Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Ségolène Royal est-elle un mauvais employeur ?

Ségolène Royal est-elle un mauvais employeur ?

Jubilatoire. L’ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin a enfin trouvé un moyen d’exercer sa rancœur à l’encontre de celle qui l’a battu à la présidence de la région Poitou-Charentes. La condamnation de Ségolène Royal par la Cour d’appel de Rennes pour le licenciement de deux assistantes parlementaires, altère l’image de l’ex-candidate socialiste. Attention pourtant aux conclusions hâtives.

Ségolène Royal reste une femme à abattre. J.-P. Raffarin n’a pas hésité à parler de “délinquance sociale” et à réclamer sa démission de la présidence de la région. Le porte-parole de l’UMP, Frédéric Lefebvre, glosse : “Avec Ségolène Royal, c’est travailler plus pour gagner rien du tout”.

L’ancien Premier ministre qui vise en fait plus le perchoir du Sénat que celui de l’Assemblée poitevine a craché sa bile. Pas une réaction spontanée mal maîtrisée devant un micro, non une colère soigneusement maîtrisée, orchestrée, instrumentalisée.

Ce jugement “disqualifie Mme Royal pour l’exercice de responsabilités sociales”, la présidente du Poitou-Charentes, qui donne des leçons à la terre entière, mais qui traite ses collaboratrices de manière condamnable, se trouve aujourd’hui face à ses mensonges”, a-t-il très rapidement écrit dans un communiqué. Le sénateur s’est épanché auprès d’un certain nombre de titres de presse : “Le licenciement abusif n’est pas une pratique pour qui prétend exercer de hautes fonctions”, (...) “La dame en blanc sur la muraille de Chine se livre à des pratiques condamnables au point d’être condamnées. C’est un flagrant délit de double jeu”, “Mme Royal est magistrat, formée à l’ENA. Quand on veut être le premier magistrat de son pays, une condamnation en matière sociale est profondément choquante”, avant de stigmatiser “sa volonté d’avoir toujours raison” de Royal, “son attitude supposée participative qui est en réalité de la brutalité”, son “arrogance” et son caractère “méprisant”. Elle est fâchée avec le Code civil, administratif et social. En matière de dialogue social, elle est peut-être croyante, mais sûrement pas pratiquante.”

Tout ce qui est excessif est insignifiant. Ségolène Royal a cependant tenu à réagir en qualifiant de “diffamatoires” les propos de J.-P. Raffarin avant de parler de “guet-apens judiciaire”. Dans un communiqué, Ségolène Royal précise que “le terme de licenciement abusif n’apparaît pas” dans le jugement rendu par la Cour d’appel. La présidente du Poitou-Charentes s’interroge en aussi sur le fait que “curieusement l’UMP a eu connaissance du jugement avant tout le monde”.

Pour une fois solidaire avec son ex-candidate, le Parti socialiste par la voix de Bruno Le Roux a condamné l’attitude de l’ancien Premier ministre et de l’UMP. “Je juge leurs propos indignes, ils se servent d’une incertitude de droit, d’un jugement aujourd’hui défavorable à Ségolène Royal alors que celui-ci lui était favorable, il y a quelques mois, pour attaquer une présidente de région et demander sa démission”.

Sur le fond, l’affaire est juridiquement complexe. Elle débute en 1997 avec la dissolution de l’Assemblée nationale par Jacques Chirac. Ségolène Royal, comme tous ses collègues députés licencie alors ses deux attachées parlementaires et se lance dans sa campagne de réélection. Les deux collaboratrices assurent avoir continué à travailler sans être payées pendant cette période puis quelques mois après l’entrée de Ségolène Royal dans le gouvernement Jospin.

Depuis, l’une des assistantes est devenue attachée parlementaire de deux députés UMP et le dossier est allé de juridiction en juridiction. Débutée devant le tribunal des Prud’hommes de Niort, l’affaire s’est poursuivie à la Cour d’appel de Poitiers, a fait un passage par la Cour de cassation à Paris, avant de s’achever cette semaine devant la Cour d’appel de Rennes par la condamnation de Ségolène Royal à verser plusieurs mois de salaires à ses deux ex-collaboratrices. Dans l’entourage de la présidente de région, on indique que “même s’il existe encore des recours possibles, Ségolène Royal a décidé par sagesse d’arrêter là”.

Comme le relève Jean-Marcel Bouguereau dans La République des Pyrénées, “dans cette affaire s’applique parfaitement la parabole de la paille et de la poutre qui se termine ainsi : ’Hypocrite, enlève d’abord la poutre de ton œil ; et alors tu verras clair pour enlever la paille qui est dans l’oeil de ton frère’. Si Jean-Pierre Raffarin voulait jouer les justiciers, il n’avait pas à chercher si loin. Il suffisait qu’il se penche sur celui dont il convoite le poste, l’actuel président du Sénat. (...)” Jean-François Poncelet fait effectivement l’objet d’une enquête préliminaire pour trafic d’influence.

Il reste que, si on peut inviter Ségolène Royal et ses homologues à entretenir avec ses collaborateurs des relations dénuées de toute ambiguïté, les Français ne semblent pas lui en tenir rigueur. Pour la première fois, depuis mars 2007, une majorité de Français préfère la personnalité de Ségolène Royal à celle de Nicolas Sarkozy, selon le “tableau de bord” Ifop pour Paris-Match, rendu public mardi.


Moyenne des avis sur cet article :  3.08/5   (129 votes)




Réagissez à l'article

87 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 17 avril 2008 12:26
    VOILA DONC MON ARTICLE CENSURE ,mais vous aurez la joie de lire "les fantastiques articles des DUGUE et MORICE" à la place

     

     

     
     
     
     
     
    Ségolène Royal est-elle vraiment de gauche ?
    "Travailler plus pour gagner rien du tout"

    Ségolène Royal,ancienne candidate socialiste à l’élection présidentielle et aussi Présidente du Conseil Régional de Poitou-Chatentes a été condamné par la chambre prudhomale de la Cour d’Appel de Rennes pour le licenciement abusif de deux anciennes collaboratrices (deux ex-attachées parlementaires qui réclamaient le versement de salaires non payés)

    Mais que veut dire "licenciement abusifs" ?

    http://www.easydroit.fr/droit-du-travail/licenciement/licenciement-abusif.htm

    Pour la 1ere ex-collaboratrice,Ségolène Royal devra verser 3000 euros au titre de salaires non versés,715 euros au titre des congés payés ainsi que 1000 euros au titre des dommages et intérêts (4715 euros)

    ¨Pour la 2eme ex-collaboratrice,Ségolène Royal devra verser 1600 euros de salaire,1179 euros d’indemnité de préavis et 1000 euros de dommages et intérêts (3779 euros)

    Il est bon à ce stade d’aller faire un tour sur le site de Ségolène Royal concernant ses propositions sociales pour le france
    http://www.desirsdavenir.org/index.phpc=sinformer_dossier&dossier=4 (rubrique Emploi,innovation,efficacité économique,dialogue social)

    Le porte parole de l’UMP Frédéric Lefebvre déclare à juste raison :

    "Quand on est capable de traiter de cette manière ses collaborateurs, quand on est capable d’avoir le discours qu’on entend aujourd’hui concernant des centaines de milliers et d’ouvriers et d’employés de notre pays, ça veut dire qu’on fait peu de cas du travail et qu’on est disqualifié de parler de droit social"

    Certains diront qu’il est mal placé pour parler comme cela,mais reconnaissons qu’il a raison et une citoyen de gauche,rattaché
    aux valeurs de justice social ne pourra qu’approuver d’autant qu’il aura avait déjà compris qu’elle n’était pas crédible dans ses discours préformatés 100% marketing

    "Une candidate à l’élection présidentielle, et quelqu’un qui donne des lecons de morale toute la journée sur le travail, ne peut pas se permettre de ne pas se comporter de manière conforme au code du travail", a renchéri M. Devedjian.

    Il a raison et un homme de gauche est reconnu pour son esprit d’accepter l’esprit critique surtout quand il est constructif et reconnaissons ici que M Devedjian à raison (mais qui lui a donné la matraque pour frapper ?)

    Dans les colonnes du Parisien/Aujourd’hui-en-France , l’ancien Premier ministre UMP réclame lundi la démission de la Présidente de Poitou-Charentes.
     

    Celle "qui donne des leçons à la Terre entière mais qui traite ses collaboratrices de manière condamnable se trouve aujourd’hui face à ses mensonges", lâche-t-il.


    Reconnaissons ,même si nous avons du mépris pour ce plus mauvais 1er ministre que la France a eu avec Pierre Laval,qu’il a raison !

    Dans un communiqué, Ségolène Royal précise que "le terme de licenciement abusif n’apparaît pas" dans le jugement rendu par la cour d’appel.

    Nous voyons bien ici sa "fibre sociale" dans la sémantique verbale !

    "En matière de dialogue social, elle est peut-être croyante, mais sûrement pas pratiquante", ironise même Mr Raffarin qui se retrouvera en face d’elle lors des prochaines régionales de 2010.

    Si il fallait une preuve supplémentaire que Ségolène Royal n’est qu’un produit de marketing qui ne croit qu’en son parcours personnel à l’image d’un françois Bayrou, et tiens un discours "populiste de gauche" pour mieux instrumentaliser l’électorat,elle n’aura pas compris le vote sanction à la présidentielle de 2007,avec le plus mauvais score de la gauche.

    Rappelons nous des écarts "ideologiques" pour une "alliance politique" avec F BAYROU au 2eme tour

    De nombreuses personnes de gauche(intellectuels,acteurs,chanteurs..ont préféré voter pour Nicolas Sarkozy ,car le discours était plus réaliste et crédible

    L’avenir de la gauche ne passe pas par Ségolène ROYAL ou "PARIS PLAGE" mais par un ou une candidate socialiste ,élu par les électeurs de la gauche pour représenter l’idéal de justice social et d’égalité des chances
     


    • Traroth Traroth 17 avril 2008 18:08

      Et comme d’habitude, presque personne ne le lira et les quelques inconscients ou courageux se fouteront de vous...


    • mandrier 17 avril 2008 18:43

      Mais il est aussi bien que certains articles de vos "censeurs" !

      C’est quoi ces vilaines pratiques de censure que l’on voit maintenant sur AV ?

      Qui sont ces "Goebbels" qui se permettent de juger ce qui est "bon" ?

      AV va-t-il devenir une sorte de "PRAVDA" ?


    • Gasty Gasty 17 avril 2008 19:29

      .

      Certains auront à dire ( y compris lerma d’ailleurs) à propos de certains sujets " mais que fait la modération pour laisser passer de tel articles".

      La preuve que les prétendus censeurs , s’il veulent réagir à des opinions contraire ou abberantes doivent laisser paraitre les articles avec laquelle ils ne sont pas d’accord afin qu’il puisse etre commenté,contré ou faire valoir un avis divergent.

      lerma devrait se poser les vrais questions.

       


    • Gasty Gasty 17 avril 2008 19:31

      de sa non parution.


    • Xav 18 avril 2008 12:43

      C’est toujours aussi gland et mal écrit, mais au moins les fautes d’orthographe sont moins nombreuses... c’est toujours ça.


    • dalat-1945 18 avril 2008 21:58

      @ Lerma,

      Vous avez bien fait de faire tout de même paraître votre article de cette façon.

       


    • morice morice 17 avril 2008 12:36

       Pas pire que Sarko avec ses ministres privés de dessert ou de voyages... 


      • Oui morice, ce chien d’infidele sioniste devra bientot repondre de ses actes devant la communauté de halocouscous.

         

         smiley


      • Franck804 17 avril 2008 12:46

        Je suis un peu hors sujet mais il me semble que ton avatar est un grand requin blanc, mako ... Et pas un mako du coup !


        • gecko gecko 18 avril 2008 12:00

          moi qui croyait que c’était une sardine... (ok je sors ;)


        • bozz bozz 17 avril 2008 21:31

          salut calmos, tu t’es emmêlé les pruneaux... pardon les pinceaux !


        • Nemo 17 avril 2008 13:14

          La justice met le temps, mais elle condamne. En tout cas, voilà une belle baffe à cette donneuse de leçons...


          • Traroth Traroth 17 avril 2008 18:12

            Et la condamnation de Sarkozy pour trafic d’influence et prise ilégale d’intérêt pour l’affaire de l’Ile de la Jatte, c’est pour bientôt ? Parce que c’est un peu plus sérieux, comme scandale. Un maire corrompu jusqu’à l’os, qui se présente à l’Elysée, et qu’on élit en plus. On a l’air malin !


          • Cascabel Cascabel 18 avril 2008 00:49

            La loi française est claire : une fois qu’on est arrivé à devenir président on a gagné le jackpot judiciaire.


          • rocla (haddock) rocla (haddock) 17 avril 2008 13:21

            Caramba la révoloutionne loutionne ...


            • tvargentine.com lerma 17 avril 2008 13:26

              Nous voyons bien qu’entre cet article et le mien qui à fait l’objet de la censure que le point de vue est différent

              Il aurait été utile que les 2 points de vue puissent etre publié mais il semble que le comité "de rédaction" à des "idées" bien arrêtées sur ce que doit être "le journalisme citoyen"

              Une honte pour le "comité de rédaction" 

               

               


              • bj33 17 avril 2008 13:32

                Bof, on reste entre gens du même monde,
                ne pas payer ses employés ou utiliser ceux de la mairie (voir dans le 92), ca ne vaut pas beaucoup mieux.....

                Indépendamment de tout argumentaire et ou positionnement politique, tous ces gens ont tendance à se croire au-dessus des lois, vu que c’est qui les font, les ont faites, les fairont (rayer la ou les mentions inadaptées)


                • Michael Texier 17 avril 2008 13:51

                  A l’image de celle qu’il veut défendre, voici un article imprécis et peu convainquant... Dès le préambule se glisse une information erronée : Mme Royal n’a jamais battu Mr Raffarin lors de son élection au conseil régional de Poitou-Charentes. Et pour cause, Mr Raffarin n’était- pas candidat et c’est Mme Elisabeth Morin qui occupait cette fonction en 2004.

                  On ne justifie pas non-plus, comme l’évoque l’auteur dans la dernière partie du texte, un délit par un autre. Mme Royal a été condamnée pour une faute reconnue et il n’est pas nécessaire de ressencer les enquêtes dont font l’objet les autres personnalités politiques pour juger des actes de Mme Royal. Qui en l’occurence sont édifiants...

                  L’auteur serait bien inspiré de lire "La prétendante", Cassandre, Ed. Philippe Rey, pour se faire une idée plus précise de la méthode Royal dans le poitou.


                  • docdory docdory 17 avril 2008 14:08

                     @ Tous 

                    Le pire dans cette histoire , c’est que le PS a toutes les chances de nous resservir la même candidate , une socialiste canada dry , aux prochaines présidentielles . Le PS ne manque pourtant pas de véritables hommes d’Etat qui soient en même temps de gauche : Mélenchon en premier lieu , et éventuellement Fabius .

                    Si ça se trouve , même l’UMP ne nous resservira pas Sarkozy comme candidat à sa succession ( du moins s’il continue à plonger dans les sondages ) ... Alors , si le PS se donnait la peine de mettre Royal aux oubliettes , l’électorat s’en porterait mieux !

                     


                    • dalat-1945 18 avril 2008 22:09

                      @ Docdory,

                      A propos de Melanchon et Fabis, êtes-vous sérieux ?

                      Ces 2 personnes sont de véritables épouvantails politiques !


                    • tvargentine.com lerma 17 avril 2008 14:39

                      @JE RIGOLE PAS

                      tu parles comme un communiste !


                      • sisyphe sisyphe 17 avril 2008 14:55

                        Eh ben, voilà au moins un sujet où tous les petits valets de la Sarkozie, décidément pas à la fête depuis un bout de temps, peuvent défouler leurs frustrations, leur aigreur, et essayer de détourner l’attention des ravages créés par leur président en exercice.

                        Petit artifice de bas étage, car, quoi qu’ait fait Segolène Royal (et qu’elle soit punie si elle a fauté n’est que justice), quelle dérision, face au formidable démantèlement du système de protection sociale auquel est en train de se livrer le "président du pouvoir d’achat" et ses sbires : franchises médicales, déremboursement de centaines de médicaments, baisse des allocations familiales, des remboursements des frais d’optique et de prothèse dentaire, coupes sombres dans l’éducation nationale, dans la santé, bientôt la remise en question du smic, la refonte du code du travail : une entreprise de démolition dont on n’a, jusqu’ici, aucun exemple, depuis que la République existe en France.

                        Et voilà les petits chevaliers gris brusquement épris de justice sociale, voler au secours de deux attachées parlementaires, montés sur les grand chevaux de leur probité miraculeusement retrouvée ; elle, si depuis longtemps ravalée derrière les dénégations, les contre-vérités, les refus de reconnaître, les couleuvres et boas dûment ingurgités, les justifications abracadabrantesquement alambiquées, masquant leur indifférence méprisante à l’égard des millions de citoyens de plus en plus bafoués, essorés, extorqués...

                        Etendard de la juste révolte au vent, les voilà brusquement hérauts atrabiliaires des exploitées (les deux), criant haro sur l’hérétique, pouvant enfin y déverser leur fiel, comme dit Brassens : "toute honte bue, TOUTE" !

                        Profitez en, mes braves : nettoyez vous la gorge : vous allez en avoir encore tellement à avaler, des ronds de chapeaux...


                        • Fred 17 avril 2008 19:46

                          "franchises médicales"

                          pas pour les enfants, femmes enceintes et personnes assujetti a la CMU et limitee a 50euros/an par soit 100 boites de medicaments dans l’annee. Ca existe dans plein d’autres pays de gauche en plus genre Suede.

                           

                          "déremboursement de centaines de médicaments"

                          la part des depenses de sante est passee de 7% du PIB a 12% en 20 ans alors que les cotisations n’ont pas suivi ; il va forcement avoir une perte quelque part. Le plus important est que pour les choses les plus graves, les gens sont couverts.

                           

                          "baisse des allocations familiales"

                           

                          Dommage que les cotisations aux allocs ne baissent pas en meme temps ; en France si on n’a pas de gosse qu’est ce que l’on peut payer dans le systeme.

                           

                          "coupes sombres dans l’éducation nationale"

                          moins de 1% des effectifs, vous appelez ca des coupes sombres sachant qu’il y a plus de profs aujourd’hui qu’en 1995 et moins d’eleves, demagogie quand tu nous tiens.

                           

                          "dans la santé"

                          pas de baisse prevue pour l’instant

                           

                          "la refonte du code du travail "

                           

                          ouai pas forcement une mauvaise chose. Il faudrait un contrat unique pour tout le monde, plus de CDD et poste de foncitonnaire. Tous au CDI (Contrat a Duree Indeterminee).


                        • Gilles Gilles 18 avril 2008 11:40

                          Dom22

                          Dans le Canard il ya des propos de Sarkozy justement sur ce thème : faire en sorte que ce soit Segolène Royal la Chef du PS...on se demande pourquoi !!


                        • fabrice 17 avril 2008 15:34

                          la condamnation de mme royal est claire et nette et je ne vois pas où l’auteur va chercher ça : "Il reste que, si on peut inviter Ségolène Royal et ses homologues à entretenir avec ses collaborateurs des relations dénuées de toute ambiguïté, les Français ne semblent pas lui en tenir rigueur"

                          mme royal a le don d’agacer

                          sa campagne présidentielle a été un fiasco total et logiquement elle aurait dû l’emporter apres 12 années de chiraquisme au bilan catastrophique or elle a perdu avec un score sans appel <47%

                          c’est par ailleurs très bien de rappeler ce qu’elle a fait avec la circulaire Royal

                          elle est détestée par la majorité des enseignants qui constituent le socle du parti socialiste et de la gauche en général

                          si par malheur elle est à nouveau la candidate du ps, ce sera bis repetita

                          car de nombreux socialistes ont préféré voter blanc voire sarko que de voter pour elle


                          • Jocrisse Jacques 17 avril 2008 19:04

                            FABRICE ?

                            D’accord avec toi sauf :

                            car de nombreux socialistes ont préféré voter blanc voire sarko que de voter pour elle.

                            NON, ils ont voté BAYrou, c’est pour cette raison qu’il a réussi ce score inespéré au 1ier tour. Maintenant, on observe qu’il est revenu à son juste niveau (c’est à dire autour de 5%) et le bateau coule normalement !

                             


                          • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 17 avril 2008 16:48

                            Il faut ajouter

                            1) que la cour innove sur ce point contrairement au jugements antérieurs : jusqu’à présent le licenciement en fin de mandat était obligatoire et toujours pratiqué par les députés ou élus de droite et de gauche ; ce qui prouve que dans cette affaire on juge avec d’autres critères qu’à l’époque (1997)

                            2) qu’il est regrettable que les intéressées aient refusé un paiement en liquide qui leur a été proposé pour leur travail militant pendant la campagne et dès lors que des salaires ne pouvaient pas être à l’époque être légalement justifiés

                            3) que la question de la relation entre travail militant et du travail salarié est particulièrement embrouillée dans cet affaire. Et cela d’autant plus que les personnes avaient pris par la suite la décision de militer pour les adversaires de SR, ce qui est leur droit, mais cela pose question quant à la réalité de leurs motivations politiques pour refuser l’arrangement proposé par SR.

                            SR ne faisant pas appel à nouveau (ce qui serait son droit) est donc bien décidée à payer ces personnes (sur quel poste budgétaire, cela reste à trouver et ce ne sera juridiquement pas si simple). Cette affaire juridique et politique complexe est donc close et seuls de mauvais motifs politiciens peuvent conduire à contester à SR, la présidence de sa région .

                            PS : Le personnel de la région soutient SR à l’unanimité, ce qui est plutôt rare dans une entreprise qui aurait prétendument pratiqué des licenciements abusifs.


                            • docdory docdory 17 avril 2008 17:11

                               @ Sylvain Reboul 

                              Vous demandez sur quel poste budgétaire Ségolène Royal paierait ses arriérés de salaire ? Mais c’est très simple : en tirant de l’argent sur son copte en banque , qui semble bien fourni si l’on se base sur son patrimoine immobilier !!!


                            • docdory docdory 17 avril 2008 17:12

                               Faute de frappe , c’est " compte en banque " qu’il fallait lire !


                            • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 17 avril 2008 17:29

                              C’est précisément ce que leur avait proposé SR et qu’elles ont refusé au motif qu’elles se considéraient comme salariées (ce qu’elles étaient en effet avant la fin du mandat et non pendant la campagne) abusivement licenciées alors que c’était la loi qui obligeait, à l’époque, à mettre fin à leur contrat .

                              La preuve est que jusqu’au dernier jugement, les juges avaient donné raison à SR ! Elle ne pouvait donc avoir tort juridiquement avant ce dernier jugement qu’elle accepte ! Je ne vois là aucun délit, mais seulement la fin d’une longue procédure qu’elle renonce à poursuivre, ce qu’elle aurait le droit de faire...

                               

                              Très mauvaise querelle donc : SR se plie à cette toute nouvelle décision ; c’est tant mieux pour tous ; la question reste de savoir si un tel jugement fera jurisprudence et sur ce point, à mon avis, l’affaire n’est pas close.

                              Le problème juridique n’est donc pas tranché pour autant sur le plan général.


                            • sisyphe sisyphe 17 avril 2008 17:46

                              Ah bon !

                              Vous avez un scoop sur le patrimoine immobilier de Segolène ?

                              Faites donc partager, cher privilégié !


                            • Yohan Yohan 17 avril 2008 17:28

                              Ce sont souvent ceux qui veulent à tout prix notre bien qui nous font le plus de mal


                              • frédéric lyon 17 avril 2008 17:59

                                Ségolène Royal a encore du pain sur la planche, elle doit commencer par détruire le Parti Socialiste de l’intérieur, puis elle devra se présenter à la Présidentielle en 2012, afin de faire voler la gauche en éclats.

                                Je ne comprends pas bien la petite clique qui a fabriqué cette candidate, au prix d’un battage médiatique impressionnant, et qui a pu voir le résultat, pour le moins décevant, compte tenu de l’investissement. Les commanditaires de ce désastre ne semblent pas découragés et ils mobilisent à nouveau tous les médias pour la relancer.

                                Un aveuglement et un acharnement un peu étonnant, qui va provoquer des catastrophes, car Ségolène n’a pas la carrure ni les nerfs d’un patron et son autorité ne sera jamais accepté, à supposer qu’elle parvienne à s’emparer du PS.

                                Je pense que DSK a bien fait de se retirer sur la montagne et d’attendre son heure, qui ne manquera pas de sonner.


                                • Forest Ent Forest Ent 17 avril 2008 18:19

                                  DSK est effectivement le candidat "de gauche" préféré des gens de droite. smiley Ou des gens d’extrême nulle part, comme M Lyon.


                                • sisyphe sisyphe 17 avril 2008 18:27

                                  par Forest Ent (IP:xxx.x30.45.205) le 17 avril 2008 à 18H19

                                   
                                  DSK est effectivement le candidat "de gauche" préféré des gens de droite
                                   
                                  C’est vrai !
                                  Preuve qu’il nous faut quelqu’un d’autre ...

                                • Forest Ent Forest Ent 17 avril 2008 18:30

                                  J’ai voté pour Mme Royal, sans grande conviction, juste pour ne pas avoir M Sarkozy, que j’imaginais à l’époque comme je le vois aujourd’hui : un Chirac-bis avec une grande gueule est un comportement instable.

                                  Il y a eu sur AV trois mois de mots fleuris : "connasse, gourde, salope", etc ...". Avec le recul, Mme Royal aurait été de toute évidence moins pire. Ce genre de gag tombe à plat.

                                  M Sarkozy est au pouvoir. Profitez-en pendant encore 4 ans. Et puis place à Chirac 3.


                                • Cascabel Cascabel 17 avril 2008 18:52

                                  @ Forest

                                  Isnogoud ou Bécassine ?

                                  Pas facile la vie...


                                • Forest Ent Forest Ent 17 avril 2008 19:47

                                  En 2002, on avait le choix entre "escroc" et "facho". En 2007, on a élu la synthèse.


                                • Cascabel Cascabel 17 avril 2008 20:02

                                  @ Forest

                                  Facho étant un jugement de valeur, les Français ont préféré escroc.

                                  Ensuite ce fut escroc ou escroque.

                                  Demain ?

                                  Répose : Sarkozy pour un nouveau tour, puis ensuite ce sera un hurluberlu du PS, ou grand suspens... du modem.

                                  And so on, perso je jette l’éponge. La politique est morte, le Nouvel Ordre Mondial a gagné.

                                   

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès