Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Ségolène Royal : la dernière chance de la droite

Ségolène Royal : la dernière chance de la droite

 A la question posée sur le Figaro.fr « Ségolène Royal doit-elle renoncer à ses ambitions présidentielles » la réponse est oui à 73%. Si vous lisez les commentaires des internautes, vous pourrez constater que tous les lecteurs de ce site ne sont pas des sympathisants de l’UMP. Non ne riez pas, vous pourrez y trouver en cherchant bien, des égarés qui soutiennent la gauche, mais aussi des gens qui ne s’intéressent pas à la politique et même si vous êtes très persévérant ... des fans d’Etienne Mougeotte. Alors que Royal n’est plus la principale opposante à Nicolas Sarkozy, que la prochaine présidentielle est encore loin, pourquoi poser cette question. D’autre part les 27% qui souhaitent que la socialiste affirme ses ambitions, ne sont certainement pas tous de gauche, mais sûrement calculateurs.

Deux ans avant l’élection présidentielle, considérer que Nicolas Sarkoy est déjà battu, c’est vendre prématurément la peau de l’ours de Chantal Jouanno avant de l’avoir tué. Ce pays est majoritairement à droite et tout le monde le sait, la droite ne peut perdre que si elle est très mauvaise, elle l’est ! Mais il reste du temps au pouvoir pour mener une opération séduction, qui d’ailleurs appuyée par certains médias a déjà commencé. Ce ne sont que des détails, sauf pour eux, mais les loups des Alpes-de-haute-Provence vont se faire trouer la peau pour caresser certains électeurs éleveurs de moutons subventionnés dans le sens du poil. Quant aux parents d’étudiants, ils pourront conserver la 1/2 part sur leur déclaration de revenus et l’APL, ce qui n’est que justice. Ce n’est pas fini, dans les mois qui viennent la distribution et le rétropédalage va continuer, à qui le tour !
 
Mais revenons sur le choix des lecteurs électeurs du Figaro. Les 27% qui ont voté non, sont probablement pour une partie des fidèles du noyau dur sarkozien. Que constatent-ils d’après la voix du peuple, enfin la fraction qui est interrogée par téléphone ou sur internet, que face à DSK et même Martine Aubry les chances de victoire de leur favori s’amenuisent dangereusement. Sarkozy risque une déculotté historique et mémorable sauf avec Royal comme challenger. Ils espèrent peut-être aussi que le président du FMI ne se présentera pas, dans l’hypothèse où Royal ferait acte de candidature aux primaires. Strauss Khan a perdu largement en 2006 le duel qui l’opposait à la présidente du Poitou, il avait déclaré par la suite qu’il n’était pas chaud (?) pour remettre ça. Mais la configuration des primaires a changé, désormais tout le monde peut s’exprimer. Qui empêchera un citoyen clairement situé à droite, d’aller déposer dans une urne socialiste ouverte à tous les vents, un bulletin au nom de Ségolène Royal. Pour quelques euros et une fausse promesse, il pourrait ainsi aisément choisir l’adversaire de Sarkozy.
 
Le Figaro de son côté, a-t-il déjà définitivement fait une croix sur l’espoir de réélection du Président sortant, et choisi de miser sur celui qui pour eux est le moins mauvais à gauche, c’est à dire le plus à droite. Ou au contraire croit-il encore à la possible victoire de Nicolas Sarkosy en 2012 et dans cette éventualité, son intérêt serait alors de favoriser les désirs d’avenir de Mme Royal. 
Voilà donc un média, dont le penchant pour le pouvoir ne fait aucun doute, qui pourrait tenter de booster un postulant de l’opposition, avec bien sûr l’aide de l’armada des instituts de sondage et de la télévision. Toutefois, si la presse à les moyens d’influencer l’électorat, c’est Ségolène Royal qui détient la clé. Elle est l’atout et peut-être la dernière chance de la droite pour l’élection présidentielle à venir, en tous cas une femme qui encore une fois va focaliser sur elle toute l’attention.
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.61/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Gabriel Gabriel 2 septembre 2010 10:44

    En tout cas une chose est sur, elle arrive à focaliser la haine et le mépris d’un groupe de gens dont vous avez l’air de faire parti et dont la majorité ne sait même pas pourquoi. Je trouve lamentable de s’acharner comme cela sur une personne qui est certainement moins pire que les Sarko, DSK et autres arrivistes qui ont un tiroir caisse à la place du cerveau. Cela relève d’une pathologie lourde !


    • gruni gruni 2 septembre 2010 15:45

      @Gabriel

      j’admets avoir été très dur avec Ségolène dans le passé, j’ai changé d’avis sur elle, sans pour autant être un inconditionnel. J’observe seulement qu’elle semble être la moins bien placée et que la droite aura peut-être tendance d’une certaine façon à la « favoriser ».


    • Danielle2 5 septembre 2010 21:00

      tout faux !!!! d’abord elle n’est pas plus mal placée que les autres, tout ça dépend de l’organisme et du média qui font les sondages !!! elle a été élue avec 61 % dans sa région, qui dit mieux !! faut arrêter votre obscurantisme !!! pour moi c’est la seule personne valable dans le paysage politique : acune casserole, ce qui n’est pas le cas de beaucoup, honnête, franche, forte, un seul mandat... oui elle fait peur, et nous elle nous rassure !!! vive ségolène


    • asterix asterix 2 septembre 2010 10:55

      Ségolène ? Bien trop versatile
      Aubry ? Bien trop sectaire
      Strauss-Khan ? Bien trop à droite
      Dans l’autre article consacré au même sujet, je dirai l’inverse. AU PS, il n’y a pas que l’encre qui coule...


      • liberta 2 septembre 2010 11:06

        @ l’auteur
        C’est vraiment enfoncer des portes ouvertes que de nous faire part des penchants à droite du Figaro !!!!

        Ségolène Royal ne semble pas appartenir aux réseaux d’influence qui sont les véritables maitres d’une élection présidentielle
        Ce sont ces réseaux puissants qui sont à abattre et Ségolène Royale agissant en franc-tireur n’avait que le soutien populaire et pas celui des appareils - elle ne pouvait que perdre ---

        Ce n’est qu’avec la pression populaire qu’elle pourra se hisser à la Présidence et elle aura contre elle les « thinks thanks » européens

        Sa droiture et ses désirs de justice font peur aux partis

        Le système électoral en France déssert des candidats du type de Ségolène Royal qui ne s’est pas fondue dans son parti et revendique une honnêteté qui ne peut être compatible avec un parti comme le PS


        • voxagora voxagora 2 septembre 2010 11:07

          Je vais essayer de me permettre d’être grossière,

          et nous verrons bien si ça passe la modération :

          Merde aux sondages !

          • BisonHeureux BisonHeureux 2 septembre 2010 11:43

            Mon rêve c’est qu’Eva Joly crée la surprise et coupe l’herbe sous le pied au PS !
            Elle a annoncé lundi soir au Grand Journal vouloir légaliser le cannabis,caramba ce serait une sacrée révolution qui viderait les prisons et permettrait l’usage thérapeutique de cette plante aux multiples vertus !
            Nous devons avancer vers une société humaine et intelligente !
            Cette vision,si chère à Victor Hugo,d’une société évoluant sans cesse malgré des périodes de stagnation comme nous en vivons actuellement une(nous sommes même en régression grave si l’on se réfère aux valeurs qui ont constitué la république)se réalisera peut-être en 2012 !
            Continez la droite à nous montrer votre vrai visage et qu’une véritable gauche émerge !


            • Bloggy Bag Bloggy Bag 4 septembre 2010 10:30

              Verra-t-on Joly coupé l’herbe des champs OGM ou coupera-t-elle l’herbe des actions illégales dont certains écolo sont coutumiers ?

              Quelque chose me dit que Bové et Joly n’ont pas le même rapport à l’ordre...


            • LE CHAT LE CHAT 2 septembre 2010 13:07

              elle est loin d’être la pire au PS , mais le NWO ne l’apprécie pas , trop imprévisible !


              • Furax Furax 2 septembre 2010 14:49

                C’est pour cette raison qu’elle me semble la plus porteuse d’espoirs.
                DSK et Aubry sont tout à fait « prévisibles » : libéralisme, Union Européenne, et demain le grand traité avec les USA. Ce sont tous deux d’excellents candidats de droite, préférables, bien sûr, pour le lecteur du Figaro.
                Seule S.Royal pourrait tenter quelquechose...


              • joelim joelim 2 septembre 2010 17:00

                Oui mais il y a tant de crises d’hystérie, probablement à cause de son air BCBG et son côté rigide, çà plait pas à la gauche XXe siècle çà... Il parait qu’on fait moins confiance aux têtes qui ne nous ressemblent pas (par l’adn), je pense que çà joue aussi.

                C’est pourquoi je suis plutôt pour une candidature neuve (déjà çà changerait) mais dans la lignée de rénovation nécessaire, à moins qu’à force de s’éloigner du peuple le PS veuille se satelliser (pour chercher des électeurs sur Mars ?). Je pense à Jean-Louis Bianco.

                Si c’est Aubry ou DSK, je pense que beaucoup de gens se détourneront du PS. En plus çà m’étonnerait qu’ils puissent passer les primaires sans tricher. Dans ce cas de figure on peut envisager que Joly passe devant le PS. Et gagne au 2e tour. Le scénario idéal !

              • j’enrêve 2 septembre 2010 13:20

                Oui,qui sait ?
                Elle est capable de faire quelques choses pour les gens.
                Dangeureuse je vous le dit.


                • LE CHAT LE CHAT 2 septembre 2010 14:40

                  les banquiers ont pas du apprécier ses idées démoniaques de combattre les frais bancaires excessifs !


                • agoratoc 2 septembre 2010 14:15

                  c est celle qui les meilleures intuitions , elle avait tot compris qu il fallait se tourner vers la jeunesse , la recherche et les PMI/PME tout en s attelant a la morale politique pour permettre de faire passer certaines réformes. les autres le repetent maintenant mais ils n en font rien ou ne le pensent pas . c est une gauche socio liberale assumée c est ce qu il faut pour decongestionner ce pays sclérosé /enkysté /arcbouté/moisi /vérolé. Helas l appareil socialiste privilegie toujours les conservateurs , les primaires seront a n en point douter verouillés de telle sorte que le candidat de l establishment soit imbattable . Cet appareil est a l image du pays , une machine a perpetuer les habitudes , rien n est organiser pour faire emerger des nouvelles tetes , des nouvelles facons de penser


                  • Vipère Vipère 2 septembre 2010 14:39

                    Bonjour à tous et à Gruni

                    Ségolène ROYAL, est déjà une femme du passé, nonobstant ses qualités personnelle !

                    C’est une singularité très française, qu’un ou une candidat se représente à des élections présidentielles auxquelles il-elle a échoué.

                    Si entre deux candidats, le choix s’est porté sur l’un deux, c’est que le perdant n’a pas convaincu.


                    • Danielle2 5 septembre 2010 21:06

                      le perdant n’a pas convaincu ! et le gagnant a convaincu !!! c’est ça !!! et vous êtes toujours convaincus !!!! c’est le démagogie qui a convaincu !!! Mimi et chirac se sont bien présentés plusieurs fois , donc aucun problème pour ségolène et vive elle !!!


                    • gruni gruni 2 septembre 2010 16:40

                      C’est vrai que certains lecteurs du Figaro sont lucides. Ils reconnaissent même s’être trompés sur Sarkozy. Vous devriez y réfléchir !


                      • Aldebaran Aldebaran 2 septembre 2010 17:54

                        Je précise : ’honte à ceux qui attendent le retour du maréchal".

                        Les mauvaises notes n’y feront rien. ^^

                        • pissefroid pissefroid 2 septembre 2010 18:40

                          Madame Gruni,

                          depuis 4 ans, la presse française veut nous faire croire que madame Royal ne fait pas le poids, (il faut quand même rappeler que cette presse vit des subsides de l’état).

                          Donc prudence dans l’analyse de la presse écrite, parlée, ou télévisée.

                          Pour les présidentielles ce sont les militants du ps, enfin je le crois, qui choisiront leur candidat.

                          Pour moi le choix sera simple un candidat crédible de gauche ne saurait en aucun cas être monsieur Strauss-Kahn, qui, pour moi, a laissé passé l’élection de 2007 pour le poste au fmi.


                          • gruni gruni 2 septembre 2010 19:29

                            @Pissefroid

                            Mis à part l’erreur sur le sexe qui a bien fait rire Calmos, pour le reste je suis d’accord avec vous, madame Royal sera difficile à battre aux primaires du PS, car plus crédible quant à son positionnement à gauche qu’un DSK.


                          • sonearlia sonearlia 2 septembre 2010 18:46

                            Au fait, S Royal est pour le maintient du traité de lisbonne.


                            • ELCHETORIX 2 septembre 2010 21:34

                              Si SR dénonce le traité de LISBONNE , elle aura ma confiance pour les élections de 2012 !
                              Elle me paraitra la plus crédible du PS , encore que je préfère CHEVENEMENT ou MELENCHON.
                              RA .


                            • Bloggy Bag Bloggy Bag 4 septembre 2010 10:37

                              Contrairement à 2006, Royal ne bénéficiera pas aux primaires des aimables pratiques de bourrage d’urne.

                              2006 fut une imposture organisée sur fond de népostisme. Alors, que tout ceux qui croient encore à la bonne fable de la gentille contre les méchants barons, je vous renvoie à ce post de Mélenchon. C’était peu avant le vote des primaires de 2006 : http://www.jean-luc-melenchon.fr/2006/11/la-sincerite-des-votes-pour-segolene-royal-est-mise-en-cause-par-les-pratiques-de-la-federation-de-lherault/

                              La vérité ironique, c’est qu’en 2006 ceux qui ont été victimes du système déplorable du PS s’appelaient Fabius et Strauss-Kahn. Ils ont au moins eu l’élégance de jouer le jeu dans l’intérêt du parti ensuite.

                              La vérité est ailleurs parait-il, en tout cas elle est loin de ce qui est raconté depuis 2006 !


                              • Danielle2 5 septembre 2010 21:11

                                c’est vraiment n’importe quoi !!! pauvres fabius et DSK, ils ne savaient pas bourrer les urnes, ils ont appris depuis, voir l’élection de la secretaire PS !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès