains verts sera très difficile.
                            Il faudra un candidat socialiste capable de rassembler.
                            je sais que Royal dit souvent que si la gauche passe, il faudra une part de radicalité dans certains actes...
                            En tout cas, je ne perds pas cela de vue...la gauche devra se rassembler autour de quelqu’un. autant bien le - ou la- choisir !


                          • Keuss 3 mai 2011 18:51

                            Segolène Royal, ou la dernière chance de Sarkozy pour renouveler son mandat. 




                            • Neptune 3 mai 2011 20:24

                              Maintes fois entendu....ca lasse...
                              Si vous lisez un peu les livres qui sortent régulièrement , vous sauriez qu’en coulisses, pendant la campagne présidentielle, et notamment pendant un voyage en grèce, sarkozy a souvent confié à des journalistes qu’il ne comprenait pas les ténors socialistes et leur volonté d’abattre Ségolène car elle était la meilleure candidate au PS, et la plus novatrice...pour lui, ils se tiraient une balle dans le pied alors qu’ils avaient à gauche, avec Royal, le renouvellement attendu...
                              après, bien sûr, une fois qu’elle est passé candidate officielle, il a bien fallu l’attaquer...

                              Mais comme beaucoup, vous êtes bien rentrés dans le jeu de l’ UMP - lefevre et paillé étant les missionnaires chargés pour- qui a consisté sans relache à faire passer royal pour une gourde...

                              quand on compare les parcours de Royal et sarkozy, il n’y aucune comparaison entre les deux. Celui de Royal est beaucoup plus brillant. Sarko aurait été incapable de rentrer à l’ ENA !!! c’est un marchand de tapis, c’est tout...





                            • Keuss 3 mai 2011 20:47

                              Ca lasse, mais c’est tellement vrai.


                              Désolé de privilégié la philosophie aux derniers bouquins de politique a la mode, mais je considère que ce la ne m’apporte strictement rien dans la vie, et même si je connaissais tout de nos élites dans le moindre détail, mon bulletin de vote ne pèsera pas plus lourd que celui d’un beauf qui votera FN parce que sa femme s’est fait siffler dans la rue.
                              Peut importe ce qu’elle a fait, son parcours, ou ce qu’elle prévoit, pour la majorité des gens, elle est une perdante, et c’est ce qui la fera perdre encore une fois face a l’autre nabot. 
                              C’est pas de ma faute si les médias l’a présentent comme une nunuche façon Bécacine avec le cerveau d’un rouge gorge. J’y peux rien moi, si les gens se contentent à ce point de l’image qu’on leur fait avaler à la télévision.

                            • gaspadyn gaspadyin 3 mai 2011 21:34

                              NEPTUNE : cette fois, concernant l’Europe, vous vous trompez totalement.

                              1- l’euro-pourriture est illégitime, ILLEGALE (voir les explications d’Asselineau, conformes au droit), et anti démocratique. Ce n’est pas ds un tel contexte qu’on peut évoluer sereinement.

                              2- cette pourriture nous a déjà volé des parts de souveraineté, et ça continue. Donc plusieurs idées de Royal ne seraient mm pas réalisables.

                              3- Il est IMPOSSIBLE de faire évoluer ce machin car il faudrait un nouveau traité à 27 ! Inimaginable ! D’autre part les résistances seraient extrèmes : lesayatollahs euro-pourris ( les salopards barroso, rumpeltielschen, trichet, etc...) des politicards et hauts fonctionnaires sans oublier les Bilderberg et assimilés.

                              4- Si je le pouvais, je tricherais, sans plus aucun scrupule, pour ne pas d’impôts, car les salopards d’euro-pourris n’en payent pas, ainsi que la plupart de nos parlementaires et hts fonctionnaires ( comme Yade), et je ne veux pas raquer pour ce gros con de barroso.

                              5- On change ou on ne change pas, pas de demi-mesure !

                              6- les catastrophes annoncées sont du vulgaire blabla. D’autres pays ne font pas partie de l’euro-pourriture, et ils ne se portant pas plus mal que nous.

                              7- cette sortie ne se ferait pas par caprice, mais avec l’assentiment, la conviction, le soutien, le vote libre de la population.
                              Et seul un rassemblement de personnalités de D et de G peut y arriver.

                              8- je déplore que vous utilisiez le terme « populiste » pour dénigrer ce renouveau possible.
                              Je trouve aussi idiot que Mélenchon l’ait revendiqué, car si tous les mots ont le même sens , on ne peut plus nuancer.
                              Il aurait dû, et vous auriez dû utiliser « POPULAIRE ».

                              9- il n’y-a pas à demander d’autorisation à qui que ce soit. Nous devons redevenir un pays pleinement souverain et libre, et pouvoir faire comme NOUS l’entendons.

                              10- Je ne considère pas Royal, ni Montebourg, comme des pourris, mais je ne voterai pas pour eux s’ils arrivaient au 2nd tour. Car ils sont tjs au PS..et ne sont PAS LIBRES.
                              Je ne donnerai ma voix à aucun pourri.
                              Et si le $trau$$ ( ou Valls, ou Collomb, ou Mosco, ou Camba) était opposé à Marine Le Pen, c’est pour elle que je voterais, sans le moindre doute.
                              Et puis il reste le bout de PQ glissé ds l’enveloppe au lieu du choix que j’aimerais faire.


                              • Neptune 4 mai 2011 01:07

                                keuss,

                                Ne parlez pas, avec un mépris inutile, de « derniers bouquins à la mode »...
                                Il ne s’agit déjà pas de mode - ca a toujours existé- mais de livres qui sortent régulièrement par des journalistes politiques qui suivent au quotidien la vie interne des partis et des hommes politiques.
                                C’est au contraire bien instructif par rapport à ce qu’on veut bien nous donner dans les médias...
                                Vous parlez de philosophie....
                                La mienne consisterait plutôt à essayer de demeler le vrai du faux, mais surtout à capter chez les politiques qui a une offre politique, une intelligence, un sens du peuple et une honnêteté...
                                Excusez moi, mais quand vous dites que ce n’est pas votre faute si les gens considérent royal comme une perdante, que vous n’y pouvez rien que les médias disent qu’elle est comme ca ou comme ci...ce faux aquoibonisme - ou philosophie- finit au bout du compte par donner raison à des idées fausses. Dites franchement que vous trouvez Royal nulle si vous le pensez vraiment mais ne dites pas « bah, de toutes facons, les médias le disent »...

                                D’ autre part, on disait déjà pendant les primaires en 2006 qu’elle était incompétente, etc...ca n’ a pas empeché les gens de voter pour elle.
                                Ce sont les gens qui décideront au bout du compte.
                                enfin, quand vous dites « peu importe ce qu’elle a fait, quel est son projet »...nous ne sommes effectivement pas d’accord. C’est au contraire uniquement ce qui m’interesse. Ce qu’elle a fait et ce qu’elle propose.
                                On n’empechera difficilement un type de voter FN, peut-être....
                                mais convaincre qu’une Royal - présente au second tour en 2007- vaut mieux qu’une aubry ou qu’un DSK, c’est à mon avis fort possible.
                                La campagne n’est pas commencée au PS.
                                tout reste à jouer...
                                mais je vous laisse à votre scepticisme...qui peut-être vous donnera hélas raison dans les faits...


                                • elly 4 mai 2011 02:26

                                  Personnellement, ce que disent les journaux, les sondages et les élites médiatico-politiques autoproclamées ne m’intéresse pas. Pour l’instant , celle que je vois sur le terrain à l’écoute des français, qui travaille, qui propose et qui remplit les salles à chacune de ses rencontres, c’est Ségolène Royal !
                                   Sa solitude est donc une drôle de solitude.
                                   Je voterai pour Ségolène Royal en 2011, puis en 2012 et ils sont nombreux dans mon entourage à penser que la vraie alternative de gauche face à Sarkozy, c’est elle !
                                  Tant pis pour ceux qui croient avoir déjà gagné sans faire campagne, et les Primaires et la Présidentielle !


                                  • independant13 independant13 4 mai 2011 06:42

                                    Elle fait de la politique POUR SERVIR et pas POUR SE SERVIR, elle est contre le cumul des mandats électifs et se l’applique à elle même.


                                    • Deneb Deneb 4 mai 2011 07:26

                                      Elle est tarte, j’ai cru en elle naïvement en 2007, mais elle n’est pas mieux que les autres. La dernière fois que j’ai voté c’était pour elle.
                                      Elle diabolise le cannabis, comme les autres, et participe à ce crime : les gens meurent des maladies qui auraient pu être soignées si cette plante faisait partie de la pharmacopée.
                                      Elle se méfie du Net, elle veut le réguler comme les autres, la liberté d’expression l’emm...de, elle aussi ne pense qu’à protéger son petit business.
                                      Du balai !


                                      • antonio 4 mai 2011 09:45

                                        J’ignorais que la croyance en la « Mère Noël » était encore si répandue...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès