Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Ségolène Royal et le « Juste Prix »

Ségolène Royal et le « Juste Prix »

Suite des inspections du « Canard » sur le patrimoine des candidats. Après le duplex de Nicolas Sarkozy construit grâce au Crédit foncier Mairie De Neuilly (offre exclusivement réservée au maire de Neuilly-sur-Seine), voici le patrimoine Royal de Ségolène, largement sous-évalué...

Petite précision : les enquêtes patrimoniales du Canard concernent tous les candidats. Après Sarkozy la semaine dernière, c’est autour du couple Royal-Hollande d’être pris les doigts dans la confiture, avant Jean-Marie Le Pen et François Bayrou les semaines prochaines. Avoir des convictions et se sentir proche d’un candidat n’empêche pas de prendre la chose avec humour et sens critique, en réponse à quelques militants UMP (pas tous, heureusement) chagrinés par mon dernier article sur "Le karchériseur karchérisé"

Voici la vitrine du Juste Prix pour la candidate de l’ordre juste. Avec entre autres un appartement à Boulogne, un appartement sur les hauteurs de la Croisette et une villa à Mougins, à combien cette vitrine est-elle estimée par notre candidate ? 933 000 euros ? Eh non, perdu, d’après différents experts immobiliers, le patrimoine vaudrait en réalité 1,813 millions d’euros ! Soit une remise de 880 000 euros sur la déclaration d’ISF de Ségolène Royal et François Hollande, permettant de payer 862 euros au lieu de 6 000 euros d’ISF. Jolie ristourne, surtout pour M. Hollande qui se permettait de dire "Je n’aime pas les riches" avec la même conviction qu’un : "Je n’aime pas les épinards". A sa décharge, ce n’est pas la première fois qu’un antibourgeois se retrouve avec des problèmes de feuilles d’impôts, mais quand même, la ristourne paraît un peu osée.

Reprenons par le début l’investigation la plus facile qu’ait jamais eue à mener Le Canard Enchaîné. Tout est parti de la rumeur propagée entre autres par le député Jacques Godfrain selon laquelle une SCI aurait permis à Ségolène Royal et François Hollande de ne pas acquitter l’ISF. Suite à quoi Ségolène Royal a décidé de contre-attaquer en révélant son patrimoine la forçant à payer un ISF de 862 euros et en poussant ses adversaires à faire de même. Après l’affaire du duplex de Sarkozy qui révèle que le maire de Neuilly ne s’était pas gêné pour négocier un bon prix pour l’achat et les travaux d’aménagement au promoteur principal de la ville (sa défense est mise à mal dans la même édition du Canard Enchaîné), et en attendant les futurs dossiers sur la ferme de Bayrou ou les slips de Le Pen, c’est donc le patrimoine de Ségolène qui est passé à la loupe. En déclarant son patrimoine, celle-ci a donc démenti la rumeur, avec 862 euros d’ISF. Le problème, c’est qu’elle aurait dû payer plus, certains agents immobiliers s’étonnant de la valeur des biens immobiliers de Ségolène Royal (précisons toutefois qu’elle ne vend pas, inutile donc messieurs les agents de chercher à la joindre pour trouver des résidences à faible coût à Boulogne ou sur la Croisette).

Dans la déclaration de Ségolène Royal et de François Hollande, on trouve donc beaucoup de biens immobiliers. Et ils ne sont sûrement pas les seuls contribuables à chercher à dévaluer leurs biens pour payer moins d’ISF. Mais certains contribuables n’hésitant pas à dévaluer leur patrimoine immobilier de 10 à 15% ont dû halluciner en découvrant qu’avec la méthode Ségolène, on peut encore abaisser davantage sa déclaration ! L’appartement de Boulogne est passé de 876 000 euros, sa valeur d’achat, à 750 000 euros, sa valeur déclarée. La part (30%) de François Holande dans un appartement sur les hauteurs de Cannes est estimé à 75 000 euros, contre 150 000 euros selon les experts immobiliers du coin. Mais le plus gros rabais concerne la villa de Mougins. Certes, la façade mériterait un rafraîchissement, mais la superficie (140 m² sur un terrain de 1 531 m²), la piscine, la vue sur la mer... cela vaudrait au minimum 850 000 euros et pas 270 000 euros comme annoncé dans sa déclaration. Avec d’autres patrimoines plus ou moins minorés, le rabais sur le patrimoine atteint 880 000 euros, soit presque la moitié du montant qui aurait dû être déclaré ! Bon, un certain Michel P., revenant fiscal récemment en concert à Bercy, trouverait la ristourne faiblarde mais, techniquement, il y a bien eu fraude. Une affaire que personne n’a réellement exploitée, vu qu’en ce moment un pacte de non-agression s’est installé entre candidats, plus personne n’étant sûr de passer au deuxième tour.

Le mot de la fin à Ségolène Royal dans le même Canard  : "Je suis la seule à avoir rendu public mon patrimoine et cela va me retomber dessus". Ce n’est pas faux. En même temps, les quatre gros candidats vont passer à la casserole et on peut anticiper une belle égalité au final (sans compter tous ceux qui ne sont pas candidats,et qui traînent de plus belles gamelles que ceux qui sont sous les feux de l’actualité). On peut aussi positiver en se disant qu’effectivement, comme le soulignent certains militants PS, une lutte efficacement contre la fraude fiscale peut largement financer le pacte présidentiel...

Enfin, dernier trait d’humour, Nicolas Sarkozy a déclaré au Grand Journal du 8 mars, à la question : "Pour combien d’argent partirez-vous en vacances avec Ségolène Royal ?" , "Pour rien, je partirais volontiers en vacances avec Ségolène Royal". OK, Nicolas, si le Béarnais qui profite de cette histoire pour faire monter la sauce devient président, (pas sûr toutefois que Le Canard s’accommode de la sauce béarnaise), tu n’as plus qu’à faire construire une résidence secondaire sur une île (évite l’île de Ré, toutefois, le foncier est cher et certains voisins hargneux), et Ségolène s’occupera de compléter ta déclaration fiscale...


Moyenne des avis sur cet article :  3.81/5   (135 votes)




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • pierre (---.---.181.33) 13 mars 2007 11:46

    votre artiche sent le réchauffé, comme celui du Canard. On a déjà lu tout cela dans El Dia de la Républica www.el-dia.com début janvier, et vous omettez de parler de l’autre SCI de Francois Hollande.


    • le mave 13 mars 2007 12:27

      Et en plus on a l’impression de relire le Canard de la semaine dernière ,jusqu’à certaines formules reprises mot pour mot.

      Petite question aux modérateurs : Est ce que « article qui nécessite une argumentation plus poussée » veut dire article inspiré par un journal traditionnel ????


    • Pelletier Jean Pelletier Jean 13 mars 2007 13:08

      @Ludovic,

      C’est assez courageux de prendre le taureau par les cornes et de réunir tous les éléments en se dispensant des approximations et erreurs que l"on a pu lire dans le presse.

      Mais el érsultat est terrible et je suis aussi militant PS ... comment concilier cel avec l’ordre juste et les dcélarations intempestives de François Hollande sur le sriches à 4 000 €.

      Il ne faut pas s’étonner qu’en conséquence une partie de l’électorat PS s’évade en direction de F.Bayrou ( ce qui n’est pas mon cas, mais il faut vraimment avoir les nerfs solides pour encaisser tout cela).

      On peut le prendre avec le sourire .. en tout cas cela ne sert à rien de le nier.

      Mais quelle poutre dans l’oeil de ma candidate.

      Au fait tous mes potes m’ont appellé pour me dire qu’ils étaient acheteurs à ce prix de la villa de Moulin, même avec la façade fissurée.

      bine à toi.


      • mcm (---.---.121.69) 13 mars 2007 14:09

        @Jean Pelletier,

        Et donc la mort dans l’ame vous allez voter pour une qui sort de l’ENA sans savoir évaluer son patrimoine !

        Ce doit être difficile !


        • Pelletier Jean Pelletier Jean 13 mars 2007 14:27

          @ MCM, non pas la mort dans l’âme, c’est un peu plus compliqué. Pour moi mon mon vote s’inscrit dans un courant de pensée, dans l’histoire du socialisme en l’occurrence, et à vrai dire audelà de la personne du Président une fois élu, il y a aussi des forces sociales et économiques qui s’y apparentent et qui rectifient le tir si nécessaire.

          Je ne crois pas au pouvoir absolu du président, pour l’avoir vécu de près. Les gens se font beaucoup d’idées et particulièrement en périod de campagne.

          En votant Ségolène Royal, je vote avant tout pour le courant social démocrate que représente le parti socialiste. Quoi que vous en pensiez, elle n’est pas seule ...

          bien à vous


        • patrick patrick 13 mars 2007 19:05

          Cher jean

          La fidelité aux idées est honnorables et la dessus je t approuve !

          Mais quand même n ’ y a-t-il pas de limite à cette fidelité ?

          dans un couple on peut être fidele a l’autre, par amour, par principe, par education. Mais cela suppose t il que l’on accepte tout sans rien dire, que selon la morale chretienne on tende la joue droite apres s etre fait claquer la gauche ?

          Plus largement losque l’on a plus que des doutes, doit on fermer les yeux et accepter tout et n importe quoi ?

          En ce qui me conserne, jamais je ne voterais pour un candidat de ma « famille politique » si je n avais pas confiance en lui. cela m’est d’ailleurs arrivé.

          Jean, le courage n’est pas d’etre fidele sans limite, c’est de dire non quand on n’est pas d’accord ;

          A +


        • Brighella de Tocqueville (---.---.129.110) 14 mars 2007 03:46

          Au moins les mecs de droite n’ont pas l’outrecuidance de cracher dans la soupe en déclarant comme HOLLANDE : « Je n’aime pas les riches. »


        • perlin (---.---.40.121) 14 mars 2007 06:36

          @ Pelletier

          Il n’y a rien à dire sur une honneteté intellectuelle qui vous honore, mais je trouve quand même dommage de voter pour un parti plutôt que pour une personne. Si Royal est élue, le PS subira sans doute de profondes transformations (si elle ne l’est pas, ce sera encore pire) et je ne suis pas certain que le socialisme en sorte grandi... ;-/


        • friends (---.---.175.112) 14 mars 2007 09:27

          Je ne crois pas que hollande entendait par riche ceux que tu semble viser. Les vrais riches ne se plaignent plus de l’isf ou des impots , cela fait longtemps que monaco, le luxembourg , la suisse ou d’autres coffres forts leur ont apporté leurs services.Sans doute les hollandes ont sous estimés leurs bases de l’ISF , mais à la différence des petits arrangements entre amis et des ascenseurs gagnants gagnants de sarko et des pro de l’immobilier , les déclarations d’impots sont censées étre controler par des controleurs......... Le fait que en région PACA et a paris les controles sont inexistants est un autre probléme que tout le monde connait. D’ailleurs quelqu’un a t’il estimé combien il y avait à gagner à redresser quelques centaines de milliers de contribuables ?? DES DIZAINES DE MILLIARDS MON CHER ....... de quoi financer 2 programmes socialistes .... au moins


        • (---.---.37.71) 14 mars 2007 09:34

          « Sans doute les hollandes ont sous estimés leurs bases de l’ISF , mais à la différence des petits arrangements entre amis et des ascenseurs gagnants gagnants de sarko et des pro de l’immobilier , les déclarations d’impots sont censées étre controler par des controleurs..... »

          Tu veux donc dire que les fonctionnaires trahissent leur devoir quand c’est un membre du PSF qui viole la Loi ?

          « Le fait que en région PACA et a paris les controles sont inexistants est un autre probléme que tout le monde connait. »

          Premiére nouvelle, alors que la France compe autant de foncitonnaires du fics que... LES USA ! (300 milions de contribuables)

          « D’ailleurs quelqu’un a t’il estimé combien il y avait à gagner à redresser quelques centaines de milliers de contribuables ? ? DES DIZAINES DE MILLIARDS MON CHER ....... de quoi financer 2 programmes socialistes .... au moins »

          Rien du tout : cet argent n’existe pas.


        • Pelletier Jean Pelletier Jean 14 mars 2007 10:25

          Cher Patrick,

          j’entends bien votre analyse et surtout votre point de vue... mais pour autant cela ne change rien à ma manière de voir les choses. je suis un citoyen engagé depuis mon plus jeune âge. j’ai une réelle appétence pour tout ce qui concerne la sociéte.

          je me suis toujours engagé et très vite après une éducation religieuse (qui a laissé des traces) j’ai pris le parti d’être de gauche, d’une manière un peu brute au départ ... j’ai beaucoup appris au fil du temps et je me suis tempéré...mais mes idées sont très claires, ce sont celles du courant socialiste, j’essaye très modestement d’inscrire ma petite personne dans ce champs là d’action.

          Car à chaque élection c’est l’avenir de millions de personnes touchées par les inégalitès et l’injustice qui est en cause.

          Je vote , en dépit de ce qui est dit et voir avéré, pour Madame Royal, mais audelà de sa personne je vote pour ce que repérsente le parti socialiste avec ses millers d’élus et encore plu sde militants, j’en connais un grand nombre et ce sont de bons et honnétes artisans de la mise en oeuvre d’une politique de justice sociale.

          voilà cher Patrick.


        • Pelletier Jean Pelletier Jean 14 mars 2007 10:29

          @ludovic,

          Merci de ce coup de main et bien évidemment je partage totalemnt ta vision pragmatique de ce qu’est la politique.

          Et pour autant il ne faut pas être désabusé, car ma longue fréquentation des cercles politiques et du pouvoir m’ont fait croiser des hommes et des femmes qui sont de véritables « lumières » tant leur engagement est total, tant leur honneté est absolue. je ne vais pas les citer ... mais je peux témoigner qu’ils sont nombreux et actifs, leur action tempérent largement celle des parvenus ... bien à toi.


        • Pelletier Jean Pelletier Jean 14 mars 2007 10:35

          @Perlin,

          je ne vais pas répéter ce que j’ai écris à Patrick ou Ludovis, mais je ne crois pas que ma manière de voir soit butée ou obtue ou inconséquente.

          C’est un peu une illusion que la campagne actuelle entretien de croire au pouvoir d’une personne. les candidats incarnent avant tout une idéologie et des forces physiques qui l’incarnent. Le Président peut un certain nombre de choses ... mais cela reste limitè.

          je l’ai vécu et j’ai même vu Mitterrand plier et oui plier ou du moins ne pas obtenir satisfaction.

          Chirac avec sa fracture sociale s’est très vite vu aussi soumis aux forces finnacières qui le soutenaient ....

          ce qui pèse le plus ce n’est pas la personnalité du candidat élu, mais le poids des forces qu’il incarne.


        • LE CHAT LE CHAT 13 mars 2007 15:14

          c’est bien ce que je disais sur l’autre fil , ce ps ne représente plus que la gôche caviar ....

          qu’ils ne s’etonnent pas que les classes populaires ne votent plus pour ces nantis , comme les américains n’ont pas voulu voter pour le millionnaire démocrate ....


          • Phosphoros (---.---.46.197) 13 mars 2007 16:03

            Article très drôle, qui a le mérite de synthétiser un peu toutes les informations. Félicitations, et merci de m’avoir fait rire !!


            • ronito (---.---.108.22) 13 mars 2007 16:07

              Hollande : « je n’aime pas les riches ! »

              Tout pousse à croire que le couple hollande-Royale vit sur une autre planète... Ou bien il arrêtent de nous prendre (encore une fois) pour des truffes, ou bien ils décident de reprendre des cours de math en gestion de patrimoine...


              • babar (---.---.108.22) 13 mars 2007 16:12

                Moi je comprends qu’il faille ériger des lois sociales pour protéger le petit peuple.

                Un bien immobilier basé sur Boulogne qui passe de 850 ke à l’achat à 750 ke en estimation...A ce rythme là le couple sego-lande demande le rmi dans 2 ans !!!


              • Moué (---.---.244.196) 13 mars 2007 17:02

                « Je suis la seule à avoir rendu public mon patrimoine et cela va me retomber dessus »

                Malheureusement pour elle, les informations circulent très vite à l’heure d’internet et aurait elle publié son patrimoine sans la polémique de la « Sapinière » suscitée sur le net avant qu’elle le fasse ?

                Pour l’évaluation ce que je vois :

                Soit la dame ne sait pas compter et c’est dommage pour elle vu le poste qu’elle brigue

                Soit la dame ne sait pas gérer son patrimoine

                Soit la dame nous a fait une belle sous évaluation pour montrer qu’elle a un patrimoine correct mais sans plus et que donc elle a le profil pour représenter le petit peuple. Et pour moi c’est l’hypothèse la plus crédible.


              • Marsupilami Marsupilami 13 mars 2007 16:17

                Salut Ludovic

                Article très drôle et très honnête venant d’un militant socialiste, même s’il n’apporte pas grand chose de plus que les informations du Canard Enchaîné.

                J’attends avec gourmandise, non pas les révélations du palmipède déchaîné sur le patrimoine du borgne de Saint-Cloud (on sait déjà à peu près tout), mais sur celui de Bayrou : a-t-il un tracteur caché ? Se fait-il du pognon occulte avec ses pouliches gagneuses ? Se livre-t-il en loucedé à un trafic d’hosties OGM qui lui rapporte bonbon au moment de l’eucharistie centriste révolutionnaire ? Si c’est le cas, il n’a plus qu’à se faire haras-qui-rit !

                A moins de voter pour un tout petit candidat...


                • Higgins (---.---.136.32) 13 mars 2007 17:08

                  En tous cas, ça rapporte bien de faire l’ENA. Je connais peu de métier (oeuvrer en permanence au sein des cabinets ministériels ou présidentiel, bien à l’écart des turpitudes quotidiennes, ne peut décemment pas être assimilé à un « travail ») où le pouvoir d’achat augmente aussi vite en aussi peu de temps. Il est vrai qu’il faut être riche (au sens hollandien du terme, cela va sans dire) pour être dans les instances supérieurs du PS. Sans ISF, on ne peut pas discuter sereinement de la pauvreté et de ses ravages...


                  • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 13 mars 2007 17:28

                    La machine pour brouiller les cartes est en marche : la question n’est pas de savoir si la valeur du marché immobilier, surtout affirmée par des professionnels qui ont tout intérêt à la faire monter, est supérieure à la valeur fiscale déclarée, mais si cette dernière , obéit au mêmes critères pour tous ceux qui sont assujettis à l’ISF dans la région ou le quartier.

                    Si ce n’est pas le cas, il y a en effet passe-droit et une injustice en faveur de la personne qui en aurait bénéficié indûment, et ce commis par du fisc et non par le contribuable ou l’expert comptable qui aurait fait cette déclaration sous- évaluée ; si non je ne vois pas où est le problème. C’est au fisc de faire ce travail d’évaluation des déclarations selon ses propres critères et éventuellement de correction des déclarations des propriétaires sur des bases identiques pour tous. Les journalistes, fussent-ils d’investigation, n’ont pas à faire le travail du fisc à sa place et surtout pas lors d’une compétition électorale, ce qui autorise toutes les manipulations.

                    Je considère donc qu’il y a manipulation de l’opinion et désinformation dès lors que l’on refuse de poser la seule question qui ait un sens sur la plan fiscal : celle de l’égalité de traitement des contribuables.

                    Et cela vaut pour tous les candidats

                    PS : Je rappelle que la valeur d’un bien immobilier sur le marché dépend en grande partie de la durée que le vendeur est prêt à consentir pour réaliser cette vente. Je rappelle enfin que SR est la seule candidate à s’être prononcé clairement pour une augmentation de l’impôt pour les plus fortunés et sur le maintien de l’ISF pour ceux-ci dont elle fait partie.


                    • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 13 mars 2007 17:31

                      prononcé(e), féminitude oblige ! Bien que...


                    • Trash Titi (---.---.112.4) 13 mars 2007 17:57

                      Ça va pas bien l’encarté ou quoi ? On veut brouiller les cartes, faire du mal à ta petite Ségo ? Et le fisc qui fait pas son travail et gnagnagna ?

                      Faire tomber le prix d’un bien de plus de 100 000 euros, c’est de la fraude fiscale et dans les grandes largeurs en plus !!! Point barre ! Certes, c’est un sport national, mais j’en connais qui on pris sévère pour bien moins que ça ! Là, il faut oser, voire... se sentir protégé ?

                      Le comble serait qu’après ces déclarations, le fisc détourne la tête. D’ailleurs, j’ai comme l’impression que c’est déjà fait.

                      Quand je pense que j’ai dû me battre pendant 7 ans contre le fisc pour un différence de point de vue sur le statut de ma société, (qui mettait du coup 400 000 francs en jeu à l’époque). J’ai gagné mais je l’ai pas très bien vécu...

                      Pffffff, gerboulade !


                    • monteno (---.---.179.94) 13 mars 2007 18:02

                      Ce que tu écris n’est pas exact pour l’ISF !

                      Pour l’ISF, le contribuable est tenu d’évaluer lui même son patrimoine ( = sous sa propre responsabilité) et joint à sa déclaration le chêque du montant de l’ISF qu’il a du calculer lui-même. Le fisc n’intervient pas dans ce process !

                      Le fisc peut controler ensuite et redresser s’il y a lieu ! Il peut même remonter 10 ans en arrière si le contribuable a omis de déclarer certains éléments de son patrimoine, ce qui, d’après le canard, semble être le cas du couple Hollande Royal ( cf les parts d’appartements à Cannes non déclarées).


                    • patrick patrick 13 mars 2007 19:15

                      @ sylvain reboul

                      je deteste les ataques personnelles mais là je suis obligé de vous dire que soit vous etes d’une mauvaise fois incommensurable soit d une bêtise exceptionnelle !

                      votre defance de madame royal est deplacée et pathetique.

                      Prenez plutot exemple sur l’honneteté et l’ouverture d’esprit de l’auteur.

                      arrr , la gauche caviar qui veut donner des leçons à tous est de retour et mr et mme jaimepaslesriches en sont les heraults !

                      Enfin heureusement qu elle beneficie de prix d’ami sur les renault !


                    • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 14 mars 2007 07:59

                      Je constate qu’aucun de mes contradicteurs ne se pose la question que je pose ; à savoir si SR ou NS ont été traités autrement que les autres contribuables de la région ou du quartier.

                      Cette confusion entre prétendue valeur estimée du marché par des professionnels qui sont juges et parties (et évaluent toujours dans sens de la hausse systématique) et valeur fiscale évaluée par un expert comptable assermenté et admise par le fisc est tout simplement fallacieuse.

                      Je signale aussi que la valeur d’un bien immobilier fait l’objet de la part du fisc d’une évaluation régulière pour calculer les impôts locaux. Et il est très facile de croiser les deux évaluations.

                      Ce que je dis à propos de SR vaut aussi pout NS, JMLP ou ..FB. Je ne prends donc pas position quant au choix entre les candidats sur cette question.

                      Je signale qu’il y a un moyen très simple d’échapper à l’ISF pour un bien immobilier en France : qu’il soit possédé par un propiétaire fiscalisé à l’étranger....

                      Je refuse simplement cette manière purement polémique qu’ont les journalistes de décider du droit dans le domaine fiscal afin d’exploiter les frustrations et les jalousies. Sans se poser la question de savoir s’il y a eu passe-droit fiscal ou non.

                      le débat politique n’a pas besoin de ce genre de ragots populistes.


                    • friends (---.---.175.112) 14 mars 2007 09:34

                      je suis d’accord avec le fait que le fisc n’a qu’a faire son travail et en particulier controler toutes les déclarations d’ISF de PACA et de paris ile de france . Toutes les déclarations sont sous estimées de 30 à 50%.

                      DEMANDEZ à BRETON il en sait quelques choses , discutez avec des agents des impots de la région PACA .


                    • pixel (---.---.215.196) 14 mars 2007 10:22

                      L’ISF est impôt emblématique voulu et voté par le PS.La plus juste répartition des richesses fait parti des fondement du PS. Edulcorer cet impôt revient à ne pas appliquer dans la vie privé les idéaux qu’ont défend en public.


                    • Pelletier Jean Pelletier Jean 14 mars 2007 10:50

                      @Sylvain,

                      j’apprécie la plupart de tes commentaires ... mais sur cette histoire ISF il faut être lucide, il est impossible d’argumenter .... j’ai bien étudié l’affaire ... ils ont fait ce que tous les français touchés par l’ISF ont fait : ils ont minoré leur patrimoine. le pb avec la maison de Mougin ils sont allés un peu loin...

                      voilà il faut faire avec...


                    • patrick patrick 14 mars 2007 11:16

                      @ jean

                      Bravo !

                      ce que je deteste chez les socialistes c’est leur certitude et leur mauvaise foi. Ce coté donneur de leçon insuportable lié la posture « juste ».

                      Sylvain Reboul est le digne representant de l’aveuglement gaucho comme les Hollandes sont les dignes successeurs des combinards de la gauche caviar. Oh bien sur , ils ne sont sans doute pas plus malhonnetes que certains de droite mais ce qui les rend insuportables c’est qu’ils veulent se montrer en parangon de vertue.

                      Merci Jean d’avoir avoué honnetement la gène ressentie, cette réaction vous grandi et je l avoue , me fait plutot plaisir.


                    • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 15 mars 2007 07:41

                      Cet impôts dit symbolique ne vaut que par l’usage rhétorique que l’on en fait et je suis d’accord sur ce point : il n’est ni fait ni à faire : il entretient une jalousie absurde sans rapporter un centime à l’état. Il sanctionne plus les valeurs immobilières, sans distinguer celles qui sont spéculatives, des autres. Il sert surtout d’alibi social(iste) malsain. Les inégalités réelles sont ailleurs (valeurs mobilières).

                      Mais je la répète : il est comme tous les impôts soumis à une seule rêgle : celle de l’égalité de traitement de tous le contribuables sur la base d’une estimation locale ou régionale acceptée par le fisc. Et le fisc n’est pas et n’a pas à être une agence immobilière.

                      Je m’étonne à ce sujet que l’on prenne comme référence des professionnels qui participent d’un scandale autrement scandaleux : la spéculation immobilière qui interdit aux résidents à l’année, jeunes et moins jeunes, de se loger dans leur région dans des conditions décentes.

                      Comme quoi un faux scandale, comme souvent, peut servir à en cacher un vrai !


                    • Reinette (---.---.102.133) 13 mars 2007 17:41

                      Campagne présidentielle : Appel des journalistes de l’audiovisuel public pour des débats contradictoires

                      Bonne nouvelle pour la démocratie : 75% des français sont intéressés par l’élection présidentielle. Les motivations de leurs votes seront en priorité les réponses apportées au chômage, au pouvoir d’achat, à la pauvreté, au financement de la protection sociale, à l’environnement, à l’école, à la politique fiscale...

                      Mauvaise nouvelle pour la presse et les journalistes : 71% estiment que les débats sont de mauvaise qualité ; 84% que les critiques personnelles occupent trop de place ; 57% que les vrais problèmes ne sont pas abordés ; 55% que la campagne n’apprend rien [1].

                      Ce constat nous le partageons et nous en appelons à nos directions.

                      Certes, des enseignements ont été tirés de la couverture de la campagne de 2002, où les émissions politiques avaient été reléguées en deuxième partie de soirée, et du vote inquiétant pour l’avenir démocratique du pays. Les directions de l’information de nos sociétés accordent à cette élection une plus large place dans les grilles de programmes et à des heures de plus grande écoute.

                      Pour autant, nous estimons que nos directions n’ont pas tiré tous les enseignements, non seulement en regard de 2002, mais aussi de nos dérives constatées lors du Référendum sur le Traité constitutionnel ou encore plus loin lors de la candidature de Balladur en 1995.

                      Après les premières semaines de campagne et malgré le rappel à l’ordre du CSA, les temps de parole ne sont toujours pas équilibrés entre les différents candidats, la bipolarisation est encore trop présente. Tous les candidats, quelle que soit leur renommée et leur importance, doivent être traités à égalité.

                      Journalistes de l’audiovisuel public, nous ne voulons pas que le fossé se creuse encore un peu plus entre nous et les citoyens qui nous financent au travers de la redevance. Les radios et télévisions du service public sont les leurs. Nos émissions et reportages doivent répondre à leurs attentes, à leurs préoccupations, quelles que soient leurs appartenances politiques. Nous devons leur permettre de se prononcer au 1er tour en ayant toute connaissance des programmes des différents candidats.

                      Nous ne pouvons cautionner la dérive populiste qui consisterait seulement à donner la parole à des panels de citoyens interpellant directement les candidats, les journalistes étant cantonnés dans le rôle de M. Loyal porteurs de micros et ne pouvant exercer leur droit de suite sur les propos tenus par les différents candidats.

                      Nous ne pouvons nous satisfaire d’émissions d’info-communication où un seul candidat est invité pour parler de ses propositions au prétexte que les « grands candidats » refuseraient tout débat contradictoire.

                      Nous réclamons, comme la majorité des citoyens, des débats entre les différents candidats, non seulement entre ceux de droite et ceux de gauche, mais aussi internes à la gauche et à la droite. Les projets de société doivent être confrontés pour que les citoyens se forgent leur opinion.

                      Ce n’est qu’à ces conditions que nous remplirons nos missions de service public, pilier essentiel de la démocratie.

                      Paris le 7 février 2007.

                      A l’initiative de

                      TEALDI Jean-François (France 3) COTTA Jacques (France 2) THOMPSON Lionel (Radio France) DAVID Lisa (RFO) ROLLAND Catherine (RFI)

                      Premiers signataires :

                      HINTERMANN Mémona (France 3) DENECHERE Antoine (Radio France) NAUDY Michel (France 3) CAMPINI Christine (France 2) BOUY Daniel (France 3) HAIQIAO Li (RFI) AISSOU Mouloud (France 3) DAURELLE Frédérique (Radio France) MARCHAND Véronique (France 3) DUPUIS-REMOND Jean-Christophe (France 3) GUILCHER Jean-Hervé (France 3) CHAUFFOUR Thierry (France 3) AUBRY Jean-Pierre (France 3) DELALOT Sébastien (France 3) COLLINET Carole (France 3) RIHET Gwénael (France 3) CIVALLERO Marc (France 3) SOHIER Yannick (France 3) KARSENTY Viviane (France 3) MELIN Bertrand (France 3) CROZIER Jean (France 3) MONTIEL Laurent (France 3) ARNAUDET Marie (France 3) MASSEGLIA Ariane (France 3) ZARROUK Moncef (France 3) CAMP Marielle (France 3) COMMODI Danilo (France 3) BOUYE Hélène (France 3) NAIZET Xavier (France 3) BATTINI Guy (France 3) GENSSE Muriel (France 3) MAZERES Dominique (France 3) BEAULIEU Virginie (France 3) COHEN Anna-Deborah (France 3) BAERST Francis (France 3) MORIN Nathalie (France 3) MENUT Philippe (France 3) MARTINEZ Alfonso (France 3) DUBOIS Virginie (France 3)

                      Relations téléspectateurs :

                      TF1 : 08 258 098 10

                      France 2 : 08 90 710 202 - ou : Médiateur de l’information France 2, 7 Esplanade Henri de France 75907 Paris Cedex 15

                      France 3 : 08 90 710 303 - ou : France 3 téléspectateurs 86982 Futuroscope Cedex - ou sur le net : Internet.france3.fr

                      France 5 : 08 90 710 505

                      Arte : 03 88 14 22 55 -ou- : Arte GEIE, Service téléspectateurs, 4 Quai du Chanoine Winterer, 67080 Strasbourg Cedex

                      Acrimed a publié le lundi 12 février 2007


                      • monteno (---.---.179.94) 13 mars 2007 17:55

                        @ l’auteur

                        Ton honnête copie du canard parle d’elle même, oh militant socialiste ! Je ne voudrai pas charger la barque, mais ne puis m’empêcher d’y ajouter qq remarques...

                        Ainsi donc le patrimoine du couple est évalué à 1,8 million d’€.

                        Cela montre qu’un couple qui n’a pas hérité ( déclarations de S. Royal) et n’a vêcu que de son traitement de membre du cabinet de l’Elysée puis de député et ou ministre, peut élever 4 enfants et cumuler un capital immobilier de 1,8 million d’€ en 20 ans : cela prouve déja que les enarques sont de trés bons financiers et que les élus du peuple ne sont pas si mal payés que cela ( quand on inclut leurs indemnités non fiscalisées).

                        S. Royal indique qu’elle a acquis la fameuse maison de Mougins il y a 20 ans ; elle avait donc 30 ans à l’époque ; je ne connais pas beaucoup de couple de fonctionnaires qui n’ayant pas hérité pensaient à acquérir une résidence de vacances à l’age de 30 ans !!!

                        On apprend ensuite que cette maison de Mougins est située dans une résidence close, défendue par des gardiens et un portail controlé : est-ce que le discours sur les banlieues défavorisées et l’apologie à la mixité sociale sont bien compatibles avec la possession d’une maison de vacances dans une résidence close et protégée ? C’est du même niveau que le maintenant trés célèbre « moi j’aime pas les riches ! ».

                        S. Royal se décharge de la responsabilité de l’évaluation de son patrimoine sur un expert comptable ! Le code fiscal est trés clair : le patrimoine base de l’ISF est déclaré par le contribuable sous sa propre responsabilité, pas sous celle d’un quelconque expert comptable. S. Royal et F. Hollande sont ds le même dilemme que A. Lagardère au moment de la vente des 7,5% de ses parts ds EADS :soit être malhonnêtes sit être trés incompétents ds l’évaluation de 3 biens immobiliers.

                        Dernier point : sauf miracle un patrimoine immobilier n’atteint pas brûtalement comme cela 1,8 million d’€ en deux années ; il est donc douteux que ce patrimoine immobilier valait moins que 750 000€ il y a deux ans !

                        Le fisc va donc être obligé de demander des explications sur les 10 ans écoulés au couple Holland Royal pour défaut de déclaration...

                        Quand on ajoute à cela que tout le discours de la campagne présidentielle est construit sur le mode :« moi je fais de la politique autrement, je dis la vérité, la valeur que je mets en avant est l’ordre juste et la vérité »...on se demande s’il faut encore tirer sur une ambulance, pour reprendre la phrase célèbre de Françoise Giroux à propos de la feuille d’impôts de J. Chaban Delmas ! A l’époque cela avait suffit à mettre Chaban Delmas en dehors de la course à l’Elysée


                        • Trash Titi (---.---.112.4) 13 mars 2007 18:02

                          Excellent commentaire. J’avoue être plus brouillon et vindicatif dans mes propos...  smiley


                        • (---.---.186.238) 13 mars 2007 18:04

                          Il s’agit tout simplement d’une fraude fiscale à l’ISF, que fait le Trésor Public ! La réalité de cette candidate est un désastre pour tous les enseignants, des centaines d’entre eux ont été accusées à tort à cause de la circulaire Royal et leur vie détruite, sans parler de dizaines de suicides d’enseignants... Il faut lire « L’école du soupçon » de Marie-Monique Robin, édition La découverte, et consulter le site http://jamac.ouvaton.org/misencaus.htm du collectif JAMAC. Cette candidate a fait assez de mal à l’éducation nationale pour éviter qu’elle en rajoute. Aucun enseignant bien informé ne peut voter pour cette candidate sans se trahir et trahir la mémoire des disparus.


                          • Guigui (---.---.144.141) 13 mars 2007 18:35

                            C’est bon, moi, pour ma déclaration 2006, j’applique la méthode ségolène : revenus/2, comme ca je serai largement non imposable, et si les impôts disent rien, c’est que c’est bon. Et dire que je croyais qu’il fallait donner le vrai chiffre ?!


                            • Higgins (---.---.136.32) 13 mars 2007 18:44

                              @monteno

                              Je suis heureux de voir que je ne suis pas le seul à faire cette analyse. Mieux vaut faire l’ENA que de gaspiller son temps à jouer au loto !!!

                              Il existe heureusement beaucoup d’honorables énarques. La main-mise effectuée par certaines personnes issues de cette école sur le domaine politique devient de plus en plus insupportable. Une des crises majeures de notre « démocratie » trouve là son origine.


                              • Patrick (---.---.2.55) 13 mars 2007 19:45

                                Pour 270000 euros, sa baraque de Mougins je lui rachète à SR. Si quelqu’un pouvait lui faire passer le message. Et pour elle ce serait super, personne ne pourrait plus contester le prix de sa villa... bien que les impôts y mettrait peut-être leur nez. Mais entre inspecteurs des finances, on ne va pas se faire des misères. Allez SR, un bon geste vendez-moi votre villa ! Que c’est beau de rêver.


                                • Calmos (---.---.120.99) 13 mars 2007 22:34

                                  Que voila un rédacteur heureux...

                                  Il « dénonce » les petits « travers » du couple Ségo-hollande d’un coeur léger.....

                                  Pour lui ce ne sont que broutilles...normales pour des dirigeants en devenir....

                                  L’« immonde Sarko » obtient 200.000 euros de réduction sur un appartement....ça c’est horrible....ignomineux...les mots lui manquent

                                  Que le couple fasse l’impasse de 20 fois plus sur son patrimoine pour lui ce n’est que bonne gestion...

                                  Mr Charpentier se vante meme auprés de ses camarades qui viennent sur ce site....«  »Cet article est une réponse à ceux qui n’ont pas appréciés MON précédent Article qui traitait de Sarko "

                                  Pour qui allez vous voter au 2éme tour quand Ségolène sera retourner gérer son patrimoine.... ????


                                  • Rocla (---.---.248.41) 14 mars 2007 10:17

                                    Calmos , je connais un mec , il est archi-multi milliardaire , une belle femme , de beaux enfants , de plus il est en bonne santé , il sait jouer de la trompette , rouler en vélo d’ une main , c’ est quand-même con , tu trouves pas ?

                                    Rocla

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Brady


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès